Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les avis de la bedetheque

Visualiser les 39801 avis postés dans la bedetheque
    yopinet Le 23/07/2017 à 22:19:30

    330 pages dévorées en une après-midi. Ce deuxième volume est tout aussi palpitant. Les clés se multiplient et ralentissent quelque peu le récit et la tension de celui-ci. Mais un match dure 90 minutes. L'ensemble du match fut un grand spectacle. Je ne peux vous en dire plus...

    Albator_91 Le 23/07/2017 à 20:07:17
    Androïdes (Soleil) - Tome 2 - Heureux qui comme Ulysse

    J'ai acheté les 4 tomes sans grandes conviction. Androïdes, ça sent le métal, le vu et le revu.... au final, J'ai été bluffé par l'histoire et surtout la fin du tome 1. .... Je vais donc me dépêcher d'engloutir les 3 autres tomes.
    Bravo pour cette série

    gazouz Le 23/07/2017 à 17:57:18
    Morgan - Tome 1 - Repose en paix

    En feuilletant, j'ai pensé à Torpedo ou Spaghetti brothers ... Après lecture, si le dessin et l'ambiance sont effectivement de la même veine, en revanche scénario et dialogues sont de qualité bien moindre.
    Moyen donc !

    biggyjay Le 23/07/2017 à 16:54:42
    Libertalia - Tome 1 - Le Triomphe ou la mort

    Intéressant !
    Dans les bons aspects de cet album, il y a le fait qu'il conte un pan de l'histoire de la piraterie. Histoire réelle ou supposée, peu importe. Le point de départ montre une divergence de point de vue au sujet de l'esclavage. Les personnages, dont le héros de l'histoire, sont bien marqués, et ils sont riches en charisme aussi. C'est important, surtout dans ce genre là. C'est bien écrit, tant pour les dialogues que pour la trame générale et le lecteur se trouve embarqué dans le déroulement de l'histoire malgré les défauts de cet albums.
    On passe en revue ces défauts justement. D'abord le fait que ça va beaucoup trop vite. J'ai l'impression que ce 1er tome contient de quoi en faire 2... Certains événements sont trop rapides et on les enchaîne sans en mesurer l'importance. Deuxième point, le dessin mais surtout les couleurs. Elles restent dans la même gamme chromatique du début à la fin, quels que soient les lieux, les batailles, les changements. Ça n'aide pas non plus côté fluidité.
    Malgré tout ça, nous avons ici une bonne matière et sans nul doute, le tome 2 progressera. Bonne lecture !

    biggyjay Le 23/07/2017 à 16:42:07

    Je ne sais pas si cette histoire est inspirée par les fantasmes d'un adolescent ou ceux d'un adulte. Je passe les quelques moments douteux. Cette histoire, au final, est sans consistance et montre une jeunesse bien sombre. Les personnages pourraient être plus consistants mais chaque occasion de le faire est manquée.
    Le dessin, bien qu'élégant, est sommaire.
    Si il est "hype" de lire du Bastien Vivès en ce moment et bien vivement que la mode change car je ne reconnais ici aucun talent particulier. Un remake du Club des Cinq associée à une romance d'ados aurait été de bien meilleur goût et plus intéressant à lire.

    Bethesda Le 23/07/2017 à 14:13:52
    Urban - Tome 3 - Que la lumière soit...

    Ce 3ème tome est vraiment génial. On en apprends plus sur la création de "Monplaisir" les histoires secondaires prennent de l'ampleur, on découvre un peu plus le vis de ce Monsieur Fool ( s'il en état encore besoin) le tout dans une ambiance pesante à souhait. Franchement ce tome fait rentrer un peu plus la série dans les must have des fans du genre !

    herve26 Le 23/07/2017 à 12:24:20

    Je viens de redécouvrir cet album, paru initialement en 1993, dans ma bibliothèque.
    Cette histoire est à la fois simple et mystérieuse. Nous suivons quelques personnages (un navigateur, une énigmatique et belle passagère et la tenancière du seul restaurant de l'île-et son fils-) sur une île le temps d'une brève escale.
    Tout d'abord, il faut souligner le magnifique dessin de Miguelanxo Prado où chaque case est travaillée. Les couleurs employées font ressortir l'atmosphère du moment. Les cases ressemblent parfois à de véritables petits tableaux.
    Quant à l'histoire, elle peut paraitre incompréhensible, en fin de lecture mais il se dégage une poésie sur l'ensemble de l'album. D'ailleurs, Prado abonde sa narration de multiples références littéraires.
    J'avoue avoir été un peu déboussolé à la première lecture mais il faut prendre son temps pour lire ce presque huis clos dans une atmosphère étouffante.
    Œuvre à découvrir ou à redécouvrir.

    pokespagne Le 23/07/2017 à 08:40:01
    Tintin - Tome 20 - Tintin au Tibet

    L'histoire est désormais connue : Hergé, lors de sa première séance d'analyse où il venait traiter le sentiment de culpabilité qui le rongeait du fait de son adultère, s'entendit dire "qu'il fallait qu'il tue le démon de la pureté en lui". Un conseil auquel, comme tout artiste d'envergure, il s'employa immédiatement à appliquer dans le livre sur lequel il travaillait, "le Museau de la Vache" (un joli titre malheureusement jugé anti-commercial par Casterman, qui imposa un "Tintin au Tibet" beaucoup plus passe-partout)... et qu'il trahit évidemment, le "démon de la pureté" faisant intimement partie de lui depuis toujours ! Tintin, surnommé "Coeur Pur" par les moines tibétains va en effet réussir, envers et contre tout - et surtout contre l'opinion de ses amis comme des experts de l'Himalaya - son ascension vers les sommets (qui venaient juste à l'époque d'être vaincus, rappelons-le) et sa quête d'un ami perdu. Fidèle à ses engagements, ne cédant jamais à ses sentiments intimes s'il les juge faibles, Tintin est ici un "héros absolu", l'antithèse de ce que Hergé pense de lui-même. "Tintin au Tibet", tentative de psychanalyse ratée (encore que, le transfert a-t-il eu lieu, quelque part ?), est l’œuvre la plus personnelle d'Hergé, délaissant de manière stupéfiante les ressorts habituels des Aventures de Tintin... hormis bien sûr l'avalanche constante de gags qui incombent cette fois totalement au Capitaine Haddock puisque ni les Dupondt, ni Tournesol ne sont du périple. Il a souvent été considéré par les exégèses comme le chef d’œuvre d'Hergé, une opinion à mon sens discutable : plus adulte, oui, plus émotionnel sans doute (comptez les larmes qui coulent, il y en a plus que dans tout le reste des albums de Tintin), mais pas toujours le plus passionnant. On peut ainsi trouver que les 20 premières pages de l'album, hormis bien sûr l'introduction stupéfiante avec le rêve prémonitoire et les "Tchang" explosifs, sont un peu longuettes (on peut aussi y trouver certaines similitudes avec le parcours du "Temple du Soleil"). Il est néanmoins indiscutable que quand "l'action" se met en place, avec l'arrivée dans les plus hautes altitudes et l'apparition du Yéti, "Tintin au Tibet" frôle la perfection : la mort rôde, le désespoir est perceptible, le sacrifice ultime est une option, la montagne est magiquement recréée par Hergé et ses collaborateurs. Et la fin est superbe, prenant acte que l'amour de son prochain (ou l'amour paternel / fraternel) ne saurait être circonscrit à l'espèce humaine. Ou bien, si l'on creuse la veine psychanalytique, que "l'Autre" en nous-même n'est pas un monstre. En 1960, Hergé était arrivé lui aussi à un sommet. Il quittait sa femme, emménageait avec Fanny, mais - et nul ne s'en rendait alors compte - après ce triomphe, artistique comme commercial d'ailleurs, Tintin, ce ne serait plus jamais pareil.

    pokespagne Le 23/07/2017 à 08:38:59
    Tintin (Les Archives - Atlas 2010) - Tome 2 - Tintin au Tibet

    L'histoire est désormais connue : Hergé, lors de sa première séance d'analyse où il venait traiter le sentiment de culpabilité qui le rongeait du fait de son adultère, s'entendit dire "qu'il fallait qu'il tue le démon de la pureté en lui". Un conseil auquel, comme tout artiste d'envergure, il s'employa immédiatement à appliquer dans le livre sur lequel il travaillait, "le Museau de la Vache" (un joli titre malheureusement jugé anti-commercial par Casterman, qui imposa un "Tintin au Tibet" beaucoup plus passe-partout)... et qu'il trahit évidemment, le "démon de la pureté" faisant intimement partie de lui depuis toujours ! Tintin, surnommé "Coeur Pur" par les moines tibétains va en effet réussir, envers et contre tout - et surtout contre l'opinion de ses amis comme des experts de l'Himalaya - son ascension vers les sommets (qui venaient juste à l'époque d'être vaincus, rappelons-le) et sa quête d'un ami perdu. Fidèle à ses engagements, ne cédant jamais à ses sentiments intimes s'il les juge faibles, Tintin est ici un "héros absolu", l'antithèse de ce que Hergé pense de lui-même. "Tintin au Tibet", tentative de psychanalyse ratée (encore que, le transfert a-t-il eu lieu, quelque part ?), est l’œuvre la plus personnelle d'Hergé, délaissant de manière stupéfiante les ressorts habituels des Aventures de Tintin... hormis bien sûr l'avalanche constante de gags qui incombent cette fois totalement au Capitaine Haddock puisque ni les Dupondt, ni Tournesol ne sont du périple. Il a souvent été considéré par les exégèses comme le chef d’œuvre d'Hergé, une opinion à mon sens discutable : plus adulte, oui, plus émotionnel sans doute (comptez les larmes qui coulent, il y en a plus que dans tout le reste des albums de Tintin), mais pas toujours le plus passionnant. On peut ainsi trouver que les 20 premières pages de l'album, hormis bien sûr l'introduction stupéfiante avec le rêve prémonitoire et les "Tchang" explosifs, sont un peu longuettes (on peut aussi y trouver certaines similitudes avec le parcours du "Temple du Soleil"). Il est néanmoins indiscutable que quand "l'action" se met en place, avec l'arrivée dans les plus hautes altitudes et l'apparition du Yéti, "Tintin au Tibet" frôle la perfection : la mort rôde, le désespoir est perceptible, le sacrifice ultime est une option, la montagne est magiquement recréée par Hergé et ses collaborateurs. Et la fin est superbe, prenant acte que l'amour de son prochain (ou l'amour paternel / fraternel) ne saurait être circonscrit à l'espèce humaine. Ou bien, si l'on creuse la veine psychanalytique, que "l'Autre" en nous-même n'est pas un monstre. En 1960, Hergé était arrivé lui aussi à un sommet. Il quittait sa femme, emménageait avec Fanny, mais - et nul ne s'en rendait alors compte - après ce triomphe, artistique comme commercial d'ailleurs, Tintin, ce ne serait plus jamais pareil.

    tomek14 Le 22/07/2017 à 22:38:32
    Gaultier de Châlus - Tome 1 - Loup

    Je dois dire que le dessin n'est pas vraiment ma tasse de thé!
    Quand à l'histoire, ça se lit tout seul: moyen âge, fantastique (genre des monstres mythiques: Kraken, Loup garou, etc), héros, jeune demoiselles ;-)). 46 pages c'est un peu court pour développer le personnage centrale, mais j'imagine qu'on en saura un peu plus au second tome puisque ce sont des histoires indépendantes si j'ai bien compris avec le même héros.
    J'ai bien aimé le petit lexique à la fin du livre. (d'ailleurs planche 14 on parle de la peste et il y a aussi un *, est en trop ou un oublie dans le lexique?)

    Le T2, ce sera pour bientôt.

    bibliojfd Le 22/07/2017 à 17:57:59

    Superbe histoire qui fait preuve d'une connaissance du musée et de l'art en en général certaine de la part de Stéphane Levallois.
    Une imagination fertile qui nous transporte et nous rend plus cultivés sinon intelligent à sa suite.
    Des dessins magnifiques accompagnent l'ensemble.
    Pour moi une réussite totale.

    jmarcv Le 22/07/2017 à 16:20:25
    L'homme invisible (Dobbs/Regnault) - Tome 2 - L'Homme invisible 2/2

    pour moi le meilleur de la collection. A part les films, je n'avais pas beaucoup de référence par rapport à l'oeuvre de HG Wells.
    Et bien pour moi c'est une véritable découverte. L'histoire, les dessins colorisés nous plongent dans une ambiance qui ne retombe qu'une fois la dernière page de l'album ait été tourné.
    Rien à voir avec l'album de la machine à remonter le temps.

    thieuthieu79 Le 22/07/2017 à 16:05:01
    Outcast - Tome 4 - Sous l'aile du diable

    Dans ce 4ème tome toujours aussi bon que les autres, le rythme s'accèlere, des réponses sont données tandis que d'autres questions sont posées, la noirceur est encore plus forte que jamais et l'univers reste très solide. La série est une totale réussite.

    tomek14 Le 22/07/2017 à 10:12:23

    Niveau dessins, rien à redire. Je ne dois pas avoir l'oeil assez fin pour voir les différents défauts cités sur le forum, ou alors plongé dans l'histoire ça ne m'a pas frappé.
    Niveau scénario, quelques "facilités"! Je ne comprends pas pourquoi avoir fait basculé Antol aussi facilement du coté "obscure de la force" (quand il découvre la vraie identité de Kabé). Foutre en l'air ça petite vie tranquille pour un étranger ou pour "l'interdit" (ça me rappel la Genèse^^). Pareil pour Kabé, les mensonges font que l'histoire traîne... et l'intérêt dans tout ça?

    Sinon, cela m'a fait un peu penser au film "Le Village".

    Et gros plus, c'est qu'on a une histoire que fait plus de 120 pages en une fois, au lieu d'attendre au minimum 3ans pour un 3x48 pages ;-) C'est comme si on lisait une trilogie en une fois, et c'est un confort!

    Je ne connais pas les autres oeuvres de Palloni, mais peut être que maintenant je vais m'y attarder ;)

    PS: j'ai pu rencontrer l'auteur à l'occasion d'une dédicace: abordable et super sympa!

    gazouz Le 22/07/2017 à 01:24:47
    Medicis - Tome 2 - Laurent le Magnifique - De père en fils

    Le scénario est, je pense, bien documenté. On découvre un Laurent encore plus Belliqueux et Ambitieux que Magnifique.

    Le dessin m'a gêné, je le trouve beaucoup trop moyen et terne par rapport à la beauté des représentations des artistes de cette époque.

    Un agréable moment de lecture ... mais le sujet méritait mieux

    jfmal Le 21/07/2017 à 14:56:22
    Jeremiah - Tome 19 - Zone frontière

    Le premier JEREMIAH dessiné en couleurs directes et le dernier bon album de la série, malheureusement.

    jfmal Le 21/07/2017 à 12:45:48
    Jeremiah - Tome 11 - Delta

    Cet album est l'apogée de la série selon moi. Il met le point final à la collaboration entre Hermann et son coloriste de génie FRaymond. le graphisme est l'aboutissement de la période Rotring d'Hermann et les couleurs sont somptueuses. L'intrigue est parfaite et les dialogues savoureux. Un must!

    JRT Le 21/07/2017 à 00:23:16
    Carmen Cru - Tome 8 - Thriller

    Une série originale et attachante mais j'ai eu le sentiment que ce 8eme volume était plus faible, et moins inspiré, que les précédents. On tourne un peu en rond, au fond de la cour de la vieille Carmen. le dessin est toujours aussi bon, mais niveau scénario, peu de trouvailles et des redites.

    madmix83 Le 20/07/2017 à 15:17:16
    Outcast - Tome 4 - Sous l'aile du diable

    J'ai eu l'impression que ce tome tournait un peu en rond avant d'accélérer vers la fin. Une petite baisse de régime excusable tant la série est globalement une réussite!

    Dake59 Le 20/07/2017 à 13:48:53

    Très bon album. Séduit par la couverture je me suis laissé tenter un peu par hasard. Le dessin vaut vraiment le détour, très maitrisé avec une grande attention accordée aux détails. Le scénario des petites aventures de ce chat est assez agréable. Par ailleurs, le tableau dépeint de certains aspects de notre société est intéressant et pertinent. Espérons un tome 2.

    jmarcv Le 20/07/2017 à 09:26:31
    Androïdes (Soleil) - Tome 4 - Les larmes de Kielko

    le meilleur des 4 albums. Cette intrigue qui arrive à rendre si humain l'androïde kielko est une vraie réussite. Les dessins et la colorisation donnent à l'album une ambiance beaucoup moins froide et métallique comme les précédents.
    Qui a le plus d'humanité ? le robot ou son maître ?
    Chapeau !

    alslash63 Le 20/07/2017 à 08:51:08
    Apocalypse - Tome 1 - Les plus grands naissent posthumes

    Quelqu'un a-t-il une information sur la date éventuelle du T2 ? Le premier tome a presque 10 ans. Je ne comprends pas ce laps de temps si long pour l'élaboration d'une suite pourtant prévue et annoncée.

    tomek14 Le 20/07/2017 à 08:30:55

    A l'occasion d'un salon, j'ai pu rencontrer M. Croci et donc je me procure cet ouvrage après l'avoir feuilleté. Les couleurs et les cases façon "peinture" me plaisaient beaucoup.
    A la lecture, et au détail, tout change... La lecture devient indigeste (on dirait plus un roman sans dialogue, c'est particulier), lourde et n'illustre que très mal le dessin.
    Le dessin, qui m'avait semblait intéressant au 1er regard, n'est qu'approximation au fil des pages. Le même personnage paraît différent (on croirait un autre perso) à chaque page, c'est usant pour les yeux. C'est fort dommage.

    Pour conclure, je n'ai pas réussi à finir l'album... mais je le garde au fond de ma bibliothèque en souvenir d'un échange très agréable avec son hauteur.

    kurdy1207 Le 20/07/2017 à 08:18:08
    Okko - Tome 2 - Le cycle de l'eau II

    Avis pour le cycle de l'eau :

    Je me suis lancé dans cette série après avoir lu tous les excellents avis postés. Le mien est assez mitigé après ce premier cycle. Les dessins sont bons mais pas extraordinaires non plus. Quant à l’histoire, elle est distrayante mais je n’ai pas réussi à la trouver passionnante. Néanmoins, les quatre personnages principaux ont tous un caractère bien marqué et cela annonce, peut-être, des cycles plus captivants. Je vais donc m’attaquer au cycle de la terre qui, au vu des notes attribuées, n’est pas le meilleur.

    yannzeman Le 20/07/2017 à 00:23:07
    Cross Fire - Tome 7 - Ressuscite un autre jour

    Entièrement d'accord avec ce qui a été écrit par namlik.
    Je ressors mitigé de la lecture de cet album.

    Si cela avait été le 1er d'une série (en occultant le fait que c'est le dernier, mais simplement sur ses qualités intrinsèques), je n'aurais sans soute pas poursuivi.

    Difficile aussi de dire ce qui me chiffonne sans révéler l'histoire.
    Disons que je n'apprécie pas la direction prise par certains destins, et que "tout ça pour ça" (une quête d'un artefact aux pouvoirs immenses certifiés... qui se révèle bidon, alors que son détenteur est immortel par sa détention ; il y a là un paradoxe qui gâche tout).

    Quant à ce commencement de phrase du chef Medjail, justement, bin je ne comprend pas ce qu'il laisse entendre ; sur le forum, je lis qu'on peut supposer y voir une allusion à une éventuelle suite façon drôle de dame, mais quand il prononce ces quelques mots, le Medjail regarde une personne décédée, et non les 3 filles.

    Bref, je suis un poil déçu par cette fin qui s'est fait attendre ; et comme je n'ai pas eu le courage de relire les tomes précédents, je n'étais plus du tout dans l'histoire, ce qui est une erreur de ma part, mais qui montre aussi que j'avais un peu oublié les protagonistes, et donc que cette série n'est peut-être pas si puissante que je le pensais.

    Mais peut-être aussi que je vieillis ?

    Hublot Le 19/07/2017 à 13:25:03
    Infiltrés - Tome 2 - Les Larmes de Jolène

    Autant le tome 1 m'avais marqué, autant le tome 2 me laisse une impression d'inachevé. Est-ce du à une éventuelle suite ? Le scénario est plutôt dynamique mais fini pauvrement. Déçu !

    miloos Le 19/07/2017 à 12:26:24

    Simplement génial !
    Idéal pour se confronter à l'idée d'être Papa! On se reconnait pleinement dans ce personnage. A la fois drôle et émouvant, cette BD vous fera passer un très bon moment, futur papa ou pas !

    tomek14 Le 19/07/2017 à 09:42:26

    Mouais... c'est original c'est déjà ça.
    Le dessin, qui au premier coup d'oeil semble enfantin, accompagne une histoire "grave" dans notre histoire. Très coloré du coup, et c'est plaisant à regarder. Par contre, je ne comprends pas pourquoi, par moment (un peu trop souvent), il manque les visages des protagonistes.
    Le scénario survole une partie de notre histoire en mettant au centre de la scène un chevalier désabusé. Pas grand chose ne m'a aidé à m'attacher à ce personnage, ni à aucun autre d'ailleurs... Trop caricatural, trop superficiel!

    L'objet attire l'oeil malgré un petit format, grâce à ses couleurs qui en jettent!

    kurdy1207 Le 19/07/2017 à 08:10:47
    Brocéliande - Tome 1 - La Fontaine de Barenton

    Merlin l’enchanteur taquin essayant de séduire Vivianne avec ses tours de magie. Un peu de poésie, de tendresse, et pas mal d’humour pour ce premier tome plutôt réussi. A découvrir.

    Papignolles Le 18/07/2017 à 19:13:56
    Zodiaque (Delcourt) - Tome 6 - Le Supplice de la Vierge

    Le scénario est correct, il aurait pu avoir plus de punch grâce au dessin qui, malheureusement, flanque tout par terre…

    godocuq Le 18/07/2017 à 11:02:39

    Un chef d’œuvre réalisé par 2 Maitres ! Histoire on l’espère improbable mais tellement jubilatoire tant on adore détester une telle bêtise humaine !

    kurdy1207 Le 18/07/2017 à 08:18:20
    Gung Ho - Tome 1 - Brebis galeuses

    L’histoire de ces deux jeunes gens Archer et son petit frère Zach est plutôt passionnante. Dans ce monde post apocalyptique, les humains doivent se protéger d’une nouvelle race dont ils sont devenus le plat favori. Ils se retranchent dans des cités plus ou moins grandes. Zach et Archer, considérés comme deux brebis galeuses sont expédiés dans la colonie « Fort apache » qui tire son nom du fameux western et cela veut tout dire. Zach est un gamin plutôt droit et courageux tandis que son frère vit plutôt mal toute autorité et est un coureur de jupon invétéré.

    Le graphisme de cet album est vraiment réussi et même si cette histoire cible, à mon avis, une population de lecteurs dans l’adolescence, je dois dire que je me suis laisser prendre et captiver. Du coup je vais aller m’acheter les deux autres tomes déjà parus.

    Saint -Jean Le 17/07/2017 à 19:23:55
    Androïdes (Soleil) - Tome 4 - Les larmes de Kielko

    Des 4 albums, c'est celui que j'ai préféré. Si vous ne deviez en lire qu'un, je conseille celui là. Pour l'intrigue, pour le sentiment et pour le dessin de Viska.

    thieuthieu79 Le 17/07/2017 à 17:58:29
    Ni terre ni mer - Tome 1 - Tome 1

    Un excellent récit sans aucune fausse note et mené à la perfection par les auteurs. On reconnait bien là, la touche cinématographique d'Olivier Megaton. Chacun des personnages à une identité solide et bien à lui. Le contexte angoissant, et glauque est très bien retranscrit notamment grâce au dessin et aux couleurs très sombre. On sent une tension permanente dans le récit. Le tout agrémenté par de mystérieuses scènes et conversations, ce qui nous laisse avec plein d'interrogations. Bref un suspens insoutenable qui nous entraîne jusqu'à la dernière page.
    Vivement la suite !!!!

    judoc Le 16/07/2017 à 19:15:35

    Une BD sympathique qui nous raconte avec humour l'histoire du sexe et de la sexualité à travers les âges. Malgré quelques longueurs, cet album provoque régulièrement un sourire et retrace à sa façon les péripéties du sexe qui font encore aujourd'hui tourner le monde, les têtes et nous mènent parfois la vie dure.

    A savourer tranquillement !

    judoc Le 16/07/2017 à 19:00:17

    Un sujet sensible traité avec tact et pudeur. Un bel album qui dénonce une coutume encore très/trop pratiquée de nos jours dans certaines régions du monde pas toujours aussi reculées que ça.

    A découvrir !

    biggyjay Le 16/07/2017 à 14:53:35

    Cette BD m'a plu car elle est originale sur bien des points.
    C'est bien écrit (c'est du Zidrou, donc pas d'inquiétude) et traite d'un sujet plutôt rare. En effet, je ne connaissais pas la vie du peintre Vidal Balaguer. Le revirement dans le fantastique est bien opéré bien que totalement attendu. C'est le seul point négatif du livre.
    Le dessin apporte une originalité évidente à l'ouvrage et c'est important de se distinguer dans cette catégorie de BD. Je n'apprécie pas , hélas, ce style mais je n'en fait aucune critique car c'est un point de vue totalement personnel.
    Au final, c'est une BD agréable avec un sujet original qui plaira aux amateurs à n'en point douter.

    biggyjay Le 16/07/2017 à 14:45:38
    Centaurus - Tome 3 - Terre de folie

    Encore énormément de progrès pour cet album et c'est notable car graphiquement, on partait de loin.
    Le dessin est désormais maitrisé, plus lissé donc plus appréciable. Les couleurs aussi sont plus travaillées (le rendu du Mont St Michel est superbe), cela apporte beaucoup à l'ambiance. Les bestioles sont toujours présentes et c'est cool !
    Le scénario progresse encore et ménage toujours le suspense. Soyons francs, on a ici affaire à de la BD grand public, l'équivalent des blockbusters au cinéma. Mais c'est bien écrit, rythmé, agréable à lire et à regarder et surtout divertissant et... c'est tout ce qu'on demande à ce genre de BD !
    Challenge réussi. Au suivant !

    Cookandbook Le 16/07/2017 à 14:26:08
    Les ombres de la Sierra Madre - Tome 1 - La Niña Bronca

    Un dessin raide et figé, un scénario aux clichés éculés, passez votre chemin, cela ressemble à un mélange des plus mauvais western de ces 10 dernières années

    thieuthieu79 Le 16/07/2017 à 11:05:43
    Parallèle - Tome 2 - Donnant, donnant

    A la découverte du premier tome (que j'ai noté 4/5), je me suis dit : "encore un énième récit de science-fiction, post apocalyptique, avec des zombies et autres mort vivants qui en veulent aux humains blablabla..."
    Jusqu'à ce que les premiers éléments intéressants arrivent sur une 2ème terre qui se serait dédoublée. A ce moment-là, je me suis dit : "ahh là ça commence à devenir original".
    Et bien cette suite confirme à n'en pas douter cette impression. Un récit totalement original, atypique, jamais vu, jamais traité. L'histoire est déjà en elle-même intéressante mais en plus, les passages ou se côtoient deux planches identiques (une sur la terre et l'autre sur son double) avec des interactions entre les 2, rendent solide, efficace et encore plus authentique cet univers qui n'a pas fini de nous surprendre, et dont j'attends la suite avec impatience.
    Seul bémol, comme dans le premier tome, les personnages se ressemblent beaucoup trop et cela casse le rythme et la compréhension de la lecture.

    pokespagne Le 16/07/2017 à 10:16:23
    Tintin (Les Archives - Atlas 2010) - Tome 13 - Coke en stock

    Il y a fort à parier qu'un lecteur novice de 2017 s'étonnerait que le traffic auquel s'adonnent les (nombreux) "méchants" de "Coke en Stock" ne soit pas celui de cocaïne... l'usage du charbon comme combustible ayant disparu de nos contrées... A douze ans, j'avais adoré cet album de Tintin, en grande partie pour son épisode maritime qui permet à Haddock de retrouver un (court) instinct son noble métier de capitaine, qui multiplie les naufrages et les dangers dans une ambiance "de guerre" unique dans l'oeuvre d'Hergé (le commentaire du commandant du "Los Angeles" page 54 - "la guerre est finie, non ?" - est d'ailleurs à mon sens la seule référence apparaissant jamais dans "Tintin" à la Seconde Guerre Mondiale...). En relisant "Coke en Stock" en 2017, je me rends compte que j'en ai oublié les péripéties - qui sont, de fait, peu mémorables - à l'exception de cette petite trentaine de pages maritimes (la moitié du livre quand même) qui restent elles-mêmes absolument parfaites. C'est que "Coke en Stock" souffre d'un scénario marabout-de-ficelle incroyablement laxiste, qui se contente surtout de faire réapparaître sans véritable raison un grand nombre de personnages des albums antérieurs : l'on sait que Hergé avait décidé de copier ce truc dans la "Comédie Humaine" de Balzac, on comprend moins le j'menfoutisme de la narration, puisque Hergé était dans les années 56 à 58 sorti de sa dépression, et qu'il pouvait se consacrer totalement à un Tintin dont le succès international explosait... A moins de supposer que son nouvel amour pour la jeune Fanny ait eu un moment priorité sur sa fameuse conscience professionnelle ! Bref, "Coke en Stock" est un album qui divise le lecteur, entre magie et ennui - encore une histoire de déambulations au Moyen Orient ! Les gags fastidieux autour des farces d'Abdallah (l'un des personnages les moins intéressants de la saga), la régression absurde de Tournesol, rétrogradé de grand ponte de la conquête spatiale à inventeur de patins à roulettes motorisés, la froideur croissante du personnage de Tintin lui-même, ont malheureusement le dessus sur la pertinence de la dénonciation de la traite d'esclaves au Moyen-Orient, et surtout sur la noirceur très réaliste de la conclusion du livre : les "méchants" se tirent aisément d'affaire, comme dans la vraie vie (même s'il s'agissait sans doute pour Hergé d'avoir la possibilité de les faire revenir plus tard !).

    pokespagne Le 16/07/2017 à 10:13:10
    Tintin - Tome 19 - Coke en stock

    Il y a fort à parier qu'un lecteur novice de 2017 s'étonnerait que le traffic auquel s'adonnent les (nombreux) "méchants" de "Coke en Stock" ne soit pas celui de cocaïne... l'usage du charbon comme combustible ayant disparu de nos contrées... A douze ans, j'avais adoré cet album de Tintin, en grande partie pour son épisode maritime qui permet à Haddock de retrouver un (court) instinct son noble métier de capitaine, qui multiplie les naufrages et les dangers dans une ambiance "de guerre" unique dans l'oeuvre d'Hergé (le commentaire du commandant du "Los Angeles" page 54 - "la guerre est finie, non ?" - est d'ailleurs à mon sens la seule référence apparaissant jamais dans "Tintin" à la Seconde Guerre Mondiale...). En relisant "Coke en Stock" en 2017, je me rends compte que j'en ai oublié les péripéties - qui sont, de fait, peu mémorables - à l'exception de cette petite trentaine de pages maritimes (la moitié du livre quand même) qui restent elles-mêmes absolument parfaites. C'est que "Coke en Stock" souffre d'un scénario marabout-de-ficelle incroyablement laxiste, qui se contente surtout de faire réapparaître sans véritable raison un grand nombre de personnages des albums antérieurs : l'on sait que Hergé avait décidé de copier ce truc dans la "Comédie Humaine" de Balzac, on comprend moins le j'menfoutisme de la narration, puisque Hergé était dans les années 56 à 58 sorti de sa dépression, et qu'il pouvait se consacrer totalement à un Tintin dont le succès international explosait... A moins de supposer que son nouvel amour pour la jeune Fanny ait eu un moment priorité sur sa fameuse conscience professionnelle ! Bref, "Coke en Stock" est un album qui divise le lecteur, entre magie et ennui - encore une histoire de déambulations au Moyen Orient ! Les gags fastidieux autour des farces d'Abdallah (l'un des personnages les moins intéressants de la saga), la régression absurde de Tournesol, rétrogradé de grand ponte de la conquête spatiale à inventeur de patins à roulettes motorisés, la froideur croissante du personnage de Tintin lui-même, ont malheureusement le dessus sur la pertinence de la dénonciation de la traite d'esclaves au Moyen-Orient, et surtout sur la noirceur très réaliste de la conclusion du livre : les "méchants" se tirent aisément d'affaire, comme dans la vraie vie (même s'il s'agissait sans doute pour Hergé d'avoir la possibilité de les faire revenir plus tard !).

    minot Le 15/07/2017 à 15:46:03
    Les lumières de la France - Tome 1 - La Comtesse Éponyme

    Comme à son habitude, Joann Sfar nous pond, avec ce premier tome, une nouvelle série foldingue, où l'histoire déjantée et le dessin anarchiste s'accordent parfaitement. C'est drôle, irrévérencieux et - comme souvent chez Sfar - férocement grivois. Les personnages sont tous plus allumés les uns que les autres et les situations sont complètement barrées. Une série qui démarrait sous les meilleurs hospices donc, mais qui, comme très souvent chez l'auteur, n'aura malheureusement jamais de suite ...

    minot Le 15/07/2017 à 15:37:02
    Le sommet des dieux - Tome 5 - Volume 5

    Franchement lisez-le ! Même si vous n'êtes pas fan d'alpinisme. Ou plutôt, surtout si vous n''êtes pas fan d'alpinisme (ce qui est mon cas) ! Car tout dans ce manga est captivant: l'intrigue de départ (une enquête policière qui titille l'intérêt du lecteur, en installant d'emblée un très bon suspense), les personnages charismatiques, les paysages grandioses, des situations en montagne proprement hallucinantes, et un dessin réaliste vraiment impeccable.
    Bon, bien sûr, comme l'histoire s'étale sur cinq volumes, on rencontre inévitablement quelques longueurs. Mais dans l'ensemble, la lecture de cette série est très prenante. Aventure et récit intimiste font bon ménage dans ce manga et devraient sans nul doute vous offrir quelques heures de lecture dépaysantes.

    gazouz Le 15/07/2017 à 14:06:41
    La java des Gaspards - Tome 2 - La rose noire

    Bien sûr le goût tire sur le mauvais, la scatologie n'est pas absente pendant plus de deux pages consécutives , les femmes ne sont pas précisément dépeintes comme des créatures fraîches et désintéressées. Malgré cela, ou plutôt en raison de cela, le résultat est drolatique avec des tonalités quasi rabelaisiennes.
    Je conseille à un ami

    jmarcv Le 15/07/2017 à 12:02:01

    je dois dire que j'ai eu du mal à lire cet album. Pas pour le scénario qui est plutôt bon. pas pour les dessins et l'ambiance qui en ressort.
    En fait cette histoire pourrait très bien faire un bon polar audio visuel, mais je trouve que le format BD n'est pas très approprié.

    thieuthieu79 Le 14/07/2017 à 10:06:35
    Trees - Tome 2 - Deux forêts

    Mon avis rejoint totalement celui de Kingtoof. C'est une très bonne série, intelligente, captivante et très bien construite.
    Mais par contre, à part le fait qu'il se prépare quelque chose de gros ( par rapport aux fleures noires ), il ne se passe vraiment pas grand chose. On en est encore à présenter chacun des 4 ou 5 protagonistes de l'histoire, leur passé, leur ressentis, leur point de vue... bref, un tas d'information qui n'apporte pas grand chose.
    Il est clair que le but de cette série n'est pas de nous raconter l'histoire d'une invasion extraterrestre, mais plutôt de nous montrer comment peuvent se comporter les hommes face au silence de cette invasion et de mettre en avant la psychologie complexe de l'être humain.

    meuillot Le 13/07/2017 à 13:09:52
    Lazarus - Tome 5 - Génocide programmé

    La fin du tome précédent avait laissé notre héroïne dans une bien mauvaise posture. Dans ce nouveau Lazarus, on la retrouve fort logiquement sur une table d’opération, en piteux état, mais vivante. Bien que rapide, sa capacité de régénération ne lui permettra pas d’être sur pied avant deux mois. Il en faudra peut-être moins connaissant la rage et la pugnacité dont fait preuve Eve. Mais cet épisode qu’est Génocide programmé sera surtout l’occasion pour elle de découvrir une donnée importante la concernant. Et qui devrait, vraisemblablement, l’aider à enfin prendre le contrôle, ce qui serait une première pour un Lazare…

    Le personnage qui va être au centre de ces nouvelle révélations est Johanna. Désormais Chef de la Famille Carlyle par intérim, bien que l’état de santé de son père évolue favorablement, elle aura fort à faire pour assumer cette fonction. D’abord pour gérer le conflit de guerre l’opposant à la Famille Hock. Elle va montrer tout son intelligence tactique pour déjouer les plans de Jakob Hock, et devra faire face à des choix lourds de conséquences. Mais c’est surtout la régence de sa propre famille qui va lui donner un tout autre visage.

    Les derniers épisodes montraient une femme prête à tout pour que son père lui donne l’affection et l’importance qu’elle recherchait auprès de lui. Ses frères ne faisant pas le poids, seul subsistait ce sentiment de jalousie auprès de Forever, laquelle obtenait toutes les louanges de leur paternel. Jusqu’à ce qu’elle sert dans ses bras cette petite fille de onze ans. Y a-t-il eu un effet madeleine de Proust ? Toujours est-il que juste après, ruisselleront quelques larmes le long de ses joues lorsqu’elle verra sa sœur affaiblie et mutilée.

    Les intentions de Johanna sont très ambiguës. Le fait est que pour l’instant, elle veut démontrer à son père qu’elle est à même de lui succéder. Mais elle ira jusqu’à prendre des risques pour sa propre vie en dévoilant à sa sœur-Lazare sa véritable origine. Est-ce par stratégie ou par pure sincérité ? Certainement un peu des deux. Une choses est sûre, quelque soit l’issue de leur relation, Forever ne pourra oublier cette confidence, à moins qu’on le lui impose.

    Toutes les qualités scénaristiques de Greg Rucka relatées maintes fois par la Rédaction ne faiblissent en aucun cas. Ce cinquième tome de Lazarus, pour l’édition française, continue de nous happer tant par son intrigue que par le rendu graphique. En effet, Michael Lark est toujours aussi généreux avec toutes ces planches illustrées. On pense notamment à ces deux scènes d’affrontements d’une grande intensité en début et fin d’histoire, et qui s’ajoutent à celles déjà très marquantes depuis le début de la série. À noter cette évolution dans l’expression faciale des personnages ou cette impression d’avoir enfin des protagonistes montrant leurs émotions.

    daroun53 Le 12/07/2017 à 21:38:00
    END - Tome 1 - Élisabeth

    Un poil déçu par ce premier album à cause d'un scénario un peu à tiré par les cheveux et labyrinthique dans la compréhension.
    Je met un guillemet à ma déception sachant que les premiers albums d'une série sont souvent synonyme de questions sans réponses, affaire à suivre donc....
    Niveau dessin et ambiance la par-contre je dit chapeau l'artiste...de toute beauté

    Saint -Jean Le 12/07/2017 à 18:49:43
    Sonora - Tome 1 - La vengeance

    J'ai accroché... Le dessin est satisfaisant et le scénario tient la route. Bon, c'est vrai qu'on reste dans le classique "vengeance western". Il faut aimer le genre. Moi, j'ai aimé et j'attends la suite. Si vous chercher un conseil: allez y!

    Saint -Jean Le 12/07/2017 à 18:44:11
    Les chevaliers d'Héliopolis - Tome 1 - Nigredo, l'œuvre au noir

    Mon avis suit les autres mais moins critique. Le dessin est sans doute le point fort de l'album mais après, c'est vrai que le scénario... c'est un peu gros... On a du mal à imaginer Louis XVII en maître jedï ;-). Bon allez, j'attends la suite quand même.

    Saint -Jean Le 12/07/2017 à 18:38:07

    J'ai aimé le roman, j'ai aimé le film (un peu moins) et maintenant, je peux dire que j'ai aimé la BD. Je me suis bien replongé dans cette ambiance lugubre de l'île du Docteur Moreau à travers un dessin satisfaisant et un scénario qui résume en 50 pages (aussi bien que possible) les moments forts du roman. Je l'ajoute avec plaisir à ma collection Wells.

    Saint -Jean Le 12/07/2017 à 18:27:13
    XIII Mystery - Tome 3 - Little Jones

    Je n'ai pas la prétention de juger si c'est bon ou pas (d'autres s'en chargeront)... Je dis juste, à celui qui hésite d'acheter cet album, que j'ai aimé. Mais je dois bien avouer que le personnage de Jones est, de loin, mon personnage préféré dans la série. Le dessin est efficace et j'ai trouvé de la tendresse et de l'humour dans la "Little Jones"...

    Saint -Jean Le 12/07/2017 à 18:18:17
    XIII Mystery - Tome 11 - Jonathan Fly

    Je me rallie à l’ensemble des avis positifs mais je dois avouer que de tous les XIII Mystery, c'est celui qui m'a le moins emballé. Mais je conseille de le lire quand même hein!

    Hublot Le 12/07/2017 à 17:03:16
    La grippe Coloniale - Tome 2 - Cyclone la Peste

    Bd historique très agréable. Au dessin certes original, mais au scénario bien construit. L'attachement aux personnages est agréable. A lire !

    pysa Le 12/07/2017 à 16:03:28

    Tardi abandonne les tranchées et la première guerre mondiale pour mettre en image la deuxième guerre mondiale vécue par son père. Témoignage émouvant et historique, on sent à travers ce récit la relation complexe entre le père et le fils.

    docteur fil Le 12/07/2017 à 10:02:28
    La légende du Lama Blanc - Tome 3 - Le royaume sous la terre

    Jodo a du fumer de la mauvaise herbe.
    Scénario ridicule faisant appel à Hitler et au royaume souterrain de l'Agharta. Cette série sombre dans le ridicule. Dommage, car les dessins de Bess sont fantastiques.

    kurdy1207 Le 12/07/2017 à 08:33:56
    Urban - Tome 4 - Enquête immobile

    Tout va de mal en pis à Monplaisir. Monsieur Fool tente de découvrir qui est à l’origine de l’attentat afin de soulager les touristes. Il va pour cela faire tuer en direct un groupe de personnes innocentes.

    Plusieurs éléments importants dans ce quatrième tome. Les auteurs nous apprennent comment Monsieur Fool a bâti son empire sur des ruines et surtout qui était le jeune Niels Cotton.

    Zach a été mis aux arrêts mais va retrouver Ishrat. En parallèle, il va mener son enquête et, via A.L.I.C.E., découvrir plusieurs éléments importants de la vie de Springy Fool.

    Quel album, encore une fois !!! On en prend plein la vue… je suis accro ! Combien d’années avant le final dans le cinquième et ultime album ? Je suis vraiment ébloui tant par le scénario que par le graphisme que je n’hésite plus à vanter à droite et à gauche. Et les couvertures, pffff… géniales. Directement dans le top 10 de mes séries préférées.

    CrAz Le 11/07/2017 à 18:32:02

    J'ai lu Watchmen tardivement, après avoir vu le film.
    Je n'ai pas une grande culture "Comics"et je n'avais jamais lu de livres écrits par Alan Moore.

    Watchmen on m'en a beaucoup parlé, je l'avais feuilleté rapidement et m'étais dit que le dessin (et les couleurs surtout) n'était pas franchement attirants.
    Et puis quand même, j'avais beaucoup aimé le film, alors que Snyder c'est pas toujours génial, je me suis donc dit que le support de base devait être particulièrement intéressant.
    Surtout quand tu vois qu'avant Snyder, Gilliam, Greengrass et Aronofsky ont aussi voulu se lancer dans l'aventure.

    Bref, j'ai lu Watchmen (en quelques jours), en sachant à quoi m'attendre vu que je connaissais l'histoire, et pourtant je me suis surpris à être étonné, ému, surpris (surpris d'être surpris, si c'est pas fort ça...).

    Le final vous achève et son épilogue vous enterre.

    Ce livre est une réussite, le scénario, les personnages... et le dessin aussi.

    maeava85 Le 11/07/2017 à 13:52:18
    Les ombres de la Sierra Madre - Tome 1 - La Niña Bronca

    Bien sur le graphisme est un peu raide mais l'atmosphère de ce western atypique est bien rendue
    Bien sur les personnages sont un peu conventionnels
    Mais il souffle sur cette histoire un quelque chose d'épique qui m'a séduit
    Vivement la suite

    pouetepremier Le 10/07/2017 à 20:27:14
    Carthago - Tome 6 - L'héritière des carpates

    La série est plutôt moyenne depuis le début pour tous les défauts évoqués ci dessous. Le point positif reste a mon sens ce troisième (en 6 tome) changement de dessinateur. Graphiquement, les tome 4 et 5 étaient vraiment pas terrible ...

    Fredouille75 Le 10/07/2017 à 18:52:07

    Découvert seulement cette année, donc ayant lu l'integrale. Le dessin est d'une qualité remarquable. L'intrigue est lancée rapidement et on ne s'ennuie pas au cours de la lecture. Je regrette que Laura Zuccheri n'ait pas une production plus fréquente car j'aime beaucoup son trait.

    pokespagne Le 10/07/2017 à 10:21:42
    Tintin (Les Archives - Atlas 2010) - Tome 17 - L'Affaire Tournesol

    Après l'anticipation du diptyque "... Lune", "l'Affaire Tournesol" confirme l'arrimage des "Aventures de Tintin" dans une forme de fiction à la fois plus adulte - on est loin désormais de la fantaisie débridée des débuts - et plus moderne... même si ce modernisme peut faire courir le risque à terme d'un déficit d'intemporalité (... qui ne s'est toutefois pas matérialisé à date, je dois l'avouer...). Encore de la technologie d'avant-garde, donc, placée cette fois au coeur d'un thriller marqué par la guerre froide que l'on pourrait presque qualifier d'hitchcockien ! Le résultat est sans doute l'un des Tintin les plus passionnants, au rythme irrésistible et aux péripéties annonçant les grands thrillers cinématographiques de notre époque (Tintin serait-il ici un lointain ancêtre de Jason Bourne ?). Il me semble d'ailleurs me souvenir que "l'Affaire Tournesol" était considéré dans les années 60 comme une sorte de nec plus ultra de l'aventure policière pour enfants... au moins dans la cour de récréation de mon école ! Bien sûr, ce qui lui a permis de résister aux outrages du temps, au delà de sa "mise en scène" au timing impeccable (relisez les quelques pages dans la loge de la Castafiore, elles sont éblouissantes...), c'est l'efficacité d'un humour à la fois conceptuel (le gag récurent du sparadrap est digne du meilleur Tati) et pour la première fois "social" (avec l'apparition de l'insupportable Lampion, c'est le triste chaos et la trivialité consumériste de notre monde inculte et sans gêne qui fait irruption chez Tintin...). Finalement, devant ce presque chef d'oeuvre, on ne peut avoir qu'un seul regret : que Hergé ait cru nécessaire de faire se dérouler une partie de l'action de "l'Affaire Tournesol" dans un pays imaginaire tel que la Bordurie, mélange mal équilibré de dictature typique de l'avant-guerre et de communisme à la Yougoslave... Une "Affaire Tournesol" se déroulant en RDA ou en Yougoslavie, justement, aurait quand même eu une autre gueule !

    pokespagne Le 10/07/2017 à 10:21:27
    Tintin - Tome 18 - L'affaire Tournesol

    Après l'anticipation du diptyque "... Lune", "l'Affaire Tournesol" confirme l'arrimage des "Aventures de Tintin" dans une forme de fiction à la fois plus adulte - on est loin désormais de la fantaisie débridée des débuts - et plus moderne... même si ce modernisme peut faire courir le risque à terme d'un déficit d'intemporalité (... qui ne s'est toutefois pas matérialisé à date, je dois l'avouer...). Encore de la technologie d'avant-garde, donc, placée cette fois au coeur d'un thriller marqué par la guerre froide que l'on pourrait presque qualifier d'hitchcockien ! Le résultat est sans doute l'un des Tintin les plus passionnants, au rythme irrésistible et aux péripéties annonçant les grands thrillers cinématographiques de notre époque (Tintin serait-il ici un lointain ancêtre de Jason Bourne ?). Il me semble d'ailleurs me souvenir que "l'Affaire Tournesol" était considéré dans les années 60 comme une sorte de nec plus ultra de l'aventure policière pour enfants... au moins dans la cour de récréation de mon école ! Bien sûr, ce qui lui a permis de résister aux outrages du temps, au delà de sa "mise en scène" au timing impeccable (relisez les quelques pages dans la loge de la Castafiore, elles sont éblouissantes...), c'est l'efficacité d'un humour à la fois conceptuel (le gag récurent du sparadrap est digne du meilleur Tati) et pour la première fois "social" (avec l'apparition de l'insupportable Lampion, c'est le triste chaos et la trivialité consumériste de notre monde inculte et sans gêne qui fait irruption chez Tintin...). Finalement, devant ce presque chef d'oeuvre, on ne peut avoir qu'un seul regret : que Hergé ait cru nécessaire de faire se dérouler une partie de l'action de "l'Affaire Tournesol" dans un pays imaginaire tel que la Bordurie, mélange mal équilibré de dictature typique de l'avant-guerre et de communisme à la Yougoslave... Une "Affaire Tournesol" se déroulant en RDA ou en Yougoslavie, justement, aurait quand même eu une autre gueule !

    alkashi Le 10/07/2017 à 08:45:41
    Nestor Burma - Tome 11 - Nestor Burma contre C.Q.F.D.

    Encore une fois déçus par les dessins (brouillons) et les scénarios (confus) de Moynot. Je ne comprends pas pourquoi l'éditeur caterman persiste dans cette direction. Les deux albums de Barral m'avait pourtant réconcilié avec la série (depuis l’arrêt de tardi). Encore un album dispensable en attendant le retour (?) de Barral !

    kurdy1207 Le 10/07/2017 à 08:39:59
    Urban - Tome 3 - Que la lumière soit...

    Un attentat a eu lieu en parallèle à la tentative d’arrestation d’Antiochus Ebrahimi. Plus d’électricité et un semblant de panique s’est installé à Monplaisir. Dans cet épisode, on en apprend un peu plus sur Ishrat, la femme dont Zach était tombé amoureux dans le premier album. Monsieur Fool, le grand « Gourou » de Monplaisir, en échange d’amour et d’affection va lui promettre de retrouver toute sa famille avec laquelle elle avait perdu contact. Ishrat pleine d’espoir va se donner entièrement à lui, mais tout ceci n’est qu’une mise en scène, car une fois son plaisir assouvi, Monsieur Fool montrera toute sa cruauté. Zach, lui, se sent responsable de la mort de Niels Cotton le petit garçon tué lors de la tentative d’arrestation d’Ebrahimi. Quand sa sœur Julia l’avertit qu’un drame se joue à la ferme familiale…

    Vraiment… quelle série !!! La tension monte crescendo. A la sortie de cette histoire en 2011, je m’étais contenté de regarder les dessins qui ne m’avaient pas séduit plus que ça. Alors qu’ils sont vraiment excellents. Quant au scénario… « mon plaisir » est vraiment immense !

    kurdy1207 Le 10/07/2017 à 08:22:32
    Urban - Tome 2 - Ceux qui vont mourir

    Dans ce deuxième volume, c’est Zach qui va devoir affronter le terrible tueur à gages Antiochus Ebrahimi. Jusqu’à ce jour tous les membres des Urban interceptors qui s’y sont frottés n’ont pas eu la chance de survivre. Mais Zach va trouver une stratégie qui le mènera à deux doigts de l’arrestation d’ Ebrahimi. Une erreur d’inattention, et le drame surgira avec la mort d’un enfant. Enfant, par les yeux duquel nous découvrons tout au long de l’album le fonctionnement de la société Monplaisir et l’exclusion d’une partie de la population.

    Album poignant qui nous décrit un avenir peu reluisant où l’exploitation des êtres humains s’échange pour deux petites semaines de plaisir par an. Il s’agit vraiment d’une extraordinaire série de SF.

    soulman Le 10/07/2017 à 07:58:27
    Duke - Tome 1 - La boue et le sang

    bd vite lue au scénario sans aucunes surprises ...
    les personnages ont de sales têtes mal dessinées
    bref, sans intérêts pour ma part .

    judoc Le 09/07/2017 à 19:17:08
    L'homme qui n'aimait pas les armes à feu - Tome 4 - La Loi du plus fort

    Un western savoureux où l'aventure côtoie l'humour burlesque d'un W. Lupano au sommet de son art. Les contrées arides et sauvage de l'Arizona tout comme les rue enneigées de Washington sont parfaitement retranscris par un P. Salomone prometteur et au niveau de son scénariste sur le coup.

    Pleine d'entrain, cette histoire doit beaucoup au charisme de ses personnages déjantés et emblématiques qui nous font vivre une aventure exaltante.

    Une série en 4 tomes, très originale et vraiment très plaisante.

    Hublot Le 09/07/2017 à 14:03:35
    Giant - Tome 1 - Giant 1/2

    Superbe ! Bd d'une rare élégance. Le dessin est splendide, et le scénario excellent. Dans l'impatience du tome 2. Sur le podium des meilleurs bd de l'année 2017.

    Hublot Le 09/07/2017 à 13:58:35
    Trahie - Tome 2 - Tome 2

    Identique a mon avis sur le tome 1. Scénario très prenant, mais dessins des personnages pas terrible ! Vraiment dommage.

    biggyjay Le 09/07/2017 à 13:52:34
    Reborn (2016) - Tome 6 - Reborn

    Clap de fin en demi-teinte... Cet album conclut cette série et plus certainement son premier cycle. Rien de la qualité des précédents épisodes n'est remis en cause mais je trouve cette fin (un peu) rapide en regard des 5 épisodes précédents ayant fait grimper la tension et le suspense. C'est, je pense, une conséquence de l'ajout tardif d'un #6 et de la mansion finale "End of Book One"... N'entendez-vous pas chanter les sirènes du marketing ?
    Un autre petit regret est le dessin de Capullo, qui manque de finition dans certaines cases.
    Au final, cela n'enlève pas grand chose à la série qui sera prochainement publiée en VF et dont, bien évidemment, je me réjoui de lire une suite prochaine.

    biggyjay Le 09/07/2017 à 13:44:49

    Une très bonne lecture, dans laquelle sont confrontés, au choix, l'excès et la raison, le bien et le mal, l'amour et le désamour.
    Les personnages sont bien pensés, tout comme la trame du scénario, riche en suspense. Les dialogues sont particulièrement bien écrits. Malgré un langage soutenu, leur accessibilité apportent une grande fluidité à la lecture.
    Enfin, coup de chapeau à Virginie Augustin, qui, avec un trait plus fin voire plus léger qu'auparavant apporte leur charismes respectifs aux deux héros de cette histoire.
    Un album riche, tant par les dialogues que par ses dessins, à lire et à relire.

    Saint -Jean Le 09/07/2017 à 12:21:53
    Le club des prédateurs - Tome 1 - The Bogeyman

    J'ai rarement lu quelque chose d'aussi noir, d'aussi dérangeant... Mais c'est vraiment bon. Je le conseille mais à ne pas mettre entre toutes les mains!!!! C'est HARD!

    Saint -Jean Le 09/07/2017 à 12:21:29
    Le club des prédateurs - Tome 2 - The party

    J'ai rarement lu quelque chose d'aussi noir, d'aussi dérangeant... Mais c'est vraiment bon. Je le conseille mais à ne pas mettre entre toutes les mains!!!! C'est HARD!

    Saint -Jean Le 09/07/2017 à 12:14:20

    Un bon résumé de l'oeuvre de Proust. J'y ai cru. je me suis vraiment retrouvé, un court instant, à l'ombre d'une fille en fleurs... Ca vaut vraiment la peine d'être lu.

    meuillot Le 09/07/2017 à 12:03:23
    Streamliner - Tome 1 - Bye-bye Lisa Dora

    Propriétaire d’une station essence dans une zone désertique autant par la population que par le climat, Evel O’Neil y vit avec sa fille, Cristal. Sur cette route 666 perdue au cœur de l’Amérique, le paternel cuve quotidiennement son whisky dans son bombardier vieux de 15 ans, témoin de son parcours à la guerre. Nous sommes en 1963, et O’Neil n’est pas de ceux qui ruminent cette traumatisante période en la noyant dans l’alcool. Le mal est tout autre pour cet ancien champion de course automobile version Streamliner. Victime d’un grave accident avec sa voiture, la black widow, alors qu’il venait d’avoisiner les 500 km/h, c’est bel et bien là que son existence a pris un véritable tournant et qu’il ne s’en est jamais remis.

    Une aubaine se présente à lui quand débarque dans sa station Billy Joe. Un chef de bande qui vient remettre son titre en jeu en Streamliner, ce défi sur route qui ne contient qu’une unique règle, aller plus vite que son adversaire. O’Neil comprend vite que ses terres vont devenir un endroit idéal pour faire revivre cette course mythique et chère à tous ceux dont les moteurs puissants, la vitesse, et leur nom gravé sur la Winchester en guise de trophée, sont de véritables obsessions.

    Cristal, quant à elle, ne voit pas d’un bon œil l’arrivée massive de cette communauté transpirant la sueur, la violence, et dont la vie ne dépend que de la bonne tenue d’un véhicule ultra-trafiqué. Elle, qui « maintient » son père en vie, sent qu’il va lui échapper. Sa seule alternative pour le protéger est de lui donner elle-même ce qui lui a échappé il y a quelques années.

    Billy Joe reste le personnage principal de ce premier opus. On comprend peu à peu qu’il ne s’est pas retrouvé sur cette route désaffectée par hasard. Lui qui, gamin, était fan d’O’Neil, donne l’impression qu’il n’a jamais cru tous ceux qui le déclaraient mort. Billy est l’instigateur de cette course, et tout ce qu’elle implique : des acteurs secondaires hauts en couleur, l’intervention soudaine des médias pour couvrir ce qui va être un événement, et bien évidemment, les autorités.

    Si l’on n’est pas adeptes de voitures, de courses extrêmes, ou de protagonistes sans aucune morale, il ne faut surtout pas passer son chemin pour autant ! Tant vous serez surpris par ce qu’a produit ‘Fane avec Streamliner. Ce féru de motos qui lui a permis de reprendre le célèbre Joe Bar Team, retrouve un univers qu’il maîtrise parfaitement.

    Sa justesse graphique est impressionnante au fur et à mesure que défilent les pages. Chapitré et découpé tel un comics, le premier tome de ce diptyque est un vrai régal visuel. Il faut y ajouter la parfaite colorisation d’Isabelle Rabarot. Que ce soit pour les scènes de flashback, d’essais de piste voire d’interviews télévisées, chacune d’entre elles est si bien différenciée qu’on s’y retrouve en un clin d’œil.

    Pour ce qui est du scénario ‘Fane est tout autant inspiré. Dans la même lignée que Petites Éclipses (One shot écrit à quatre mains avec Jim, que la rédaction avait placé à la première place lors d’un Top consacré à l’auteur d’Une nuit à Rome), tout est à sa place. L’ossature du récit donne corps à plusieurs protagonistes qui ont tous un réel intérêt. La dynamique de l’histoire ne s’essouffle jamais tant subsiste cette folle énergie jusqu’à la dernière image. Sans oublier l’humour qui le caractérise avec certaines cases quasi identiques où seul un geste change et suffit à provoquer le rire du lecteur (pour preuve, aux pages 31 et 32). Ainsi, maintenant que le décor est bien planté, la suite peut démarrer sur les chapeaux de roues.

    pysa Le 09/07/2017 à 09:28:25
    L'ange de la retirada - Tome 1 - L'Ange de la retirada

    A travers la portrait de deux adolescents, les auteurs, Serguei Dounovetz et Paco Roca nous présentent la Colonie Espagnole de Béziers et reviennent sur la Retirada et l'arrivée massive de réfugiés espagnols après la victoire de Franco. Les dessins, en nuances de gris, sont simples et agréables. L'intrigue, parfois artificielle, nous permet de mieux connaître cette période historique.

    biggyjay Le 08/07/2017 à 22:43:20

    Un album sympathique. Le scénario est empreint d'une certaine poésie. Il met en scène des personnages hauts en couleurs dans un rythme doux. Le dessin de Monin, s'il est moins mature que dans "L'Adoption" (logique) n'est pas désagréable et nous offre de vraies gueules ! Seule la mise en couleur est perfectible.
    Vous avez aimé L'Adoption, vous aimerez Merci !

    thieuthieu79 Le 08/07/2017 à 16:47:39
    Gung Ho - Tome 3 - Sexy Beast

    Dessins toujours aussi lumineux, précis et détaillés.
    Par contre l'histoire a tendance à s'enliser un peu même si le début est riche en rebondissements.
    Les différentes questions posées lors des précédents albums (notamment au sujet du train qui a déraillé) ne trouvent ici aucune réponses comme si les auteurs étaient passés à autre chose.
    L'ensemble reste néanmoins toujours aussi solide et nous laisse avec une envie folle de lire la suite. Espérons juste que l'attente ne soit pas aussi longue qu'avec cet album...

    pysa Le 07/07/2017 à 18:48:51
    Agatha Christie (Emmanuel Proust Éditions) - Tome 6 - La Nuit qui ne finit pas

    Adaptation d'un roman atypique d'Agatha Christie, plus proche du thriller que du policier classique. L'adaptation est correcte même si la fin est vraiment abrupte. Les dessins sont classiques et très moyens.

    6350frederic Le 07/07/2017 à 08:23:48
    Durandal - Tome 3 - La marche de Bretagne - Partie III

    Je partage les autres avis : le dessin et couleur sont magnifiques mais le scenario se dilue un peu trop et que c'est dur de lire les bulles , cela gache un peu , à lire mais pas indispensable

    98stanislas Le 06/07/2017 à 19:00:31
    I.R.$. - Tome 18 - Kate's hell

    album baclé tant au niveau du dessin que du scénario.On a vraiment l'impression d'une oeuvre de débutants mal inspirés.

    yopinet Le 06/07/2017 à 13:48:16

    Cet album est une vraie tuerie! Une BD de genre mêlant trhiller, épouvante, fantastique,... Certains passages sont vraiment terrifiants. C'est un également un scénario très dense qui se complexifie et s'enrichit de plus en plus.
    Cette série en 3 tomes deviendra sans doute une référence dans ma bibliothèque :)

    Hublot Le 06/07/2017 à 13:27:55
    Trahie - Tome 1 - Tome 1

    Surprenant ! Le scénario est excellent, la tension monte de pages en pages. Mais le dessin est...bizarre ! Surtout les visages. Vraiment pas beaux. Ils changent d'une case a l'autre. Les mêmes personnages n'ont plus la même tête. Ils sont difformes. Dommage !

    kurdy1207 Le 06/07/2017 à 09:09:47
    Urban - Tome 1 - Les règles du jeu

    Un bon premier tome dont l’univers me rappelle un peu celui du film le cinquième élément. Comme la similitude entre le paquebot Fhloston Paradise et la cité Monplaisir ou encore l'animateur Ruby Rhod pour l’un et A.L.I.C.E. et son lapin pour l’autre. Il y a de nombreux autres points de comparaison et pourtant l’histoire est totalement différente.

    Zach, le personnage principal qui intègre la police de Monplaisir est un peu désorienté par son nouveau poste. Car, bien que cette police soit la meilleure, elle a tendance à utiliser des méthodes peu orthodoxes. Ses interventions sont souvent filmées en directe et font l’objet de paris sur le vainqueur : le policier ou le criminel.

    Zach va découvrir l’amour auprès d’une jeune femme qui a été obligée de faire tatouer son corps de publicités pour pouvoir survivre. Celle-ci perdra son poste pour avoir osé l’aimer, très peu de temps, ce qui le bouleversera.

    Le dessin bien que « spécial » et original est splendide. L’histoire donne froid dans le dos et on se met à espérer que notre avenir ne créera jamais de cités comme Monplaisir.

    Hal_Solo Le 05/07/2017 à 22:23:23
    Ultimex en Enfer - Tome 1 - Ni Dieu, ni maitre, ni glaçons dansle Whisky

    Un démarrage en trombe pour une deuxième partie d'album où j'ai un peu décroché du trip.
    L'humour gras bas de plafond d'Ultimex fonctionne très bien sur de courtes périodes, mais pas forcément sur plus de 100 pages.
    Un chouette album que je conseille tout de même !

    pysa Le 05/07/2017 à 21:29:13
    Gil et Jo - Tome 7 - Le Secret de la Source profonde

    Nouvelle aventure de Gil et Jo qui se réfugient dans un château après un violent orage. Ils sont accueillis par la Comtesse de la Courtépine. Leur caniche Toby fait la connaissance de Bijou, un énorme chien que la Comtesse monte comme un cheval ! Cet épisode est drôle, notamment les courses poursuites entre les deux chiens et l'intrigue sympathique.

    pysa Le 05/07/2017 à 13:20:51
    Gil et Jo - Tome 9 - Le fromage à trous

    Bande-dessinée destinée à un public très jeune. Les jeunes héros multiplient les aventures au mépris de tout semblant de vraisemblance. Lecture plaisante malgré tout.

    pysa Le 05/07/2017 à 00:25:39
    Gil et Jo - Tome 2 - Le melon blanc

    Gil, Jo et leurs amis traversent la Manche à la recherche d'un mystérieux melon blanc. Une aventure plaisante et sympathique.

    Hublot Le 04/07/2017 à 19:24:50
    Infiltrés - Tome 1 - Le Sourire du Faucon

    Agréable ! Acheté par opportunisme lors d'un salon bd pour la jolie dédicace d'Olivier Thomas. Je cours prendre le tome 2.

    kingtoof Le 04/07/2017 à 18:16:26

    Très bonne suite.
    J'apprécie le personnage de Moriarty, tout comme les auteurs vu le bon travail effectué,

    pysa Le 04/07/2017 à 18:09:26
    Achille Talon - Tome 36 - Achille Talon n'a pas tout dit...

    36e opus des gags d'Achille Talon par l'inévitable Greg. Inégaux bien sûr, ce mini-récits de quelques pages sont néanmoins plaisants.

    lebobruno Le 04/07/2017 à 15:53:04

    Sur le Forum Objectible beaucoup d'avis négatif 'très pro" de soit disant spécialiste. Personnellement je suis un amoureux inconditionnel de Franquin et je ne cache pas ma joie de racheter une autre intégrale Gaston sous un nouveau format très réussi par Dupuis avec des petites attentions pour nous lecteurs passionnés de Gaston. Alors ne soyez pas radin signez ce contrat.

    adricube Le 04/07/2017 à 14:00:51

    j'ai trouvé ça long et lourd, mais il faut avouer que le malaise général de la situation est bien rendu. pas fan du dessin non plus, cette BD n'est pas pour moi ...

    ALICECOOPER Le 04/07/2017 à 13:45:53

    Je m'attendais à bien mieux pour être honnête. Le dessin et les couleurs me semblent correct mais le déroulement de l'histoire ainsi que les transitions sont bien trop rapides. C'est vraiment dommage. Bien que présentant 54 pages, l'histoire semble bâclée en moins de deux, mais je crois que c'est le nombre de pages qui est largement insuffisant.
    Lorsque mon gamin m'a vu lire la BD, vous ne devinerez jamais ce qu'il m'a dit seulement en regardant au dessus de mon épaule, et bien je vous le dis : "Papa, il n'y rien à lire là d'dans, ça se voit". Je me passerai de commentaire sur cette phrase.
    Je n'ai toujours pas bien compris l'histoire des bateaux au début.

    Dommage, dommage, dommage... Parce qu'on ne retouchera pas de sitôt à "L’île du Docteur Moreau". Je suis à la fois déçu et dégouté.

    Dessinateur, scénariste, pourquoi ne demandez-vous pas à des gens honnêtes de vous donner leur avis sincère avant la publication et pourquoi n'acceptez-vous pas les critiques sévères ? (vous avez dû en recevoir avant l'impression, c'est pas possible sinon).

    Il faudrait retirer cette BD des ventes et la rectifier comme il se doit, y adjoindre les 50 ou 70 pages nécessaires à l'adaptation réussie.

    kurdy1207 Le 04/07/2017 à 13:45:50
    L'homme qui n'aimait pas les armes à feu - Tome 1 - Chili con Carnage

    Pas grand-chose à dire de plus que tous les avis déjà postés sur ce premier tome. Scénario génial, dessin génial, humour génial. Chapeau bas !

    kurdy1207 Le 04/07/2017 à 08:22:49

    Le dessin de Serpieri est toujours aussi excellent mais le scénario est un peu léger.

    Bien sûr, il y le clin d’œil à Gian Luigi Bonelli le scénariste créateur du personnage qui est bien trouvé. Dans la BD, il joue le personnage interviewant Kit Carson, en 1913, qui lui raconte une histoire vécue avec Tex Willer. Mais est-ce le vrai Kit Carson comme il est souligné dans la BD qui lui est mort en 1868 ?

    Il fallait trouver le prétexte qui donna envie à Bonelli de raconter les aventures de son personnage fictif. L’idée de départ est plutôt bonne.

    Concernant l’histoire, d’une grande banalité, contée dans ce volume, elle se lit sans déplaisir comme se regarde un bon vieux western avec Gary Cooper, John Wayne ou James Stewart.

    Yovo Le 03/07/2017 à 22:53:44
    Ut (Barbato/Roi) - Tome 2 - Les hommes s'en vont, les enragés restent

    Dans le premier tome, la découverte de cet univers si singulier avait de quoi sidérer.
    Mais là, l’effet de surprise ne jouant plus, la splendeur des planches ne suffit pas pour pallier un scenario des plus hermétiques.
    Et l’ennui peut vite gagner face aux motivations obscures des personnages et leurs quêtes, dont les enjeux sont en grande partie insaisissables. De plus, l’atmosphère morbide, l’écriture et les décors très théâtraux peuvent clairement rebuter…
    Pour ma part je reste fasciné par la maestria du dessinateur Corrado Roi mais je m’avoue désarçonné par ce récit abscons à la traduction parfois approximative…
    Exemples : "Il faut savoir que pour nous que le problème ontologique est limité dans le temps" (??) p.49 ; ou : "Quelqu’un était intervenu dans le passer (sic !) pour nous soutenir" p.110…

    Mais la fascination l’emportant, j’attends malgré tout ma plongée dans le 3° et dernier tome !

    Dunyre Le 03/07/2017 à 14:06:02

    Un vrai plus pour tous les fans de la série. Complet, bien expliqué par Hub avec les avis de ses proches collaborateurs. Que du bonheur.
    Les dessins sont nombreux, en noir et blanc comme en couleurs. On en prend plein les yeux.

    Un vrai album de collection.