Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les avis de la bedetheque

Visualiser les 46744 avis postés dans la bedetheque
    lilian47 Le 23/05/2019 à 18:33:26
    Tintin - Divers - Tome 2 - Les Tribulations de Tintin au Congo

    Philipe GODDIN rentre trop dans les détails et au final ça en fait un album ennuyeux et fatigant a lire,si tintin avait des chaussettes jaunes GODDIN expliquerais pourquoi tintin a des chaussettes jaunes,Philippe GODDIN a voulue faire une version de tintin au congo qui péte le feu et au final il a fait un album trop long et c'est bien dommage,malgré tous si ont est tintinophile ou collectionneur de bandes déssinées ça fait quand même plaisir de l'avoir dans sa collection

    Shaddam4 Le 23/05/2019 à 11:25:45
    Crusaders - Tome 1 - La Colonne de fer

    Si on peut remarquer quelque chose sur les albums de Christophe Bec c’est que les couvertures claquent! Et on peut dire que celle-ci est juste magnifique et va directement dans mon top de l’année dans cette catégorie! En plus on nous parle de Hard-science, du premier voyage interstellaire à la rencontre d’une intelligence supérieure… je ne peux qu’en avoir la bave aux lèvres! Reste que Bec, un peu comme monsieur Millar, est un maître pour lancer des super projets mais a beaucoup de mal à tenir la longueur en se perdant dans de multiples toiles scénaristiques avec un goût prononcé pour la complexification de construction. Moins il aide le lecteur mieux c’est. Je ne suis pas en désaccord profond sur cette idée mais pour cela il faut que le scénario soit nickel.

    Crusaders commence mal sur ce plan puisque les vingt premières pages ne cessent d’alterner des séquences dans le passé , le présent et le futur, sans aucune indication, que ce soit en matière de découpage ou de bulles. On finit par comprendre que le fil rouge est Natalia, la commandante en chef de l’armada des cinq navires spatiaux Crusaders, « offerts » par un signal venu de trente-deux années-lumières de distance… Hormis ce démarrage un peu abrupte et l’arrivée du signal que je trouve ratée, on bascule ensuite dans une trame plus classique qui suit la formation des équipages sélectionnés pour être les premiers humains envoyés si loin, le décollage des vaisseaux qui donneraient presque des frissons et la première étape du voyage emprunte d’angoisse de l’inconnu. A la fin de l’album la boucle n’est pas encore bouclée avec un prologue en mode apocalypse qui est très mal relié qui casse un peu ce mystère qui fait tout le sel de cet album au demeurant fort réussi. On retrouve dans La colonne de fer l’ambiance du premier film Star Trek avec un design général vraiment réussi, mélange de réalisme technique et d’esthétique futuriste crédible. De même avec les artefacts alien qui ont une cohérence d’ensemble remarquable. Et pour une fois le scénariste Bec (… oui, si vous n’avez pas suivi il est de plus rarement dessinateur sur ses séries) fait de gros efforts de pédagogie en nous expliquant via les discussions entre Natalia et son père ou avec le scientifique de bord les concepts de physique assez pointus qui sont utilisés ici. De la bonne Hard-SF, réaliste, gigantesque (l’arrivée sur la colonne de fer!!!), ambitieuse et qui évite le cryptique. Le risque est grand de tomber dans de la BD SF plus classique à l’arrivée des aliens, mais pour le moment hormis ces quelques accrocs on peut dire que Crusaders (prévu en maximum six volumes pour le premier arc) est la bonne surprise Space-opera que l’on n’attendait plus, ambitieuse, assez bien dessinée, mystérieuse et documentée.

    Lire sur le blog:
    https://etagereimaginaire.wordpress.com/2019/05/23/crusaders1/

    Shaddam4 Le 23/05/2019 à 11:21:25

    Attention, événement comme il y en a peu dans le petit monde de la BD! L’histoire de Siloé fut lors de sa sortie il y a … 19 ans!! un des projets SF les plus attendus et réussis avec un partenariat de deux valeurs sures du Franco-belge: Serge Letendre (le co-créateur de la Quête de l’oiseau du temps) et Servain, dessinateur typique des premières grandes séries Delcourt (l’esprit de Warren avec Brunschwig) et récemment de Holly Ann. Pour des raisons que j’ignore (je n’ai pas trop cherché…), la série prévue en trois tomes s’était arrêtée après le second alors que le dessinateur avait pourtant tenu les délais sur des albums de 70 pages. Rangée depuis presque vingt ans au cimetière des grandes séries inachevées, la saga dotée de l’ambition d’un Akira était considérée comme une grosse perte pour beaucoup tant l’intrigue et le dessin étaient réussis. Il faut croire que les personnes impliquées savent parfois tenir leur langue car c’est avec une immense surprise que Delcourt a mis en ligne il y a quelques semaines une date de sortie. Servain parlait en 2015 sur le forum BDgest de sa reprise a zéro du tome 3 dont les 2/3 avaient déjà été réalisés… et depuis plus rien. Pour le coup, si les arcanes des relations dessinateur/scénariste/éditeur restent souvent obscures sans que l’on sache à qui la faute, pour ce coup Delcourt a été très patient et fidèle jusqu’au bout puisqu’il propose en simultané la sortie du T3 et de l’intégrale qui permettra aux personnes à qui cette interminable attente aura été épargnée de découvrir la série d’une traite. Pour les autres il faudra relire, ce que je viens donc de faire avec attention.

    Alors qu’il s’apprête à lancer l’expérience finale de ses travaux sur le Temps et la Matière, le professeur MacGuffin constate que sa femme, enceinte a pénétré l’enceinte du laboratoire… Devenu veuf avec une fille dotée de pouvoirs difficiles à comprendre, le professeur se retrouve au centre d’une lutte de pouvoir entre le président des Etats-Unis et une secte chrétienne très organisée. Poursuivi de toutes part il va devoir protéger sa fille et tenter de comprendre les implications de l’accident originel…

    Cette série est compliquée à critiquer tant il est nécessaire de séparer les envies, les souvenirs et la comparaison avec les autres BD SF du même type. Tout d’abord les trois tomes de Siloë sont très différents, tant graphiquement que dans les rythmes de l’histoire. Serge Letendre a une grande ambition au départ, faire le récit d’une famille détruite par la science en même temps qu’une anticipation politique et un habillage scientifique autour de l’espace-temps. Dès les premières pages l’on sait que le professeur MacGuffin ambitionne de révolutionner (comme son scénariste?) la connaissance de la physique. Malheureusement le lecteur reste un peu sur sa faim quand aux développements des implications de ces recherches. Car très vite tout tourne autour des pouvoirs de sa fille, avec des mécanismes de mystère efficaces. Que sont ces chauves-souris qui surviennent autour de ses crises? D’où sortent les losty connectés mentalement avec la fillette? La secte des Esséniens?… On voit très vite différents thèmes repris d’Akira (on peut difficilement regretter les références à une telle bible): la secte religieuse, le pouvoir politique semi-démocratique, la crise institutionnelle, l’expérience qui dérape, l’enfant-mutant,… Le soucis est que passer après un tel monument nécessite d’apporter une autre vision d’auteur si ce n’est des éléments novateurs. Et c’est principalement ici que le bas blesse: le manque d’ambition au final. C’est étrange car les deux premiers volumes lancent des pistes et proposent une intrigue qui monte en puissance et qui laissait supposer un grand final. Mais comme ces séquences action très bien menées individuellement mais peu articulées dans les albums, trop timides, on a l’impression d’un manque de passion du scénariste pour ses personnages, pourtant assez réussis: les méchants comme le major West n’interagissent pas avec les héros, le super vétéran de l’armée dont l’on imagine l’intervention déterminante reste un spectateur un peu piteux, Siloë est passive tout le long et le président Steiner comme le chef des Esséniens sont cantonnés dans leurs bureaux. Comme un dramaturge qui ne saurait pas gérer la diversité de lieux on a un sentiment de juxtaposition d’événements, d’actions, de personnages, sans liens.

    Logiquement il en est de même pour les planches de Servain, capable de dessins très subtiles, il alterne ici entre très beaux décors, vaisseaux qui semblent l’inspirer et personnages parfois rapidement dessinés. Le cadrage est hésitant comme s’il n’avait pas eu trop de direction de son scénariste… La séquence spatiale finale est par exemple très réussie mais ne se termine pas vraiment de même que son démarrage n’est pas préparé… il en est ainsi de beaucoup de scènes qui manquent de liant. Si le style a légèrement évolué (sans problème de cohérence pour autant), c’est surtout la colorisation qui est plus subtile aujourd’hui qu’à l’époque du tome 1 mais reste dans des tonalités un peu ternes. Avec un style rapide, Servain propose toutefois par moment de très beaux plans calmes ou des graphisme puissants lorsque le contraste de la case l’oblige à rajouter de l’encrage.

    Je ne voudrais pourtant pas laisser croire que l’on a affaire à une mauvaise BD. Sans doute que l’attente et les portes ouvertes ont créé de la déception. Mais dans l’univers très concurrentiel de la Hard SF très peu de séries parviennent à assumer leur ambition (Universal War est un peu une singularité). L’art des faiseurs d’histoire est celui du bon agencement des emprunts. Et l’on peut dire que Serge Letendre connaît ses classiques en proposant une Terre futuriste où les déviances actuelles sont à peine poussées: la montée du fondamentalisme, la dépendance envers les technologies (les Dreamboxes rappellent d’ailleurs le récent Paris 2119), le pouvoir des médias,… Comme pour le Niourk de Vatine, on a le sentiment de quelque-chose qui n’est pas parvenu à sortir de sa chrysalide et qui nous laisse un peu penaud. Pas sur que le problème soit lié à la taille de la série (on a tout de même trois albums de soixante-dix pages, soit quasiment six tomes) mais bien plutôt à assumer le statut de série grand-public, d’associer l’intime, la réflexion scientifique et le spectacle. Essai moyennement transformé donc, qui reste malgré tout un projet original qui se classe dans le haut du panier SF avec l’oeuvre de Fred Duval.

    Lire sur le blog:
    https://etagereimaginaire.wordpress.com/2019/05/22/lhistoire-de-siloe/

    Shaddam4 Le 23/05/2019 à 11:18:06

    Années 80, Corse. Catherine rencontre par hasard un demi-frère dont elle ignorait l’existence. Il comble un manque inconscient, cette part corse que la parisienne, étudiante venant se ressourcer chez sa cousine ne connaît pas bien. Il révèle les mensonges de sa famille, de sa mère, obligée d’abandonner cet enfant d’un mariage turbulent. C’est l’histoire de la France, de la Corse, d’une famille qu’elle découvre en spectateur. Mais les secrets ne sont jamais terminés…

    J’ai lu cet album car il figurait dans la sélection du prix des médiathèques du territoire où j’habite. Il s’agit d’une jolie découverte, dans un style graphique et une sensibilité générale proche du Paroles d’honneur de Leila Slimani et Laetitia Coryn. L’histoire corse en question est remarquablement construite, avec plusieurs étapes qui suivent une évolution surprenante et permettent de découvrir tout en souplesse des sujets assez différents: la mafia, les colonies et la France des années 50, les secrets de famille, la question corse et le terrorisme,… On pense lire une histoire de famille et le curseur s’ouvre rapidement sur quelque chose de plus vaste, sur le principe de la petite histoire qui intègre la grande Histoire. Le personnage principal est assez touchant, jeune fille simple découvrant la complexité des secrets de famille. Cette histoire aurait pu se passer ailleurs et aurait été tout aussi intéressante. Mais elle se passe en Corse et les spécificités de l’île (peut-être un peu caricaturale puisqu’elle ramène inévitablement la question mafieuse: la French Connection… ) rajoute un peu plus de drame. Pourtant le traitement se fait tout en douceur, sans pathos car c’est le point de vue de Catherine qui prévaut, aimant son demi-frère sans jugement malgré les ombres de sa vie. Les aller-retour temporels sont très bien balisés visuellement et se suivent sans difficulté, hormis peut-être l’évolution physique des personnages qui peut parfois être un peu compliquée.

    Il en ressort un joli album dont la couverture reflète particulièrement bien cette narration douce et ombrageuse à la fois. Une belle BD que je n’attendais pas et qui, si elle nous surprend peu, est très cohérente et maîtrisée.

    Lire sur le blog:
    https://etagereimaginaire.wordpress.com/2019/05/18/bd-en-vrac-9/

    Shaddam4 Le 23/05/2019 à 11:16:20
    Les maîtres inquisiteurs - Tome 1 - Obeyron

    L’album a été lu dans le cadre de l’opération annuelle 48h BD proposant une sélection d’albums à 2€. L’occasion de découvrir cette série incluse dans la collection créé par Jean-Luc Istin (les séries Elfes, Orcs, Nains, etc.). Je dois dire que si ma première tentative sur Elfes n’a pas été très concluante, j’ai essayé cette série notamment pour sa très jolie couverture qui respire la ride et l’âpreté… Les Inquisiteurs sont un ordre d’enquêteurs, à la fois juge et bourreau, envoyés en compagnie d’un sage elfe par le haut conseil des Juges pour résoudre les crimes commis sur le monde d’Oscitan, divisé en deux empires, au nord et au sud. Le concept de la série, par cycles de cinq tomes autonomes conclus par un album commun, propose donc des enquêtes avec un personnage différent chaque fois. Ici Obeyron qui assouvit sa vengeance après avoir été envoyé dans un piège mortel il y a des années et dont il est revenu doté d’une rage et de pouvoirs imprévisibles… Graphiquement on est dans du très correcte, notamment pour les personnages (moins sur les arrières-plans). L’univers de fantasy n’est pas très original mais intéressant néanmoins avec cette ancienne guerre globale dont le monde panse encore les plaies. Si le thème de l’enquête dans un monde de fantasy est sympa, on n’avance pas beaucoup, du fait sans doute d’une intrigue à étaler sur cinq albums. Du coup on lit surtout une succession d’actions violentes de cet ex-inquisiteur qui a un peu oublié qu’il ne devait pas se faire justice lui-même. L’originalité de l’album réside surtout dans ce fantôme d’elfe qui parle à l’oreille du anti-héros sans que l’on sache tout le long si le personnage est fou ou doté de facultés spéciales. Une demi-réussite, comme très souvent malheureusement dans ces séries concept dont est friand l’éditeur Soleil, dotées de belles couvertures, de dessins correctes et de scénarios qui se tiennent… mais peinent à justifier leur existence hors de l’intérêt commercial.

    Lire sur le blog:
    https://etagereimaginaire.wordpress.com/2019/05/18/bd-en-vrac-9/

    Shaddam4 Le 23/05/2019 à 11:14:06
    Bug - Tome 2 - Livre 2

    J’avais chroniqué la très bonne surprise que représentait le premier tome de la nouvelle série SF de Bilal, qui m’avait réconcilié avec le grand illustrateur qui est cette année membre du jury du festival de Cannes… Le tome 1 nous laissait en compagnie de Junia Perth et Obb, à bord d’un aéronef à destination du rendez-vous pour récupérer la fille de ce dernier. Maintenant que le monde entier sait que le spationaute possède dans son crâne, une foule de services secrets, mafias et factions est à ses trousses. Son odyssée ne sera pas de tout repos malgré les pouvoirs gigantesques qu’il a acquis grâce à la cohabitation avec le parasite qui a élu domicile dans son corps…

    Bug a le mérite de reprendre les thèmes chers à Bilal (et qui finiraient par devenir obsessionnels tant on les retrouve dans la quasi-totalité de son œuvre BD…) dans une trame scénaristique très classique bien que là-aussi très Bilalienne. J’avais laissé tomber ses BD après la grande déception qu’a été pour moi la quadrilogie du Monstre et je dois dire que nous retrouvons ici comme dans la trilogie Nikopol le même schéma de fuite chaotique d’un héros habité par un trésor improbable. Les héros de Bilal, portant toujours les mêmes visages, sont à la fois dépressifs (le mal de crâne de Nikopol ou de Nike Hatzfeld) et imprévisibles, avec une forte propension à être enlevés par des sectes et autres groupuscules. Résultat de recherche d'images pour "bug bilal"Ses récits sont emprunts d’une sorte de passivité qui transforme les voyages en succession d’enlèvement-fuite. On peut s’en lasser mais constater également que nombre d’auteurs reprennent leurs thèmes de façon plus ou moins originale, à commencer par le patriarche Jodorowsky. Personnellement je trouve que l’on perd un peu en originalité mais si Bug est plus classique, plus sage que le Monstre (notamment graphiquement) il est aussi beaucoup plus accessible et pourrait presque être vu comme une version grand public de sa dernière grande saga. Cela sans-doute car moins personnel, moins intime et plus en phase avec notre actualité. Bug est un pur récit d’anticipation et en cela la vision de Bilal, avec son humour décalé et sa vision toujours fraîche (j’adore ses versions du néo-marxisme, des mafieux corses et des supporters-terroristes de l’OM!) touche juste. Son personnage connecté donne une vision sérieuse et franco-belge de l’héroïne Valiant Livewire et il est amusant de comparer ce traitement très différent, comme quand on mets en miroir les films MCU et l’Incassable de Night Shyamalan! Ce second volume poursuit donc sur les mêmes bases que le premier, avance un peu mais sans que l’on s’attende à un coup de génie scénaristique. C’est bien sa vision du futur et l’ambiance graphique unique qui plaît chez Bilal. On ne peut pas contester l’élitisme/hermétisme de précédents albums et la simplicité du nouveau. Moi je préfère comprendre ce que je lis en rêvant, qui sait, à un retour à une collaboration plus sage avec un certain Pierre Christin…
    Lire sur le blog: https://etagereimaginaire.wordpress.com/2019/05/18/bd-en-vrac-9/

    Shaddam4 Le 23/05/2019 à 11:10:32
    Dr. Stone - Tome 5 - Histoires du temps jadis

    Dans cet épisode le tournoi pour déterminer le futur chef du village qui épousera la sœur de Kohaku bat son plein. L’arc du village touche à sa fin avec l’invention de la chimie et du médicament qui devra sauver la prêtresse. Je trouve que la série commence à s’essouffler en réduisant le côté world-building avec un combat où l’on retrouve les grimaces chères à Boichi mais pas très intéressant ni graphiquement ni thématiquement. Heureusement les auteurs savent rebondir régulièrement avec un cliffhanger assez costaud qui nous relate ce qui s’est passé juste après la pétrification… Je pense que je vais m’arrêter là pour ma part mais cette série reste de très bonne qualité pour les jeunes et peut aussi servir à introduire un lecteur (disons à partir de 10 ans?) au manga avec son aspect vulgarisation scientifique accélérée.

    Lire sur le blog:
    https://etagereimaginaire.wordpress.com/2019/05/16/sushi-baggles-14/

    Shaddam4 Le 23/05/2019 à 11:09:01

    Mauvaise pioche… J’ai découvert le talentueux Gerald Parel sur twitter où il publie régulièrement des fan-art de toute beauté. Du coup j’ai voulu tenter un des rares comics qu’il a dessiné… et comme pour nombre d’autres illustrateurs Parel est clairement plus attiré par les dessins de couvertures et autres concepts que par des albums complets. Celui qui doit publier une nouvelle version d’Astroboy très prochainement (on espère que Morvan saura cadrer) propose ici ce que je qualifierais de brouillon… Si l’histoire n’est pas inintéressante (bien que fortement reprise du scénario du film, avec un focus sur l’alcoolisme de Stark), si Parel excelle dans un style proche du rough tout numérique pour ce qui est des visages et premiers plans, les séquences action, arrière-plans et décors sont totalement brouillons, à peine esquissés et franchement pas chouettes à voir! Je suis dur mais quand on connait le talent du bonhomme on peu être assez choqué que l’éditeur ait accepté de publier cela. Je n’ai rien contre le dessin numérique esquissé, bien au contraire, et il est toujours impressionnant de voir combien en trois traits une silhouette lointaine prends vie. Mais tout de même… Est-ce le problème du calendrier imposé ou Parel qui n’a pas pris le boulot au sérieux, je n’en sais rien mais cela aboutit à un album que je déconseille clairement, même aux amoureux d’Iron-Man et du dessinateur.

    Lire sur le blog:
    https://etagereimaginaire.wordpress.com/2019/05/16/sushi-baggles-14/

    Shaddam4 Le 23/05/2019 à 11:07:13
    Ajin : Semi-Humain - Tome 13 - Tome 13

    Sa sent la fin! La vague finale de Sato est lancée pour détruire les institutions du pays après avoir pris le contrôle de la base d’Iruma dans une bataille dantesque! Ce volume comporte un peu moins d’action mais garde un rythme endiablé de révélations sur le fonctionnement des Ajin, de leurs fantômes et de leur « physique ». Gamon Sakuraï est un redoutable marionnettiste qui joue de ses personnages en recherchant toujours l’inattendu. Si quelques ficelles du plan de Sato s’avèrent un peu faciles, laissant les forces de défense et le gouvernement dans une sidération totale, on apprécie toujours autant ce diable se jouer de tout le monde avec une facilité déconcertante et une gestion de son corps totalement machiavélique. Au risque, depuis le début de la série, de vampiriser quelque peu l’attention du lecteur en laissant les personnages secondaires en retrait. On ne sait pas trop comment fait le héros Kei Nagaï pour parvenir à comprendre le raisonnement de Sato mais c’est finalement un détail tant cette série continue tome après tome à nous aspirer dans ce tourbillon d’action géopolitique qui n’oublie pas de questionner la société japonaise sur son élitisme et son rapport à l’autre. Résolument un indispensable si vous appréciez les manga!

    Lire sur le blog:
    https://etagereimaginaire.wordpress.com/2019/05/16/sushi-baggles-14/

    jordan07 Le 23/05/2019 à 10:33:57
    Les naufragés d'Ythaq - Tome 1 - Terra Incognita

    une bonne série ou je prends plaisir a lire chaque album ..!! il y a bien longtemps que je n'avais pas collectionné autant de numéros d'un même artiste .

    Yradon4774 Le 23/05/2019 à 10:04:19
    I Hate Fairyland - Tome 3 - La Ballade de l'amère sucette

    "I Hate Fairyland T.3" de @skottieyoung chez @UrbanComics

    Synopsis :

    "Il aura fallu à Gertrude quarante longues années de cauchemar pour réaliser que son penchant pour les crimes sanguinolents n'était peut-être pas un atout majeur pour se sortir du guêpier doucereux dans lequel elle s'est fourrée.

    Depuis cette épiphanie, elle essaie donc de se racheter une conduite, enchaînant les bonnes actions, les gentillesses et autres déclarations d'affection... Mais n'y aurait-il pas anguille sous roche ?"

    Scénario + Dessins : Skottie Young ;
    Éditeur : Urban Comics ;
    Prix : 15.50 € ;
    Commandez-le sur Urban Comics.

    Replongeons avec délectation dans les aventures extraordinairement sanglantes de Gertrude, dans le monde féerique (moins qu'avant quand même) de Fairyland. Après une prise de conscience et 40 années de massacres en tout genre, notre petit tête verte pense qu'il faudrait changer son fusil d'épaule afin d'arriver à son but ultime, c'est-à-dire rentrer enfin chez elle [...]

    La suite de la chronique ici :

    https://wordpress.com/post/yradon4774.wordpress.com/2056

    Ness0105 Le 23/05/2019 à 09:08:06
    Conquêtes - Tome 3 - Decornum

    Quand la suite d'une bd tant attendue sort enfin et te met en joie^^. Pas de déception. Encore une fois, l'humanité continue à anéantir tout ce qu'elle touche et semble destinée à vivre comme une paria intergalactique. Petit bémol pour le héros de cet opus qui ne m'a pas époustouflé mais un grand bravissimo pour les planches juste sublimes, le scénario impeccable, la planète Decornum, les aliens. Indispensable! Dans l'attente du prochain tome à paraître!

    sebastien01 Le 23/05/2019 à 07:23:35
    Hellboy (Delcourt) - Tome 16 - Le Cirque de minuit

    Ce seizième volume des aventures de Hellboy, "Le Cirque de minuit", regroupe deux romans graphiques scénarisés par Mike Mignola et parus ces dernières années.

    Le premier met en scène Hellboy Junior faisant le mur du siège du B.P.R.D. pour retrouver au clair de Lune un ancien chapiteau de cirque (Hellboy: The Midnight Circus, 2013). D’apparence abandonné, il se révèle plus vivant, bizarre et fantastique qu’il n’en a l’air et les créatures, bonnes et mauvaises, qui l’habitent ne tarderont pas à le faire savoir à Hellboy. La philosophie de l’histoire, sur la soif de découverte d’un enfant et les dangers qui l’accompagne, est très belle et bien adaptée au jeune démon. Et il faut souligner le dessin de Duncan Fegredo qui livre de très belles illustrations pour la partie onirique de l’histoire.

    Le second roman graphique prend place après l’histoire "The Island", publié en VF dans le tome 7 "Le troisième souhait" (Hellboy: Into the Silent Sea, 2017). On y retrouve Hellboy, en barque, rencontrant un navire de retour des Amériques et ramenant avec lui une terrible malédiction. Enchainé au mât par son capitaine, Hellboy joue un rôle essentiellement contemplatif dans ce cauchemar marin jusqu’à ce que des indésirables ne tentent de monter à bord et tâtent sa poigne d’enfer. L’histoire est bonne et revisite le classique de la malédiction ramenée des Amériques et le dessin tout en finesse et en détails de Gary Gianni lui sied plutôt bien.

    Thomaswae Le 22/05/2019 à 23:42:49
    Blast - Tome 1 - Grasse Carcasse

    Il faut persister sur les 2 premiers tomes pour entrer dans l’histoire , les méandres et dans la tête de Mancini.
    C’est difficile pour ceux que les dessins rebutent aindi que ceux qui espère du positif et une réponse limpide à chaque étape ...
    Mais blast est à lire absolument en entier avant de se faire un avis

    Thomaswae Le 22/05/2019 à 23:32:12
    Face au mur - Tome 2 - Tome 2

    À dévorer pour entrée dans la vie , La suite logique et la fuite en avant de pépé
    Conclusion de ces 2 tomes à lire absolument

    Thomaswae Le 22/05/2019 à 23:29:22

    Quelle merveille ! déjà le format, les dessins de couvertures m’ont séduits puis une fois ouvert l’ensemble du récit est top
    Hâte de découvrir la fin de l’épopée de “pépé “

    Thomaswae Le 22/05/2019 à 23:21:38
    Thomas Silane - Tome 1 - Flash mortel

    Bof, bof 10 albums alors que 5 nous aurait suffit pour faire le tour de l’histoire
    On apprends rien sur ce fameux appareil et les péripéties de notre héros Partent dans tous les sens
    Divertissant mais sans plus

    Thomaswae Le 22/05/2019 à 23:12:21
    Le blaireau - Tome 1 - Brenda

    Typique le type de découverte que j’aime
    Achat en brocante en parcourant les 1ères planches car l’ambiance est tout de suite posée entre un Nestor Burma et un héros malgré lui.

    Le scénario tient la route , notre blaireau est adorable et le rythme de lecture simple
    Hâte de découvrir les 2 suivantes aventures

    Thomaswae Le 22/05/2019 à 22:58:32
    Alter ego - Tome 6 - Jonas

    J’ai terminé le cycle des 6 personnes par ce tome et j’en suis content , il donne beaucoup de clefs pour déchirer les autres

    Thomaswae Le 22/05/2019 à 22:49:11
    Il faut flinguer Ramirez - Tome 1 - Acte 1

    Mise place d’un univers original , on attends la suite avec impatience
    Une bd qui qui va plaire au plus grand nombre

    Yovo Le 22/05/2019 à 21:55:20

    Notre mère la guerre… Quel titre magnifique !
    Inspiré, dense, profond, formidablement écrit, le récit conçu par Kris est d’une puissance rare.
    S’étalant de 1914 à 1918, il surprend d’abord par son ambiance de polar au milieu des Tranchées, quand débute l’enquête d’un lieutenant envoyé en 1° ligne pour élucider de mystérieux meurtres de femmes sur la ligne de front.
    Il captive ensuite quand la narration éclate en plusieurs fragments chronologiques pour mieux révéler la complexité des personnages et leurs parcours funestes.
    Il émeut enfin – il prend aux tripes même – quand surgit le dénouement et que se dévoilent les ravages que la Guerre a commis sur les âmes.

    Avec une partie graphique tout aussi exceptionnelle, l’ensemble est brillant et totalement maitrisé.

    Le talent des auteurs est immense. Cette intégrale est une très grande BD.

    Au Fil des Plumes Le 22/05/2019 à 18:18:00
    Shi (Zidrou/Homs) - Tome 3 - Revenge !

    Et voilà, de retour avec les aventures de Jay et Kita qui se font passer pour mortes et élaborent petit à petit leur vengeance.

    Je n'ai eu aucun mal à me replonger dans cette histoire (Tome 1). Le scénario est toujours aussi prenant avec du suspens et un climax final époustouflant! Franchement, je ne vois pas comment on pourrait détester car tous les ingrédients sont réunis pour faire un succès. C'est juste superbe!

    Les personnages continuent à évoluer et deviennent un peu plus noirs. La vengeance est clairement au centre de ce tome. Malgré cet aspect sombre qui se révèle, les personnages principaux restent attachants. La relation entre eux évoluent beaucoup.

    L'esthétique quant à elle est toujours aussi sublime avec plein de petits détails et de magnifiques couleurs. C'est un vrai délice pour les yeux.

    http://aufildesplumesblog.wordpress.com

    Krompir Le 22/05/2019 à 13:19:49
    Les femmes en Blanc - Tome 29 - Au diable la varice

    Des phylactères pédagogique ennuyeux, des "gags" qui s'étirent péniblement et qu'on voit venir trois pages d'avance, des décors quasi inexistants - c'est rendu du Bretécher colorisé.
    Les premiers tomes avaient le mérite de nous faire pénétrer dans les coulisses encore mystérieuses où officiaient les mandarins de bloc opératoire, mais cette délicieuse aura de découverte c'est depuis longtemps évaporée.

    Yradon4774 Le 22/05/2019 à 12:57:52
    Invisible Republic - Tome 1 - Tome 1

    "Invisible Républic" de @gabrielhardman, Corinna Becko et ‏ @jordantboyd chez @HiComicsFrance

    Synopsis : 

    "Un régime renversé. Un reporter déchu. Une femme effacée. Un journal secret.

    Le régime galactique d’Arthur McBride est tombé. La messe est dite.

    C’est du moins ce que pensait la population, jusqu’à ce que le reporter Croger Babb déterre le journal de Maia, la cousine cachée du dictateur. Elle y raconte l’ascension violente et audacieuse du plus grand révolutionnaire de l’univers. Effacée de toutes les archives officielles, Maia est aussi la seule à connaître les noirs secrets de ce héros du peuple. Croger Babb tient là le sujet de sa carrière.

    Sera-t-il prêt à tout risquer pour révéler la vérité ?"

    Scénario : Gabriel Hardman et Corinna Becko ;
    Dessins : Jordan Boyd ;
    Éditeur : HiComics ;
    Prix : 16.90 € ;
    Commandez-le sur HiComics.

    Les bonnes idées, un monde parfait, un monde juste et équitable, je devrais même dire, un univers juste et équitable, tout cela commence à chaque fois par la même chose : une révolution, une révolution engagée, importante, nécessaire et sanglante. Voilà, ce qu'Arthur McBride a voulu mettre en place, a voulu pour l'humanité et c'est ce qu'il a réussit à faire, en tout cas, jusqu'à ce que son régime galactique tombe, comme les autres. Du moins, c'est ce que tout le monde a cru [...]

    La suite de la chronique ici :

    https://wordpress.com/post/yradon4774.wordpress.com/2051

    sliderzora Le 22/05/2019 à 10:46:00

    On le saura maintenant, Gazoline roule sans culotte et c'est un réel plaisir de la suivre dans cette aventure marijuanesque.
    De partout ça gratte, ça démange, ça fume, ça donne envie de la rejoindre pour savoir enfin si la peau-léopard ... c'est tout doux ?
    Sans être la BD du siècle c'est un bon petit délire qu'il faut savoir se faire au moins une fois dans sa vie. Sinon quoi ... ?

    kurdy1207 Le 22/05/2019 à 08:30:49
    Libertalia - Tome 3 - Les chemins de l'enfer

    Cela aurait pu être une bonne série mais le scénario est fouillis et le dessin, qui n’est pas en reste, dessert l’ensemble. Je le trouve très brouillon et il ne s’arrange pas au fil des albums. Sinon, ce qui devait arriver, arriva. La communauté utopique de Libertalia explose. En cause, la bêtise des hommes bombe à retardement présente dans toutes les communautés libertaires ou liberticides. La seule réjouissance dans le récit revient aux autochtones malgaches qui retrouvent, pour un temps, une terre vierge d’envahisseurs.

    kurdy1207 Le 22/05/2019 à 08:12:44
    Elfes - Tome 8 - La Dernière Ombre

    Comme dans le tome trois, et pour les albums concernant les Elfes blancs, le graphisme de Stéphane Bileau n’est pas mon préféré de la série. Mais cet album n’est pas sans atouts. En effet, le scénario proposé avec la haine de Fall pour les humains et cette tentative de capture de son Dragon par une bande d’orcs et d’humains menée par Halleran nous offrent une bonne histoire. Les pages de cet album sont donc une longue traque où viennent interférer trois gobelins en quête d’aventures, note d’humour valorisant un peu plus ce récit. (3,5/5)

    Ritsukay Le 22/05/2019 à 00:33:23

    Enfin ! Je m'ennuyais pas mal dans les comics Spider-Man depuis quelques temps. A vrai dire, le début de ce Marvel Legacy, néanmoins, là ça m'a beaucoup plu. J'étais inquiet à cause de la transformation d'Osborn, mais finalement ça passe plutôt bien.

    En revanche, je comprend plus vraiment où va aller le récit de Miles. Je suis plutôt mitigé, mais j'ai hâte de voir où tout ça va aller !

    gazouz Le 22/05/2019 à 00:14:32
    La mémoire des arbres - Tome 1 - La hache et le fusil - tome 1

    Atmosphère rurale et nauséeuse ... un mariage improbable entre un semi vagabond et une châtelaine plus très fraîche ... elle disparait mystérieusement ... qui est cet illuminé qui veut sauver le mari emprisonné ?

    sliderzora Le 21/05/2019 à 23:07:48
    Les voleurs de Carthage - Tome 2 - La Nuit de Baal-Moloch

    Dommage que cette série ne comptent que deux tomes, tellement c'est beau et intense.
    Une aventure à cent à l'heure qui vire au carnage avec l'arrivée des romains dans la cité punique.
    A lire absolument pour pas mourir idiot.

    sliderzora Le 21/05/2019 à 22:52:17
    Les voleurs de Carthage - Tome 1 - Le Serment du Tophet

    Excellent, de l'aventure historique drôle, mais aussi grave.
    Du bonheur à l'état pur. Bien écrit, beaux dessins.
    A recommander pour un grand moment de lecture.

    artnpix Le 21/05/2019 à 22:31:45
    Gil Jourdan - Tome 2 - Popaïne et vieux tableaux

    Bon scénario - avec une Queue-de-Cerise en pleine forme, et avec une anomalie scénaristique de Tillieux (fatigué ?) : (p10) Palankine annonce qu'il fait une réception en l'honneur d'un tableau de Rubens qu'il vient d'acheter… Et ne parle plus ensuite que d'un Rembrandt (p23) dans le journal - et pendant la réception ( p28 et p34 et 35.

    6350frederic Le 21/05/2019 à 09:43:06

    J'ai bien aimé cette BD , l'action est bien menée , le scenario tient la route et les dessins de CRISSE sont à la hauteur ,
    donc un bon moment de lecture

    CTmieuxavant Le 21/05/2019 à 09:37:46

    En 1950, cette BD avait été offerte à mon frère, et je l'ai dévorée dès que j'ai su lire, en 56/57. Un seul mot : MAGNIFIQUE, dans le fond et dans la forme, le genre de contenu "positif" pour la jeunesse, témoin d'une époque complètement disparue. Si quelqu'un peut me la procurer, je suis immédiatement acheteur.

    Johnny Fletcher Le 21/05/2019 à 01:14:20
    Shi (Zidrou/Homs) - Tome 1 - Au commencement était la colère...

    Alors attention, je ne vais pas y aller par quatre chemins ni tortiller des miches: ce premier album est fantastique! Le scénario est fabuleusement bien écrit et le dessin extraordinaire de Homs le classe parmi les meilleurs de la profession.
    Sitôt l'album refermé, j'ai eu la conviction d'avoir lu un classique d'aujourd'hui.

    Johnny Fletcher Le 21/05/2019 à 00:56:56
    Atom Agency - Tome 1 - Les Bijoux de la Bégum

    Un album au charme certain grâce à un dessin plein de classe et à des dialogues bien trempés à l'encre des années 50. L'histoire "à l'ancienne" se suit agréablement, rappelant à dessein les aventures d'un Gil Jourdan. On est devant de la belle ouvrage rétro, je dis Chapeau!

    sliderzora Le 20/05/2019 à 23:42:36
    Servitude - Tome 2 - Livre II - Drekkars

    On monte d'un niveau, toujours plus beau toujours plus fort.
    Et on en redemande, c'est si bien fait.
    Servitude c'est comme une drogue, si tu mets le nez dedans t'es sûr d'y rester.

    sliderzora Le 20/05/2019 à 23:25:25
    Servitude - Tome 1 - Livre I - Le Chant d'Anorœr

    C'est ce qui se fait de mieux dans le genre.
    Un monde à découvrir, c'est profond, fouillé, pensé, une histoire qui s'imbrique petit à petit, des dessins travaillés.
    A consommer sans modération.

    Stephane Gess Le 20/05/2019 à 21:14:00
    Les contes de la Pieuvre - Tome 2 - Un destin de Trouveur

    Merci Yovo ! :) J'avais bien compris votre goût plus affirmé pour Babel... et vous ne devez pas vous sentir attaqué par mes remarques, ce n'était en rien mon intention. Le fait d'apporter un éclairage sur certains points qui peuvent sembler brumeux ou équivoques me fait plaisir et je trouve que ce lieu s'y prête bien. Mon but n'est pas que tout ce que je mets dans mes livres soit vu, juste que se soit des livres qui emmènent le/la lecteur/trice pour un petit temps, dans un ailleurs. :)
    Gess

    6350frederic Le 20/05/2019 à 14:48:40
    Séminole - Tome 1 - Le destin de Jasper Unluck

    Dommage que cette série est abandonnée , le scenario : la vie de ces 4 personnages ( l'esclave noir , le riche planteur , le Séminole et la jeune fille Creek ) et le dessin ( les decors , les personnages , les bagarres ) sont plaisantes à suivre et on attend la suite , dommage

    minot Le 20/05/2019 à 10:53:57
    Petit vampire (Rue de Sèvres) - Tome 3 - On ne joue pas avec la vie

    L'heure de la bataille finale contre le Gibbous a sonné. Mais PETIT VAMPIRE et ses amis seront-ils assez forts pour déjouer les pièges de ce dernier, plus sournois et cruel que jamais ?

    Bon album de fin. Tout y est: de l'héroïsme, des moments de bravoure, de l'angoisse (un peu), de l'humour (beaucoup), des événements épiques ... le tout servi par un dessin et des dialogues très spontanés. La fin est inattendue mais on appréciera la morale de cette histoire: une fois de plus, c'est l'Amour qui sauvera tout le monde.

    En bref, une série très divertissante qui devrait plaire autant aux petits qu'aux grands, et qui a le mérite de se terminer et de ne s'étaler que sur trois tomes, chose suffisamment rare chez Sfar pour être soulignée!

    6350frederic Le 20/05/2019 à 10:40:55
    Les royaumes de Borée - Tome 1 - Par-delà les vents

    Si l'idée de départ est intéressante , pour la X° fois le mélange des mondes ( réel , fées etc ) , le scenario et surtout le dessin ne sont pas à la hauteur : pour de l'heroic fantasy il manque de folie , d'ampleur , de décors etc , dommage à oublier

    xavier duvet Le 20/05/2019 à 10:33:37
    Féminisation - Tome 3 - Le doigt sur la couture

    Cette série a été conçue pour le web et comporte aujourd'hui 35 épisodes dont la plupart restent inédits en albums. Ils sont sur www.xavierduvet.com

    xavier duvet Le 20/05/2019 à 10:33:25
    Féminisation - Tome 2 - La douce heure des bas

    Cette série a été conçue pour le web et comporte aujourd'hui 35 épisodes dont la plupart restent inédits en albums. Ils sont sur www.xavierduvet.com

    xavier duvet Le 20/05/2019 à 10:33:03
    Féminisation - Tome 1 - Le prix de la lingerie

    Cette série a été conçue pour le web et comporte aujourd'hui 35 épisodes dont la plupart restent inédits en albums. Ils sont sur www.xavierduvet.com

    xavier duvet Le 20/05/2019 à 10:03:49

    Re-édition de meilleur qualité ( plus grande et meilleurs scan )que la version "LA CHATTE" chez IPM , mais à laquelle il manque toujours 4 pages que l'on trouve uniquement sur www.xavierduvet.com

    kurdy1207 Le 20/05/2019 à 08:48:40
    Résilience - Tome 3 - La Mer de plastique

    On sent que l’histoire « futurise » l’actualité et la société Dionsynta a une bonne tête de Mosanto le roi du glyphosate. Dionsynta travaille sur une nouvelle plante au nom de code POP 1 qui résiste à toutes les conditions climatiques mais qui, selon la résilience, menace la biodiversité.

    La décision est alors prise, un commando va se rendre dans le nord, lieu d’expérimentation de la nouvelle plante. Adam en sera le chef de file. Cet album est placé sous le signe de l’action et on le dévore à grande vitesse.

    L’histoire est très intéressante où deux catégories de barges, les apprentis sorciers scientifiques et les ultras écolos s’envoient des bourres pifs à tire larigot. Et, au milieu… il y a la majorité, les autres qui ne savent qui croire. Un consensus serait certainement possible entre personnes raisonnables car après tout une plante qui résiste à tout et peu nourrir la planète c’est plutôt une bonne idée, non ? Mais lutter pour la biodiversité c’est aussi une bonne idée, non ?

    Un bon album d’anticipation proche ou loin de la vérité, l’avenir nous le dira. Reste que l’ennui, à sa lecture, n’est pas de mise.

    xavier duvet Le 20/05/2019 à 08:29:18

    Edition en tirage limité de 200 exemplaires d'illustration N&B à l'encre de chine et crayonnés de pinup. Univers fétichiste, cuir, latex, bas nylons, cuissardes et talons aiguilles sont au rendez-vous. www.xavierduvet.com

    xavier duvet Le 20/05/2019 à 08:24:56
    Féminisation - Tome 4 - Féminisation... et autres histoires de domination.

    Edition à tirage limité de 150 exemplaires d'histoires inédites parues sur www.xavierduvet.com. Epuisé.

    Freddy Vegas Le 20/05/2019 à 00:20:30
    Open Bar - Tome 1 - 1ère tournée

    On se dit "ouais, c'est encore du Fabcaro". Et c'est vrai que rien de révolutionnaire pour qui connait bien le loustic. Sauf que c'est toujours aussi drôle. Je déconseille la lecture de cette bédé dans les endroits publics au risque de passer pour un gogol qui essaie de contenir un fou rire par définition irrépressible.

    Freddy Vegas Le 20/05/2019 à 00:15:37

    Que 3 sur 5 mais c'est très bien. Une histoire qui paraît gentillette mais des rebondissements. Une impression de déjà lu mais c'est dans les vieux pots qu'on... Le dessin est lisse, un peu propret mais le scénario est bien maîtrisé. Beaucoup de "mais" mais je conseille vivement.

    thieuthieu79 Le 19/05/2019 à 22:17:25
    Choc (Maltaite/Colman) - Tome 3 - Les fantômes de Knightgrave - Troisième et dernière partie

    La série a commencée avec un premier album sensationnel, pour poursuivre sur un second un peu moins prenant mais tout de même très bon, pour finir malheureusement sur ce dernier opus plutôt décevant...
    Comme l'a si bien dit Francois Nemov, on s'attend à voir tous les fils de l'intrigue se dénouer, mais c'est l'inverse qui se produit, tout stagne et fini même par s'emmêler. L'histoire, qui démarre d'ailleurs sur un postulat plus que déroutant, tourne d'avantage autour du personnage de William que de Choc. Cette histoire qui est testostéroné à base de jeux de mots, métaphores et autres figures de style, s'en retrouve très barbante et indigeste et du coup complètement à part de ce qui a été construit dans les 2 premiers tomes. D'ailleurs la conclusion est elle aussi déroutante, voire même complétement incompréhensible. On a finalement juste suivi son parcours de sa naissance à ses débuts en tant que Choc. Mais on ne sait toujours pas comment il a acquis sa puissance, comment il a monté sa fortune, comment il est devenu le génie du mal...
    Seul point positif, le dessin et sa mise en couleur qui ne perdent pas en qualité et qui au contraire fourmillent beaucoup plus de détails.
    Une vraie déception au final au vu du potentiel que cette série avait.

    snip Le 19/05/2019 à 19:26:11

    Un récit captivant et une narration bien maîtrisée par l'auteur. De nombreux personnages se révèlent au cours du récit et apportent chacun des facettes et des lectures différentes. Il n'y pas un détenteur de la raison mais chacun voit le monde selon ses croyances et peut détenir sa part de vérité. On y trouve de la sagesse, de la politique, du cynisme, de l'amour. Une des forces du récit est garder toujours un pied dans la réalité de qui possède le pouvoir. Le dessin, même s'il sert la narration en étant assez dépouillé et expressif, reste pour moi trop laid et tremblant. C'est un partie pris et non un défaut, mais quand même, c'est vraiment pas esthétique.

    Valentin25 Le 19/05/2019 à 19:19:58
    Comme convenu - Tome 2 - Tome 2

    Excellent album à lire si vous êtes fan de Laurel ou si vous êtes curieux.
    Je recommande d'acheter le tome 2 avec le tome 1 pour avoir l'histoire complète.
    Les albums sont en vente uniquement sur la boutique du blog de Laurel : https://boutique.bloglaurel.com/

    Valentin25 Le 19/05/2019 à 19:18:43
    Comme convenu - Tome 1 - Tome 1

    Excellent album à lire si vous êtes fan de Laurel ou si vous êtes curieux.
    Je recommande d'acheter le tome 1 avec le tome 2 pour avoir l'histoire complète.
    Les albums sont en vente uniquement sur la boutique du blog de Laurel : https://boutique.bloglaurel.com/

    Dobbs10 Le 19/05/2019 à 19:11:10
    Nevada (Duval) - Tome 1 - L'étoile solitaire

    J'avais déjà adoré Duval et Wilson sur l'extraodinaire Wonderball, je me suis donc précipité sur la version N&B de ce NEVADA, qui soit dit en passant , sublime le travail de Wilson.
    Duval nous offre une superbe histoire avec beaucoup d'action qui peut se lire en un tome mais il reste beaucoup de sous entendu...
    On a hâte de creuser le passer de Nevada...

    kingtoof Le 19/05/2019 à 19:01:00
    Pulsions - Tome 2 - Camille

    Série intéressante. Cela fait beaucoup penser aux séries policières françaises type Engrenages.
    La noirceur des personnages est mise en avant.
    Le gros bémol est que cette série s'arrête au tome 2... et je ne pense pas qu'il y aura une fin... dommage...

    kurdy1207 Le 19/05/2019 à 17:08:49
    Grass Kings - Tome 2 - Tome 2

    Dans ce deuxième tome, l’histoire tourne autour de deux éléments, la mort de l’institutrice remplaçante de GrassKings Jen Handel et de l’assassin courant d’air responsable du meurtre d’un gosse de riche mais peut-être plus encore.

    Les différents chapitres nous en apprennent beaucoup sur les différentes personnes venues s’installer à GrassKings. Elles sont toutes là pour des raisons plus ou moins avouables mais cherchent toutes à fuir un monde qui ne leur convient plus.

    Que ce soit Robert, son frère Bruce, Maria ou bien encore son mari le shériff Humbert tout le monde fait une fixation sur cette mort intervenue quelques années plus tôt. Et celle-ci pourrait jouer un rôle primordial dans la survie de GrassKings ainsi qu’un retour de Maria à Cargill.

    Cette deuxième partie captive au plus haut point avec une tension qui monte d’un cran. Qui est cet assassin courant d’air coupable de la mort d’un gosse mais peut-être aussi de Jen Handel et de l’enfant de Bruce ?

    Comme Yovo, j’ai trouvé que la colorisation de ce deuxième tome était bien meilleure mais les dessins ont quelque chose de « pas fini ». Le scénario en béton nous le fait oublier en grande partie.

    gazouz Le 19/05/2019 à 16:47:41
    Domino - Tome 4 - Les amours de Domino

    Léger, mignon et à peine suranné : 3 atouts qui raviront les nostalgiques des bonnes BDs du siècle dernier ...

    kurdy1207 Le 19/05/2019 à 16:07:15
    Elfes - Tome 7 - Le Crystal des Elfes sylvains

    Je trouve que ce troisième tome est un peu confus. On passe du coq à l’âne sans cesse. L’histoire n’est pourtant pas déplaisante avec une union hommes / Elfes sylvains pour tenir tête aux Yrlanais venus en conquérants à la recherche de terre fertiles. C’est la reine Eliseii, grâce au pouvoir du crystal vert, qui sauvera son peuple de l’invasion. Le graphisme, comme pour le tome 2, est loin d’être parfait. Je le trouve même moins bon avec certains personnages que l’on a du mal à reconnaître d’une case à l’autre

    Au Fil des Plumes Le 19/05/2019 à 16:05:39

    Cette BD est une belle histoire d'amitié mais aussi une histoire de mort...

    Tout commence par le décès de Fred et la tristesse qu'il laisse derrière lui. J'ai donc suivi Hugo l'un de ses meilleurs amis. Hugo est dévasté, il ne comprend pas le geste de Fred et part complètement en sucette. Il se questionne et remet tout en question.

    Le scénario est sympa malgré le thème du deuil qui est central. C'est plutôt bien mené mais j'ai trouvé que c'était un peu prise de tête par moment.

    Hugo est le personnage principal et je l'ai malheureusement trouvé antipathique. Je n'ai pas accroché à son caractère malgré le moment difficile qu'il traverse. Peut être se questionne t'il trop à mon goût?

    Malgré ce bémol, la fin de ce tome donne vraiment envie de découvrir la suite.

    L'esthétique est vraiment sympa et en adéquation avec le scénario. J'ai aimé les couleurs et l'ambiance graphique générale. Les traits sont fins et précis, c'est appréciable.

    http://aufildesplumesblog.wordpress.com

    pysa Le 19/05/2019 à 09:27:26
    Retour sur Aldébaran - Tome 1 - Épisode 1

    Leo continue son exploration des mondes d'Aldebaran et commence un nouveau cycle avec le retour de Kim sur sa planète natale. Si l'histoire n'est pas forcément originale, l'intrigue se tient et donne envie de lire la suite !

    sebastien01 Le 19/05/2019 à 00:19:46
    Justice League (DC Renaissance) - Tome 5 - La Guerre des Ligues

    Dans ce cinquième tome, les équipes et intrigues développées précédemment, voire en parallèle dans d’autres séries, se rejoignent dans un grand barnum (Justice League 2011, #18-23, Justice League of America 2013, #6-7, Justice League Dark 2011, #22-23, Trinity of Sin: Pandora 2013, #1 et Trinity of Sin: Phantom Stranger 2013, #11).

    Durant les trois premiers épisodes, la Ligue de Justice recrute de nouveaux membres et voit finalement Atom, Firestorm et Element Woman rejoindre ses rangs. Des super-héros de seconde zone, pas particulièrement intéressants à suivre, et qui surtout font bien pâle figure à côté des membres traditionnels de la Ligue. Seule l’évolution – tintée de méfiance – de la relation entre Batman et Superman/Wonder Woman est appréciable.

    Intitulé "La guerre des Ligues", la suite de ce cinquième tome est en réalité consacrée au crossover "Trinity War" au cours duquel les équipes de la Ligue de Justice, de la Ligue de Justice d’Amérique et de la Ligue des Ténèbres vont entrer en conflit. Chacun s’unit, se désunit et se dispute la Boite de Pandore pour d’obscures raisons ; on s’affronte à longueurs de pages et la multitude d’intervenants extérieurs (l’Outsider et sa société secrète, la Trinité du pêché, le Syndicat du crime) n’aide pas à la compréhension du récit. Et pour parachever l’ensemble, l’histoire se termine sur un cliffhanger et n’est au final qu’un prétexte pour introduire le crossover suivant : "Forever Evil".

    Côté dessin, l’ensemble est plutôt correct, Ivan Reis et Mikel Janin sortent tout particulièrement du lot.

    sebastien01 Le 19/05/2019 à 00:19:27
    Justice League (DC Renaissance) - Tome 4 - La Ligue de Justice d'Amérique

    Dans ce quatrième tome, le gouvernement américain a la drôle d’idée de créer une Ligue de Justice bis composée de personnages secondaires fort peu recommandables (Justice League of America 2013, #1-5).

    Associer Hawkman, le Limier martien, Green Arrow, Catwoman et d’autres encore, plus ou moins connus et pas toujours du bon côté de la loi, dans l’espoir de former une seconde équipe de super-héros au service d’un gouvernement ? Il y a comme un air de Suicide Squad dans cette Ligue de Justice d’Amérique... Malgré une idée de départ peu originale, les discussions viriles entre Amanda Waller et Steve Trevor sont toutefois plutôt intéressantes – surtout pour avoir suivi ce dernier depuis les débuts du titre –, de même que les affinités et dissensions entre nouveaux coéquipiers. Par contre, que de défauts.

    D’une part, l’Outsider et sa société secrète après laquelle court la JLA ne figurent, pour l’instant, pas parmi les adversaires les plus vilains ni les plus attrayants (même l’Epouvantail, pourtant convoqué, n’est finalement pas au rendez-vous). Ensuite, les back-ups dédiés aux origines du Limier martien sont inintéressants au possible (sauf à être fan de ce personnage de second plan bien entendu). Enfin, il y a le dessin ; si les trois premiers numéros sont admirablement bien illustrés par David Finch, les back-up et les épisodes suivants ne tiennent pas la comparaison ; il est fort regrettable qu’un artiste aussi talentueux ne tiennent pas plus de trois numéros...

    sebastien01 Le 19/05/2019 à 00:19:08
    Justice League (DC Renaissance) - Tome 3 - Le Trône d'Atlantide

    Deux intrigues dans ce troisième tome : une première intrigue très simple avec Cheetah et une seconde plus développée autour d’Aquaman (Justice League 2011, #13-17 et Aquaman 2011, #14-16).

    Dans la première histoire, "Le secret de Cheetah", Wonder Woman est une fois de plus aux prises avec Barbara Minerva, alias Cheetah, son amie féline devenue sa meilleure ennemie. Le face-à-face avec Wonder Woman puis avec l’ensemble de la Ligue de Justice est relativement classique mais très dynamique et superbement illustré par Tony S. Daniel. Et il permet, en marge, d’approfondir la relation naissante entre l’Homme d’acier et l’Amazone.

    La seconde histoire, "Le Trône d’Atlantide", est un crossover avec le titre Aquaman, un membre de la Ligue de Justice relativement peu mis en avant jusqu’à présent. Dans celle-ci, les Atlantes défient la Ligue après des provocations de part et d’autre. Schématiquement, la Ligue perd le premier round, appelle moultes renforts pour le deuxième tandis qu’un troisième camp se dévoile en guise de conclusion. La guerre vire à l’affrontement personnel entre Aquaman et le roi Omur et l’ensemble a tendance à être très bourrin pour au final ne réellement développer d’autre personnalité que celle d’Aquaman, dommage. Quant au dessin, il est logiquement d’un niveau variable d’un numéro à l’autre mais Ivan Reis s’en sort tout particulièrement bien.

    kingtoof Le 18/05/2019 à 22:04:55
    Solo : Chemins tracés - Tome 1 - Fortuna

    Note sévère pour ma part.
    L'ouvrage est bien réalisé au niveau dessins et de la maquette.
    Mais pas d'intérêt pour moi de "prolonger" cette série. Je trouve le background de Solo assez pauvre et je ne vois pas la nécessité de persister en voulant nous montrer toutes les espèces vivantes de ce monde "cannibale".
    Bref, je sais qu'il y aura une suite... je ne sais pas si je continuerai l'aventure...

    pysa Le 18/05/2019 à 21:43:34

    Une vieille aveugle vit au bord d'une falaise normande grignotée par la mer. Le maire tente vainement de lui faire comprendre le danger. Bruno Duhamel signe une œuvre poétique et drôle. Les dessins collent parfaitement à l'histoire qui se lit avec plaisir.

    michnel Le 18/05/2019 à 18:56:32
    Les aventures de Betsy - Tome 3 - Contre la montre !

    Les deux premiers albums m'avait bien plus.
    Mais là j'ai du mal avec le scénario, obscure pour moi.
    Comment on passe d'une livraison de voiture à un complot pour assassiner un pilote américain ? J'ai pas compris.

    gazouz Le 18/05/2019 à 18:43:22
    Albany & Sturgess - Tome 2 - Le dossier Harding

    Dessin vraiment superbe .... mais histoire beaucoup trop confuse pour laisser un souvenir impérissable

    Lakazdelonclepol Le 18/05/2019 à 17:39:34

    Certainement le recueil qui rend le mieux justice par la qualité de ses reproductions au travail insensé de Richard CORBEN.
    Indispensable à tous les inconditionnels de cet auteur hors-normes.

    jeff2u12 Le 18/05/2019 à 16:20:03
    Holmes (1854/†1891?) - Tome 1 - Épisode 1/9

    L'idée de faire, en hommage à Sherlock Holmes, une enquète sur sa disparition, est déjà un bon pitch de départ, mais Luc Brunschwig ne se limite pas à exploiter ça. Le développement est très bien construit et la fin de chaque épisode donne envie de se jeter sur le suivant - suspense. Le dessin de Cécil est également pour beaucoup dans la réussite de la série, variant les atmosphères tout en restant toujours d'un graphisme sophitiqué (un peu trop?) surtout dans les profondeurs de champ (un peu moins dans les expressions). Un jeune dessinateur à suivre car l'opus précédent (Réseau Bombyce) m'a paru moins convaincant. Dans l'attente du prochain opus, à cette date 1 à 4....
    Une vrai réussite à avoir dans sa collection des années 2000.

    jeff2u12 Le 18/05/2019 à 16:00:16

    Vite lu, vite oublié. Quand on fait du scénario au kilomètre, inutile d'attendre plus que cette histoire bien ficelée mais sans originalité et que des personnages-poncifs sans subtilité. Le dessin est réussi mais moins que la série Holmes du même Cécil. A lire pour passer une heure sympa, on est pris par l'histoire, on dévore mais il n'en reste pas grand chose au final.

    minot Le 18/05/2019 à 15:28:00
    Dragon Ball Super - Tome 7 - Début du tournoi pour la survie de l'univers !

    Le Tournoi Multi-Univers d'Arts Martiaux pour la survie des univers fait rage et San Goku et ses amis sont confrontés à une multitude de combattants. Parmi eux, Jiren, un guerrier qui semble invincible et qui pourrait bien menacer l'existence de l'Univers 7 (celui de nos héros).

    Ce tome propose donc une nouvelle fois un tournoi d'arts martiaux et ... c'est tout. On est donc une fois de plus au niveau 0 de l'originalité. Alors oui, il s'agit d'une méga baston façon bataille royale où tout le monde se fritte avec tout le monde, mais en réalité ça ne change pas grand chose. La lecture est terriblement ennuyeuse, tellement ce volume a des airs de déjà-vu. Comble de la déception, certains combattants sont vraiment ridicules (le poulet volant, l'homme-insecte, le cageot reine de beauté ...). Des personnages qui se veulent décalés et qui sont censés perpétrer l'humour des premiers DB mais qui en réalité font plus pitié qu'autre chose.
    Cette nouvelle série, qui partait pourtant bien, est en train de s'enliser. Espérons que le scénario décolle vraiment dans le prochain volume et que Toriyama saura développer une intrigue intéressante en s'extirpant des sempiternels tournois d'arts martiaux. Mais j'ai hélas de plus en plus de doutes à ce sujet ...

    pierren25 Le 18/05/2019 à 11:30:58
    Je suis légion - Tome 2 - Vlad

    Ce second tome est moins bon que le premier, et ce à cause du fait que plusieurs histoires simultanées se déroulent et que l'on a du mal à suivre, ce qui provoque une certaine confusion, renforcée par le fait que les personnages se ressemblent. Cependant, cet album est globalement bon, avec de beaux dessins, ce qui fait que l'on a plaisir à suivre l'intrigue malgré tout.

    kingtoof Le 18/05/2019 à 08:31:27
    Carmen Mc Callum - Tome 17 - Cyberie

    On repart sur un nouveau cycle. Un album pour lancer la présentation des différents protagonistes et le contexte géopolitique sibérien.
    A l'arrivée, je suis resté sur ma faim... j'espère ne pas attendre la suite trop longtemps...

    sliderzora Le 17/05/2019 à 23:37:42
    El Spectro (Les aventures de) - Tome 3 - L'Antre du Vaudou - Une Exclusivité Montreal ComicCon 2014

    Rhhhaaaa ... pourquoi il est jamais sorti le T3 ???
    On devrait faire un procès.
    En attendant, ce début d'histoire au pays du vaudou est un must et ce comics une vraie pièce de collection.
    Heureux qui possède un exemplaire pour savoir comme c'est beau.
    Une statue pour El Spectro.

    sliderzora Le 17/05/2019 à 23:25:48
    El Spectro (Les aventures de) - Tome 2 - Trans-Amazonie

    Déjà la couverture est plus belle, l'histoire déroule, la route explose, ça part dans tous les sens et ça fait du bien.
    Du plaisir à l'état pur , sans se poser de question, on tourne les pages et c'est déjà la fin. Rodier revient.

    sliderzora Le 17/05/2019 à 23:07:16
    El Spectro (Les aventures de) - Tome 1 - Les mutants de la lune rouge

    Sans être grandiose les 2 albums se lisent d'une traite, fingers in the nose, avec envie, plaisir, gourmandise, délice et même délectation.
    C'est frais, léger, ça reste pas sur l'estomac.
    Si la BD était un gâteau, El Spectro c'est la cerise sur le paquebot.
    En route vers de nouvelles aventures.

    Yovo Le 17/05/2019 à 21:09:43
    Les contes de la Pieuvre - Tome 2 - Un destin de Trouveur

    M. Stéphane Gess, merci d’avoir pris le temps d’apporter une réponse utile à mon 1° avis sur votre album "Un destin de Trouveur". Cet avis, comme je l’avais précisé, n’était fondé que sur des critères subjectifs. Je rajoute qu’il ne s’agit pas réellement d’une déception, votre travail sur ce titre restant remarquable. J’ai simplement préféré "La malédiction de Gustave Babel" que je considère comme un chef d’œuvre, et je m’en suis expliqué. Mais sur la base de critères parfaitement objectifs, il serait juste de dire qu’"Un destin de trouveur" mérite lui aussi largement ses 5 étoiles.

    Les explications que vous m’apportez sur sa conception sont évidemment pertinentes et prouvent à quel point vous maitrisez votre sujet (mais je n’en doutais pas...).
    Pourquoi ne pas alors en faire profiter tous vos lecteurs en reprenant cet éclairage passionnant dans une page d’introduction sur le prochain tome ?
    Prochain tome que, dans tous les cas, j’achèterai les yeux fermés. Merci et bravo !
    Yovo

    kergan666 Le 17/05/2019 à 20:10:45
    Airborne 44 - Tome 8 - Sur nos ruines

    décidément, j'aime beaucoup cette série très bien documentée.
    cet album montre bien la débande des soldats allemands en 1945 ainsi que le jusqu'au boutisme des plus fanatiques.
    il rappelle également que les savants des programmes V1 et V2 ont trempés dans le programme d'extermination des du 3ème Reich.
    mais ce qui m'a particulièrement plus c'est la qualité des dessins de Philippe Jardinet.
    par certains coté ils me font penser à Hermann quand il est au mieux de sa forme.
    les dernières pages sont à tomber en particulier les scènes sur la Lune, dans l'espace et bien évidement le décollage de la fusée Saturn.

    kingtoof Le 17/05/2019 à 19:14:54
    Elfes - Tome 24 - Le Bagne de Komoorth

    La suite directe du tome 19
    L'intérêt de ce tome est l'approfondissement du passé des deux héros et un focus sur les mal aimés des terres d'Arran que sont les demi-elfes, à la recherche d'une identité.
    Le background de ce merveilleux univers gagne en profondeur à chaque album de cette (ces) série(s) fleuve.

    pysa Le 17/05/2019 à 18:59:13

    Céka et Clod adaptent le célèbre roman de Franz Kafka. Un dossier complète l'édition. Le style graphique est assez déroutant. La lecture n'est pas déplaisante mais loin de la force de l’œuvre originale.

    Yradon4774 Le 17/05/2019 à 15:15:09
    Outcast - Tome 1 - Possession

    "Outcast T.1 à 3" de @RobertKirkman et @paulazaceta chez @DelcourtBD

    Synopsis : 

    "Kyles Barnes vit reclus dans sa maison, terrassé par un passé douloureux. Il lutte depuis son enfance contre l'emprise de démons sur sa vie et son entourage. Lorsque le révérend de sa ville natale le sollicite pour l'aider à pratiquer un exorcisme, Kyle commence à faire le lien avec la possession de sa mère. Il est sur le point de dévoiler la véritable nature de ses dons, qui vont s'avérer terrifiants."

    Scénario : Robert Kirkman;
    Dessins : Paul Azaceta ;
    Éditeur : Delcourt ;
    Prix : 16.95 €.

    Aujourd'hui, sonne le jour où vous serez tous maudits. Pas parce que je l'ai choisi, non quand même pas, mais parce que je vais vous parler de cette sympathique série qu'est "Outcast" de @RobertKirkman (papa de "Walking Dead" (je parle du #comics bien sûr)) et de @paulazaceta, éditée chez @DelcourtBD. Maudit, car notre héros Kyle, pense qu'il l'est depuis sa plus tendre enfance [...]

    [...]Il ne comprend pas ce qui lui arrive ou du moins n'arrive pas à croire que depuis l'enfance, il doit lutter contre des démons, littéralement parlant, et préfère donc rester chez lui, cloîtré afin d'éviter de faire du mal à sa famille.

    La suite de la chronique ici :

    https://wordpress.com/post/yradon4774.wordpress.com/2025

    cantadou Le 17/05/2019 à 14:02:10
    Les frères Nowak - Tome 1 - Oeil pour oeil, dent pour dent

    Pour les adeptes de la ligne claire. Une bonne histoire qui demande confirmation. Un bon moment de lecture.

    cantadou Le 17/05/2019 à 13:56:38
    James Bond (Delcourt) - Tome 5 - Black box

    Massacrer ainsi un héros de légende c'est inadmissible. Comment Delcourt a pu commettre un tel crime contre 007. 5 bd à fuir au plus vite.

    kurdy1207 Le 17/05/2019 à 08:14:59
    Jour J - Tome 37 - Lune rouge 1/3

    C’est étrange comme le dessin de Jean-Michel Ponzio, qui fait parfois penser à du roman photo, peut me plaire ou m’agacer. Dans « Mémoires de la guerre civile » et « Expérience mort » il m’a paru saugrenu tandis qu’avec le « Complexe du chimpanzé » et « Terminus 1 » je le trouvais magnifique.

    Dans ce Jour J, le graphisme s’intègre à merveille à l’histoire de déportation sur la lune. Les prisonniers se gardent eux-mêmes tant qu’ils arrivent à fournir à la terre les richesses lunaires que celle-ci convoite. Les gardiens sont en orbite autour de la lune et différentes bandes gèrent ce que nous appellerons la partie « sociale ».

    A partir d’un scénario dont le principe a été plusieurs fois traité dans la littérature de science-fiction, Jean-Pierre Pécau et Fred Duval nous offrent une histoire très bien ficelée. C’est une grande et belle surprise. A suivre cependant dans les deux prochains volumes.

    yannzeman Le 16/05/2019 à 23:39:13
    3 A (Les aventures des) - Tome 9 - Les 3A mènent l'enquête

    Ce 9è et dernier opus est assez anecdotique.
    Il ne comporte qu'une histoire en 7 planches, sans grand intérêt. C'est le chant du signe du trio scout, et ils ne méritaient pas une telle fin.

    En même temps, quand on compare les 2 derniers albums ("abordage à Bonifacio" et ce "les 3A mènent l'enquête") avec les 7 autres publiés, la comparaison est cruelle et permet de conclure qu'il valait mieux que la série s'arrête, plutôt que de continuer sous ces nouvelles couleurs.
    Le rouge, beige (et jaune de la jeep) n'allait décidément pas au trio, qui était bien mieux dans sa tenue traditionnelle scoute (chaussettes blanches, short noir, chemise bleue, foulard et chapeau, plus les insignes et attributs des scouts authentiques).

    Ce dernier opus nous apprend tout de même pourquoi la série s'est arrêtée, par une facherie des auteurs. Par contre, le dossier de G. Rattier comporte des appréciations parfois à la limite du ridicule.

    Un album pas indispensable, au final.

    kingtoof Le 16/05/2019 à 22:43:36
    Sara Lone - Tome 4 - Arlington Day

    C'est du bon boulot.
    J'ai vraiment apprécié le dossier en fin d'album qui apporte un bel éclairage sur le travail des auteurs.
    Chapeau messieurs, d'avoir créé le personnage de Sara Lone !

    mome Le 16/05/2019 à 22:03:18
    Les contes de la Pieuvre - Tome 2 - Un destin de Trouveur

    Il est peu dire que j'avais apprécié le premier tome et je suis tout aussi enthousiaste sur ce nouvel opus, voire encore plus.

    L'histoire, pourtant simple à la base, est passionnante grâce à des qualités narratives hors pair. Des personnages que l'on aime ou pas, mais toujours intéressants, vibrants et vivants. Un univers si habillement construit que le fantastique ne l'est plus.
    Le tout sublimé par une partie graphique pleine de grâce, de puissance évocatrice, bref... pas juste de belles planches mais une partie intégrante de la narration.
    Un véritable accord "met / vin" réussi .

    mome Le 16/05/2019 à 21:55:45
    Grass Kings - Tome 2 - Tome 2

    Deuxième opus qui rompt avec le rythme soutenu du premier. On s'éloigne quelque peu de l'intrigue principale pour s'intéresser au passé de certains membres de la communauté. C'est une nouvelle fois habilement construit et narré et cette "digression" augmente finalement la tension car nos "babas cool" ont des secrets; le renard est peut-être bien dans le poulailler. La partie graphique est toujours aussi séduisante. Un thriller de qualité.

    mome Le 16/05/2019 à 21:51:23
    Britannia - Tome 3 - Les Aigles perdus de Rome

    Bon, en changeant de dessinateur, on s'épargne le caractère grossier des expressions des personnages. Malheureusement, il y a un manque d'application et de constance qui finit vite par lasser, et ce n'est pas rattrapé par un scénario de plus en plus indigent. Il n'y a aucun souffle épique, la définition des personnages est grossière et le côté policier ne tient pas la route une minute. C'est cousu de fil blanc et mou tant tout est téléphoné. Quant à la reconstitution historique, on tombe dans le pitoyable.

    Terminé pour moi, je n'irai même pas feuilleter un éventuel prochain tome.

    madmix83 Le 16/05/2019 à 21:30:22

    Une histoire one shot lié (apparemment) à l'univers Valiant où on ne comprend ni le début ni la fin ... Donc si (comme moi) vous n'êtes pas un spécialiste de cet univers, vous passez à côté.

    madmix83 Le 16/05/2019 à 21:28:41

    Une opinion en demi teinte pour moi. J'ai beaucoup aimé la partie graphique mais je trouve le scénario vraiment flou. C'est dommage

    davoustmassena Le 16/05/2019 à 19:43:50
    Wonderball - Tome 1 - Le chasseur

    ça fait longtemps que je n’avais pas lu une bonne BD. Le scénario est simple mais efficace. Un très bon polar Thriller qui se situe dans les année 80 avec quelques flashback des années 60. ç’est très bien dessiné et la fin donne envie de lire la suite, j’ai hâte!

    Stephane Gess Le 16/05/2019 à 18:37:05
    Les contes de la Pieuvre - Tome 2 - Un destin de Trouveur

    Yovo, je comprends votre déception de ne pas retrouver le même charme dans "Un destin de Trouveur" que dans "La malédiction de Gustave Babel", mais, dans ce dernier opus, le ton et le thème sont portés sur la colère, l'injustice et l'humanité. J'ai abordé ce récit sous un autre angle que Babel, vous pouvez ne pas y trouver votre compte, je comprends, mais c'est ma façon de gérer ces récits. Je ne pouvais pas raconter cette histoire sans y aller frontalement. Babel était écrit sous l'auspice de Baudelaire et du sleen de Paris et la mise en couleur va avec (à la fin de l'album, quand il est en Argentine, la couleur apparaît, : le spleen est passé), Trouveur l'a été sous celle de J.J. Rousseau, donc l'homme libre, la nature, c'est pour cette raison que la couleur est plus présente car la vie se devait d'être éclatante, tout comme l'histoire de la Bête me paraissait évidente, d'une part pour expliquer se personnage et d'autre part car c'est l'homme libre, nu, rousseauiste, tout comme la couleur verte, vision subjective d'Émile, tienté par le même Rousseau... au contraire du flash-back rouge de Léonie à la fin du récit...Coriace... Le suivant sera sans doute écrit différent des deux premiers, pour les raisons précédemment évoquées

    Yradon4774 Le 16/05/2019 à 16:24:34

    "Contro Natura Omnibus" de @Mirkand (Mirka Andolfo) chez @GlenatComics

    Synopsis :

    "Dans un monde peuplé d'animaux anthropomorphes, la loi n'admet que l'union d'individus de même race. Les transgresseurs sont sanctionnés et emprisonnés, accusés d'être « Contre nature ». Leslie, elle, est un cochon simple qui aime les sushis et la musique, forcée de faire un travail qu'elle déteste pour survivre. Cette jeune femme de vingt-cinq ans vit avec Trish, sa meilleure amie, rêvant, comme tous les gens de leur âge, d'une vie différente. Mais les rêves peuvent être dangereux, surtout lorsque c'est un loup inquiétant qui les peuple et que, au réveil, Leslie commence à se sentir observée..."

    Scénario + Dessins : Mirka Andolfo ;
    Éditeur : Glénat Comics ;
    Prix : 19.95 € ;
    Commandez-le sur Glénat Comics ou sur Excalibur Comics.

    Dans un monde anthropomorphique où les couples entre espèces différentes sont proscrits, car "contre-nature", Leslie essaye tant bien que mal de vivre sa vie et c'est loin d'être une sinécure. Pourtant, elle aime les choses simples : les sushis, la bonne musique et son lézard, mais doit faire un travail qu'elle abhorre pour pourvoir survivre dans ce monde de brutes. Ce monde, qui est dirigé par un organisme qui "traite" les déviants en les lobotomisant pour qu'ils reviennent dans le droit chemin, mais qui a aussi créé un programme de reproduction en mode "Meetic" ou "AdopteUnMec.Com".

    La suite de la chronique ici :

    https://wordpress.com/post/yradon4774.wordpress.com/1772

    Yradon4774 Le 16/05/2019 à 16:22:39
    Animosity - Tome 3 - Nid de guêpes

    « Animosity Tome 3 : Nid de Guêpes » de Marguerite Bennett, Rafaël de Latorre, Marshall Dillon et Rob Schwager chez @Snorgleux_ed

    Synopsis :

    "Les tensions flottent comme le papillon et piquent comme l'abeille tandis que Jesse affronte la trahison et Sandor renoue avec sa nature bestiale. Pourront-ils aller au bout de leur quête sains et saufs ? Rien n'est moins sûr à mesure que l'on découvre de nouvelles communautés, de nouveaux modes de vie et des idéologies qui s'affrontent. Jesse aura-t-elle les épaules assez solides pour empêcher une guerre contre des insectes essentiels à la survie ? Et surtout, quelle est cette mystérieuse Cité Fortifiée que tout le monde semble craindre... ? Entre traîtrise et horreur absolue, le périple de Jesse, Sandor et tout le groupe de survivants continue."

    Scénario : Marguerite Bennett ;
    Dessins : Rafael de Latorre ;
    Colorisation : Marshall Dillon et Rob Schwager
    Éditeur : Snorgleux Comics
    Prix : 16.50 € ;
    Commandez-le sur Excalibur Comics ou sur Attilan Comics.

    Nous voici au tome 3 des aventures de Jesse, Sandor et compagnie dans un monde dévasté, suite à l'éveil de toutes les formes de vie animales. Nos compagnons d'infortune se retrouvent éparpillés aux quatre vents, pour certains, retenus en otage, pour d'autres. Affrontant de nouveaux ennemies humains comme animales, ces aventuriers vont devoir pactiser avec une armée d'Abeilles en furies, pour que leurs amis soient relâchés, mais également lutter contre les humains qui retiennent en otage la Reine des Abeilles et qui les maintiennent en esclavage pour leur survie. Car, sans pollinisation, pas de fleur, pas de culture, donc pas de récolte, donc pas de vie.

    La suite de la chronique ici :

    https://wordpress.com/post/yradon4774.wordpress.com/1777

    Yradon4774 Le 16/05/2019 à 16:20:43
    Snotgirl - Tome 1 - Les Cheveux Verts n'en Ont Rien à Faire

    "Snotgirl" de Brian Lee O'Malley et @lesliehung chez @GlenatComics

    Synopsis :

    "Sortez les mouchoirs !

    Lottie Person est une blogueuse mode hyper tendance de L. A. qui vit la vie parfaite – du moins, c’est ce qu’elle essaie de faire croire à tout son réseau. Mais la vérité, c’est que ses amis sont d’horribles personnes, que son petit copain l’a trompé avec une fille plus jeune, qu’elle a des allergies qu’elle ne contrôle pas, et qu’il se pourrait même qu’elle ait tué quelqu’un !"

    Scénario : Brian Lee O'Malley ;
    Dessins : Leslie Hung ;
    Editeurs : Glénat Comics ;
    Prix : 16.95 € ;
    Commandez-le sur Glénat Comics ou sur Excalibur Comics ou sur Original Comics ou sur Attilan Comics.

    Plongeons avec délectation dans la vie instagramée de notre héroïne du jour, j'ai nommée Lottie Person. Blogueuse mode la plus en vogue, la plus populaire de L.A, Lottie à une vie plus que parfaite ou tout du moins elle essaye de le faire croire à tout le monde. Car, en fait, sa vie se résumé à porter un masque afin de faire croire à tout son réseau qu'elle est au top du top de la mode, alors qu'en vérité, elle est une jeune femme comme les autres...

    [...]Pour ma part, c'est une grosse déception, car je m'attendais à voir une critique du mode de la blogueuse, instagrameuse de mode, obnubilée par son paraître et par sa notoriété sur les réseaux sociaux. Je m'attendais à voir une double personnalité chez Lottie, le jour, une femme superficielle, imbue de sa personne et la nuit, une femme, comme Daria (vous savez très bien de quoi je parle, sinon, petit rappel ICI), critique de ce monde où elle flotte, avec un sens de l'humour corrosif, sarcastique, à la limite de l'humour noir, sur un autre blog, sous un pseudonyme. D'où ma grande déception, en découvrant qu'il n'y avait même ce côté critique, de cette société addicte aux réseaux sociaux et au culte de l'image.

    La suite de la chronique ici :

    https://wordpress.com/post/yradon4774.wordpress.com/1791

    Yradon4774 Le 16/05/2019 à 16:09:58

    "House Of M" de @BRIANMBENDIS et @OlivierCoipel chez @paninicomicsfra

    Synopsis "House Of M" : 

    "Bienvenue dans la réalité alternative de House of M où tous vos souhaits se réalisent ! (Re)découvrez l'événement Marvel de l'année 2005, orchestré par Brian M Bendis et Olivier Coipel et accompagné de nombreux bonus."

    Scénario : Brian M Bendis ;
    Dessins : Olivier Coipel ;
    Éditeur : Panini Comics ;
    Prix : 18.00 € ;
    Commander-le sur Excalibur Comics ou sur Original Comics ou sur Attilan Comics.

    Suite aux événements survenus dans "Avengers - la Séparation", nos héros ont compris qui était à l'origine de tous leurs maux et vont se rassembler et convier les X-Men, afin d'établir un plan de combat et de décider quoi faire de cet ennemi proche d'eux. C'est sur ce contexte de forte tension, que nos différents héros vont devoir déterminer le sort de l'un des leurs : le tuer ou trouver une autre solution, si elle existe. La dissension est au menu du jour, car une telle décision ne se fait pas à la légère et c'est ce qui va certainement causer leur perte.

    La suite de la chronique ici :

    https://wordpress.com/post/yradon4774.wordpress.com/1815

    Yradon4774 Le 16/05/2019 à 16:08:00

    "Avengers - la Séparation" de @BRIANMBENDIS et David Finch chez @paninicomicsfra

    Synopsis "Avengers - la Séparation" : 

    "L'heure la plus sombre des Avengers a sonné. Tout commence avec le retour d'un membre de l'équipe que l'on croyait mort. Confrontés à une terrible tragédie, les héros vont vivre le pire jour de leur longue carrière. Qui est derrière cette machination ? Quelles sont ses motivations ? Qui tombera sous les coups de l'ennemi ? Avec la participation de tous les Avengers !"

    Scénario : Brian M Bendis ;
    Dessins : David Finch ;
    Éditeur : Panini Comics ;
    Prix : 18.00 € ;
    Commandez-le sur Excalibur Comics ou sur Original Comics ou sur Attilan Comics.

    Oyez, oyez, oyez chers lecteurs, venez découvrir, en ce jour, la plus terrible, la plus tragique, la plus épouvantable journée, des plus grands héros de la terre, cette journée où nos Avengers vont devoir lutter contre un ennemi intangible, un ennemi extraordinairement puissant, car capable de modeler la réalité, un ennemi contre qui tout ce qu'ils vont entreprendre risque de rester vain. Un ennemi qui se cache certainement en leur sein. Ils vont perdre beaucoup, endurer de très grandes souffrances et vont devoir en assumer les conséquences. C'est un jour noir, un jour de deuil, un jour de souffrance pour nos héros.

    La suite de la chronique ici :

    https://wordpress.com/post/yradon4774.wordpress.com/1815