Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Seules à Berlin
©Casterman 2020 Juncker
Parution le 11/03/2020. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDfugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 19/02/2020 (Dernière modification le 24/06/2020 à 14:37) par Yog-volo

Seules à Berlin

Une BD de chez Casterman - 2020

03/2020 (11 mars 2020) 191 pages 978-2-203-16852-7 Format normal 385861

Le récit d’une amitié entre une Allemande et une Russe à la fin de la Seconde Guerre mondiale… Berlin, avril 1945. Ingrid est allemande et sort de plusieurs années d’enfer sous le régime nazi. Evgeniya est russe et vient d’arriver à Berlin avec l’armée soviétique pour authentifier les restes d’Hitler. La première est épuisée, apeurée par les « barbares » qu’elle voit débarquer chez elle, tandis que la seconde, débordante de vie et de sollicitude, est intriguée par cette femme avec qui elle doit cohabiter. Mais chacune tient un journal intime, ce... Lire la suite

  • Currently 4.58/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.6/5 (45 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 15/01/2021 à 09:57:42

    Cela fait partie de ses bd qu'il faut avoir au moins lu une fois dans sa vie mais qu'on ne possédera pas forcément pour les relire tant le sujet est grave.

    Il s'agit de la rencontre de deux femmes à Berlin : l'une soviétique appartenant au service secret NKVD et l'autre une berlinoise mariée avec un SS. La capitale du Reich est totalement dévastée en avril et mai 1945 durant les derniers jours de la guerre.

    Hitler s'est suicidé le 30 avril dans son bunker de Berlin avec sa maîtresse et son chien en donnant l'ordre de carboniser son cadavre. Il s'agit pour les soviétiques de retrouver le corps du Führer à la demande expresse de Staline qui exige son trophée de guerre en bon humaniste qu'il est.

    Le contexte historique est très intéressant. On assiste aux pires conditions qu'il peut y avoir dans une guerre. Il faut dire que la haine des nazis était à son paroxysme depuis notamment la découverte des camps de concentration. On voit également où la folie d'une poignée d'extrémistes à pu mener tout un pays, voir tout un continent.

    J'ai bien aimé le fait qu'il n'y a pas de partie pris entre l'Allemagne nazie et les exactions horribles des communistes face à une population composée de vieillards, de femmes et d'enfants. Les rouges ne feront pas de quartier. Cela nous prend aux tripes.

    On va suivre alors le destin de deux femmes différentes qui vont malgré tout se lier d'amitié et vite comprendre que la guerre, c'est une sale affaire d'hommes. D'une manière ou d'une autre, les femmes subissent. Ce portrait m'a beaucoup ému car il paraît tout à fait réaliste sans faire dans la complaisance dans un Berlin en ruine.

    L'auteur nous dresse un récit sans concession qui montre l'horreur de l'humanité. Plus jamais de guerre j'aurais envie de crier. C'est une œuvre assez saisissante qu'il faut avoir lu pour comprendre ce qui s'est passé en espérant que cela ne se reproduise jamais.

    Le 26/12/2020 à 16:17:18

    Les horreurs de la guerre vues de part et d'autres par 2 femmes aux destins radicalement différents mais que l'horreur des événements va rapprocher.
    Je recommande chaudement
    Mon coup de coeur de l'année assurément.

    Le 21/09/2020 à 13:14:12

    Une œuvre magistrale ! 200 pages dévorées d'une traite, qui dégagent une émotion intense, poignante, du rire aux larmes. On partage l'histoire de ces deux femmes - une civile Allemande et une Russe membre du NKVD - dans le Berlin dévasté de mai 1945.
    C'est passionnant, inspiré d'histoires vraies (ce qui donne du poids au propos), et scénarisé à la perfection, avec une intensité qui ne se dément pas au fil des pages.
    Le dessin de Nicolas Juncker, que je trouvais un peu bordélique dans ses précédentes œuvres, est d'une maitrise et d'une expressivité incroyables. C'est magnifique, d'une originalité incontestable avec un trait caractéristiques et des ton grisés sublimes.
    Franchement chapeau bas pour cette œuvre magistrale qui est pour moi une des révélations de l'année.
    5/5 : indispensable, une BD qu'on est heureux de dévorer.

    Le 13/07/2020 à 11:45:46

    Claque ! énorme! sujet pas facile , et Nicolas Junker réussi le pari de l'humour au travers d une série de personnages assez secondaires somme toute... les proprio de l appart ou est logée Ingrid (l allemande) et les supérieurs au NKVD d Eygenija (la russe) , on y voit planer l ombre de Beria et de sa politique de terreur .
    Le sketch autour du cadavre d'Hitler n'est pas sans rappeler "La mort de Staline" (un autre indispensable) m'a bien fait rire!
    Le texte sers limage, l image sert le texte, la couleur Grise pénètre l ensemble !
    Une Bombe ! (tiens un autre indispensable!)

    Le 16/06/2020 à 17:30:56

    Un chef d'œuvre, tout simplement.
    Une mise en abyme incroyable et impitoyable de la guerre et de ses horreurs, avec la tragique condition féminine.
    Le tout dans une maîtrise scénaristique et graphique magistrales !
    IN-DIS-PEN-SA-BLE !

    Le 17/05/2020 à 09:52:37

    La fin de la seconde guerre mondiale vu à travers deux destins de femmes que tout oppose !

    L'une (infirmière Allemande) anéanti par des années de nazisme a déjà perdu la guerre (ce qui est finalement bien accessoire au vu des épreuves qu'elle a traversé), quand la seconde (Interprète Russe) appartient au camp des vainqueurs sans que ce statut ne puisse lui apporter le soupçon de fierté attendue.

    Une prémisse d'amitié, furtive mais bien réelle, menée brillamment par à une narration noire et intense, complétée d'un dessin original et d'une colorisation subtile qui tranchent avec la violence des évènements.

    Prenant et Déroutant !

    Le 15/05/2020 à 19:26:20

    Enfin un one shot.
    Un one shot énorme.
    Simplement excellent.
    Maitrise narrative, le trait est juste (manque de précision parfois mais rien). et l'histoire est superbe, poignante, terrifiante, saisissante voir drôle pour une Histoire hors norme. Le récit sur deux femmes que tout opposent est magistrale. je vais la relire, la re-relire.
    l'une des tops BD de l'année.
    Bravo Nicolas Juncker et merci pour cette lecture.

    Le 15/05/2020 à 19:07:29

    Pour moi c'est un événement, c'est très rare, je viens de découvrir un auteur. Voilà il ne faut pas se le cacher : j'ai honte, mais je ne connaissais pas Nicolas Juncker. Je viens de lire Seules à Berlin et c'est le choc. Je suis tombé tout de suite amoureux de ses dessins incroyablement personnels et en même temps si facile d'accès. Je suis tombé dedans, j'ai sombré dans l'histoire, je me suis avalé les 200 pages en un après-midi. Là aussi un choc, bon les dessins, je l'ai déjà dit, cadrages incroyables, couleurs exceptionnelles, l originalité folle, du coté de l'histoire., je suis restée bête, con, je ne pensais pas que l'on pouvait me surprendre en me parlant de la seconde guerre mondiale. Bon d'accord le point de vue des Russes ou des Allemands est assez rare mais quand même ! Je dis bravo à l'auteur. Je vais donc maintenant être obligé de foncer vers ses autres créations, car ce n'est pas possible il a du en faire au moins deux à 300 avant d'arriver à ce chef-d'œuvre… Comment j'ai pu passer à côté de tout ça… j'ai envie de pleurer…j'ai envie de pleurer…

Afficher encore 4 avis

Toutes les éditions de cet album

  • Seules à Berlin ©Casterman 2020 Juncker

    Seules à Berlin

    • 385861
    • Juncker, Nicolas
    • Juncker, Nicolas
    • Juncker, Nicolas
    • 03/2020 (Parution le 11/03/2020)
    • 01/2020
    • non coté
    • Casterman
    • Format normal
    • 978-2-203-16852-7
    • 191
    • 19/02/2020 (modifié le 24/06/2020 14:37)
    • Dos

    Info édition : Noté "N001" au 4e plat.