Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les avis de la bedetheque

Visualiser les 39177 avis postés dans la bedetheque
    biggyjay Le 24/04/2017 à 20:33:09
    Hypnos - Tome 1 - L'Apprentie

    Un bon démarrage pour ce qui s'annonce d'emblée comme une série. L'ambiance est intéressante, en phase avec l'époque à laquelle se déroule cette histoire.
    On retrouve une jeune femme qui, très vite, se retrouve emprisonnée pour des raisons assez floues que l'on comprend par la suite. Elle va devenir "prisonnière" d'un système en mettant ses talents d'hypnotiseuse à la suite d'un crime qu'elle a commis, afin de sauver quelqu'un qui lui est cher. Ainsi se met en place la situation.
    Le dessin est très bon, aucun reproche à formuler. Côté scénario, à l'inverse, je trouve le début un peu rapide. On découvre l'héroïne un peu vite à mon goût. Et la fin, par contre traîne (un peu) en longueur.
    Sinon, c'est une bonne lecture, aux accents "anar" et Brigades du Tigre en plus sombre. Bonne lecture !

    herve26 Le 24/04/2017 à 10:47:08

    Hasard de mes lectures, je m’étais intéressé à ce qui restera dans l’histoire de la Guerre Froide , " Le coup de Prague" en lisant le roman d’Antoine Choplin, "Quelques jours dans la vie de Tomas Kusar ", qui se déroule en Tchécoslovaquie.
    Paradoxe de cette bande dessinée intitulée, " le coup de Prague " ,l’histoire se déroule presque qu’exclusivement à Vienne, dans l’immédiate après guerre, en hiver 1948. Nous sommes plongé dans un nid d’espion, dans une ambiance-la chaleur en moins- digne du film "Casablanca " mais pendant la guerre froide.
    C’est sans nul doute sur le seul nom de Miles Hyman que j’ai acheté ce one shot. Depuis son adaptation du" Dahlia noir ", je ne manque plus un de ses livres, jusqu’à son art-book "Drawings" sorti en 2015.
    Voilà un auteur qui me fascine, dont le dessin au fusain est reconnaissable entre tous. Chaque case est un véritable tableau, et les vignettes sous la neige de Vienne sont de toute beauté. On a d’ailleurs souvent rapproché son style à celui d’Edward Hooper.
    Cet album, sur un scénario de Jean-Luc Fromental, nous offre une histoire complexe mais passionnante mèlant l’Histoire, la littérature, le cinéma, la création et l’espionnage, le tout sur 96 pages riches et denses. En suivant, Graham Greene à Vienne, puis à Prague dans cet hiver 1948, Fromental explore une zone d’ombre dans la vie de l’auteur, qui se mue ici en espion ou en écrivain en mal d’inspiration pour rédiger ce qui sera son roman le plus connu grâce à l’adaptation cinématographique qui en sera tiré, " le Troisième homme ".
    C’est intelligent, parfois difficile à suivre (il ne faut pas s’emmêler les pinceaux entre les services de l’IS, du KGB ou de la CIA) dans un contexte politique assez complexe entre les grandes puissances. Et l’histoire prend toute sa saveur lorsque l’on découvre les dernières pages du livre. Une gageure ! Très habile !
    Ce n’est certes pas une bande dessinée qui se lit en 10 minutes, ce qui en fait évidement tout le charme. En tout cas, comme son précédent livre "La loterie " (un de mes coups de cœur de l’année 2016), je relirai avec plaisir cet ouvrage qui, sur un scénario adroit de Fromental, nous offre de magnifiques planches signées Miles Hyman.
    Les éditions Dupuis ont, en outre, eu l’intelligence de présenter à la fin de la bande dessinée, un dossier, signé Jean-Luc Fromental, consacré aux principaux protagonistes de l’histoire, ce qui m’a donné envie de revoir le film de Carol Reed, "le Troisième homme ".

    jmarcv Le 24/04/2017 à 09:39:00
    Max Fridman (Les aventures de) - Tome 2 - La porte d'Orient

    un petit côté vintage à cette histoire d'espionnage qui nous fait retomber dans les gueguerres entre les différents services d'espionnage de l'époque de différents pays.
    Les dessins aident à l'ambiance générale de cette histoire.
    un album à ranger dans les classiques de la BD.

    kergan666 Le 23/04/2017 à 20:06:46
    Ter - Tome 1 - L'étranger

    j'ai bien aimé les dessins de cet album même si certains ne sont pas aussi bon que d'autres.
    il y a quelque chose qui me gène sans avoir quoi exactement.
    c'est juste un ressenti.
    le scénario quand à lui est vraiment plaisant, je dirais même surprenant.
    je n'avais pas vu venir la fin de l'album.
    que de mystères à dévoiler.
    vivement la suite.

    Zorglubu Le 23/04/2017 à 19:48:01
    Tebori - Tome 2 - Tome 2

    Non rien à redire, ce tome 2 reste un bel album. On ne s'ennuie pas et j'ai trouvé le scenario à la hauteur. Les dessins restent également au niveau. Un bon album.

    judoc Le 23/04/2017 à 19:45:44

    Un bel hommage (ou un autre point de vu) rendu aux tribus Amérindiennes d'Amérique du Nord (les Apaches) sur ce génocide maquillé par l'histoire (enfin par ceux qui nous la raconte).

    Si Ethan Hawke n'est pas un scénariste BD de métier et que cela semble transpirer par moment à travers des séquences pas toujours très "lisibles", il faut bien avouer que cet ouvrage remet les historiens et les Western Hollywoodien à leur place : celui de la propagande colonialiste.

    Les dessins de Greg Ruth, absolument superbes, servent à merveille cet album à part que j'ai trouvé passionnant de bout en bout.

    Fantasy30 Le 23/04/2017 à 18:00:22
    Lazarus - Tome 5 - Génocide programmé

    Avis pour les 5 tomes:
    Un univers fantastique servi par un scénario millimétré en béton armé et des dessins qui épousent et mettent parfaitement en valeur cet univers sombre...
    Fan de Comics ou pas, cette bd possède tous les ingrédients d'une série culte! On ne s'ennuie pas un seul instant et le découpage est quasi cinématographique. Indispensable...
    Pour une meilleure lisibilité des alliances et des antagonismes, je conseillerai juste à l'éditeur d'insérer une "planisphère" au début du prochain tome avec les découpages territoriaux par famille (merci à celui qui l'a postée dans le forum récupérée avec la version Deluxe US et que je viens de découvrir ^_^). 10/10

    marrige31 Le 23/04/2017 à 17:47:00
    Neige Origines - Tome 1 - Les Douze

    une trés belle bd qui se lit d'un bout à l'autre sans hésitation!
    une histoire bien construite !
    et un trait de dessin qui je pense fera référence dans ce style de décadence et d'anarchie imaginaire !
    un best à avoir absolument !!!

    Rody Sansei Le 23/04/2017 à 16:37:36
    La nuit des morts-vivants (Vents d'Ouest) - Tome 3 - Petits secrets de famille

    Un troisième tome qui clôt une série ultra classique, assez jolie, mais au final totalement dispensable.
    On est très très très très loin d'une série comme Zombies (de Peru), beaucoup plus en nuances.

    meuillot Le 23/04/2017 à 16:35:47
    Katanga - Tome 1 - Diamants

    Tout commence avec l’histoire du fondateur du Katanga, un certain Msiri. Né en 1830, il devient vite un mercenaire après que son père l’eut chassé de ses terres, pour une tentative d’enlèvement d’une fille de son clan. Accompagné d’une armée de cinquante hommes, il quitte donc le territoire de Nyamwezi et part à la conquête de lieux inconnus vers l’Ouest. Fort de son armement rare à l’époque (ses guerriers étaient équipés de mousquets), Msiri se retrouve rapidement à la tête de plusieurs régions. C’est ainsi qu’il baptisa son royaume Katanga. Celui qui s’était constitué un harem de 1200 femmes instaura terreur et respect très longtemps. Il aura fallu l’arrivée du commandant Le Marinel, mandaté par le Roi belge Léopold II, pour que disparaisse le Katanga avec son monarque. C’était sans compter sur les moult procréations du mercenaire aux milles femmes…

    Cette riche introduction est fièrement narrée par Godefroid Munongo, Ministre de l’Intérieur du Katanga indépendant. Nous sommes en 1960, le Congo proclame son indépendance. Le Katanga présidé par Moïse Tshombé fait sécession. Cette riche province aux zones diamantifères veut garder le contrôle de ses territoires et se revendique comme Etat. La guerre entre le Congo et le Katanga est inévitable. Avec toute l’horreur que cela implique pour les civils. L’ONU fait intervenir ses Casques Bleus en tant que médiateurs. La puissante Union Minière du Haut-Katanga (UMHK), ne s’en satisfait pas et décide, par l’intermédiaire du Conseiller spécial du ministre nommé Orsini, d’embaucher des mercenaires pour protéger l’Etat du Katanga et leurs richesses minières.

    Orsini supervise le recrutement d’une bonne trentaine de soldats désœuvrés. La tête de ce commando spécial est confiée à Felix Cantor, un ancien officier dont le curriculum vitae parle pour lui. Entouré de têtes brûlées sans foi ni loi, idoines pour accomplir leur tâche, on s’apercevra au fil des pages que Cantor sera un personnage phare de ce triptyque. Cette équipe d’anciens criminels aura fort à faire puisqu’une mission subsidiaire lui sera imposée. Celle d’exfiltrer un domestique noir, qui s’est réfugié dans un camp de l’ONU. Charlie, de son prénom, accorde une importance toute particulière dans la mesure où il est en possession d’une belle poignée de diamants. Cette histoire parallèle ajoute une tension considérable à l’ambiance déjà peu respirable.

    Diamants, titre de ce Katanga est doté d’un dynamisme remarquable. Fabien Nury n’a plus rien à prouver si ce n’est de continuer à nous faire plaisir. Avec derrière lui des titres aux succès mérités (Il était une fois en France, Tyler Cross, Mort au Tsar), F. Nury démontre des qualités scénaristiques impressionnantes. Cette nouvelle série ne déroge pas à la règle. En mêlant réel et fiction, il donne le résultat d’un thriller politique palpitant. Et pour que l’illustration soit à la hauteur de l’intrigue, il s’associe une nouvelle fois à Sylvain Vallée. Par sa faculté à faire d’une caricature, un personnage quasi réaliste, le dessinateur nous abreuve de scènes, d’expressions plus vraies que nature.

    Au final, ce binôme qui nous avait déjà conquis avec Il était une fois en France, réédite leur parfaite entente. Il n’est ainsi pas risqué d’affirmer que ce premier volet de Katanga fait partie des meilleurs productions de l’année. Et il ne devrait vraisemblablement pas être le seul puisque la suite devrait paraître fin 2017. Pour notre plus grand plaisir.

    kingtoof Le 23/04/2017 à 15:48:03
    Le cercle des sentinelles - Tome 4 - Le chemin de Laurie

    Le deuxième cycle est encore plus prenant...
    La construction de chaque cycle est la même : un premier tome se passant à Londres et le second au cœur de l'Empire Britannique. Après l'Egypte (2ème tome), c'est au tour des Indes (4ème tome).
    Cette fois-ci nous suivons l'existence d'un autre garçon du Cercle des sentinelles, il s'agit de Warren qui va tenter de s'opposer à l'escalade de la violence entre Musulmans et Hindous et à fortiori à la constitution du Pays des Purs, le Pakistan.
    Je n'ai aucune information sur l'arrêt de cette série, BD'Gest note que cette série est finie... je penche pour ma part pour un abandon des auteurs... car je pense que la série aurait pu se poursuivre avec les autres garçons du Cercle des sentinelles : il reste deux autres garçons sur la photo, qui ouvre chaque album de la série, dont l'histoire n'a pas été racontée...

    yannzeman Le 23/04/2017 à 15:37:38

    J'ai acheté cet album par militantisme, régionaliste surtout et écologiste (réel, pas pseudo-écologiste comme les verts).
    Je pensais aussi en apprendre plus sur le combat des élus bretons contre un géant de l'industrie pétrolière.

    Au final, je n'ai rien appris (dans la partie BD de l'album) sur le combat judiciaire, et je n'ai pas trop ressenti non plus le poids de ce combat sur la famille Larzé.

    Mais ce n'est pas un mauvais album, cependant.

    L'histoire est plaisante à lire, très joliment dessinée, même si cette Bretagne finistérienne ne correspond pas tout à fait à ce que j'en connais(sais).
    Le côté bretonnant n'existe qu'à travers l'hymne breton (le bro gozh ma zadou), et les vilains aspects des années 70 (les affreuses fringues) sont gentiment gommés au profit d'un style vestimentaire plus "contemporain-intemporel chic", à grand renfort de bottes marines, de maillot marins rayés et de cirés jaunes.

    Ce qui m'a un peu déçu, une fois la lecture de la partie BD terminée, c'est en découvrant dans la partie documentaire, que la famille dont on vient de me raconter le combat (même superficiellement) n'existe pas.

    L'auteur s'est inspiré de sa famille, mais a créé des personnages fictifs, pour illustrer un combat lui bien réel.
    Je ne comprend pas ce parti pris.

    Et du coup, je me suis senti un peu "trahi", par l'auteur.

    Heureusement, la partie documentaire vient rétablir la réalité, sur ce que ce combat a apporté à la Bretagne et à la France. Et aussi (et surtout), l'auteur nous parle enfin de sa famille, la vraie, et de son grand-père, ce héros.

    Là, enfin, j'ai été touché et je me suis réconcilié avec ce livre.

    Alors, du coup, au moment de trouver pour les mots pour dire si cet album vaut la peine ou pas, je préfère rester sur les émotions de fin du livre, et en dire du bien.

    Hors contexte, la partie Bd est agréable à lire, même si elle se lit relativement vite.

    Dans son contexte, je préfère la partie documentaire.

    Au final, c'est tout de même un album que je suis content d'avoir acheté, même si je reste sur ma faim concernant le combat judiciaire du pot de terre (de mer, plutôt) contre le pot de fer.

    biggyjay Le 23/04/2017 à 14:41:32

    Une bonne histoire de science-fiction, originale et bien illustrée.
    Le scénario est bon par son originalité et son rythme. Deux périodes pour illustrer cette histoire, c'est bien vu. Pour les points faibles, ça concerne la seconde période dans laquelle on peut se perdre en arrivant sur la fin. Les personnages de la première période sont bien pensés et ont, chacuns, une histoire. C'est riche. Pour ceux de la seconde période, c'est diffèrent mais Leeward est une très bonne héroïne. Enfin, pour le dernier petit défaut, j'avoue avoir un peu de mal avec le Sirois cybernétique...
    Le dessin de Sean Murphy est magnifique, comme à son habitude. Ce dessin à la fois très personnel et très expressif fourmille de détails pour illustrer cette histoire.
    Toi, amateur de SF, tu ne peux pas passer à côté de cette histoire, donc lis-la, lis-la et lis-la !

    judoc Le 23/04/2017 à 12:18:25
    Brane zéro - Tome 2 - Tome 2

    Je me suis perdu dans cette BD, un scénario trop compliqué à comprendre (en ce qui me concerne) qui m'a fait lâcher prise en cours de route. Pas réussi à aller au bout du tome 2.

    Les dessins sont par contre agréables et rattrapent ce scénario que je trouve indigeste. Cet univers apocalyptique est parfaitement maîtrisé graphiquement et accompagné d'une colorisation pleine de contrastes qui enfonce le clou.

    Pas fan au final, mais un diptyque qui devrait plaire aux amoureux d'espaces temporelles et/ou d'univers parallèles et de leurs tourbillons nébuleux.

    kingtoof Le 22/04/2017 à 23:42:21
    Le cercle des sentinelles - Tome 2 - Le lion ailé

    Avis sur les deux premiers tomes correspondant au 1er cycle.
    J'ai apprécié ce diptyque qui nous plonge dans les origines du Christianisme, à la recherche d'un manuscrit de Saint Marc qui pourrait compromettre l'Histoire officielle,
    Les deux héros Andy et Karen sont attachants et approfondis, cependant, je trouve les dessins trop "carrés".

    pysa Le 22/04/2017 à 23:10:13
    Murena - Tome 3 - La meilleure des mères

    Duel au sommet entre Néron et sa mère Agrippine pour assoir leur pouvoir respectif. Duel dans l'arène entre les gladiateurs Balba et Massam. Et pendant ce temps, Murena tente toujours de découvrir qui a tué sa mère. Ce troisième volume, moins centré sur Néron, est très réussi.

    Yovo Le 22/04/2017 à 23:06:25
    Retour sur Belzagor - Tome 1 - Épisode 1/2

    Visuellement magnifique, « Retour sur Belzagor » est d’abord un plaisir pour les yeux.
    La précision du dessin, rehaussé d’une mise en couleur chatoyante et lumineuse crée une ambiance immersive qui plonge immédiatement le lecteur au cœur de l’étrange planète Belzagor et de ses non moins étranges habitants…Les cadrages de Laura Zuccheri, souvent au ras du sol, savent offrir de spectaculaires perspectives qui complètent efficacement le récit.

    Dans ce 1er tome l’intrigue se résume à la lente exploration de la planète par un petit groupe d’humains. Parmi eux, l’ambigu Gundersen, ex colon, retrouvera en suivant les traces de son passé, ses vieux et ténébreux démons...
    Les allers-retours narratifs entre deux époques, celle révolue de la colonisation, puis celle du retour à l’état naturel dans laquelle évoluent les protagonistes, confère à cet album une dimension humaine, équivoque et complexe où les enjeux sont multiples.

    Il est presque dommage que le prochain tome soit le dernier tant j’en imaginerais bien une série; de cette qualité s’entend.

    carpatmar Le 22/04/2017 à 17:37:46
    Survivants - Anomalies quantiques - Tome 1 - Épisode 1

    Bon démarrage pour cette nouvelle aventure. Le suspense est savamment distillé. Comme à son habitude, le génial Léo nous invite à nous mettre dans la peau de ses personnages. Tout de suite, la question se pose pour la perpétuation de la race humaine dans ce nouveau monde ? Six garçons, six filles. Parité respectée et comme dirait Zézette, chaque pot à son couvercle...

    Fredo09 Le 22/04/2017 à 11:36:15
    Les forêts d'Opale - Tome 9 - Un flot de lumière

    D'accord avec les avis, il était temps que cela finisse! On se prend à rêver de ce qu'aurait pu être cette Bd dans une belle trilogie, plutôt que cette interminable boursouflure commerciale qui use au maximum de la qualité des premiers tomes pour pressurer le porte-monnaie du lecteur. Affligeant et tellement dans la pratique des éditions Soleil.

    pysa Le 22/04/2017 à 10:35:39
    Murena - Tome 2 - De sable et de sang

    Néron accède au pouvoir et prend ses premières décisions. Murena tente de découvrir qui a tué sa mère, Lollia Paulina et Britannicus qui a tué son père, l'empereur Claude. Pendant ce temps là, Agrippine manipule son monde. Le temps de l'innocence est terminé et les enjeux du pouvoir prennent le pas sur la conscience. Une superbe bande-dessinée historique avec des dessins magnifiques de Philippe Delaby.

    yannzeman Le 22/04/2017 à 10:05:19
    Luftballons - Tome 1 - Able archer 83

    Avant de lire le résumé succint de l'album (pas sur cette page, mais sur une autre), je n'avais pas compris qu'il s'agissait d'une uchronie !

    J'avais des doutes, bien sur, du fait d'une présentation typique "uchronie" chez Delcourt, mais je manque totalement de connaissances historiques sur cette période, le début des années 80, pour me forger une certitude.

    Si il s'agit d'une uchronie, donc, elle est plutôt crédible au 1er abord.
    Et le dessin de Maza s'améliore par rapport à ce que je connais de lui. On est pas loin des meilleurs albums d'aviation.

    Mais en lisant l'album, quelque chose me fait tiquer.

    Le positionnement de cette uchronie est étrange.
    Dans cet univers parallèle, les socialistes allemands semblent "gentils" et soucieux de l'avenir du monde, pas belliqueux pour 2 sous, et les américains et leurs alliés ouest-allemand ou suédois d'affreux belligérants, près à déclencher un conflit.

    C'est un peu gênant, quand on sait les ravages du socialisme soviétique sur les peuples, pendant des dizaines d'années, et es risques insensés qu'ils ont fait peser sur le monde.

    A quand un album avec de gentils nazis pacifistes ou des khmers rouges opprimés ?

    Sur un sujet équivalent, j'ai préféré la série tv allemand "deutschland 83" ; là aussi, on voit les choses côté est-allemand, mais enfin, la série montre bien que les états-majors est-allemands étaient dangereux et prêt à déclencher un nouveau conflit mondial, là où l'OTAN cherchait l'apaisement.

    Cette critique mise à part, j'ai quand même apprécié l'album.
    Je n'ai pas forcément tout compris, des tenants et aboutissements de l'histoire, de l'importance de certains personnages, mais enfin ça ne m'a pas trop dérangé.

    Ce sera plus embêtant si je ne comprend toujours pas tout dans le prochain album.

    ps : est-ce possible que des MIG soient supérieurs à des F14 (et autres avions américains que je n'ai pas cherché à identifier) ?
    j'en doute...

    pokespagne Le 22/04/2017 à 08:47:30
    Tintin (Les Archives - Atlas 2010) - Tome 11 - Les 7 boules de cristal

    Lorsque l'on me demande de citer mon "Tintin" préféré, c'est la plupart du temps "les 7 Boules de Cristal" qui me vient à l'esprit. Pourquoi ? Pas facile de discerner pourquoi ce 13ème album des aventures du petit reporter (qui ne l'était plus, visiblement) me marqua autant à l'époque : ou plutôt si, il y a une raison évidente, qui s'appelle Rascar Capac, momie cauchemardesque qui déclencha, alors que je devais avoir moins de dix ans, ma future passion pour le fantastique. Pour le reste, une re-lecture récente de cet album oscillant entre thriller dépressif en avance sur son temps (la malédiction à laquelle il est impossible d'échapper, quoi qu'on fasse) et accumulation de gags spectaculaires (tournant pour la plupart autour du statut de nouveau riche du Capitaine Haddock, qui endosse ici les habits mal seyants d'un châtelain un tantinet prétentieux) en montre les limites : si sa construction fait écho à celle du "Secret de la Licorne", avec l'ouverture finale qui arrive comme un grand bol d'air frais vers l'aventure, le grand large, on ressent la "perte d'innocence" de Hergé. Alors que la guerre, toujours totalement hors champ chez Tintin, touche à sa fin, que les dernières batailles font rage entre Nazis et Alliés, puis que survient la Libération de la Belgique, Hergé doit faire face aux conséquences de son choix de travailler au "Soir", journal volé à ses propriétaires et symbole de la collaboration : "les 7 Boules de Cristal" sera interrompu pendant 2 ans, avant que Hergé ne le reprenne une fois lavé des accusations qu'il affrontait, mais on imagine bien que l'ambiance autour de sa création n'était pas des plus favorables. Il faut toutefois souligner que Hergé se sera appuyé pour cet album sur l'imagination littéraire de son ami Van Melkebeke, sans doute responsable du "sérieux" de l'énigme policière très réussie, et sur le talent éblouissant de Jacobs, qui était en train de devenir le génie de la BD qu'on connaît. Mais, en tout cas, on se rend compte aujourd'hui combien l'impact des "7 Boules de Cristal" va être rétrospectivement multiplié par le "Temple du Soleil" qui nous ramènera le Tintin aventurier que l'on préfère.

    BASSET Le 22/04/2017 à 08:44:14
    Le vétéran - Tome 1 - Le Vétéran 1/2

    Un sujet qui a bien été traiter dans le cinéma sous différents aspects, mais très peu dans la bande dessinée.
    Une chronique de l’histoire qui nous montre le retour des soldats démobilisés après la chute de Napoléon.
    Une très belle intrigue avec un bon scénario de Frank Giroud. Les dessins de Gilles Mezzomo sont excellents car passer de notre époque contemporaine (Mexicana) à l’histoire avec un respect du détail, bravo c’est une très bonne et belle transition.
    Les couleurs correspondent parfaitement à l’histoire mais aussi à l’ambiance générale de l’album.
    C'est un superbe sujet, une très bonne histoire avec de superbes dessins, que dire de plus, un album réussit, vivement la suite est fin.

    pokespagne Le 22/04/2017 à 08:42:35
    Tintin - Tome 13 - Les 7 boules de cristal

    Lorsque l'on me demande de citer mon "Tintin" préféré, c'est la plupart du temps "les 7 Boules de Cristal" qui me vient à l'esprit. Pourquoi ? Pas facile de discerner pourquoi ce 13ème album des aventures du petit reporter (qui ne l'était plus, visiblement) me marqua autant à l'époque : ou plutôt si, il y a une raison évidente, qui s'appelle Rascar Capac, momie cauchemardesque qui déclencha, alors que je devais avoir moins de dix ans, ma future passion pour le fantastique. Pour le reste, une re-lecture récente de cet album oscillant entre thriller dépressif en avance sur son temps (la malédiction à laquelle il est impossible d'échapper, quoi qu'on fasse) et accumulation de gags spectaculaires (tournant pour la plupart autour du statut de nouveau riche du Capitaine Haddock, qui endosse ici les habits mal seyants d'un châtelain un tantinet prétentieux) en montre les limites : si sa construction fait écho à celle du "Secret de la Licorne", avec l'ouverture finale qui arrive comme un grand bol d'air frais vers l'aventure, le grand large, on ressent la "perte d'innocence" de Hergé. Alors que la guerre, toujours totalement hors champ chez Tintin, touche à sa fin, que les dernières batailles font rage entre Nazis et Alliés, puis que survient la Libération de la Belgique, Hergé doit faire face aux conséquences de son choix de travailler au "Soir", journal volé à ses propriétaires et symbole de la collaboration : "les 7 Boules de Cristal" sera interrompu pendant 2 ans, avant que Hergé ne le reprenne une fois lavé des accusations qu'il affrontait, mais on imagine bien que l'ambiance autour de sa création n'était pas des plus favorables. Il faut toutefois souligner que Hergé se sera appuyé pour cet album sur l'imagination littéraire de son ami Van Melkebeke, sans doute responsable du "sérieux" de l'énigme policière très réussie, et sur le talent éblouissant de Jacobs, qui était en train de devenir le génie de la BD qu'on connaît. Mais, en tout cas, on se rend compte aujourd'hui combien l'impact des "7 Boules de Cristal" va être rétrospectivement multiplié par le "Temple du Soleil" qui nous ramènera le Tintin aventurier que l'on préfère.

    Padav Le 22/04/2017 à 08:40:20
    Les maîtres Saintiers - Tome 3 - Bénie entre toutes les femmes, 1884

    Si le début de cette saga m'avait bien intéressé, cet album me laisse sur ma faim.
    Les dessins semblent froids, bien réalisés, mais souvent trop lisses, à la limite du manque de détails.
    Il n'y a pas vraiment d'ambiance.
    Et l'histoire est vraiment "chargée". La belle sauvage, le Tsar, le tombeau...
    Un peu déçu peut-être...

    jmarcv Le 22/04/2017 à 08:38:36

    j'aurais préféré que l'auteur s'éloigne un peu de l'oeuvre originale.
    l'histoire devient décousu. le rythme trop rapide à mon goût.
    Pour ceux qui ne connaisse pas l'histoire, je pense qu"ils n'apprécieront pas cette BD.
    Enfin les dessins ne m'ont pas emballés plus que ça.
    Bon d'accord, allez dessinez un morlock...!

    bertrand4100 Le 21/04/2017 à 19:56:13

    Un bon goût de liberté! Bien écrit et bien dessiné par ailleurs, un livre qui tombe à pic en ce moment.

    minot Le 21/04/2017 à 12:06:02

    Un bon album dans l'ensemble, même si ça ne vaut pas KOBANE CALLING. Le fil conducteur de cette autobiographie (la mort de Camille, l'amour de jeunesse de l'auteur) est parfois abandonné, au profit d'histoires et d'anecdotes plus centrées sur Zerocalcare, et qui n'ont rien à voir avec le sujet initial. D'où une curieuse impression par moments que certaines scènes ont juste été dessinées pour faire du remplissage et grossir artificiellement la BD.
    Sinon, beaucoup de points positifs:
    - le dessin, très souple - façon "blog tendance" - qui me plaît beaucoup.
    - l'humour, cynique ou ironique, très efficace.
    - la tendresse et une certaine forme de naïveté de l'auteur, qui donnent beaucoup d'humanité à ces histoires.

    Surement pas indispensable, mais néanmoins très agréable à lire, touchant et drôle à la fois. J'ai bien aimé.

    Dunyre Le 21/04/2017 à 10:21:29
    Le fulgur - Tome 1 - Au fond du gouffre

    Un très bon album, au scénario haletant : les situations s'enchaînent, il y a un vrai suspense et on une fois terminé une seule envie nous reste, celle de rapidement connaître la suite.

    Christophe Bec renoue avec les profondeurs et cela fonctionne à merveille. Son scénario organisé en trois tomes, chacun divisé en plusieurs chapitres, est un régal de découpage et d'organisation.

    Pourtant je n'ai pas été particulièrement fan des dessins de prime abord, mais je dois avouer que je trouve que les plus importants, à savoir ceux du chapitre 3 (pour ne rien dévoiler), sont vraiment réussis. Ce qui fait qu'au final, l'ensemble est très cohérent et se lit avec un plaisir grandissant au fur et à mesure (le temps de poser l'histoire en fait)

    Pour les fans de Bec, de Jules Verne et des décors abyssaux, cette BD est faite pour vous.

    kurdy1207 Le 21/04/2017 à 08:19:33
    Libertalia - Tome 1 - Le Triomphe ou la Mort

    Le gentilhomme Misson ne supporte plus les agissements de son père et de ses amis négriers notoires. Il va se confronter à eux et après avoir blessé grièvement un comte devra fuir comme officier sur un navire. Plus du côté de l’équipage que du commandement, il va s’attirer de nombreux ennuis mais restera toujours droit dans ses bottes. Suite à une bataille navale, il prendra la tête d’un vaisseau après avoir libéré sa cargaison d’esclaves. A l’aide du prêtre Carracioli, en rupture de ban avec l’église, ils chercheront un lieu du côté de Madagascar pour fonder une nouvelle société basée sur l’égalité et le respect mutuel. Pour se faire, ils aideront une Reine locale à libérer des hommes de sa tribu, pris en otages, et obtiendront en récompense une terre. Mais, ils devront ravaler leur fierté face à cette Reine, elle-même adepte de l’esclavage et des castes.

    Une bonne histoire même si par instants je l’ai trouvée un peu confuse. Le dessin lui est très inégal voire brouillon. Le tout se laisse lire et on se prend quand même à attendre la suite.

    madmix83 Le 20/04/2017 à 23:29:58
    Black Science - Tome 5 - Le Pacte de Circé

    Ça démarre pas trop mal pour ce 5ème tome puis en deuxième partie ça stagne ... comme si Remender voulait aller encore plus en profondeur dans l'intrigue au lieu de commencer à la résoudre.
    Avis assez mitigé.
    La pagination fond comme neige au soleil ...

    yannzeman Le 20/04/2017 à 22:40:34

    J'avais beaucoup apprécié les 2 tomes du "garage de paris", constitué d'histoires courtes sur des autos ayant marquées leur époque.

    la même équipe produit cette fois une histoire sur 46 pages, traitant de la naissance de la 4cv.

    C'est facile à lire, pas déplaisant, mais je ne suis pas certain d'y revenir, de relire cet album plus tard.

    Et autant une histoire courte à la "belles histoires de l'oncle Paul" aurait suffit pour raconter cette naissance, autant je ne suis pas sur qu'un album entier soit la meilleure option.

    Alors ce n'est pas un mauvais album, mais qui s'adresse aux amoureux de la 4cv avant tout (c'est ce qu'on dit dans ce cas là, mais est-ce même vrai ? car je suis sur qu'ils connaissent déjà cette histoire).
    Et ce n'est pas un album indispensable, si vous devez faire un choix entre plusieurs albums à acheter.

    Jad nelson Yazigi Le 20/04/2017 à 14:22:10
    Titeuf - Tome 13 - A la folie

    "Titeuf à la folie" est l'un des meilleurs albums de Titeuf. On voit un nouveau personnage qui apparaît: Ramatou. Le tome 13 est un album important de cette collection car c'est le moment où Titeuf décide de liquider Nadia.

    kingtoof Le 20/04/2017 à 14:04:15
    Indicible - Tome 1 - Les dieux noirs

    J'ai acheté cet album à sa sortie en janvier 2013... je l'avais mis de côté en attendant le tome 2, pour lire la série d'une traite... Malheureusement, 4 ans plus tard la suite se fait toujours attendre...
    J'ai donc lu le 1er tome d'Indicible ce matin.
    Avis : BD de science fiction qui fonctionne bien même si le sujet est classique...

    kingtoof Le 20/04/2017 à 09:05:19

    Magnifique livre sur la Nation Apache !!
    Les auteurs veulent nous faire comprendre la philosophie de vie de ce peuple de chasseurs-guerriers des grandes plaines américaines.
    Nous comprenons également leur désir de vengeance et de violence face aux mexicains et aux "yeux-clairs", par l'intermédiaire de la vie de Geronimo : chef de clan - sorcier.
    Cet ouvrage est également l'histoire des Guerres indiennes, avec son lots de trahisons et de promesses non tenues.

    kurdy1207 Le 20/04/2017 à 08:11:54
    Le fulgur - Tome 1 - Au fond du gouffre

    Cela faisait un moment que Christophe Bec n’avait écrit un scénario de cette qualité. Le voici qui se mue en Jules Vernes pour nous faire vivre une histoire qui serait un mélange de « 20 000 lieues sous les mers » et « Voyage au centre de la terre ». D’ailleurs, on s’attend à tout moment à voir surgir le capitaine Nemo ou le professeur Lidenbrock.

    Voici un joli mélange entre narration et action. Et par moment, il y en a du texte ! Mais cela ne gêne nullement car celui-ci est dans l’esprit de Jules Vernes et me rappelle cette image qui, dans les « Voyages extraordinaires », venait toutes les dix pages pour donner encore plus d’énergie au voyage de l’esprit. Vraiment c’est une réussite jusqu’au chien qui me rappelle aussi un peu Phann du roman « Deux ans de vacances ». Un bon moment d’adolescence… d’un autre temps.

    Le dessin de Nenadov s’harmonise bien avec l’époque où se déroule l’histoire et le découpage en chapitres séparés par une imitation de papier vieilli est une belle réussite. Pour moi, ce style de BD est un plaisir intense et attendre la suite est un vrai supplice.

    minot Le 20/04/2017 à 00:16:08
    Hâsib et la Reine des serpents - Tome 1 - Première partie

    Le dessin est très classe et magnifiquement coloré. Malheureusement, l'histoire est assez confuse. Comme en plus la narration est un peu lourde, j'ai eu du mal à vraiment accrocher. Dommage, car graphiquement cet album est superbe.

    pysa Le 19/04/2017 à 22:54:49
    Murena - Tome 1 - La pourpre et l'or

    Jean Dufaux et Philippe Delaby renouvellent le peplum avec cette relecture de la vie de l'empereur Néron. Ce premier tome introduit les différents protagonistes. L'intrigue est bien menée et les dessins superbement exécutés.

    chapa86 Le 19/04/2017 à 20:10:54
    Ter - Tome 1 - L'étranger

    Un scénario frais et plein de poésie servi par un dessein très agréable.
    Un excellent moment passé à lire ce bel album. J'attends avec impatience le tome 2.

    kingtoof Le 19/04/2017 à 17:21:05
    Sara Lone - Tome 2 - Carcano girl

    C'est vraiment une bonne série,
    Les dessins sont toujours irréprochables,
    Le scénario prend de l'épaisseur, même si je devine déjà où cela va nous mener... je dirais Dallas ?

    kurdy1207 Le 19/04/2017 à 11:36:03
    Niklos Koda - Tome 4 - Valses maudites

    Il faut vraiment attendre ce quatrième volet pour que cela devienne intéressant. Moins de texte, plus d’action et tout de suite le plaisir revient. Cette série commence à prendre une belle dimension et laisse entrevoir de bons moments pour les tomes à suivre. Quant à ce charmeur de Niklos Koda, il doit, ici, faire face à ses conquêtes féminines anciennes et récentes plus dangereuses l’une que l’autre. Sa mort simulée en fin d’album pose question. Vers quel chemin nous mène ce piège Niklos ?

    kurdy1207 Le 19/04/2017 à 11:17:54
    Les druides - Tome 2 - Is la blanche

    En comparant ce tome avec le premier, on constate que les personnages ont pris du volume. L’histoire est d’ailleurs plus intéressante et l’action se fait un peu plus présente. Le mystère qui plane sur l’assassinat des druides par une foule fanatisée reste entier à la fin de ce tome qui devient vraiment captivant. Mais qui Gwenc’hlan poursuit-il sur les toits de la cité d’Ys ? L’accroche pour le tome suivant est efficace et donne envie.

    Aramis90 Le 19/04/2017 à 10:49:02
    Aquablue - Tome 16 - Rakahanga !

    Je lis cette série depuis ses débuts, et je n'ai jamais été déçu, même pendant la période "post Vatine", ou d'honorables faiseurs ont poursuivi l'aventure, avant la reprise par la formidable équipe Hautière-Reno.

    C'est encore une fois le cas, mais là où les tomes précédents m'avaient emballés par leur maestria (notamment le tome 15, bluffant), j'ai un peu moins accroché à ce tome 16.

    Le dessin n'est pas en cause, c'est toujours aussi sublime.

    Mais le scénario et le découpage m'ont cette fois moins emballé. J'y vois comme un album de transition. Le ton est plus sombre, certains personnages un peu absents (et pourtant présents physiquement), ça va parfois trop vite (difficile d'expliquer sans révéler, mais je parle de la fin, l'intervention des...), et on reste un peu sur sa fin en attendant que la situation se décante vraiment.

    Le début de l'album me semble trop long, et paradoxalement n'apporte pas grand chose à l'histoire ; ce qui est décrit longuement n'explique pas pourquoi tel personnage est devenu ce qu'il est devenu, une victime devenue bourreau qui reproduit ce qu'il a subit.

    Mais après tout, les juifs rescapés de la 2nde guerre mondiale ont bien fondé une société d'apartheid (israel) et sont devenus les bourreaux des palestiniens, donc tout est possible.

    Et puis, j'ai du mal à me faire à l'idée que Nao préfère Mi-nuée à Chiara !
    Mais là, c'est plus personnel : je n'arrive pas à trouver sexy une femme sans cheveux !
    C'est donc ridicule de ma part, mais cela impacte quand même mon plaisir de lecture !

    Néanmoins, je me félicite vraiment que la série puisse bénéficier de ce duo d'exception, un scénariste solide et un dessinateur/coloriste d'exception.

    Hublot Le 19/04/2017 à 08:44:25

    Très bon album. Aussi bien par la forme que par le fond. Voilà une bonne utilisation de la bd pour nous faire découvrir des faits historiques. Utilisation du duo de personnages cher à Davodeau sur le même principe que les Ignorants. Bd à compléter par la trilogie "le juge" relatent la mort du juge Renaud.

    wolfiz Le 18/04/2017 à 12:21:45
    Shi (Zidrou/Homs) - Tome 1 - Au commencement était la colère...

    http://dcafeine.blogspot.be/2017/04/shi-tome-1-de-zidrou-et-homs.html

    A peine sorti d'une polémique humanitaire hautement médiatisée, Lionel Barrington patron de la SVPPB , énorme conglomérat de fabrication d'armement, va se retrouver emporté et embourbé dans un drame qui impactera jusqu'à sa famille.

    En effet, un groupuscule terroriste du nom de SHI , a dissimulé deux mines antipersonnel dans sa demeure et sa femme et son fils en ont fait les frais. Pourquoi ? Qui est ce fameux groupe SHI qui revendique l'attentat ?

    Pour trouver les réponses , il faudra remonter la ligne du temps jusqu'au Londres de 1851 , à l'époque de l’exposition universelle , à l'époque ou l'empire britannique était une puissance économique colonialiste et suffisante, à l'époque où deux jeune femmes aux aspirations différentes vont se rencontrer ;

    D'un coté Juliette Winterfield , rebelle, fille de bonne famille et de père militaire, britannique de sur-crois; de l'autre coté Kita, ex-jeune mère asiatique, immigrée et qui essaye de survivre dans se monde où ne pas être blanc ne fait pas bon vivre.

    Ensembles, ces deux jeunes femmes , ces deux jeunes mères, vont voire leur haine grandir jusqu'à comploter contre l'establishment britannique. La rancune est parfois très tenace.



    Écrit par Zidrou, dessiné par Homs, cette tragédie humaine prévue en 4 volet est, pour ce premier épisode , un long prologue sur la raison du pourquoi. Visuellement l'on sent la vrai recherche graphique , architecturale et historique de l'époque et Homs s'en donne à cœur joie. Graphiquement les mouvements sont amples, dynamique , le bouton de manchette brille, les visages sont expressifs et rendent bien la personnalité des personnages; c'est sans équivoque du bel ouvrage.
    Le scénario n'est pas en reste avec une histoire complexe et profonde , le tout accompagné d'une narration fort réaliste.

    Derrière cela , l'on pressent un projet ambitieux prévu en plusieurs cycle d'autant plus que l'histoire est originale en brassant des sujets comme le rôle de la femme, l'époque, le patriarcat etc...

    Mais le problème est ailleurs , il manque de la bonne colle pour relier tous les éléments et celle-ci s'effrite très (trop) rapidement.

    Après lecture, je peux dire que ce n'est pas spécialement ma drogue du moment. Je n'ai malheureusement pas ressenti d'intérêt pour l'histoire, pas de vibration, pas d'engouement même si j'aperçoit le potentiel caché; juste un simple son de cloche car cet premier épisode n'a pour objectif que de poser les premiers jalons de l'histoire: c'est un énorme prologue.

    Au delà de cela, l'on sent du potentiel qui ne demande qu'à s'épanouir et sans nul doute que les prochains épisodes seront plus dynamique avec un dénouement aussi explosif que ces premières pages mais , cet épisode est trop plat.

    J'espère que les lecteurs auront la patiente d'attendre le deuxième volet de la saga avant de donner un verdict définitif.

    SHI , c'est chez Dargaud, 56 pages , joli mais manque de peps , de sel et de salto arrière :)

    herve26 Le 18/04/2017 à 10:54:20
    Tanguy et Laverdure (Une aventure "Classic" de) - Tome 2 - L'avion qui tuait ses pilotes

    "L'avion qui tuait ses pilotes" vient conclure le diptyque débuté avec "Menace sur Mirage F1", d'après un roman signé Charlier.
    Et bien, je dois dire que cet album, toujours scénarisé par le regretté JM Charlier, mérite toute votre attention.
    Fort bien mené, nous suivons une intrigue riche en rebondissements, où les séquences aériennes sont un peu moins nombreuses au profit de l'enquête dirigée par Michel Tanguy.
    On échappe ici au traditionnel Ernest Laverdure gaffeur, ce qui fait du bien, pour se plonger dans l'atmosphère digne d'un roman d'espionnage de la grande époque.
    Et que dire du dessin de Durand, qui sans plagier ses illustres prédécesseurs, rend hommage à cette série, que je pensais honnêtement, tombée en désuétude.

    Cette reprise est assurément une réussite pour les Editions Zephir et, offre aux lecteurs, un moment de nostalgie rafraichissante

    herve26 Le 18/04/2017 à 10:47:31
    Sasmira - Tome 3 - Rien

    On pourrait écrire des pages et des pages sur la création et la gestation de cette série, débutée, mon Dieu, en 1997. Trois albums en 20 ans!
    La qualité du lecteur de "Sasmira" repose donc essentiellement sur la patience.
    Trois albums et trois dessinateurs différents. A Laurent Vicomte,avec un dessin élégant, raffiné et minutieux, succède Claude Pellet, aux dessins sans fausse note et, à présent, Anaïs Bernabé.
    Je dois avouer que son style tranche avec celui de ses prédécesseurs, et cela sans nul doute en raison des couleurs employées.
    Je n'ai pas retrouvé le souci du détail,que Vicomte maitrisait à la perfection, (relisez "Virages" ouvrage de Daniel Maghen, consacré à Laurent Vicomte et vous comprendrez)dans le dessin d'Anaïs Bernabé.
    Bien sûr, Bertille est toujours bien dessinée mais j'ai eu du mal à reconnaître Stan dans cet opus.
    Je regrette un peu que le scénario donne une part trop belle à la période égyptienne, avec des explications un peu trop alambiquées.
    Bref, la magie du premier album de Sasmira tend à s'estomper.

    Fallait-il pour autant que "Sasmira" reste l'arlésienne de la bande dessinée?

    On jugera lorsque la série sera, enfin, achevée.

    judoc Le 17/04/2017 à 19:06:37
    Rock & Stone - Tome 2 - Volume 2/2

    Une bonne série post-apocalypse où les machines se sont rebellées contre l'humanité. Un thème exploité de nombreuses fois par ailleurs mais une histoire qui verse malgré tout dans l'originalité.

    Des dessins très réussis pour les personnages et les robots, mais qui sont bien trop discrets quand il s'agit des décors et/ou des fonds de case ; ce qui ternit un peu (à mes yeux) la bonne impression générale.

    Bon diptyque au final, qui devrait combler les amateurs de science-fiction.

    meuillot Le 17/04/2017 à 18:03:15

    Dark Knight est certainement le surnom le plus approprié pour définir Batman. Dark Night est incontestablement le titre le plus éloquent pour résumer la nuit qui changea l’existence de Paul Dini. Ce dernier, scénariste de la série animée la plus populaire du héros masqué dans les années 90, dévoile un détail traumatisant de sa propre vie. Véritable autobiographie, Paul Dini se met à nu et nous permet d’entrer dans une conscience aussi noire que torturée. Avec la complicité d’Eduardo Risso au dessin, Dini exhume sa souffrance intérieure et physique qui ne trouvent répit que lorsqu’il retrouve son univers imaginaire. Un entourage connu du public et qui va peu à peu l’aider à affronter son anxiété. Une histoire bouleversante où le scénariste, comme souvent, met ses héros en second plan tout en étant très influents.
    Dini choisit de débuter le récit dès son plus jeune âge. On y découvre un enfant d’à peine sept ans. On comprend vite que l’école est un endroit incompatible avec son caractère. Lui qui s’employait à être invisible, éludant toute relation avec ces « monstres de l’enfance », était clairvoyant quant à l’effet contraire qu’engendrait ce type de comportement. Plus on essaie de se faire « petit », plus on on devient la cible privilégiée de ceux qui s’imposent comme chefs de bande.

    Naturellement, le jeune Paul s’invente un monde imaginaire qui le rassure et lui permet d’exister. À travers ses héros favoris (Beany & Cecil, James Bond, Superman…), il transforme des situations stressantes voire ennuyeuses en véritables scènes comiques. C’est à huit ans que Paul intègre un nouveau personnage dans son univers déjà bien garni : Batman.

    La rencontre avec l’homme chauve-souris sera le déclic. Paul commence à dessiner et reproduire ses scènes favorites. Voici comment le futur grand scénariste narre ses premiers pas en tant que créateur.
    Vingt-cinq ans plus tard, Paul Dini intègre la Warner Bros Animation. C’est ainsi qu’il écrit ses premières histoires pour Batman: The Animated Series, aventures produites notamment par Bruce Timm. Valorisé par son talent (c’est durant cette période faste qu’il crée des personnages devenus célèbres comme Harley Quinn) et à l’aube de la sortie du désormais très réputé film d’animation, Batman: Mask of the Phantasm, dont il est coscénariste, Paul Dini est dans une spirale très positive.

    S’ensuivront de nombreuses créations d’animation ou de scénarisation. L’occasion de se noyer dans une énorme charge de travail lui permettant de mettre de côté sa vie privée et ainsi refouler les quelques complexes d’antan. Même s’il ressent le besoin de se confier à des thérapeutes, notamment sur sa relation avec les femmes, on a l’impression que cet immense créateur trouve son équilibre auprès de son cercle fictif. Jusqu’à cette soirée où il ne pourra masquer la réalité et sera confronté à cette fameuse Dark Night…
    Batman jouera un rôle phare pour éviter que l’un de ses fidèles créateurs d’histoires ne sombre dans une profonde dépression. Telle la « bonne conscience », le redresseur de torts milliardaire le guidera tout au long de son rétablissement. Paul Dini utilise le chevalier masqué à moult reprises en étant l’écho de ses propres réflexions. Nul doute que le scénariste extrapole à peine ce qu’il s’est passé à cette époque tant Batman et autres personnages étaient des parties intégrantes de son existence.
    En illustrant cet album passionnant, Eduardo Risso fait état de tout son génie. De la colorisation à toutes ces variétés graphiques, le dessinateur de 100 Bullets remplit à merveille son contrat. Toutes les émotions qu’a voulu faire passer son compère sont facilitées par l’incroyable richesse du trait de Risso. Chaque planche, chaque case est un régal pour les yeux.

    Dark Night est un récit autobiographique où Paul Dini mêle savoureusement fiction et réel. En relatant ce sombre fait authentique, il a certainement voulu se purifier de ce sinistre épisode. Un de ceux qu’il aurait très bien pu réaliser mais dans lequel il aurait inévitablement fait intervenir son justicier, pour un dénouement plus heureux…

    carpatmar Le 17/04/2017 à 12:18:26
    Esteban - Tome 2 - Traqués !

    Un scénario palpitant. Nos héros évoluent dans un endroit du globe où les autres scénaristes ne vont jamais. La partie se termine, malgré tout, par échec et mat en défaveur du rusé capitaine du "Léviathan".
    Bon c'est vrai, le dessin n'est pas extraordinaire mais là n'est pas l'essentiel.

    Dobbs10 Le 17/04/2017 à 11:12:42
    Frnck - Tome 1 - Le Début du commencement

    J'ai acheté cet album pour offrir à mon fils de 10 ans...toutefois je me suis permis de le lire...
    Il est vrai qu'il est vite lu, mais le scénario se déroule à 100 à l'heure...j'aime beaucoup l'idée de la langue préhistorique.
    Le dessin est très énergétique...bon album pour jeunes et moins jeunes...

    minot Le 16/04/2017 à 23:46:54
    Undertaker - Tome 2 - La Danse des vautours

    Je ne comprends pas bien les critiques à l'encontre de ce deuxième opus. Pour moi cet album est très bon, tant au niveau du dessin - remarquablement exécuté - qu'au niveau du scénario, rythmé et tendu, comme dans tout bon western qui se respecte. Je ne me suis pas du tout ennuyé à la lecture.

    kergan666 Le 16/04/2017 à 23:43:41
    Retour sur Belzagor - Tome 1 - Épisode 1/2

    superbe album, très dépaysant.
    des dessins sublimes et un scenario qui fait plus que tenir la route.
    l'attente pour le prochain tome vas être longue.

    otsis74 Le 16/04/2017 à 22:21:16
    Buck Danny - Tome 55 - Defcon one

    Aïe, aïe, aïe ! ça pique les yeux ! Visiblement, la suite de Bergèse est loin d'être évidente, cet album en est la criante démonstration. Hormis les dessins des aéronefs et quelquefois de certains personnages, quel massacre ! Dès que les dessins ne sont plus basés sur des photos préparatoires, c'est le désastre. Les perspectives sont aberrantes, les proportions illogiques, Lady X est habillée en dépit du bon sens, etc ! Vous ajoutez à ça un scénario qu'un enfant de plus de 12 ans trouverait invraissemblable, et vous vous retrouvez avec un album raté. Je n'avais pas acheté le 54 parce que je trouvais la couverture loupée à cause de l'aspect de Lady X et suite à la déception du 53, mais j'aurais du gardé mon argent. Quand je pense que les éditeurs n'ont pas voulu donner la suite de Buck Danny à Romain Hugault, car celui-ci souhaitait revenir sur des périodes anciennes de la carrière de Buck et que c'est finalement ce qu'ils font avec les "Classic", je me dis qu'on est passé à côté de quelque chose de vraiment top...

    kurdy1207 Le 16/04/2017 à 17:39:02
    Retour sur Belzagor - Tome 1 - Épisode 1/2

    Encore une BD se SF de très grande qualité tirée d’un roman de Silverberg. Les animaux, ou être intelligents, sont superbement représentés. Le personnage principal Gundersen a laissé sur Belzagor une trace qui semble gêner plus d’un autochtone, humain ou nildoror. Il réussira néanmoins à emmener les époux et scientifiques Wingate pour une tentative d’observation d’une cérémonie de renaissance des nilgorors.

    Encore une planète avec un bestiaire remarquable. Les dessins de Laura Zuccheri, comme dans « Les épées de verre » sont irréprochables. Décidément, les productions actuelles des Humanos donnent envie.

    kurdy1207 Le 16/04/2017 à 10:52:25
    Ter - Tome 1 - L'étranger

    Cette BD aurait pu être dessinée par Serpieri tellement le héros Mandor me rappelle un de ses personnages et tellement les femmes y sont représentées dans leurs instants de nudité.

    L’histoire ? Je la trouve géniale. Un homme venu du néant remis à la lumière par un pilleur de tombes, Pip. Il ne sait ni parler, ni lire, ni écrire mais il a des mains d’or, comme c’est écrit sur le tatouage qu’il a sur le torse. Mandor, « Main d’or1 », sait tout réparer, horloge, grille-pain ainsi qu’une machine projetant des hologrammes.

    Très vite la population s’intéresse à lui et à ses « pouvoirs ». Yss, la sœur de Pip, tombe vite amoureuse de lui et de sa gentillesse naturelle. Par contre, cela lui attire l’inimitié de Vern qui s’était autoproclamé petit ami d’Yss. D’ailleurs celui-ci le défiera en combat singulier. Ce combat se terminera en un autre homérique contre un animal extraordinaire où les deux protagonistes se battront à l’unisson. De ce combat naîtra une amitié durable.

    La machine à hologramme va pourtant lui attirer des ennuis et les collèges religieux de la cité où il a été recueilli, le soupçonneront de charlatanerie. Son histoire ressemble trop à une ancienne prophétie. La peur leur fera interner Mandor. Puis ils le délivreront, sur les conseils de la beauté obscure Beth, pour mieux l’espionner.

    Mandor apprend que le monde sur lequel il vient de renaître s’appelle « Ter ». A ce moment commencera une quête qui entraînera Mandor, Yss, Pip et Vern dans un fabuleux pèlerinage sur un char à voiles non moins fabuleux.

    Sublime, sublime, sublime. Certains esprit grincheux trouveront certainement des choses à redire mais je me suis laissé entraîner dans le monde des rêves avec cette histoire où Rodolphe a su m’emporter. Les personnages, les costumes, les paysages, le bestiaire et les idées simples véhiculées m’ont conquis et ces dessins de Dubois sont vraiment magnifiques. Je vais lire et relire ces pages du plaisir encore et encore. J’ai hâte qu’arrive la suite.

    judoc Le 16/04/2017 à 09:51:57
    Little Big Joe - Tome 2 - Mourir les bottes aux pieds

    Petite déception au regard du 1er tome que j'ai adoré, l'effet de surprise, qui n'est plus là, explique sans doute un peu ça. Bonne BD tout de même qui voit notre solitaire de héros au grand cœur poursuivre ses aventures dans l'ouest sauvage.

    pysa Le 15/04/2017 à 23:31:16
    14-18 (Corbeyran/Le Roux) - Tome 1 - Le Petit Soldat (août 1914)

    Août 1914. Huit amis issus d'un même village partent au front. La première partie se déroule au village avant la mobilisation et permet de présenter tous les protagonistes, pas forcements sympathiques. La deuxième partie, plus intéressante, permet d'entrer dans le vif du sujet. La bande-dessinée est classique mais agréable à lire. Les dessins ne sont pas toujours convaincants.

    BIBI37 Le 15/04/2017 à 23:24:06
    Narcos - Tome 1 - Coke and Roll

    tout bonnement excellent.
    Un scénario croisant l'histoire de 2 flics ayant pour mission de faire tomber un trafic de drogue.
    Un scénario musclé, des dessins acrocheurs.
    Bref une réussite.
    8/10.

    BIBI37 Le 15/04/2017 à 23:19:45
    Dies Irae - Tome 2 - Sacrifices

    Un 2ème tome encore meilleur que le 1ier. Dommage que la série soit un diptypque car elle a avait du potentiel. n se voyait déjà partir à la recherche de divers démons.
    A noter des dessins de meilleur qualité.
    A découvrir.
    7/10.

    BIBI37 Le 15/04/2017 à 23:15:35
    Dies Irae - Tome 1 - Maléfices

    Un album qui commence par la fin, un héros des plus banal, un scénario qui tient la route. Voici quelques ingrédients qui font la réussite de cet album.
    Restent les dessins perfectibles...
    Au total une alchimie réussie.
    A lire ans détour.
    7/10.

    minot Le 15/04/2017 à 21:07:32

    Le dessin très simple d'Emile Bravo va de pair avec la tendresse du scénario. Une histoire touchante, qui se lit non sans une certaine émotion, et qui fleure bon la nostalgie de l'enfance et de l'école primaire dans les années 70 et 80.

    canarenchaine Le 15/04/2017 à 18:36:57

    Beau travail scénaristique de Galic et Kris (ce dernier étant celui qui a découvert le livre relatant cette histoire vraie) parfaitement rendu par le dessin de Damien Cuvillier. Les différentes atmosphères sont particulièrement mises en valeur par une couleur directe de qualité et bien choisie à chaque fois.
    si vous avez la possibilité de découvrir les planches de cette bd, ne passez pas à côté.

    judoc Le 15/04/2017 à 17:55:35
    Little Big Joe - Tome 1 - Des hommes à genoux

    Excellent !!! Un Lupano (à ses débuts) en grande forme au service d'un personnage et d'une histoire poilante et délirante. Quelques ellipses un peu brutale par moment, mais un vrai plaisir de lecture avec ce premier tome.

    Les dessins sont eux aussi réussis, et servent à merveille cette "légende" de l'ouest Américain et de ses contrées sauvages et désertiques...

    Dunyre Le 15/04/2017 à 09:47:38

    De la magie, pure et simple. J'ai découvert cette série par un ami, qui m'en a conseillé la lecture. Apres quelques préview sur ce site suivi de lecture d'avis, je me suis décidé à débourser 125 euros pour acquerir l'intégrale complète, de belle facture (coffret et papiers de qualité, une petite cale pour un rangement idéal).

    Déjà, cela partait bien. Et puis que dire de la série ? Commencé un jeudi soir, terminée le dimanche après-midi. Une lecture aussi rapide que passionnante : j'étais incapable de penser à autre chose entre mes lectures. Enivrant, le dessin de Hub colle à merveille à la série, qui se tient totalement de bout en bout : un cycle de l'eau intéressant qui reste une introduction, donc légèrement en dessous, un cycle de l'air qui n'était pas à mon goût (mais qui reste toutefois de qualité) et 3 autres cycles (terre, feu, vide) excellents : celui du vide vient conclure l'histoire en beauté à l'aide de flashbacks sur l'origine des personnages. Passionnant.

    De mon point de vue, le cycle que j'ai préféré est celui de la terre, malgré un côté sombre dans les couleurs l'environnement montagneux et enneigé m'a tout de suite plu, et l'intrigue correspond à ce que j'adore (petit lien d'ailleurs avec l'armée du Nécromant de Kaamelott je trouve dans l'idée, l'humour en moins mais le scénario en plus).

    Je ne peux que dire : ALLEZ-Y ! C'est un appel au rêve et à la poésie, surtout pour qui aime les paysages du Japon et ses structures médiévales. Pour les autres, cela reste un scénario exceptionnel avec une fin géniale.

    minot Le 14/04/2017 à 21:02:47
    Théodore Poussin - Tome 1 - Capitaine Steene

    Un héros qui a autant de charisme qu'une endive bouillie, une intrigue beaucoup trop banale où les quelques rares rebondissements sonnent faux et un dessin simpliste qui ne me touche pas ... Moi aussi cet album m'a laissé totalement de marbre.

    MOELU Le 14/04/2017 à 16:14:03

    superbe graphisme, peu de dialogue mais bcp de lyrisme ce qui n'est pas plus mal. Vraiment apprécié.

    herve26 Le 14/04/2017 à 14:40:44
    Laowai - Tome 1 - La guerre de l'opium

    J'étais passé à côté de cet album lors de sa sortie. Séance de rattrapage donc avec emprunt à la médiathèque.
    Alcante et Bollée, rompus aux scénarii bétons, nous offrent là une très bonne histoire, dépaysante, sur fond historique et qui ne manque pas de rythme.
    Grand fan du film hollywoodien "les 55 jours de Pekin", je suis ravi de retrouver la Chine, celle des légations étrangères, une Chine objet de toutes les convoitises du vieux continent
    Même la première partie, plus marquée sur la vie militaire et l'entrainement du soldat François Montagne, se lit avec plaisir.
    Le dessin de Xavier Bessen, que je découvre ici, est très réussi et fonctionne à merveille sur cette histoire.

    De l'aventure, de l'action, une romance que l'on devine à venir, bref une série prometteuse.

    biggyjay Le 14/04/2017 à 14:35:17

    Un sujet pas évident à traiter bien qu'abordé des millions de fois sur des millions de supports.
    Un scénario travaillé assorti de dialogues bien écrits et de personnages sensibles et vraiment attachants. Le dessin et les couleurs sont au service de la sensibilité véhiculée dans cet album.
    J'ai été touché par les valeurs de cette histoire et par la fin qui montre les cruautés induites par la guerre et plus précisément par la Seconde Guerre Mondiale.
    Une lecture qu'on ne peut que recommander tant cette histoire sonne vrai dans tous les sens du terme.

    MOELU Le 14/04/2017 à 12:13:40
    Ils ont fait l'Histoire - Tome 20 - Luther

    éclairage vraiment intéressant sur un homme fort de ses convictions, qui aura tenu ses principes et idées envers et contre beaucoup

    patchalbd Le 14/04/2017 à 11:21:54
    Katanga - Tome 1 - Diamants

    La perfection existe !!!
    Pas possible de faire mieux avec un scénario et un dessin de très haute qualité.
    Ce sont vraiment 70 planches de pur bonheur ... !!!

    patchalbd Le 14/04/2017 à 11:17:54

    Cet album est en fait la réédition du tome 6 "Pierrot La Lune" mais avec une nouvelle colorisation.
    Lecture agréable et sans surprises.

    TonTon008 Le 14/04/2017 à 10:45:03

    Je suis un amateur du genre, Egypte, mystères, aventures ... mais là ca ne fonctionne pas.
    Je n'accroche pas du tout au dessin : les personnages avec des dents proéminentes pour faire un "style", qui se ressemblent plus ou moins ... les décors minimalistes ... le trait très "moderne" ...
    Et fatalement ca dessert de scénario, qui a du mal à accrocher ... et qui se révèle assez banal ... Pas grand chose de neuf depuis qu'un certain E. P Jacobs l'ai traité il me semble autour des années 50.

    kurdy1207 Le 14/04/2017 à 10:05:31
    Thorgal (Les mondes de) - Louve - Tome 7 - Nidhogg

    Bon, pour le tome 6 on avait touché le fond et bien les auteurs nous prouvent qu’il est possible de creuser encore. Le dessin n’est pas en cause mais l’histoire… En fait, il n’y a pas de mots pour la décrire. Si, beurk !

    kurdy1207 Le 14/04/2017 à 09:57:53
    Niklos Koda - Tome 2 - Le Dieu des chacals

    Pour ce deuxième tome, rien à dire sur le dessin qui est toujours de qualité. Mais j’ai trouvé que l’histoire s’enlisait et était d’une lenteur à… s’endormir. Dieu que cette suite est verbeuse. Et dans cet album on sent que Dufaux est un peu dépassé par son histoire. Ce qu’il fait merveilleusement dans Murena ou Barracuda où le texte est au service de l’image et de l’histoire n’est pas mis en œuvre ici. Je suis un peu déçu car le premier tome m’avait donné beaucoup d’espoir. Maintenant, voyons voir la suite…

    pysa Le 14/04/2017 à 09:10:11
    Le voyage des pères - Tome 1 - Jonas

    Ier siècle, en Galilée et en Judée, trois pères poursuivent Jésus à la recherche de leurs enfants devenus ses apôtres. Avec beaucoup d'humour et de sensibilité, David Ratte nous propose une relecture du nouveau testament.

    kingtoof Le 14/04/2017 à 07:25:43
    Sara Lone - Tome 1 - Pinky Princess

    Bd très sympa, tout comme l'héroïne ;),
    Les dessins sont nets et précis, les couleurs justes,
    Le scénario est efficace,

    Yovo Le 13/04/2017 à 22:18:24

    Quelles couleurs !! Rien que pour cela, il faut lire « Natures mortes ».
    Le travail graphique d’Oriol est superbe !.. non seulement par ses qualités intrinsèques mais aussi parce qu’il sert à merveille cette histoire en particulier. Histoire où la peinture elle-même tient la première place. L’artiste maudit auréolé de mystère, la muse à la beauté ensorcelante ou les noceurs de la bohème barcelonaise viennent ensuite compléter le tableau de ce récit fantastico-poétique que les pinceaux d’Oriol enchantent avec leur palette aux reflets de Matisse, Derain ou Picasso période bleue…

    L’écriture, à la fois légère et grave, réserve quelques beaux moments, surtout lorsque Zidrou joue les faussaires en inventant une vraie biographie à son personnage.
    Pour autant, ne vous attendez pas forcément à un chef d’œuvre. Car si le scénario en forme de songe se base sur une idée géniale – l’artiste fait-il disparaitre de la réalité ce qu’il peint ? – il comporte sans doute trop d’ellipses pour mériter ce qualificatif…

    biggyjay Le 13/04/2017 à 14:25:29

    Un scénario frais et sympathique pour un bon moment de lecture, de sensibilité et de rigolade. Un album riche de clichés et de vérités dans lequel l'héroïne parvient à trouver une voie qui est la sienne.
    Une lecture à conseiller d'urgence !

    kurdy1207 Le 13/04/2017 à 12:12:26
    Niklos Koda - Tome 1 - À l'arrière des berlines

    Plutôt une bonne surprise ce Niklos Koda charmeur et séducteur. Ce premier tome se lit très bien. Hallucinations, éliminations, meurtres, vaudou, enjeux économiques tout se mêle et s’imbrique presque parfaitement. J’ai longtemps hésité à me lancer dans cette série et je pense que je vais me régaler avec les albums suivants. Le dessinateur Olivier Grenson maîtrise bien son sujet et ne déparerait pas dans un XIII Mystery.

    pysa Le 13/04/2017 à 00:11:45
    Y le dernier homme - Tome 4 - Stop / Encore

    Yorik, dernier homme sur Terre, continue sa route avec son singe Esperluette, l'agent 355 et la généticienne Allison. Ils rencontrent l'agent 711 puis les filles de l'Arizona. L'intensité baisse d'un ton dans ce volume mis à part les dernières pages. La série reste toutefois de grande qualité.

    kingtoof Le 12/04/2017 à 23:15:26
    L'exécuteur - Tome 1 - Le Jeu mortel

    Je pensais avoir rédigé un avis pour cet album lors de sa sortie...
    Mais non, alors je rattrape mon oubli suite à la sortie du second volume.
    Excellent album. Le scénario est bien construit : l'intrigue du scénario m'a fait penser à la web-série "Chosen".
    Le héros est un dur à cuir qui ne fait pas les choses à moitié...

    Hublot Le 12/04/2017 à 20:44:08
    James Dieu - Tome 3 - Livre troisième

    Ouais bof ! Pas désagréable, mais pas très agréable non plus. Les lires à l'occasion d'un destockage

    kingtoof Le 12/04/2017 à 16:39:42
    Thorgal (Les mondes de) - Louve - Tome 7 - Nidhogg

    C'est fini !!!
    La série parallèle "Louve" se termine sur ce 7ème opus.
    Pas grand chose à se mettre sous la dent à l'arrivée...
    Des querelles de dieux scandinaves et de peuplades mythiques...
    Nous retrouvons un florilège de personnages magiques du monde de Thorgal qui accompagnent, cette fois-ci, la jeune Louve dans ses pérégrinations entre les différents mondes.

    minot Le 12/04/2017 à 15:51:32
    Le marquis d'Anaon - Tome 1 - L'île de Brac

    Excellente entrée en matière avec ce premier opus en tous points réussi, tant graphiquement (avec un dessin clair et aéré et un joli travail sur les couleurs, notamment des ambiances en clair-obscur très pertinentes) que scénaristiquement (avec une histoire angoissante en forme de huis-clos sur une île inquiétante, peuplée de personnages qui font froid dans le dos).
    Chaque tome propose une enquête où se mêlent réel et surnaturel, et ce premier tome donne tout de suite le ton, en donnant envie de poursuivre la lecture de cette sympathique série.

    herve26 Le 12/04/2017 à 14:22:35
    Shi (Zidrou/Homs) - Tome 1 - Au commencement était la colère...

    Le dessin de Homs est très élégant voire très raffiné sur une histoire tout de même sombre. J'ai été très surpris par le changement d'époque au bout de que 4 pages, et comme kergan666 , je me suis demandé s'il n'y avait pas une erreur d'édition ! c'est dire si la transition est brutale!
    Ce premier volume nous offre une mise en place assez lente d'une vengeance que l'on suivra sur 4 volumes. Et c'est bien là que le bât blesse, car j'ai bien peur que cela paraisse un peu trop long à suivre, surtout lorsque l'on sait que Zidrou travaille sur plusieurs séries ou one shot en même temps.
    Je suis donc assez mitigé sur ce premier volume qui manque un peu de crédibilité à mon goût.
    A suivre tout de même.

    pysa Le 12/04/2017 à 14:05:02
    Y le dernier homme - Tome 3 - Un petit pas

    Un fléau a tué tous les hommes sur Terre sauf un, Yorik, le dernier homme. Mais dans la station spatiale internationale, il reste trois astronautes dont deux mâles. De quoi attirer de nombreuses convoitises. Cette série de Brian K. Vaughan est vraiment très intéressante même si cet épisode est plus convenu.

    Julian Joyce Le 12/04/2017 à 12:09:40
    Luc Orient - Tome 11 - La vallée des eaux troubles

    J'ai mis 3/5, j'aurais pu mettre 4 rien que pour la qualité du dessin de Paape. Ce grand "metteur en scène" a toujours été sous-estimé, snobé, et pourtant un album comme celui-ci est une impressionnante démonstration de son savoir-faire. Sans doute particulièrement inspiré par ce décor de jungle étouffante et les créatures qui le hantent, il atteint là un des sommets de sa carrière ! Les planches de la dernière partie n'ont (presque) rien à envier à des artistes comme Hermann ou même Giraud (si si !) : le graphisme vif et fouillé (quelle maîtrise du pinceau!) regorge de textures et de matières. Les plans et cadrages spectaculaires sont parfaitement composés et donnent du jus à un récit qui, bien que très prenant, n'est pas du meilleur Greg. Ceci dit, en 1976, Greg & Paape étaient des précurseurs car, en dehors des King Kong, Godzilla... et de quelques séries B ou Z, les "Jurassic Park" & consorts n'avaient pas encore squatté l'imaginaire collectif... Donc, historiquement, ça se (re)lit avec jubilation. Le défaut narratif tient surtout au découpage (une fois n'est pas coutume, car Greg était pourtant un maître en la matière !) et à une fin expéditive. Néanmoins, ses dialogues savoureux et quelques étonnantes trouvailles narratives & visuelles sont au rendez-vous !
    Bref, ce tome 11 mérite quand même sa place parmi les meilleurs de la série, avec mention particulière au superbe travail d'Eddy Paape. Miam !

    minot Le 12/04/2017 à 11:21:22
    Chinaman - Tome 9 - Tucano

    Avec ses deux compagnons de fortune, Horace et Zed, CHINAMAN pose son sac dans la petite bourgade de Tucano, dans le sud du Texas, où il espère bien se ranger. Mais c'est sans compter sur Wild Catty et sa bande de desperados, qui traque les deux amis de CHINAMAN. Les ennuis ne sont donc pas terminés ...

    Fin de la route pour CHINAMAN, et fin de la série par la même occasion. Un tome certes honorable, avec un scénario bien construit, qui exploite les ficelles classiques du western (règlements de compte, magot à retrouver, utilisation de certains personnages-types comme le marshall, l'éleveur de bétail, le joueur de poker, les filles de joie, etc.). Mais comme les communautés chinoises sont mises cette fois-ci de côté, on se retrouve avec une histoire certes plaisante et efficace, mais qui manque cruellement d'originalité. Même CHINAMAN a perdu de sa superbe, et se bat moins qu'avant à la façon d'un ninja. Une fin de série un peu en dedans donc, mais qui ne doit pas faire oublier l'excellence de la série en général, marquée notamment par une très grande humanité et de belles leçons de tolérance et de respect.

    minot Le 12/04/2017 à 11:05:52
    Chinaman - Tome 7 - Affrontements à Blue Hill

    Installé avec sa compagne Ada dans la petite bourgade de Blue Hill, CHINAMAN tente tant bien que mal de mener une vie paisible et de s'intégrer à la société. Mais sa relative quiétude va être troublée par l'arrivée de guerriers chinois, venus de San Francisco pour affronter en duel CHINAMAN, véritable légende vivante dans le microcosme chinois. Dans le même temps, une certaine frange de la population locale voit d'un œil de plus en plus mauvais l'installation des chinois sur leurs terres, et l'éclatement des tensions entre les deux communautés ne tient plus qu'à un fil ...

    Probablement le meilleur album de la série. Les problèmes liés au racisme entre les deux communautés (chinoise et blanche) y sont très bien abordés (escalade de la violence, lois ségrégationnistes qui exproprient les populations chinoises de leurs terres, etc.). Il y a une réelle tension qui s'installe au fil des pages de cet album, qui va conduire à bon nombre d'événements dramatiques. En parallèle de ce contexte très lourd, les auteurs parviennent à construire un vrai récit d'aventure, avec de nombreuses scènes d'action et de combats qui mêlent habilement arts martiaux et duels au revolver, dans la plus pure tradition des western. La lecture de cet album est donc un vrai plaisir, d'autant que les dessins réalistes sont, comme d'habitude, tout à fait remarquables.

    minot Le 12/04/2017 à 10:48:27
    Chinaman - Tome 6 - Frères de sang

    La route de CHINAMAN va de nouveau croiser celle de Chow, son ancien frère d'armes, mais également celle de Hopper, le businessman véreux responsable de la mort de Kim, le premier amour de notre héros. Des retrouvailles qui bien sûr vont faire resurgir des souvenirs douloureux et aviver de nouvelles tensions, menaçant ainsi l'équilibre de CHINAMAN dans sa nouvelle vie.

    Un tome très sympathique qui renvoie aux premiers tomes de la série, avec des personnages que l'on avait perdu de vue depuis un bon moment, et qu'il est très plaisant de revoir. Chow est toujours aussi charismatique, Hopper toujours aussi méprisable, et les nouveaux personnages apportent une réelle plus-value et s'intègrent très bien dans la série (Ada, Charly, etc.). Un très bon album au final, remarquablement dessiné, et qui de plus remet sur le devant de la scène la communauté chinoise, ce qui permet de bien montrer le choc des cultures et les différences de mentalité entre les personnages.

    Bodson Roger Le 12/04/2017 à 10:02:38
    Tintin - Tome 1 - Tintin au pays des Soviets

    Scénario ridicule de propagande anti-soviétique qu'il aurait mieux valu oublié plutôt que de le coloriser.

    kurdy1207 Le 12/04/2017 à 09:41:29

    Le rêve continue dans ce 2ème recueil. Dessins toujours aussi épatants, héros toujours aussi sympathiques, méchants toujours aussi méchants… De l’air sur la face cachée de la lune, cette supposition de fin 19ème, mise en application ici, prête aujourd’hui à sourire mais qu’importe puisque nous sommes dans un conte de SF.

    maeava85 Le 12/04/2017 à 09:40:02
    Survivants - Anomalies quantiques - Tome 5 - Épisode 5

    J'ai mis 3/5 car je suis un fan de Leo; mais cet album ne mérite pas plus que 2/5.
    Tout se résout si simplement, tout ce qui a été fait dans les épisodes précédents disparaît, toute l'angoisse s'efface... bref je suis très déçu.
    Mais bien sur cela reste du Leo avec ses personnages si attachants, son bestiare, ses paysages...
    Quand à la série, survivants, elle mérite un 4/5. Elle aurait même mérité un 5/5 si l'épisode 4 n'était pas un peu en dessous et le 5...

    kurdy1207 Le 12/04/2017 à 09:31:29
    Les druides - Tome 1 - Le mystère des Oghams

    Voici un scénario inspiré du roman d’Eco « Au nom de la rose », situé au Vème siècle, avec pour thème central la périclitation du monde des druides. Sean Connery semble avoir inspiré les auteurs comme l’avait été Jean-Jacques Annaud pour le film tiré du roman. Au-delà de ces remarques, l’histoire est lente et monotone. Je trouve quelque chose d’artificiel dans le dessin qui m’empêche de l’apprécier totalement. Pourtant en lisant les commentaires sur les albums qui suivent, je suis confiant (j’ai plutôt intérêt d’ailleurs car j’ai acheté toute la série en occasion).

    maeava85 Le 12/04/2017 à 09:31:13
    La guerre des mondes (Dobbs) - Tome 2 - La Guerre des mondes 2/2

    L'adaptation de ce roman de Wells Hyper connu est parfaitement réussi. Je parle des deux volumes.
    Si l'histoire se déroule à toute vitesse c'est du au roman original.
    Le graphisme de Vicente Cifuentes est parfaitement adapté et sa représentation des martiens et de leurs tripodes tout à fait convaincante.

    maeava85 Le 12/04/2017 à 09:26:44
    L'homme invisible (Dobbs) - Tome 1 - L'Homme invisible 1/2

    Cet album nous permet de (re)découvrir ce grand classique de la SF et pour moi de me remémorer le feuilleton des années 60... Cette série télévisée n'avait d'ailleurs pas grand chose à voir avec l'oeuvre originale de Wells.
    Je trouve que l'adaptation de Dobbs est précise et le graphisme de Christophe Regnault est parfaitement adapté.
    J'ai apprécié le clin d'oeil de la marque de l'horloge...

    maeava85 Le 12/04/2017 à 09:21:00
    Carthago Adventures - Tome 5 - Zana

    Bon album mais je suis un peu déçu car je trouve l'histoire un peu convenue. Certes le sujet reste intéressant et le développement des personnages nous les fait mieux connaitre

    Hublot Le 11/04/2017 à 20:01:11
    L'adoption - Tome 1 - Qinaya

    Splendide ! Une belle histoire, de jolies dessins. Et surtout, surtout une chute formidable, extraordinaire, qui vous fait piaffé d'impatience pour lire la suite.

    minot Le 11/04/2017 à 14:59:10
    Chinaman - Tome 5 - Entre deux rives

    Suite à un concours de circonstances, CHINAMAN est amené à escorter Ada Waters, une jeune femme qui se rend à l'Ouest pour y instruire les enfants qui s'y trouvent. Mais ils sont pris en chasse par une bande de tueurs sans scrupule, bien décidés à se venger d'Ada et de CHINAMAN, impliqués dans la mort de l'un des leurs.

    Le scénario de ce tome 5 est plutôt simpliste, mais l'album est sauvé par un dessin une nouvelle fois superbe (les divers paysages naturels sont grandioses), magnifié par une très belle colorisation. Une lecture au final très agréable.