Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Amours fragiles -1- Le dernier printemps
©Casterman 2001 Richelle/Beuriot
Parution en 05/2001. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDfugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten Version numérique : Acheter sur Izneo
Album créé dans la bedetheque le 03/08/2001 (Dernière modification le 18/04/2020 à 11:10) par Jean-Phi

Amours fragiles

1. Le dernier printemps

Une BD de et Jean-Michel Beuriot chez Casterman - 2001

05/2001 84 pages 2-203-38896-X Grand format 25 à 30 euros 4994

  • Currently 4.38/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.4/5 (53 votes)

  • Amours fragiles -1- Le dernier printemps

    Tome 1
  • Amours fragiles -2- Un été à Paris

    Tome 2
  • Amours fragiles -3- Maria

    Tome 3
  • Amours fragiles -4- Katarina

    Tome 4
  • Amours fragiles -5- Résistance

    Tome 5
  • Amours fragiles -6- L'armée indigne

    Tome 6
  • Amours fragiles -7- En finir...

    Tome 7

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 25/08/2020 à 20:02:06

    Avis portant sur la série:

    Amours fragiles retrace l’histoire sentimentale d’un jeune homme timide dans l’Allemagne de l’entre-deux-guerres avec la montée du nazisme et de ses insidieuses privations progressives des libertés.

    J'ai beaucoup aimé le premier tome dont l'action se passe en 1933 au moment même de l'accession d'Hitler à la chancellerie. Le propos politique est d'ailleurs fort bien amené. Il y a des scènes traitées avec une grande finesse et objectivité bien que située dans une période parmi les plus sombres de l’histoire contemporaine. Cependant, j’ai eu un peu de mal à reconnaître certains personnages d’une case à l’autre car ils se ressemblent étrangement.

    Le second tome nous emmène à Paris en 1939 peu avant l'entrée en guerre. On fait la connaissance de nouveaux personnages qui se sont exilés d'Allemagne. On se dit également que notre héros reste un éternel étudiant alors que 5 ans ont passé depuis. Il faut reconnaître que ce tome est un cran en-dessous du premier qui nous avait tant séduits.

    Le troisième tome confirme tout le bien que je pense de cette série indispensable ! Le trait graphique va en s'améliorant. La puissance émotionnelle du récit également ! Il y a un véritable nouveau souffle sur cette série. Le parti pris des auteurs est celui de se concentrer non plus sur notre héros Martin et son amoureuse Katarina mais sur un personnage secondaire du second tome avec un retour en Allemagne alors que la guerre fait rage. Il s'agit surtout de montrer la résistance des allemands à l'intérieur face à ce régime dictatorial.

    Le quatrième tome voit l'action se situer dans la France occupée qui va suivre la même politique d'oppression vis à vis des populations d'origine juive. J'aurais juste un gros bémol pour indiquer que je n'aime pas que dans une bulle de dialogue, il y ait des mots qui soit trancher à la ligne d'après comme coupé en deux (ex: vend-re). Ce n'est pas très beau esthétiquement. J'ai même été choqué par le procédé digne d'amateurisme car il y a franchement de quoi mieux faire. Par ailleurs, ce tome se situe chronologiquement avant les faits se produisant dans le volume précédent. On a de quoi se perdre un peu d'autant que dès le premier volume, il y avait des sauts en avant dans l'histoire.

    Le cinquième tome traite entièrement de la résistance en France durant l'année 1943. On voit mal ce que Katarina, une allemande d'origine vient faire là d'autant qu'elle a été introduite par un homme qu'elle n'aimait pas. Ce n'est pas très crédible. L'action paraît confuse à de nombreux moments d'autant que certains personnages ont des noms de code. Bref, on s'y perd véritablement. La saga perd un peu de sa fraîcheur pour coller totalement à l'Histoire. On aurait aimé suivre les aventures plus personnelles de notre couple vedette.

    Le sixième tome sera sans doute celui de la maturité pour notre héros Martin Mahner qui découvre les exactions commises par la Wehrmacht en Russie. L'armée rouge progresse dans sa reconquête des terres ukréniennes et les nazis reculent. On est en 1943 c'est à dire au tournant de la Seconde Guerre Mondiale. Bref, il y a une prise de conscience et l'on sent que le passage à l'acte c'est à dire dans la résistence n'est pas loin. Par contre, les amours sont oubliés car c'est la guerre. J'aime toujours autant cette saga dont chaque épisode est particulièrement soigné.

    Maintenant, cette romance des amours un peu réfréné entre Martin et Katarina pourra faire fuir les lecteurs qui exigent un peu plus de passion. Le titre est pourtant évocateur : ces amours là sont fragiles ! On suit cette série plutôt pour la fresque historique et son côté chronique sociale.

    L’authenticité du propos fait que le lecteur est totalement submergé dans cette période de l’histoire qu’il peut ainsi mieux comprendre sans l’avoir vécu. C’est quand même extraordinaire qu’une bd puisse arriver à ce résultat. Il faut dire que l’auteur mène un travail de longue haleine et qu’il se passe quelquefois 5 ans entre deux tomes.

    La chronique historique se double d’un regard sociologique et psychologique d’une très belle maturité. Amours fragiles est d’un rare raffinement que certains amateurs d’histoire apprécieront autant que moi.

    Note Dessin : 3.75/5 – Note Scénario : 4.25/5 – Note Globale : 4/5

    Le 22/10/2015 à 19:26:59

    Un superbe album passionnant que j'ai lu d'une traite malgré ses 86 pages. Ce premier album se concentre sur l'éveil amoureux du héros principal, Martin Mahner, un jeune étudiant dans l'Allemagne fin 1932-début 1933. La montée d'Hitler et de ses idées dans la république de Weimar en crise est très bien rendue. Tout d'abord sourde, l'emprise des nazis sur la société allemande se fait de plus en plus présente au fil des pages jusqu'à bouleverser le destin du héros.

    Le récit de Philippe Richelle est très bien maîtrisé pour une période troublée pas évidente à traiter. Les personnages ont une finesse psychologique rarement vue dans la bd. J'ai apprécié que Kurt soit finalement châtié pour son geste. Le dessin de Jean-Michel Beuriot est original et épatant, très immersif que ce soit dans l'architecture, les vêtements, les coupes de cheveux... Vivement la suite.

    Le 03/11/2008 à 21:59:03

    Amours fragiles situe l'action pendant la montée du nazisme en allemagne. Le quotidien des allemands qui se dégrade est parfaitement décrit. Hitler pose ses pions de façon méthodique, efficace et inodore. La haine du juif sert d'exutoire et entraine progressivement une grande majorité d'allemands "contraints" de se montrer civiques sous peine de représailles. C'est dans ce contexte délétère que Martin promène ses 20 ans et ses amours contrariés. Après un démarrage que j'ai trouvé poussif, le scénario donne libre court à un récit qui s'anime et finit par nous captiver. Le deuxième volume devra capitaliser sur cette dynamique...

    Le 22/01/2008 à 18:48:06

    Ce premier album d'une série fut en fait pendant longtemps un one shot.
    Il décrit à travers une famille typique (?) d'Allemands et d'amis du héros, la lente et inexorable montée du nazisme.
    Les sentiments de Martin vis à vis de Katarina apporte une dimension amoureuse (cachée) à l'histoire. Mais l'essentiel, à mes yeux en tout cas, est ailleurs. Nous sommes dans une version rationnelle du Rhinocéros de Ionesco qui, lui, avait préféré l'absurde.
    Quoiqu'il en soit une chose est bien sure, Philippe Richelle est déjà un scénariste qui compte et ce n'est sans pas fini.

    Le 02/06/2007 à 19:23:08

    Chronique de la vie en Allemagne juste avant la 2ème guerre mondiale, l'ambiance est très bien rendu. Les amours contrariés du personnage principal nous touche même si on aimerait que l'histoire avance un peu plus vite.
    Les dessins se Beuriot sont intéressants et illustrent bien l'histoire une fois qu'on est habitué.

    Le 26/01/2006 à 22:25:33

    C'est vrai que Amours Fragiles peut être considérée comme de la bd historique. Personnellement, cela me gène un peu car même si on ne peut pas nier les faits, un des points marquants reste avant tout la relation humaine et amoureuse qui unit les deux héros principaux.

    Le scénario de Philippe Richelle est vraiment très réussi. Le ton est juste et la narration très efficace.
    En résumé, dans une Allemagne aux portes du nazisme, on nous fait partager la rencontre amicale puis amoureuse d'un garçon timide et une jeune fille fraîchement installée en face de chez lui. Vous allez me dire que cela n'a rien d'extraordinaire. Et pourtant, j'ai trouvé cette histoire terriblement passionnante car à travers cette liaison, nous sommes témoins de la montée du parti national-socialiste, ce fléau qui sera à la base de plusieurs complots, accusations injustifiées et discours antisémites malheureusement déjà bien présents à cette époque. Tout cela nous aide à mieux comprendre les doutes et les incertitudes du peuple allemand.
    Bien sûr, vivre cet amour au grand jour ne va pas être chose facile pour nos deux tourtereaux surtout que la conjoncture de ce pays en cette période agitée n'est pas là pour arranger les choses.
    Les personnages sont décrits avec beaucoup de pudeur et l'ambiance morose du moment est affichée sans ménagement. Le scénariste s'est sûrement bien documenté pour élaborer son récit et pour cela, son travail mérite franchement que l'on s'y attarde.

    Le dessin de Jean-Michel Beuriot est assez original. Son trait est relativement classique mais il a sû y intégrer une touche personnelle qui lui donne beaucoup de charme. Les personnages sont dessinés avec finesse et les ambiances de rues sont plutôt bien rendues. Les couleurs sont, elles, dans les tons pastels, ce qui donne à l'album un aspect plutôt terne mais qui colle très bien avec l'histoire.

    Amours fragiles est une bd très réussie sur une période très sombre de notre passé. Intelligemment écrit, il s'y dégage amour, pudeur et engagement. A conseiller, d'urgence !!!

Afficher encore 2 avis

Toutes les éditions de cet album