Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
Couverture de Noir Burlesque -1- 1
©Dargaud 2021 Marini
Parution le 05/11/2021. Vous pouvez commander l'album chez nos partenaires suivants : Acheter sur Amazon Acheter chez BDfugue Acheter à la FNAC Acheter sur Rakuten
Album créé dans la bedetheque le 22/10/2021 (Dernière modification le 09/11/2021 à 11:54) par xof 24

Noir Burlesque

1. 1

Une BD de chez Dargaud - 2021

11/2021 (05 novembre 2021) 93 pages 978-2-505-08373-3 Format normal 434796

Années 1950. Une chambre d'hôtel, la nuit. Assis dans un fauteuil, un homme attend, un revolver à la main. Il s'appelle Slick et guète l'arrivée de Caprice, la femme qui l'a trahi. En ouvrant la porte, Caprice comprend aussitôt : il est venu pour se venger. Quelques mois plus tôt, Slick a loupé un casse. Il doit de l'argent à son commanditaire, Rex, un boss de la mafia irlandaise. Ce dernier compte bien épouser Caprice, danseuse dans sa boite de nuit, après avoir éliminé Slick du paysage. Mais il s'est passé quelque chose entre Caprice et Slick.... Lire la suite

  • Currently 2.85/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.8/5 (59 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Le 28/11/2021 à 10:57:19

    L’histoire racontée par Enrico Marini dans NOIR BURLESQUE pourrait paraître simple, voir simpliste. Un malfrat aux velléités d’indépendance et de solitude se frotte à la réalité... Peu de mots suffisent effectivement pour définir la trame scénaristique. Mais définir n’est pas résumer, parce que la bande dessinée est un art bien particulier dans lequel l’exercice est pleinement réussi lorsque le dessin nourrit une histoire... qui s’appuie sur le dessin. La puissance d’un scénario peut enflammer l’imagination au-delà du dessin. L’habilité d’une représentation picturale peut surpasser l’évocation que font naître les mots. Chacun trouve dans UN BD ce qui l’enthousiasme, happé par une histoire, émerveillé par une image. Et lorsque l’un s’allie avec l’autre, l’expérience de lecture est formidable.
    À ce titre cet album me paraît être une véritable réussite. Il faut y lire les images pour entendre l’histoire. Il faut sonder les détails pour percevoir les mots. L’atmosphère est superbement écrite et les paroles sont magnifiquement dessinées. C’est, pour moi, l’essence même de la bande dessinée : la narration par l’image.
    NOIR BURLESQUE m’a replongé dans un univers que je n’avais jusqu’alors appréhendé que par la littérature. Les personnages sont les illustrations parfaites de ceux d’un géant du polar noir américain. Si WHITE JAZZ ou LE GRAND NULLE PART vous évoquent quelque chose, alors vous aimerez incontestablement cet album. Et peut-être que, comme moi, vous vous surprendrez à rêver qu’Enrico MARINI adapte ou même simplement illustre de son trait si évocateur l’un des romans de James ELLROY...

    Le 20/11/2021 à 18:42:36

    Pas vraiment convaincu par cet album... je trouve même le côté "cliché" parfois un peu dérangeant.
    J'aurais aimé un peu plus de profondeur à l'histoire et un autre traitement des personnages féminins ; mais ça peut encore rebondir et évoluer avec le second volume... !
    Par contre, la lecture est rapide et très fluide ; de plus, je trouve certaines planches magnifiques.
    Beaucoup de titres de qualité en cette fin d'année (Blacksad, Brigade Verhoeven etc rien que pour les Polar) ce qui ne rend pas Noir Burlesque indispensable pour moi.

    Le 17/11/2021 à 12:56:54

    À voir avec le second tome, si l'histoire s'envole et flirte avec l'exceptionnel histoire de rattraper ce premier opus très classique, bien trop classique. Ça se lit et ça s'oublie très vite en l'état.
    Reste un dessin très beau, mais avec les défauts habituels de Marini : les personnages qui ne sont pas au premiers plan sont trop souvent esquissés plus que dessinés. J'ai beaucoup aimé les couleurs aussi.

    Le 08/11/2021 à 12:23:18

    Polar-bd-film B&W comme on les aime! Avec de vrais truands, pas de chichis et juste ce qu'il faut de couleur, rouge-à-lèvres sang évidement. De bien belles images comme on a hâte d'en revoir ; à quand le tome 2?

    Le 05/11/2021 à 19:48:53

    J’attendais avec impatience la sortie de « Noir Burlesque » de Marini.
    Burlesque s’entend ici comme « strip tease » où des femmes comme Lili St Cyr ou la célèbre Tempest Storm s’effeuillaient dans les nigth-clubs de San Francisco dans les années 50 (pour aller plus loin, vous pouvez consulter le livre Strip-Tease de Rémy Fuentes aux éditions de la Musardine ). Marini, non seulement cite Lili St Cyr dans son récit, mais signe une très belle couverture non équivoque et qui donne la tonalité de cet opus : du polar et de la sensualité.
    Il faut avouer que j’ai adoré le dessin de Marini sur cet ouvrage, même s’il est moins soigné qu’à l’accoutumée .Mais il sait parfaitement camper l’atmosphère des années 50, que ce soit au niveau des décors (nigth-clubs, voitures ….) qu’au niveau des personnages. On aurait pu les rencontrer dans un film noir d’Otto Preminger ou d’Howard Hawks. En ajoutant une touche de rouge à cette garce de Debbie, Marini apporte une pointe d’originalité (qui n’en est d’ailleurs pas une, Raven, dans sa série « Amabilia » ayant déjà utilisé cette technique pour souligner le caractère érotique de ses héroïnes).
    Finalement côté dessin, ce premier volume est à la hauteur de mon attente, au vu des planches ou des illustrations présentés sur certains sites depuis plusieurs mois. Les pleines pages et double pages sont superbes.
    Le scénario, par contre, est plus classique, et n’évite pas les éternels poncifs du genre : le gangster, la garce, l’ami d’enfance flic, et la pègre locale. Nous avons l’impression d’assister au cours de ce premier opus à un long jeu de chat et de la souris entre le héros Terry B. Cole dit Slick et Rex Mckinty (ou plutôt avec ses sbires), où chacun cherche à casser la gueule de l’autre…c’est assez répétitif et ne fait nullement avancer l’intrigue qui finalement ne semble prendre corps que dans les dernières pages.
    En outre, le fait d’avoir des vignettes voire des pages quasi muettes donne le sentiment d’une lecture rapide .
    Bref, un dessin bien léché, mais un scénario qui manque d’originalité et de consistance.
    Je serai toutefois au rendez-vous pour le tome 2, qui marquera la fin de cette intrigue

Afficher encore 1 avis

Toutes les éditions de cet album

  • Noir Burlesque -1- 1 ©Dargaud 2021 Marini

    1 . 1

    • 434796
    • Marini, Enrico
    • Marini, Enrico
    • Marini, Enrico
    • 11/2021 (Parution le 05/11/2021)
    • 10/2021
    • non coté
    • Dargaud
    • Format normal
    • 978-2-505-08373-3
    • 93
    • 22/10/2021 (modifié le 09/11/2021 11:54)

    Info édition : Noté "Première édition".

  • Noir Burlesque -1TL- 1 ©Dargaud 2021 Marini

    1TL . 1

    • 436430
    • Marini, Enrico
    • Marini, Enrico
    • Marini, Enrico
    • 11/2021
    • 10/2021
    • non coté
    • Dargaud
    • Format normal
    • 978-2-505-11336-2
    • 93
    • 12/11/2021 (modifié le 18/11/2021 18:45)

    Info édition : Mention "Première édition" Edition spéciale limitée à 600 exemplaires pour la librairie Momie. Couverture alternative et cahier graphique.