Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Ayroles, François

  • 1373
  • Ayroles
  • François
  • le 01/01/1969 (FRANCE)

Sa biographie

Né à Paris le 01/01/1969, François Ayroles vit et travaille à Bordeaux. Après un Bac scientifique (1988), il passe une année en fac d’histoire de l’Art (Panthéon-Sorbonne) puis intègre l’atelier bande dessinée de l’école des beaux-arts d’Angoulême (1989-1992). Son service militaire accompli, il commence à publier professionnellement dans la collection Regards Graphiques des éditions Autrement (Le retour de Dieu, 1994) en même temps qu’il entame une collaboration régulière avec les éditions L’Association, en particulier dans la revue Lapin. La même année, il intègre l’OuBaPo (Ouvroir de Bande dessinée Potentielle). Il se diversifie en publiant pour la jeunesse (Nathan) ainsi que dans la presse (Libération, SVM Mac, Les Inrocks, etc.). En 2002, il est contacté par Casterman. Il y réalisera Enfer Portatif (2003), puis Le Jeu des Dames (2007), son premier livre en couleur. En 2003, Denoël Graphic lui propose d’adapter, en collaboration avec Ted Benoit, un scénario de film non réalisé de Raymond Chandler : Playback (2004). Amateur de jazz et adepte du carnet de croquis, les éditions de l’An 2 publie un recueil de ses dessins En Concert en 2003. À côté de ses livres à L’Association (voir bibliographie), François Ayroles collabore à de multiples ouvrages collectifs (Comix 2000, L’Appareil, Les bonnes Manières, Rockstrips, etc.) chez différents éditeurs, ainsi qu’à plusieurs revues internationales (Spoutnik, Strapazin, Internazionale, Black, Spirou etc.).

Texte et photo © Dargaud

Né à Paris le 01/01/1969, François Ayroles vit et travaille à Bordeaux. Après un Bac scientifique (1988), il passe une année en fac d’histoire de l’Art (Panthéon-Sorbonne) puis intègre l’atelier bande dessinée de l’école des beaux-arts d’Angoulême (1989-1992). Son service militaire accompli, il commence à publier professionnellement dans la collection Regards Graphiques des éditions Autrement (Le retour de Dieu, 1994) en même temps qu’il entame une collaboration régulière avec les éditions L’Association, en particulier dans la revue Lapin. La même année, il intègre l’OuBaPo (Ouvroir de Bande dessinée Potentielle). Il se diversifie en publiant pour la jeunesse (Nathan) ainsi que dans la presse (Libération, SVM Mac, Les Inrocks, etc.). En 2002, il est contacté par Casterman. Il y réalisera Enfer Portatif (2003), puis Le Jeu des Dames (2007), son premier livre en couleur. En 2003, Denoël Graphic lui propose d’adapter, en collaboration avec Ted Benoit, un scénario de film non réalisé de Raymond Chandler : Playback (2004). Amateur de jazz et adepte du carnet de croquis, les éditions de l’An 2 publie un recueil de ses dessins En Concert en 2003. À côté de ses livres à L’Association (voir bibliographie), François Ayroles collabore à de multiples ouvrages collectifs (Comix 2000, L’Appareil, Les bonnes Manières, Rockstrips, etc.) chez différents éditeurs, ainsi qu’à plusieurs revues internationales (Spoutnik, Strapazin, Internazionale, Black, Spirou etc.).

Texte et photo © Dargaud

Sa Bibliographie