Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les avis de - ELZEAR

Visualiser les 4 avis postés dans la bedetheque
    elzear Le 13/06/2007 à 14:25:27
    Sept - Tome 1 - Sept psychopathes

    L'idée de départ est interressante, utiliser sept psychopathes pour assassiner Hitler en partant du principe que leur côté irrationnel les empêchera de voir l'aspect irrationnel de l'entreprise.
    Le rendu est decevant. De raccourci en raccourci on en arrive à une fin trop évidente, trop "téléphonée". Les personnages sont traités trop légèrement on aimerais en savoir un peu plus sur leur "folie" certains caractèeres auraient du être un peu plus developpés. Reprendre l'idée de la ligue des gentlemans extraordinaires en la developpant sur sept thèmes differents est intérressante mais demande une rigueur scenaristique que je n'ai pas trouvé dans cet opus.

    ELZEAR Le 28/05/2006 à 09:38:59
    Spirou et Fantasio - Tome 45 - Luna fatale

    Un album étonnant dans lequel Tome et Janry laissent apparaitre les prémices de ce que sera la révolution "Machine qui rêve". Petit à petit nos deux compères deviennent adultes, plus humains, le vernis craque . Tome et Janry auront eu 'immense mérite d'attribuer un dimension humaine à nos héros préférés. Ils ont leur défauts, leurs soucis, leurs problèmes, ils prennent du relief. Ce que Franquin pouvait dissimuler derrière son génie créatif est apporté chez Tome et Janry par plus de profondeur donnée aux personnages. Un album qu'il est nécéssaire d'avoir.

    ELZEAR Le 28/05/2006 à 09:24:12
    Spirou et Fantasio - Tome 46 - Machine qui rêve

    Enfin ils avaient osés tuer definitivement le père. Franquin était unique, génial indispensable, mais il n'est plus. A vouloir trop respecter on fini par ne plus créer. En l'occurence jusqu'à cet album, bien que le précedent laisse déjà entrevoir certains changements dans la psychologie des personnages,la série déperissait tranquillement, bien installée dans un train-train de bon alloi, pas de prise de risque pour ne pas trahir l'"esprit des personnages". Bref on n'avançait plus.
    Qu'apporte cet opus ? Un trait nouveau, des personnages adultes, (même le Spip... depressif) un regard ironique sur eux mêmes un rythme nouveau, rapide, haletant, c'est sombre, noir dans la ligne des meilleurs thrillers. Il est certain que le Marsupilami n'aurait pas eu sa place dans cet album à l'humour noir et second degré, mais il fait partie d'une époque révolue. C'est indéniablement l'album (avec Luna Fatale le précedent) qui m'aurait réconcilié avec une série que je fuyait depuis longtemps dénaturée qu'elle était par des scénarii sans saveurs ou presque. Pourquoi leur avoir retiré la série?

    elzear Le 09/10/2005 à 17:39:03
    Tigresse Blanche - Tome 1 - Au service secret du grand timonier

    Le retour des géniaux créateurs des innomables dont ils reprennent l'un des personnages à savoir Alix. Devenue aspirante agent secret aux services secrets chinois la voici confrontée à une kyrielle de personnages, tous à la recherche d'une "grosse fille" (fat girl).
    Passés maitre dans les ambiances et les personnages glauques, Yann et Conrad nous régale d'une nouvelle série du niveau des mythiques Innomables première version. Humour corrosif, dessin parfait à lire!