Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    sebastien01 Le 09/12/2018 à 00:26:05

    Dans ce deuxième Deluxe, la suite du relaunch des nouveaux Vengeurs par un Brian M. Bendis visiblement à court d’idées nouvelles (The New Avengers 2010, #14-23).

    Les trois premiers épisodes sont des ties-in au crossover Fear itself. Oiseau moqueur, Ecureuillette puis tous les autres membres de l’équipe des nouveaux Vengeurs se livrent à l’exercice de la confession face caméra. Et l’espace d’un instant ces personnages gagnent un peu en épaisseur et en psychologie. Toutefois, l’exercice est contrarié par ce choix ridicule d’adosser ces confessions aux récents souvenirs de combats menés contre des robots nazis géants... Des robots nazis géants dans le ciel de New York ? Sur ce coup, même un enfant écrirait un scénario plus crédible que Bendis !

    Dans la seconde histoire, Norman Osborn (ex-H.A.M.M.E.R.) s’est échappé et rêve à nouveau de détruire les Vengeurs (à nouveau, quelle originalité...),. Il monte alors sa propre équipe de super-vilains ; une équipe de seconde zone aux caractéristiques comparables à celles des super-héros qu’il compte affronter (l’idée – simpliste – étant par exemple de répondre à Spider-Man par son alter-ego à six bras ; ou à Œil-de-faucon par son délinquent de frère également tireur d’élite). L’histoire a pour titre "New Avengers vs. Dark Avengers" et se résume donc littéralement à une succession d’affrontements sans une once de réflexion ; même les cliffhangers sont lourdingues.

    Heureusement, il reste le dessin tout à fait honorable de Mike Deodato Jr., à l’œuvre sur la majorité de ces épisodes, pour sauver la lecture de ces bien piètres aventures des nouveaux Vengeurs.

    sebastien01 Le 09/12/2018 à 00:25:39

    En 2010, après les événements du crossover Siege, débute une période appelée l’"Age des Héros" et la série New Avengers est alors relancée avec aux manettes la même équipe artistique composée de Brian M. Bendis et Stuart Immonen (The New Avengers 2010, #1-13).

    L’équipe des nouveaux Vengeurs évolue sensiblement depuis leur dernière itération, ils emménagent au manoir des vrais Vengeurs, acceptent d’être rémunérés et on suit la petite vie de famille de Luke Cage et Jessica Jones. Mais finalement, le gros de l’histoire est ailleurs. On débute par une intrigue au cœur de laquelle se trouvent Docteur Strange, Docteur Vaudou, Daniel Drumm et Daimon Hellstrom, la fine fleur des héros mystiques donc (et pour bien saisir leurs interactions, il est probablement nécessaire de lire leurs récits respectifs en amont de ce premier Deluxe). Avec leur aide, les nouveaux Vengeurs doivent à nouveau sauver le monde... Fort peu subtile, l’intrigue est également entièrement tournée vers cet aspect mystique assez rebutant. Pas la meilleure entrée en matière.

    La seconde histoire mêle le passé et le présent. Dans les années 60, Nick Fury monte une équipe de Vengeurs pour traquer les derniers nazis (quelle originalité une fois de plus...), tandis que de nos jours, les nouveaux Vengeurs affrontent Supéria en quête du même artefact que les nazis précédemment cités. Le tout avec en toile de fond, la question de la repentance de Victoria Hand (ex-H.A.M.M.E.R.). A nouveau, le scénario affiche plus de castagne que de réflexion, chose somme toute normale pour un comics sur une équipe B sans autre ambition que de constituer un divertissement basique.
    Mais le plus gros bémol de cette seconde histoire est à mettre à la charge de son dessin. Si Mike Deodato Jr. s’en sort très correctement sur les séquences dans le présent, son partenaire – Howard Chaykin – qui se charge des flash-backs, dessine des mâchoires si exagérément carrées que l’on finit par ne plus rien voir d’autre que ce défaut.

    biggyjay Le 11/08/2018 à 11:11:48

    Recueil assez décevant, pour plusieurs raisons...
    La première est le 1er arc, en lien direct avec l'event Avengers vs. X-men. On ne retrouve ici, que des bribes de l'histoire principale avec lesquelles, il est compliqué de former UNE histoire. C'est déplaisant et assez gênant.
    Le 2nd arc est basé sur la magie avec pour personnages principaux Victoria Hand et le Dr. Strange mais la trop grande diversité des dessinateurs et des styles de dessin est déroutante. C'est comme si on vous racontait une même histoire en commençant avec le trait de Philippe Francq, que l'on poursuivait avec celui de Manu Larcenet et que Zep réalisait la fin. Ce serait perturbant.
    Le point positif de cet album est qu'on retrouve l'équipe des New Avengers telle qu'elle est depuis le T1. Les personnages sont intéressants, les réparties et les dialogues sont bien écrits mais sur ce T3, ça s'arrête là.
    Au final, cet album est dispensable, même pour qui aime cette série.

    biggyjay Le 11/05/2018 à 11:28:48

    Suite des aventures des Nouveaux Vengeurs. On y voit le retour d'un célèbre Bad Guy qui va vouloir reformer ses Vengeurs Noirs et là... c'est le drame.
    Il est préférable d'avoir lu le 1er tome pour savoir de quoi ça parle et comme d'habitude, certains méchants ne sont pas si méchants et les méchants ne sont pas si forts que les gentils. Bendis fait du bon boulot même si l'arc précédent était meilleur selon moi. Peu importe car le but de cet album est le divertissement et là, c'est réussi. On retrouve la même dynamique que dans un film Marvel et le lecteur est servi en matière de spectacle et retournements de situation.
    Côté graphique, les styles des 3 dessinateurs sont assez inégaux mais c'est la règle des publications américaines.

    biggyjay Le 20/09/2015 à 12:10:49

    Belle découverte. J,ai surtout été attiré par cet album à cause de son dessinateur (principal) : Stuart Immonen.
    L'histoire, signée Bendis, met en scène des personnages peu présent dans nos contrées françaises comme le Dr. Strange et Iron Fist dans une phase post-Dark Avengers (déjà signé Bendis). J'y ai aussi découvert Jessica Jones et Luke Cage. Le scénario envoie du lourd assez rapidement, l’originalité viens du fait que la thématique est plus orientée vers la magie, pour l’histoire principale en tout cas. C’est différent et sympathique.
    Le dessin est réalisé par Stuart Immonen, c’est joli (j’aime beaucoup cet artiste) mais ça manque encore d’un petit quelque chose. Son dessin sera plus abouti sur All-new X-Men, Empress et Spider-man. Pour les dessinateurs des histoires suivantes, Daniel Acuna fait du très bon boulot mais le dessin d’Howard Chaykin est catastrophique ! Et la série qu’il dessine (Avengers 1959) est un désastre...
    Bref, cet album est sympathique sans être mirobolant, surtout pour l’arc principal.