Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les derniers avis postés sur les albums de la série

    Pour poster un avis sur un album de cette série, rendez vous sur la page de l'album correspondand.

    excessif Le 27/09/2011 à 11:03:11

    Le manga adulte réaliste n'a jamais atteint le seuil de popularité qu'il mérite et reste un courant marginal au Japon. En Europe, nous avons la chance de pouvoir bénéficier de rééditions / compilations de la qualité de ce "L'Enfer", assemblage de récits disparates mais finalement cohérents de par leur vision d'une noirceur inégalée d'une humanité qui hait et envie plus qu'elle n'aime et compatit. 200 pages littéralement infernales, qui permettent à Yoshihiro Tatsumi d'offrir une vision sans concession, mais souvent bouleversante d'un Japon détruit par la guerre, et dans lequel les valeurs morales les plus basiques sont battues en brèche. Mais ce qui fait avaler une pilule aussi amère, c'est l'habileté avec laquelle à chaque fois, en quelques pages, Tatsumi construit une intrigue complexe, des personnages profonds, et arrive toujours à nous surprendre avec un "twist" imprévu qui montre que nul n'est exactement ce que l'on pensait. Ce triomphe de l'ambiguité est certainement l'aspect le plus original, le plus fort de l'oeuvre de Tatsumi, et au final, efface même partiellement la noirceur des histoires. "L'enfer" se révèle donc une lecture extrêmement plaisante, à condition d'être prêt à s'aventurer dans les zones les plus glauques de la psyché humaine (je ne dis pas japonaise car les contes de Tatsumi, même clairement situés géographiquement et temporellement, sont de toute évidence parfaitement universels...).