Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Sa biographie

Albert Fromenteau, artiste liégeois qui utilisait parfois les pseudonymes "Afrom" ou "Alef", a commencé sa carrière d'illustrateur en 1938 en créant deux livres de peinture. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il a travaillé pour l'éditeur Charles Gordinne (Chagor), où il a illustré diverses bandes dessinées et livres pour enfants. À partir de 1941, il produit des histoires avec des personnages comme "Hercule Petit-Pois", "Boulou", le chat "Romuald" et "Pouss-Pouss", qu'il signe principalement avec Alef. Au cours de la même période, il a été contacté par Paul Nagant pour travailler au C.B.A. studios d'animation, où Eddy Paape travaillait avec Jacques Eggermont à l'époque. Fromenteau a accepté et a fait une adaptation comique de l'un des films d'animation du studio, "Un Mauvais Rêve de Bobino", publié par l'éditeur Gordinne de Fromenteau. Nagant voulait que Gordinne finance ses projets d'animation, et a montré à l'éditeur quelques échantillons d'un film d'animation américain, et a prétendu qu'il était produit par ses studios. Dégoûté par cette supercherie, Fromenteau a rapidement mis fin à sa collaboration avec l'ABC et est retourné à Gordinne. Gordinne lui a proposé de créer son propre studio d'animation. Là-bas, Fromenteau a produit des dessins animés mettant en vedette le renard "Wrill". Wrill a ensuite obtenu son propre magazine, publié par Gordinne à partir de 1945. Pour ce périodique, Fromenteau a fait des adaptations comiques de ses dessins animés "Wrill", ainsi que d'autres histoires comme "Pouss-Pouss" et "Cric et Croc". En 1946, Fromenteau annule ses activités d'animation et l'année suivante, il entame une collaboration avec un autre nouveau magazine édité par Gordinne, Cap'taine Sabord. Pour ce magazine, Fromenteau a fait de nouvelles histoires avec "Wrill" ainsi que "Cric et Floc". À la fin des années 40, Albert Fromenteau a également abandonné ses activités comiques et est retourné travailler dans le domaine de la communication.

Texte © Lambiek Comiclopedia

Albert Fromenteau, artiste liégeois qui utilisait parfois les pseudonymes "Afrom" ou "Alef", a commencé sa carrière d'illustrateur en 1938 en créant deux livres de peinture. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il a travaillé pour l'éditeur Charles Gordinne (Chagor), où il a illustré diverses bandes dessinées et livres pour enfants. À partir de 1941, il produit des histoires avec des personnages comme "Hercule Petit-Pois", "Boulou", le chat "Romuald" et "Pouss-Pouss", qu'il signe principalement avec Alef. Au cours de la même période, il a été contacté par Paul Nagant pour travailler au C.B.A. studios d'animation, où Eddy Paape travaillait avec Jacques Eggermont à l'époque. Fromenteau a accepté et a fait une adaptation comique de l'un des films d'animation du studio, "Un Mauvais Rêve de Bobino", publié par l'éditeur Gordinne de Fromenteau. Nagant voulait que Gordinne finance ses projets d'animation, et a montré à l'éditeur quelques échantillons d'un film d'animation américain, et a prétendu qu'il était produit par ses studios. Dégoûté par cette supercherie, Fromenteau a rapidement mis fin à sa collaboration avec l'ABC et est retourné à Gordinne. Gordinne lui a proposé de créer son propre studio d'animation. Là-bas, Fromenteau a produit des dessins animés mettant en vedette le renard "Wrill". Wrill a ensuite obtenu son propre magazine, publié par Gordinne à partir de 1945. Pour ce périodique, Fromenteau a fait des adaptations comiques de ses dessins animés "Wrill", ainsi que d'autres histoires comme "Pouss-Pouss" et "Cric et Croc". En 1946, Fromenteau annule ses activités d'animation et l'année suivante, il entame une collaboration avec un autre nouveau magazine édité par Gordinne, Cap'taine Sabord. Pour ce magazine, Fromenteau a fait de nouvelles histoires avec "Wrill" ainsi que "Cric et Floc". À la fin des années 40, Albert Fromenteau a également […]

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Romuald, chat sans peur