Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Les avis de - JeanneD

Visualiser les 13 avis postés dans la bedetheque
    JeanneD Le 22/01/2023 à 21:59:39
    1629... ou l'effrayante histoire des naufragés du Jakarta - Tome 1 - L'Apothicaire du diable - Première partie

    Note de 2.5/5
    Magnifique couverture, 35€ ... je m'attendais donc à un objet dessiné qui sorte de l'ordinaire.
    Hélas.
    Car si le dessin est très chouette, il reste néanmoins très classique, et la colorisation augmente cette impression de déjà-vu.
    Déception donc.
    D'autant que le scenario, épique certes - mais il doit tout à l'histoire réelle sur laquelle il se base - reste celui d'un voyage embarquant gueux et personnages louches et/ou redoutables (dont bien sûr le fameux apothicaire), avec une trame assez convenue, et une évolution dont on se doute (trop).

    Certains détails présentés en préface sur la compagnie maritime hollandaise et sur la vie à bord sont intéressants cependant.

    Mais j'ai trouvé la mise en case et le découpage de certaines planches parfois assez peu habiles, à la limite de gêner une bonne lecture. Tout est classique dans cette Bd, et ce qui ne l'est pas aurait peut-être mieux fait de l'être...

    Finalement j'ai terminé l'album en me demandant si j'aurais envie de connaître la suite en lisant le deuxième et dernier opus... en tout cas je ne l'achèterai pas, c'est certain. Et il est même encore plus probable que je ne me souvienne même pas de cette BD quand le 2ème tome sortira...

    JeanneD Le 23/11/2022 à 18:28:12

    J'avoue que si mon libraire ne m'avait pas conseillé cet album, je ne l'aurais jamais lu car ni le graphisme (à la papa), ni le thème (le foot américain en particulier et le sport en général) ne m'auraient donné envie de franchir le cap de la 1ère de couverture.
    Et bien m'en a pris de l'écouter car je me suis laissée happer par l'histoire - vraie - de cet Amérindien (Jim Thorpe, donc) qui est, effectivement, une légende dans l'histoire du sport américain au début du XXè siècle et plus encore du football américain.

    Car d'abord c'est un enfant que l'on découvre, dans la forêt, avec son frère (son jumeau) et tout de suite on comprend que ce petit bout d'homme, bien dégourdi, a des capacités physiques hors-normes.
    Et ensuite, au fur et à mesure qu'on le suit dans son parcours, c'est bien un jeune homme hors-normes qui excelle dans différentes disciplines sportives que l'on voit, mais surtout un Amérindien qui connaît le destin que les USA ont réservé à son peuple.
    Le dossier à la fin de l'album est vraiment le bienvenu car on en apprend un peu plus sur l'histoire de Jim Thorpe, et à travers lui sur le traitement du peule Amérindien par les institutions étasuniennes à cette époque :

    des enfants séparés de leur famille et envoyés dans des écoles afin de "régler le problème indien", c'est à dire d'éradiquer leur identité. Un véritable génocide culturel organisé par ces instituions à l'instar de l'école de Carlisle qui a accueilli Jim Thorpe comme plus de 10 000 enfants pendant près de 40 ans et les a exploités en les envoyant travailler dans des fermes, en contrepartie d'un salaire de misère. Beaucoup subissaient des violences et mouraient dans l'enceinte de l'école.

    Nous sommes donc plongé.e.s dans cette Amérique qui considère l'Indien comme un sauvage, veut "tuer l'Indien pour sauver l'homme" et n'accordera la citoyenneté aux Indiens qu'en 1924.

    Et l'on découvre en particulier que le match de baseball de novembre 1912 qui oppose l'équipe de Thorpe à celle de l'école militaire de West Point (dirigée par Eisenhower, futur président du pays) est vue par certains de ces apprentis soldats comme l'occasion de prendre leur revanche sur la défaite de Custer contre les hommes de Sitting Bull à Little Bighorn ... qui a eu lieu en 1876...

    Qui osera encore dire que "le sport n'est pas politique" !!

    JeanneD Le 30/01/2022 à 17:17:36

    Le dérèglement climatique à la portée de tous, avec en plus l'humour de Christophe Blain qui fait mouche et surtout fait passer la pilule, assez difficile à avaler... non pas que le livre soit indigeste - bien au contraire et c'est là tout le talent des 2 auteurs - mais la réalité fait froid dans le dos... Car oui, si nous ne faisons rien, c'est à dire si nous continuons à agir comme nous le faisons actuellement, nous allons droit dans le mur.
    Mais les auteurs nous montrent quelle sont les voies à suivre pour aller dans une voie moins énergivore et donc moins délétère.

    De l'humour et de l'optimisme donc pour cette BD édifiante et très réussie, qui devrait être dans tous les CDI des lycéen.ne.s avec lecture obligatoire pour leurs parents et tou.te.s les autres.

    Passionnante et ....indispensable, vous l'aurez compris

    JeanneD Le 05/01/2022 à 19:15:19

    Wahou !!! Quelle claque !!

    J'avoue ne pas être fan du tout de la BD américaine en général , et encore moins des comics de super-héros en particulier, mais alors là... !!
    (il faut dire que, de super-héros, il n'en est pas question ici)

    J'ai eu beaucoup de mal à lâcher la BD, et même si j'ai eu un peu de mal à m'y retrouver dans ces personnages foisonnants, ou regretté que tous les dialogues en allemand ne soient pas traduits, j'ai vraiment un gros coup de cœur pour cet ouvrage que je trouve remarquable en tous points.

    Je n'avais rien lu de cet auteur, aujourd'hui je lui tire mon chapeau.

    Lisez cette BD, vous ne pourrez y être insensible.

    JeanneD Le 03/01/2022 à 19:29:35

    Très bel objet, à l'image des merveilleux ouvrages dont il est question dans cette Bd qui se lit très vite, voire trop (malgré ses 260 pages ...).
    Si l'écrin est très séduisant, le graphisme déçoit un peu, il ne me semble pas à la hauteur ni de son écrin ni de son thème... la colorisation n'est pas fofolle non plus. Cela manque d'envergure à mon avis.
    Et cela ne vaut pas en particulier Le sourire des marionnettes de Jean Dytar.

    Mais l'histoire est bien déroulée (n'est pas Lupano qui veut...), on s'attache aux personnages (même à cette bourrique !), et elle est riche d'enseignement sur ce contexte assez méconnu (l'Espagne à la fin du 10ème siècle). On peut saluer le gros boulot de recherches historiques des auteurs.

    Quant à la thématique abordée, cette ode au savoir et à la culture qui dénonce les ayatollah de la censure et leurs autodafés, elle justifie à elle seule que l'on lise cette BD qui se présente comme une fable aux résonances, hélas, toujours d'actualité (voir la fin ;))

    JeanneD Le 13/12/2021 à 08:55:33

    C'est sans conviction que j'ai entamée cette BD empruntée à la bibliothèque, le graphisme ne m'emballait pas du tout.
    Et j'avoue avoir été littéralement entraînée par l'histoire, ces traits épais et ces couleurs contrastées collant finalement assez bien à cette histoire sombre, bien sombre.
    Il y a du fond dans cette BD, mine de rien, et la fin glaçante (hu hu), interpelle, ou déçoit, au choix. En tout cas, rien n'est banal dans cette histoire.
    Et un héros/personnage principal noir, c'est aussi peu banal...
    A lire donc.

    JeanneD Le 31/10/2021 à 08:19:38

    Un travail remarquable, tant du point de vue de la recherche biographique et historique (et d'ailleurs la préface montre également un excellent travail de traduction qui cherche à restituer au mieux la langue -germanique - de l'époque), que du point de vue de la mise en scène graphique.
    La fougue et la démesure de Beethoven sont remarquablement transcrites par un trait de crayon tout aussi fiévreux et enlevé (il n'y qu'à voir la couverture !) et l'histoire nous emporte elle aussi jusqu'à la fin de cet album passionné et passionnant que j'ai littéralement dévoré de bout en bout !

    JeanneD Le 06/07/2021 à 15:13:09
    Petit traité d'écologie sauvage - Tome 2 - La cosmologie du futur

    Excellent !
    Le décalage du regard anthropologique est jubilatoire, les dessins à l'aquarelle sont magnifiques, et le propos politique, sous des apparences grotesques, donne véritablement à penser (tout comme celui de Marcel Proust, dans le dernier chapitre).

    Une lecture non seulement jouissive, avec un style de répétition graphique des cases qui fait penser à Fabcaro....

    ...mais également intelligente et instruite qui se clôt avec des pages de textes très intéressantes où l'auteur, chercheur et philosophe, montre l'ancrage de sa pensée dans les travaux anthropologiques de Ph Descola et Pierre Clastres.

    Peut-être le meilleur des 3 albums actuellement publiés du Petit traité d'écologie sauvage.

    Une lecture indispensable et chavirante en ces temps de discours bien-pensants sur l'écologie

    JeanneD Le 09/05/2021 à 20:42:20
    Les contes de la Pieuvre - Tome 3 - Célestin et le cœur de Vendrezanne

    Incontestablement le meilleur des 3 volumes des Contes de la Pieuvre. Avec en bonus un soupçon de féminisme.

    A lire, même si on n'a pas lu les précédents.

    JeanneD Le 01/06/2020 à 15:55:40

    Une vie insignifiante racontée de manière insipide avec un dessin en N&B qui n'a pas grand intérêt non plus.
    On s'attendait à découvrir des pans de vie indonésienne, à connaître un peu mieux ce pays lointain... Il n'en sera rien ! L'autrice raconte sa vie par le petit bout de la lorgnette, avec ses enfants malades, son MacBook qu'elle aura en blanc alors qu'elle le voulait noir, ses retrouvailles avec ses anciens copains de lycée, etc... Et lorsqu'elle montre des éléments typiques, comme les plats locaux, on devra se contenter d'un nom qui n'évoque rien pour nous et d'un dessin approximatif.
    Bref, à se demander comment l'autrice a pu trouver un éditeur !

    JeanneD Le 22/04/2020 à 15:16:56

    Une Bd intimiste et pudique dont le trait fin et minimaliste fait penser à celui de Guy Delisle, tout comme le côté autobio.
    Celle-ci a l'art de nous faire vivre la petite histoire dans la grande (ou du moins sur les traces de la grande) et nous absorbe avec une émotion qui ne sombre jamais dans le pathos.
    Sobre et efficace.

    JeanneD Le 13/04/2020 à 15:01:06

    Pour moi, la meilleure BD de l'année 2018 (et même 2019 ;) )
    Graphisme inventif, magnifique, scénario fluide qui s'appuie sur un gros travail de recherche historique (ne pas oublier de lire la postface très instructive de Franck Lestringant, professeur à Sorbonne U).
    Une oeuvre poétique, tendre, riche, intelligente, haletante, brillante et maîtrisée. Du grand art !

    JeanneD Le 07/04/2020 à 12:34:24

    BD très bien réalisée graphiquement, bien écrite, avec une bonne restitution historique. Le thème n'est peut-être pas neuf, mais la narration nous emporte et le récit est même parfois surprenant. C

    Cette BD m'a captivée, je l'ai dévorée d'un trait !