Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

« On ne naît pas psychopathe »

Entretien avec Théa Rojzman

Découvrir un album de Théa Rojzman est toujours une expérience enrichissante. Ses études de philosophie et sa formation en thérapie sociale confèrent à ses récits une dimension qui va bien au-delà d'une simple lecture superficielle. C'est encore le cas pour Dominos et Assassins qui viennent de paraître chez Fluide Glacial. Deux sujets apparemment très éloignés mais qui, pourtant, sondent tous les deux les tréfonds de l'âme humaine.

Quelle est l'idée de départ de Dominos ? Les difficultés du vivre ensemble ? Le quotidien d'habitants d'un même quartier ?


Théa Rojzman : Mon projet de départ était sensiblement différent.  Je l’avais même proposé avec mes dessins ! Il s’agissait d’une série de strips de trois cases mettant en scène deux personnages A et B. B rencontrant C dans un second strip qui lui même rencontrait D dans un troisième, etc. Un déroulement qui pouvait être infini, ne jamais s’arrêter tant les relations humaines foisonnent de possibilités de « gags ». Avec Abdel de Bruxelles, nous avons commencé à publier chaque strip développé en une page pour Fluide Glacial et très vite le projet d’album s’est mis en place. Notre éditeur nous a demandé alors de donner un cadre et un « récit » à cette succession de relations… Voilà comment ils se sont tous retrouvés dans un quartier donnant l’impression d’un microcosme. Mais en réalité Dominos parle des difficultés globales, partout, à vivre ensemble.

Est-on vraiment tous le con […]

Sa biographie

Née en 1974, Théa Rojzman a commencé sa vie artistique par la peinture et l'écriture, tout en se mêlant un peu de théâtre et de musique. Parallèlement, elle fait des études de philosophie jusqu'en maîtrise puis une formation de Thérapie Sociale. Après de nombreuses expositions et l'édition à compte d'auteur de son recueil de poésie illustrée "Duos et Solos" en 2003, elle choisit d'unir ses deux passions principales -écrire et peindre- dans le domaine de la bande dessinée contemporaine. Elle publie ainsi trois bandes dessinées de 2007 à 2010: La Réconciliation, avec Charles Rojzman (éditions JC Lattès, 2007), Le Carnet de rêves (éditions La Boîte à Bulles, 2009) et Sages comme une image (éditions Les Enfants Rouges, 2010). Elle revient ensuite à la poésie illustrée avec son dernier livre Chacun porte son ciel, un "livre illustré pour adultes" (éditions Le Moule à Gaufres, 2012). Actuellement, elle développe une série de chroniques BD "Sur le Chesterfield de madame la psy" publiée depuis décembre 2014 dans la revue Le Cercle Psy et prépare deux nouvelles bandes dessinées à paraître prochainement : Emilie voit quelqu'un, avec Anne Rouquette aux éditions Fluide Glacial (mai 2015) et Mourir (ça n'existe pas) aux éditions La Boîte à Bulles (juin 2015).

Née en 1974, Théa Rojzman a commencé sa vie artistique par la peinture et l'écriture, tout en se mêlant un peu de théâtre et de musique. Parallèlement, elle fait des études de philosophie jusqu'en maîtrise puis une formation de Thérapie Sociale. Après de nombreuses expositions et l'édition à compte d'auteur de son recueil de poésie illustrée "Duos et Solos" en 2003, elle choisit d'unir ses deux passions principales -écrire et peindre- dans le domaine de la bande dessinée contemporaine. Elle publie ainsi trois bandes dessinées de 2007 à 2010: La Réconciliation, avec Charles Rojzman (éditions JC Lattès, 2007), Le Carnet de rêves (éditions La Boîte à Bulles, 2009) et Sages comme une image (éditions Les Enfants Rouges, 2010). Elle revient ensuite à la poésie illustrée avec son dernier livre Chacun porte son ciel, un "livre illustré pour adultes" (éditions Le Moule à Gaufres, 2012). Actuellement, elle développe une série de chroniques BD "Sur le Chesterfield de madame la psy" publiée depuis décembre 2014 dans la revue Le Cercle Psy et prépare deux nouvelles bandes dessinées à paraître prochainement : Emilie voit quelqu'un, avec Anne Rouquette aux éditions Fluide Glacial (mai 2015) et Mourir (ça n'existe pas) aux éditions La Boîte à Bulles (juin 2015).

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Assassins, les psychopathes célèbres 2019
Boîte à bulles en images (La) 2013
Carnet de rêves (Le) 2009   
Dominos 2019
Fluide glacial au Louvre 2018
Féministes 2018  
Grand silence 2021
Mourir (ça n'existe pas) 2015   
Réconciliation (La) 2007   
Sages comme une image 2010   
Scum. - La tragédie Solanas 2021
Un pape dans l'histoire 2020
Emilie voit quelqu'un 2015 2017