Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

« Le dessin m’a sauvé, me sauve et me sauvera encore »

Entretien avec Vincent Perriot

"Un projet d'anticipation ambitieux et quasi démesuré", c'est la juste remarque de la chronique BDGest rédigée lors de la sortie du deuxième tome de Negalyod. La lecture de cette fresque gigantesque imaginée par Vincent Perriot ne laisse en tout cas pas indifférent. La beauté des planches, parfois hypnotiques, accompagne un récit par moments hermétique. Peut-être alors faut-il simplement se laisser porter dans un univers esthétique et protéiforme dans lequel se perdre est devenu un véritable plaisir. 

Le deuxième tome était-il prévu dès le début du projet ? 

Vincent Perriot : Le tome un, comme le tome deux, sont des histoires improvisées, autant pour le dessin que pour le scénario. Du fait que j’improvise, ce sont des histoires avec lesquelles je me laisse surprendre par beaucoup de choses qui m’affectent au jour le jour, qui me donnent des émotions, qui me mettent en colère, qui me révoltent. Des choses que je subis ou des choses que j’imagine, qui m’éclairent. Je prends souvent des histoires personnelles, familiales, que je mixe avec des réflexions sur certains sujets d’actualité autour de l’environnement, des mouvements de société, autour de ce qu’on peut imaginer, anticiper, de ce que serait le monde à l’avenir. Ces deux tomes sont plus ou moins une métaphore d’un futur d’anticipation ou du présent tel que je le vis. Je me suis aperçu au fil de leur création que les deux tomes ont suivi leur propre courbe. Le premier tome est […]

Sa biographie

Photo © Dargaud

Vincent Perriot nait à Olivet en 1984. Curieux de l'inventivité de la bande dessinée du moment, il profite dès 2003 de l'école des beaux-arts d'Angoulême pour s'enrichir en dessin et en amitiés. Dans une énergie frénétique qui le caractérise, il cumule un certain nombre de croquis sur la vie de la ville et s'expérimente à de petits récits d'aventures soutenus par le site internet "Coconino". Il intègre par la suite le collectif d'auteurs "Clafoutis" avec qui il partage le goût des histoires baroques et des images aux perspectives distendues. C'est avec son ami éditeur et auteur Guillaume Trouillard qu'il publie le livre Entre Deux (Editions de la Cerise) à l'image d'un road movie contemporain qui lui vaut une entrée prometteuse dans l'édition indépendante. Taïga Rouge (Aire Libre) se révèle être son premier album de bandes dessinées et gonfle son plaisir de dessiner les neiges et les villes de lointaines contrées grâce à l'oeil éclairé du scénariste Arnaud Malherbe et de la coloriste Ruby. Il s'aventure désormais à Paris, où il collabore au long métrage du Chat du Rabbin de Joann Sfar, et profite d'y dessiner la vie de la capitale pour nourrir d'autres projets de bandes dessinées aussi éclectiques les uns que les autres. Le Prix Jeune Talent de la BD 2009 en partenariat avec les magasins Virgin Megastore, le Figaro Magazine et DBD a été attribué à Vincent Perriot et Arnaud Malherbe pour Taïga Rouge.

Texte © Dupuis

Photo © Dargaud

Vincent Perriot nait à Olivet en 1984. Curieux de l'inventivité de la bande dessinée du moment, il profite dès 2003 de l'école des beaux-arts d'Angoulême pour s'enrichir en dessin et en amitiés. Dans une énergie frénétique qui le caractérise, il cumule un certain nombre de croquis sur la vie de la ville et s'expérimente à de petits récits d'aventures soutenus par le site internet "Coconino". Il intègre par la suite le collectif d'auteurs "Clafoutis" avec qui il partage le goût des histoires baroques et des images aux perspectives distendues. C'est avec son ami éditeur et auteur Guillaume Trouillard qu'il publie le livre Entre Deux (Editions de la Cerise) à l'image d'un road movie contemporain qui lui vaut une entrée prometteuse dans l'édition indépendante. Taïga Rouge (Aire Libre) se révèle être son premier album de bandes dessinées et gonfle son plaisir de dessiner les neiges et les villes de lointaines contrées grâce à l'oeil éclairé du scénariste Arnaud Malherbe et de la coloriste Ruby. Il s'aventure désormais à Paris, où il collabore au long métrage du Chat du Rabbin de Joann Sfar, et profite d'y dessiner la vie de la capitale pour nourrir d'autres projets de bandes dessinées aussi éclectiques les uns que les autres. Le Prix Jeune Talent de la BD 2009 en partenariat avec les magasins Virgin Megastore, le Figaro Magazine et DBD a été attribué à Vincent Perriot et Arnaud Malherbe pour Taïga Rouge.

Texte © Dupuis

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
(Catalogues) Prix Töpffer de la ville de Genève 2010
Belleville Story 2010 2011
Clafoutis 2009  
Dog 2011  
Entre deux (Perriot) 2007  
Negalyod 2018 2021  
Paci 2014 2015  
Taïga Rouge 2008
Tempête (La) 2021