Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Grand Angle sur Arno Monin

Entretien avec le dessinateur de L'Adoption

La nomination de L’Adoption pour le Prix Ouest France/Quai des Bulles 2016 est l’occasion de revenir avec Arno Monin sur son parcours et ses envies.
Nota - Décerné lors du festival Quai des bulles, ce prix désigne un ouvrage paru dans l’année. Étaient en compétition : Vive la marée ! de David Prudhomme et Pascal Rabaté (Futuropolis) ; L’été Diabolik, de Thierry Smolderen et Alexandre Clérisse (Dargaud) ; L’adoption, de Zidrou et Monin (Grand Angle) ; Juliette, de Camille Jourdy (Actes Sud) et Le piano oriental, de Zeina Abirached (Casterman). Le lauréat 2016 est L’été Diabolik, de Thierry Smolderen et Alexandre Clérisse.


L’envolée sauvage, chez Bamboo,  L’enfant maudit chez Bamboo, Merci encore chez Bamboo et enfin L’adoption toujours chez Bamboo ! Ne seriez-vous pas un peu casanier… ou alors fidèle ?

Arno Monin : La fidélité s’installe naturellement. Lorsque vous travaillez avec des gens avec qui cela se passe bien… vous avez envie de continuer ! Et dès lors, que vous avez des projets, vous avez tendance à en parler prioritairement avec les gens avec qui vous travaillez déjà, et puis si tout le monde est d’accord, pourquoi arrêter ? De plus, les conditions de travail qui me sont proposées sont excellentes. Je sais que mon éditeur fait un travail éditorial dont je ne bénéficierais peut-être pas forcément ailleurs. Ceci est assez génial pour un auteur d’entendre vraiment parler de son album quand il sort...

Laurent […]

Sa biographie

Le jeune dessinateur nantais Arno Monin s’est d’emblée fait connaître par son premier diptyque, l’Envolée Sauvage, sur un scénario de Laurent Galandon. Unanimement salué par les critiques et les lecteurs, cette évocation sensible de la Shoah parue chez Bamboo a été primée (trophée du Conseil Régional BD Boum de Nantes, Prix Jeunesse « raconte moi l’Histoire », Prix BD des collégiens de Poitou-Charentes remis à Angoulême en janvier 2008, sélection par le Festival International et la BD d'Angoulême pour le prix jeunesse 2009…) et rééditée plusieurs fois. Excellent coup de pouce et encouragement pour Arno Monin qui possède déjà un style affirmé, plein de sensibilité et d’efficacité. Après des études de lettres et d’Histoire de l’Art, Arno Monin suit deux années de cours dans une école d’arts appliqués avec en option une formation en dessin animation et en bande dessinée et se lance dans la BD. Il rencontre son scénariste Laurent Galandon par l’intermédiaire des Editions Bamboo. Après le premier diptyque, l’Envolée Sauvage, il travaille sur un nouveau diptyque, « la vraie fausse suite aléatoire » selon l’expression du scénariste Laurent Galandon, l’Enfant maudit qui se passe en France autour de mai 1968 et dont l’illustration donne quelques indices de l’ambiance. Le héros un jeune homme de 20 ans va réaliser une enquête qui va devenir une quête initiatique sur ses origines.

Texte et photo © BD75011, le blog BD de Manuel F. Picaud / Auracan.com

Le jeune dessinateur nantais Arno Monin s’est d’emblée fait connaître par son premier diptyque, l’Envolée Sauvage, sur un scénario de Laurent Galandon. Unanimement salué par les critiques et les lecteurs, cette évocation sensible de la Shoah parue chez Bamboo a été primée (trophée du Conseil Régional BD Boum de Nantes, Prix Jeunesse « raconte moi l’Histoire », Prix BD des collégiens de Poitou-Charentes remis à Angoulême en janvier 2008, sélection par le Festival International et la BD d'Angoulême pour le prix jeunesse 2009…) et rééditée plusieurs fois. Excellent coup de pouce et encouragement pour Arno Monin qui possède déjà un style affirmé, plein de sensibilité et d’efficacité. Après des études de lettres et d’Histoire de l’Art, Arno Monin suit deux années de cours dans une école d’arts appliqués avec en option une formation en dessin animation et en bande dessinée et se lance dans la BD. Il rencontre son scénariste Laurent Galandon par l’intermédiaire des Editions Bamboo. Après le premier diptyque, l’Envolée Sauvage, il travaille sur un nouveau diptyque, « la vraie fausse suite aléatoire » selon l’expression du scénariste Laurent Galandon, l’Enfant maudit qui se passe en France autour de mai 1968 et dont l’illustration donne quelques indices de l’ambiance. Le héros un jeune homme de 20 ans va réaliser une enquête qui va devenir une quête initiatique sur ses origines.

Texte et photo © BD75011, le blog BD de Manuel F. Picaud / Auracan.com

Sa Bibliographie

Les tableaux synthéthiques ci-dessous peuvent être faussés par des éditions anniversaires (souvent post-mortem). Ils ne tiennent pas compte des autres pseudonymes sous lequel signe cet auteur.

Séries principales de à Rôle
Adoption (L') 2016 2017  
Enfant maudit (L') 2009 2012  
Envolée sauvage (L') 2006 2007  
Livre d'or Grand Angle 2015 2015
Merci 2014  
Monsieur Jules 2019