Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

à Paris - 1 numéro

  • à Paris #NS

    #NS. Cabu

    • 28075
    • Trimestrielle
    • 01/02/2015
    • Magazinz à Paris
    • 16
    • Non
    • -
    • Non coté
    • 20/03/2015

    Sommaire : "à Paris" spécial Cabu

    Depuis 2002, Cabu participait à chaque magazine «à Paris». Pendant 50 numéros, le dessinateur a croqué l’actualité parisienne et la vie municipale. La Ville lui rend hommage avec un numéro hors-série, composé de 13 planches de ses dessins, disponible dès le 9 février dans de nombreux lieux de la capitale et en version numérique.

    Lors de la séance exceptionnelle du Conseil de Paris du 9 janvier dernier, Charlie Hebdo a été fait citoyen d'honneur de la Ville de Paris à l'unanimité. A cette occasion, Anne Hidalgo avait annoncé : «Nous éditerons enfin les belles contributions de Cabu à notre journal municipal».

    Un numéro de 16 pages du magazine «àParis» lui est donc consacré. Imprimé à 150.000 exemplaires, il est disponible gratuitement à partir du lundi 9 février dans de nombreux lieux municipaux parisiens :

    Hôtel de Ville (Paris Rendez Vous, 29 rue de Rivoli), mairies d’arrondissement et établissements municipaux de l’arrondissement (maisons des associations, centres d’animation, conservatoires…), bibliothèques municipales, musées de la Ville, la Gaité lyrique, la Maison des Métallos, la Maison des cultures du mondes, la Philharmonie de Paris, le Théâtre du Châtelet , le Théâtre de la Ville, le théâtre de la Cité universitaire internationale et la Cité universitaire internationale, les Trois baudets, la MEP, le théâtre Paris-Villette, le 104, les Ateliers de Paris, la maison des journalistes…

    13 planches dessinées

    Cabu dessinait depuis 2002 pour le magazine « àParis », le magazine de la Ville de Paris. 13 planches composent ce hors-série en forme d'hommage au dessinateur. Ces planches de dessins sont accompagnées de propos de Cabu sur son métier de journaliste et de dessinateur.

    Les droits d’auteur dus au titre de la nouvelle publication des dessins de Cabu illustrant le numéro du magazine «àParis» spécial Cabu seront reversés à l’association Bibliothèques sans frontières (BSF) afin de créer des ressources et des vidéos pédagogiques qui seront mises à disposition gratuitement pour aider à mieux comprendre ce que veulent dire les mots laïcité, liberté d’expression et de conscience, racisme, antisémitisme, xénophobie, blasphème, etc...

    Du "Grand Duduche" à "Charlie Hebdo"

    Cabu était bien sûr connu pour ses personnages du "Grand Duduche" ou du "Beauf", pour ses croquis politiques dans Charlie Hebdo et dans Le Canard Enchainé, pour ses dessins à la télévision (Récré A2, Droit de réponse, La revue de presse de Michèle Cotta).
    Mais Cabu était avant tout un observateur humaniste engagé qui portait un regard à la fois tendre, lucide et critique sur nos contemporains et sur notre société.

    De 2002 à 2014, Cabu a dessiné pour le magazine «àParis» : 50 numéros et 50 planches originales avec son regard et son crayon pour raconter la vie municipale parisienne. Exercice délicat qu’il préparait toujours studieusement avant de venir remettre sa planche dessinée comme un collégien vient rendre sa dissertation. Régulièrement, il venait saluer l’équipe du magazine, comme un journaliste se rend au sein de sa rédaction : discussions et rires remplissaient ces moments partagés.

    Cabu a traversé l’histoire du dessin sous toutes ses formes (bandes dessinées, livres, affiches, émissions de télévision, journaux, etc.)

    Toutes les générations l’abordaient et lui demandaient un dessin qu’il ne refusait jamais. Avec son regard discret derrière sa frange d’éternel adolescent et son rire généreux, il était toujours curieux d’écouter et de découvrir. Infatigable marcheur, il adorait Paris et il avait ressenti une véritable fierté que ses dessins soient exposés à l’Hôtel de Ville en 2006 : «Des gens font la queue sous la pluie pour voir mes dessins», s’étonnait-il.

    Couverture: Affiche de l'exposition «Cabu et Paris» 2006

    4e de couverture : © Bertrand Desprez/Agence VU'

    Remerciements à Véronique Cabu