Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Sa biographie

Gabriel Hernandez est un artiste plasticien né à Grenoble en 1979. Il est diplômé de l’École Supérieure d’Art de Grenoble (DNSEP) en 2007. Au sein de son travail, on retrouve certains thèmes récurrents tels que l’enfance, le quotidien ou encore la mort. Ces sujets sont abordés à travers une association unique d’éléments empruntés à la fois au champ des arts graphiques et à celui des arts plastiques. Entre 2006 et 2009, Hernandez participe à plusieurs expositions collectives : notamment « Rouge Gorge » avec Frédéric Magazine à la Maison Folie Wazemmes (Lille), « Quartier Rouge » avec Julien Dupont et Sophie Pratt à Off Off (Lyon), ou encore « Flac » et « Sous le soleil exactement » à la Galerie Alain Gutharc (Paris). En septembre 2008, il propose une première exposition monographique “mouvante” intitulée « être triste et mourir » à Oui (Grenoble). Parallèlement, il participe à plusieurs compilations de musique éditées par des labels en ligne. Le label Baskaru (Paris) publie son premier album intitulé « Long, lointain » en novembre 2007. Gabriel Hernandez a publié Souliers rouges, petits pois, etc… aux Requins Marteaux en septembre 2010. En mai 2011 il lance la revue Drone et fonde le studio de recherche graphique « Selena Swift » avec Elisabeth Corceiro.

Gabriel Hernandez est un artiste plasticien né à Grenoble en 1979. Il est diplômé de l’École Supérieure d’Art de Grenoble (DNSEP) en 2007. Au sein de son travail, on retrouve certains thèmes récurrents tels que l’enfance, le quotidien ou encore la mort. Ces sujets sont abordés à travers une association unique d’éléments empruntés à la fois au champ des arts graphiques et à celui des arts plastiques. Entre 2006 et 2009, Hernandez participe à plusieurs expositions collectives : notamment « Rouge Gorge » avec Frédéric Magazine à la Maison Folie Wazemmes (Lille), « Quartier Rouge » avec Julien Dupont et Sophie Pratt à Off Off (Lyon), ou encore « Flac » et « Sous le soleil exactement » à la Galerie Alain Gutharc (Paris). En septembre 2008, il propose une première exposition monographique “mouvante” intitulée « être triste et mourir » à Oui (Grenoble). Parallèlement, il participe à plusieurs compilations de musique éditées par des labels en ligne. Le label Baskaru (Paris) publie son premier album intitulé « Long, lointain » en novembre 2007. Gabriel Hernandez a publié Souliers rouges, petits pois, etc… aux Requins Marteaux en septembre 2010. En mai 2011 il lance la revue Drone et fonde le studio de recherche graphique « Selena Swift » avec Elisabeth Corceiro.

Sa Bibliographie