Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Attoumani, Nassur

  • 35015
  • Attoumani
  • Nassur
  • le 05/03/1954 (COMORES)

Sa biographie

Nassur Attoumani est né le 5 mars 1954 à Moroni (Grande-Comore) de parents natifs de Mayotte. Sa première scolarité est à Moroni et puis à Mayotte, jusqu'en 3e au Collège de Dzaoudzi. Au moment où les Comores prennent leur indépendance en 1975, les autorités politiques de Mayotte décident d'envoyer les lycéens mahorais à la Réunion. Tout naturellement, Nassur Attoumani se retrouve au Tampon à La Réunion, où il termine un baccalauréat littéraire au lycée Roland Garros. En 1977, il part en France pour poursuivre des études d'anglais à Orléans. Pendant qu'il termine sa thèse, il vit un an en Écosse où il est assistant de français à la Perth High School. Avec sa thèse de maîtrise soutenue en 1983, Nassur Attoumani retourne à Mayotte où il est professeur d'anglais et de français au collège. En 2002, il devient Directeur de la Maison des jeunes et des cultures de Sada où organise des échanges entre les services culturels de Moroni et sa région. Depuis 2005, il enseigne de nouveau l'anglais à Mayotte. Musicien, Nassur Attoumani est guitariste et chanteur dans le groupe Mondo Cobossa à Orléans-La Source (1979-1981), et leader du groupe SPZ de Boueni à Mayotte (1983-1992). Revenant d'un concert en 1985, ses amis musiciens et lui sont gravement blessés dans un accident de voiture. C'était un vendredi soir ; les médecins responsables, recevant des invités ce soir-là, ont tardé les premiers soins administrés. L'un des musiciens est mort. Cet événement inspire chez Nassur Attoumani un sketch qu'il écrit pour dénoncer les travers de sa société. Humoriste et passionné de théâtre, Nassur Attoumani se produit ainsi sur la scène locale depuis 1985, dans des sketches de sa composition, engagés, accompagnés d'une musique de son inspiration. En 1989, il fonde la troupe de théâtre M'kakamba (Arc en ciel). Jouée pour la première fois en 1989, La fille du polygame met en scène un sujet controversé, la polygamie. Publié en 1992, La fille du polygame est la première pièce de théâtre écrite aux Comores, et la première publication de Nassur Attoumani. Dans sa pièce Entre les mailles du diable, un enseignant innocent est accusé d'avoir violé une élève. Les sujets controversés et leur traitement par l'auteur donnent aux satires d'Attoumani un grand succès populaire. Dans sa préface au roman Nerf de bœuf, Henri Brouard souligne le fait qu'Attoumani s'exprime « dans une surabondance de qualificatifs, déroutant la logique dans un fouillis de détails scabreux, refusant à son héros une dimension sympathique et ... emprisonnant son personnage dans les lianes de la jungle. Une jungle-refuge que l'auteur semble préférer encore aux servitudes imposées par les maîtres de toutes les époques ».

Nassur Attoumani est né le 5 mars 1954 à Moroni (Grande-Comore) de parents natifs de Mayotte. Sa première scolarité est à Moroni et puis à Mayotte, jusqu'en 3e au Collège de Dzaoudzi. Au moment où les Comores prennent leur indépendance en 1975, les autorités politiques de Mayotte décident d'envoyer les lycéens mahorais à la Réunion. Tout naturellement, Nassur Attoumani se retrouve au Tampon à La Réunion, où il termine un baccalauréat littéraire au lycée Roland Garros. En 1977, il part en France pour poursuivre des études d'anglais à Orléans. Pendant qu'il termine sa thèse, il vit un an en Écosse où il est assistant de français à la Perth High School. Avec sa thèse de maîtrise soutenue en 1983, Nassur Attoumani retourne à Mayotte où il est professeur d'anglais et de français au collège. En 2002, il devient Directeur de la Maison des jeunes et des cultures de Sada où organise des échanges entre les services culturels de Moroni et sa région. Depuis 2005, il enseigne de nouveau l'anglais à Mayotte. Musicien, Nassur Attoumani est guitariste et chanteur dans le groupe Mondo Cobossa à Orléans-La Source (1979-1981), et leader du groupe SPZ de Boueni à Mayotte (1983-1992). Revenant d'un concert en 1985, ses amis musiciens et lui sont gravement blessés dans un accident de voiture. C'était un vendredi soir ; les médecins responsables, recevant des invités ce soir-là, ont tardé les premiers soins administrés. L'un des musiciens est mort. Cet événement inspire chez Nassur Attoumani un sketch qu'il écrit pour dénoncer les travers de sa société. Humoriste et passionné de théâtre, Nassur Attoumani se produit ainsi sur la scène locale depuis 1985, dans des sketches de sa composition, engagés, accompagnés d'une musique de son inspiration. En 1989, il fonde la troupe de théâtre M'kakamba (Arc en ciel). Jouée pour la première fois en 1989, La fille du polygame met en scène un sujet controversé, la polygamie. Publié en 1992, […]

Sa Bibliographie