Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Albiac, Carlos

  • 29299
  • Albiac
  • Carlos
  • le 01/01/1928 (ARGENTINE)

Sa biographie

Carlos Albiac est un scénariste argentin né en 1928 à Buenos aires (Argentine). Il débute comme scénariste en 1958 pour la revue "Impacto", créant en 1960 avec son ami le dessinateur Carlos Alberto Casalla le western Pithy Raine. Cette série connaissant le succès, les deux auteurs récidivent l’année suivante pour les éditions Columba avec le populaire Alamo Jim, western mêlant habilement action et humour (paru en France dans Apaches et La Route de l'Ouest ). Parallèlement, à partir de 1963, Albiac travaille pour la télévision et le cinéma, délaissant un temps la bande dessinée. A partir de 1969, il reprend la série Alamo Jim. Il crée Meteoro en 1975 pour les éditions Abril, puis dès 1976, il écrit pour les éditions Record les séries A través de Oceania (Calico Jack en France, dessins de Angel Fernandez), Perdido Joe en 1977 avec Carlos Casalla (paru dans Lanciostory en 1978) qui relate les aventures d’un pianiste de Jazz blanc dans les années 20 aux USA, Sargente York avec Casalla, Là-bas dans l'Ouest avec Arturo del Castillo (Super West poche, La Route de l'Ouest), Wakantanka (dessins de Juan Zanotto), Les aventuriers en 1979 (Long Rifle) (dessins de Ernesto Garcia Seijas), Lord Jim avec Horacio Lalia en 1978-1979 (publié en Argentine dans "Skorpio", en Italie dans "Lanciostory" et en France dans Akim (1re série) à partir du numéro 551), série originale relatant les aventures d’un Lord anglais et de son demi-frère Pop qui viennent en aide aux miséreux du Londres du XIXe siècle, etc. On lui doit aussi El Otro Dr. Fogg pour la revue "Fierro" avec le dessinateur Hizo et Cero Buenos Aires avec Walter Taborda. Il a également travaillé aux États-Unis pour Malibu Graphics. Avec Oswal, il a réalisé Big Rag publié en Espagne et en France ainsi que Lejos Pratt pour le journal "La Nacion". Avec Alberto Breccia, il a imaginé Quinto Centenario et El delirio de Lope de Aguirre. Une de ses séries les plus marquantes est sans conteste l’excellent Calico Jack avec Angel Alberto Fernandez (A través de Oceania) parue dans Skorpio en 1976, qui fait un peu penser à La Ballade de la mer salée de Pratt (publié en France dans Brik (PF) n°197 à 215 aux éditions Aventures & Voyages).

Texte © WikiPF/Fabrice Castanet/Dominik Vallet

Carlos Albiac est un scénariste argentin né en 1928 à Buenos aires (Argentine). Il débute comme scénariste en 1958 pour la revue "Impacto", créant en 1960 avec son ami le dessinateur Carlos Alberto Casalla le western Pithy Raine. Cette série connaissant le succès, les deux auteurs récidivent l’année suivante pour les éditions Columba avec le populaire Alamo Jim, western mêlant habilement action et humour (paru en France dans Apaches et La Route de l'Ouest ). Parallèlement, à partir de 1963, Albiac travaille pour la télévision et le cinéma, délaissant un temps la bande dessinée. A partir de 1969, il reprend la série Alamo Jim. Il crée Meteoro en 1975 pour les éditions Abril, puis dès 1976, il écrit pour les éditions Record les séries A través de Oceania (Calico Jack en France, dessins de Angel Fernandez), Perdido Joe en 1977 avec Carlos Casalla (paru dans Lanciostory en 1978) qui relate les aventures d’un pianiste de Jazz blanc dans les années 20 aux USA, Sargente York avec Casalla, Là-bas dans l'Ouest avec Arturo del Castillo (Super West poche, La Route de l'Ouest), Wakantanka (dessins de Juan Zanotto), Les aventuriers en 1979 (Long Rifle) (dessins de Ernesto Garcia Seijas), Lord Jim avec Horacio Lalia en 1978-1979 (publié en Argentine dans "Skorpio", en Italie dans "Lanciostory" et en France dans Akim (1re série) à partir du numéro 551), série originale relatant les aventures d’un Lord anglais et de son demi-frère Pop qui viennent en aide aux miséreux du Londres du XIXe siècle, etc. On lui doit aussi El Otro Dr. Fogg pour la revue "Fierro" avec le dessinateur Hizo et Cero Buenos Aires avec Walter Taborda. Il a également travaillé aux États-Unis pour Malibu Graphics. Avec Oswal, il a réalisé Big Rag publié en Espagne et en France ainsi que Lejos Pratt pour le journal "La Nacion". Avec Alberto Breccia, il a imaginé Quinto Centenario et El delirio de Lope de Aguirre. Une […]

Sa Bibliographie