Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Alferez, Pedro

  • 25087
  • Alférez González
  • Pedro
  • Alferez, Pedro
  • le 01/01/1925 (ESPAGNE)
  • le 01/01/1987

Sa biographie

Pedro Alférez González est un dessinateur et scénariste espagnol né aux Baléares en 1925. En 1930, ses parents déménagent à Barcelone. C'est en 1940 qu'il publie sa première bande : El Payote dans "Bergis". Il n'a alors que quinze ans ! En 1943, il illustre El Capitan Zambomba sur des scénarios de Feralgo. En 1944, il dessine Leoncito dans la revue "Leyendas Infantiles", mais aussi Cinco Palos (sur ses propres scénarios), Tap Tap y Polvorilla, Panchito y Blanquita, El Halcón de Acero et Aventuras de Conejin. En 1945, il dessine Juanito, Aventuras de LeOn, Dan y Alicia et Avalancha Kid. L'année suivante Pinky, Poly y Virginia, El pirata moderno avec Feralgo ou quelques épisodes de Cinco Héroes. En 1947, il crée Teodolito Ultramuz et El mundo se rie dans la revue "Pulgarcito" et Bartolo, el rey del Rancho dans "El Coyote". En 1948 : il illustre El Rey de la Jungla pour Bruguera avec Pedro Quesada aux textes, mais aussi La Mano que aprieta avec Amoros, Fred Ryder dans "El Campeon" avec Feralgo, Aunque le cueste creerlo (Pulgarcito) et En este extraño mundo ("El Campeon"). En 1949, il dessine El Pirata Cobra Blanca, El Sargento Ryan, quelques épisode de El Payo, Destri Ryder ou Mascarita avec Amoros. En 1950, il travaille pour la publicité tout en intégrant El Micalet, une groupe de peintres. A cette époque, il illustre El Caballero Pirata Ricardo de Guzman, El vaquero moderno avec Feralgo, El Capitan Sullivan de la Real Policia Montada del Canada (avec Feralgo) Los tres Diablilllos en un dia de limpieza ou Quién mato a Bucky ? En 1951, il reprend la série El Inspector Dan et illustre quelques épisodes de Cuentos y Leyendas Ejemplares. L'année d'après, c'est El Capitan Johnson avec Feralgo, mais aussi Rufo-Rufa, Tontilo Idiotez dans la revue "La Risa". En 1954, il dessine Matilde, niña revoltosa, ""Anita, secretaria perfecta, Marilo et Los gemelos Dolly dans la revue "Marilo" ainsi que Comandos chez Valenciana. En 1956, il adapte Moby Dick et Rob Roy pour Bruguera. L'année suivante, Un capitan de quince años, Las dos buerfanitas. Pour Pulgarcito, il réalise également Aunque le cueste creerlo et Qué sabe vd. de... ?. En 1958, il part pour la France où il restera dix ans. Il y rencontrera de nombreux artistes espagnols ayant fuit la dictature franquiste : Cabrero Arnal, Batet, Ramon Monzón, Ribera, Laffond, Gabi Arnao, etc. Cette année paraîtront encore ses adaptations de Guillermo Tell, Viajes de Gulliver et La conquista del mar pour Bruguera. En 1959, paraissent encore chez Bruguera : Un invierno entre los hielos et El famoso capitan Singlenton. Il commence par travailler pour la revue "Nano et Nanette", il entre chez Aventures & Voyages où il reprend la série Brik. En 1968, il travaille pour le marché allemand avec notamment Fix und Foxi. En 1971, il retravaille pour l'Espagne avec Celiberion dans la revue "Strong" sur des textes de Estallo ou Porrez y Cia dans "Tio Vivo". En 1975, il dessine encore El pirata Barba Verde y los 40 Canijos. Il meurt en 1987.

Texte © WikiPF/Dominik Vallet

Pedro Alférez González est un dessinateur et scénariste espagnol né aux Baléares en 1925. En 1930, ses parents déménagent à Barcelone. C'est en 1940 qu'il publie sa première bande : El Payote dans "Bergis". Il n'a alors que quinze ans ! En 1943, il illustre El Capitan Zambomba sur des scénarios de Feralgo. En 1944, il dessine Leoncito dans la revue "Leyendas Infantiles", mais aussi Cinco Palos (sur ses propres scénarios), Tap Tap y Polvorilla, Panchito y Blanquita, El Halcón de Acero et Aventuras de Conejin. En 1945, il dessine Juanito, Aventuras de LeOn, Dan y Alicia et Avalancha Kid. L'année suivante Pinky, Poly y Virginia, El pirata moderno avec Feralgo ou quelques épisodes de Cinco Héroes. En 1947, il crée Teodolito Ultramuz et El mundo se rie dans la revue "Pulgarcito" et Bartolo, el rey del Rancho dans "El Coyote". En 1948 : il illustre El Rey de la Jungla pour Bruguera avec Pedro Quesada aux textes, mais aussi La Mano que aprieta avec Amoros, Fred Ryder dans "El Campeon" avec Feralgo, Aunque le cueste creerlo (Pulgarcito) et En este extraño mundo ("El Campeon"). En 1949, il dessine El Pirata Cobra Blanca, El Sargento Ryan, quelques épisode de El Payo, Destri Ryder ou Mascarita avec Amoros. En 1950, il travaille pour la publicité tout en intégrant El Micalet, une groupe de peintres. A cette époque, il illustre El Caballero Pirata Ricardo de Guzman, El vaquero moderno avec Feralgo, El Capitan Sullivan de la Real Policia Montada del Canada (avec Feralgo) Los tres Diablilllos en un dia de limpieza ou Quién mato a Bucky ? En 1951, il reprend la série El Inspector Dan et illustre quelques épisodes de Cuentos y Leyendas Ejemplares. L'année d'après, c'est El Capitan Johnson avec Feralgo, mais aussi Rufo-Rufa, Tontilo Idiotez dans la revue "La Risa". En 1954, il dessine Matilde, niña revoltosa, ""Anita, secretaria perfecta, Marilo et Los gemelos Dolly dans la revue […]

Sa Bibliographie