Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
© Mosquito - 2004

L'irrésistible appel de l'or
En 1541, en "Nouvelle Espagne", un vieux conquistador ressasse son amertume d’avoir été de tous les combats sans jamais avoir fait fortune. Un jour, deux hommes se présentent à sa cabane de misère et lui font miroiter le plus fabuleux trésor, celui de Cibola, nom de Sept cités mythique où l’on "se sert de l’or pour paver les rues". Cuchillo se laisse tenter. Les voici donc tous trois partis vers le Nord du Mexique, affronter le soleil, la soif, le désert et les indiens pour assouvir leur fièvre d'or.
Bien entendu avec Toppi, la richesse ne peut se trouver au rendez-vous. Ses héros ont généralement des rêves trop grands pour eux et vont d’espoirs en désillusions. Généralement en affrontant des paysages trop sauvages, trop vastes pour eux, qu’ils soient d'Afrique ou d'Amérique…
Car c'est en dessinant les reliefs de pierre, les vastes horizons que Sergio Toppi donne toute la mesure de son immense talent d'illustrateur : de son trait hachuré aux multiples arabesques, il insuffle une vie fascinante aux tourments des paysages comme à ceux de ses personnages.
Le Trésor de Cibola n’est pas sa meilleure œuvre, les couleurs sont un peu sourdes, Cuchillo n'a pas la destinée la plus captivante, la plus fascinante. Mais un Toppi "juste" bon suffit très largement à combler le lecteur.

0
vote

Une sélection de séries à lire si vous avez aimé Le trésor de Cibola :

Détail des albums de la série