Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
© L'Association - 2018

Nicolas Mahler poursuit ses adaptations en bande dessinée des œuvres du patrimoine littéraire européen.
Dans Alice dans le Sussex, il célèbre Lewis Carroll et H. C. Artmann (Frankenstein in Sussex, jamais traduit en français), mais aussi Mary Shelley, Jules Verne, Voltaire, Cioran…
Alice suit encore le lapin blanc qui plonge cette fois-ci dans une cheminée au ras du sol dans laquelle personne ne saute jamais. Il l’entraîne dans sa nouvelle demeure sous terre, à la recherche d’une édition illustrée de Frankenstein dans le Sussex.
Un voyage labyrinthique dans la « somptueuse maison dans le meilleur des mondes possibles », où Alice rencontre la Chenille, le Chat de Cheschire, le Chapelier fou et Frankenstein…
« Pensez-vous vraiment que la créature de mon imagination veuille du mal à celle de monsieur Carroll ? »
Nicolas Mahler nous offre un collage subtil et bondissant, un condensé de textes classiques où l’économie de moyen, la ligne épurée et l’humour rencontrent la mélancolie subtile, la poésie et l’autodérision.

0
vote

Détail des albums de la série