Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
© Glénat - 1984

La première histoire est des plus classiques. Raël, Mantell et Alia sont prisonniers d'un tyran qu'ils vont tenter de renverser. Les aventures vont bon train, et l'on se perd un peu dans les méandres du ''Genesis Project'', un vaisseau spatial contenant un monde autonome. Le dessin, empruntant à droite à gauche à d'autres oeuvre est très plaisant. On ne comprend pas tout, mais c'est très beau.

Les dessins de Wilson sont mis en valeur dés le deuxième épisode, par les couleurs de Janet Gale, sa compagne, dont le coup de pinceau dynamisera effectivement le récit. Le baroud de Mantell sur Terre, avec la découverte d'un autre dictateur, reprendra efficacement le principe -pourtant éculé- du premier tome. Quant à la fin, elle n'est pas si conventionnelle !

Mais ce n'est que dans le troisième chapitre que cet univers sera exploité d'une manière très originale, avec par exemple, l'arrivée d'un nouveau monde: celui du numérique, qui sera une issue concrète pour nos héros, ou avec la fonction et la nature d'Oliphant, une vrai surprise. De plus, ce volet est largement le plus clair. Notons que si Smolderen en signe le scénario, on sent encore très fortement la présence de Wilson dans l'élaboration de celui-ci, ainsi que dans les dialogues (à moins que Smolderen se soit adapté, mais je doute de l'utilité de cette démarche).
Wilson est un dessinateur très inspiré, et on regrette de ne pas le voir plus souvent traiter de la SF. La découverte complète du ''Genesis Project'' réserve bien des surprises et témoigne d'une grande imaginativité, et d'une excellente culture SF. Malheureusement, il est parfois difficile de suivre son histoire, un peu confuse et bancale, et c'est dommage, car ce thème d'éco-système autonome est une bonne idée, et ce n'est pas la seule, loin de là. Néanmoins, on peut tirer une grande satisfaction de cette lecture, si l'on prend le temps de bien l'apprécier, et si l'on est pas trop regardant avec la cohérence des événements.
Car après tout, la cohérence a-t-elle bien sa place dans une oeuvre de SF ?

3
votes

Détail des albums de la série