Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
© çà et là - 2014

TSAV 8 est le nouveau roman graphique du dessinateur de Ferme 54 (Sélection Officielle Angoulême 2011). Dans cet ouvrage autobiographique, Gilad Seliktar aborde un aspect particulier de l’armée israélienne : tous les Israéliens ayant fait leur service militaire (soit la quasi-totalité de la population adulte juive) sont obligatoirement réservistes jusqu’à l’âge de 40 ans, ce qui signifie qu’ils doivent effectuer chaque année une période de réserve d’un mois et qu’ils sont toujours mobilisables en cas de conflit.

En novembre 2012, Gilad, reçoit un "Tsav 8", un ordre de mobilisation ; l’état d’urgence est décrété alors qu’une pluie de roquettes s’abat sur Israël et que l’armée prépare une intervention lourde dans la bande de Gaza, l’opération « Pilier de Défense ». Accompagné par un conducteur de bus, Gilad Seliktar est affecté à la distribution d’ordres de mobilisation à des réservistes à travers tout le pays. Une rencontre imprévue au cours de ce voyage lui remet en mémoire son propre service militaire - qu’il aurait préféré oublier - et notamment un incident avec un ancien compagnon d’armes qui s’était tatoué un dessin de Gilad sur le torse... Gilad Seliktar livre un récit personnel, parfois presque surréaliste et magnifiquement mis en images sur sa vie d’artiste en Israël, entre la survie, la guerre, et ses interrogations sur la création artistique.

Détail des albums de la série