Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
© Cornélius - 2012

Le succès sans commune mesure de la bande dessinée au Japon, son enracinement au plus profond de la société et ses thèmes de prédilection, s’expliquent une fois placé en regard de l’histoire de l’Ere Showa.
Et à juste titre, la biographie des pionniers du manga témoignent tout autant de la naissance d’un art que de l’une des périodes les plus complexes de l’histoire du Japon. La vie de Shigeru Mizuki rappelle qu’en un peu plus d’un siècle, cet archipel uniquement constitué de villages de pécheurs mue en l’une des plus grande puissance industrielle du monde. Qu’entretemps, un élan de modernité et de nationalisme emporte ses hommes vers la guerre, puis rapatrie les sur- vivants sur une terre sous occupation, en perte d’identité, en marche d’industrialisa- tion forcée, démunie de son armée et de son besoin de produire de l’énergie. Cette société qui n’aurait plus besoin de se défendre ni de se nourrir allait accoucher d’une forme d’expression naturellement enfantine, mais d’une richesse indéniable: le manga.
Shigeru Mizuki, plus que tout autre, incarne cette magnifique transformation de l’Histoire en réaction artistique : celle d’un homme qui perd un bras au combat et rentre au pays raconter les aventures d’un héros escroqué de son oeil.

5
votes

Détail des albums de la série