Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
© Futuropolis - 2011

En exclusivité mondiale, avant même les États-Unis, son pays de résidence, Futuropolis publie le nouveau livre de Joe Sacco.
Cet ouvrage rassemble la plupart des reportages qu’il a réalisés au fil des années, pour des journaux, revues et livres collectifs, américains ou français.
Porte-paroles des sans voix, des oubliés, Reportages est aussi le reflet de la géopolitique mondiale de la première décennie du XXIe siècle.

Dans son introduction, Sacco interpelle et répond avec précision et sincérité à ceux qui contestent la légitimité du reportage journalistique en bande dessinée, objectant principalement que le dessin est subjectif par essence, interprétatif par nature, alors que le sacro-saint précepte du journalisme est d’abord l’objectivité !
Ce faisant, c’est toute la conception de son métier, de son éthique intellectuelle et de ses choix graphiques qu’il explique.
Pour le lecteur qui n’aurait pas été convaincu par ce manifeste théorique, les récits qui suivent lui apportent la preuve définitive de la légitimité de la bande dessinée de reportage.

Publiés dans l’ordre chronologique des voyages effectués sur le terrain, Sacco ajoute après chacun de ses récits, quelques notes qui resituent l’époque, le contexte et la façon dont il a procédé.
— Il est d’abord au tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie de la Hayes, où il assiste au procès d’un docteur serbe accusé de génocide.
— Suit un chapitre de trois récits sur la Palestine, conflit qui fit découvrir son travail.
— C’est ensuite à la condition des femmes tchétchènes réfugiées en Ingouchie qu’il s’attelle.
— En Irak, auprès des soldats américains et irakiens, Sacco est, ce qu’il est convenu d’appeler, un journaliste embarqué, c’est-à-dire intégré aux forces de combat.
— Pour parler de la migration clandestine africaine en Europe, il choisit tout naturellement de se rendre à Malte, son pays natal. Même si ses sympathies vont aux Indésirables, il explique les peurs et appréhensions des Maltais.
— Enfin, à la demande de la revue XXI, Sacco s’est rendu Inde, et plus précisément dans la région de Kushinagar, pour rendre compte de l’extrême pauvreté des dalits, le plus bas échelon du système de castes, autrefois appelés les Intouchables.

1
vote

Une sélection de séries à lire si vous avez aimé Reportages :

Détail des albums de la série