Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
© Petit à Petit - 2009

L'électricien Gary Smith a découvert le corps de Kurt.
" I Hate Myself And I Want To Die ", Cobain s'est préparé un dernier fix et s'est logé une bastos dans le crâne. Fusil de chasse. Le 5 avril 1994, à ce qu'a estimé le légiste. Le fils de prolo d'Aberdeen, trou de balle de l'Etat de Washington, bled pluvieux de bûcherons pisseurs de bière, avait pourtant décollé au Nirvana quelques mois seulement avant la chute du Mur de Berlin. Quand on croyait que tout était fini.
Fukuyama (Francis de son petit nom) parlait de la " fin de l'histoire ", les Grands Epiciers se frottaient les mains. On allait faire de la planète un putain de Wal-Mart géant et les majors du vinyle laveraient encore plus blanc que blanc. Fin de l'histoire, mon cul. Nevermind. La crasse des jeunes cons suicidaires d'Aberdeen, Etat de Washington, allait te frotter les miches et t'en écrire un tout neuf de bath de chapitre, à l'Histoire...
On peut dire que cela a commencé le 19 mars 1988, au Community World Theatre, Tacoma. Après, Cobain et son grand Krist Novoselic, rejoints peu après par le batteur David Grohl, en ont bousillé des grattes et des amplis, bouffé des chimiques Corn-Dogs, gerbé des seaux de roteuse et hurlé comme des noyés le nom d'un déodorant pas cher (Teen Spirit)... Ça et l'héro, c'était le paradis karmique du Christ grunge qui, après Marx, envoyait chier la religion.
Lithium du peuple. Mais surtout, Nirvana ça voulait dire : Va Te Faire Foutre, Establishment de Mes Deux. Et puis, il y a Kurt et Courtney Love. La douceur et les explosions de violence, les O. D. sous la douche, sur la banquette arrière, les maux d'estomac qui te bouffent comme un singe enragé... Et puis... Et puis... Mais Kurt Cobain et Nirvana, c'est avant tout l'un des rares avatars du dieu de la Vie.
Celle qui te file entre les doigts. Celle qui te fait hurler. Celle qui te fait sentir la brûlure de l'amour.

0
vote

Détail des albums de la série