Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
© Société Parisienne d'Édition - 1971

Éphémère journal animé par l'équipe de Phénix (C. Moliterni, H. Filippini), les Pieds Nickelés Magazine reprenait de grands classiques de la bande dessinée (Terry et les pirates, Little Nemo) qui voisinaient avec des productions modernes (Pratt, Gigi, Tabary) dans une mise en page attrayante en grand format. De longs articles bibliographiques sur un auteur ou un personnage donnent un côté culturel et adulte au journal qui le coupa certainement de la clientèle essentiellement populaire de la SPE.
Par ailleurs, le choix éditorial d'un journal en N&B contribua sans aucun doute à handicaper gravement la diffusion de ce magazine à une époque où la concurrence passait résolument au "tout couleurs". Dans le courrier des lecteurs du n° 2, la Rédaction s'explique sur ce point : " (...) c'est la rédaction du journal, donc nous mêmes, qui a pris la décision de paraître en noir et blanc à titre d'essais. (...)".
Cumulant le noir et blanc, un format devenu inhabituel (et peu pratique) et une partie rédactionnelle déconcertante pour des ados, Pieds Nickelés Magazine, malgré d'indéniables qualités se trompait d'époque et de lecteurs. En toute logique, comme Johnny et Chouchou qui le précédèrent, ce fut un échec commercial et l'on trouva durant de longues années la collection soldée en 2 reliures de 4 n°.

Principales bandes :
Alley Oop (V. T. Hamlin) ;
Les Pieds Nickelés (Pellos) ;
Orion, le laveur de planètes (Gigi-Moliterni) ;
Capitaine Enfer (Le Guen) ;
Valentin le vagabond (Tabary) ;
Sergent Kirk (Hugo Pratt) ;
Little Nemo (Winsor McCay) ;
Terry et les Pirates (Milton Caniff).

Premier n° : octobre 1971, dernier n° : n° 8 de mai 1972.

0
vote

Détail des albums de la série