Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
© Les Enfants Rouges - 2011

L’idée d’adapter le film Métropolis de Fritz Lang (d’après un roman de Théa von Habou) est née en 2007 lors d’une conversation avec Bruno Letor, compositeur et animateur de l’émission «Tapages nocturnes» sur France Musique. Nous avions travaillé en 2006 sur un premier projet, un livre musical « Le dossier secret» (éditions!). Les hommages graphiques, narratifs au film de 1925 et classé dans la mémoire du monde de l’UNESCO, étaient de toutes les pages. B. Letor me conseilla fortement de m’attaquer directement à la source, à l’ oeuvre légendaire. Mince affaire !

Mis à part les «space operas» dérivés des westerns, Métropolis est la référence de toute la science fiction du XXème siècle. Pillé et re-pillé, cité, honoré ou outragé, assumé ou non, Métropolis est partout. Ce film est prophétique. Les thèmes abordés font le portrait du XXème comme du XXIème siècle : la déshumanisation, les mégalopoles, l’industrie productiviste, les pouvoirs réactionnaires, le clonage, la robotique, les écarts grandissants entre les classes sociales...

Plus fort encore, à force de voir de multiples extraits et plagiats, j’étais persuadé d’avoir vu ce film. Quand? Je ne m’en rappelais pas. Mais oui, je l’avais vu. Mon entourage questionné à ce sujet allait dans mon sens. Tout le monde l’avait au moins vu une fois. Ma génération avait été même frappée par la version de G. Moroder, colorisée et illustrée musicalement par tous les grands groupes rock des années 80 ! Surprise et décrochage de machoire !

Beauté, force et inventivité ! Quoi ? On faisait ça il y a 90 ans ? Sur mon écran, défilaient les images du film des films. Le roi des rois. Culturellement inscrit dans mes gènes, ce film m’était pourtant inconnu (version restaurée de 1995, la version de 2010 ne m’a rien apporté de plus). C’était clair. Je devais revenir à la source

1
vote

Détail des albums de la série

  • ©Les Enfants Rouges 2011 Girard

    Metropolis

    • Currently 2.67/10
    • 1
    • 2
    • 3
    • 4
    • 5
    • 6

    Note: 2.7/5 (6 votes)

    • 122477
    • Girard, Christophe
    • Girard, Christophe
    • Von Harbou, Thea
    • 03/2011 (Parution le 24/03/2011)
    • 01/2011
    • non coté
    • Les Enfants Rouges
    • Format normal
    • 978-2-354-19048-4
    • 56
    • 08/02/2011 (modifié le 02/01/2015 17:42)

    Info édition : DL noté par erreur 03/2010 au lieu de 03/2011. Noté "Première édition". Format fermé 220 x 290 mm. - Impression intérieur...Noir et Blanc - Papier intérieur... offset 150g - Impression couverture...Bichromie - Papier couverture...Rives tradition 250g