Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
© Futuropolis - 2011

Maraki Zatu est une gamine, une gosse de riche, qui vient de perdre son père adoré. Elle devient l’héritière du clan. Au cours d’une chasse organisée par ses trois voisins, des êtres peureux, lâches et vils, vassaux de son défunt père, son destin bascule définitivement. Ishi, Ni, San tuent un molosse qu’ils croient errant. Son aristocrate de maître les provoque en duel pour réparer leur acte. Bien incapables d’un tel acte de bravoure, ils préfèrent le fusiller. Témoin de la scène, Maraki s’enfuit à cheval, coupant court par le lac gelé, mais les glaces cèdent. Toujours aussi courageux, et chacun entrevoyant un intérêt personnel à ce dramatique accident, les trois amis décident de laisser Maraki se noyer. Sa fille disparue, Kajin, la mère n’ayant plus de protecteur est obligée de céder à ses injonctions pressantes et de se remarier avec Ishi. En ami (loyal pour une fois), celui-ci donne la fortune du défunt mari de Kajin à Ni, qui a le don des affaires pour la faire fructifier ; et à San, son statut de général, qui fera de lui le plus valeureux guerrier du pays. Tout va bien donc.
Mais voilà, Maraki n’est pas morte !
Elle a été sauvée et recueillie par un vieillard ivrogne et détestable. Ancien Shinobi, il lui enseignera l’art de la guerre, en échange de quoi elle le servira en tout, jusqu’au jour « où décrépit, impotent, douloureux, pourri, puant, il lui donnera l’ordre de le tuer ». Et alors, pour la pauvre Maraki qui accepte cette offre qui lui permettra d’assouvir sa soif de vengeance, « aux jours sombres, succèdent les nuits d’enfer : plus vite ! Plus fin ! Plus fort ! Plus haut !... » Des années plus tard, devenue ninja, elle retourne en ville… Pourtant, grâce à l’enseignement du vieux Ukifune, elle est maintenant « à même d’oublier sa haine, sa soif de justice, l’amour de sa mère et toutes les ombres du passé », mais pas cette promesse faite là-bas, au lac de Chambara, à un molosse surgi de nulle part…

4
votes

Une sélection de séries à lire si vous avez aimé Le chien dans la vallée de Chambara :

Détail des albums de la série