Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
© 12bis - 2010

31 mars 1918. Paris est bombardée par un canon allemand à longue portée situé au nord de la capitale.
Une bombe tombe sur le square du temple où se trouvent 8 personnes. Une seule va mourir.
Gaston Beauchamp, jeune soldat de l’Armée française, Hélène l’institutrice, Féraud l’imprimeur, le Général des Rozières, le commissaire Michel Crespin, le journaliste Philippe Loisel, le député de la Vigne et son jeune frère Étienne, acteur de son état, vont être pendant 24 heures les jouets du destin.
Le chassé-croisé de ces 8 personnages conduira le lecteur à se demander si c’est bien une bombe allemande qui est responsable de ce décès…
En prenant comme cadre un fait historique survenu à la fin de la 1ère Guerre mondiale, Laurent-Frédéric Bollée a pensé ce diptyque comme « une comédie humaine ». Avec ce premier album, il pose donc les éléments d’une mécanique diabolique servie par la mise et scène et le dessin rythmé – quasi cinématographique – de Fabien Bedouel.

7
votes

Une sélection de séries à lire si vous avez aimé Un long destin de sang :

Détail des albums de la série