Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
© Les Éditions Fei - 2010

En Chine, sous la dynastie des Song du Nord (960 – 1126), l’Empire vit un formidable essor, tant d’un point de vue matériel qu’intellectuel. Une puissante économie de marché voit le jour. Mais si le pouvoir central extrêmement fort favorise une grande stabilité dans le pays, il doit en revanche sans cesse lutter contre une corruption endémique et galopante. Le pays est riche et les tentations des hommes qui le dirigent sont grandes. Notables de provinces reculées, administrateurs, militaires, fonctionnaires, gouverneurs abusant de leurs prérogatives pour s’enrichir personnellement, bandits de tout poil œuvrent sans vergogne. Pour lutter contre ce fléau, l’Empereur Ren Zong donne les pleins pouvoirs à un juge dont la réputation s’étend jusqu’aux confins de l’Empire, le juge Bao (999 – 1062).

Mandaté par la plus haute instance de l’Empire, il agit donc en toute légitimité. Même la cour et l’entourage immédiat de l’Empereur le redoutent. Ce personnage historique qui deviendra quasi mythique au fil des récits de la tradition orale, puis du roman, représente aujourd’hui encore, pour le peuple chinois, le symbole d’une justice inflexible capable de juger et de condamner sans distinction les délinquants issus du bas peuple, comme ceux appartenant aux plus hautes sphères de l’État. Son aversion pour la corruption, son courroux légendaire envers ceux qui oppriment les pauvres gens, en font un héros extrêmement populaire.

C’est sur les routes de l’Empire que nous le retrouvons dans sa croisade contre la corruption et toutes les formes d’injustices. Il est accompagné de son fidèle garde du corps Zhan Zhao, chevalier au grand cœur et expert en arts martiaux, de son page Bao Xing, adolescent turbulent et vif, qui le sert et reçoit en retour ses enseignements, et de Gongsun Ce, son assistant, greffier et médecin légiste. Deux gardes, Wang Chao et Ma Han assurent la sécurité du tribunal, et conduisent une troupe d’une vingtaine de soldats, les plus aguerris de l’empire. Chantages, menaces et meurtres s'abattent sur les populations que le jeune loup et ses complices notables s'emploient à expulser des bas quartiers pour y spéculer et y réaliser des plus-values astronomiques. Pour parfaire cette combine bien rodée, ils bénéficient de la complicité du magistrat local qui emprisonne arbitrairement quiconque se met en travers de leur route. C'est dans un de ces cachots que croupit un autre jeune homme dont l'avenir brillant s'est brutalement obscurci trois ans plus tôt, et qui attend d'être mis à mort pour un crime qu'il dit n'avoir pas commis...

10
votes
Afficher les autres chroniques

Détail des albums de la série