Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
© Actes Sud - 2010

Un petit village de montagne, en hiver.
Barnabé, le bûcheron, est tué par un ours. Ce dernier le dépouille de sa peau, s’en revêt et adopte également les habits du défunt. Quand il pénètre dans le village, personne ne remarque la substitution.
Cependant l’ours manifeste rapidement une vive attirance pour les villageoises, qui ne sont pas non plus insensibles à sa mâle puissance. Il en résulte que les hommes sont cocufiés l’un après l’autre.
Personnage mutique et taciturne, le faux Barnabé devient le révélateur de conflits longtemps tus, auxquels il ne comprend pas grand-chose...
Ancien élève de l’École des Arts décoratifs de Strasbourg, Vincent Sorel signe une fable intemporelle, cocasse et pleine de charme, dessinée dans un style qui rappelle celui de l’école du New Yorker.
Ce récit charrie des échos des temps anciens (l’époque mérovingienne), quand l’ours était considéré comme le roi des animaux et était sexuellement très valorisé parce qu’on le tenait pour le seul animal à pratiquer le coït avec sa partenaire de face, comme l’homme.

0
vote

Détail des albums de la série