Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
© Champaka - 2009

Avec Macula Brocoli, la science rencontre la fiction. En effet, Edmond refuse l’accès à son génome, préférant ignorer les risques de maladie présents dans son patrimoine génétique. Mais son frère Edgar, en revanche, accepte. Or, Edmond et Edgar sont jumeaux, ils ont donc le même génome. Quelle que soit l’information qui ressortirait de ce séquençage, elle est lourde à porter, puisque pour, chacun, notre destin est écrit : nous sommes tous, littéralement, « prisonniers de nos gènes. »
Avec distance et ironie, le dessinateur des Isolés (Ed. Paquet) et de Mai ‘68, Histoire d’un printemps (Éditions Berg International) fait ici la preuve de son talent graphique et narratif. Dans la mouvance d’un Chris Ware ou d’un Joost Swarte, sa Ligne Claire garde à la fois distance et humanité, dans un ballet qui mène le lecteur à la logique implacable d’un propos éminemment troublant.
Laurent Alexandre, le co-scénariste, est docteur en médecine, bien connu pour ses idées visionnaires sur le « destin génétique » de l’humanité : « La chute du coût du séquençage d’un ADN, de 100 millions de dollars en 2002 à 50 dollars estimés en 2020, va révolutionner la médecine, et avoir de lourdes conséquences en termes éthiques, politiques, sociaux, industriels et géopolitiques.» Cela a l’air abstrait, mais il n’en est rien : nous entrons dans un « âge génomique » où l’être humain est susceptible d’atteindre rien moins que l’immortalité. Soudain, la question se pose : qu’allons-nous en faire ?

0
vote

Détail des albums de la série