Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
© L'Association - 2008

Il y a plusieurs Massimo Mattioli. Avec M le Magicien et Vermetto Sigh, L'Association a réédité le Mattioli précurseur des années 60 qui se démarquait par sa poésie dans la presse enfantine. L'Association édite aujourd'hui B-Stories, une des œuvres maîtresses du Mattioli qui s'adressait aux adultes dans les années 80, celui de Squeak the Mouse, Joe Galaxy ou Awop-Bop-Aloobop-Alop-Bam-Boom. Parus dans le mensuel italien Corto Maltese entre 1988 et 1989, les 9 récits de B-Stories représentent un complément indispensable au fabuleux et épuisé Joe Galaxy. Chacun de ces ''récits B'' est autonome et exploite une facette différente des obsessions et des références de Mattioli : Science-fiction, Polar new-wave, animalier disneyien ou hitchcockien, récit expérimental géométrique, eschatologie, le tout dans un graphisme composite mêlant citations, réminiscences variées et détournements pop-art.

Repères : On se demande comment cette quintessence d'années 80 a pu échapper aux Humanoïdes Associés de la grande époque. L'Association répare cette injustice : avec B-Stories, le cerveau du lecteur est propulsé par magie dans la chaîne de télévision mentale personnelle du Massimo Mattioli de 1988.

0
vote

Détail des albums de la série