Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée
© Dargaud - 1996

Après la Voyageuse de la petite ceinture et Charlotte et Nancy, Pierre Christin et Annie Goetzinger renouent avec leur mythique série des ''portraits souvenirs''.

Deux destins de femme se frôlent étrangement dans la Sultane blanche. Celui de la célèbre Lady Sheringham, interviewée dans son manoir, et celui de l'anonyme Emma Piggott, qui vient de mourir dans son appartement londonien, seule.
A la première, la vie a tout donné. De Shanghaï à Hong-Kong et Kuala Lumpur, de son rôle de préceptrice à son statut de sultane, elle vivra dans le luxe et ne connaîtra - hormis la douleur de perdre des êtres chers - que réceptions, promenades à cheval et mini-scandales d'une société britannique embarquée dans le naufrage de son empire colonial.
Emma Piggott, institutrice à St John's, a vécu une existence grise et immobile, n'aimant l'Asie qu'à travers les articles de journaux qu'elle découpait soigneusement, sans jamais quitter le quartier de Whitechapel où ses parents étaient épiciers.

Et pourtant, quelque chose unit ces deux femmes - un détail de rien du tout, un hasard, ou peut-être seulement un cauchemar que fait parfois l'heureuse Lady Sheringham…

Des briques de la vieille Angleterre aux pelouses de Malaisie - où vient rôder Somerset Maugham -, Christin tisse cette histoire avec son habituel talent d'horloger, donnant à Annie Goetzinger l'occasion de jouer une partition à sa mesure : romanesque, sensuelle et ironique, pleine de dentelles et de parfums d'été.

2
votes

Une sélection de séries à lire si vous avez aimé La sultane blanche :

Détail des albums de la série