Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les avis de - yannzeman

Visualiser les 313 avis postés dans la bedetheque
    yannzeman Le 21/02/2018 à 22:50:38

    J'ai un peu le même ressenti que Jobe27.

    Une idée de départ intéressante, une histoire qui file trop vite, un dessin tantôt un peu trop flou, tantôt super bien cadré, un scénario qui hésite entre reconstitution historique et action/suspense.
    Ajoutez un retournement un peu trop attendu, et vous ressortirez un peu déçu de la lecture de cet album unitaire.

    L'histoire aurait mérité un meilleur traitement, dans la longueur de plusieurs albums.
    C'est dommage, car il y a de bons moments, très bien illustrés, et d'autres un peu ratés.

    yannzeman Le 12/02/2018 à 00:35:09
    Robert Sax - Tome 3 - Villa Borg

    Ah !!!!!

    La 3ème tentative est la bonne !

    J'ai passé un très agréable moment de lecture, du niveau d'un bon "Blake et Mortimer", bien dosé, très bien dessiné, avec une ambiance très bien reconstituée, une histoire qui se tient, cette fois, et un personnage principal qui, s'il n'est toujours pas un "héros" au sens classique du terme, est enfin un peu moins couillon.

    J'espère que les auteurs garderont cet album en tête, au moment d'écrire les suivants, car il est réussi.
    Et cette fois, j'en redemande !

    yannzeman Le 12/02/2018 à 00:04:18

    Le résumé de l'histoire laisse à penser qu'elle aura ni queue ni tête.
    Mais comme c'est Zidrou, on y va rassuré.

    Sauf que l'histoire n'a aucun sens, et qu'on a l'impression de s'être encore fait couilloner, une fois de plus (après "Chevalier Brayard").

    Je trouve la notation très très clémente, pour un album dénué d'intérêt, avec des personnages affreux, sales et méchants, un dessin tout juste correct, une colorisation moche, et un scénario qui est une impasse.

    A fuir.
    (heureusement, aucune suite n'est prévue)

    yannzeman Le 05/02/2018 à 00:46:51

    En fait, cet album ne mérite pas une note aussi basse.
    Mais les propos tenus dans l'album, la caricature grossière de certains personnages, la volonté de faire de l'anti-catholicisme primaire, font qu'il n'est pas possible de dire du bien de cet album.

    Le mouvement populaire, bon enfant et trans-religion "la manif pour tous" a visiblement énervé certains, qui se chargent de se venger dans leurs oeuvres.

    C'était le cas dans le fade "monde reverso".
    C'est aussi le cas dans cet album, où bien sur "la catho tradi qui ne parle que du bon dieu" va se révéler être une lesbos.

    C'est dommage, l'histoire avait son charme (même si je suis incapable de distinguer graphiquement, à quelques exceptions près, les personnages masculins). Cela pouvait rappeler certains films d'une autre époque ("l'hotel de la plage", par exemple).

    Et il y a un aspect didactique intéressant, sur le déroulement des vendanges, quand (comme moi) on ne connait pas.

    Mais voilà, la politique bas de plafond et dégradante de cet album cache tout.
    Dommage.

    yannzeman Le 02/02/2018 à 13:17:42
    Valois - Tome 1 - Le Mirage italien

    J'attendais beaucoup de cet album, et je suis resté un peu sur ma faim.

    Graphiquement, c'est beau, y'a rien à dire (sauf que les personnages à l'intérieur de l'album ne ressemblent pas à ce qu'ils sont sur la couverture ! Nadal, Cassel et Belluci ne sont pas reproduit à l'intérieur, allez savoir pourquoi ???).

    Mais par contre, l'histoire est un peu laborieuse à se lancer.
    On a droit au "traditionnel" homme d'Eglise homo (et on ne nous épargne rien, alors que franchement, c'était tout sauf indispensable).
    Et à d'autres passages comme celui-là qui prennent de la place dans l'album et tardent à lancer véritablement l'enjeu de l'album.

    Du coup, on ne comprend où l'auteur veut nous emmener qu'à la toute dernière page ; et on refermer l'album en se disant :
    "ah bin mince, c'est maintenant que ça commence... au moment où ça se termine, c'est ballot !"

    Surtout, je ne suis pas très fan de cette alternance permanente de scènes (roi de France, Pape Borgia, les deux jeunes, etc...).
    En roman, ça passe ; en BD, avec moins de pages par scène, ça ne passe pas.

    Bref, projet qui aurait du donner quelque chose de plus "noble".
    Dans le genre, je préfère ce que nous offre Jarry dans "le trône d'argile" par exemple.

    yannzeman Le 27/01/2018 à 11:04:09
    Le suaire - Tome 1 - Lirey 1357

    Il y a deux niveaux de lecture de cet album.

    Une première lecture, purement graphique, qui est assez réussie.
    Les dessins de Liberge sont beaux, même si ce Moyen Age est encore maltraité, en y montrant ce qui le rendait insupportable, et pas ce qui en faisait aussi la grandeur.
    (un peu comme si on ne nous montrait de notre époque que la misère, les drogues et la prostitution, alors que c'est assez éloigné de notre quotidien à nous)

    Le Moyen Age a quand même produit les plus grands chef d'oeuvre de l'humanité (les cathédrales), et façonné l'Europe, donnant les villes et villages que nous adorons visiter aujourd'hui encore.

    Ce Moyen Age de Liberge est donc quand même réducteur, et je lui préfère celui de Jacques Martin, dans "Jhen".

    Mais si le dessin peut quand même satisfaire les moins exigeant, il en va autrement du scénario.
    C'est pour moi le vrai problème de cet album.

    L'histoire va trop vite, les personnages sont tout juste esquissés que l'album est fini, et on sait déjà que le tome suivant se déroulera à une autre époque, et en un autre lieu.

    Et surtout, pour de prétendus spécialistes du christianisme, j'attendais mieux que cette origine du Saint Suaire. L'objet est sans doute le plus fascinant de toute l'histoire de l'humanité, puisque personne n'est capable de prouver qu'il n'est pas authentique, mais les auteurs donnent quand même une explication de son origine qui frise le ridicule.

    Et, je suis très étonné de cela, les auteurs imaginent une exposition du linge, qui laisse entendre que les gens de l'époque savaient ce qu'il y avait dessiné dessus.

    Alors qu'en vérité, ce n'est qu'au début du XXème siècle, avec l'invention de la photo, que l'on a pris conscience de ce qui était dessiné sur le Suaire, ce négatif du corps martyrisé du Christ.

    Et, pour l'avoir vu en vrai il y a des années, le niveau de détail du corps représenté sous ses 2 faces, les détails de la crucifixion, sont impossibles à représenter au Moyen Age, ni même connus des gens de cette époque. Même au XXème siècle, je ne suis pas certain que l'on soit capable de reproduire, même vaguement, le dessin.

    Cet album, vous l'aurez compris, prend le parti de la supercherie ; mais hélas, c'est l'album qui est une supercherie.

    C'est bien dommage, car j'espérais beaucoup de cet album.

    Je vous conseille plutôt, si vous êtes intéressés par le Saint Suaire, d'aller voir des expositions sur l'objet, d'une beauté à couper le souffle, et très troublant.

    yannzeman Le 21/01/2018 à 23:52:42

    Bizarre, j'ai déjà laissé un avis sur cet album, mais il a disparu depuis quelques jours...

    Alors, censure ou problème technique ?
    Bon, peu importe, je n'ai pas changé d'avis ; cet album promet beaucoup mais ne rempli pas son contrat.

    On s'attend à une explication sociologico-psycho-historique du retournement du personnage, un authentique héros de la Première Guerre mondiale devenu milicien (collabo) de la Seconde. Un pourfendeur de boches, devenu leur allié.

    Mais ce n'est pas ce que contient l'album, qui est plus une histoire à charge, dénuée d'explication.

    Déjà, ça commence mal, avec une tuerie de prisonniers allemands pendant la guerre de 14-18 :
    "c'est pas bien... et la guerre, c'est sale... alors que ça pourrait si facilement être fait de façon humaniste", doivent vouloir nous dire les auteurs. Pour eux, Darnand est donc dès le départ un salaud, alors qu'il a été déclaré officiellement un héros par ses pairs, ceux qui ont vécu cette époque.

    Ensuite, on bascule, sans transition, 15 ans plus tard, au moment du Front populaire et du gouvernement dirigé par les socialistes. Darnand est devenu un affreux putschiste, projetant de renverser le gouvernement. Aucune explication sur ses motivations, et pourquoi il déteste tant les rouges et les juifs. (et sa femme, au passage)

    Puis c'est la drôle de guerre de 39-40, et toujours aucune explication sur le positionnement de Darnand. Sauf que l'histoire ne s'intéresse plus à l'Histoire, mais devient juste une bête BD d'action, avec retournement final pour nous inciter à lire le tome suivant.

    Graphiquement, le début me semble raté. Les décors ne sonnent pas justes, c'est pas beau à voir. On est loin de l'ambiance des tranchées.
    Les dessins ne deviennent intéressant qu'au dernier tiers de l'album, dans ce village sous la neige ; la neige est toujours plus graphique.

    Au final, un album extrêmement décevant, parce qu'il ne tient aucune promesse, et ne constitue qu'un album d'action lambda.

    Dommage.

    yannzeman Le 14/01/2018 à 21:33:03
    Mémoires d'un paysan bas-breton - Tome 1 - Le Mendiant

    Album indispensable, et j'espère que les tomes suivants seront du même acabit (c'est à dire dessinés par le même dessinateur, et avec le même scénariste).

    Le titre est classé, à tort, dans la collection "contes de Bretagne", alors que cela devrait s'intituler "témoignages de Bretagne", puisqu'il s'agit d'une autobiographie tout ce qu'il y a de bien réelle.

    Mais, Bretagne oblige, la réalité est rattrapée par les légendes, par les contes bretons dont je vous recommande la lecture, si vous ne les connaissez pas. Il est souvent question de la lutte contre le diable, qui fort heureusement perd souvent et fait preuve d'une vraie stupidité.

    Le mariage entre réalité sociale et légendes bretonnes, religion et paganisme, donne un récit très agréable à lire et à regarder, malgré l'extrême pauvreté des personnages.

    Je n'ai pas lu l'autobiographie dont s'inspire la BD, et je ne peux pas dire si le phénomène de littérature est fidèlement retranscrit ici.

    Mais de ce que je sais de ma Bretagne, et ce que je vois dans l'album, me font dire que l'objet est beau et bien né. Un ovni graphique, mais fort et sans fioriture.
    Une vraie expérience de lecture, pas une BD formatée pour plaire à une certaine intelligentsia.

    yannzeman Le 14/01/2018 à 19:27:40
    Mondo reverso - Tome 1 - Cornelia & Lindbergh

    Comment dire...

    C'est du fluide glacial, quoi.
    Si vous aimez l'humour potache et les histoires sans ambition, cet album est fait pour vous.

    Mais si vous vous attendez à un album classique, un western, vous serez déçu.

    Graphiquement, c'est du Bertail, mais du Bertail gaché, un peu comme on jette de l'argent par les fenêtres.
    Ce dessinateur est tellement bon qu'il est dommage de l'utiliser pour des choses comme ça.

    C'est vraiment dommage qu'il ne consacre pas plutôt son temps à de vrais projets.

    Car le scénario est entièrement basé sur une inversion des rôles (les femmes matchos, des hommes sans virilité, un monde dominé par des femmes). Mais il n'a rien d'original, passé ce postulat de base.

    ca me rappelle un film avec des enfants dans le rôle des adultes. Ca n'apporte rien, et j'ai lâché l'affaire à la moitié.

    gardez votre argent pour d'autres albums de Bertail.

    yannzeman Le 06/01/2018 à 16:33:12
    Gil St André - Tome 12 - Un passé encombrant

    J'avais énormément apprécié le 1er cycle, découvert sur le tard et en tout petit format noir et blanc. J'avais poursuivi en format normal et en couleurs, pour le 2nd cycle, et je me délectais des dessins de sylvain Vallée.

    Et puis Vallée s'en était allé, et avec lui l'intérêt pour ce titre ; Kraehn était moins bon au dessin, mais c'est surtout le scénario du tome 9 qui m'avait un peu déçu. Je n'ai donc pas lu les tomes suivants, jusqu'à ce tome 12, parce que c'est Millien au dessin.

    Et je ne suis pas déçu.

    J'ai l'impression que Kraehn a entendu des critiques, qui reprochaient à ce titre d'être devenu un "sous-Largo Winch". Dans ce tome 12, il fait son autocritique, et il reprend les codes d'origine de la série, un mélange d'authenticité provinciale et de polar. Avec une pointe d'humour et de séduction.

    J'espère que Millien dessinera d'autres albums de St André, et que l'on retrouvera le personnage titre dans une vie moins exposée médiatiquement, et plus proche du patron de PME que d'un grand groupe du CAC 40.

    Maintenant, tout n'est pas parfait dans cet album.
    On a encore droit aux vilains néo-nazis d'extrême droite (soupir...), et aux gentils gauchos (re soupir...), les uns se complaisant dans les bastions, quand les seconds ne font que se défendre.

    Que je sache, toutes les actions violentes de ces dernières années sont plutôt le fruit des extrémistes gauchos, bien plus dangereux que les quelques skinhead qui ne font pas très peur.
    A quand un traitement plus réaliste de ces extrémistes gauchos ?

    Cette critique mise à part, l'album est assez plaisant, très réussi visuellement. Millien a ce talent, très difficilement à expliquer, qui distingue le bon du tâcheron.

    Vivement la suite !
    (et heureux d'être revenu vers ce titre)

    yannzeman Le 20/12/2017 à 15:17:38

    Je vais l'avouer de suite :
    Je suis très nostalgique d'une époque que je n'ai pas connu (les années 50 - 60) et de tout ce qui y a trait.
    Et surtout de l'univers de la Nationale 7.

    Alors, forcément, à chaque parution chez Paquet d'un album se rapportant à la Nationale 7, par l'auteur phare de cet univers, Thierry Dubois, fatalement je succombe.

    J'ai pris mon temps pour lire chacune des chroniques, et elles sont très plaisantes. C'est exactement ce que j'attendais de cet album, moi qui ne suis pourtant pas fan des histoires courtes.

    C'est chaleureux, vivant, réaliste, humaniste, sans moquerie ; et les pages de présentations, entre chaque histoire dessinée, sont très bien venues.

    Je n'aurais qu'un bémol :
    qu'il ne m'en veuille pas, mais thierry Dubois n'est pas un immense dessinateur. Les histoires auraient mérité un dessinateur au dessin plus léché, pour nous immerger encore plus dans l'ambiance de la Nationale 7.

    J'aurais rêvé d'une association Jidéhem - Mittéi, par exemple, pour adapter ces histoires.

    L'album s'est bien vendu dans la librairie où je l'ai acheté, car il n'y en avait plus et j'ai du passer commande de mon exemplaire. Je me demande si les éditions Paquet (et son auteur) n'ont pas sous-estimé le capital sympathie de l'album et son potentiel commercial.
    J'espère qu'il y aura d'autres tomes !

    yannzeman Le 10/12/2017 à 07:36:38
    Tanguy et Laverdure - Tome 30 - Rencontre de trois types

    Mon Dieu, c'est affreux, je me suis encore laissé berner...

    Je sais pourtant qu'il ne faut rien attendre d'un tel scénariste, mais j'ai toujours cet espoir absurde que cette fois, sur cet album, ce sera mieux.

    Mais rien n'y fait.
    Encore un album raté.

    Graphiquement, ce n'est pas un mauvais album.
    Fernandez dessine lentement, et s'il s'est fait aider, cela ne dénature pas la cohérence graphique d'ensemble.

    Par contre, le scénario est épouvantable.
    Si vous cherchez un exemple de ce qu'il ne faut pas faire, cet album est pour vous.

    Les éditeurs, en choisissant il y a des années Laidin, se sont sans doute dit qu'il suffisait de connaitre 2 - 3 termes techniques, de les placer, et le reste suivra. Sauf qu'une (bonne) histoire de BD d'aviation n'est pas différente d'une (bonne) histoire de BD tout court.

    Tout est mauvais, dans cet album.
    Les personnages sont à moitié débiles (la guéguerre Ernest - Sonny, les agissements de tous les protagonistes, l'absence totale de suspense, les séquences mal dosées, les motivations des méchants, l'apparition débile d'une protagoniste à perruque,...).

    Même le titre est mauvais, et annonciateur du ratage complet de cet album que j'ai peine à appeler "de BD".

    J'espère que le contrat des éditions Dargaud avec Laidin est terminé, car je ne voudrais pas que ce scénariste d'opérette ne coule définitivement mes personnages préférés, et ne nous laisse comme os à ronger que les "Tanguy et Laverdure classic" qui, s'ils sont (très) bons, n'en demeurent pas moins ancrés dans une époque rétro, alors qu'il y a aussi moyen de parler d'aujourd'hui, avec ces personnages.

    yannzeman Le 19/11/2017 à 16:18:20
    Density - Tome 1 - Tome 1

    L'idée de base est amusante, et on comprend assez vite que ce ne sera pas une histoire dramatique.
    On est assez loin de l'ambiance "X-Files".

    C'est sympathique, mais le dessin est aussi assez loin de ce que peuvent faire habituellement Stan et Vince.
    On est plus près de certains comics (trop) rapidement dessinés que de la BD Franco-Belge classique.
    C'est trop vite dessiné.

    Mais si ces comics sont excusés (parution mensuelle oblige), ce n'est pas de la BD FB, et c'est un peu un travail de "fumiste".
    Maintenant, si la suite arrive dans 6 mois, alors je comprendrai.

    Quant à l'histoire, ce n'est pas le travail du siècle, les personnages ne sont pas tous bien esquissés (la différence de caractère entre les 2 soeurs ? aucune idée ! et pourquoi cette 3è fille, Amina ? elle n'apporte rien)

    Bref, c'est moyen, pour le moment, et cela ne constituera pas un titre qu'on relira dans 20 ans, les yeux embués de larme.

    yannzeman Le 02/11/2017 à 23:40:11
    Méta-Baron - Tome 5 - Rina la Méta-Gardienne

    Dans cet album, le méta-baron passe son temps à reluquer les fesses de Rina, qui lui demande d'arrêter de la matter.

    Puis Rina se met toute nue pour nager (oui, car le port du maillot de bain, ça gène pour nager, c'est connu), prévient le méta-baron qu'il ne doit rien espérer du fait qu'elle est nue.
    Elle lui demande dans la foulée de se déshabiller à son tour (mais lui reste sur la berge).

    Puis, elle lui fait un "beau cadeau" (pour ne pas trop en dévoiler), et ils font l'amour.

    l'album est trufé de ce genre de scènes sans queue ni tête, que le dessin n'arrive pas à compenser.

    Pour les amateurs du genre "grand n'importe quoi bavard".

    yannzeman Le 08/10/2017 à 23:18:07
    Sonora - Tome 1 - La vengeance

    Je n'attends plus rien du genre "western", mais il m'arrive encore d'en lire. Et là, puisqu'il ne s'agit pas d'une histoire en 1 seul volume, j'ai fait l'effort de lire.

    Je n'attendais pas grand chose de cet album, le dessin ne m'avait pas époustouflé en le feuilletant en librairie. Mais je l'ai quand même lu, et mon intérêt a grandi au fur et à mesure de la lecture.

    Sans doute grâce au scénariste, M Pécau, dont le travail m'a bien plu en d'autres occasions. Et une fois encore, il fait le job, l'histoire est riche, on en a pour notre argent, aussi bien pour le contexte historique que pour les duels et autres rixes bien "conquête du far west".

    Et puis, bien détendu par un scénario impeccable, j'ai ouvert les yeux sur le dessin, de prime abord sans intérêt.

    En fait, le dessin est excellent.
    Les décors sont riches et soignées, ils demandent du temps et du talent, et le dessinateur en a beaucoup, visiblement. Bien servi par des couleurs de haut niveau, je suis entré en immersion dans ce 1er tome dont j'attends la suite avec impatience.

    L'attitude du personnage principal, celui qui nous fait entrer dans l'histoire et auquel on s'attache, est humaine, et cette humanité fait du bien ; les auteurs ont évité l'écueil d'un album sans personnage positif (comme "Katanga", que je ne recommande vraiment pas, malgré ses qualités graphiques).

    Juste un petit bémol :
    le personnage de lola Montez est finalement (graphiquement) moins mémorable que celui de cette prostituée rousse fugacement aperçue à la sortie du bateau qui l'amène en Amérique. C'est ballot !

    Au final un bon album, par une équipe impeccable.

    yannzeman Le 07/10/2017 à 23:10:22
    Soleil froid - Tome 2 - L.N.

    J'ai laissé tomber la vraisemblance, pour ne m'intéresser qu'aux péripéties.
    Et lu comme ça, c'est un divertissement très honorable.

    Le dessin est bon, très bon même. Les personnages sont parfaitement identifiés, ce qui nous change de bon nombre de Bd où on se pose sans arrêt la question de savoir qui est qui.

    Le rythme de l'histoire est vif, mais les changements de temps (les retours en arrière) sont parfois déroutant, et du coup mal venus.
    Ca descend un peu la note finale.

    Il n'empêche, dans le marasme actuel des BD tout public, c'est quand même sympa à lire. La bonne idée, c'est évidemment Marguerite, la star de l'histoire.

    J'espère que l'histoire ne va pas se régler en 3 tomes, ce serait vraiment dommage.

    yannzeman Le 07/10/2017 à 16:18:31
    Katanga - Tome 1 - Diamants

    Les 12 salopards mercenaires.
    Encore une histoire avec des bêtes immondes, à la recherche du mauvais coup, dans une afrique de cauchemar, plus sordide q'un western sauce Pekimpah ou Tarantino.

    Les premières pages, d'une longueur infinie, donnent le ton du récit. C'est sordide, sans concession pour l'être humain, ça se veut ironique mais ça tombe à plat.

    Difficile de s'attacher aux personnages, ils sont tous puants. Même le personnage central, Lino Ventura du pauvre, n'inspire ni la confiance ni le respect.

    Il n'y a pas que des héros sur terre, mais il y en a quand même. Ce serait bien que les auteurs en parlent aussi. Les méchants ne servent qu'à mettre en valeur les gentils ; les méchants entre eux perdent totalement de leur saveur.

    La soeur de "charlie", par exemple ; impossible de croire à ses larmes de crocodile, elle peut mourir dans d'atroces souffrances que cela ne me fera rien. Son personnage est aussi détestable que les autres.

    Je ne comprend pas l'intérêt de s'attarder sur des salauds, comme dans "il était une fois en France", que j'ai abandonné au 1er tome.

    Le dessin de Sylvain Vallée sauve l'ensemble du naufrage, mais ce n'est pas suffisant. J'espère qu'il reviendra un jour à des projets plus ambitieux et plus nobles. Ce serait dommage de gâcher ainsi son talent.

    yannzeman Le 03/10/2017 à 22:57:12

    Vu le sujet, difficile de dire du mal de cet album.

    Ce qui est décrit est atroce ; et pourtant, on ne nous montre pas tout, les auteurs ont la bienséance de nous épargner le plus dur, qui est suggéré, dit mais pas montré.

    Ce n'est pas un album de BD divertissant. Le sujet est grave, d'autant plus grave qu'il est vrai, et documenté. De ce point de vue là, le travail des auteurs est remarquable.

    Alors d'où vient mon malaise, au moment de dire ce que je pense de cet album ?

    Le dessin, s'il n'est pas exempt de tout reproche, contient de beaux moments (graphiquement parlant). Mais, fatalement, le dessinateur a eu du mal à éviter l'écueil de l'indifférenciation des personnages, qui sont tous rasés et habillés du sinistre pyjama.
    L'essentiel n'est pas là, mais il s'agit d'une BD, alors il faut bien en tenir compte.

    Non, le malaise ne vient pas de la BD en elle-même, mais du sujet. Encore une histoire traitant des camps de concentration et des nazis. C'est terrible à dire, mais le sujet est vu et revu, jusqu'à l'écoeurement, à se demander si certains ne se délectent pas de cette période de l'histoire.

    Avant et après cette période, il n'y a jamais eu d'atrocité, semble-t-il. Pour les autres victimes, toutes les autres victimes de toutes les autres périodes, c'est d'une grande injustice. Un peu comme ce dont se plaint (à juste titre, d'ailleurs), François dans cette histoire.

    Au final, je ne relirai pas cet album, non pas par ce qu'il manquerait de qualité, pas à cause d'une mauvaise histoire, mais tout simplement parce que je suis né en 1970 et que je ne peux pas me sentir coupable de choses que je n'ai pas vécu. Chaque siècle, chaque époque a eu son lot d'atrocité.

    Je préfère me tourner vers ce qui enchante, plutôt que de replonger dans ce qu'il y a de plus horrible en l'homme. Et garder mes indignations pour le temps présent, plutôt que de ressasser un passé aujourd'hui révolu.

    yannzeman Le 24/09/2017 à 09:14:09
    Le nouveau monde - Tome 1 - L'épée du conquistador

    J'ignore si ce tome introductif est le début d'une longue saga, (chic !) ou seulement le 1er de 2 ou 3 épisodes seulement (dommage...).
    Mais il est bien né.

    Graphiquement, la Bd a un petit côté "années 80", que ce soit au niveau du dessin ou des couleurs. ce n'est pas pour me déplaire, je retrouve un peu des sensations à la "Thorgal", les meilleurs épisodes des années 80 justement.

    Visuellement, le travail est bien fait.
    Les conquistadors ont pris le pouvoir, mais les villes aztèques sont encore debout, et on en prend plein les yeux. C'est une super idée des auteurs.

    Les décors sont superbes, et l'histoire est bien menée.
    Facile à suivre, fluide, avec des personnages aisément reconnaissables (surtout les principaux ; pour les autres, ça viendra avec le temps, je suppose).

    Les méchants sont méchants, les gentils sont gentils.
    Il y a quand même de la nuance, les auteurs ne donnent pas aux chrétiens forcément le mauvais rôle, les torts sont "partagés".
    On nous montre des autochtones aussi violents que les envahisseurs, et l'ensemble n'est pas si manichéen qu'on pouvait le craindre.

    L'équipe des gentils est fatalement diversifiée, pour respecter les critères actuels de diversité ; le moine espagnol, la princesse aztèque et le maure noir, pour faire bonne figure. Ce dernier prend beaucoup de liberté avec ses geôliers ex-compagnons d'armes, et bénéficie d'une étonnante clémence de la part de ces brutes épaisses, là où les aztèques sont massacrés en quelques secondes.
    Cela manque un peu de crédibilité.

    Je n'ai q'un bémol, qui n'est pas une critique :
    Il y a une scène, au début, d'une extrême cruauté, que les auteurs auraient pu nous épargner. Le sacrifice des enfants.
    Il aurait été préférable de le suggérer, plutôt que de le montrer.

    La scène n'est pas gratuite, mais j'ai du mal à voir des enfants violentés comme cela. Le père de famille en moi est troublé.

    Ce bémol ne doit pas altérer l'intérêt pour ce titre, en espérant que l'histoire ne soit pas réduite à 2 ou 3 chapitres et puis s'en va.
    Un album à l'image de la couverture, très prometteur.

    yannzeman Le 24/09/2017 à 00:21:49
    Le projet Bleiberg - Tome 1 - Les fantômes du passé

    Mouais.

    Je n'ai pas le même avis que mes prédécesseurs.
    Cet album se laisse lire, mais il ne casse pas trois pattes à un canard, sur une thématique complotisto-nazie un peu faiblarde.

    Des "illuminati" d'un genre très très méchant (et banquiers, justement) proposent leurs services à Hitler, en 1924. Il prendra le pouvoir selon les consignes de ces comploteurs, en 'respectant les règles politiques en vigueur en allemagne". Et tant pis si les juifs trinquent au passage.

    Comme si la situation des juifs en particulier avait de l'importance pour des gens qui veulent devenir les maitres du monde...
    (sans compter que nombre de juifs étaient banquier à l'époque, en allemagne ; imaginer qu'ils puissent ignorer un tel complot fourbi par leurs collègues est assez difficile à avaler !).

    Mais bon, c'est un détail, j'espère que le roman dont cette Bd est l'adaptation, est plus subtil sur ce point.

    Les dessins sont pas mal, mais ce n'est pas totalement ma tasse de thé ; je préfère des encrages plus sombres, plus "BD". Là, j'ai l'impression de lire la 1ère BD d'un débutant (pour l'encrage, je répète), alors que ce n'est pas le cas.

    Côté scénario, ça a le gout de "XIII", mais très vite, je sens que ça n'en aura pas le niveau. Le scénario n'est pas toujours facile à suivre, certains récitatifs auraient mérité des illustrations de ce qui est raconté, plutôt qu'un plan sur une voiture qui démarre, par exemple.

    Et puis, là où le bas blesse, et où on s'éloigne de la qualité d'un "XIII", c'est dans la personnalité des personnages. On est loin d'une BD mature, mais plus dans le manga pour ado tendance "Nicky Larson".

    Le grand balèse tueur sans pitié, la jeune femme garde du corps et le trader dépressif qui se découvre une conscience. Sur le papier, ça fait mature (ou presque ; la garde du corps blonde un peu fragile d'aspect, j'y crois moyen, rien qu'à la voir).

    Mais à la lecture...
    On passe trop facilement de la noirceur pure (l'accident de voiture avec le bébé) au comique de situation (laisser la jeune blonde se débrouiller pour voir quel est son niveau), et l'un ne va pas trop avec l'autre.
    Et puis, cette amourette naissante...
    Ca marche dans les mangas, mais à mon sens, pas trop, là.

    Bref, j'ai été déçu par cette BD.
    Je ne chercherai pas à lire la suite.

    yannzeman Le 16/09/2017 à 12:12:15

    Graphiquement, tout n'est pas réussi, mais certains passages sont pas mal, niveau décors (sous la neige, essentiellement). Les autres, comme la guerre des tranchées, je suis moins fan. Dans le genre, "l'armée de l'ombre" de Speltens est beaucoup plus réussi, graphiquement parlant. Ou "La guerre des loups" de Lepointe, pour la 1ère Guerre Mondiale.

    L'histoire est assez facile à lire, mais les changements de temps sont un peu abrupt, pas toujours très bien annoncés.

    Il manque tout de même le contexte historique dans lequel se déroule chaque chapitre de l'album.
    Surtout à partir de 1936, quand on nous montre les préparatifs d'une tentative de putsch ; on entend la diatribe des putschistes, mais pourquoi rendent-ils les juifs et les rouges responsables de l'état de la France ? Quelques vignettes d'illustration des raisons de cette haine auraient été bienvenues, sinon on ne peut pas prendre cette histoire au sérieux.

    N'oublions pas que les lecteurs potentiels de cette BD n'ont, de l'Histoire de France, qu'une image assez floue, concernant la 2nde Guerre Mondiale (sans parler de la 1ère Guerre Mondiale).

    La fin de ce tome, abrupt là aussi, nous éloigne de l'étude sociologique (je pensais trouver dans l'album une tentative d'explication sur ce héros devenu tortionnaire, mais il n'en est rien) pour nous faire basculer dans la BD d'action et de suspense.

    Et dans ce cas, il restera une BD pas déplaisante à lire, mais moins intéressante, historiquement parlant, que prévu. Je ne suis pas certain que le tome 2 y changera quoi que ce soit. le sujet traité est finalement moins ambitieux que ce à quoi je m'attendais.

    Dommage.

    yannzeman Le 09/09/2017 à 17:24:59
    Les aventures de Betsy - Tome 2 - Le Fantôme d'argent

    Même bonne impression que "biggyjay".
    Album réussi, dessin en progrès, scénario type Da Vinci code (en moins invraisemblable) et enquête menée tambour battant.

    Les paysages sont plaisants, les ambiances bien remplies, les couleurs agréables et l'époque (1963) est bien rendue.

    J'ai également hâte de lire d'autres albums de Betsy, c'est très bon signe.

    Si je devais juste rapporter un défaut à la série, je dirai que Betsy doit étoffer la "famille" de personnages qui l'entourent. Je ne parle pas de ceux dont elle fait la connaissance au cours de ses recherches, mais de ceux qu'elle côtoie d'album en album.

    Il y a bien sa cousine Margot, et ceux du garage où elle travaille (mais qu'on ne voit pas trop cette fois), et puis bien sur le sieur Schlumpf, mais c'est peu, trop peu.

    Les aventures de Betsy ressemblent un peu à celles de Tintin, et il lui manque un capitaine Haddock, un compagnon d'aventure qui tour à tour la challengera ou l'aidera, pour que la série prenne de la hauteur, devienne mémorable.

    Il n'empêche, pour l'instant, le plaisir est là, et je n'ai pas été déçu par ce 2è album.
    Sinon, la lassitude poindra.

    yannzeman Le 04/09/2017 à 23:34:06

    Je l'avoue, je me suis fait piéger, quasiment jusqu'à la fin, par le piège que l'auteur nous a tendu.
    Mais je n'ai pas le sentiment d'avoir été floué, et si l'histoire est terrible (dans le sens "dramatique"), elle est forte et les personnages principaux ont une ame.

    Ce n'est pas toujours le cas, dans les histoires en 1 seul volume, que je n'apprécie pas d'habitude, et que j'ai plutôt tendance à fuir.

    Je n'aurais donc pas du lire ce livre, je l'ai quand même lu, et comme il était long (270 pages, tout de même), je l'ai lu en 2 soirs. Mais je l'ai dévoré.

    Le changement de continent aurait pu me décontenancer, et sur le moment je n'ai pas apprécié l'idée, un peu trop cliché, sur les pays d'Afrique noire et sur la douceur de vivre des expatriés.

    Mais pour avoir effectué un voyage similaire (ou presque, étant donné les circonstances dans lesquels Baudouin effectue ce voyage), j'y ai retrouvé ce que j'avais moi-même ressenti. L'auteur est juste sur la description qu'il en fait, rien à dire, c'est du bon travail de reconstitution.

    C'est tout de même une afrique heureuse, que le terrorisme islamiste a un peu mis à mal ces dernières années, mais ce n'est pas le plus important dans ce livre.

    L'histoire est forte, pas du tout banale, et si les dessins pourraient être améliorés (faut bien trouver de quoi pinailler un peu), comme ces affreuses voitures pas du tout à l'échelle, le livre se laisse lire aisément.

    Sur la 2è partie, on se rapproche d'ailleurs de "Aya de Yopougon", c'est agréable et chaleureux, malgré le contexte (le cancer foudroyant, tout de même, difficile à oublier).

    La grande force de cette histoire, c'est de procurer des émotions et me faire réfléchir sur le sens de la vie et plus encore sur mes relations avec ma famille.
    Dieu merci, elles sont au beau fixe, je n'ai pas eu besoin d'un tel livre pour me rappeler que d'aimer mes parents et mes frères (et maintenant ma propre famille) est 100 000 fois plus important que le métier que j'exerce ou l'argent que je gagne, mais c'est peut-être important pour d'autres lecteurs d'en prendre conscience.

    En tout cas, du bel ouvrage, une histoire forte, bravo.

    yannzeman Le 27/08/2017 à 17:12:09

    Je n'aime pas les histoires en un seul tome (je l'ai assez dit), et je ne pensais pas, en achetant ce livre, que ce serait une fois encore un "one shot". Sinon je ne l'aurais pas acheté.

    La présence d'un sous-titre, que j'avais pris pour un nom de volume, annonciateur de suites, m'avait induit en erreur.

    Mais le dessin m'attirait, la période aussi, alors je l'ai acheté.
    Et je ne le regrette pas.

    J'ai passé un "bon" moment de lecture, si tenté qu'on puisse dire cela d'un récit de guerre, où l'on meurt à tour de bras.
    Il ne faut juste pas trop s'attacher aux personnages. leur personnalité est forcement un peu sommaire, one shot oblige, mais enfin, vu qu'ils meurent à chaque page...

    Le dessin est ce qui m'a encourage à acheter le livre, et après lecture, j'espère que les petits cochons ne mangeront pas le dessinateur et qu'on le reverra sur d'autres projets. L'ambiance des décors est très bien rendu, je n'ai pas vu de fautes de gout dans les personnages.

    Je ne connais pas Victor Lepointe (son travail, s'entend), mais si il est débutant, c'est TRES prometteur !
    Etrange qu'aucune maison d'édition connue n'ait publié "la guerre des loups", tant le résultat est "professionnel" et abouti.

    Même l'album (l'objet) est beau à regarder, à toucher, avec un grain qui fait penser qu'on manipule une toile de maitre.

    Vivement d'autres projets comme celui-là !

    yannzeman Le 23/08/2017 à 13:52:08
    Guy Lebleu - Tome 3 - Les pirates de la nuit

    Il n'y a pas beaucoup d'avis pour cet album, alors je vais donner le mien.

    Je suis fan du travail de M Charlier, donc j'avais de grandes espérances et une certaine expérience de lecture de son oeuvre. Je ne partais pas en territoire inconnu, et si je n'ai pratiquement rien lu du vivant de ce scenariste, je me suis rattrapé à son décès (hélas).

    J'hésitais depuis un moment à lire "Guy Lebleu", qui n'a pas beaucoup fréquenté les bacs des libraires.

    J'ai cédé la semaine dernière, en voyant dans les bacs d'un libraire de Rennes ce tome 3, à la chouette couverture et au titre évocateur d'une certaine BD du passé.

    Bien m'en a pris, sa lecture m'a lavé des yeux d'un certain nombre de navets de ces dernières années.

    Que cela fait du bien de lire une bonne histoire, bien structurée, prenante, et plutôt bien dessinée !

    C'est rythmé, sans temps mort inutile, ni état d'âme superflu ; pas de remplissage, mais de l'action racontée avec talent.

    Je n'ai qu'un reproche à faire aux auteurs :

    Le personnage principal (Guy Lbleu, donc) est trop "témoin" de ce qui se déroule, et pas assez actif à mon gout ; il subit jusqu'au moment où, enfin (mais très tard), il réagit.

    La personnalité un peu fade de Lebleu rejailli un peu sur le rendu graphique du personnage ; il est difficile de se faire une idée précision de sa tête, qui est flou et changeante au cours de l'album. Quel age a-t-il ? Mystère.
    Il manque un peu de personnalité, là où d'habitude les personnages de M Charlier sont en acier trempé.

    mais bon, l'album est très agréable à lire, car l'aventure est prenante. Je suis très content de mon achat impulsif !

    yannzeman Le 15/08/2017 à 09:42:04
    Enormous - Tome 1 - Extinction Level Event

    Les couvertures n'avaient pas attirées mon attention lors de leur sortie aux USA. La parution en VF, en 1 volume regroupant les 7 fascicules, m'a permis de "lire" l'histoire d'un seul coup.

    Ca se lit vite.
    Trop vite.
    Ce n'est pas toujours un mauvais point, mais enfin, ce n'est jamais bon signe quand même.

    Et effectivement, le scénario est bêbête ( mi-survivaliste mi-attaque de monstres), mais c'est un genre et il a produit des mangas excellents dans le passé.

    Mais les auteurs de manga savaient donner de la profondeur à leurs personnages, et ce n'est pas le cas ici. Les gens apparaissent et meurent, le plus souvent rapidement, sans qu'on s'attache à eux, vu que ce sont des ectoplasmes.

    On a même droit au poncif à la mode, avec la lesbos de service, un top canon comme on en rencontre peu dans les assos LGBT !
    Perso, j'ai jamais accroché à Lara Croft, alors si en plus elle préfère les femmes...

    Et puis, qu'elle survive à ce qui lui arrive est totalement impossible ; tous meurent sauf elle, et à un moment donné, ça finit par se voir.

    Et bien sur, le salopard de service est... je vous le donne en mille... un chrétien !!!!!
    Un égoïste, un pur enfoiré, qui passe son temps à lire la Bible mais à ne pas l'appliquer. Bien sur, c'est connu, tous les chrétiens sont des égoïstes, et tous les athées sont des saints.
    (je dis bien "athées", car aucun personnage, à part ce salopard de chrétien, ne fait référence à sa foi, dans un moment pareil ou la mort emporte tout le monde)

    Le dessin, s'il fait illusion au début, finit par lasser et démontre, une fois encore, qu'un bon illustrateur de couverture ne fait pas un bon dessinateur de BD/comics.

    Les scènes sont parfois très confuses, le dessin aussi, on ne sait pas toujours ce qui se passe, et à force d'imprimer du mouvement pour du mouvement, on se perd dans la narration.

    Les jeux de lumière, là encore, sont sympas au début, mais prise de tête assez rapidement, car les personnages sont perpétuellement entourés de traits de couleurs vives (des balles lumineuses qui passent ? ou sinon, quoi ????), et c'est soulant.

    Les couleurs, du reste, sont pas toujours très bien choisies ; le violet à toutes les sauces provoque une indigestion de couleurs vives ou mal choisies.

    Si je devais faire une analogie avec un film, je dirais que cet "Enormous" se rapproche de "Hardcore Henry", pour ceux qui l'ont vu :
    Au début, on est épaté par la virtuosité de ce long (faux) plan séquence filmé à la 1ère personne. Et puis, comme l'hyperaction sans scénario donne un poulet sans tête, on se lasse assez vite, et on ne finit même pas le film.

    Là, c'est pareil.
    Ils peuvent tous crever dans cette BD (et d'ailleurs, c'est ce qui se passe), je m'en fous. Je suis déjà posé à autre chose.

    Sans intérêt.

    yannzeman Le 13/08/2017 à 23:52:49
    Alice Matheson - Tome 5 - Les obsessions de Sam Gibbs

    Mon avis vaut pour les 5 tomes, lus en l'espace de quelques jours (mais pas dévorés).

    Je suis déçu de cette (fausse) série, qui cache une série-concept, avec des dessinateurs qui changent à chaque album (d'où une variation dans le niveau global des dessins), mais également un changement inattendu de scénariste (au tome 4, de mémoire) !

    Plus embêtant, je ne crois pas beaucoup au personnage principal, qui est détestable et ne créé pas du tout l'envie qu'elle s'en sorte.

    N'est pas Dexter qui veut, et si l'analogie est évidente, elle s'arrête dès les 1ères pages. Dexter tuait les tueurs en série qui échappaient à la justice, rendant service à la société ; Alice est une tueuse sadique qui prend un plaisir pervers à tuer des personnes innocentes.

    Outre l'aspect moral du personnage, ce qui rendait Dexter sympathique, ou du moins plus humain, c'était la profonde humanité de son entourage (Rita, les enfants).

    Alice n'a aucun entourage, juste des collègues de travail, et le niveau de leur relation fait plutôt penser à un épisode d'Hélène et les Garçons qu'à une série pour adultes.

    Bref, le personnage me dérange, la lecture me déçoit, le dessin devient fade et je ne suis pas certain d'avoir envie d'en lire plus. Ne pas connaitre la (éventuelle) fin ne me posera pas de problème.

    yannzeman Le 13/08/2017 à 23:52:07
    Alice Matheson - Tome 1 - Jour Z

    Mon avis vaut pour les 5 tomes, lus en l'espace de quelques jours (mais pas dévorés).

    Je suis déçu de cette (fausse) série, qui cache une série-concept, avec des dessinateurs qui changent à chaque album (d'où une variation dans le niveau global des dessins), mais également un changement inattendu de scénariste (au tome 4, de mémoire) !

    Plus embêtant, je ne crois pas beaucoup au personnage principal, qui est détestable et ne créé pas du tout l'envie qu'elle s'en sorte.

    N'est pas Dexter qui veut, et si l'analogie est évidente, elle s'arrête dès les 1ères pages. Dexter tuait les tueurs en série qui échappaient à la justice, rendant service à la société ; Alice est une tueuse sadique qui prend un plaisir pervers à tuer des personnes innocentes.

    Outre l'aspect moral du personnage, ce qui rendait Dexter sympathique, ou du moins plus humain, c'était la profonde humanité de son entourage (Rita, les enfants).

    Alice n'a aucun entourage, juste des collègues de travail, et le niveau de leur relation fait plutôt penser à un épisode d'Hélène et les Garçons qu'à une série pour adultes.

    Bref, le personnage me dérange, la lecture me déçoit, le dessin devient fade et je ne suis pas certain d'avoir envie d'en lire plus. Ne pas connaitre la (éventuelle) fin ne me posera pas de problème.

    yannzeman Le 29/07/2017 à 23:51:43
    Gilles Durance - Tome 3 - Le vol du Concorde

    Ce tome 3 ne déroge pas à la règle, il est prenant et se laisse lire d'une traite.

    L'histoire qui nous est racontée commence bizarrement, et j'ai l'impression d'avoir loupé un chapitre. Par la suite, tout va rentrer dans l'ordre, heureusement. Mais c'est troublant.

    Le scenario est solide, comme un bon JM Charlier. Il ne faut pas s'en tenir à la couverture, qui laisse croire à une histoire légère, car ce n'est pas le cas. On est plus proche d'un "Tanguy et Laverdure", tendance "l'espion venu du ciel / survol interdit".

    La seule différence, c'est que les scènes d'humour d'un scénario à la Charlier sont remplacées par du sexe un peu gratuit mais pas si méchant que ça, au final. Les filles sont canon, il faut bien s'en servir un peu.
    (un peu de misogynie ne fait pas de mal, allez)

    L'histoire contient une fin à suivre, il va falloir patienter un peu pour savoir si (...) survit ou pas.

    Seul (tout) petit reproche :
    J'ai du mal à cerner la personnalité du personnage-titre, Gilles Durance. A la façon d'un Tintin ou d'un Spirou, il a tendance à s'effacer devant ses acolytes plus exubérants ou déterminants pour l'histoire.
    On est loin d'un Michel Tanguy, de ce point de vue là.

    Quant au dessin, il est bon.
    Il me semble un tout petit peu moins bon que dans les 2 tomes précédents, par moments.

    mais enfin, je n'ai pas été déçu, j'ai passé un excellent moment de lecture, dans un genre (l'aventure/barbouzerie) pas si présent dans les BD d'aujourd'hui.

    yannzeman Le 29/07/2017 à 23:38:44
    Les beaux étés - Tome 3 - Mam'zelle Estérel

    Ce 3è tome est un tout petit peu moins réjouissant que les 2 précédents (surtout le tome 2, qui était fabuleux).

    Pas la faute des personnages, qui ressemblent furieusement à ma famille, qui organisa également un voyage jeunes parents - grands parents en 4L (mais en Italie, Venise, excusez du peu).

    Non, c'est tout bêtement que ces vacances sont affreuses (en villégiature à Saint-Etienne, que les stéphanois me pardonnent, mais cela fait moins rêver que la N7 jusqu'aux bords de la Méditerranée).

    En plus, la nourriture est un cauchemar, et le choix d'un hôtel de centre-ville ne fait pas rêver du tout.

    Et même la partie se déroulant non pas dans les années 60 mais 20 ans plus tard n'est pas très joyeuse.

    Au final, ce tome 3 n'est pas mauvais, mais il fait moins rêver que les précédents ; l'appel au voyage est moins fort cette fois.
    J'ignore ce que le tome 4 racontera, mais j'espère qu'il sera un poil moins tristounet. Je me montre peut-être un peu exigeant, mais le tome 2 était tellement génial que...

    yannzeman Le 20/07/2017 à 00:23:07
    Cross Fire - Tome 7 - Ressuscite un autre jour

    Entièrement d'accord avec ce qui a été écrit par namlik.
    Je ressors mitigé de la lecture de cet album.

    Si cela avait été le 1er d'une série (en occultant le fait que c'est le dernier, mais simplement sur ses qualités intrinsèques), je n'aurais sans soute pas poursuivi.

    Difficile aussi de dire ce qui me chiffonne sans révéler l'histoire.
    Disons que je n'apprécie pas la direction prise par certains destins, et que "tout ça pour ça" (une quête d'un artefact aux pouvoirs immenses certifiés... qui se révèle bidon, alors que son détenteur est immortel par sa détention ; il y a là un paradoxe qui gâche tout).

    Quant à ce commencement de phrase du chef Medjail, justement, bin je ne comprend pas ce qu'il laisse entendre ; sur le forum, je lis qu'on peut supposer y voir une allusion à une éventuelle suite façon drôle de dame, mais quand il prononce ces quelques mots, le Medjail regarde une personne décédée, et non les 3 filles.

    Bref, je suis un poil déçu par cette fin qui s'est fait attendre ; et comme je n'ai pas eu le courage de relire les tomes précédents, je n'étais plus du tout dans l'histoire, ce qui est une erreur de ma part, mais qui montre aussi que j'avais un peu oublié les protagonistes, et donc que cette série n'est peut-être pas si puissante que je le pensais.

    Mais peut-être aussi que je vieillis ?

    yannzeman Le 11/06/2017 à 23:55:05

    Hasard du calendrier des parutions, deux livres sont parus ces derniers mois, pour évoquer deux tragédies se déroulant en Bretagne (ou concernant des bretons).

    Mais autant "Bugaled Breizh" est une réussite, autant "Bleu pétrole" (sur la marée noire provoquée par l'amoco cadiz - j'ai oublié l'orthographe exacte et je m'en moque un peu- m'a déçu.

    Les deux ouvrages évoquent des faits qui se sont déroulés il y a longtemps, et les auteurs, dans chacune des histoires, ont voulu mélanger réalité et fiction.

    Mais "Bleu pétrole" m'a déçu, parce que la réalité était plus belle que la fiction. Par contre, "Bugaled Breizh" est mieux écrit, parce que collant plus justement à la réalité, et les personnages fictifs (je pense que le journaliste est inventé) ne viennent pas transformer la réalité, mais juste l'éclairer en nous emmenant dans cette histoire.

    Et puis, il y a une enquête, qui nous est racontée, c'est forcément plus prenant.

    L'Etat français ne ressort pas grandi de cette histoire ; c'est (trop) souvent le cas lorsqu'il s'agit de la Bretagne, pays martyrisé tout au long de l'Histoire, sans que je comprenne trop pourquoi (l'interdiction de faire du vin et du tissu, l'interdiction de parler breton, Seznec, les poilus de 14-18, les marées noires que les communes ont du défendre seules devant les tribunaux internationaux...).

    Au final, j'ai lu une bonne histoire, une BD prenante et à l'atmosphère juste (là où je n'avais pas trop senti le côté breton, dans "Bleu pétrole"), et des dessins qui collent bien à l'histoire.
    Je recommande ce livre, moi qui ne suis pas toujours très chaud pour les histoires terminées en un seul volume.

    yannzeman Le 11/06/2017 à 22:00:18
    Michel Vaillant - Nouvelle saison - Tome 6 - Rébellion

    Je ne pensais pas prendre autant de plaisir à lire cet album.
    Les tomes précédents de cette reprise (sorte de saison 2) étaient de bonne facture, mais il manquait parfois un peu d'action automobile, parfois un peu de chair aux personnages, et parfois le dessin n'était pas totalement au niveau de celui de M Jean Graton.

    Mais là, rien à dire, c'est du bel ouvrage.
    L'album commence par un crève-coeur, d'autant plus dur à avaler que j'ai (hasard ?) relu, ces derniers temps, les tout premiers albums de Michel Vaillant ("le 13 est au départ", "la trahison de Steve Warson", "les casse-cous", rien que cette semaine) et forcément, ce début d'album...

    Mais pour ceux qui hésitent encore, cela ne veut pas dire que cet album est mal commencé, au contraire !
    Simplement, pour ne pas gâcher le plaisir, je ne peux rien révéler et donc je vais rester maladroit dans ma formulation.

    La suite de l'album, je l'ai lu d'une traite.
    C'est très plaisant, très prenant, et pour une fois, même les personnages secondaires ont de la chair.
    Je ne reconnais toujours pas "graphiquement" les personnages (Michel Vaillant, c'est toujours pas ça, mais les autres non plus, à commencer par le grand-père vaillant, méconnaissable), mais l'histoire, la qualité du scénario, fait oublier ce "défaut de fabrication".

    Une énorme réussite pour une reprise dont, il faut être honnête, on n'espérait plus grand chose, persuadé que le meilleur était derrière nous, dans les fabuleux albums des années 50 et 60.

    Grand merci aux auteurs pour cette renaissance.

    yannzeman Le 03/06/2017 à 12:43:09
    Fripounet et Marisette - Tome 1 - Le repaire des grenouilles

    Ces livres des aventures de Fripounet et Marisette n'ont pas bercé mon enfance (je n'étais même pas né), mais celle de ma mère (génération née en 1947).

    C'est elle qui m'a fait découvrir ces albums, quand j'étais déjà adulte et que ces albums ressortaient aux Editions du Triomphe (formidable boulot, à propos).

    Ces histoires sont ancrées dans leur époque (les années 50), mais n'ont pas subi les affres du temps, et demeurent lisibles, au même titre que celles de Tintin ou Blake et Mortimer.

    Plongez sans à priori ni inquiétude dans ces fabuleux albums, vous allez être conquis !

    (dans la version numérisée dont je dispose - car hélas ces albums sont parfois difficiles à dénicher - ce n'est pas le 1er de la série, mais peu importe, ce n'est pas un album de débutant, mais un album parfaitement maitrisé graphiquement)

    yannzeman Le 03/06/2017 à 12:40:19
    Fripounet et Marisette - Tome 2 - L'œil d'aigle

    Ces livres des aventures de Fripounet et Marisette n'ont pas bercé mon enfance (je n'étais même pas né), mais celle de ma mère (génération née en 1947).

    C'est elle qui m'a fait découvrir ces albums, quand j'étais déjà adulte et que ces albums ressortaient aux Editions du Triomphe (formidable boulot, à propos).

    Ces histoires sont ancrées dans leur époque (les années 50), mais n'ont pas subi les affres du temps, et demeurent lisibles, au même titre que celles de Tintin ou Blake et Mortimer.

    Plongez sans à priori ni inquiétude dans ces fabuleux albums, vous allez être conquis !

    yannzeman Le 30/05/2017 à 22:17:42
    Amber Blake - Tome 1 - La fille de Merton Castle

    J'attendais beaucoup de ces "retrouvailles" entre le dessinateur Butch Guice et son encreur Mike Perkins (qui réalise une carrière "solo" intéressante, en tant que dessinateur).

    J'avais beaucoup aimé leur travail à 4 mains sur "Ruse", par exemple.

    Mais là, je n'ai pas retrouvé ce qui faisait la qualité du duo.
    Première déception, la plus évidente, car visuelle.

    Ensuite, je ne connais pas le travail de Jade lagardère, mais si l'histoire commence fort (un abandon, la chose la plus horrible qui puisse arriver à un enfant), il manque ensuite terriblement de sentiments autour des personnages, pour les rendre attachants.

    Je les ai oublié aussitôt lu.

    Au final, un album que j'aurais vite oublié.
    dommage

    yannzeman Le 20/05/2017 à 23:50:53
    Travis - Tome 12 - Les Tueurs de fer

    C'est un album "de transition", d'un cycle qui ne restera pas dans les annales, mais qui a le mérite de se lire facilement et agréablement.

    Le scenario de cet album n'est pas le meilleur de la série, alors que nous retrouvons le héros-titre, qui avait disparu (et donc ce retour devrait me réjouir... mais cela ne me fait pas plus d'émotion que cela). Vlad prend beaucoup de place, et c'est tant mieux, mais même lui ne peut apporter plus à cet épisode plan-plan.

    Il y a pourtant une bonne idée, ce parallèle entre robot de combat et mines anti-personnel (C'est quand même un scénario de M Fred Duval, la qualité demeure), mais pour le reste, je n'ai pas été emballé plus que ça.

    Le dessin est plan-plan aussi. Fourni par un des meilleurs scénaristes de ces 20 dernières années, digne successeur de M Jean-Michel Charlier et de M Greg (tendance "Bernard Prince"), ce tome est une fois de plus bien rythmé et les cadrages sont bons.

    Pourtant, le dessin reste plan-plan, car le dessinateur fait "ce qu'il sait faire". Il faudrait peut-être changer de dessinateur, comme cela été fait pour "Carmen McCallum" ?
    Au début, cela m'a em...nuyé, que Gess quitte la série, mais petit à petit, j'ai adopté le style Emem, et maintenant, je me réjoui qu'il soit le dessinateur.
    Il faudrait peut-être un tel changement sur "Travis" ?

    Mais attention, uniquement si le nouveau dessinateur se révèle aussi efficace que christophe Quet, sinon, le changement pour le changement, non merci, on a déjà donné avec hollande et macron !

    Juste un bémol, sur ce volume 11 :
    la scène du début de l'album n'est pas assez identifiée flash-back. C'est d'autant plus dommage qu'un coloriage un peu "sépia" aurait sans doute aidé à la compréhension, sans trop de difficulté.

    Mais enfin, je suis bien content que de telles séries au long court existent, car je déteste les histoires bâclées en 2 ou 3 albums. Et je suis persuadé que l'on désignera plus tard "Travis" et "Carmen Mc Callum" comme des séries novatrices, intemporelles, populaires et exigeantes.

    Et que l'on parlera des BD "à la Duval", comme on parle des BD "à la Charlier".

    yannzeman Le 14/05/2017 à 01:45:08
    Breizh - Histoire de la Bretagne - Tome 1 - Le Peuple Indomptable

    Ca me coute de l'écrire, car je suis breton, fier de mon pays et je soutiens toute initiative visant à parler de la Bretagne.

    Mais quand un projet est bon, je le dis (les enquêtes policières de "Fanch Karadec", de Corbet et heurteau, des Editions Vagabondages), et quand il est un peu décevant ou loupe sa cible ("Bleu", sur la marée noire, sorti récemment), je me dois de le dire aussi, d'un point de vue éthique.

    Ici, je sors terriblement déçu de la lecture de cet album.

    La déception est d'abord graphique.
    Le dessin est horrible, ne correspond pas du tout au sujet, semble réalisé par un débutant, et vraiment, certains éditeurs devraient réfléchir avant d'oser proposer des dessinateurs pas prêts.
    Ou ne correspondant pas au thème abordé.

    Je pense qu'il y a un peu des deux, avec ce dessinateur ; il semble débuter dans le métier, et n'aurait pas du se voir confier quelque chose d'aussi monumental et compliqué.
    Je pense son trait plus adapté aux chroniques urbaines contemporaines.

    Je comptais surtout beaucoup sur les scénaristes, que j'estime beaucoup pour leur travail sur d'autres séries. Mais là, ils ont été trop timorés, et leur travail est confus (comme l'est l'histoire de la Bretagne, car la France s'est bien gardée de la creuser).

    Trop timorés, car je pense que l'histoire de la Bretagne méritait mieux qu'une succession de courtes histoires de chefs guerriers échouant systématiquement. Il aurait fallut développer chaque épopée sur plusieurs albums, le temps de s'habituer à un personnage et son destin.

    Là, on passe d'un destin brisé à un autre, je n'ai pas réussi à m'y retrouver dans tous ces peuples très mal identifiés (bretons de belgiques ??? pour ne donner qu'un exemple parmi d'autres).

    C'est trop survolé, je ne suis pas entré dans les histoires.

    Très déçu, au final, je ne soutiendrai pas les tomes suivants par mon achat, et c'est vraiment dommage.

    yannzeman Le 13/05/2017 à 09:33:28

    J'ai lâché le livre au bout de 20 pages, vite lues et assez quelconques.

    L'auteur n'est pas allé au bout de ses intentions, et a tenté de ménager la chèvre et (surtout) les choux.

    L'auteur a voulu se moquer des réactionnaires (dont les intentions sont aussi -voir plus- nobles que celles des révolutionnaires), en épousant en apparence leur pensée, pour mieux la ridiculiser.

    Et cela se comprend dès la couverture, où le réac est ridiculisé parce qu'il s'émeut de voir 2 hommes se marier.

    C'est la technique des nouvelles ligues de vertu qui sévissent actuellement ; la normalité est montrée du doigt au nom du prétendu droit à la différence.
    Car le droit à la différence ne peut s'appliquer qu'aux minorités ; la majorité est priée de s'écraser, et de justifier ses actes.

    (et si vous êtes blanc, chrétien, français de souche, avec des principes de vie, des valeurs de charité, de patriotisme et marié avec quelqu'un du sexe opposé, vous allez prendre cher !)

    Je pense qu'au contraire, l'auteur a cherché à équilibrer les choses, à essayer de rendre sympathique son personnage de réac, mais pour ne pas être accusé d'être un réac lui-même, il a du donner des gages à ces nouvelles ligues de vertu, et tourner en dérision les pensées finalement pleines de bon sens du réac.

    Le résultat est décevant, et soulant au bout d'un moment, car ce n'est pas très drôle. Le constat de départ est juste, mais la chute des "gags" fait pschitt. Souvent, je n'ai pas réalisé que c'était la chute de l'histoire.

    Bref, il y a mieux à lire en ce moment.

    yannzeman Le 06/05/2017 à 20:16:22
    Nom de code : Martin - Tome 2 - Hoggar

    J'ai été agréablement surpris par le 1er tome, pas grâce au scénario (car c'est M Fred Duval à la baguette, le digne successeur de M Jean-Michel Charlier) mais grâce au dessin, qui était bien supérieur à ce que je connaissais de M Créty (en fait, je n'ai pas fait le lien tout de suite avec ce que j'avais déjà lu de lui, qui ne m'avait pas particulièrement marqué, que ce soit "Masqué" ou son travail sur Star Wars).

    J'attendais donc la suite avec impatience.
    Je suis un peu moins emballé par cette suite, même si cela reste une série très correcte.

    le personnage titre manque de caractère, finalement ; quand James Bond 007 a une personnalité bien trempée (qui transcende les différents acteurs qui l'ont incarné), ce Martin en manque cruellement. Je n'étais même pas sur que ce soit le même personnage quand dans le 1er tome, ni que dans ce volume 2, ce soit bien le même personnage que l'on suit à 2 époques différentes !

    Les autres personnages sont à l'unisson, oubliables.

    Et même à propos de l'histoire, je ne suis pas sur d'avoir bien compris ce que les auteurs voulaient nous dire. Il y a un lien avec les attentats de novembre 2015 qui ont ensanglanté le 11è arrondissement parisien, visiblement, mais enfin à part ça...

    Certaines cases ne sont pas aussi bien dessinées que les autres, c'est plus flou, pendant certaines scènes d'action (alors est-ce volontaire ?). Je ne me souviens pas avoir remarqué cela dans le tome 1...

    Et le dessinateur a visiblement utilisé des photos, pour certains décors, qu'il a "photoshopé" (si c'est bien le terme), pour faire croire que c'est lui qui a dessiné. Là aussi, cela ne m'avait pas frappé dans le tome 1.

    Et surtout, mon plus gros reproche concerne la dédicace écrite par Stéphane Créty ; apparemment, cet album sera son dernier sur cette série. Est-ce déjà la fin de la série ?
    Je ne l'espère pas, malgré mes critiques, mais si c'est le cas, c'est encore un cas insupportable d'arnaque commerciale, ou il n'est pas annoncé que l'histoire se déroulera en 2 petits tomes.

    Si vous hésitez à acheter cet album, prenez votre temps, pour que les éditeurs hésitent à sortir ces fausses séries conclues en 2 ou 3 tomes.

    yannzeman Le 02/05/2017 à 23:20:29
    Tanguy et Laverdure (Une aventure "Classic" de) - Tome 2 - L'avion qui tuait ses pilotes

    Le 2ème tome confirme l'excellente impression laissée par le 1er.
    Quel plaisir de lire "à titre posthume" un album scénarisé par JM Charlier !

    Alors, oui, il y a des incohérences dans l'histoire (un enregistreur à K7 dissimulé en 1,2 secondes, un coup de fil à un ami juste avant), mais c'est plus drôle qu'autre chose.

    Le 2ème tome est cependant moins bon que le 1er, d'abord parce que l'effet de surprise n'y est plus (on s'attend à une histoire du niveau de Charlier, avec un dessin à la Uderzo, maintenant), et ensuite parce que j'ai eu la sensation que l'histoire était étirée en longueur un peu artificiellement.

    Mais enfin, quel bonheur de lire une histoire sérieuse, documentée, doucement nostalgique de la France heureuse et ambitieuse (et non en crise permanente, croulant sous les déficits, l'insécurité et une immigration folle), et des héros infaillible, droits et profondément humains.

    Que cela fait du bien, après les déconvenues des albums de lé série régulière, depuis sa reprise par des équipes pas franchement à la hauteur.

    J'espère simplement que le prochain album (car, chic !!! il y en aura un !) sera lui aussi à la hauteur. Car la barre est haute, maintenant, pour ces "Tanguy et Laverdure classique".

    yannzeman Le 25/04/2017 à 23:25:24

    je ne suis pas le coeur de cible, mais j'ai quand même lu cet album.

    bon, je pensais trouver le récit de la quête du prince charmant, version meetic (et ses déboires), par une quadra un peu revenue de tout.

    En fait, la quête met du temps à démarrer, et se termine très rapidement aussi. Le scenario est finalement hyper classique, et n'apporte pas grand chose au sujet. surtout, on devine la fin assez rapidement.

    le dessin est correct, sans plus ; facile à lire, mais les tronches des hommes ne sont pas toujours réussies. Néanmoins, on arrive à reconnaitre les personnages, ou presque.

    Je suis un peu déçu quand même, je n'y ai pas trouvé ce que je cherchais. il n'y avait pas tant que ça "d'étoiles filantes".

    yannzeman Le 23/04/2017 à 15:37:38

    J'ai acheté cet album par militantisme, régionaliste surtout et écologiste (réel, pas pseudo-écologiste comme les verts).
    Je pensais aussi en apprendre plus sur le combat des élus bretons contre un géant de l'industrie pétrolière.

    Au final, je n'ai rien appris (dans la partie BD de l'album) sur le combat judiciaire, et je n'ai pas trop ressenti non plus le poids de ce combat sur la famille Larzé.

    Mais ce n'est pas un mauvais album, cependant.

    L'histoire est plaisante à lire, très joliment dessinée, même si cette Bretagne finistérienne ne correspond pas tout à fait à ce que j'en connais(sais).
    Le côté bretonnant n'existe qu'à travers l'hymne breton (le bro gozh ma zadou), et les vilains aspects des années 70 (les affreuses fringues) sont gentiment gommés au profit d'un style vestimentaire plus "contemporain-intemporel chic", à grand renfort de bottes marines, de maillot marins rayés et de cirés jaunes.

    Ce qui m'a un peu déçu, une fois la lecture de la partie BD terminée, c'est en découvrant dans la partie documentaire, que la famille dont on vient de me raconter le combat (même superficiellement) n'existe pas.

    L'auteur s'est inspiré de sa famille, mais a créé des personnages fictifs, pour illustrer un combat lui bien réel.
    Je ne comprend pas ce parti pris.

    Et du coup, je me suis senti un peu "trahi", par l'auteur.

    Heureusement, la partie documentaire vient rétablir la réalité, sur ce que ce combat a apporté à la Bretagne et à la France. Et aussi (et surtout), l'auteur nous parle enfin de sa famille, la vraie, et de son grand-père, ce héros.

    Là, enfin, j'ai été touché et je me suis réconcilié avec ce livre.

    Alors, du coup, au moment de trouver pour les mots pour dire si cet album vaut la peine ou pas, je préfère rester sur les émotions de fin du livre, et en dire du bien.

    Hors contexte, la partie Bd est agréable à lire, même si elle se lit relativement vite.

    Dans son contexte, je préfère la partie documentaire.

    Au final, c'est tout de même un album que je suis content d'avoir acheté, même si je reste sur ma faim concernant le combat judiciaire du pot de terre (de mer, plutôt) contre le pot de fer.

    yannzeman Le 22/04/2017 à 10:05:19
    Luftballons - Tome 1 - Able archer 83

    Avant de lire le résumé succint de l'album (pas sur cette page, mais sur une autre), je n'avais pas compris qu'il s'agissait d'une uchronie !

    J'avais des doutes, bien sur, du fait d'une présentation typique "uchronie" chez Delcourt, mais je manque totalement de connaissances historiques sur cette période, le début des années 80, pour me forger une certitude.

    Si il s'agit d'une uchronie, donc, elle est plutôt crédible au 1er abord.
    Et le dessin de Maza s'améliore par rapport à ce que je connais de lui. On est pas loin des meilleurs albums d'aviation.

    Mais en lisant l'album, quelque chose me fait tiquer.

    Le positionnement de cette uchronie est étrange.
    Dans cet univers parallèle, les socialistes allemands semblent "gentils" et soucieux de l'avenir du monde, pas belliqueux pour 2 sous, et les américains et leurs alliés ouest-allemand ou suédois d'affreux belligérants, près à déclencher un conflit.

    C'est un peu gênant, quand on sait les ravages du socialisme soviétique sur les peuples, pendant des dizaines d'années, et es risques insensés qu'ils ont fait peser sur le monde.

    A quand un album avec de gentils nazis pacifistes ou des khmers rouges opprimés ?

    Sur un sujet équivalent, j'ai préféré la série tv allemand "deutschland 83" ; là aussi, on voit les choses côté est-allemand, mais enfin, la série montre bien que les états-majors est-allemands étaient dangereux et prêt à déclencher un nouveau conflit mondial, là où l'OTAN cherchait l'apaisement.

    Cette critique mise à part, j'ai quand même apprécié l'album.
    Je n'ai pas forcément tout compris, des tenants et aboutissements de l'histoire, de l'importance de certains personnages, mais enfin ça ne m'a pas trop dérangé.

    Ce sera plus embêtant si je ne comprend toujours pas tout dans le prochain album.

    ps : est-ce possible que des MIG soient supérieurs à des F14 (et autres avions américains que je n'ai pas cherché à identifier) ?
    j'en doute...

    yannzeman Le 20/04/2017 à 22:40:34

    J'avais beaucoup apprécié les 2 tomes du "garage de paris", constitué d'histoires courtes sur des autos ayant marquées leur époque.

    la même équipe produit cette fois une histoire sur 46 pages, traitant de la naissance de la 4cv.

    C'est facile à lire, pas déplaisant, mais je ne suis pas certain d'y revenir, de relire cet album plus tard.

    Et autant une histoire courte à la "belles histoires de l'oncle Paul" aurait suffit pour raconter cette naissance, autant je ne suis pas sur qu'un album entier soit la meilleure option.

    Alors ce n'est pas un mauvais album, mais qui s'adresse aux amoureux de la 4cv avant tout (c'est ce qu'on dit dans ce cas là, mais est-ce même vrai ? car je suis sur qu'ils connaissent déjà cette histoire).
    Et ce n'est pas un album indispensable, si vous devez faire un choix entre plusieurs albums à acheter.

    yannzeman Le 06/04/2017 à 22:51:42

    Je viens de lire ce 1er épisode (de 30 pages), et je vais en rester là.
    cela me navre, car j'aime énormément le travail de Bertail.
    Mais là...

    C'est du n'importe quoi, de la fausse BD de SF, qui cache en fait de l'humour lourd auquel je n'ai pas adhéré.

    Et puis, j'ai le sentiment de lire quelque chose dans la veine de "l'incal", qui m'a laissé un très mauvais souvenirs, et des albums dont je me suis débarrassé avec plaisir, maudissant de les avoir acheté.

    c'est graphiquement un ou deux tons en dessous de ce dont Bertail est capable. Je découvre la plume de Trondheim, dont je n'ai rien lu jusqu'à présent, et qui ne me donne pas du tout envie de lire autre chose de lui.

    je suis d'accord avec Francky073, la trame est mince et j'attendais moi aussi beaucoup mieux de Bertail ( de Trondheim, je n'attendais rien, mais parce que je ne connais pas ce qu'il a commis jusqu'à présent).

    Epargnez-vous un achat inutile, n'achetez pas cette série.

    yannzeman Le 06/04/2017 à 09:05:15
    Garage de Paris - Tome 2 - Dix nouvelles histoires de voitures populaires

    A la lecture de ce 2ème volume, je maintiens mon avis très positif sur cette initiative.

    C'est toujours aussi agréable à lire, et, j'ai oublié de le mentionner à propos du tome 1, on apprend beaucoup de choses sur ces automobiles, ce qui a motivé leur lancement, ce qui explique leur échec, ou leur succès.

    Et le tout dans des scènettes sympathiques, avec parfois des retrouvailles (une famille française typique).

    Juste un (tout) petit bémol :
    la dernière histoire, sur le type H, est plombante à souhait, et il y avait peut-être mieux à faire pour illustrer cette camionnette devenue objet recherché des collectionneurs.
    Et pourquoi situer cette histoire en Bretagne, alors que j'ai connu des marchands ambulants en Bretagne jusque à la fin des années 80 voire 90 ? Ce n'est peut-être pas la région où ces commerçants ont disparu en 1er.

    Mais bon, je garde un très bon souvenirs de cette lecture, par deux bons faiseurs.
    Je vais m'intéresser de plus près à ce qui sortira dans la même veine, comme cette histoire de la 4 CV qui vient de paraitre.

    yannzeman Le 05/04/2017 à 16:10:38
    Garage de Paris - Tome 1 - Dix histoires de voitures populaires

    Je me suis demandé" pourquoi j'avais acheté ça.
    Ca parle certes de voitures, mais ce sont des histoires courtes (j'ai horreur de ça), chaque album en contient plusieurs (10, c'est beaucoup pour s'attacher à chacune d'elles).

    Le dessin est daté, on dirait celui d'un "421" de Maltaite, digne des années 70-80 qui paraissait dans Spirou, le journal.

    Et pourtant, j'adore cet album.
    Un vrai vent de fraicheur, des petites histoires fortes et qui font remonter (parfois) des souvenirs.
    Et cette nostalgie d'une France tant regrettée, franchouillarde à souhait mais authentique et simple, avec des vrais gens.

    A lire absolument, car cela dépasse l'exercice de style et ce n'est pas recommandé qu'aux seuls amateurs de bagnoles.

    yannzeman Le 04/04/2017 à 23:34:29
    Survivants - Anomalies quantiques - Tome 5 - Épisode 5

    Effectivement, je dois reconnaitre que mon enthousiasme a un peu diminué, à la lecture de ce 5è et dernier tome du cycle "survivants".

    Pourtant, il ne manque rien à l'histoire : tout le monde est là, les animaux étranges, les êtres étranges et cruels, des paysages inconnus.

    Mais tout est résolu simplement, l'angoisse des précédents volumes disparait, laissant place à un soulagement de bon aloi, mais peu excitant.

    Difficile de ne pas en dire trop sans expliquer ce qui me dérange dans la résolution de l'histoire.
    Disons que "tout ça pour ça", et "mais qu'est-ce qu'ils faisaient les tomes précédents ?"

    Et oui, puisque cela a été révélé dans d'autres commentaires, j'attends de voir ce que va donner la suite, la "rencontre" entre les différents élus de la Mantrisse.
    Mais ce sera pour un nouveau cycle à venir, je suppose, et donc il va falloir s'armer de patience ; Leo travaille vite et bien, mais il faut quand même attendre 1 an.

    Au final, l'ensemble du cycle "survivants" mérite 4 étoiles, mais pas la 5è étoile, du fait d'un final un peu en deçà de mes espérances.
    Il n'empêche, Leo, ce qu'il fait, c'est vachement bien !

    yannzeman Le 25/03/2017 à 09:17:03
    Mémoires de la guerre civile - Tome 1 - Tome 1

    Totalement d'accord avec les avis de Kurdy et Biggyjay.
    Il faut apprécier l'aspect "roman photo", signature de M Ponzio, qui se ressent encore plus dans cet album que dans certaines de ses oeuvres précédentes.

    Mais l'ambiance est réussie, j'ai envie de savoir la suite, alors c'est quand même bon signe.

    Surtout, pour comparer avec ce qui est comparable (SF apocalyptique et dessins hyper-réalistes), je préfère largement cette oeuvre à ce que nous propose un Jorodowsky, qui nous propose des horreurs à la limite du supportable.

    Certes, Jorodowsky arrive parfois à créer des personnages plus forts que ceux de Marazano, mais autant je relirai avec plaisir un Marazano, autant j'ai déjà "refourgué" à qui en voulait les quelques albums de Jorodowsky que j'ai eu le malheur d'acheter.

    La fine équipe Marazano/Ponzio nous propose à chaque fois une oeuvre forte, plaisante à lire, et avec de jolies créatures enfin réalistes (et très éloignées de ces femmes de papier glacé qui n'existent pas dans la réalité).
    Et rien que pour cela, j'achète tout leurs livres !

    yannzeman Le 22/03/2017 à 21:35:08
    Séraphin Cantarel (Une aventure de) - Tome 2 - Saint Michel, priez pour eux !

    C'est un bon album, d'une série que je ne connaissais pas (ni les livres dont cette BD est issue), mais le dessin pourrait être plus léché.

    J'aime beaucoup les histoires policières, se déroulant en province (ça change de paris), j'aime la mer, surtout atlantique, j'aime la Bretagne et la Normandie, les ambiances de bord de mer en hiver, la pluie, le froid humide, le brouillard, les vieilles pierres, les villages de granit, et le Mont Saint-Michel.

    J'ai donc été bon public, lisant sans déplaisir cette histoire policière se déroulant dans le milieu de l'art (le Mont Saint-Michel est vraiment anecdotique, et l'intrigue avait pu se dérouler ailleurs).

    Ne jugeant que la couverture, j'ai cru que le dessin serait bon.
    Il est acceptable, mais pas exceptionnel.

    C'est donc une série sympathique, mais pas exceptionnelle non plus.
    Un honnête divertissement.

    yannzeman Le 21/03/2017 à 22:39:50
    Bob Leclerc (Les aventures de) - Tome 1 - Le Cauchemar argenté

    Je ne peux pas dire que cet auteur est sans talent.
    Mais Dieu merci, toutes les BD ne ressemblent pas à la sienne, car sinon je ne me serais jamais intéressé à cet art.

    La lecture de cet album me laisse perplexe.
    Il s'agit visiblement d'un pastiche des années 50, une oeuvre qui se veut à la fois un hommage aux 50s, mais aussi sa parodie, une oeuvre humoristique, mais d'un humour répétitif, pompeux et qui finit par lasser le lecteur.

    Le rythme de l'album est sans temps mort, mais sans morceau de bravoure non plus. On ne se souvient de rien, ou alors de choses ridicules.

    Tout est trop caricatural, et visiblement cet auteur canadien a des comptes à régler avec lui même, la pédophilie et les pulsions sexuelles en général.

    La lecture devient même très ennuyeuse, lors du long passage décrivant la visite de l'intérieur de la fusée.
    La comparaison avec l'expédition vers la lune, dans tintin, est évidente et peu flatteuse pour ce "cauchemar argenté".

    C'est vraiment dommage, car grégoire Bouchard sait dessiner.
    Avec un vrai scénario (un vrai scénariste ?), il pourrait produire de jolies choses.

    Ce n'est pas un album que je recommande.
    Je sais déjà que je ne le relirai pas.
    Et pour la somme (25 euros) qu'il faut verser pour acheter ce gros livre, on est en droit d'attendre quelque chose de plus maitrisé.

    yannzeman Le 16/03/2017 à 21:10:29
    L'aviateur - Tome 2 - L'apprentissage

    J'ai mis le temps pour lire ce tome 2.
    J'avais été tellement emballé par le 1er tome, que je redoutais d'être un peu déçu par sa suite.

    Que nenni !
    Que ça fait du bien de lire un bon album, un de ceux que l'on lit, et plus tard que l'on relit avec toujours autant de plaisir.

    Au de la du dessin, qui est remarquable de beauté et de lisibilité, le scénario se lit d'une traite, tellement il nous emmène dans cet univers du passé, une époque pas édulcorée, ou tout n'était pas rose, mais où tout semblait possible, où la France découvrait l'aviation.

    A la rigueur, les auteurs pourraient se passer de ce lien, en début et en fin de chaque album, avec "Tramp", tellement cette série dérivée est bonne.

    yannzeman Le 06/03/2017 à 23:11:05
    Terra prime - Tome 3 - Deuil

    Un peu déçu par ce 3ème tome.

    Il est pourtant assez sombre, par son histoire et la violence qu'il contient.

    Mais il est aussi un peu trop bavard, ça manque un peu d'action très bien rythmée à la "carmen mac callum".

    Et surtout le graphisme baisse en qualité.
    le dessin devient flou.

    j'espère que la cadence de parution imposée ne joue pas au détriment du dessin.

    yannzeman Le 19/02/2017 à 23:43:43
    Catamount - Tome 2 - Le train des maudits

    Je me suis complètement trompé en jugeant le 1er tome, que je voyais plus proche d'un "danse avec les loups" que d'un western à l'ancienne façon "Rio Bravo".

    En fait, c'est du Sam Peckinpah !
    c'est ultra-violent, noir de chez noir, mais ça se lit avec un plaisir évident, et la fin m'a laissé sur le c..., tant je ne m'y attendais pas.

    Ce n'est pas que ce 2è tome regorge de surprises ou de trouvailles, mais je pensais que chaque tome composait une histoire complète, à l'ancienne, alors qu'il s'agit cette fois d'un feuilleton à suivre dans le 3è tome.

    Et vivement ce 3è tome, car Dieu que j'ai hâte de le lire !!!!

    Certains dessins sont époustouflants par la beauté des paysages et du résultat souhaité (et obtenu), même si le dessin reste au stade du "crayonné colorié".

    Mais l'ensemble est très simple et très facile à lire, et on prend une leçon de découpage d'histoire.

    C'est du bel ouvrage, du "classique" dans le très bon sens du terme.

    Mention spéciale à la couverture, vraiment réussie.

    Vivement la suite !

    yannzeman Le 13/02/2017 à 23:57:45
    Orbital - Tome 7 - Implosion

    Mouais...

    Effectivement, si le scénario n'est pas en cause (bon, je n'ai pas trop accroché quand même au délire des drogués qui mitraillent à tout va, ni au rapprochement mal écrit entre les 2 personnages principaux), c'est le dessin qui m'a beaucoup déçu.

    Je suis désolé, mais certaines cases sont illisibles, et on reconnait à peine, par moments, les traits des personnages.

    Le dessinateur s'est-il cassé le poignet ?
    A-t-il de l'arthrose aux doigts ?
    Je pose la question sans moquerie ni mépris, mais vraiment parce que nous avons été habitué à beaucoup beaucoup mieux.

    Et comme les cadrages ne sont pas (ou presque pas) en cause, alors peut-être l'explication est à chercher dans le domaine médical ?

    J'espère sincèrement un sursaut, et un 8ème tome plus conforme à ce qu'est cette formidable série, qui est (était) en passe de devenir le "Valerian et Laureline" du 21ème siècle.

    Enfin, il faudra m'expliquer ce dessin de fin, que je n'ai pas compris...

    yannzeman Le 12/02/2017 à 00:05:53
    Spirou et Fantasio (Une aventure de) / Le Spirou de... - Tome 11 - Le Maître des hosties noires

    Avant de lire ce 2ème opus, j'ai relu "la femme léopard".
    Mais rien n'y fait, je n'arrive pas à accrocher au travail (scénaristique) de Yann sur ces albums.

    Je ne reconnais pas "mon" Spirou, celui que j'aime, celui de Franquin (je n'ai aucun amour pour celui de Robvel et de Jijé, même si je reconnais tout à fait leur importance, surtout pour le 2ème nom cité).

    Le dessin est moins réussi que pour le précédent volume.
    Mais c'est certainement lié au scénario ; quand l'histoire est mauvaise, cela se ressent dans le dessin, peu inspiré.

    Il faut dire, aussi, que Dupuis nous a donné à lire un fabuleux "Spirou de" par Frank Pé, et forcément, on tombe de haut en lisant ce "maitre des osties".

    C'est long, c'est chiant, c'est pas drôle, c'est déjà oublié une fois lu...

    Seul le Père missionnaire sauve un peu cet album du désastre, mais c'est peu. Trop peu.

    La fin est débile, elle n'a rien à voir avec un "Spirou et Fantasio", et on referme l'album avec un sale gout de navet dans la bouche.

    J'ai l'impression que cette collection prétendument prestigieuse s'enfonce dans le médiocre, passé les tomes 1, 3, 6 et 10. les autres ne m'ont franchement pas emballé.

    yannzeman Le 10/02/2017 à 23:18:46
    Les pirates de Barataria - Tome 10 - Galveston

    Encore un bel album, qui sent bon l'aventure et le grand large, les contrées lointaines et inexplorées.

    Les auteurs se font plaisir, et ce plaisir est communicatif.
    On voyage, on ressent les éléments, la tempête, et derrière des décors paradisiaques, la réalité est plus sombre et me fait dire qu'on est plutôt bien en France et au 21ème siècle !

    Seul petit bémol, récurrent, le personnage principal n'est pas très actrice de son destin, mais se laisse un peu porter par les projets de ceux qui l'entourent.

    Mais enfin, je ne vais pas bouder mon plaisir, à la lecture de cette oeuvre d'aventure classique, à ranger sur la même étagère que "l'épervier" de Pellerin.
    On n'est jamais déçu, en lisant les "pirates de barataria" !

    yannzeman Le 04/02/2017 à 09:15:46
    Catamount - Tome 1 - La jeunesse de Catamount

    J'ai vraiment lu ce 1er album à reculons, pour une raison ridicule :
    Je ne connais pas cet éditeur.

    Et j'avais peur que le scénario ne soit pas au niveau du dessin, qui semblait prometteur (la couverture du tome 2 est vraiment réussie, et m'a donné envie de donner sa chance au tome 1).

    Et bien, bonne surprise que ce tome 1 !
    Le dessin est impeccable et l'histoire est bien menée, les personnages pas si caricaturaux que cela. Les codes du Western sont respectés, mais on est plus proche de "Danse avec les loups" que de "Rio bravo".

    Bon, après, les indiens prennent cher (traduction : les méchants de service), mais si c'est ainsi dans les romans dont la Bd est l'adaptation...

    Certaines vignettes sont superbes, et pourraient faire l'objet de poster à elles seules ; les couchers de soleil notamment, sont très réussis.

    En tout cas, j'ai maintenant hâte de lire le tome 2, et ça tombe bien, il est sorti !

    yannzeman Le 29/01/2017 à 15:03:15

    Il ne s'agit pas d'une BD, alors il ne faut pas juger l'oeuvre comme une BD.

    Le livre (car c'est de ça qu'il s'agit, d'un beau livre) s'adresse à un certain public, attiré par la nostalgie d'une époque un peu fantasmée où la Nationale 7 était la route privilégiée des départs en vacance dans le sud de la France.

    Il s'agit donc de donner envie de découvrir (ou se souvenirs, pour les plus anciens d'entre nous) une ambiance disparue, ou la route était longue, dangereuse, mais aussi pittoresque et chaleureuse, ou le voyage était déjà le début des vacances.

    Ce livre a le mérite d'exister, et de donner envie d'en savoir plus sur la Nationale 7.
    Les dessins sont corrects, et les photos sont indispensables, mais pas toujours bien placées par rapport aux textes qu'elles illustrent.

    Pour les plus intéressés, il existe un blog fabuleux, que je recommande d'autant plus volontiers qu'il n'est pas marchand, ne comporte aucune publicité, et vous procurera des semaines de lecture et de petits bonheurs.

    http://www.rendezvousnationale7.fr

    Son auteur réalise ce blog seul, dispose d'une documentation incroyable sur le sujet, et distille en plus des souvenirs personnels qui vous font entrer véritablement en immersion dans ce voyage sur la Nationale 7.

    yannzeman Le 29/01/2017 à 14:00:20
    Les décastés d'Orion - Tome 1 - Première partie

    cet album se lit sans déplaisir, certes, mais trop vite.
    et de savoir que l'histoire se termine au prochain tome en dit long sur son intérêt.

    cela aurait pu être une sorte de "laureline et valerian" du 21ème siècle, mais l'oeuvre manque d'ambition, et sera vite oubliée.

    aucun intérêt, malgré un dessin correct ; les personnages sont trop vite esquissés.

    yannzeman Le 22/01/2017 à 10:08:23

    Album à fuir.

    D'habitude, je n'achètes pas les albums dont l'histoire tient en un tome unique (ni en 2 tomes), pour la simple raison que l'auteur n'a pas le temps de développer ses personnages, les situations, et que le résultat est souvent médiocre ou décevant ou frustrant (car déjà fini avant même de prendre son envol).

    J'ai fait une exception, cette fois, bêtement attiré par un dessin que je connais et qui avait fait ses preuves sur une autre série d'héroic-fantasy.

    Quelle erreur...

    Le scénario est indigent, vu et revu, nul et sans âme, avec des personnages caricaturaux et auxquels on ne s'attache pas.

    Mais le plus grave, c'est que le dessin, précis même si figé au début, devient flou et pas plus fluide pour autant, à partir de la 49ème page !
    Comme si le dessinateur avait été prié d'en finir, et pour gagner du temps, avait confié la moitié à un assistant, ou avait tout simplement bâclé son travail.

    incroyable de nullité, cet album, au final.
    (et je ne le dis pas souvent, trop respectueux des auteurs de BD, mais à, trop c'est trop)

    yannzeman Le 19/01/2017 à 23:19:26
    L'armée de l'Ombre - Tome 4 - Nous étions des hommes

    Totalement d'accord avec GimpUser.
    J'ai beaucoup aimé les 3 premiers tomes, et je suis un peu resté sur ma faim, sur ce 4ème tome.

    Graphiquement, rien à dire.
    Cette "balade" pour rentrer chez eux me semble crédible, tant l'armée allemande devait être démobilisée et sans espoir.

    Mais effectivement, certains dialogues sonnent faux, et le final est particulièrement raté, car totalement improbable.

    Ce n'est pas tant le prénom du personnage juif qui me gène, mais le fait que son origine juive ne soit pas connue de quelqu'un qui le connait si bien par ailleurs.

    A l'époque, on allait à la messe (ou à son équivalent protestant).
    Il était donc très facile de connaitre les confessions de chacun.
    Et puis, la mixité religieuse n'existait pas beaucoup, familles juives comme chrétiennes ne le permettaient pas.

    Dommage, je vais rester sur cette mauvaise tout dernière impression, après tant de plaisir de lecture...

    yannzeman Le 16/01/2017 à 23:03:43
    Buck Danny "One-Shot" - Tome 1 - Les oiseaux noirs 1/2

    J'ai bien aimé cet album, que je n'attendais pas (je savais qu'il était en préparation, mais j'avais oublié qu'il devait sortir sous peu).

    Je voue une admiration sans borne pour Monsieur Charlier, et j'aime beaucoup les reprises de "Buck Danny " (série normale comme "classic") et de "Tanguy & Laverdure classic".

    Je trouve que les auteurs des reprises font oeuvre d'énormément d'humilité, en respectant totalement les codes de ce qui fit le succès de ces séries. Et là encore, pour cet album inachevé du maitre scénariste, Zumbiehl et Buendia ont fait du bon travail.

    Et que dire de Bergèse...

    Le triptyque "Mission apocalypse" - "feu du ciel" est pour moi le sommet de la série normale, et Bergèse y était éblouissant. J'étais moins convaincu par les albums qu'il avait réalisé seul, pas à cause du dessin, mais du scénario qui n'était pas au niveau.

    Là, Bergèse a repris son rôle de dessinateur, et c'est magique.
    Le dessin est toujours parfait, comme si ces 30 ans (entre les 1ers dessins et la reprise) n'avaient pas existé !
    c'est incroyable !

    Je concède 3 petits "défauts" à cet album :

    Pourquoi avoir inséré le sosie de Laverdure dans cet album ???
    Un private joke ? Un pari perdu ? Mystère...
    cela ne gène pas dans l'histoire, mais enfin, c'est incongru.

    L'autre petit défaut, c'est le passage sur la désignation du pilote de la mission impossible ; c'est un peu "foireux" au final, car on ne sait pas très bien quelle idée Buck avait en tête pour évincer le pilote désigné.

    Enfin, Charlier savait installer le suspense ; là, j'avoue que j'avais totalement oublié, à la fin de sa mission, que l'avion était piégé !
    c'est en lisant la conversation des maitres d'oeuvre de la mission terminée que je m'en suis souvenu, et donc je n'ai pas tremblé avant.
    Effet raté, s'il était recherché.

    Mais enfin, c'est de la pinaille et c'est un album très réussi, digne des 70 ans de la série.
    Bravo aux auteurs, et bon courage à eux pour le 2è album !

    yannzeman Le 27/12/2016 à 09:23:56
    Sambre - Tome 7 - Fleur de pavé

    Les années passent, la série demeure excellente. Mais il faut avoir le moral pour lire cette saga !

    Graphiquement, c'est toujours aussi beau, aussi virtuose, et intemporel (on pourra relire cette BD dans 20 ans, cela n'aura pas pris une ride).

    Et comme l'histoire est toujours aussi bien racontée, il n'y a pas de faille, pas de faute de gout, pas de tromperie sur la marchandise.

    On approche doucement de la fin et la fin des personnages est annoncée (involontairement ?) dans l'arbre généalogique, puisque les dates de décès sont inscrites !

    Bon, après, il faut vraiment avoir le moral, car Dieu que c'est dur d'être un Sambre...
    Mais c'est le genre qui veut ça ; du romantisme noir et sang.

    Mais Dieu que Yslaire est doué.

    yannzeman Le 26/12/2016 à 11:28:56

    Je n'avais pas l'age de lire ça à sa sortie. Je l'avais feuilleté, adolescent, sans rien comprendre ni vraiment trouver ça intéressant.

    J'ai donc attendu des années pour le lire, une fois adulte et mature.
    Ce fut une énorme déception.

    Graphiquement, cela a mal vieilli (contrairement aux Blueberry et au "garage hermétique") et côté scénario, si certains crient au génie (incompris) à propos de Jodorowsky, je n'en fais pas parti.

    Typiquement, on est dans une BD qui a été à la mode dans un certain milieu et à une certaine époque, mais qui n'a pas passé le test du temps.

    cette mini-série a généré des produits dérivés ("avant l'incal",...) qui me laissent aussi froid, malgré de bons dessinateurs.

    Je déconseille donc sa lecture, pour m'être fourvoyé à acheter d'un coup toute les albums, sans prendre le temps de lire le 1er. Maintenant, je les ai sur les bras !

    yannzeman Le 26/12/2016 à 11:28:39

    Je n'avais pas l'age de lire ça à sa sortie. Je l'avais feuilleté, adolescent, sans rien comprendre ni vraiment trouver ça intéressant.

    J'ai donc attendu des années pour le lire, une fois adulte et mature.
    Ce fut une énorme déception.

    Graphiquement, cela a mal vieilli (contrairement aux Blueberry et au "garage hermétique") et côté scénario, si certains crient au génie (incompris) à propos de Jodorowsky, je n'en fais pas parti.

    Typiquement, on est dans une BD qui a été à la mode dans un certain milieu et à une certaine époque, mais qui n'a pas passé le test du temps.

    cette mini-série a généré des produits dérivés ("avant l'incal",...) qui me laissent aussi froid, malgré de bons dessinateurs.

    Je déconseille donc sa lecture, pour m'être fourvoyé à acheter d'un coup toute les albums, sans prendre le temps de lire le 1er. Maintenant, je les ai sur les bras !

    yannzeman Le 26/12/2016 à 11:28:19

    Je n'avais pas l'age de lire ça à sa sortie. Je l'avais feuilleté, adolescent, sans rien comprendre ni vraiment trouver ça intéressant.

    J'ai donc attendu des années pour le lire, une fois adulte et mature.
    Ce fut une énorme déception.

    Graphiquement, cela a mal vieilli (contrairement aux Blueberry et au "garage hermétique") et côté scénario, si certains crient au génie (incompris) à propos de Jodorowsky, je n'en fais pas parti.

    Typiquement, on est dans une BD qui a été à la mode dans un certain milieu et à une certaine époque, mais qui n'a pas passé le test du temps.

    cette mini-série a généré des produits dérivés ("avant l'incal",...) qui me laissent aussi froid, malgré de bons dessinateurs.

    Je déconseille donc sa lecture, pour m'être fourvoyé à acheter d'un coup toute les albums, sans prendre le temps de lire le 1er. Maintenant, je les ai sur les bras !

    yannzeman Le 26/12/2016 à 11:27:54

    Je n'avais pas l'age de lire ça à sa sortie. Je l'avais feuilleté, adolescent, sans rien comprendre ni vraiment trouver ça intéressant.

    J'ai donc attendu des années pour le lire, une fois adulte et mature.
    Ce fut une énorme déception.

    Graphiquement, cela a mal vieilli (contrairement aux Blueberry et au "garage hermétique") et côté scénario, si certains crient au génie (incompris) à propos de Jodorowsky, je n'en fais pas parti.

    Typiquement, on est dans une BD qui a été à la mode dans un certain milieu et à une certaine époque, mais qui n'a pas passé le test du temps.

    cette mini-série a généré des produits dérivés ("avant l'incal",...) qui me laissent aussi froid, malgré de bons dessinateurs.

    Je déconseille donc sa lecture, pour m'être fourvoyé à acheter d'un coup toute les albums, sans prendre le temps de lire le 1er. Maintenant, je les ai sur les bras !

    yannzeman Le 26/12/2016 à 11:27:29

    Je n'avais pas l'age de lire ça à sa sortie. Je l'avais feuilleté, adolescent, sans rien comprendre ni vraiment trouver ça intéressant.

    J'ai donc attendu des années pour le lire, une fois adulte et mature.
    Ce fut une énorme déception.

    Graphiquement, cela a mal vieilli (contrairement aux Blueberry et au "garage hermétique") et côté scénario, si certains crient au génie (incompris) à propos de Jodorowsky, je n'en fais pas parti.

    Typiquement, on est dans une BD qui a été à la mode dans un certain milieu et à une certaine époque, mais qui n'a pas passé le test du temps.

    cette mini-série a généré des produits dérivés ("avant l'incal",...) qui me laissent aussi froid, malgré de bons dessinateurs.

    Je déconseille donc sa lecture, pour m'être fourvoyé à acheter d'un coup toute les albums, sans prendre le temps de lire le 1er. Maintenant, je les ai sur les bras !

    yannzeman Le 26/12/2016 à 11:26:50

    Je n'avais pas l'age de lire ça à sa sortie. Je l'avais feuilleté, adolescent, sans rien comprendre ni vraiment trouver ça intéressant.

    J'ai donc attendu des années pour le lire, une fois adulte et mature.
    Ce fut une énorme déception.

    Graphiquement, cela a mal vieilli (contrairement aux Blueberry et au "garage hermétique") et côté scénario, si certains crient au génie (incompris) à propos de Jodorowsky, je n'en fais pas parti.

    Typiquement, on est dans une BD qui a été à la mode dans un certain milieu et à une certaine époque, mais qui n'a pas passé le test du temps.

    cette mini-série a généré des produits dérivés ("avant l'incal",...) qui me laissent aussi froid, malgré de bons dessinateurs.

    Je déconseille donc sa lecture, pour m'être fourvoyé à acheter d'un coup toute les albums, sans prendre le temps de lire le 1er. Maintenant, je les ai sur les bras !

    yannzeman Le 26/12/2016 à 11:23:35
    L'incal - Une aventure de John Difool - Tome 1 - L'Incal Noir

    Je n'avais pas l'age de lire ça à sa sortie. Je l'avais feuilleté, adolescent, sans rien comprendre ni vraiment trouver ça intéressant.

    J'ai donc attendu des années pour le lire, une fois adulte et mature.
    Ce fut une énorme déception.

    Graphiquement, cela a mal vieilli (contrairement aux Blueberry et au "garage hermétique") et côté scénario, si certains crient au génie (incompris) à propos de Jodorowsky, je n'en fais pas parti.

    Typiquement, on est dans une BD qui a été à la mode dans un certain milieu et à une certaine époque, mais qui n'a pas passé le test du temps.

    cette mini-série a généré des produits dérivés ("avant l'incal",...) qui me laissent aussi froid, malgré de bons dessinateurs.

    Je déconseille donc sa lecture, pour m'être fourvoyé à acheter d'un coup toute les albums, sans prendre le temps de lire le 1er. Maintenant, je les ai sur les bras !

    yannzeman Le 25/12/2016 à 10:28:48
    Sasmira - Tome 3 - Rien

    Que ce 3è opus obtienne, en moyenne, la même note que le 1er me choque un peu.

    Le scénario n'est pas en cause, mais le dessin n'a rien de comparable avec celui de Vicomte, enfin !

    Alors, certes l'album a une meilleure consistance que le 2è qui était une vraie déception, passées les 1ères planches dessinées par Vicomte (et qui, du coup, portait bien son nom, "la fausse note" !), mais enfin, s'il n'y avait pas eu ce 1er album magique, la série n'aurait pas beaucoup d'intérêt aujourd'hui.

    J'ai donc lu cet album en espérant que le 4è sera enfin du niveau du 1er, si le dessinateur (la dessinatrice, en l'occurence) reste et progresse.

    Dommage, cette série méritait mieux.

    yannzeman Le 25/12/2016 à 10:22:25
    Spirou et Fantasio (Une aventure de) / Le Spirou de... - Tome 10 - La Lumière de Bornéo

    J'adorais "Broussaille", et j'adore le Spirou de Franquin.
    Cet album est la fusion des 2, et il est magique.

    Bien sur, il y aurait des choses à redire sur l'histoire parallèle de Champignon, qui ne sert à rien et vient simplement grossir artificiellement l'album en pages sympathiques mais anecdotiques et qui font pschitt (l'invasion de... qui ne mène à rien).

    Si l'histoire est jolie, les dessins sont magnifiques.
    Que Bruxelles est belle, sous la plume de Frank Pé... Son quotidien magique me manque beaucoup.

    Dernier regret : l'absence du Marsupilami, que Frank aurait si bien dessiné...
    Une idée pour un prochain album ?

    yannzeman Le 25/12/2016 à 10:14:14
    L'Étoile du désert - Tome 3 - Tome 3

    Bon album, mais une histoire qui souffre, comme toutes les autres de ce genre, d'être trop courte.

    Je ne me souviens plus du tout des 2 premiers tomes (indépendants) de cette "mini-série" ; je les ai lu il y a trop longtemps, et l'histoire ne m'avait pas marqué plus que cela, visiblement.

    Cela ne m'a pas empêché de lire et apprécier cet album (qui ne semble pas être une suite et peut donc être lu séparément). le scénariste fait preuve de professionnalisme, et le dessinateur est l'un des meilleurs du marché (un bon faiseur, de ceux dont on ne crie pas au génie, mais qui se laissent lire et ne déçoivent jamais graphiquement).

    Reste la déception à venir d'une histoire qui se terminera dans l'album prochain. Messieurs les auteurs, proposez-nous des histoires au long cours, et pas des courts-métrages !

    yannzeman Le 11/12/2016 à 22:33:18
    Angel Wings - Tome 3 - Objectif Broadway

    Dans mon 1er avis, je n'avais pas mis la note maximale, fâché de ne jamais connaitre le fin mot de l'histoire de l'enquête d'Angela sur le/les meurtriers de sa sœur.

    Mais je viens de lire, sur le forum, de la plume même de son auteur, que cette série aura une suite, alors je suis rassuré et ravi !

    Difficile de dire du mal de cette oeuvre.
    Les dessins sont magnifiques (même si certains visages, en regardant bien...), l'histoire est prenante et je me suis inquiété pour les personnages.

    Surtout, j'ai trouve que Hugault s'améliore à chaque nouvelle série ; son dessin est encore plus riche, ses personnages plus consistants, les couleurs magnifiques.

    Pour moi, cette BD s'approche de la perfection d'un "Baron rouge" de Vzeys et Puerta.

    Pas facile de maintenir un tel niveau de qualité dans la durée !
    Car nous, lecteurs, allons devenir de plus en plus exigeants...

    yannzeman Le 08/12/2016 à 22:58:59
    Blake et Mortimer - Tome 24 - Le Testament de William S.

    Effectivement, cet album est extrêmement décevant.
    Mais cela se sent rien qu'en feuilletant les pages ; il n'y a que du blabla, des personnages statiques, on ne sent pas le souffle de l'aventure.

    Le dessin n'est pas en cause, même si le personnage féminin, l'assistante de circonstance de Mortimer, semble totalement en décalage (sa chevelure ne correspond pas à la mode de l'époque).

    Tout le monde s'ennuie, et le lecteur aussi. C'est plan-plan, et l'histoire penche plutôt pour un mauvais "da vinci code" (à la manière de), plutôt que d'un "Blake et Mortimer".

    D'ailleurs, Blake est assez absent, et il intervient juste à la fin, parce qu'il faut bien boucler cette histoire sans intérêt ni suspense.

    Certains ont hurlé, quand Jacobs a produit "l'affaire di collier", qui ne contenait pas les ingrédients habituels de la série (de la SF). Mais Jacobs avait tout de même ce talent extraordinaire, qui manque cruellement à cet album.

    Je le dis à chaque fois :
    la reprise de cette série, par des dessinateurs de talent, n'apporte rien, sinon de la nostalgie et l'envie de relire les 1ers albums, les vrais.

    yannzeman Le 04/12/2016 à 21:24:48
    Les dingodossiers - Tome 3 - Dingodossiers 3

    Je n'étais pas un fan absolu de Gotlib, ni de Pilote, le journal, que je n'avais jamais lu (la grande époque du journal était déjà finie).

    Mais j'ai adoré ces "Dingodossiers", repris en albums, oeuvre cultissime du duo Goscinny et Gotlib..

    Tout l'humour d'une génération, celle des jeunes des années 50 et début 60, nourrie à l'Histoire de l'humanité et des belles lettres, de l'humour potache et bon enfant, jamais vulgaire, précisément grâce à Goscinny.

    Car, il faut l'avouer, le reste de l'oeuvre de Gotlib n'est pas ma tasse de thé (mais elle a ses fans). Je ne suis par certain, pour autant, qu'elle perdure dans le temps, là où celle de Goscinny, papa génial de Astérix, de Oumpah-pah, Modeste et Ponpon, et Le Petit Nicolas (excusez du peu !) est devenu immortel.

    Mais s'il ne faut lire qu'une seule chose de Gotlib, plongez avec gourmandise et nostalgie dans ces Dingodossiers, du meilleur de Pilote ("matin, quel journal !").

    yannzeman Le 04/12/2016 à 21:17:43
    Les dingodossiers - Tome 2 - Tome 2

    Je n'étais pas un fan absolu de Gotlib, ni de Pilote, le journal, que je n'avais jamais lu (la grande époque du journal était déjà finie).

    Mais j'ai adoré ces "Dingodossiers", repris en albums, grâce aux scénarios du génial Goscinny, le papa d'Astérix.

    Tout l'humour d'une génération, celle des jeunes des années 50 et début 60, nourrie à l'Histoire de l'humanité et des belles lettres, de l'humour potache et bon enfant, jamais vulgaire.

    Le reste de l'oeuvre de Gotlib n'est pas ma tasse de thé, mais elle a ses fans.

    Mais s'il ne faut lire qu'une seule chose de Gotlib, plongez avec gourmandise et nostalgie dans ces Dingodossiers, du meilleur de Pilote ("matin, quel journal !").

    yannzeman Le 04/12/2016 à 21:15:12
    Les dingodossiers - Tome 1 - Les Dingodossiers

    Je n'étais pas un fan absolu de Gotlib, ni de Pilote, le journal, que je n'avais jamais lu (la grande époque du journal était déjà finie).

    Mais j'ai adoré ces "Dingodossiers", repris en albums, grâce à la présence aux scénarios de Goscinny, le papa d'Astérix.

    Tout l'humour d'une génération, celle des jeunes des années 50 et début 60, nourrie à l'Histoire de l'humanité et des belles lettres, de l'humour potache et bon enfant, jamais vulgaire.

    Le reste de l'oeuvre de Gotlib n'est pas ma tasse de thé, mais elle a ses fans.

    Mais s'il ne faut lire qu'une seule chose de Gotlib, plongez avec gourmandise et nostalgie dans ces Dingodossiers, du meilleur de Pilote ("matin, quel journal !").

    yannzeman Le 02/12/2016 à 22:24:48
    Les fées noires - Tome 3 - Notre-Dame de dessous la terre

    J'ai lu cette histoire en 3 tomes il y a quelques années maintenant, mais j'en garde un très bon souvenirs.

    très bonne ambiance, d'une époque de Paris et d'ambiances pas souvent utilisées en BD.

    Les dessins sont superbes, et franchement, cela se laisse lire comme du petit lait.

    yannzeman Le 01/12/2016 à 16:13:22
    Histoire de Babar - Tome 6 - Babar et le Père Noël

    Un des meilleurs albums de Babar.
    Je suis très surpris de voir que personne n'a donné d'avis sur ce "petit" bijou de la littérature illustrée pour les enfants.

    A croire que personne n'a été enfant, parmi les lecteurs de BD ?

    Si vous le trouvez, achetez-le !!!!!

    yannzeman Le 30/11/2016 à 23:11:34
    Arctica - Tome 8 - Ultimatum

    Etrange album pour une étrange série, qui ne sait sur quel pied danser (comme moi, au moment de donner un avis de lecture).

    On est dans les canons de "série B", à l'instar de "carmen MacCalum" ou "Travis", le dessin est très correct (mention spéciale aux décors, bien meilleurs que la moyenne), les personnages sont assez identifiables visuellement et les couleurs au top.

    Mais le scénario...

    C'est le bas qui blesse, le point faible de cette série.
    Oh, ça bouge, y'a du rythme, mais c'est quand même parfois un peu facile, les personnages se sauvent de situation désespérées un peu trop facilement, et quand ils subissent des choses atroces (une séance de torture, par exemple), ils n'en ont aucune séquelle !

    Il n'y a pas de sentiment, je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages, sauf dans cet album, pour une raison que je ne peux révéler.

    Et les quelques 10 dernières pages de ce tome 8 sont extrêmement bavard, dénotent avec le reste de l'album, et nous tombent un peu des mains.

    Bref, je ne recommande pas cette série, même si le dessinateur est très bon et le coloriste de talent.

    yannzeman Le 26/11/2016 à 15:02:54
    Expérience mort - Tome 3 - La résurrection de la chair

    Pouah...
    Je possède les tomes 1 à 3 alors je les ai lu, mais que c'est décevant...

    Le tome 3 n'apporte rien de plus à cette mini-série ; du grand n'importe quoi, avec des ressuscités à tous les coins de rue, conséquence du tome 2 (je n'avais pas compris en le lisant, c'est le niveau de mon intérêt !).

    Rien ne se tient, dans l'histoire :
    Un monde où les morts ressuscitent (enfin, ceux qui ont été enterrés, je suppose ? car les autres, ce sera plus dur !), et où pourtant les institutions continuent de fonctionner "normalement" (alors que chacun devrait être occupé à chercher ses ancêtres disparus, et pas à occuper son poste de policier ou de pilote de jet privé, par exemple !).

    Et puis, la promesse de départ était d'aller aux frontières de la mort, pour voir ce qui nous attend après ; mais les auteurs nous ont fait du Hollande, et la promesse n'a pas été tenu.

    Bref, je laisse tomber, et je ne chercherai pas à lire le tome 4, je suis trop déçu.

    yannzeman Le 26/11/2016 à 14:19:13
    Expérience mort - Tome 2 - Cimetière céleste

    Malheureusement, le tome 2 confirme tout le mal que je pensais du 1er tome...

    J'ai plus l'impression de lire une série Z des années 50 qu'un album de BD d'aujourd'hui. Les auteurs utilisent un langage "préchi-précha", une sorte de salmigondis pseudo-scientifique, pour emballer une histoire qui ne mène à rien et manque cruellement de chair.

    Je ne retrouve pas là l'excellent travail de Bajram sur "Universal War" ; le dessin n'est pas en cause, il demeure de très bonne facture, mais le scénario...

    Dieu que c'est mauvais !

    Alors qu'on devrait être touché par l'histoire de la mère qui veut reparler à son fils déclaré mort cliniquement, ce n'est pas le cas et on regarde simplement se débattent dans l'adversité ces adultes en principe remarquables, et qui ne sont finalement pas si admirables que cela.

    En fait, on suit des ados en vadrouille avec le bateau de papa !
    Le ridicule l'emporte sur le (absence de) suspense.

    A fuir, car sans intérêt, malgré toute l'admiration que je porte aux auteurs.

    yannzeman Le 25/11/2016 à 16:55:53
    Expérience mort - Tome 1 - La barque de RÂ

    Album correct, sans plus.

    D'abord parce que le sujet est casse-gueule, très ambitieux, et pourrait décevoir à force d'avoir trop promis.
    Je vais donc lire les tomes suivants pour me faire une vrai idée.

    Après, il y a deux façon de lire cet album :

    - Soit en suivant simplement les aventures d'une équipe de scientifiques, qui explorent la "vie après la mort", comme d'autres explorent l'espace infinie. Une BD d'action, mais sans grande base scientifique sérieuse (le voyage est très rapide, et dérape hyper vite).
    Dans ce cas, c'est un aimable divertissement, mais qui ne restera pas un chef d'oeuvre.

    - Soit en s'intéressant aux personnages, et surtout aux arguments scientifiques et politiques développés. Et là, c'est catastrophique, complètement raté (pour le 1er tome).

    D'abord, une pseudo scientifique se permet d'insulter l'intelligence de millions de chrétiens, en affirmant qu'on sait depuis longtemps que le Saint Suaire est un faux grossier, daté du Moyen Age.
    C'est un peu réducteur, car, et là pour le coup, c'est un fait scientifique avéré, aucun scientifique n'est capable de reproduire le Saint Suaire ; alors, au Moyen Age...

    Et puis, tout le monde sait que le Saint Suaire, qui date de 2000 ans, n'a pas été toujours conservé dans des conditions optimum, qu'il a parfois été rapiécé, et que ce sont probablement ces ajouts, souvent situés aux extrémités, qui ont été datés, pour ne pas abimer le Saint Suaire.

    Bref, encore une pseudo-scientifique qui aurait mieux faire de se taire (ou un auteur de BD qui ferait mieux de se renseigner un peu !).

    Et, partant de là, je me rends compte que tout l'album est ainsi fait, constitué de "spécialistes" (scientifiques, pilote d'essai, théologien...) mais dont ni la spécialité, ni l'intelligence, ne ressortent et ne sont utiles à l'histoire.

    ce sont juste des témoins, comme nous autres simples lecteurs ; ils ont visiblement laissés leurs connaissances au vestiaire avant de partir !

    Bref, si j'aime beaucoup le travail de Ponzio, et si j'apprécie les BD de Bajram et parfois de Mangin, je n'ai pas été ébloui cette fois par le résultat final, qui semble un peu une escroquerie intellectuelle.

    Je vais lire les tomes suivants, en croisant les doigts, sans trop m'illusionner, pour que les choses s'améliorent...

    yannzeman Le 25/11/2016 à 16:02:12
    Masqué - Tome 4 - Le préfet spécial

    Un 1er cycle de 4 albums, sans intérêt.

    La couverture est une escroquerie, puisque le dessinateur n'est pas celui de l'album, et ce dessin est bien flatteur pour le contenu.
    Cela part mal.

    Et la lecture des 4 albums n'arrange rien.

    Est-ce vraiment nul ?
    Non, mais pas terrible quand même ; le héros n'est pas attachant, son entourage non plus, et certains intervenants ne sont pas d'un grand secours pour l'histoire qui est racontée (je pense aux nautoniers, et surtout celui qui sort avec la soeur du héros).

    Graphiquement, on est loin de quelque chose de correct ; par moments, cela frôle le niveau de comics de chez Image (pas un compliment), je pense à la pige de Greg Capullo période "Haunt".

    Mais là où les comics sont produit à la chaine, et où il faut sortir 22 pages par mois, on ne demande à un auteur français de ne sortir que 50 pages par an, et donc cela devrait se voir dans la qualité du dessin. Ce n'est pas le cas, ici, et c'est une déception.

    Le scénario révèle quelques bonnes idées (la gargouille, ami ou ennemi, amateur de citations latines, est LA bonne idée de la série), mais laisse trop peu de souvenirs, au final.

    Et puis, bonjour les clichés...
    Le prêtre pédophile, il y avait longtemps !
    C'est marrant comme les auteurs préfèrent nous parler de catholiques dévoyés plus qu'ultra-minoritaires (et dont la déviance n'est pas spécialement liée à une religion, mais plutôt à une maladie qui dépasse la fonction et touche essentiellement des pères de famille, toutes confessions confondues, et des instituteurs) plutôt que de musulmans barbares...

    Un manque de courage, peut-être ?

    bon, la fin du 1er cycle laissait entendre qu'il y aurait une suite.
    3 ans plus tard, le projet semble enterré, et c'est très bien ainsi.

    yannzeman Le 25/11/2016 à 09:40:40
    Bécassine - Tome 31 - Les vacances de Bécassine

    je n'ai pas encore lu tout l'album, mais seulement une 20aine de pages, jusqu'à l'arrivée de Bécassine dans le village du sud de la France.

    Globalement, c'est un album très sympa, très différent de ce que l'on peut lire habituellement dans la production de BD actuelle, plus tendre et gentiment moqueur. En commençant ma lecture, j'ai tout de suite retrouvé l'ambiance des 1ers albums, lus quand j'étais petit (mais qui visiblement m'ont marqué, signe évident d'une oeuvre qui dure dans le temps).

    L'humour est bon enfant, avec beaucoup de tendresse pour les personnages, et un respect total de la série des origines ; graphiquement, le dessin reprend les attitudes des personnages comme à ses origines, preuve là encore d'un grand respect des auteurs pour cette série.

    Si j'écris avant la fin de la lecture de cet album, c'est pour faire remonter aux auteurs une ENORME erreur, qu'il faudra TRES RAPIDEMENT corriger, ne serait-ce que dans les prochaines éditions de ce tome 31 :

    En Bretagne, LES TOITS DES MAISONS SONT EN ARDOISES (BLEUES FONCÉES) et non en tuiles (rouges).
    Quelle erreur impardonnable !!!!!!
    Cela m'a gaché le plaisir de lecture, je ne pensais plus qu'à ça !

    Et pour cause, je suis breton ; je pense que tous les bretons (enfin ceux qui acceptent de lire les aventures de Bécassine...) seront choqués par cette erreur, pourtant pas difficile à éviter.
    Ils va falloir prendre des mesures et châtier le coloriste de malheur qui a osé laisser passer ça.

    Allez, c'est quand même un album qui fait du bien, très respectueux, et je ne regrette pas mon achat.

    Mise à jour :
    J'ai fini l'album.
    Il est très réussi, à 2 exceptions près.

    En Bretagne, on ne connait pas la pétanque, mais on joue aux boules (bretonnes) depuis des temps immémoriaux, et les gens du sud n'ont rien inventé. Cela se joue sur un terrain en intérieur, très spécial, avec des boules en bois et ovales, et c'est bien plus technique que la pétanque, jeu plus accessible et qui ne nécessite pas un terrain particulier. Bécassine n'aurait donc pas du être si nulle que ça, bien au contraire.

    Et attention aux termes employés : "bader" n'existe pas en Bretagne, c'est surement un terme employé dans le sud, mais pas dans l'ouest en tout cas. sans parler des "vacances", inconnues dans cette Bretagne très pauvre de la 1ère moitié du XXème siècle.

    yannzeman Le 24/11/2016 à 10:33:30
    Carmen Mc Callum - Tome 16 - Crimson code

    Une vraie réussite.
    Un tour de force.

    Les adjectifs me manquent pour qualifier ce petit bijou de SF, qui est plus qu'une simple BD de Science-Fiction ou d'action.

    ce 16ème tome vient conclure de fort belle façon une histoire entamée il y a quelques années. La fin est forcement dramatique, et très touchante.

    Cette BD est incroyable.
    C'est un peu un James Bond 007 au féminin (avec l'indication à la fin de l'album que "carmen reviendra", comme dans tout 007 qui se respecte !), mais dans une version "3.0", totalement en accord avec son époque (un monde global, connecté et de plus en plus robotisé).
    C'est à ça que devrait ressembler un film de 007, au lieu des immondes navets qu'on nous inflige sous l'ère Daniel Craig.

    L'histoire est intense, prenante de bout en bout, les personnages sont bien en place et chacun à sa personnalité qui donne de la chair à l'ensemble. On sait qui est qui, et dans quel sens il agit, ce qui est rare à notre époque où les Bd sont le plus souvent assez incompréhensibles, les personnages pas toujours reconnaissables.

    Fred Duval est un génie de la vulgarisation scientifique qui arrive à incorporer les concepts les plus pointus dans une histoire grand public qui intéressera aussi bien les ados (l'action est forte et prenante) que les adultes confirmés (il y a de la réflexion sur le progrès scientifique et les risques qu'il comporte fatalement).

    Ce futur est très crédible, et le dessin du dessinateur, Emem, y est aussi pour quelque chose. Quand il a repris la série des mains de Gess, j'ai craint pour la qualité graphique de la série, mais Emem impressionne par les progrès constants dont il fait preuve ; l'élève a surpassé le maitre, tant ses cadrages et le rythme qu'il imprime rendent la BD très facile à lire, et pourtant en incorporant énormément de design futuriste (un exemple ? le vélo très moderne , les airbags de voiture, ...) sans chercher à en faire quelque chose d'extraordinaire, mais plutôt du quotidien banal.

    Les décors sont aussi fantastiques, le moderne côtoie l'ancien sans que cela ne choque visuellement ; on a l'impression que ce monde pourrait tout à fait exister, et que c'est déjà un peu le cas.
    (seul petit bémol, les voitures font un peu ringardes, au regard du design des voitures actuelles ; l'action se déroulant 40 ans dans le futur, le design des voitures aura forcement évolué, plus que dans la série)

    Bref, cette "série B" faussement intitulée ainsi est vraiment un chef d'oeuvre en gestation, la Rolls des série d'action futuriste, et on se rendra compte, plus tard, que nous lisions sans en avoir vraiment conscience une série culte.

    Félicitations aux auteurs pour cette album et cette série géniale, sans égale dans la production BD.

    yannzeman Le 23/11/2016 à 16:47:37
    Orphelins - Tome 6 - Rock'n'roll

    Le propos de cette "mini-série" est minimaliste, et le dessin trop variable en qualité, d'un album à l'autre, pour en faire une oeuvre durable.

    J'y vois plutôt une série de l'été, à lire sans trop se prendre la tête, ni trop faire attention aux imperfections.

    Heureusement que la BD ne se résume pas à ce type d'ouvrage, car sinon, toute la production serait aussi vite lue qu'oubliée.

    C'est du travail correct, sans plus, à l'image de la production BD italienne, plus calibrée pour pondre au kilomètre que de proposer de la qualité.

    yannzeman Le 23/11/2016 à 07:57:38
    XIII Mystery - Tome 10 - Calvin Wax

    Bon album, même si on devine très (trop) facilement où le scénariste va nous emmener.

    Dans le flot de médiocrités sortant en albums depuis des années, une série misant tout sur des scénarii bien construit et avec des personnages forts, ça fait forcement du bien.

    C'est le cas, globalement, de la série "XIII Mystery", qui ne rajoute rien de révolutionnaire à "XIII", mais qui a le mérite de nous intéresser à des personnages que les auteurs d'origine nous avaient présenté sans toujours pouvoir les développer.

    Typiquement, la Mangouste était de ceux là ; Calvin Wax, personnellement, ne m'avait pas marqué plus que cela, mais c'est normal, c'est un (très) méchant, et ce ne sont pas les méchants qui sont les personnages principaux des vraies bonnes histoires.

    Pourtant, j'ai lu sans trop m'ennuyer ce tome 10 traitant de cet odieux personnages ; le propos est fatalement un peu caricatural, pour bien montrer à quel point il est vraiment vraiment méchant, mais j'ai quand même du mal à croire à sa stupidité intellectuelle.

    Je n'ai pas du tout enquêté sur le milieu du KKK, mais enfin ça ne doit pas voler bien haut, et j'ai donc du mal à croire à une alliance contre-nature entre KKK et Démocrates.

    et puis, certains détails peuvent faire tiquer.
    Wax parle sans arrêts des "nègres" (mot dont j'ai horreur), mais jamais des "youpins" ; il emploie le mot "juifs", et cette mansuétude est incompréhensible.
    bon, c'est histoire de pinailler.

    Le dessin ne casse pas des briques, mais il a le grand mérite d'être clair et facile à lire, avec des personnages très reconnaissables, ce qui n'est pas si fréquent que ça.

    Globalement, c'est un album très correct, mais sans doute parce qu'il sort dans un océan d'albums médiocres qui, à d'autres époques, n'auraient jamais été ne serait-ce que pré-publiés.

    yannzeman Le 23/11/2016 à 00:08:31
    Androïdes (chez Soleil) - Tome 3 - Invasion

    Effectivement, c'est jusqu'à présent le plus mauvais des 3 tomes publiés.

    Le dessin est affreux, on a l'impression que cela a été fait par un débutant dans un fanzine (oui, ça fait ringard d'employer ce mot là mais au moins, dans les fanzines, on savait ce qu'on y trouverait et ça coutait souvent moins cher).

    Les dialogues sont pitoyables, ça veut se donner un genre cynique-destroy (oui, c'est ringard aussi, comme cette BD) et au final on assiste à un ratage complet.

    Là encore, c'est décevant car tout va trop vite, on oublie les personnages (voire, on ne s'y attache pas du tout), à peine découvert, qui meurent 2 pages plus loin.

    Et ce qui aurait du constituer un moment d'émotion, la révélation finale, m'a laissé froid, j'étais déjà en train de passer à autre chose.

    Il est temps que cette "mini-série" concept se termine, car elle a du couter beaucoup (trop) en arbres à abattre et en salariés à rémunérer.

    A fuir.

    yannzeman Le 22/11/2016 à 23:53:03
    Exo - Tome 2 - Moon strike

    Je n'avais pas accroché à la lecture du 1er album.
    je n'ai pas acheté le 2nd, mais on me l'a fait lire quand même, alors je l'ai lu...

    Si cela bouge enfin un peu, ce n'est pas transcendant ; toujours aucune empathie pour les personnages, rien, encéphalogramme plat.

    Du "X-files", mais sans talent, sans personnages charismatiques, seulement de l'action bébête et zéro crédibilité (du moins pour ce qui se passe sur terre).

    Franchement, économisez votre argent et achetez autre chose.

    yannzeman Le 18/11/2016 à 13:12:31
    Terminus 1 - Tome 2 - Le Fruit défendu

    Je suis déçu.

    Ca commençait bien, très bien même, dans le tome 1 (à l'exception, effectivement, de l'amour naissant, trop vite expédié). Mais une histoire racontée en 2 tomes, en BD, à moins d'être très bon, ça ne donne souvent qu'une ébauche sans intérêt.

    C'est malheureusement le cas.
    Non pas que le tome 2 soit inintéressant, il est même palpitant lorsque le héros progresse dans l'adversité d'une montagne hostile, de gorilles mutants, d'un désert mortel et d'autres choses encore, mais ensuite, ça se termine en jus de boudin.

    Un jus que je ne peux/veux dévoiler, mais enfin bien décevant car presque trop con.

    et les toutes dernières cases surgissent de nulle part, sans explication ni cohérence véritable.
    Un personnage se "réveille", comme ça (pour faire bien ?).

    dommage.
    Je maintiens ma confiance aux auteurs, mais j'attends d'eux d'autres projets plus ambitieux (traduction : plus longs, pas juste 2 petits tomes ridicules).

    une note positive, pour finir :
    certaines vignettes de cet album sont magnifiques.

    yannzeman Le 17/11/2016 à 10:06:35
    Tiago Solan - Tome 1 - Rançon d'état

    C'est un 1er album.
    Avec les défauts et les qualités d'un 1er album.

    L'histoire se met doucement en place, on n'échappe pas aux habituels retours en arrière, pour mieux comprendre les motivations du héros, et aussi du contexte (parfois, le héros n'est même pas présent, simplement il faut expliquer comment la situation dégénère dans un pays donné, comme si on ne le savait pas... alors qu'on mange du catéchisme islamique à longueurs de journaux télévisés !!!).

    Les auteurs ont voulu intégrer leur histoire dans un réalisme de bon aloi ; on est parfois proche d'une ambiance à la "Homeland", et c'est plutôt réussi de ce côté là. Mais attention à ne pas trop en faire sur le contexte islamiste, car ça, on connait déjà et ça prend trop de place dans l'album, au détriment de l'histoire personnelle du héros et sa quête (ainsi que celle de la jolie veuve).

    Le dessin est aussi celui d'un 1er album (et pourtant son auteur n'en est pas à son 1er album), et ressemble un peu à du Wolf (à ses débuts dans "Durango") ou à du Hermann (période "Bernard Prince", les derniers albums avant son passage à la couleur directe).

    Ce sont donc plutôt de bonnes références, mais j'espère que ce dessin va s'améliorer et faire disparaitre cette petite impression qu'il pourrait être meilleur, surtout au niveau de l'encrage (qui laisse à penser qu'il s'agit d'essais et non du dessin définitif).
    Cet encrage me fait penser à celui des dessins de comics des années 90, période Jim Lee, avant que la colorisation ne vienne remplacer certains traits (hachures).

    Les couleurs pourraient être meilleures, pour apporter plus de réalisme à l'ensemble, et compenser les (tout) petits défauts de l'encrage.

    Mais enfin, globalement, l'album donne envie de lire la suite.
    Et comparé à la reprise ratée de "Bob Morane", qui évolue un peu dans le même contexte, c'est beaucoup plus réussi, sans comparaison possible.
    (à ce demander d'ailleurs s'il ne s'agit pas d'un projet de reprise de Bob Morane, refusé par l'éditeur ! Si c'est le cas, l'éditeur s'est bien planté !)

    yannzeman Le 13/11/2016 à 01:03:15

    Quel dommage...

    Le tome 1 était plaisant, et même si je n'attendais rien de plus du tome 2 (impossible de produire une histoire suffisamment intéressante, sur 2 petits tomes, c'est toujours décevant), j'étais en droit d'y retrouver les qualités du 1er.

    Ce n'est pas tout à a fait le cas.
    Le dessin n'est pas en cause, mais il ne surprend plus, on s'habitue à cette reconstitution réussie. Il n'y a pas de vulgarité et c'est très bien comme cela (trop souvent, la vulgarité masque l'absence de talent).

    Mais le scénario pêche par une fin ratée, trop convenue et ridicule.
    J'ai passé cependant un bon moment de lecture, mais une lecture trop rapide et frustrante sur la fin.

    Encore une mini-série que je ne relirai pas, preuve que la qualité de l'oeuvre n'est pas suffisante.

    yannzeman Le 13/11/2016 à 00:57:59

    Ambiance chaleureuse pour une histoire qui ne verse à aucun moment dans le misérabilisme ni dans la mièvrerie.

    Le dessin est travaillé, il n'y a pas de faute de gout ni d'anachronisme qui viendrait gâcher la lecture de l'album.

    Cela laisse augurer d'une suite intéressante.

    yannzeman Le 10/11/2016 à 19:18:38
    Buck Danny - Tome 55 - Defcon one

    J'avais beaucoup aimé cette reprise par Zumbiehl (au scénario) et le dessin de Formosa m'avait fait forte impression, sur le tome précédent.

    Je trouvais que le duo avait trouvé le bon compromis entre modernité et classicisme, avec juste ce qu'il fallait d'invraisemblance.

    Cette fois, je ne peux pas en dire autant, car il y a du grand n'importe quoi, par moments. Mention spéciale, si l'on peut dire, aux 40 avions de chasse utilisés comme moteur de paquebot, et que la marine US peut se permettre de perdre sans sourciller !!!!

    Je ne descend pas totalement cet album, car il a des qualités (il y a de l'action, du suspens, un petit gout de Charlier), mais il faudra que les auteurs se calment un peu sur les invraisemblances.

    Sur cette série classique parmi les classiques, il faut un peu de folie, mais point trop n'en faut !

    J'espère que le tome suivant corrigera le tir.

    yannzeman Le 07/11/2016 à 00:00:04
    Eternum - Tome 2 - Les Bâtisseurs

    Bonne série, mais pas l'histoire du siècle.

    J'avoue, les scénarii non linéaires m'ennuient ; on essaye de suivre une histoire, et l'auteur fait exprès de nous perdre, en sautant d'un lieu à l'autre, d'un évènement à un autre.

    Et comme les personnages ne sont pas toujours clairement identifiés (sauf le maitre du monde, PDG du Consortium ; où sont passés les Etats souverains ????), je n'ai pas tout compris. Et je ne me suis pas tellement attaché aux personnages, qui là encore, comme trop souvent dans les BD d'aujourd'hui, peuvent tous crever dans d'atroces souffrances, sans que cela ne me touche.

    Mais les dessins sont tellement beaux, l'ambiance est tellement prenante que finalement, je conseille quand même la lecture de cette mini-série.

    Maintenant, aurais-je envie de relire tout ça dans quelques années, quand l'histoire sera finie ?
    Pas sur.

    Du bel ouvrage, réalisé par de bons faiseurs.
    Mais pas du "Tintin" ou du "Black et Mortimer" du 21ème siècle.

    yannzeman Le 03/11/2016 à 02:41:13
    Michel Vaillant - Tome 9 - Le retour de Steve Warson

    LE chef d'oeuvre de Graton.

    J'adore ses albums, surtout les 17 ou 18 premiers, mais celui-là, avec "Route de nuit", il est à part, et je manque de mots pour le décrire justement.

    D'autres le feront certainement mieux que moi, qui sauront trouver les mots, utiliser les bonnes images.

    Il y a une atmosphère, du polar noir à la chanson de Brel ("Amsterdam", bien sur). Une quête qui semble perdue d'avance, un héros qui doute et se transcende, c'est beau et fort.

    Il faut le lire, absolument.