Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les avis de - yannzeman

Visualiser les 368 avis postés dans la bedetheque
    yannzeman Le 16/05/2019 à 23:39:13
    3 A (Les aventures des) - Tome 9 - Les 3A mènent l'enquête

    Ce 9è et dernier opus est assez anecdotique.
    Il ne comporte qu'une histoire en 7 planches, sans grand intérêt. C'est le chant du signe du trio scout, et ils ne méritaient pas une telle fin.

    En même temps, quand on compare les 2 derniers albums ("abordage à Bonifacio" et ce "les 3A mènent l'enquête") avec les 7 autres publiés, la comparaison est cruelle et permet de conclure qu'il valait mieux que la série s'arrête, plutôt que de continuer sous ces nouvelles couleurs.
    Le rouge, beige (et jaune de la jeep) n'allait décidément pas au trio, qui était bien mieux dans sa tenue traditionnelle scoute (chaussettes blanches, short noir, chemise bleue, foulard et chapeau, plus les insignes et attributs des scouts authentiques).

    Ce dernier opus nous apprend tout de même pourquoi la série s'est arrêtée, par une facherie des auteurs. Par contre, le dossier de G. Rattier comporte des appréciations parfois à la limite du ridicule.

    Un album pas indispensable, au final.

    yannzeman Le 15/05/2019 à 23:18:39
    3 A (Les aventures des) - Tome 5 - Abordage à Bonifacio

    8ème album du trio scout, cet album marque un tournant dans la série, et hélas, pas la meilleure idée des auteurs.

    Le trio change de tenue, abandonne son traditionnel short noir, foulard et chemise bleue, pour un affreux pantalon beige et une horrible chemise rouge, sans foulard...

    Ca n'a l'air de rien, mais visuellement, le résultat est laid.
    Ces couleurs ne sont pas une réussite, tout comme la mauvaise idée de transformer la jeep rouge en jeep jaune.
    Le résultat pique les yeux !

    Les visages évoluent aussi un peu, malheureusement. André change de tête, perd en prestance et curieusement rajeunie un peu trop. Il était jusque là plus "adulte" que ses deux camarades, et il devient plus ado. Etrange...

    L'apport d'un 4ème larron reste par ailleurs à démontrer. Il prend la place de Alain, l'intello à lunettes dont les auteurs n'auront jamais su véritablement quoi faire.

    La lecture s'en ressent, l'album n'est pas mauvais mais il fait mal à la tête, avec ses couleurs criardes et ses choix malheureux.

    Les auteurs ont voulu suivre le changement (certains parleront de putsch, vue la façon dont les chose se sont déroulées) au sein du mouvement "scout de france" ou, profitant de l'absence de plusieurs dirigeants du mouvement, un changement de tenue et de pédagogie fut adopté, créant un véritable schisme (et la création des "scouts unitaires de france" qui perpétuent, avec les "scouts d'europe" un scoutisme plus conforme aux origines).

    Il n'y eu pas que de bonnes décisions prises en cette seconde moitié des années 60. Cet album en est une illustration parfaite, hélas.

    yannzeman Le 15/05/2019 à 23:08:01
    3 A (Les aventures des) - Tome 4 - Signaux dans la nuit

    7ème album du trio scout, un des plus réussis avec l'indétronable "grotte aux esprits".

    Les ambiances sont bien rendues, l'aventure se double d'une véritable enquête policière à la Ric Hochet.

    Toujours aussi plaisant.

    yannzeman Le 15/05/2019 à 23:05:48
    3 A (Les aventures des) - Tome 3 - Le secret des falaises rouges

    6ème album des aventures du trio scout, que la publication en album n'a pas épargné des invraisemblances chronologiques.

    Comme dans les précédents, aventures, suspense et humour sont les ingrédients de la réussite.
    L'influence de Ric Hochet est indéniable, mais on arrive à oublier la ressemblance sans problème.

    La couverture de l'édition BDmust me semble plus judicieuse que les autres.

    yannzeman Le 15/05/2019 à 23:00:57
    3 A (Les aventures des) - Tome 2 - L'épreuve du feu

    5ème aventure du trio scout, cet album a tous les ingrédients de la BD FB d'aventure et d'enquête propre aux scenarii de A P Duchateau (M.Vasseur).

    A lire comme un bonbon nostalgique des années 60, avant le virage discutable de mai 68.

    yannzeman Le 15/05/2019 à 22:57:22
    3 A (Les aventures des) - Tome 1 - Les naufrageurs de la brume

    4ème opus des aventures du trio scout, cet album respire l'aventure, le dépaysement et le mystère.

    Il ne s'embarasse pas de vraisemblance, la langue n'est pas une barrière, mais l'ensemble est très plaisant à lire, et graphiquement réussi.

    Un album indispensable, malgré ses 30 pages, comme tous les autres de cette série attachante des années 60 qui est entrée dans l'Histoire de la BD FB.

    yannzeman Le 12/05/2019 à 11:16:27
    Catamount - Tome 3 - La justice des corbeaux

    Je suis un peu surpris de la relative mauvaise note laissée par le chroniqueur, et beaucoup plus en accord avec thieuthieu79 ou kurdy.
    Ce tome 3 mérite un 5 sur 5, plus qu'un misérable 3.

    Graphiquement, cet album est terriblement beau, les ambiances surtout, et chaque personnage est parfaitement reconnaissable.
    Les couleurs ajoutent au dessin, c'est beau même dans l'horreur.

    Le scenario n'est pas en reste et tient toutes ces promesses ; et là où parfois les flash-back ont tendance à nous perdre, ce n'est absolument pas le cas cette fois.

    Les personnages sont forts, et même les nouveaux de cet opus le sont aussi. Mention spéciale à la reine des gitans, qu'on aimerait bien revoir.

    J'ai juste peur que ce tome 3 soit le dernier, tant la boucle est bouclée. Mais si des suites sont prévues, je suis preneur !!!

    yannzeman Le 11/05/2019 à 23:16:39
    3 A (Les aventures des) - Tome 8 - La chouette criera trois fois

    3ème aventure des 3 A, cet album aurait pu être un "Ric Hochet", tant la mécanique est semblable.

    L'action se situe en Bretagne, mais on voit très vite que le dessinateur n'y a jamais mis les pieds ! Tant pis pour la crédibilité de l'histoire. Les dessins restent de qualité, mais en mettant de côté la crédibilité de certains décors.

    Après un 2ème tome ("la grotte aux espris") de haute volée, ce 3ème opus est un peu moins bon, plus policiers qu'aventure. Cela n'empêche pas une lecture agréable.

    Et surtout, ce qui relève la note de l'ensemble, c'est la surprise finale, que je ne vais pas révéler, mais qui fait mouche.

    Du bon travail, et qui donne envie d'en lire encore !

    yannzeman Le 11/05/2019 à 23:09:52
    3 A (Les aventures des) - Tome 6 - Le mage de Castelmont

    Première aventure du trio scout, cet album est une bonne entrée en matière. Il fleure bon les années 60, l'esprit joyeux et optimiste de l'époque.

    L'histoire est classique mais de bonne tenue, parce que l'équipe aux manettes est de qualité. Il est dommage que ce titre n'ait pas été plus développé que cela, tant il y avait matière à histoires passionnantes.

    Quand on voit le succès de la concurrence ("la patrouille des castors"), on se dit qu'il n'y avait vraiment pas à rougir de la comparaison.

    Aujourd'hui, la lecture de ces titres est un plaisir, une douceur nostalgique, une récréation salutaire et qui devrait inspirer certains auteurs en mal de scénario (et de lecteurs !).

    yannzeman Le 11/05/2019 à 09:02:13
    Crusaders - Tome 1 - La Colonne de fer

    C'est beau mais indigeste.

    Le dessin est magnifique, c'est dans le même style que ce que faisait brian Hitch sur "the Authority" (et ensuite, "Ultimates" ou "Justice League").
    Chaque case fourmille de SF.
    C'est un dessinateur comme ça que j'aurais vu pour "Carmen Mac Callum".

    Par contre, le scenario, il est indigeste.
    C'est extrèmement bavard, et très confus.
    Il me faudrait relire l'album (mais je n'ai pas trop le courage) pour comprendre si la 1ère scène (une intervention qui se passe mal) est un prélude à l'histoire, ou si cet épisode intervient plus tard dans ce qui devient une expédition.
    Ensuite, on est abreuvé de notions scientifiques ; si vous aimez l'astrophysique, vous allez être servi. Mais pour une BD de divertissement, c'est un peu lourd.

    Les scènes s'enchainent sans qu'on nous avertisse qu'on a changé de lieu. Les dialogues ne nous aident pas à entrer dans l'histoire, certains sont là pour installer une ambiance (les gérémiades des ouvriers), mais sont amenés de telle manière qu'on s'y perd plutôt qu'autre chose. Il aurait fallu nous laisser le temps d'apprendre à connaitre les protagonistes au lieu de nous promener d'un endroit à l'autre, pour des dialogues pas toujours important.

    Et puis, il y a ces interludes qui n'apportent aucune respiration dans le prêchi-prêcha-précha scientifique, ce père qui dialogue avec sa fille. On est déjà gavé de science et ces 2 personnages nous y replongent.

    Au final j'étais soulagé d'arriver au bout de l'album, et déçu que de si beaux dessins soient si mal desservis par une histoire aussi mal racontée.

    Parce que le sujet est intéressant, et c'est vraiment dommage.
    En lisant cet album, je réfléchissais (c'était son but, je pense) à la place de l'humain et de la terre dans cette immensité. J'ai au moins retenu ça de l'album.

    Espérons que la suite soit plus légère, sinon le lecteur n'y reviendra pas.

    yannzeman Le 08/05/2019 à 15:34:41
    3 A (Les aventures des) - Tome 7 - La grotte aux esprits

    Cet album, le 2ème de la série, est une leçon de BD d'action-angoisse-course poursuite.
    J'en ai lu des BD, mais des comme ça...

    L'histoire est dense, sans temps mort, on ne décroche pas de l'histoire avant la toute fin, et on referme ce livre en se réjouissant d'avance à l"idée de lire les suivants.

    Les dessins sont parfaits, ils permettent de suivre l'histoire sans souci, sans se demander qui est qui, et ce qui s'est passé ; pas besoin de revenir sur chaque case, elles sont toutes compréhensibles. Je possède la réédition BDmust, et la colorisation est très bonne, ce qui n'est pas le cas de toutes les rééditions où parfois les couleurs informatiques sont décevantes.

    Et ce n'est pas parce que c'est une histoire en 30 pages qu'elle n'est pas intéressante. Elle passionnera les plus jeunes, et captivera tout autant les anciens.

    Il est dommage que la BD traite aussi mal ses grands classiques, et ne propose pas une diffusion plus large de tels bijoux. Il n'y a pas que Tintin, Astérix ou Blake et Mortimer dans la vie.

    yannzeman Le 06/05/2019 à 16:41:39
    Bob Morane 10 (Intégrale Le Lombard) - Tome 5 - Intégrale 5

    Ayant énormément apprécié les tomes 6, 7, 8 et 9 des intégrales, avec Vance au dessin, et trouvant très chouette la couverture de ce tome 5, je me suis lancé. je ne connaissais rien de Forton, mais l'imagination sans limite de Vernes, et un joli coup de crayon de Forton m'ont rassuré.

    Et bien je ne suis pas déçu !
    L'imagination est toujours au pouvoir, chaque album est une aventure différente de la précédente. C'est très plaisant à lire, avec ce petit côté vintage pas déplaisant.

    Forton dessine plutôt bien, c'est précis, fluide, et par moments, haletant.

    Je n'ai qu'un bémol :
    les planches originales n'ont pas du servir pour cette intégrale, car le dessin est parfois comme "effacé" par les années, comme après de multiples photocopies. je n'ai pas constaté ce défaut sur les intégrales avec Vance.

    Ca n'a pas altéré mon plaisir, mais c'est dommage.
    mais du coup, je vais acheter les intégrales précédentes.

    yannzeman Le 03/05/2019 à 10:34:02
    Karen Springwell - Tome 1 - Convoi

    Un des chefs d'oeuvre des années 90, tout simplement.

    Quand ce titre est paru, on ne connaissait pas encore internet, et on ne mesurait pas l'aspect visionnaire de cette oeuvre. Mais le graphisme de Gauckler et la science du scenario de Smolderen nous emportai quand même.

    Aujourd'hui, avec le recul, ce titre nous est devenu compréhensible plus facilement, et c'est du pur bonheur. En plus, le graphisme ne va cesser de s'améliorer, avec des passages dignes d'un Moebius.

    Un indispensable, tout simplement.

    yannzeman Le 30/04/2019 à 21:00:34
    Les aventures de Betsy - Tome 3 - Contre la montre !

    Ravi de ce tome 3.

    L'histoire est sympathique et nous fait voyager dans cette France insouciante des années 60. L'héroïne est dans la plus pure tradition des héroïne de la BD classique franco-belge, à la "Yoko Tsuno" ou "Natacha hotesse de l'air".

    Les dessins sont superbes, les personnages sont bien maitrisés, les décors sont fouillés et riches, et parfaitement accompagnés par une colorisation au diapason.

    cette série est un dérivé des "enquêtes auto de Margot", mais je la préfère à sa cousine, pour son dessin généreux et plus fluide.
    Une réussite.

    Je croise les doigts pour que d'autres albums suivent, par la même équipe !!!

    yannzeman Le 28/04/2019 à 22:39:27
    Carmen Mc Callum - Tome 17 - Cyberie

    Je viens de lire ce nouveau "Carmen" et je suis très déçu.
    Pas énormément déçu car je connaissais le dessin de Louis, que je n'aime pas à la base.

    Je pensais qu'il allait faire un effort pour se mettre au niveau de ses prestigieux prédécesseurs (Gess et Emem).
    Hélas, il n'a pas le niveau, et cela se voit.

    "Carmen" était pour moi la synthèse la plus aboutie entre style graphique et scénario ; là, j'ai lu une série B que je n'aurais pas acheté si cela avait été le n°1 de ce titre.

    Les dessins ne sont pas maitrisés, certaines cases sont des gribouillis (je n'exagère pas, hélas), l'aspect futuriste de certains véhicules a disparu, les design sont trop actuels, les décors ne font pas rêver, les personnages sont mal dessinés, les 2 acolytes de Carmen n'ont aucun caractère, je suis incapable de les distinguer ni les décrire, à part le fait qu'il y a un "africain" et un rouquin, et parmi les protagonistes, ceux à tête d'animaux sont très mal dessinés.

    Bref, je suis très déçu et très inquiet pour l'avenir de ma série préférée, maintenant qu'il est entre les mains de Louis.
    Finir comme ça, c'est triste. :(

    yannzeman Le 10/04/2019 à 07:50:18
    Tanguy et Laverdure (Une aventure "Classic" de) - Tome 3 - Coups de feu dans les Alpes

    Après 2 albums réussis, mais qui étaient basés sur une histoire déjà écrite par Charlier, cette fois les auteurs plongeaient dans l'inconnu.
    Ont-ils relevé le défi de faire aussi bien que le Maître scénariste, l'un des 4 ou 5 plus grands de la BD FB, avec le style d'un des 4 ou 5 plus grands dessinateurs de la BD FB ?

    Pour moi, le résultat est excellent, le challenge est relevé haut la main.
    C'est beau, c'est délicieusement rétro, et (presque) totalement respectueux de ses majestueux créateurs.

    Le scenario, les dessins, les couleurs, tout est réussi pour nous faire replonger dans l'ambiance 60s des débuts de cette fabuleuse série.

    Seul tout petit bémol, l'attitude plus qu'étrange de Laverdure, qui ne cherche pas à séduire une jeune femme, alors que d'habitude, il aurait plongé sans coup férir.

    Mais à part ça, j'ai pris un plaisir immense à lire cet album.
    J'attends maintenant sa suite avec impatience (hélas... que l'attente va être longue !).

    Bravo aux auteurs !

    yannzeman Le 07/04/2019 à 10:45:02
    Bob Morane 10 (Intégrale Le Lombard) - Tome 7 - Intégrale 7

    5 histoires, 5 ambiances différentes.
    Et mise à part la dernière histoire qui est un peu moins bien aboutie que les autres, ce sont des petits chefs d'oeuvres d'ambiance.

    L'ensemble est fabuleux.

    Vance est très bon pour créer des ambiances inquiétantes, alors qu'il ne disposait que de très peu de temps pour produire. Quand on compare avec le temps fou passé par beaucoup d'actuels dessinateurs, les années qu'il faut parfois patienter entre 2 albums, ce dessinateur génial donne là une sacrée leçon.

    Et que dire des scenarii de Vernes, qui nous régale en changeant totalement d'ambiance d'un album à l'autre. Il n'y a jamais de répétition, l'imagination est au pouvoir.
    Avec ce petit plus, ces dialogues tantôt surranés, tantôt proche d'un Audiard.

    Un chef d'oeuvre de la BD, que je connaissais très mal et que j'ai plaisir à redécouvrir.

    yannzeman Le 23/03/2019 à 15:09:39

    Cette histoire complète ravira les fans de la "trilogie berlinoise" de philipp Kerr.

    C'est bien dessiné, l'histoire est prenante et le contexte historique fait toute la différence et la saveur de cette BD.
    Ce contexte historique nécessite quand même de bonnes connaissances de la part du lecteur, car certains personnages/évènements ne sont pas explicités. Bon, y'a internet pour se cultiver !

    Un bon moment de lecture qui en appelle d'autres, je l'espère. Ce serait dommage d'en rester là, car la recette est bonne.

    yannzeman Le 08/03/2019 à 14:50:25
    Le grand Mort - Tome 8 - Renaissance

    Ce dernier album clot le récit et nous laisse orphelin des personnages.

    Est-il à la hauteur des espérances placées dans ce titre ?
    Pas tout à fait.

    J'ai moi aussi quelques réticences avec le pardon (très chrétien) pour l'assassin de masse, même si ce personnage ne fut qu'un pion d'un autre (qui n'est pas poursuivi pour ce qu'il a fait).
    La morale n'en sort pas grandie.

    Pas sur que l'on aurait aussi facilement pardonné à tous les tyrans du XXème siècle, responsables "que" de millions de mort, quand le responsable - dans ce titre - de la quasi-fin de l'humanité (on parle là de milliards de gens) n'a même pas droit à une remontrance...

    Cette histoire se termine donc de façon gênante ; le malaise me poursuit après la lecture.

    Je ne peux m'empêcher de comparer avec "la quête de l'oiseau du temps", qui se terminait aussi dans l'émotion.
    mais les auteurs avaient tapé juste, l'émotion nous prenait, sans hésiter.
    Là, le sentiment de malaise l'emporte sur le reste.

    Reste que le voyage fut beau, même si horrible. Il se termine quand même de façon précipitée, alors qu'un album de plus n'aurait pas été de trop.

    Je donne 4 étoiles à cet album, mais plutôt en tenant compte de l'ensemble de l'oeuvre, qui fera date, plus que pour sa fin, qui n'est pas à la hauteur, et qui dérange pour le message qu'elle délivre.

    Merci tout de même aux auteurs, pour cette oeuvre.
    (et merci d'avoir corrigé cette grossière erreur de coloriage des toits bretons, qui ne sont pas orange comme les tuiles mais bleu marine comme l'ardoise !)

    yannzeman Le 16/02/2019 à 00:35:31
    Katanga - Tome 3 - Dispersion

    Finalement, le scenario a viré à l'eau de rose !
    Mais pour rester cohérent, ça finit quand même mal, et les méchants l'emportent. Et Cantor est vraiment très con.

    3 albums pour nous expliquer que la pourriture gouverne le monde... Etait-ce nécessaire ?
    Personnellement, je ne le pense pas.

    Nury a le talent pour raconter une histoire, mais son histoire ne parle que de médiocres élevés au rang de personnages principaux.

    C'est dommage, car sylvain Vallée a vraiment énormément de talent, qu'il pourrait consacrer à des oeuvres plus ambitieuses, de celles qui élèvent et non qui font regarder vers le caniveau.

    yannzeman Le 15/02/2019 à 23:56:01
    Spider - Tome 1 - Rabbit hole

    Le scenario commence comme celui d'unépisode de "X-files", mais dont on soupçonne que la fin ne sera pas un happy end. Et le dessin pêche un peu par un gros manque de précision.

    Les personnages sont assez antipathiques (mention spéciale au chef, un beau salopard), et c'est difficile de s'attacher à eux. L'histoire est assez classique, sans plus., avec juste la touche de "modernité" obligée, la relation lesbienne de rigueur.

    Le dessin déçoit.
    Il est flou, pas précis, alors que le dessinateur sait composer une page. C'est dommage de vouloir dessiner aussi vite pour un résultat aussi médiocre.

    Au final, si l'album était vendu dans une version low cost, avec couverture souple, à petit prix, ce ne serait pas un mauvais achat.
    Mais dans cette version luxueuse (cartonnée), c'est trop cher payé.

    Du low cost scenaritico-graphique au prix du premium ; un peu abusé.

    yannzeman Le 05/02/2019 à 17:03:33
    Michel Brazier - Tome 2 - Rendez-vous avec la mort

    Je redoutais cette suite d'une histoire écrite par d'autres, 40 ans plus tôt.

    La lecture de ce tome 2 m'a totalement rassuré !
    L'histoire est toujours aussi prenante, et le dessin, s'il ne singe pas celui de Cheret, est tout de même dans la continuité, et très réussi, de même que les couleurs.

    Je n'ai qu'une hate : lire la suite !!!!

    yannzeman Le 03/02/2019 à 22:24:03
    Bob Morane 10 (Intégrale Le Lombard) - Tome 6 - Intégrale 6

    Je n'étais pas un fin connaisseur de cet univers, que je lisais sans entrain dans les années 80, quand j'étais ado, dans "le journal de Tintin".

    Parce que c'est Vance au dessin à partir de ce volume 6, j'ai pris le risque d'acheter ce gros volume.
    Bien m'en a pris !

    La 1ère histoire, "les contrebandiers de l'atome", est la 1ère histoire dessinée par Vance, et il a surtout tenu à respecter le dessin de son prédécesseur, gérald Forton.

    Mais dès le suivant, "les fils du dragon", on retrouve la "patte" Vance, celle qui fera son succès sur "XIII" ; et "opération chevalier noir", quel pied visuel !!!!!
    (il me reste à lire "la ville de nulle part" et "l'archipel de la terreur")

    Les scenarii de Vernes sont datés, avec des dialogues d'une autre époque, mais avec les mêmes sensations de délicieuses nostalgies que lorsqu'on regarde "les tontons flingueurs" à la TV.
    C'est du Audiard en BD, et l'action est très prenante.

    Je vais me jeter sur les volumes suivants, c'est sur !
    (et peut-être même m'intéresser aux précédents)

    yannzeman Le 05/12/2018 à 07:42:45
    Tanguy et Laverdure - Tome 32 - Le sabre du désert

    Il n'y a plus d'effet de surprise, depuis le tome précédent, mais c'est enfin confirmé :
    La série est sauvée !

    Cette reprise est enfin (ENFIN !!!!) digne de la série, des personnages, et des merveilleux auteurs (Charlier, Uderzo et Jijé) qui l'ont créés et fait vivre pendant tant d'années.

    C'est beau, c'est bon, c'est juste ce qu'il faut d'invraisemblable (bon, il faudra lever le pied sur le bazooka et les balles perdues, la prochaine fois), et sans le ridicule des dialogues.
    Du travail de pro, quoi.

    Ami(e)s qui avez quitté la série, revenez !
    Elle est à nouveau entre de bonnes mains !

    yannzeman Le 16/11/2018 à 11:23:09
    Les beaux étés - Tome 5 - La Fugue

    Le succès des 2 premiers tomes a sans doute incité les auteurs (l'éditeur ?) a poursuivre l'aventure au delà de ce qui était annoncé au départ.
    En général, c'est une très bonne nouvelle, pour les lecteurs.

    Mais je dois avouer que ce n'est pas tout à fait mon cas, depuis le tome 4.
    Cela fait 2 albums que je referme en me disant "que c'était mieux avant", et qu'il faudrait peut-être s'arrêter là.

    Cela fait 2 fois que la famille part en voyage, et que ce voyage se déroule mal ; et c'est assez pénible pour le lecteur que je suis, qui a du mal à croire à cette famille qui ne se démoralise jamais malgré les épreuves.

    Leurs étés sont de pire en pire, et voilà maintenant qu'ils ratent aussi leurs vacances d'hiver. Ca commence à faire beaucoup !

    Qu'on m'explique aussi l'intérêt d'un tel désordre chronologique dans lequel ces histoires nous sont racontées.
    J'aurais vraiment préféré suivre la vie (à travers les vacances) de cette petite famille dans un ordre chronologique, pour les voir grandir.
    Là, les auteurs me perdent, c'est un peu pénible à suivre au final.

    Graphiquement, ça reste d'un bon niveau, il faut avouer. Mais cela fait moins rêver que le tome 2, par exemple, qui est pour moi le summum de la série.

    Je maintien un capital sympathie à cette série, mais j'aimerais bien que les auteurs nous livrent des histoires un peu moins tristes, plus dans le ton des premiers tomes.

    yannzeman Le 29/10/2018 à 15:34:12
    La stratégie des sentinelles - Tome 1 - La prophétie

    La boulimie d'achats qui m'a dévorée, il y a quelques années, ne m'a pas fait acheter que des chefs d'oeuvres. J'en ai revendu une partie, il y a quelques temps.

    En farefouillant dans mes stocks, je suis tombé sur cette série, trop vite lue à l'époque, et en tout cas un peu vite oubliée.

    Je redécouvre avec surprise, et plaisir, ce 1er album, dont la lecture me ravie.

    C'est du "X-Files" mélangé avec un peu de "Tanguy et Laverdure", et le résultat est excellent !!!!
    Graphiquement, vous pouvez trouver mieux, mais comme le scenario est très bon, ce n'est pas un problème.

    Je vais me précipiter pour lire les suivants, en espérant que la qualité soit toujours au rendez-vous.

    Une très très bonne surprise.

    yannzeman Le 12/10/2018 à 10:58:34
    Alix - Tome 37 - Veni Vidi Vici

    le constat est terrible, mais indiscutable.
    Ce " grand retour d'Alix" (le bandeau plaira terriblement aux autres auteurs qui travaillent depuis des années sur la série) est un terrible flop.

    Commercialement, je n'en sais rien, mais artistiquement, on est quand même très près de la purge.

    Je ne connais pas le travail de david B, mais il me semble que ce n'est pas un auteur très populaire, et on comprend pourquoi.
    La BD classique exige des qualités qui ne sont pas données à tout le monde. C'est très dur de s'adresser au plus grand nombre.

    Et david B échoue à rendre une copie intéressante.
    Très vite, le scenario s'enlise, on ne comprend pas grand chose à ce qui se passe, et on arrive au bout de l'album dépité, avec cette impression d'avoir lu sans comprendre une histoire sans intérêt.
    Des gens meurent, et on s'en moque. Même le petit suspense de la bataille dans les catacombes est ratée, et la géante m'a laissé froid.

    Côté dessins, l'intention semblait louable, "revenir" au style des dessins des meilleurs albums, les 1ers, dessinés par le Maitre.

    Mais pour cela, il faut là aussi tenir la route, et malheureusement, l'objectif n'est pas atteint.
    Si un rédacteur en chef/directeur de collection/... (bref, appelez le comme vous voulez) avait fait son travail, il aurait demandé au dessinateur de revoir sa copie, tellement certaines cases sont soit ratées (la géante, qui n'a jamais les mêmes caractéristiques physiques, elle grandie au fur et à mesure de l'histoire !), soit illisibles car trop petites (il faudrait une loupe pour y arriver !).

    Les couleurs sont bien, c'est déjà ça...
    Mais c'est peu, trop peu.

    Je préfère rester sur la bonne impression du "serment du gladiateur", que sur ce "Alix vu par..." de piètre qualité.

    (je ne l'ai lu qu'après, mais entièrement d'accord avec la chronique de A. Perroud)

    yannzeman Le 12/10/2018 à 10:46:21
    Les trois Fantômes de Tesla - Tome 2 - La conjuration des humains véritables

    J'ai vraiment accroché au 1er tome, très réussi dans son dessin ou son scenario.
    J'attendais donc avec impatience le tome 2.

    Je suis un (tout) petit peu déçu par cette suite.
    Pas sur les aspects steampunk et ce côté uchronique.

    Mais sur ce qui faisait les 2 tours de force de l'album précédent, à savoir les détails d'un scenario sans faille et un dessin faussement classique et véritablement virtuose, je suis cette fois resté un peu sur ma faim.

    Il manque de l'émotion, celle que j'avais ressenti dans le tome 1. Et les personnages se comportent de façon plus classique, comme dans un "indiana jones", mais sans humour et où les morts ne comptent pas vraiment.

    Même l'humanisme de cette maman contraint d'élever son fils seule a disparu, relégué en arrière-plan.

    Côté dessin, ce n'est pas mauvais, loin de là, mais là aussi, c'est plus classique sur la forme. C'est beau, mais j'ai été moins impressionné que dans le tome 1.

    Ce tome 2 reste un bon divertissement, mais plus l'oeuvre d'exception que j'espérais à la lecture du tome 1.
    Et comme l'histoire se termine apparemment au tome 3, ça risque d'aller trop vite et de ranger cette mini-série au rang de potable, alors qu'elle promettait beaucoup.

    Quel dommage, encore une fois, de proposer une histoire si vite finie, et fatalement un peu "baclée" dans ses développements...

    yannzeman Le 12/10/2018 à 10:37:20

    Objet pédopornographique, ce "livre" devrait être interdit à la vente et exclu de ce site.

    A se poser des questions sur l'état de santé mental d'une société qui cautionne ce genre d choses...

    yannzeman Le 24/08/2018 à 16:43:06
    Le sentier de la guerre - Tome 1 - Fort Buford

    J'ai passé un "bon" moment de lecture, si tenté qu'on puisse se délecter d'un sujet aussi dramatique que l'holocauste des indiens d'Amérique.

    Le sujet est fort, intéressant, lorgne du côté de "danse avec les loups" (inévitablement...), et ne donne pas forcément une juste image des indiens, de ce qu'ils ont vécu.

    Leur côté guerrier, par exemple, je n'y crois pas plus que ça.
    L'Europe a passé son temps à se faire la guerre, à travers les siècles, d'une région à l'autre, d'un pays à l'autre, et ce n'est pas l'indien qui est belliqueux, mais l'homme, quand il est question d'espace vital et d'expansion.

    N'empêche, l'histoire se lit bien, parce qu'elle est bien écrite.
    Le scénariste sait y faire, et ce n'est pas une surprise pour qui lit déjà "pirates de Baratavia".

    Le dessin, par contre, mériterait plus de netteté.
    Le dessinateur sait positionner ses personnages, dessiner des décors, illustrer le mouvement, mais les visages sont un peu moyen.
    A une autre époque, ce dessinateur aurait continué à travailler comme assistant d'un dessinateur confirmé.

    La suite ne s'annonce pas joyeuse, fatalement.
    Un album à réserver aux personnes non dépressives !

    yannzeman Le 16/08/2018 à 09:50:37
    Spécial Strange - Tome 26 - Spécial Strange 26

    Du pur bonheur, grâce aux X-Men, mais pas seulement, car les autres histoires sont aussi d'un incroyable niveau graphique et les histoires sont très efficaces.

    yannzeman Le 16/08/2018 à 09:48:42
    Spécial Strange - Tome 25 - Spécial Strange 25

    J'ai commencé à lire "Spécial Strange" à partir de ce numéro.
    Il est fabuleux.

    Byrne a pris la mesure des personnages et du scenario, et il donne là toute la mesure de son talent. Le scénariste n'est pas en reste, qui propose une histoire parfaitement maitrisée, ni trop chargée en dialogues, ni trop déséquilibrée en action.

    Le piège s'est refermé sur les X-Men, et il est diabolique.

    Et ce n'est pas tout.
    La saga ne fait que commencer.

    Entrez avec volupté dans la plus grande saga de super-héros jamais écrite.

    yannzeman Le 16/08/2018 à 09:44:05
    Spécial Strange - Tome 34 - Spécial Strange 34

    Indispensable.

    LE numéro à posséder, pour qui veut connaitre l'histoire fondatrice des X-Men, depuis leur création, ni plus ni moins !
    Un tour de force scénaristique, l'apothéose d'une collaboration entre un scénariste doué et un auteur complet surdoué.

    Plus rien ne sera pareil ensuite, ni pour les personnages, ni pour le titre, qui ne retrouvera jamais ce niveau de perfection, d'une saga qui atteint là son paroxysme.

    A l'époque, il fallait attendre 3 mois pour avoir la suite (3 mois !!!!!) et la lecture de cette saga, sur plusieurs numéros de Spécial Strange, aura marqué la génération au fer rouge, lisant et relisant les numéros parus, dans l'attente insupportable des suivants.

    La saga du phoenix noir s'achève, Cyclops s'en va.
    La suite, "days of future past", sur 2 épisodes seulement, a ses fans, mais elle n'est pas au niveau de celle-là.

    Paradoxalement, le titre va devenir la franchise n°1 de Marvel, alors que elle n'attendra plus jamais ce niveau de perfection. Trop livré à lui-même, Claremont va alterner le bon et le n'importe quoi dans les années qui suivront, et aucun dessinateur n'arrivera à la cheville de john Byrne.

    Ni dave Cockrum, pourtant créateur visuel génial de ces nouveaux X-Men (Diablo, Ororo, Colossus), ni les suivants jusqu'à jim Lee, qui va redonner ses lettres de noblesse graphique au titre, 20 ans plus tard (mais pour pas longtemps, hélas).

    Seul Joss Whedon réussira, dans les années 2000, à proposer un scenario proche en qualité de ces années Byrne-Claremont, dans "astonishing X-Men", bien aidé par le dessin de Cassaday.

    Enjoy !

    yannzeman Le 08/08/2018 à 20:54:40
    Conan le Cimmérien - Tome 1 - La Reine de la Côte noire

    Tout le problème de cette adaptation, c'est le dessin, qui n'est pas du tout adapté au personnage.

    Autant, l'autre adaptation proposée par l'équipe Brugeas/Toulhoat est réussie, autant celle-là est flinguée par ce choix curieux d'un dessin qui ne correspond pas du tout à ce qu'est Conan, trop (mauvais) dessin animé et pas assez réaliste/sombre (alors que l'histoire est sombre et se termine mal).
    Le monstre n'est pas assez effrayant, les décors sont parfois trop peu expressifs.

    Du coup, j'ai passé l'album à focaliser sur le dessin, et l'histoire m'est passée au dessus.
    C'est du gâchis...

    yannzeman Le 08/08/2018 à 20:39:18
    Conan le Cimmérien - Tome 2 - Le Colosse noir

    J'ai vraiment vraiment hésité à lire cette adaptation des histoires de Conan (dont je ne suis pas un spécialiste ; je ne connais que les fabuleux comics Marvel de "savage sword of Conan", toujours en cours de parution en intégrales sous le nom "chroniques de Conan", en noir et blanc).

    J'ai privilégié en 1er cet opus proposé par Brugeas et Toulhoat, la fine équipe qui nous proposa naguère le génial "Block 109".
    J'avais été un peu déçu par "Dies irae", sorti quasiment au même moment et aussi dessiné par Toulhoat ; je trouvais les dessins pas terribles, pour une fois.

    Mais dans ce "Conan le Cimmérien - le colosse noir", le résultat est très très beau. J'ai juste un peu de mal avec le visage de ce Conan, un peu différent du Conan mythique de Buscema, qui a inspiré tous les autres dessinateurs.

    Mais l'histoire est totalement en cohérence avec ce que je connais du personnage, et au final, j'ai passé un bon moment. Du Conan comme on l'aime !

    yannzeman Le 26/07/2018 à 09:27:54
    Michel Brazier - Tome 1 - La machination

    Acheté sur un coup de tête, je n'ai absolument pas regretté mon achat.

    Je connaissais l'existence de cette série avortée, pour l'avoir "lu" dans le journal de Spirou, quand j'avais 9 ans. Inutile de dire qu'à cette époque là, cela ne m'avait pas du tout attiré.

    Mais près de 40 ans plus tard, et en admiration totale pour l'oeuvre de M jean-michel Charlier, je redécouvre donc cette histoire, et c'est un petit chef d'oeuvre en construction.

    Quel dommage qu'il n'y ait pas eu de suite (je sais que des repreneurs travaillent dessus, mais je doute que ce soit du même niveau), car le scenario était en béton.

    Quant au dessin, je suis très étonné, car ce n'est pas tout à fait celui que j'ai connu dans le journal Spirou. Cheret a apparement retravaillé son dessin, au moins pour le visage du héros, ce qui donne au visage un aspect "chirurgie esthétique" assez curieux, comme si un chirurgien avait, au sens propre, modifié son visage !

    Mais cela ne m'a pas dérangé plus que ça, tellement l'histoire est prenante et réussie.
    J'appréhende la suite, mais je l'attends quand même avec impatience.
    Merci aux éditions Fordis, pour ce "michel Brazier" comme pour les "guy Lebleu".

    yannzeman Le 03/07/2018 à 10:53:16
    Tanguy et Laverdure - Tome 31 - Diamants de sable

    Après des années de marasme scénaristique, la série reprend ENFIN des couleurs !!!

    De nouveaux auteurs nous proposent un scenario digne de cette magnifique série d'aviation et d'aventure humaine. Le propos reste militaire, et prend bien garde de rester dans les chemins balisés par les créateurs, MM Charlier et Uderzo, mais l'ensemble est un vrai plaisir pour le cerveau et les yeux.

    C'est bien écrit, bien raconté, bien dessiné (de toutes petites imperfections sur certains visages de Tanguy, mais rien de grave) et je suis arrivé à la fin de l'album avec l'envie de déjà lire la suite (qui est annoncée pour fin 2018 ; incroyable !).

    C'est un mélange réussi entre les 1ers albums d'Uderzo, très "service service", et de ceux de Jijé période "lieutenant double-bang".

    Précipitez-vous sur cet album, il est très bon.
    Merci à tous ceux qui l'ont rendu possible, je n'y croyais plus.

    yannzeman Le 30/06/2018 à 00:29:21
    Buck Danny "Classic" - Tome 5 - Opération rideau de fer

    Et bien kurdy1207 a parfaitement résumé tout le bien que je pense de cet album, le meilleur depuis le lancement de cette collection "classic".

    J'ai l'impression de relire un bon vieil album de M Jean-Michel Charlier, tant il est prenant. Et les dessins sont superbes, une parfaite synthèse entre vintage et modernisme, effectivement. Plus des décors d'une très grande beauté.

    J'ai deux (tout) petits bémols :
    -le visage de Buck ; par moments, j'ai du mal. Alors que ceux de Tumblr et sonny Tuckson sont réussis, celui de Buck Danny pourrait être amélioré.
    -le gag obligatoire qui concerne sonny : il pourrait être mieux orchestré, de façon plus subtile, parce qu'à l'arrivée, il ne fait pas rire et je l'ai trouvé assez gênant.

    Mais cela ne doit pas m'empêcher de louer les qualités de cet album, et le génie qui a eu la bonne idée de lancer cette collection "classic" !

    yannzeman Le 17/06/2018 à 23:49:55
    Les beaux étés - Tome 4 - Le repos du guerrier

    Pour moi, le moins bon des 4 albums parus.

    Son absence totale de réalisme, qui nous fait croire que des gens à qui le malheur arrive, peuvent passer malgré tout des vacances sympas, je n'y ai pas adhéré.

    Le dessin est correct, mais pas extraordinaire, cette fois.
    Le dessinateur le reconnait en dédicace de l'album, il a eu du mal à dessiner le bonheur alors que ce n'était pas la même ambiance autour de lui.
    Et ça se voit.
    On est loin du 2ème album, le plus réussi à mes yeux, et le plus magique.

    Là, la positive attitude me parait un peu trop forcée, et du coup je ne suis pas rentré totalement dans l'histoire.

    Il y avait mieux à faire, passer moins de temps sur certaines scènes du début, un peu plus sur la façon d'occuper ces vacances ratées, peut-être.

    Pas un mauvais album, au final, mais loin d'être le meilleur.

    yannzeman Le 15/06/2018 à 10:18:06
    Le pouvoir des Atlantes - Tome 1 - Le Vol du coléoptère

    Bruno Marchand, l'auteur complet qui ne déçoit pas, a encore frappé !

    Ce nouvel album, d'une histoire qui devrait s'étaler sur deux (petits) tomes, est, comme son oeuvre précédente, plaisant à lire, élégant dans le trait comme dans le propos.

    Pas de chichi, pas de violence inutile, pas de sexe gratuit, pas d'anachronisme idiot, et une invitation au voyage et à la vraie aventure ; de la vraie bonne BD "à l'ancienne", tous publics, mais avec ce petit quelque chose en plus qui en fait une oeuvre à part et qui se bonifie dans le temps.

    Juste deux petits bémols (dont l'un est ridicule, je le sais) :
    L'histoire va se dérouler en 2 tomes ; c'est bien trop peu.
    Et il manque quand même un personnage féminin, c'est bien dommage !

    Au final, j'ai hâte de lire la suite (et fin), et de connaitre le prochain projet au longs court de cet auteur trop peu connu et pourtant pétri de qualités.

    yannzeman Le 14/06/2018 à 22:52:22
    Mémoires d'un paysan bas-breton - Tome 2 - Le soldat

    Le tome 2 d'un titre inclassable.
    Il ne déçoit pas et nous entraine encore une fois dans les mémoires d'un homme hors du commun, et pourtant qui a réellement existé.

    J'ai un tout petit peu moins gouté les aventures militaires du personnage, car ce ne sont pas les batailles qui sont relatées, mais la façon dont il les a vécu. Et le décalage est tel qu'il surprend un peu quand même.

    Mais de toute façon, cette histoire est déroutante, atypique, dans le bon sens du terme.

    Le dessin est toujours aussi bon, et pourtant réalisé rapidement. Chapeau !

    Merci aux auteurs de nous proposer l'adaptation d'une telle oeuvre, qui plus est en restant fidèle à eux-mêmes (et j'imagine, au récit original), sans verser dans l'anachronisme, erreur fatale de bon nombre d'adaptations.

    trugarez deoch !

    ps : à propos de l'avis de LEFJE, comment écrire qu'il s'agit d'un bon album, tiquer sur un détail dont tout le monde se fout, et ne décerner qu'1 malheureuse étoile à cette BD ???

    yannzeman Le 18/05/2018 à 13:11:59
    Psycho Park - Tome 1 - Liberty Meadows, hôpital pour animaux

    J'ignore comment s'est faite la traduction de l'oeuvre, mais même en VO, c'était jubilatoire à lire !!!!

    Drôle, voire très drôle parfois, cette série de strips rassemblés en comics par la suite, était magique, avec des rires et des larmes, de l'émotion (énormément d'émotion) magnifié par les instants plus amers ou comiques.

    Et le dessin n'aura de cesse de s'améliorer, pour trouver son rythme de croisière.

    Magnifique oeuvre, qui a transcendé le genre et que je recommande chaudement.

    yannzeman Le 09/05/2018 à 15:31:17

    Je découvre cette anthologie des "reines de sang", en commençant par "jeanne la mâle reine".

    Et arrivé à la fin de l'album, je ne connais toujours pas la raison de cet titre étrange de "mâle reine".
    Cela viendra peut-être avec le tome suivant, mais c'est quand même un peu ballot !

    Graphiquement, le dessinateur sait composer une page, choisir ses cadrages, positionner ses personnages.
    Mais le trait reste flou, cependant ; est-ce pour dessiner plus vite, ou par manque de talent ?

    Je reste sur ma faim, donc, alors que j'espérais une qualité proche de celle du "trône d'argile".

    C'est dommage, car je trouve excellente l'idée de nous conter des épisodes (d'un point de vue féminin, pour changer) de l'Histoire de France ; j'espère juste que ce ne sera pas trop l'histoire du royaume d'Ile de France.

    yannzeman Le 07/05/2018 à 15:40:35
    Beauté noire et le Groupe Prospero - Tome 1 - Les chasseurs de haine

    Effectivement, si les premières pages donnent le change et laissent espérer une histoire qui se laissera lire, on est vite déçu par la tournure des évènements, les dialogues simplistes et un scénario en roue libre qui ne vole pas bien haut.

    Le dessin n'aide pas beaucoup à continuer à lire ce genre d'histoire, non plus.

    On est dans la paranoïa la plus totale, et la plus ridicule, comme dans "amerikkka".
    dans les deux cas, les auteurs voient "des racistes/antisémistes" partout, et proposent, en tout cas pour ce pauvre "beauté noire" une solution radicale tout sauf démocratique.

    C'est vraiment déplorable de la part de Glénat d'avoir publié ça.
    Il n'y a personne pour faire un vrai travail éditorial, ou quoi ?

    yannzeman Le 01/05/2018 à 15:55:33

    Une histoire originale en BD (mais peut-être déjà abordée à de multiples reprises dans les romans d'anticipation ?), mais trop portée sur le sexe, et pas assez sur ce qui fait le sel réel de la vie (la mort, la maladie, les enfants, la jalousie, l'exploration, le jeu, ...).

    Le scenario comporte de bonnes idées, mais il était peut-être difficile d'aborder tous les sujets d'un tel univers, et au final, j'ai l'impression, comme d'autres, que ça tourne trop autour du sexe.

    Ce qui m'a le plus embêté, ce sont les dessins et les couleurs.
    Trop 70s à mon gout.
    Sans doute plus facile à réaliser que des dessins léchés, mais du coup, ce monde virtuel m'est apparu moins beau qu'il n'aurait du l'être.

    Et cette fin qui n'en est pas une, c'est vraiment pas ma tasse de thé.
    De savoir qu''il y aura peut-être une suite ne la rend pas meilleure pour autant.

    yannzeman Le 29/04/2018 à 23:41:44
    Ira Dei - Tome 1 - L'Or des caïds

    Pour faire court, l'histoire se laisse lire, mais les dessins sont très décevant.

    On est loin des standards habituels de Ronan Toulhoat, qui nous a habitué à un dessin plus léché.
    Cette nouvelle technique est-elle choisie pour gagner du temps sur le graphisme ?

    En tout cas, j'ai eu peine à reconnaitre le style que j'appréciais tant jusque là.

    Alors, au final, qu'importe si le scénario est correct, sa lecture est gâchée par le dessin, et rien n'y fait, la mauvaise impression demeure.

    Je n'ai pas envie d'en savoir plus, alors que le suspens est sensé nous faire réclamer une suite.
    C'est dire si je suis déçu.

    yannzeman Le 29/04/2018 à 22:46:21
    L'homme de l'année - Tome 13 - 1888

    Le sujet était potentiellement intéressant.
    Malheureusement, le résultat est clairement décevant.

    D'abord, les arguments en faveur de la culpabilité de ce Kosminski sont faiblards, et certains éléments clés et célébrissimes de cette affaire ne sont même pas évoqués (l'inscription sur le mur, les lettres au journal signées jack l'éventreur).

    Enfin, l'honnêteté intellectuelle aurait du pousser les auteurs à insérer de sérieuses incertitudes sur l'authenticité du châle découvert dans le coffre.
    La soit-disant découverte de l'ADN du tueur, sur le tissu, a été rapidement remis en cause par les scientifiques.

    Après, les motivations de ce tueur présumé semblent assez faibles, et je n'y ai pas cru un seul instant.
    Pire, je me fous royalement de son histoire ; j'espérais une enquête prenante, et j'ai eu droit à une histoire un peu à l'eau de rose, et pas vraiment passionnante.

    Il y avait franchement mieux à faire, s'intéresser à un autre suspect, James Maybrick, dont le journal "intime" a été retrouvé dans les murs d'une maison bourgeoise, et dont la vie était autrement plus fascinante et sujette à un album de BD digne de ce nom.

    Je ne conseille pas cet album, pour son scénario sans intérêt et raté.
    Seuls les dessins sauvent l'ensemble du ratage absolu.

    yannzeman Le 26/04/2018 à 23:03:54
    Rhonda - Tome 2 - Rebecca

    Le tome 2 est un tout petit peu moins réussi que le tome 1. Mais j'ai quand même hâte de lire le tome 3 !

    le scénario est moins fluide, certains passages sont un peu plus confus, et il n'est pas toujours facile de deviner dans quel sens se trouve la case suivante.

    Mais enfin, je reste impressionné par le brio de cet auteur dont je ne connaissais pas le travail jusque là.
    Un mélange de Jijé et d'auteurs plus récents ; c'est graphiquement brillant, parfois, surtout les têtes des personnages.

    Vraiment très content d'avoir osé lire "Rhonda" ; comme quoi, parfois, les éditeurs moins connus font de belles choses.

    yannzeman Le 15/04/2018 à 15:23:55
    Lefranc - Tome 29 - La stratégie du chaos

    Bon album.
    A ranger dans la catégorie des reprises fidèles et inspirées du personnage.

    Côté scénario, on lorgne sur "l'ouragan de feu" et "l'apocalypse", pour le mystère et la géopolitique.

    Le suspense n'est pas insoutenable, mais est-ce vraiment ce qu'on recherche, dans une telle reprise ?
    On a surtout envie de suivre les aventures du héros, et tant pis si sa vie n'est pas vraiment en danger.
    Le plaisir est plutôt dans le voyage que dans l'intensité.

    J'aimerais quand même que Lefranc soit un peu moins spectateur et un peu plus déterminant dans l'histoire.
    Là, il se fait voler la vedette par le frère de... puis par un athlète olympique !
    Et c'est assez frustrant de ne pas retrouver le personnage féminin du précédent tome (je sais que ce n'est pas la même équipe, aux pinceaux, mais bon...).

    Côté dessin, on est vraiment gâté, sauf pour les visages féminins qui sont ratés, tous sans exception. C'est du sous-Martin, mais de bonne facture, c'est toujours ça.

    Il n'empêche, j'ai plus de plaisir à lire ces reprises de "Lefranc" que celles de "Blake et Mortimer".
    Un comble.

    yannzeman Le 02/04/2018 à 00:49:21
    La guerre des Sambre - Maxime & Constance - Tome 3 - Chapitre 3 - Eté 1794 : Le regard de la veuve

    Cet album est bourré de défauts.
    Mais que le résultat est fort, perturbant, émouvant, cruel et donne envie de relire toute la saga depuis le début !

    Graphiquement, rien à dire.
    Si tous les albums pouvaient être de cette qualité, nous n'aurions que des chefs d'oeuvre.

    Bien sur, le scénario est tellement étoffé qu'il oblige à réduire, par moments, les cases au delà du raisonnable (pitié pour nos vieux yeux à la vue qui baisse...).

    Mais que la folie "révolutionnaire" est bien rendue, sans caricature, mais avec la glaçante logique génocidaire des vainqueurs.
    Enfin, on nous montre la révolution pour ce qu'elle a été, une boucherie et une passation de pouvoir entre ceux qui l'avaient déjà et ceux qui pensaient encore le détenir.

    Le peuple aura été le cocu de l'Histoire, à qui les vainqueurs auront fait croire qu'ils étaient de la même origine et que leur vie allait changer.

    Maxime est à l'image de ces nouveaux maitres, ignoble et sans dignité, jusqu'à jouir au moment même où sa famille se meurt.

    Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu histoire aussi forte, album aussi réussi.
    Bravo aux auteurs de cette saga dramatique.

    yannzeman Le 27/03/2018 à 23:29:42
    Rhonda - Tome 1 - Help me, Rhonda

    J'ai acheté le tome 1 alors que s'annonce en prévision le tome 3.
    Le dessin semblait bon.
    J'avais tort : il est excellent !!!!!

    Quelle (belle) surprise !
    Les dessins sont superbes, décors comme personnages, l'auteur connait son métier et il a trouvé son style.

    Et même l'histoire est excellente.
    J'ai eu l'impression de lire un comics, tellement le scénario va à 100 à l'heure, sans temps mort, et d'une efficacité redoutable.
    J'y vois une sorte de "Daredevil" au féminin, mais sans le costume de superhéros, ce que les couvertures ne laissent pas deviner.

    Franchement, je n'ai qu'une envie : passer immédiatement commande du tome 2, en attendant le tome 3 qui arrive.

    Super super super !

    yannzeman Le 12/03/2018 à 16:41:37
    Les enquêtes auto de Margot - Tome 5 - Coccinelles et Scarabées

    Avec un peu de retard, j'ai fini par acheter l'album.

    Ce n'est pas un mauvais cru, mais... le dessin est "trop propre".
    Je lui préfère aujourd'hui, dans la même veine, celui de sa cousine Betsy.

    Je n'ai pas assez ressenti d'être en Allemagne, dans certains décors. Et je trouve le dessin de callixte plus élaboré. Mais enfin,
    ça reste très convenable.

    Par contre, question scenario, il y a certaines révélations qui ne semblent poser aucun problème à Margot, alors que ça devrait la retourner !
    On parle des années 60, quand même, et même aujourd'hui, apprendre un tel secret de famille ne passerait jamais aussi facilement.

    Bon, l'essentiel est l'annonce en fin d'album d'un prochain opus, autour d'une auto bien française sympathique, voire d'un possible cross-over alléchant.

    Vivement le prochain !

    yannzeman Le 11/03/2018 à 01:05:38
    Le nouveau monde - Tome 2 - Les Sept cités de Cibola

    Entièrement d'accord avec la chronique de Moeneclaey.
    Le soufflet du 1er tome est (trop) vite retombé, hélas.

    La faute à un changement de dessinateur, et à une fin arrivée trop vite.
    J'ai cru à une saga, et il ne s'agit en réalité que d'une histoire en 2 volumes, bâclée.
    A l'image de ce guerrier qui se voit amputé d'une main, mais qui ne semble pas trop en souffrir, pour se lancer à la poursuite de ses ennemis dès le lendemain.

    Quelle déception...

    yannzeman Le 08/03/2018 à 10:47:30
    Le troisième Testament - Julius - Tome 5 - Julius V

    Contrairement à mes prédécesseurs, je n'ai pas trop de souci pour mettre une note.

    C'est beau, c'est épique !

    Alors, d'accord, je n'ai pas tout compris à l'histoire, et il me faudra relire toute la saga pour me remémorer les choses, mais enfin, purée, quelle histoire !

    ça nous change des histoires à deux balles, aux parodies ridicules ou aux huis-clos emmerdichiants.

    Comme Angus70, j'ai hâte de me faire une "nuit du 3è Testament" !

    (je ne mets pas 5 étoiles, juste pour "punir" les auteurs de nous avoir fait attendre aussi longtemps entre chaque tome, au point que je ne me souviens pas des tenants et aboutissants de la saga)

    yannzeman Le 05/03/2018 à 00:08:14
    Mattéo - Tome 4 - Quatrième époque (août-septembre 1936)

    Je suis le travail de jean-pierre Gibrat depuis "Goudart" et "La parisienne". Je n'ai pas découvert son talent avec "le sursis".

    Autant dire que j'aime beaucoup ce que fait cet artiste.

    Mais là...
    Le niveau baisse d'un ton.

    Graphiquement, c'est beau, mais pas irréprochable.
    Si vous regardez bien, certaines cases n'ont pas été corrigées comme il devrait : la page 33, par exemple, 1ère case en haut à gauche, un des gars a dans le dos son fusil, plus l'ébauche d'un fusil au crayon pas effacé.

    Bon, c'est du pinaillage, mais si j'ai eu le temps de le voir, moi qui n'en voit jamais dans les albums, c'est que l'histoire ne m'a pas accroché.

    Pire, j'ai ressenti un trouble face à certaines paroles prononcées un peu légèrement par les protagonistes. C'est peu de dire que je ne suis pas un fervent admirateur des gauchos partis faire la guerre en Espagne, mais jusqu'à présent, je supportais sans problème les idées des albums parus (un peu comme je lirai les élucubrations des nazis ou des socialistes soviétiques).

    Mais là, des expressions, qui se voulaient sans doute très spirituelles, m'ont paru assez déplacées, et un manque total de respect pour celles et ceux, nombreux, trop nombreux, de ces chrétiens qui sont morts en martyrs dans les fosses aux lions à l'époque romaine.

    Ferait-on dire à des personnages sensés nous être sympathiques, qu'ils n'aiment pas les juifs, qui feraient bien de retourner séjourner à Auschwitz ?
    Pourquoi le respect du aux uns ne serait pas valable pour les autres ?

    L'acharnement anti-chrétien et le manque d'humanisme de la polonaise me gène aussi beaucoup, même si elle illustre assez bien ce qui caractérisait les socialistes de l'époque, leur intransigeance, et les génocides qu'ils ont perpétrés au nom de leurs idées folles pseudo-libératrices.

    Au final, je suis un peu gêné du manque de contre-poids à ce récit vu d'un seul point de vue. Des horreurs sont commises ou dites avec trop de légèreté, et je n'apprend pas grand chose de ce conflit, qui semble s'enliser et tourner au ridicule.

    Et, comme souligné par quelqu'un d'autre, la transformation de soldats d'opérette, pas capables de distinguer le bon côté d'un fusil, en ninjas courant sur les toits du village ne m'a pas convaincu. Le camps d'en face m'a paru aussi complètement amorphe au point de ne pas profiter de l'état permanent d'ébriété des "républicains".

    Au final, le récit a perdu en crédibilité et en rythme, et le graphisme est maintenant connu. Il est peut-être temps que cela se termine.

    yannzeman Le 21/02/2018 à 22:50:38

    J'ai un peu le même ressenti que Jobe27.

    Une idée de départ intéressante, une histoire qui file trop vite, un dessin tantôt un peu trop flou, tantôt super bien cadré, un scénario qui hésite entre reconstitution historique et action/suspense.
    Ajoutez un retournement un peu trop attendu, et vous ressortirez un peu déçu de la lecture de cet album unitaire.

    L'histoire aurait mérité un meilleur traitement, dans la longueur de plusieurs albums.
    C'est dommage, car il y a de bons moments, très bien illustrés, et d'autres un peu ratés.

    yannzeman Le 12/02/2018 à 00:35:09
    Robert Sax - Tome 3 - Villa Borg

    Ah !!!!!

    La 3ème tentative est la bonne !

    J'ai passé un très agréable moment de lecture, du niveau d'un bon "Blake et Mortimer", bien dosé, très bien dessiné, avec une ambiance très bien reconstituée, une histoire qui se tient, cette fois, et un personnage principal qui, s'il n'est toujours pas un "héros" au sens classique du terme, est enfin un peu moins couillon.

    J'espère que les auteurs garderont cet album en tête, au moment d'écrire les suivants, car il est réussi.
    Et cette fois, j'en redemande !

    yannzeman Le 12/02/2018 à 00:04:18

    Le résumé de l'histoire laisse à penser qu'elle aura ni queue ni tête.
    Mais comme c'est Zidrou, on y va rassuré.

    Sauf que l'histoire n'a aucun sens, et qu'on a l'impression de s'être encore fait couilloner, une fois de plus (après "Chevalier Brayard").

    Je trouve la notation très très clémente, pour un album dénué d'intérêt, avec des personnages affreux, sales et méchants, un dessin tout juste correct, une colorisation moche, et un scénario qui est une impasse.

    A fuir.
    (heureusement, aucune suite n'est prévue)

    yannzeman Le 05/02/2018 à 00:46:51

    En fait, cet album ne mérite pas une note aussi basse.
    Mais les propos tenus dans l'album, la caricature grossière de certains personnages, la volonté de faire de l'anti-catholicisme primaire, font qu'il n'est pas possible de dire du bien de cet album.

    Le mouvement populaire, bon enfant et trans-religion "la manif pour tous" a visiblement énervé certains, qui se chargent de se venger dans leurs oeuvres.

    C'était le cas dans le fade "monde reverso".
    C'est aussi le cas dans cet album, où bien sur "la catho tradi qui ne parle que du bon dieu" va se révéler être une lesbos.

    C'est dommage, l'histoire avait son charme (même si je suis incapable de distinguer graphiquement, à quelques exceptions près, les personnages masculins). Cela pouvait rappeler certains films d'une autre époque ("l'hotel de la plage", par exemple).

    Et il y a un aspect didactique intéressant, sur le déroulement des vendanges, quand (comme moi) on ne connait pas.

    Mais voilà, la politique bas de plafond et dégradante de cet album cache tout.
    Dommage.

    yannzeman Le 02/02/2018 à 13:17:42
    Valois - Tome 1 - Le Mirage italien

    J'attendais beaucoup de cet album, et je suis resté un peu sur ma faim.

    Graphiquement, c'est beau, y'a rien à dire (sauf que les personnages à l'intérieur de l'album ne ressemblent pas à ce qu'ils sont sur la couverture ! Nadal, Cassel et Belluci ne sont pas reproduit à l'intérieur, allez savoir pourquoi ???).

    Mais par contre, l'histoire est un peu laborieuse à se lancer.
    On a droit au "traditionnel" homme d'Eglise homo (et on ne nous épargne rien, alors que franchement, c'était tout sauf indispensable).
    Et à d'autres passages comme celui-là qui prennent de la place dans l'album et tardent à lancer véritablement l'enjeu de l'album.

    Du coup, on ne comprend où l'auteur veut nous emmener qu'à la toute dernière page ; et on refermer l'album en se disant :
    "ah bin mince, c'est maintenant que ça commence... au moment où ça se termine, c'est ballot !"

    Surtout, je ne suis pas très fan de cette alternance permanente de scènes (roi de France, Pape Borgia, les deux jeunes, etc...).
    En roman, ça passe ; en BD, avec moins de pages par scène, ça ne passe pas.

    Bref, projet qui aurait du donner quelque chose de plus "noble".
    Dans le genre, je préfère ce que nous offre Jarry dans "le trône d'argile" par exemple.

    yannzeman Le 27/01/2018 à 11:04:09
    Le suaire - Tome 1 - Lirey 1357

    Il y a deux niveaux de lecture de cet album.

    Une première lecture, purement graphique, qui est assez réussie.
    Les dessins de Liberge sont beaux, même si ce Moyen Age est encore maltraité, en y montrant ce qui le rendait insupportable, et pas ce qui en faisait aussi la grandeur.
    (un peu comme si on ne nous montrait de notre époque que la misère, les drogues et la prostitution, alors que c'est assez éloigné de notre quotidien à nous)

    Le Moyen Age a quand même produit les plus grands chef d'oeuvre de l'humanité (les cathédrales), et façonné l'Europe, donnant les villes et villages que nous adorons visiter aujourd'hui encore.

    Ce Moyen Age de Liberge est donc quand même réducteur, et je lui préfère celui de Jacques Martin, dans "Jhen".

    Mais si le dessin peut quand même satisfaire les moins exigeant, il en va autrement du scénario.
    C'est pour moi le vrai problème de cet album.

    L'histoire va trop vite, les personnages sont tout juste esquissés que l'album est fini, et on sait déjà que le tome suivant se déroulera à une autre époque, et en un autre lieu.

    Et surtout, pour de prétendus spécialistes du christianisme, j'attendais mieux que cette origine du Saint Suaire. L'objet est sans doute le plus fascinant de toute l'histoire de l'humanité, puisque personne n'est capable de prouver qu'il n'est pas authentique, mais les auteurs donnent quand même une explication de son origine qui frise le ridicule.

    Et, je suis très étonné de cela, les auteurs imaginent une exposition du linge, qui laisse entendre que les gens de l'époque savaient ce qu'il y avait dessiné dessus.

    Alors qu'en vérité, ce n'est qu'au début du XXème siècle, avec l'invention de la photo, que l'on a pris conscience de ce qui était dessiné sur le Suaire, ce négatif du corps martyrisé du Christ.

    Et, pour l'avoir vu en vrai il y a des années, le niveau de détail du corps représenté sous ses 2 faces, les détails de la crucifixion, sont impossibles à représenter au Moyen Age, ni même connus des gens de cette époque. Même au XXème siècle, je ne suis pas certain que l'on soit capable de reproduire, même vaguement, le dessin.

    Cet album, vous l'aurez compris, prend le parti de la supercherie ; mais hélas, c'est l'album qui est une supercherie.

    C'est bien dommage, car j'espérais beaucoup de cet album.

    Je vous conseille plutôt, si vous êtes intéressés par le Saint Suaire, d'aller voir des expositions sur l'objet, d'une beauté à couper le souffle, et très troublant.

    yannzeman Le 21/01/2018 à 23:52:42

    Bizarre, j'ai déjà laissé un avis sur cet album, mais il a disparu depuis quelques jours...

    Alors, censure ou problème technique ?
    Bon, peu importe, je n'ai pas changé d'avis ; cet album promet beaucoup mais ne rempli pas son contrat.

    On s'attend à une explication sociologico-psycho-historique du retournement du personnage, un authentique héros de la Première Guerre mondiale devenu milicien (collabo) de la Seconde. Un pourfendeur de boches, devenu leur allié.

    Mais ce n'est pas ce que contient l'album, qui est plus une histoire à charge, dénuée d'explication.

    Déjà, ça commence mal, avec une tuerie de prisonniers allemands pendant la guerre de 14-18 :
    "c'est pas bien... et la guerre, c'est sale... alors que ça pourrait si facilement être fait de façon humaniste", doivent vouloir nous dire les auteurs. Pour eux, Darnand est donc dès le départ un salaud, alors qu'il a été déclaré officiellement un héros par ses pairs, ceux qui ont vécu cette époque.

    Ensuite, on bascule, sans transition, 15 ans plus tard, au moment du Front populaire et du gouvernement dirigé par les socialistes. Darnand est devenu un affreux putschiste, projetant de renverser le gouvernement. Aucune explication sur ses motivations, et pourquoi il déteste tant les rouges et les juifs. (et sa femme, au passage)

    Puis c'est la drôle de guerre de 39-40, et toujours aucune explication sur le positionnement de Darnand. Sauf que l'histoire ne s'intéresse plus à l'Histoire, mais devient juste une bête BD d'action, avec retournement final pour nous inciter à lire le tome suivant.

    Graphiquement, le début me semble raté. Les décors ne sonnent pas justes, c'est pas beau à voir. On est loin de l'ambiance des tranchées.
    Les dessins ne deviennent intéressant qu'au dernier tiers de l'album, dans ce village sous la neige ; la neige est toujours plus graphique.

    Au final, un album extrêmement décevant, parce qu'il ne tient aucune promesse, et ne constitue qu'un album d'action lambda.

    Dommage.

    yannzeman Le 14/01/2018 à 21:33:03
    Mémoires d'un paysan bas-breton - Tome 1 - Le Mendiant

    Album indispensable, et j'espère que les tomes suivants seront du même acabit (c'est à dire dessinés par le même dessinateur, et avec le même scénariste).

    Le titre est classé, à tort, dans la collection "contes de Bretagne", alors que cela devrait s'intituler "témoignages de Bretagne", puisqu'il s'agit d'une autobiographie tout ce qu'il y a de bien réelle.

    Mais, Bretagne oblige, la réalité est rattrapée par les légendes, par les contes bretons dont je vous recommande la lecture, si vous ne les connaissez pas. Il est souvent question de la lutte contre le diable, qui fort heureusement perd souvent et fait preuve d'une vraie stupidité.

    Le mariage entre réalité sociale et légendes bretonnes, religion et paganisme, donne un récit très agréable à lire et à regarder, malgré l'extrême pauvreté des personnages.

    Je n'ai pas lu l'autobiographie dont s'inspire la BD, et je ne peux pas dire si le phénomène de littérature est fidèlement retranscrit ici.

    Mais de ce que je sais de ma Bretagne, et ce que je vois dans l'album, me font dire que l'objet est beau et bien né. Un ovni graphique, mais fort et sans fioriture.
    Une vraie expérience de lecture, pas une BD formatée pour plaire à une certaine intelligentsia.

    yannzeman Le 14/01/2018 à 19:27:40
    Mondo reverso - Tome 1 - Cornelia & Lindbergh

    Comment dire...

    C'est du fluide glacial, quoi.
    Si vous aimez l'humour potache et les histoires sans ambition, cet album est fait pour vous.

    Mais si vous vous attendez à un album classique, un western, vous serez déçu.

    Graphiquement, c'est du Bertail, mais du Bertail gaché, un peu comme on jette de l'argent par les fenêtres.
    Ce dessinateur est tellement bon qu'il est dommage de l'utiliser pour des choses comme ça.

    C'est vraiment dommage qu'il ne consacre pas plutôt son temps à de vrais projets.

    Car le scénario est entièrement basé sur une inversion des rôles (les femmes matchos, des hommes sans virilité, un monde dominé par des femmes). Mais il n'a rien d'original, passé ce postulat de base.

    ca me rappelle un film avec des enfants dans le rôle des adultes. Ca n'apporte rien, et j'ai lâché l'affaire à la moitié.

    gardez votre argent pour d'autres albums de Bertail.

    yannzeman Le 06/01/2018 à 16:33:12
    Gil St André - Tome 12 - Un passé encombrant

    J'avais énormément apprécié le 1er cycle, découvert sur le tard et en tout petit format noir et blanc. J'avais poursuivi en format normal et en couleurs, pour le 2nd cycle, et je me délectais des dessins de sylvain Vallée.

    Et puis Vallée s'en était allé, et avec lui l'intérêt pour ce titre ; Kraehn était moins bon au dessin, mais c'est surtout le scénario du tome 9 qui m'avait un peu déçu. Je n'ai donc pas lu les tomes suivants, jusqu'à ce tome 12, parce que c'est Millien au dessin.

    Et je ne suis pas déçu.

    J'ai l'impression que Kraehn a entendu des critiques, qui reprochaient à ce titre d'être devenu un "sous-Largo Winch". Dans ce tome 12, il fait son autocritique, et il reprend les codes d'origine de la série, un mélange d'authenticité provinciale et de polar. Avec une pointe d'humour et de séduction.

    J'espère que Millien dessinera d'autres albums de St André, et que l'on retrouvera le personnage titre dans une vie moins exposée médiatiquement, et plus proche du patron de PME que d'un grand groupe du CAC 40.

    Maintenant, tout n'est pas parfait dans cet album.
    On a encore droit aux vilains néo-nazis d'extrême droite (soupir...), et aux gentils gauchos (re soupir...), les uns se complaisant dans les bastions, quand les seconds ne font que se défendre.

    Que je sache, toutes les actions violentes de ces dernières années sont plutôt le fruit des extrémistes gauchos, bien plus dangereux que les quelques skinhead qui ne font pas très peur.
    A quand un traitement plus réaliste de ces extrémistes gauchos ?

    Cette critique mise à part, l'album est assez plaisant, très réussi visuellement. Millien a ce talent, très difficilement à expliquer, qui distingue le bon du tâcheron.

    Vivement la suite !
    (et heureux d'être revenu vers ce titre)

    yannzeman Le 20/12/2017 à 15:17:38

    Je vais l'avouer de suite :
    Je suis très nostalgique d'une époque que je n'ai pas connu (les années 50 - 60) et de tout ce qui y a trait.
    Et surtout de l'univers de la Nationale 7.

    Alors, forcément, à chaque parution chez Paquet d'un album se rapportant à la Nationale 7, par l'auteur phare de cet univers, Thierry Dubois, fatalement je succombe.

    J'ai pris mon temps pour lire chacune des chroniques, et elles sont très plaisantes. C'est exactement ce que j'attendais de cet album, moi qui ne suis pourtant pas fan des histoires courtes.

    C'est chaleureux, vivant, réaliste, humaniste, sans moquerie ; et les pages de présentations, entre chaque histoire dessinée, sont très bien venues.

    Je n'aurais qu'un bémol :
    qu'il ne m'en veuille pas, mais thierry Dubois n'est pas un immense dessinateur. Les histoires auraient mérité un dessinateur au dessin plus léché, pour nous immerger encore plus dans l'ambiance de la Nationale 7.

    J'aurais rêvé d'une association Jidéhem - Mittéi, par exemple, pour adapter ces histoires.

    L'album s'est bien vendu dans la librairie où je l'ai acheté, car il n'y en avait plus et j'ai du passer commande de mon exemplaire. Je me demande si les éditions Paquet (et son auteur) n'ont pas sous-estimé le capital sympathie de l'album et son potentiel commercial.
    J'espère qu'il y aura d'autres tomes !

    yannzeman Le 10/12/2017 à 07:36:38
    Tanguy et Laverdure - Tome 30 - Rencontre de trois types

    Mon Dieu, c'est affreux, je me suis encore laissé berner...

    Je sais pourtant qu'il ne faut rien attendre d'un tel scénariste, mais j'ai toujours cet espoir absurde que cette fois, sur cet album, ce sera mieux.

    Mais rien n'y fait.
    Encore un album raté.

    Graphiquement, ce n'est pas un mauvais album.
    Fernandez dessine lentement, et s'il s'est fait aider, cela ne dénature pas la cohérence graphique d'ensemble.

    Par contre, le scénario est épouvantable.
    Si vous cherchez un exemple de ce qu'il ne faut pas faire, cet album est pour vous.

    Les éditeurs, en choisissant il y a des années Laidin, se sont sans doute dit qu'il suffisait de connaitre 2 - 3 termes techniques, de les placer, et le reste suivra. Sauf qu'une (bonne) histoire de BD d'aviation n'est pas différente d'une (bonne) histoire de BD tout court.

    Tout est mauvais, dans cet album.
    Les personnages sont à moitié débiles (la guéguerre Ernest - Sonny, les agissements de tous les protagonistes, l'absence totale de suspense, les séquences mal dosées, les motivations des méchants, l'apparition débile d'une protagoniste à perruque,...).

    Même le titre est mauvais, et annonciateur du ratage complet de cet album que j'ai peine à appeler "de BD".

    J'espère que le contrat des éditions Dargaud avec Laidin est terminé, car je ne voudrais pas que ce scénariste d'opérette ne coule définitivement mes personnages préférés, et ne nous laisse comme os à ronger que les "Tanguy et Laverdure classic" qui, s'ils sont (très) bons, n'en demeurent pas moins ancrés dans une époque rétro, alors qu'il y a aussi moyen de parler d'aujourd'hui, avec ces personnages.

    yannzeman Le 19/11/2017 à 16:18:20
    Density - Tome 1 - Tome 1

    L'idée de base est amusante, et on comprend assez vite que ce ne sera pas une histoire dramatique.
    On est assez loin de l'ambiance "X-Files".

    C'est sympathique, mais le dessin est aussi assez loin de ce que peuvent faire habituellement Stan et Vince.
    On est plus près de certains comics (trop) rapidement dessinés que de la BD Franco-Belge classique.
    C'est trop vite dessiné.

    Mais si ces comics sont excusés (parution mensuelle oblige), ce n'est pas de la BD FB, et c'est un peu un travail de "fumiste".
    Maintenant, si la suite arrive dans 6 mois, alors je comprendrai.

    Quant à l'histoire, ce n'est pas le travail du siècle, les personnages ne sont pas tous bien esquissés (la différence de caractère entre les 2 soeurs ? aucune idée ! et pourquoi cette 3è fille, Amina ? elle n'apporte rien)

    Bref, c'est moyen, pour le moment, et cela ne constituera pas un titre qu'on relira dans 20 ans, les yeux embués de larme.

    yannzeman Le 02/11/2017 à 23:40:11
    Méta-Baron - Tome 5 - Rina la Méta-Gardienne

    Dans cet album, le méta-baron passe son temps à reluquer les fesses de Rina, qui lui demande d'arrêter de la matter.

    Puis Rina se met toute nue pour nager (oui, car le port du maillot de bain, ça gène pour nager, c'est connu), prévient le méta-baron qu'il ne doit rien espérer du fait qu'elle est nue.
    Elle lui demande dans la foulée de se déshabiller à son tour (mais lui reste sur la berge).

    Puis, elle lui fait un "beau cadeau" (pour ne pas trop en dévoiler), et ils font l'amour.

    l'album est trufé de ce genre de scènes sans queue ni tête, que le dessin n'arrive pas à compenser.

    Pour les amateurs du genre "grand n'importe quoi bavard".

    yannzeman Le 08/10/2017 à 23:18:07
    Sonora - Tome 1 - La vengeance

    Je n'attends plus rien du genre "western", mais il m'arrive encore d'en lire. Et là, puisqu'il ne s'agit pas d'une histoire en 1 seul volume, j'ai fait l'effort de lire.

    Je n'attendais pas grand chose de cet album, le dessin ne m'avait pas époustouflé en le feuilletant en librairie. Mais je l'ai quand même lu, et mon intérêt a grandi au fur et à mesure de la lecture.

    Sans doute grâce au scénariste, M Pécau, dont le travail m'a bien plu en d'autres occasions. Et une fois encore, il fait le job, l'histoire est riche, on en a pour notre argent, aussi bien pour le contexte historique que pour les duels et autres rixes bien "conquête du far west".

    Et puis, bien détendu par un scénario impeccable, j'ai ouvert les yeux sur le dessin, de prime abord sans intérêt.

    En fait, le dessin est excellent.
    Les décors sont riches et soignées, ils demandent du temps et du talent, et le dessinateur en a beaucoup, visiblement. Bien servi par des couleurs de haut niveau, je suis entré en immersion dans ce 1er tome dont j'attends la suite avec impatience.

    L'attitude du personnage principal, celui qui nous fait entrer dans l'histoire et auquel on s'attache, est humaine, et cette humanité fait du bien ; les auteurs ont évité l'écueil d'un album sans personnage positif (comme "Katanga", que je ne recommande vraiment pas, malgré ses qualités graphiques).

    Juste un petit bémol :
    le personnage de lola Montez est finalement (graphiquement) moins mémorable que celui de cette prostituée rousse fugacement aperçue à la sortie du bateau qui l'amène en Amérique. C'est ballot !

    Au final un bon album, par une équipe impeccable.

    yannzeman Le 07/10/2017 à 23:10:22
    Soleil froid - Tome 2 - L.N.

    J'ai laissé tomber la vraisemblance, pour ne m'intéresser qu'aux péripéties.
    Et lu comme ça, c'est un divertissement très honorable.

    Le dessin est bon, très bon même. Les personnages sont parfaitement identifiés, ce qui nous change de bon nombre de Bd où on se pose sans arrêt la question de savoir qui est qui.

    Le rythme de l'histoire est vif, mais les changements de temps (les retours en arrière) sont parfois déroutant, et du coup mal venus.
    Ca descend un peu la note finale.

    Il n'empêche, dans le marasme actuel des BD tout public, c'est quand même sympa à lire. La bonne idée, c'est évidemment Marguerite, la star de l'histoire.

    J'espère que l'histoire ne va pas se régler en 3 tomes, ce serait vraiment dommage.

    yannzeman Le 07/10/2017 à 16:18:31
    Katanga - Tome 1 - Diamants

    Les 12 salopards mercenaires.
    Encore une histoire avec des bêtes immondes, à la recherche du mauvais coup, dans une afrique de cauchemar, plus sordide q'un western sauce Pekimpah ou Tarantino.

    Les premières pages, d'une longueur infinie, donnent le ton du récit. C'est sordide, sans concession pour l'être humain, ça se veut ironique mais ça tombe à plat.

    Difficile de s'attacher aux personnages, ils sont tous puants. Même le personnage central, Lino Ventura du pauvre, n'inspire ni la confiance ni le respect.

    Il n'y a pas que des héros sur terre, mais il y en a quand même. Ce serait bien que les auteurs en parlent aussi. Les méchants ne servent qu'à mettre en valeur les gentils ; les méchants entre eux perdent totalement de leur saveur.

    La soeur de "charlie", par exemple ; impossible de croire à ses larmes de crocodile, elle peut mourir dans d'atroces souffrances que cela ne me fera rien. Son personnage est aussi détestable que les autres.

    Je ne comprend pas l'intérêt de s'attarder sur des salauds, comme dans "il était une fois en France", que j'ai abandonné au 1er tome.

    Le dessin de Sylvain Vallée sauve l'ensemble du naufrage, mais ce n'est pas suffisant. J'espère qu'il reviendra un jour à des projets plus ambitieux et plus nobles. Ce serait dommage de gâcher ainsi son talent.

    yannzeman Le 03/10/2017 à 22:57:12

    Vu le sujet, difficile de dire du mal de cet album.

    Ce qui est décrit est atroce ; et pourtant, on ne nous montre pas tout, les auteurs ont la bienséance de nous épargner le plus dur, qui est suggéré, dit mais pas montré.

    Ce n'est pas un album de BD divertissant. Le sujet est grave, d'autant plus grave qu'il est vrai, et documenté. De ce point de vue là, le travail des auteurs est remarquable.

    Alors d'où vient mon malaise, au moment de dire ce que je pense de cet album ?

    Le dessin, s'il n'est pas exempt de tout reproche, contient de beaux moments (graphiquement parlant). Mais, fatalement, le dessinateur a eu du mal à éviter l'écueil de l'indifférenciation des personnages, qui sont tous rasés et habillés du sinistre pyjama.
    L'essentiel n'est pas là, mais il s'agit d'une BD, alors il faut bien en tenir compte.

    Non, le malaise ne vient pas de la BD en elle-même, mais du sujet. Encore une histoire traitant des camps de concentration et des nazis. C'est terrible à dire, mais le sujet est vu et revu, jusqu'à l'écoeurement, à se demander si certains ne se délectent pas de cette période de l'histoire.

    Avant et après cette période, il n'y a jamais eu d'atrocité, semble-t-il. Pour les autres victimes, toutes les autres victimes de toutes les autres périodes, c'est d'une grande injustice. Un peu comme ce dont se plaint (à juste titre, d'ailleurs), François dans cette histoire.

    Au final, je ne relirai pas cet album, non pas par ce qu'il manquerait de qualité, pas à cause d'une mauvaise histoire, mais tout simplement parce que je suis né en 1970 et que je ne peux pas me sentir coupable de choses que je n'ai pas vécu. Chaque siècle, chaque époque a eu son lot d'atrocité.

    Je préfère me tourner vers ce qui enchante, plutôt que de replonger dans ce qu'il y a de plus horrible en l'homme. Et garder mes indignations pour le temps présent, plutôt que de ressasser un passé aujourd'hui révolu.

    yannzeman Le 24/09/2017 à 09:14:09
    Le nouveau monde - Tome 1 - L'épée du conquistador

    J'ignore si ce tome introductif est le début d'une longue saga, (chic !) ou seulement le 1er de 2 ou 3 épisodes seulement (dommage...).
    Mais il est bien né.

    Graphiquement, la Bd a un petit côté "années 80", que ce soit au niveau du dessin ou des couleurs. ce n'est pas pour me déplaire, je retrouve un peu des sensations à la "Thorgal", les meilleurs épisodes des années 80 justement.

    Visuellement, le travail est bien fait.
    Les conquistadors ont pris le pouvoir, mais les villes aztèques sont encore debout, et on en prend plein les yeux. C'est une super idée des auteurs.

    Les décors sont superbes, et l'histoire est bien menée.
    Facile à suivre, fluide, avec des personnages aisément reconnaissables (surtout les principaux ; pour les autres, ça viendra avec le temps, je suppose).

    Les méchants sont méchants, les gentils sont gentils.
    Il y a quand même de la nuance, les auteurs ne donnent pas aux chrétiens forcément le mauvais rôle, les torts sont "partagés".
    On nous montre des autochtones aussi violents que les envahisseurs, et l'ensemble n'est pas si manichéen qu'on pouvait le craindre.

    L'équipe des gentils est fatalement diversifiée, pour respecter les critères actuels de diversité ; le moine espagnol, la princesse aztèque et le maure noir, pour faire bonne figure. Ce dernier prend beaucoup de liberté avec ses geôliers ex-compagnons d'armes, et bénéficie d'une étonnante clémence de la part de ces brutes épaisses, là où les aztèques sont massacrés en quelques secondes.
    Cela manque un peu de crédibilité.

    Je n'ai q'un bémol, qui n'est pas une critique :
    Il y a une scène, au début, d'une extrême cruauté, que les auteurs auraient pu nous épargner. Le sacrifice des enfants.
    Il aurait été préférable de le suggérer, plutôt que de le montrer.

    La scène n'est pas gratuite, mais j'ai du mal à voir des enfants violentés comme cela. Le père de famille en moi est troublé.

    Ce bémol ne doit pas altérer l'intérêt pour ce titre, en espérant que l'histoire ne soit pas réduite à 2 ou 3 chapitres et puis s'en va.
    Un album à l'image de la couverture, très prometteur.

    yannzeman Le 24/09/2017 à 00:21:49
    Le projet Bleiberg - Tome 1 - Les fantômes du passé

    Mouais.

    Je n'ai pas le même avis que mes prédécesseurs.
    Cet album se laisse lire, mais il ne casse pas trois pattes à un canard, sur une thématique complotisto-nazie un peu faiblarde.

    Des "illuminati" d'un genre très très méchant (et banquiers, justement) proposent leurs services à Hitler, en 1924. Il prendra le pouvoir selon les consignes de ces comploteurs, en 'respectant les règles politiques en vigueur en allemagne". Et tant pis si les juifs trinquent au passage.

    Comme si la situation des juifs en particulier avait de l'importance pour des gens qui veulent devenir les maitres du monde...
    (sans compter que nombre de juifs étaient banquier à l'époque, en allemagne ; imaginer qu'ils puissent ignorer un tel complot fourbi par leurs collègues est assez difficile à avaler !).

    Mais bon, c'est un détail, j'espère que le roman dont cette Bd est l'adaptation, est plus subtil sur ce point.

    Les dessins sont pas mal, mais ce n'est pas totalement ma tasse de thé ; je préfère des encrages plus sombres, plus "BD". Là, j'ai l'impression de lire la 1ère BD d'un débutant (pour l'encrage, je répète), alors que ce n'est pas le cas.

    Côté scénario, ça a le gout de "XIII", mais très vite, je sens que ça n'en aura pas le niveau. Le scénario n'est pas toujours facile à suivre, certains récitatifs auraient mérité des illustrations de ce qui est raconté, plutôt qu'un plan sur une voiture qui démarre, par exemple.

    Et puis, là où le bas blesse, et où on s'éloigne de la qualité d'un "XIII", c'est dans la personnalité des personnages. On est loin d'une BD mature, mais plus dans le manga pour ado tendance "Nicky Larson".

    Le grand balèse tueur sans pitié, la jeune femme garde du corps et le trader dépressif qui se découvre une conscience. Sur le papier, ça fait mature (ou presque ; la garde du corps blonde un peu fragile d'aspect, j'y crois moyen, rien qu'à la voir).

    Mais à la lecture...
    On passe trop facilement de la noirceur pure (l'accident de voiture avec le bébé) au comique de situation (laisser la jeune blonde se débrouiller pour voir quel est son niveau), et l'un ne va pas trop avec l'autre.
    Et puis, cette amourette naissante...
    Ca marche dans les mangas, mais à mon sens, pas trop, là.

    Bref, j'ai été déçu par cette BD.
    Je ne chercherai pas à lire la suite.

    yannzeman Le 16/09/2017 à 12:12:15

    Graphiquement, tout n'est pas réussi, mais certains passages sont pas mal, niveau décors (sous la neige, essentiellement). Les autres, comme la guerre des tranchées, je suis moins fan. Dans le genre, "l'armée de l'ombre" de Speltens est beaucoup plus réussi, graphiquement parlant. Ou "La guerre des loups" de Lepointe, pour la 1ère Guerre Mondiale.

    L'histoire est assez facile à lire, mais les changements de temps sont un peu abrupt, pas toujours très bien annoncés.

    Il manque tout de même le contexte historique dans lequel se déroule chaque chapitre de l'album.
    Surtout à partir de 1936, quand on nous montre les préparatifs d'une tentative de putsch ; on entend la diatribe des putschistes, mais pourquoi rendent-ils les juifs et les rouges responsables de l'état de la France ? Quelques vignettes d'illustration des raisons de cette haine auraient été bienvenues, sinon on ne peut pas prendre cette histoire au sérieux.

    N'oublions pas que les lecteurs potentiels de cette BD n'ont, de l'Histoire de France, qu'une image assez floue, concernant la 2nde Guerre Mondiale (sans parler de la 1ère Guerre Mondiale).

    La fin de ce tome, abrupt là aussi, nous éloigne de l'étude sociologique (je pensais trouver dans l'album une tentative d'explication sur ce héros devenu tortionnaire, mais il n'en est rien) pour nous faire basculer dans la BD d'action et de suspense.

    Et dans ce cas, il restera une BD pas déplaisante à lire, mais moins intéressante, historiquement parlant, que prévu. Je ne suis pas certain que le tome 2 y changera quoi que ce soit. le sujet traité est finalement moins ambitieux que ce à quoi je m'attendais.

    Dommage.

    yannzeman Le 09/09/2017 à 17:24:59
    Les aventures de Betsy - Tome 2 - Le Fantôme d'argent

    Même bonne impression que "biggyjay".
    Album réussi, dessin en progrès, scénario type Da Vinci code (en moins invraisemblable) et enquête menée tambour battant.

    Les paysages sont plaisants, les ambiances bien remplies, les couleurs agréables et l'époque (1963) est bien rendue.

    J'ai également hâte de lire d'autres albums de Betsy, c'est très bon signe.

    Si je devais juste rapporter un défaut à la série, je dirai que Betsy doit étoffer la "famille" de personnages qui l'entourent. Je ne parle pas de ceux dont elle fait la connaissance au cours de ses recherches, mais de ceux qu'elle côtoie d'album en album.

    Il y a bien sa cousine Margot, et ceux du garage où elle travaille (mais qu'on ne voit pas trop cette fois), et puis bien sur le sieur Schlumpf, mais c'est peu, trop peu.

    Les aventures de Betsy ressemblent un peu à celles de Tintin, et il lui manque un capitaine Haddock, un compagnon d'aventure qui tour à tour la challengera ou l'aidera, pour que la série prenne de la hauteur, devienne mémorable.

    Il n'empêche, pour l'instant, le plaisir est là, et je n'ai pas été déçu par ce 2è album.
    Sinon, la lassitude poindra.

    yannzeman Le 04/09/2017 à 23:34:06

    Je l'avoue, je me suis fait piéger, quasiment jusqu'à la fin, par le piège que l'auteur nous a tendu.
    Mais je n'ai pas le sentiment d'avoir été floué, et si l'histoire est terrible (dans le sens "dramatique"), elle est forte et les personnages principaux ont une ame.

    Ce n'est pas toujours le cas, dans les histoires en 1 seul volume, que je n'apprécie pas d'habitude, et que j'ai plutôt tendance à fuir.

    Je n'aurais donc pas du lire ce livre, je l'ai quand même lu, et comme il était long (270 pages, tout de même), je l'ai lu en 2 soirs. Mais je l'ai dévoré.

    Le changement de continent aurait pu me décontenancer, et sur le moment je n'ai pas apprécié l'idée, un peu trop cliché, sur les pays d'Afrique noire et sur la douceur de vivre des expatriés.

    Mais pour avoir effectué un voyage similaire (ou presque, étant donné les circonstances dans lesquels Baudouin effectue ce voyage), j'y ai retrouvé ce que j'avais moi-même ressenti. L'auteur est juste sur la description qu'il en fait, rien à dire, c'est du bon travail de reconstitution.

    C'est tout de même une afrique heureuse, que le terrorisme islamiste a un peu mis à mal ces dernières années, mais ce n'est pas le plus important dans ce livre.

    L'histoire est forte, pas du tout banale, et si les dessins pourraient être améliorés (faut bien trouver de quoi pinailler un peu), comme ces affreuses voitures pas du tout à l'échelle, le livre se laisse lire aisément.

    Sur la 2è partie, on se rapproche d'ailleurs de "Aya de Yopougon", c'est agréable et chaleureux, malgré le contexte (le cancer foudroyant, tout de même, difficile à oublier).

    La grande force de cette histoire, c'est de procurer des émotions et me faire réfléchir sur le sens de la vie et plus encore sur mes relations avec ma famille.
    Dieu merci, elles sont au beau fixe, je n'ai pas eu besoin d'un tel livre pour me rappeler que d'aimer mes parents et mes frères (et maintenant ma propre famille) est 100 000 fois plus important que le métier que j'exerce ou l'argent que je gagne, mais c'est peut-être important pour d'autres lecteurs d'en prendre conscience.

    En tout cas, du bel ouvrage, une histoire forte, bravo.

    yannzeman Le 27/08/2017 à 17:12:09

    Je n'aime pas les histoires en un seul tome (je l'ai assez dit), et je ne pensais pas, en achetant ce livre, que ce serait une fois encore un "one shot". Sinon je ne l'aurais pas acheté.

    La présence d'un sous-titre, que j'avais pris pour un nom de volume, annonciateur de suites, m'avait induit en erreur.

    Mais le dessin m'attirait, la période aussi, alors je l'ai acheté.
    Et je ne le regrette pas.

    J'ai passé un "bon" moment de lecture, si tenté qu'on puisse dire cela d'un récit de guerre, où l'on meurt à tour de bras.
    Il ne faut juste pas trop s'attacher aux personnages. leur personnalité est forcement un peu sommaire, one shot oblige, mais enfin, vu qu'ils meurent à chaque page...

    Le dessin est ce qui m'a encourage à acheter le livre, et après lecture, j'espère que les petits cochons ne mangeront pas le dessinateur et qu'on le reverra sur d'autres projets. L'ambiance des décors est très bien rendu, je n'ai pas vu de fautes de gout dans les personnages.

    Je ne connais pas Victor Lepointe (son travail, s'entend), mais si il est débutant, c'est TRES prometteur !
    Etrange qu'aucune maison d'édition connue n'ait publié "la guerre des loups", tant le résultat est "professionnel" et abouti.

    Même l'album (l'objet) est beau à regarder, à toucher, avec un grain qui fait penser qu'on manipule une toile de maitre.

    Vivement d'autres projets comme celui-là !

    yannzeman Le 23/08/2017 à 13:52:08
    Guy Lebleu - Tome 3 - Les pirates de la nuit

    Il n'y a pas beaucoup d'avis pour cet album, alors je vais donner le mien.

    Je suis fan du travail de M Charlier, donc j'avais de grandes espérances et une certaine expérience de lecture de son oeuvre. Je ne partais pas en territoire inconnu, et si je n'ai pratiquement rien lu du vivant de ce scenariste, je me suis rattrapé à son décès (hélas).

    J'hésitais depuis un moment à lire "Guy Lebleu", qui n'a pas beaucoup fréquenté les bacs des libraires.

    J'ai cédé la semaine dernière, en voyant dans les bacs d'un libraire de Rennes ce tome 3, à la chouette couverture et au titre évocateur d'une certaine BD du passé.

    Bien m'en a pris, sa lecture m'a lavé des yeux d'un certain nombre de navets de ces dernières années.

    Que cela fait du bien de lire une bonne histoire, bien structurée, prenante, et plutôt bien dessinée !

    C'est rythmé, sans temps mort inutile, ni état d'âme superflu ; pas de remplissage, mais de l'action racontée avec talent.

    Je n'ai qu'un reproche à faire aux auteurs :

    Le personnage principal (Guy Lbleu, donc) est trop "témoin" de ce qui se déroule, et pas assez actif à mon gout ; il subit jusqu'au moment où, enfin (mais très tard), il réagit.

    La personnalité un peu fade de Lebleu rejailli un peu sur le rendu graphique du personnage ; il est difficile de se faire une idée précision de sa tête, qui est flou et changeante au cours de l'album. Quel age a-t-il ? Mystère.
    Il manque un peu de personnalité, là où d'habitude les personnages de M Charlier sont en acier trempé.

    mais bon, l'album est très agréable à lire, car l'aventure est prenante. Je suis très content de mon achat impulsif !

    yannzeman Le 15/08/2017 à 09:42:04
    Enormous - Tome 1 - Extinction Level Event

    Les couvertures n'avaient pas attirées mon attention lors de leur sortie aux USA. La parution en VF, en 1 volume regroupant les 7 fascicules, m'a permis de "lire" l'histoire d'un seul coup.

    Ca se lit vite.
    Trop vite.
    Ce n'est pas toujours un mauvais point, mais enfin, ce n'est jamais bon signe quand même.

    Et effectivement, le scénario est bêbête ( mi-survivaliste mi-attaque de monstres), mais c'est un genre et il a produit des mangas excellents dans le passé.

    Mais les auteurs de manga savaient donner de la profondeur à leurs personnages, et ce n'est pas le cas ici. Les gens apparaissent et meurent, le plus souvent rapidement, sans qu'on s'attache à eux, vu que ce sont des ectoplasmes.

    On a même droit au poncif à la mode, avec la lesbos de service, un top canon comme on en rencontre peu dans les assos LGBT !
    Perso, j'ai jamais accroché à Lara Croft, alors si en plus elle préfère les femmes...

    Et puis, qu'elle survive à ce qui lui arrive est totalement impossible ; tous meurent sauf elle, et à un moment donné, ça finit par se voir.

    Et bien sur, le salopard de service est... je vous le donne en mille... un chrétien !!!!!
    Un égoïste, un pur enfoiré, qui passe son temps à lire la Bible mais à ne pas l'appliquer. Bien sur, c'est connu, tous les chrétiens sont des égoïstes, et tous les athées sont des saints.
    (je dis bien "athées", car aucun personnage, à part ce salopard de chrétien, ne fait référence à sa foi, dans un moment pareil ou la mort emporte tout le monde)

    Le dessin, s'il fait illusion au début, finit par lasser et démontre, une fois encore, qu'un bon illustrateur de couverture ne fait pas un bon dessinateur de BD/comics.

    Les scènes sont parfois très confuses, le dessin aussi, on ne sait pas toujours ce qui se passe, et à force d'imprimer du mouvement pour du mouvement, on se perd dans la narration.

    Les jeux de lumière, là encore, sont sympas au début, mais prise de tête assez rapidement, car les personnages sont perpétuellement entourés de traits de couleurs vives (des balles lumineuses qui passent ? ou sinon, quoi ????), et c'est soulant.

    Les couleurs, du reste, sont pas toujours très bien choisies ; le violet à toutes les sauces provoque une indigestion de couleurs vives ou mal choisies.

    Si je devais faire une analogie avec un film, je dirais que cet "Enormous" se rapproche de "Hardcore Henry", pour ceux qui l'ont vu :
    Au début, on est épaté par la virtuosité de ce long (faux) plan séquence filmé à la 1ère personne. Et puis, comme l'hyperaction sans scénario donne un poulet sans tête, on se lasse assez vite, et on ne finit même pas le film.

    Là, c'est pareil.
    Ils peuvent tous crever dans cette BD (et d'ailleurs, c'est ce qui se passe), je m'en fous. Je suis déjà posé à autre chose.

    Sans intérêt.

    yannzeman Le 13/08/2017 à 23:52:49
    Alice Matheson - Tome 5 - Les obsessions de Sam Gibbs

    Mon avis vaut pour les 5 tomes, lus en l'espace de quelques jours (mais pas dévorés).

    Je suis déçu de cette (fausse) série, qui cache une série-concept, avec des dessinateurs qui changent à chaque album (d'où une variation dans le niveau global des dessins), mais également un changement inattendu de scénariste (au tome 4, de mémoire) !

    Plus embêtant, je ne crois pas beaucoup au personnage principal, qui est détestable et ne créé pas du tout l'envie qu'elle s'en sorte.

    N'est pas Dexter qui veut, et si l'analogie est évidente, elle s'arrête dès les 1ères pages. Dexter tuait les tueurs en série qui échappaient à la justice, rendant service à la société ; Alice est une tueuse sadique qui prend un plaisir pervers à tuer des personnes innocentes.

    Outre l'aspect moral du personnage, ce qui rendait Dexter sympathique, ou du moins plus humain, c'était la profonde humanité de son entourage (Rita, les enfants).

    Alice n'a aucun entourage, juste des collègues de travail, et le niveau de leur relation fait plutôt penser à un épisode d'Hélène et les Garçons qu'à une série pour adultes.

    Bref, le personnage me dérange, la lecture me déçoit, le dessin devient fade et je ne suis pas certain d'avoir envie d'en lire plus. Ne pas connaitre la (éventuelle) fin ne me posera pas de problème.

    yannzeman Le 13/08/2017 à 23:52:07
    Alice Matheson - Tome 1 - Jour Z

    Mon avis vaut pour les 5 tomes, lus en l'espace de quelques jours (mais pas dévorés).

    Je suis déçu de cette (fausse) série, qui cache une série-concept, avec des dessinateurs qui changent à chaque album (d'où une variation dans le niveau global des dessins), mais également un changement inattendu de scénariste (au tome 4, de mémoire) !

    Plus embêtant, je ne crois pas beaucoup au personnage principal, qui est détestable et ne créé pas du tout l'envie qu'elle s'en sorte.

    N'est pas Dexter qui veut, et si l'analogie est évidente, elle s'arrête dès les 1ères pages. Dexter tuait les tueurs en série qui échappaient à la justice, rendant service à la société ; Alice est une tueuse sadique qui prend un plaisir pervers à tuer des personnes innocentes.

    Outre l'aspect moral du personnage, ce qui rendait Dexter sympathique, ou du moins plus humain, c'était la profonde humanité de son entourage (Rita, les enfants).

    Alice n'a aucun entourage, juste des collègues de travail, et le niveau de leur relation fait plutôt penser à un épisode d'Hélène et les Garçons qu'à une série pour adultes.

    Bref, le personnage me dérange, la lecture me déçoit, le dessin devient fade et je ne suis pas certain d'avoir envie d'en lire plus. Ne pas connaitre la (éventuelle) fin ne me posera pas de problème.

    yannzeman Le 29/07/2017 à 23:51:43
    Gilles Durance - Tome 3 - Le vol du Concorde

    Ce tome 3 ne déroge pas à la règle, il est prenant et se laisse lire d'une traite.

    L'histoire qui nous est racontée commence bizarrement, et j'ai l'impression d'avoir loupé un chapitre. Par la suite, tout va rentrer dans l'ordre, heureusement. Mais c'est troublant.

    Le scenario est solide, comme un bon JM Charlier. Il ne faut pas s'en tenir à la couverture, qui laisse croire à une histoire légère, car ce n'est pas le cas. On est plus proche d'un "Tanguy et Laverdure", tendance "l'espion venu du ciel / survol interdit".

    La seule différence, c'est que les scènes d'humour d'un scénario à la Charlier sont remplacées par du sexe un peu gratuit mais pas si méchant que ça, au final. Les filles sont canon, il faut bien s'en servir un peu.
    (un peu de misogynie ne fait pas de mal, allez)

    L'histoire contient une fin à suivre, il va falloir patienter un peu pour savoir si (...) survit ou pas.

    Seul (tout) petit reproche :
    J'ai du mal à cerner la personnalité du personnage-titre, Gilles Durance. A la façon d'un Tintin ou d'un Spirou, il a tendance à s'effacer devant ses acolytes plus exubérants ou déterminants pour l'histoire.
    On est loin d'un Michel Tanguy, de ce point de vue là.

    Quant au dessin, il est bon.
    Il me semble un tout petit peu moins bon que dans les 2 tomes précédents, par moments.

    mais enfin, je n'ai pas été déçu, j'ai passé un excellent moment de lecture, dans un genre (l'aventure/barbouzerie) pas si présent dans les BD d'aujourd'hui.

    yannzeman Le 29/07/2017 à 23:38:44
    Les beaux étés - Tome 3 - Mam'zelle Estérel

    Ce 3è tome est un tout petit peu moins réjouissant que les 2 précédents (surtout le tome 2, qui était fabuleux).

    Pas la faute des personnages, qui ressemblent furieusement à ma famille, qui organisa également un voyage jeunes parents - grands parents en 4L (mais en Italie, Venise, excusez du peu).

    Non, c'est tout bêtement que ces vacances sont affreuses (en villégiature à Saint-Etienne, que les stéphanois me pardonnent, mais cela fait moins rêver que la N7 jusqu'aux bords de la Méditerranée).

    En plus, la nourriture est un cauchemar, et le choix d'un hôtel de centre-ville ne fait pas rêver du tout.

    Et même la partie se déroulant non pas dans les années 60 mais 20 ans plus tard n'est pas très joyeuse.

    Au final, ce tome 3 n'est pas mauvais, mais il fait moins rêver que les précédents ; l'appel au voyage est moins fort cette fois.
    J'ignore ce que le tome 4 racontera, mais j'espère qu'il sera un poil moins tristounet. Je me montre peut-être un peu exigeant, mais le tome 2 était tellement génial que...

    yannzeman Le 20/07/2017 à 00:23:07
    Cross Fire - Tome 7 - Ressuscite un autre jour

    Entièrement d'accord avec ce qui a été écrit par namlik.
    Je ressors mitigé de la lecture de cet album.

    Si cela avait été le 1er d'une série (en occultant le fait que c'est le dernier, mais simplement sur ses qualités intrinsèques), je n'aurais sans soute pas poursuivi.

    Difficile aussi de dire ce qui me chiffonne sans révéler l'histoire.
    Disons que je n'apprécie pas la direction prise par certains destins, et que "tout ça pour ça" (une quête d'un artefact aux pouvoirs immenses certifiés... qui se révèle bidon, alors que son détenteur est immortel par sa détention ; il y a là un paradoxe qui gâche tout).

    Quant à ce commencement de phrase du chef Medjail, justement, bin je ne comprend pas ce qu'il laisse entendre ; sur le forum, je lis qu'on peut supposer y voir une allusion à une éventuelle suite façon drôle de dame, mais quand il prononce ces quelques mots, le Medjail regarde une personne décédée, et non les 3 filles.

    Bref, je suis un poil déçu par cette fin qui s'est fait attendre ; et comme je n'ai pas eu le courage de relire les tomes précédents, je n'étais plus du tout dans l'histoire, ce qui est une erreur de ma part, mais qui montre aussi que j'avais un peu oublié les protagonistes, et donc que cette série n'est peut-être pas si puissante que je le pensais.

    Mais peut-être aussi que je vieillis ?

    yannzeman Le 11/06/2017 à 23:55:05

    Hasard du calendrier des parutions, deux livres sont parus ces derniers mois, pour évoquer deux tragédies se déroulant en Bretagne (ou concernant des bretons).

    Mais autant "Bugaled Breizh" est une réussite, autant "Bleu pétrole" (sur la marée noire provoquée par l'amoco cadiz - j'ai oublié l'orthographe exacte et je m'en moque un peu- m'a déçu.

    Les deux ouvrages évoquent des faits qui se sont déroulés il y a longtemps, et les auteurs, dans chacune des histoires, ont voulu mélanger réalité et fiction.

    Mais "Bleu pétrole" m'a déçu, parce que la réalité était plus belle que la fiction. Par contre, "Bugaled Breizh" est mieux écrit, parce que collant plus justement à la réalité, et les personnages fictifs (je pense que le journaliste est inventé) ne viennent pas transformer la réalité, mais juste l'éclairer en nous emmenant dans cette histoire.

    Et puis, il y a une enquête, qui nous est racontée, c'est forcément plus prenant.

    L'Etat français ne ressort pas grandi de cette histoire ; c'est (trop) souvent le cas lorsqu'il s'agit de la Bretagne, pays martyrisé tout au long de l'Histoire, sans que je comprenne trop pourquoi (l'interdiction de faire du vin et du tissu, l'interdiction de parler breton, Seznec, les poilus de 14-18, les marées noires que les communes ont du défendre seules devant les tribunaux internationaux...).

    Au final, j'ai lu une bonne histoire, une BD prenante et à l'atmosphère juste (là où je n'avais pas trop senti le côté breton, dans "Bleu pétrole"), et des dessins qui collent bien à l'histoire.
    Je recommande ce livre, moi qui ne suis pas toujours très chaud pour les histoires terminées en un seul volume.

    yannzeman Le 11/06/2017 à 22:00:18
    Michel Vaillant - Nouvelle saison - Tome 6 - Rébellion

    Je ne pensais pas prendre autant de plaisir à lire cet album.
    Les tomes précédents de cette reprise (sorte de saison 2) étaient de bonne facture, mais il manquait parfois un peu d'action automobile, parfois un peu de chair aux personnages, et parfois le dessin n'était pas totalement au niveau de celui de M Jean Graton.

    Mais là, rien à dire, c'est du bel ouvrage.
    L'album commence par un crève-coeur, d'autant plus dur à avaler que j'ai (hasard ?) relu, ces derniers temps, les tout premiers albums de Michel Vaillant ("le 13 est au départ", "la trahison de Steve Warson", "les casse-cous", rien que cette semaine) et forcément, ce début d'album...

    Mais pour ceux qui hésitent encore, cela ne veut pas dire que cet album est mal commencé, au contraire !
    Simplement, pour ne pas gâcher le plaisir, je ne peux rien révéler et donc je vais rester maladroit dans ma formulation.

    La suite de l'album, je l'ai lu d'une traite.
    C'est très plaisant, très prenant, et pour une fois, même les personnages secondaires ont de la chair.
    Je ne reconnais toujours pas "graphiquement" les personnages (Michel Vaillant, c'est toujours pas ça, mais les autres non plus, à commencer par le grand-père vaillant, méconnaissable), mais l'histoire, la qualité du scénario, fait oublier ce "défaut de fabrication".

    Une énorme réussite pour une reprise dont, il faut être honnête, on n'espérait plus grand chose, persuadé que le meilleur était derrière nous, dans les fabuleux albums des années 50 et 60.

    Grand merci aux auteurs pour cette renaissance.

    yannzeman Le 03/06/2017 à 12:43:09
    Fripounet et Marisette - Tome 1 - Le repaire des grenouilles

    Ces livres des aventures de Fripounet et Marisette n'ont pas bercé mon enfance (je n'étais même pas né), mais celle de ma mère (génération née en 1947).

    C'est elle qui m'a fait découvrir ces albums, quand j'étais déjà adulte et que ces albums ressortaient aux Editions du Triomphe (formidable boulot, à propos).

    Ces histoires sont ancrées dans leur époque (les années 50), mais n'ont pas subi les affres du temps, et demeurent lisibles, au même titre que celles de Tintin ou Blake et Mortimer.

    Plongez sans à priori ni inquiétude dans ces fabuleux albums, vous allez être conquis !

    (dans la version numérisée dont je dispose - car hélas ces albums sont parfois difficiles à dénicher - ce n'est pas le 1er de la série, mais peu importe, ce n'est pas un album de débutant, mais un album parfaitement maitrisé graphiquement)

    yannzeman Le 03/06/2017 à 12:40:19
    Fripounet et Marisette - Tome 2 - L'œil d'aigle

    Ces livres des aventures de Fripounet et Marisette n'ont pas bercé mon enfance (je n'étais même pas né), mais celle de ma mère (génération née en 1947).

    C'est elle qui m'a fait découvrir ces albums, quand j'étais déjà adulte et que ces albums ressortaient aux Editions du Triomphe (formidable boulot, à propos).

    Ces histoires sont ancrées dans leur époque (les années 50), mais n'ont pas subi les affres du temps, et demeurent lisibles, au même titre que celles de Tintin ou Blake et Mortimer.

    Plongez sans à priori ni inquiétude dans ces fabuleux albums, vous allez être conquis !

    yannzeman Le 30/05/2017 à 22:17:42
    Amber Blake - Tome 1 - La fille de Merton Castle

    J'attendais beaucoup de ces "retrouvailles" entre le dessinateur Butch Guice et son encreur Mike Perkins (qui réalise une carrière "solo" intéressante, en tant que dessinateur).

    J'avais beaucoup aimé leur travail à 4 mains sur "Ruse", par exemple.

    Mais là, je n'ai pas retrouvé ce qui faisait la qualité du duo.
    Première déception, la plus évidente, car visuelle.

    Ensuite, je ne connais pas le travail de Jade lagardère, mais si l'histoire commence fort (un abandon, la chose la plus horrible qui puisse arriver à un enfant), il manque ensuite terriblement de sentiments autour des personnages, pour les rendre attachants.

    Je les ai oublié aussitôt lu.

    Au final, un album que j'aurais vite oublié.
    dommage

    yannzeman Le 20/05/2017 à 23:50:53
    Travis - Tome 12 - Les Tueurs de fer

    C'est un album "de transition", d'un cycle qui ne restera pas dans les annales, mais qui a le mérite de se lire facilement et agréablement.

    Le scenario de cet album n'est pas le meilleur de la série, alors que nous retrouvons le héros-titre, qui avait disparu (et donc ce retour devrait me réjouir... mais cela ne me fait pas plus d'émotion que cela). Vlad prend beaucoup de place, et c'est tant mieux, mais même lui ne peut apporter plus à cet épisode plan-plan.

    Il y a pourtant une bonne idée, ce parallèle entre robot de combat et mines anti-personnel (C'est quand même un scénario de M Fred Duval, la qualité demeure), mais pour le reste, je n'ai pas été emballé plus que ça.

    Le dessin est plan-plan aussi. Fourni par un des meilleurs scénaristes de ces 20 dernières années, digne successeur de M Jean-Michel Charlier et de M Greg (tendance "Bernard Prince"), ce tome est une fois de plus bien rythmé et les cadrages sont bons.

    Pourtant, le dessin reste plan-plan, car le dessinateur fait "ce qu'il sait faire". Il faudrait peut-être changer de dessinateur, comme cela été fait pour "Carmen McCallum" ?
    Au début, cela m'a em...nuyé, que Gess quitte la série, mais petit à petit, j'ai adopté le style Emem, et maintenant, je me réjoui qu'il soit le dessinateur.
    Il faudrait peut-être un tel changement sur "Travis" ?

    Mais attention, uniquement si le nouveau dessinateur se révèle aussi efficace que christophe Quet, sinon, le changement pour le changement, non merci, on a déjà donné avec hollande et macron !

    Juste un bémol, sur ce volume 11 :
    la scène du début de l'album n'est pas assez identifiée flash-back. C'est d'autant plus dommage qu'un coloriage un peu "sépia" aurait sans doute aidé à la compréhension, sans trop de difficulté.

    Mais enfin, je suis bien content que de telles séries au long court existent, car je déteste les histoires bâclées en 2 ou 3 albums. Et je suis persuadé que l'on désignera plus tard "Travis" et "Carmen Mc Callum" comme des séries novatrices, intemporelles, populaires et exigeantes.

    Et que l'on parlera des BD "à la Duval", comme on parle des BD "à la Charlier".

    yannzeman Le 14/05/2017 à 01:45:08
    Breizh - Histoire de la Bretagne - Tome 1 - Le Peuple indomptable

    Ca me coute de l'écrire, car je suis breton, fier de mon pays et je soutiens toute initiative visant à parler de la Bretagne.

    Mais quand un projet est bon, je le dis (les enquêtes policières de "Fanch Karadec", de Corbet et heurteau, des Editions Vagabondages), et quand il est un peu décevant ou loupe sa cible ("Bleu", sur la marée noire, sorti récemment), je me dois de le dire aussi, d'un point de vue éthique.

    Ici, je sors terriblement déçu de la lecture de cet album.

    La déception est d'abord graphique.
    Le dessin est horrible, ne correspond pas du tout au sujet, semble réalisé par un débutant, et vraiment, certains éditeurs devraient réfléchir avant d'oser proposer des dessinateurs pas prêts.
    Ou ne correspondant pas au thème abordé.

    Je pense qu'il y a un peu des deux, avec ce dessinateur ; il semble débuter dans le métier, et n'aurait pas du se voir confier quelque chose d'aussi monumental et compliqué.
    Je pense son trait plus adapté aux chroniques urbaines contemporaines.

    Je comptais surtout beaucoup sur les scénaristes, que j'estime beaucoup pour leur travail sur d'autres séries. Mais là, ils ont été trop timorés, et leur travail est confus (comme l'est l'histoire de la Bretagne, car la France s'est bien gardée de la creuser).

    Trop timorés, car je pense que l'histoire de la Bretagne méritait mieux qu'une succession de courtes histoires de chefs guerriers échouant systématiquement. Il aurait fallut développer chaque épopée sur plusieurs albums, le temps de s'habituer à un personnage et son destin.

    Là, on passe d'un destin brisé à un autre, je n'ai pas réussi à m'y retrouver dans tous ces peuples très mal identifiés (bretons de belgiques ??? pour ne donner qu'un exemple parmi d'autres).

    C'est trop survolé, je ne suis pas entré dans les histoires.

    Très déçu, au final, je ne soutiendrai pas les tomes suivants par mon achat, et c'est vraiment dommage.

    yannzeman Le 13/05/2017 à 09:33:28

    J'ai lâché le livre au bout de 20 pages, vite lues et assez quelconques.

    L'auteur n'est pas allé au bout de ses intentions, et a tenté de ménager la chèvre et (surtout) les choux.

    L'auteur a voulu se moquer des réactionnaires (dont les intentions sont aussi -voir plus- nobles que celles des révolutionnaires), en épousant en apparence leur pensée, pour mieux la ridiculiser.

    Et cela se comprend dès la couverture, où le réac est ridiculisé parce qu'il s'émeut de voir 2 hommes se marier.

    C'est la technique des nouvelles ligues de vertu qui sévissent actuellement ; la normalité est montrée du doigt au nom du prétendu droit à la différence.
    Car le droit à la différence ne peut s'appliquer qu'aux minorités ; la majorité est priée de s'écraser, et de justifier ses actes.

    (et si vous êtes blanc, chrétien, français de souche, avec des principes de vie, des valeurs de charité, de patriotisme et marié avec quelqu'un du sexe opposé, vous allez prendre cher !)

    Je pense qu'au contraire, l'auteur a cherché à équilibrer les choses, à essayer de rendre sympathique son personnage de réac, mais pour ne pas être accusé d'être un réac lui-même, il a du donner des gages à ces nouvelles ligues de vertu, et tourner en dérision les pensées finalement pleines de bon sens du réac.

    Le résultat est décevant, et soulant au bout d'un moment, car ce n'est pas très drôle. Le constat de départ est juste, mais la chute des "gags" fait pschitt. Souvent, je n'ai pas réalisé que c'était la chute de l'histoire.

    Bref, il y a mieux à lire en ce moment.

    yannzeman Le 06/05/2017 à 20:16:22
    Nom de code : Martin - Tome 2 - Hoggar

    J'ai été agréablement surpris par le 1er tome, pas grâce au scénario (car c'est M Fred Duval à la baguette, le digne successeur de M Jean-Michel Charlier) mais grâce au dessin, qui était bien supérieur à ce que je connaissais de M Créty (en fait, je n'ai pas fait le lien tout de suite avec ce que j'avais déjà lu de lui, qui ne m'avait pas particulièrement marqué, que ce soit "Masqué" ou son travail sur Star Wars).

    J'attendais donc la suite avec impatience.
    Je suis un peu moins emballé par cette suite, même si cela reste une série très correcte.

    le personnage titre manque de caractère, finalement ; quand James Bond 007 a une personnalité bien trempée (qui transcende les différents acteurs qui l'ont incarné), ce Martin en manque cruellement. Je n'étais même pas sur que ce soit le même personnage quand dans le 1er tome, ni que dans ce volume 2, ce soit bien le même personnage que l'on suit à 2 époques différentes !

    Les autres personnages sont à l'unisson, oubliables.

    Et même à propos de l'histoire, je ne suis pas sur d'avoir bien compris ce que les auteurs voulaient nous dire. Il y a un lien avec les attentats de novembre 2015 qui ont ensanglanté le 11è arrondissement parisien, visiblement, mais enfin à part ça...

    Certaines cases ne sont pas aussi bien dessinées que les autres, c'est plus flou, pendant certaines scènes d'action (alors est-ce volontaire ?). Je ne me souviens pas avoir remarqué cela dans le tome 1...

    Et le dessinateur a visiblement utilisé des photos, pour certains décors, qu'il a "photoshopé" (si c'est bien le terme), pour faire croire que c'est lui qui a dessiné. Là aussi, cela ne m'avait pas frappé dans le tome 1.

    Et surtout, mon plus gros reproche concerne la dédicace écrite par Stéphane Créty ; apparemment, cet album sera son dernier sur cette série. Est-ce déjà la fin de la série ?
    Je ne l'espère pas, malgré mes critiques, mais si c'est le cas, c'est encore un cas insupportable d'arnaque commerciale, ou il n'est pas annoncé que l'histoire se déroulera en 2 petits tomes.

    Si vous hésitez à acheter cet album, prenez votre temps, pour que les éditeurs hésitent à sortir ces fausses séries conclues en 2 ou 3 tomes.

    yannzeman Le 02/05/2017 à 23:20:29
    Tanguy et Laverdure (Une aventure "Classic" de) - Tome 2 - L'avion qui tuait ses pilotes

    Le 2ème tome confirme l'excellente impression laissée par le 1er.
    Quel plaisir de lire "à titre posthume" un album scénarisé par JM Charlier !

    Alors, oui, il y a des incohérences dans l'histoire (un enregistreur à K7 dissimulé en 1,2 secondes, un coup de fil à un ami juste avant), mais c'est plus drôle qu'autre chose.

    Le 2ème tome est cependant moins bon que le 1er, d'abord parce que l'effet de surprise n'y est plus (on s'attend à une histoire du niveau de Charlier, avec un dessin à la Uderzo, maintenant), et ensuite parce que j'ai eu la sensation que l'histoire était étirée en longueur un peu artificiellement.

    Mais enfin, quel bonheur de lire une histoire sérieuse, documentée, doucement nostalgique de la France heureuse et ambitieuse (et non en crise permanente, croulant sous les déficits, l'insécurité et une immigration folle), et des héros infaillible, droits et profondément humains.

    Que cela fait du bien, après les déconvenues des albums de lé série régulière, depuis sa reprise par des équipes pas franchement à la hauteur.

    J'espère simplement que le prochain album (car, chic !!! il y en aura un !) sera lui aussi à la hauteur. Car la barre est haute, maintenant, pour ces "Tanguy et Laverdure classique".

    yannzeman Le 25/04/2017 à 23:25:24

    je ne suis pas le coeur de cible, mais j'ai quand même lu cet album.

    bon, je pensais trouver le récit de la quête du prince charmant, version meetic (et ses déboires), par une quadra un peu revenue de tout.

    En fait, la quête met du temps à démarrer, et se termine très rapidement aussi. Le scenario est finalement hyper classique, et n'apporte pas grand chose au sujet. surtout, on devine la fin assez rapidement.

    le dessin est correct, sans plus ; facile à lire, mais les tronches des hommes ne sont pas toujours réussies. Néanmoins, on arrive à reconnaitre les personnages, ou presque.

    Je suis un peu déçu quand même, je n'y ai pas trouvé ce que je cherchais. il n'y avait pas tant que ça "d'étoiles filantes".

    yannzeman Le 23/04/2017 à 15:37:38

    J'ai acheté cet album par militantisme, régionaliste surtout et écologiste (réel, pas pseudo-écologiste comme les verts).
    Je pensais aussi en apprendre plus sur le combat des élus bretons contre un géant de l'industrie pétrolière.

    Au final, je n'ai rien appris (dans la partie BD de l'album) sur le combat judiciaire, et je n'ai pas trop ressenti non plus le poids de ce combat sur la famille Larzé.

    Mais ce n'est pas un mauvais album, cependant.

    L'histoire est plaisante à lire, très joliment dessinée, même si cette Bretagne finistérienne ne correspond pas tout à fait à ce que j'en connais(sais).
    Le côté bretonnant n'existe qu'à travers l'hymne breton (le bro gozh ma zadou), et les vilains aspects des années 70 (les affreuses fringues) sont gentiment gommés au profit d'un style vestimentaire plus "contemporain-intemporel chic", à grand renfort de bottes marines, de maillot marins rayés et de cirés jaunes.

    Ce qui m'a un peu déçu, une fois la lecture de la partie BD terminée, c'est en découvrant dans la partie documentaire, que la famille dont on vient de me raconter le combat (même superficiellement) n'existe pas.

    L'auteur s'est inspiré de sa famille, mais a créé des personnages fictifs, pour illustrer un combat lui bien réel.
    Je ne comprend pas ce parti pris.

    Et du coup, je me suis senti un peu "trahi", par l'auteur.

    Heureusement, la partie documentaire vient rétablir la réalité, sur ce que ce combat a apporté à la Bretagne et à la France. Et aussi (et surtout), l'auteur nous parle enfin de sa famille, la vraie, et de son grand-père, ce héros.

    Là, enfin, j'ai été touché et je me suis réconcilié avec ce livre.

    Alors, du coup, au moment de trouver pour les mots pour dire si cet album vaut la peine ou pas, je préfère rester sur les émotions de fin du livre, et en dire du bien.

    Hors contexte, la partie Bd est agréable à lire, même si elle se lit relativement vite.

    Dans son contexte, je préfère la partie documentaire.

    Au final, c'est tout de même un album que je suis content d'avoir acheté, même si je reste sur ma faim concernant le combat judiciaire du pot de terre (de mer, plutôt) contre le pot de fer.

    yannzeman Le 22/04/2017 à 10:05:19
    Luftballons - Tome 1 - Able Archer 83

    Avant de lire le résumé succint de l'album (pas sur cette page, mais sur une autre), je n'avais pas compris qu'il s'agissait d'une uchronie !

    J'avais des doutes, bien sur, du fait d'une présentation typique "uchronie" chez Delcourt, mais je manque totalement de connaissances historiques sur cette période, le début des années 80, pour me forger une certitude.

    Si il s'agit d'une uchronie, donc, elle est plutôt crédible au 1er abord.
    Et le dessin de Maza s'améliore par rapport à ce que je connais de lui. On est pas loin des meilleurs albums d'aviation.

    Mais en lisant l'album, quelque chose me fait tiquer.

    Le positionnement de cette uchronie est étrange.
    Dans cet univers parallèle, les socialistes allemands semblent "gentils" et soucieux de l'avenir du monde, pas belliqueux pour 2 sous, et les américains et leurs alliés ouest-allemand ou suédois d'affreux belligérants, près à déclencher un conflit.

    C'est un peu gênant, quand on sait les ravages du socialisme soviétique sur les peuples, pendant des dizaines d'années, et es risques insensés qu'ils ont fait peser sur le monde.

    A quand un album avec de gentils nazis pacifistes ou des khmers rouges opprimés ?

    Sur un sujet équivalent, j'ai préféré la série tv allemand "deutschland 83" ; là aussi, on voit les choses côté est-allemand, mais enfin, la série montre bien que les états-majors est-allemands étaient dangereux et prêt à déclencher un nouveau conflit mondial, là où l'OTAN cherchait l'apaisement.

    Cette critique mise à part, j'ai quand même apprécié l'album.
    Je n'ai pas forcément tout compris, des tenants et aboutissements de l'histoire, de l'importance de certains personnages, mais enfin ça ne m'a pas trop dérangé.

    Ce sera plus embêtant si je ne comprend toujours pas tout dans le prochain album.

    ps : est-ce possible que des MIG soient supérieurs à des F14 (et autres avions américains que je n'ai pas cherché à identifier) ?
    j'en doute...

    yannzeman Le 20/04/2017 à 22:40:34

    J'avais beaucoup apprécié les 2 tomes du "garage de paris", constitué d'histoires courtes sur des autos ayant marquées leur époque.

    la même équipe produit cette fois une histoire sur 46 pages, traitant de la naissance de la 4cv.

    C'est facile à lire, pas déplaisant, mais je ne suis pas certain d'y revenir, de relire cet album plus tard.

    Et autant une histoire courte à la "belles histoires de l'oncle Paul" aurait suffit pour raconter cette naissance, autant je ne suis pas sur qu'un album entier soit la meilleure option.

    Alors ce n'est pas un mauvais album, mais qui s'adresse aux amoureux de la 4cv avant tout (c'est ce qu'on dit dans ce cas là, mais est-ce même vrai ? car je suis sur qu'ils connaissent déjà cette histoire).
    Et ce n'est pas un album indispensable, si vous devez faire un choix entre plusieurs albums à acheter.