Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les avis de - voltaire

Visualiser les 1928 avis postés dans la bedetheque
    voltaire Le 12/11/2011 à 14:43:40
    Barbe-Rouge - Tome 5 - Les révoltés de l'océane

    Suite à une trahison, Eric se retrouve galérien qui cingle vers la Grèce alors sous la domination des Ottomans. Après différentes aventures, la chiourme se révolte. Eric saura profiter de la situation pour reprendre les choses en mains et, accessoirement, sauver la France.

    Une belle aventure qui nous fait pénétrer -un peu- dans le monde asse méconnu des galériens de l'époque.

    voltaire Le 12/11/2011 à 14:38:52
    Barbe-Rouge - Tome 4 - Défi au Roy

    C'est dans cet album qu'Eric supplante (presque) Barbe-Rouge comme héros de la série. Comme l'on se souvient, Eric est le fils de nobles français partis chercher fortune dans les Caraïbes. Le voici donc de retour dans son pays natal pour faire valoir ses droits. malheureusement pour lui, ce retour ne plaît pas à tout le monde ...
    Excellente bande de cape et d'épée dans laquelle on ne s'ennuie pas une seule seconde. A noter que la bande était sortie dans Pilote sous le titre "le Capitaine sans nom".

    voltaire Le 12/11/2011 à 14:38:03
    Barbe-Rouge - Tome 3 - Le fils de Barbe-Rouge

    Aventure indépendante, loin des flots tumultueux. Il s'agit pour Eric, le fils adoptif du célèbre pirate de retrouver son identité et son rang : celle d'un noble français. Si les choses ne se passeront pas comme prévues les méchants seront quand même punis !

    voltaire Le 11/08/2011 à 02:10:12
    Tintin - Dossier - Tome 7 - L'île noire

    Vraiment indispensable à tout tintinophile ou simple amateur de BD. Trois versions de la même histoire (l'originale en N&B, la couleur d'après-guerre et enfin la version relookée de 1965). Intéressant de voir l'évolution de style, la mise en page (il faut 2 pages de N&B pour une couleur, du coup la version couleur gagne en lisibilité).
    Le plus intéressant n'est pas simplement d'avoir les 3 versions mais de les suivre simultanément planche après planche.

    voltaire Le 17/02/2009 à 22:02:51
    Le sang des Porphyre - Tome 3 - Gwémon

    Chaque album est en dessous du précédent, c'est un peu dommage mais si le niveau reste encore très bon. Cette histoire de trésor fait un peu penser par son ambiance aux Contrebandiers de Moonfleet -et ce n'est pas une mince référence.
    Si les dessins sont toujours aussi beaux, les couleurs m'ont semblé moins lumineuses qu'à l'habitude. Quant au scénario, il tient bien la marée bretonne. On en redemande donc.

    voltaire Le 10/01/2009 à 13:44:57
    Kaamelott - Tome 2 - Les sièges de transport

    De vilains vikings cherchent à voler un tabouret magique.
    Or il se troue que la Dam du Lac a demandé à Arthur de s'occuper de cette mission. N'ayant pas que cela à faire il dépêche ses deux "meilleures" lames.
    Mais cela va se compliquer un peu...

    A surtout ne pas comparer avec Asterix et les Normands car il s'agit dans le cas présent d'une oeuvre plaisante mais mineure et d'un humour tout à fait différent de celui de Goscinny. Néanmoins l'épisode du bureau est -si j'ose dire- burlesque.

    voltaire Le 10/01/2009 à 13:41:22
    Kaamelott - Tome 1 - L'Armée du Nécromant

    Comme produit dérivé (pa rapport à l'roginal TV) je m'attednais au pire.
    Mais c'est finalement très lisible.
    Cette histoire de morts-vivants qui viennent faire un tour au royaume d'Arthur est plutôt très bien construite. Les détails scénaristiques qui semblaient faire remplissage trouvent en fait leur place et les dialogues décalés font mouche.
    On passe agréablement le temps.

    voltaire Le 10/01/2009 à 11:32:06
    Blueberry (La Jeunesse de) - Tome 17 - Le sentier des larmes

    Suite et fin du "cycle rothschildien", un doublet de peu de valeur, ce qui est cocasse quant au nom de la banque avec lequel il est associé.
    Pour agrémenter la sauce et le suspens, nos héros doivent passer au Canada et franchir un pont gardé de tous côtés.
    Le thème fera penser à celui de la Planète des Singes version Tim Burton.
    A l'arrivée le résultat est le même : un manque d'intérêt total !
    Avouez qu'une histoire de trésor sans intérêt est le drame ultime pour un banquier !

    voltaire Le 10/01/2009 à 11:19:14
    Iznogoud - Tome 28 - Les mille et une nuits du Calife

    Le jugement précédent est un peu sévère mais pas complètement faux.
    On appréciait Iznogoud pour ses calembours, ses à-peu-près mais aussi pour des scénarios concis et "diaboliques".
    Nous avons bien ici des jeux de mots mais qui se perdent dans une diarrhée verbale souvent inconsistante. Quant au scénario, il se perd aussi, lambine en chemin, ne passionne guère.
    Bon cela étant il reste quelques petites choses plaisantes ici ou là. Et puis il y a surtout l'espoir que tout ceci ne soit qu'un coup d'essai et que les choses s'améliorent avec le temps. C'est l'espérance de l'expérience !

    voltaire Le 09/01/2009 à 19:40:24
    Kaamelott - Tome 3 - L'énigme du coffre

    Avec son humour décalé, la série TV est devenue culte. On essaie ici de retransposer l'esprit du petit écran et c'est en fait assez différent. Du coup, les fans risquent d'être un poil décontenancés.

    Cette histoire d'impôts annuels qui ne parviennent pas à la cour du Roi Arthur nous vaut une histoire complètement déjantée qui se terminera dans une mine d'or des plus particulières.
    C'est plaisant bien que différent de la série TV. Cela ne confine pas non plus au génial.

    voltaire Le 09/01/2009 à 19:29:55
    Fox - Tome 7 - Los alamos, trinity

    Suite et fin de l'épisode précédent.
    Très franchement cette menace atomique qui pèse sur les Etats-Unis est cousue de fil blanc depuis l'album précédent. Mais Dufaux sait mettre suffisamment de rythme dans son histoire pour qu'on passe un moment agréable.
    Cela reste n'ira pas au delà. A noter la fin ouverte qui laissait penser à la production de futurs opus.

    voltaire Le 08/01/2009 à 08:07:12
    Fox - Tome 6 - Jours corbeaux

    Exit le fantastique, place à la grande aventure sous forme de thriller.
    Tout commence par l'exécution programmée d'un jeune noir qu'on devine pourtant innocent, tout se continue dans des fuites, des meurtres et des rebondissements feuilletonnesques. L'arrière plan est bien sûr les recherches sur la bombe (H ?) comme le titre de l'album le laissait le deviner.

    Sans être l'archétype du genre, cet album -qui se prolonge dans l'ultime opus de la série- se laisse lire agréablement.

    voltaire Le 08/01/2009 à 08:01:30
    Fox - Tome 5 - Le club des momies

    En Ecosse, un groupe de doux huluberlus, tous membres de la gentry, voit plusieurs de ses membres mourir "mystérieusement". Allan Fox est appelé à la rescousse et découvre ce club qui répond au doux nom du "Club des Momies".

    Prolongement des 4 albums précédents, tout autant que one shot, cet opus souffre d'un scénario moyen pour ne pas dire rebattu. Du coup, on s'appesantit davantage sur les dessins qui a quelques paysages près ne constituent pas la meilleure production de JF Charles.
    Pour tout dire l'ensemble est assez quelconque.

    voltaire Le 07/01/2009 à 09:43:04
    Fox - Tome 4 - Le Dieu Rouge

    Très franchement l'album le plus convaincant de la série.
    Reconstitution soignée, ambiance du tonerre, un choix délibéré vers l'horreur et la terreur (pour certaines scènes). Un album digne des meilleurs films d'aventures.
    Scenariste, dessinateur et coloriste sont tous à l'unisson et méritent nos bravos.
    Chapeau !

    voltaire Le 07/01/2009 à 09:35:06
    Fox - Tome 3 - Raïs el Djemat

    Très -trop- souvent convenu mais avec quelques pointes exceptionnelles.

    Cette série peut surtout se concevoir comme un essai graphique au futur "India Dreams". JF Charles rôde, si l'on peut dire, le caractère envoûtant de ses futures héroïnes indiennes car aussi bien Edith que Puckett ne manquent pas de charme(s).
    "Déjà Napoléon perçait sous Bonaparte..."

    voltaire Le 07/01/2009 à 09:30:39
    Fox - Tome 2 - Le Miroir de Vérité

    C'est en Egype que se poursuivent les aventures d'Alan Fox et surtout que s'accumulent les poncifs.
    Il est dit que l'album contient "un hommage affectueux à EP Jacobs" et c'est vrai puisque les deux héros se rencontrent. On aurait pu ajouter aussi que l'album comporte quelques emprunts au même EP Jacobs et à Hergé.
    Ce serait très très moyen sans les formes et les charmes des héroïnes de JF Charles.

    voltaire Le 07/01/2009 à 09:26:47
    Fox - Tome 1 - Le Livre Maudit

    Suite à un éboulemnt dans une mine de charbon, les secours découvrent dans les décombres un jeune américain, ancien de la 2ème guerre mondiale et la guerre de Corée. Mais que faisait-il dans cette galerie ?
    Commence alors une étonnate confession ...

    Du Dufaux pur sucre. De l'inventivité, des idées, du mystère, mais à côté quelques béances scénaristiques. Suffisamment intrigant pour qu'on ait envie de conaître la suite.

    voltaire Le 16/12/2008 à 10:15:57
    Ric Hochet - Tome 15 - Le monstre de Noireville

    Dans la lignée des "spectres de la nuit". Cette fois nous délaissons les Pyrénées pour son opposé, ce ne sont plus des fantômes qui terrorisent une région mais un loup-garou.
    Très belle atmosphère qui fait penser au "Château Maudit" de Valhardi, sauf que ce dernier cas est daté (ce qui lui apporte aussi un vrai charme). Un poil moins exceptionnel que les "Spectres" toutefois.

    voltaire Le 16/12/2008 à 10:12:07
    Ric Hochet - Tome 14 - Ric Hochet contre le bourreau

    Une nouvelle affaire d'espionnage pour Ric Hochet. On a vite compris qu'il s'agit d'une intoxication, c'est le côté un poil regrettable de l'aventure, laquelle commence dans un pays de langue germanique qui aurait ripé dictature.
    On pense évidemment à l'Allemagne de l'Est (de l'époque) mais le pays est trop ouvert (reflets de vie capitaliste) pour qu'il en soit ainsi. De plus ce pays est voisin de la France, on est donc bien dans l'imaginaire.

    Un album qui se laisse lire sans aucun déplaisir.

    voltaire Le 16/12/2008 à 10:08:07
    Ric Hochet - Tome 13 - Les compagnons du Diable

    La dernière invention du Pr Hermelin, un laser surpuissant et destructeur, est aux mains d'une organisation criminelle : les compagnons du diable. Ils comptent bien faire payer au gouvernement le prix de la peur.

    S'il y a toujours le traitre à découvrir, cet album est essentiellement une bande d'aventures qui fait penser à Fantômas et au S.P.E.C.T.R.E. C'est fort plaisant, guère vraisemblable mais fort distrayant.

    voltaire Le 16/12/2008 à 09:31:32
    Ric Hochet - Tome 12 - Les spectres de la nuit

    C'est dans son genre un chef d'oeuvre, le meilleur de la série en tout cas !
    Ce mélange de fantastique et de policier fait inévitablement penser à certains romans de John Dickson Carr ("la chambre ardente" par exemple) ou même de Conan Doyle ("le chien des Baskerville" serait un bon exemple). En fait, on ne sait si l'on est dans le fantastique pur ou le policier. Tout se conclut bien sûr par une fin cohérente, logique et totalement rationnelle.

    Duchâteau reviendra à plusieurs reprises à ce genre (Le monstre de Noireville, la nuit des vampires, le maléfice vaudou, etc.) avec plus ou moins de bonheur. Mais cette grande première est vraiment un coup de maître.

    voltaire Le 16/12/2008 à 09:26:46
    Ric Hochet - Tome 11 - Cauchemar pour Ric Hochet

    Des documents ultra-secrets ont disparu du bureau du commissaire. Le gros avantage est que le coffre est relié à un appareil photo qui du coup permet d'identifier le coupable. Or il s'agit ici de ... Ric Hochet !

    Une bonne bande d'espionnage fort plaisante mais très traditionnelle.

    voltaire Le 16/12/2008 à 08:14:13
    Ric Hochet - Tome 10 - Les 5 revenants

    Un très bon album dans lequel Duchâteau à l'honnêteté de nous donner toutes les clés pour découvrir "l'assassin". En fait, il n'y a pas de crime et à ce titre la fin est réjouissante bien que peu traditionnelle dans les récits policiers.
    5 anciens champions sont menacés, mais comment retrouver leurs traces...
    Plus une bande d'aventure qu'un pur "whodunit" mais prenant, rythmé et sympa.

    voltaire Le 16/12/2008 à 07:46:49
    Ric Hochet - Tome 9 - Alias Ric Hochet

    Ce brave Pr Hermelin est encore menacé. Pourtant son refuge ultra-secret est apte à donner le change. Le commissaire et Ric viennent à la rescousse...

    Album qui est davantage une bande d'aventures qu'un policier, encore que de manière assez traditionnelle, il faut savoir qui est le méchant. Lequel méchant aura la gentillesse de passer aux aveux, histoire de mieux convaincre le lecteur.
    En fait l'album ne vaut que pour les retrouvailles entre le père et le fils, père qui prendra d'ailleurs de plus en plus d'importance au fil des albums.

    voltaire Le 16/12/2008 à 07:38:28
    Ric Hochet - Tome 7 - Suspense à la télévision

    Cet album est notable pour plusieurs raisons :
    1/ C'est le premier à avoir des couleurs potables.
    2/ C'est aussi le premier dans lequel on voit de vrais personnages. Et puisque nous sommes à la TV française des années 60 vont défiler, Guy Lux, Léon Zitrone et ... Raymond Souplex dans le rôle du commissaire Bourrel. Si à l'époque le gag était évident (dernière case de l'album), il ne doit plus rien dire aux jeunes générations.
    3/ C'est également le premier (à ma connaissance) où l'on reconnaît d'autres personnages célèbres mais sous d'autres noms. Ainsi dans le train, j'ai cru reconnaître Pierre Tchernia (avec des cheveux). De même, l'un des personnages à des faux airs de Johnny et Eddy Mitchell mélangés, etc.

    Sinon l'histoire en elle-même de cette vedette de la chanson, Lionel, qui est menacée est assez classique. Trop même sans doute. Mais cela reste bien fait.

    voltaire Le 15/12/2008 à 22:53:06
    X-13 agent secret - Tome 6 - X13 contre le "Maître du Monde"

    Encore une vedette d'Outre-Manche reprise par Impéria. C'est toujours Thrilling Pictures qui a lancé les aventures de cet espion (de sa Gracieuse Majesté). Vu son nombre de missions réussies on peut dire qu'à lui seul, il a vaincu le IIIème Reich. Car à la différence d'un autre héros espion de la même revue, John Steel, X-13 (Spy 13 dans la VO) se cantonne à la seule 2nde Guerre Mondiale.
    Apparu assez tard dans le journal (vers le n°250), il va devenir fort populaire au point de revenir avec un récit complet d'une soixantaine de pages (petit format) tous les 4 numéros.
    Que dire des histoires ?
    Pas très raffinées, souvent simplistes mais le plus souvent assez bien fichues pour qu'on les lise d'un oeil amusé. Cela étant, je trouve que la narration a terriblement vieilli. La série devrait néanmoins trouver des amateurs.

    voltaire Le 14/12/2008 à 21:12:07
    Ric Hochet - Tome 3 - Défi à Ric Hochet

    L'album a considérablement vieilli, à mon avis. Pour d'autres au contraire, il apportera un réel intérêt car témoignant d'une époque qu'il n'ont pas connue ou dont ils se souviennent avec émotion.
    Ainsi les embarquement à l'aéroport d'Orly se font encore à l'extérieur avec un escalier amovible et non une passerelle automatique.
    L'histoire quant à elle est gentiment troussée puisqu'un certain Rémy Valloire, pilote amateur dans un aéro-club a failli mourir son avion ayant été saboté.
    Ric qui l'a sauvé d'une mort certaine enquête bien sûr mais va vite découvrir le passé d'escroc de cette prétendue (?) victime...

    voltaire Le 14/12/2008 à 21:01:31
    Ric Hochet - Tome 6 - Rapt sur le France

    L'univers de Ric Hochet se met progressivement en place. Après Nadine dans l'album précédent c'est cette fois le Pr Hermelin qui fait son apparition.
    C'est d'ailleurs pour protéger cet illustre savant qui se rend à New York que Bourdon et Ric se retrouvent sur le France afin de mieux le protéger.
    A l'époque où est parue l'histoire (1966 dans Tintin et 1968 pour l'album), le France est le fleuron de la marine française, situer l'action dans le navire était faire preuve d'une réelle innovation.
    D'où ce goût de nostalgie supplémentaire quand on connaît la fin de ce bâtiment.

    voltaire Le 14/12/2008 à 20:51:36
    Ric Hochet - Tome 5 - Piège pour Ric Hochet

    Christian le petit frère de Nadine Bourdon, la fameuse du commissaire que l'on découvre dans cet épisode, est victime d'un chauffard.
    La où les choses vont se compliquer c'est que Nadine elle-même va être victime d'un enlèvement ...
    Très plaisant album qui n'est pas un récit d'énigme mais plutôt d'aventure puisque l'on connaît assez vite l'identité du "méchant".

    voltaire Le 14/12/2008 à 20:38:00
    Ric Hochet - Tome 4 - L'ombre de Cameleon

    Ric est en prison ...
    Rassurons nous, c'est pour mieux jouer le mouton. Cela n'empêche pas l'évasion du fameux Caméléon et d'autres gredins.
    Voici donc le Caméléon qui se moque de la police, annonce ses coups par avance et les exécute avec éclat. Mais Ric a décidé de se mettre définitivement sur sa route.

    Très boin album avec un joli retournement de situation final.

    voltaire Le 14/12/2008 à 20:30:57
    Ric Hochet - Tome 2 - Mystère à Porquerolles

    Il s'agit là encore de 2 aventures mais qui forment une seule et même histoire.
    La première s'intitule bien "Mystère à Porquerolles", quant à la seconde son titre original était "le signe de Ric Hochet".
    Cette aventure dans laquelle Ric part à la recherche de son collègue Bob -que nous retrouverons souvent désormais- n'est pas aussi énigmatique à mon goût que les aventures suivantes.
    Mais elles se lisent toujours avec grand plaisir.

    voltaire Le 14/12/2008 à 20:26:45
    Ric Hochet - Tome 1 - Traquenard au Havre

    Il s'agit de 2 aventures de 30 pages n'ayant rien à voir l'une avec l'autre.
    La première, "signé Caméléon", est la plus intéressante puisqu'un "bandit défie la police en dérobant différentes choses et en laissant de nombreux indices.
    A chaque fois, les indices (empreintes digitales par exemple) accusent un ancien repris de justice qui a tojours de solides alibis.
    La seconde histoire relate un kidnapping au Havre comme le titre de l'album l'indique.

    voltaire Le 14/12/2008 à 18:59:33
    Johan et Pirlouit - Tome 12 - Le pays maudit

    De simples personnages secondaires d'un album de BD, les Schtroumpfs vont accéder à la célébrité grâce à cette aventure.
    Alors que le roi s'ennuie, un marchand lui vend un petit personnage tout bleu avec un drôle de bonnet. Ce drôle de personnage lui raconte que son pays connaît la peur et la crainte. Du coup le roi décide de lui apporter secours.
    Une grande aventure commence...

    Un scénario au carré, de l'humour, un must !
    On regrettera simplement l'attitude des Schtroumpfs qui vont certes apporter gloire et argent à Peyo mais qui vont aussi le vampiriser. L'auteur n'aura plus le temps de s'occuper de Johan et Pirlouit, hormis pour un dernier album quelques années plus tard.
    Du coup Johan & Pirlouit vont rester un moment en sommeil. Tu parles d'un remerciement !

    voltaire Le 14/12/2008 à 18:52:28
    Johan et Pirlouit - Tome 10 - La guerre des 7 fontaines

    Surpris par la tempête et par la nuit, Johan et Pirlouit se réfugient dans un château, lequel est hanté. Le brave fantôme qui y déambule est, en effet, damné pour avoir laissé les 7 sources de son fiefs se tarir...

    Sans doute le chef d'oeuvre de Peyo, toutes séries confondues. Une joli fable qui plus est; avec Albert, ce fantôme triste qui engendre pourtant l'humour.

    voltaire Le 14/12/2008 à 18:10:47
    Johan et Pirlouit - Tome 16 - La nuit des sorciers

    Ubiquitas, le méchant sorcier, faux mage et vrai bandit cherche à mettre la main sur le fameux hochet d'argent. Pour cela il a enfermé notre vrai mage, le bien bon Homnibus.
    Dans le même temps, Johan et Pirlouit aident une mère et sa fille, sorcières de leur état, à se rendre sur le Mont Chauve pour "la nuit annuelle des sorciers".
    Et si les deux affaires étaient liées ?

    Réalisation parfaite mais avec le sentiment que les auteurs ont quand même abaissé (volontairement ? involontairement ?) l'âge du lectorat.

    voltaire Le 14/12/2008 à 18:04:53
    Johan et Pirlouit - Tome 15 - Les troubadours de Roc-à-Pic

    Un jeune preux a un comportement des plus étrange. Toujours un peu en porte-à-faux par rapport à ce qu'on attend de lui. Le détail n'a pas échappé à nos deux compères qui veulent en avoir le coeur net.
    Malédiction, chantage ou simple vague à l'âme ?
    Un parfait exercice de style.

    voltaire Le 14/12/2008 à 18:00:46
    Johan et Pirlouit - Tome 14 - La horde du corbeau

    Il aura fallu presqu'un quart de siècle et la mort de Peyo pour que "Le sortilège de Maltrochu" ne soit pas le dernier Johan & Pirlouit.
    Cette résurrection au Lombard, donc plus la maison originelle, fait évidemment plaisir. Enfin, le retour de la bande la plus achevé de Peyo !
    Tout y est, le dessin vaut l'original, en tout cas on s'y laisse prendre, le scénario est signé Delporte à qui l'on doit doit tant d'albums poétiques et qui de surcroît connu Peyo.
    Alors ?
    Alors comme un malaise inexplicable, on prend plaisir mais pas autant que ce qu'on imaginait. Déception alors ? Même pas, sans doute la preuve du temps qui passe inexorable et que l'on vieillit.

    voltaire Le 14/12/2008 à 17:37:40
    Ric Hochet - Tome 41 - La maison de la vengeance

    Cette fois ci c'est dans une curieuse maison que ce déroule l'enquête de Ric. Toute l'histoire aurait commencé au début du XXème sicècle avec un curieux médecin qui aurait joué au Dr Frankenstein et aurait régulièrement demandé à des bandits des corps frais...
    L'ambiance est si j'ose dire "délicieuse", on n'atteint certes pas des sommets, mais on prend plaisir devant un bon album de BD.

    voltaire Le 14/12/2008 à 17:33:17
    Ric Hochet - Tome 36 - La flèche de sang

    Un whodunit de plus. Très classique de facture, sans vrai plus, mais sans vrai moins, la production standard habituelle.
    Un curieux accident a lieu dans un labo lié à la Défense Nationale, l'un des chercheurs a semble-t-il trouvé un nouvel explosif. Le seul souci, c'est qu'il est mort avec sa découverte. A moins bien sûr qu'on l'ait un peu aidé...
    Pas de quoi crier au scandale, ni au génie.

    voltaire Le 14/12/2008 à 17:26:23
    Ric Hochet - Tome 8 - Ric Hochet face au serpent

    Une organisation fait du chantage au plus haut niveau et menace de différentes catastrophes les sociétés qui refuseraient ce racket.
    La polcie est sur les dents et Ric se trouve impliqué dans l'enquête, ce qui nous vaut un détour par Namur sur le fameux téléphérique de la ville.
    A noter qu'il a disparu depuis pour des raisons de sécurité.

    voltaire Le 14/12/2008 à 16:14:35
    Mattéo - Tome 1 - Première époque (1914-1915)

    Décidément chaque nouvel album de Gibrat est une oeuvre majeure. Cette fois ci il délaisse la Seconde Guerre Mondiale pour chasser sur les terres de Tardi.
    Bien que les deux auteurs expriment le dégoût de la guerre, leurs manières de voir et de présenter les choses sont fort différentes.
    Pour simplifier on dira que les soldats de Tardi sont ceux d'A l'ouest rien de nouveau, l'arrière ne compte plus. Seuls existent des hommes tour à tour bourreaux et martyrs. Pas chez Gibrat. C'est justement parce que "l'arrière" existe qu'il a créé cette situation et qu'il modifie donc l'avenir.

    Une série à mi-chemin entre celles de Tardi sur la guerre de 14 et Louis Ferchot/ Louis la Guigne.

    voltaire Le 14/12/2008 à 13:58:50
    Disparitions - Tome 1 - Retour aux sources I

    Il semblerait que cette BD soit l'adaptation d'une série TV. Dans la mesure où je ne l'ai pas vue impossible de faire une comparaison.
    En revanche, le découpage de l'album fait en effet penser à un découpage de thriller. C'est, en effet, à une enquête que nous sommes invités.
    Estelle Sormand, fille d'un professeur amateur d'ésotérisme, est découverte morte nue dans ce qui semble être un rituel chamanique.
    L'inspecteur chargé de l'enquête est lui même un ancien élève du fameux professeur ...

    Ce premier album est essentiellement introductif et brasse énormément de choses et d'action. C'est correct, avec un dessin correct mais rien de plus.
    A suivre toutefois.

    voltaire Le 14/12/2008 à 09:40:21
    Le fou du Roy - Tome 9 - Le testament de d'Artagnan

    Une série de 9 albums, ce n'est quand même pas rien. Cela mérite un certain respect pour le lecteur (et accessoirement "cochon de payant") sauf quand bien suûr l'histoire se termine en queue de poisson.
    C'est le cas ici puisqu'on invite ce même lecteur à prendre connaissance de la série "Ninon secrète" (5 albums au moins) et "Le masque de fer" (6 !).

    Reste l'histoire de Molière, bien sûr, mais à ce tarif là prenez une bonne bio d'historien c'est bien plus passionnant et bien plus instructif.

    voltaire Le 14/12/2008 à 09:08:35
    Complainte des Landes perdues - Tome 6 - Le Guinea Lord

    Ce que l'on peut reprocher à cet album n'est pas son manque d'imagination mais plutôt son manque d'originalité.
    Sur une trame mythologique celtisante, avec des emprunts à Ridley Scott, nous avons droit à une banale aventure digne des scénars de série B de Hollywood ou des films italiens de genre dans les années 60.
    Mais il y a le dessin de Delaby qui transforme la série B en superproduction.
    Mais on reste très loin du chef d'oeuvre.

    voltaire Le 13/12/2008 à 22:52:37
    Complainte des Landes perdues - Tome 5 - Moriganes

    Le scénario est classique pour ne pas dire bateau dans ce domaine qu'est l'heroic fantasy. On a déjà lu cent fois ce genre d'histoire de "chasse aux sorcières" aussi bien dans des nouvelles, romans et vu davantage encore au cinoche.
    Même si c'est correctement fait on ne peut pas dire que Dufaux renouvelle le genre.
    En revanche le dessin de Delaby reste toujours une pure splendeur. Certaines cases ne sont d'ailleurs pas à lire mais à admirer.

    voltaire Le 12/12/2008 à 22:14:01
    Le fou du Roy - Tome 8 - Les feux de la rampe

    Une fois encore, la reconstitution des débuts de Molière et son Illustre Théâtre est impeccable. Même quand il tord le bras à la vérité historique, Cothias sait faire coulisser ses intérêts de scénaristes avec une relative vraisemblance.
    Cela se lit donc mais malheureusement sans véritable enthousiasme.
    Dans cette série, le scénariste a été débordé par la richesse de sa documentation et de sa volonté de "coller" à l'Histoire. Il n'a pas suivi les préceptes de Dumas qui disait qu'on pouvait violer l'Histoire à condition de lui faire de beaux enfants.
    Cothias ne la viole pas, la brutalise parfois un peu, mais ne crée pas de descendance. Ce qui manque à cette série est une véritable dramaturgie dans chaque album et non la menace qui plane sur la tête du plus grand auteur théatral français.
    Pour autant la finesse de la reconstitution mérite que cet album soit lu.

    voltaire Le 12/12/2008 à 21:43:34
    Le fou du Roy - Tome 7 - Le secret de polichinelle

    Un album qui part plutôt pas mal mais qui s'enlise très vite dans des discussions explicatives qui finissent par lasser le public le mieux intentionné.
    Là encore, l'album représente une vraie masse de documentation, de recherche.
    Parti du "simple" Masquerouge" de Pif la série connaît, à mon sens, son acmé dans les 7 vies de l'Epervier (et encore essentiellement les premiers albums). Après c'est quand même beaucoup de délayage.
    Quant à ce pauvre Molière, il se demande encore de qui il est le fils !
    Pas très fufute quand même !

    voltaire Le 12/12/2008 à 21:19:21
    Le fou du Roy - Tome 6 - Le baron de Molière

    Cet album est assurément le meilleur de la série. Cothias y retrouve un vrai souffle avec quelques très bons moments comme les retrouvailles entre le père et le fils (lire Louis XIII et Molière) ou encore comme le complot contre le roi.
    Il fait certes mieux, mais cet album avec moins d'action débridée vaut surtout par la profondeur des personnages, lesquels cessent un instant d'être de simples marionettes et ce jusqu'à l'élégance finale de d'Artagnan.

    voltaire Le 12/12/2008 à 21:03:07
    Le fou du Roy - Tome 5 - Le masque et la plume

    Pour sûr que Cothias s'est documenté pour cette série.
    Pour sûr qu'il nous fait rencontré du beau monde, Cyrano de Bergerac, les 3 mousquetaires ...
    Cette apparition des Mousquetaires chargés de protéger secrètement le jeune Molière donne un aspect cocasse à la tournure des évènements.
    En dehors de cela, l'album est marqué par un vrai drame : celui du lecteur qui se désintéresse complètement d'une histoire qui n'accroche pas ...

    voltaire Le 11/12/2008 à 15:31:07
    Alix raconte - Tome 3 - Néron

    L'histoire de Néron de la naissance à l'incendie de Rome trouvera-t-rllr vraiment des amateurs ?
    Je n'en suis pas tellement convaincu; plusieurs raisons à cela :
    1/ dans ce genre d'affaires on attend le plus souvent un dessin académique ou fortement original. C'est loin d'être le cas ici. L'originalité est absente, quant à l'académisme, il est tatonnant.
    2/ Pour ce qui est de l'histoire, elle est trop succinte pour les vrais amateurs d'histoire romaine et pas suffisamment structurée pour les passionnés de bandes d'aventures.
    3/ On ne peut s'empêcher de faire la comparaison avec Muréna et là évidemment cela se gâte.

    C'est à ce genre de chose qu'on s'aperçoit que pour ce genre de narration le 44 pages traditionnel est vraiment mal adapté.

    voltaire Le 10/12/2008 à 20:39:05
    Oliver - Tome 362 - Entre fripons...

    C'est vraisemblablement pour des raisons de droits (encore que le personnage soit dans le domaine public) qu'en franchissant la Manche, Robin des Bois est devenu Oliver. En effet, tout l'y rattache : forêt (bien que le nom de Sherwood ne soit pas nommé), frère Tuck devient Toominey, Petit Jean Egon, etc.
    La série était parue dans Thriller Comics mais cette revue n'avait pas le seul Robin Hood pour héros mais aussi la Flèche Noire, Quentin Durward pour ce qui est du Moyen Age. Nous retrouvions Dick Turpin, Claude Duval, les 3 mousquetaires et de mulitples pirates pour ce qui est des bandes de cape et d'épée.
    En matière de western, il y eut Dick Daring (repris dans Jim Canada toujours chez Imperia), Hopalong Cassidy ou Buffalo Bill. Il y eut aussi X-13 (Spy 13) et Battler Britton qui connurent des versions françaises également chez Impéria.
    Bref, tout ceci pour dire que les bandes britanniques ne suffirent pas et furent complétées comme toujours en pareil cas par des dessinateurs français et espagnols.
    Bref, il n'y a pas toujours une grande unité de ton dans les près de 450 numéros, sinon bien sûr les personnages.

    voltaire Le 10/12/2008 à 20:23:45
    Kit Carson - Tome 242 - Un journaliste à Fort-Mmith

    Encore une BD petit format d'origine anglaise qui sortit dans la revue cow boy comics (1950-1962). Il est à noter que cette revue de 64 pages ne proposait pas ce seul héros.
    On trouvera ainsi chez eux, Davy Crockett repris en France, toujours chez Impéria, sous le titre Caribou, Buck Jones (même titre en France), etc.
    Dans la mesure où la revue française va s'étaler sur 30 ans (1956-1986) et plus de 500 numéros le matériel anglais sera complété par des dessinateurs espagnols et français.
    A noter que les couvertures françaises, même quand elles reprennent le dessins des anglaises, sont beaucoup plus belles.
    Shame on you Britannia !

    Question BD, ce n'est pas vraiment raffiné mais cela permettait de passer le temps en attendant son tour chez le coiffeur.

    voltaire Le 08/12/2008 à 18:26:58
    Halloween blues - Tome 6 - Sweet Loreena

    Une histoire de captation d'héritage. Pas d'une originalité folle mais un traitement solide qui donne un vrai plaisir de lecture. Sauf surprise de dernière minute, l'album suivant sera le dernier et on aura le fin mot de l'histoire sur l'assassinat de l'héroïne fantôme.
    Quelques cases mystérieuses (lunette de fusil) dans cet avant dernier album laissent augurer d'un final ... percutant.

    voltaire Le 06/12/2008 à 20:38:57
    Empire USA - Tome 6 - Tome 6

    Le boeuf en daude est un plat roboratif qui ne se fait plus guère; mais la daube dans la BD est un genre qui fleurit. A ce titre là, Empire USA peut en revendiquer fièrement le sceptre. C'est en effet l'archétype de la bonne idée de base, conduite par un aéropage de professionnels et qui aboutit sinon à un ratage complet au moins à une gadoue informe avec par ci, par là, quelques éclairs susceptibles de donner le change.
    Comme tout bon produit marketing (ce qui est d'ailleurs faux car l'art marketing est justement de ne pas se faire remarquer), l'album se termine par un cliffhanger qui nous invite à une saison 2. Je n'invente rien puisque c'est bien le terme de "saison" qui est employé. Je sais bien qu'après l'hiver vient le printemps et que la prochaine "saison" devrait en conséquence être meilleure. Mais comme on part de très loin, elle se fera sans moi.

    voltaire Le 03/12/2008 à 14:55:25
    Jet Logan (puis Jet) - Tome 14 - Point critique

    Les années 50/60 furent en France celui du triomphe des petits formats. De nombreuses maisons d'édition en régions en furent les championnes dont Lug à Lyon, Aredit et Imperia à Lille pour ne citer que celles-la.
    Toutes firent appel à du matériel italien (très souvent), anglais (souvent) ou espagnol (moins souvent). Ce Jet Logan là, héros de science-fiction, était oiriginaire d'Outre Manche.
    Il sévissait dans une revue nommée Thriller Picture Library sous le nom de Jet Ace Logan. Parmi les autres héros de cette revue, il y avait aussi Battler Briton, Spy 13 rebaptisé en France X-13, John Steel ou encore Dogfight Dixon.
    De 1965 à 1970 sur 64 numéros, Jet Logan offrit ses aventures au public français. Une BD qui n'a rien d'exceptionnel, qui a même assez considérablement vieilli mais qui -pour ceux qui ont connu cette période- se déguste comme une madeleine proustienne

    voltaire Le 03/12/2008 à 14:08:05

    Evidemment un album dédié à Jacques Martin et à ses couvertures dans le journal Tintin n'est pas anodin. Mais au final on est déçu. On aurait aimé voir ces couvertures, ou mieux encore les originaux, en grand format.
    Ce n'est pas le cas et c'est dommage !
    Les commentaires -nombreux- n'apprendront pas grand chose aux fans (encore que ...). Là aussi on attendait davantage.

    voltaire Le 02/12/2008 à 19:56:38
    Claymore (Ersel) - Tome 3 - Les naufrageurs

    L'agonie de l'Ecosse jette sur les mers les derniers soutien de Bonnie Prince Charlie. Parmi eux, Eileen et Gillander bien sûr. Mais il serait trop simple de les voir enfin trouver un havre de paix puisqu'il vont être victimes de naufrageurs.

    J'aimerai ici pousser un coup de gueule, non pas sur la série, mais sur les éditeurs ! Ne serait-il pas décent quand on décide de "tuer" une série par manque de succès de terminer la saga proprement; sans laisser ces braves couillons de lecteurs -qui ont entre parentèses dépenser quelques sous pour assurer le succès- le bec dans l'eau ? Cela me paraît être la plus minime des courtoisie et si ce langage peut paraître désuet, j'irai plus loin en leur disant que c'est aussi -et surtout pour eux- un excellent marketing. Ainsi les lecteurs ne regarderaient plus à deux fois avant d'entamer une série puisqu'ils auraient la certitude d'aller au bout, même si cette fin doit être écourtée.
    Si la politesse est absente dans la réflexion des éditeurs, celle du profit doit pouvoir y trouver sa place, non ?

    voltaire Le 02/12/2008 à 19:46:48
    Claymore (Ersel) - Tome 2 - Comme des loups affamés

    Les BD se déroulant en Ecosse durant la révolution jacobite ne sont pas si nombreuses qu'on puisse négliger cette série. D'autant que Maryse Charles qui aime les femmes au fort caractère nous a gratifié avec Eileen d'un personnage peu commun.
    Le tout se déroulant lors du chant du cygne écossais avant que l'Angleterre ne mette définitivement la main sur le pays.

    voltaire Le 02/12/2008 à 19:41:25
    Claymore (Ersel) - Tome 1 - Eillen

    Après avoir collaboré sur "les pionniers du Nouveau Monde", Nouwens alias de Maryse Charles et Ersel décident de remettre cela. L'intérêt de l'Ecosse était déjà patent dans cette série précédente, alors pourquoi ne pas en faire le sujet central d'une nouvelle série ?
    D'autant que dans les deux cas l'ennemis reste l'Anglais.

    Si vous avez aimé Rob Roy, Kidnappé et autres romans du même genre, vous allez adorer cette claymore.

    voltaire Le 02/12/2008 à 19:34:59
    Les pionniers du Nouveau Monde - Tome 16 - La vallée Bleue

    Fin (provisoire ? définitive ?) de cette grande fresque américaine ?
    L'album se termine sur un cliffhanger qui laisse penser à une suite mais avec le temps qui passe l'espoir s'amenuise. Si les dessins sont parfaits, l'histoire commence, elle, à tourner sur elle même et n'a pour autre ressource que d'utiliser de bonnes grosses ficelles.
    C'est certes plaisant, mais il ne faudrait pas que cela vire à la fin de XIII qui devenait franchement un calvaire.

    voltaire Le 02/12/2008 à 19:07:58
    Les pionniers du Nouveau Monde - Tome 15 - Le Choix de Crimbel

    Le dessin d'Ersel, en pleine maturité, rend cet album délectable même si l'action diffuse entre le Canada et la Louisiane n'est pas toujours appropriée. Il me semble qu'il eût été préférable d'alterner albums "canadiens" et albums "louisianais" afin de meix resserrer l'action et non la diluer.
    Néanmoins le choix cornélien laissé à l'odieux Crimble en fin de volume rend cet album encore plus plaisant. Enfin l'un des grands méchants de la saga va être puni et ce n'est pas dommage !

    voltaire Le 02/12/2008 à 18:44:48
    Les pionniers du Nouveau Monde - Tome 14 - Bayou Chaouïs

    Petit détour par la Louisiane, notamment la Nouvelle-Orléans et les bayous pendant un "huracan". C'est plutôt bien troussé malgré une absence totale de ressort dramatique, genre McGuffin si cher à Hitchcock. Cette absence est dommageable car elle empêche cette série de décoller vraiment et l'empêche d'atteindre les sommets malgré le soin apporté à sa confection.

    voltaire Le 02/12/2008 à 18:41:25
    Les pionniers du Nouveau Monde - Tome 13 - Les chemins croches

    L'intérêt de cette série ne réside pas vraiment dans l'inventivité des scénarios mais dans le plaisir que l'on a à retrouver des personnages attachants et dans l'approche parfois quasi documentaire que les Charles ont mis dans ces récits.
    Cet épisode n'échappe pas à cette règle; la satisafaction est donc bien au rendez-vous.

    voltaire Le 02/12/2008 à 17:02:46
    Les pionniers du Nouveau Monde - Tome 12 - Le murmure des grands arbres

    Un album un peu en retrait par rapport aux précédents mais toujours ces grandes étendues canadiennes, toujours ces paysages magnifiques et toujours la rudesse du grand nord.
    Ceux qui ont vu Jeremiah Johnson, qui se régalent de Buddy Longway ne seront pas dépaysés. Les autres y trouveront une action un peu lambinante mais comme dans une pièce dramatique les derniers éléments se mettent en place pour l'acte final que seront les derniers albums.

    voltaire Le 02/12/2008 à 16:22:14
    Les pionniers du Nouveau Monde - Tome 11 - Le piège de la Rochelle

    Petit détour par les Indes françaises qui n'apporte pas grand chose à la saga sinon davantage de dépaysement encore. On trouve sans doute ici encore les racines d'India Dreams et de Claymore pour Ersel.
    L'action est très enlevée et fait parfois penser aux aventures d'Eric, le fils de Barbe-Rouge dans le Capitaine sans nom paru en album sous le titre du "Fils de Barbe-Rouge".
    On en redemande !

    voltaire Le 02/12/2008 à 16:13:25
    Les pionniers du Nouveau Monde - Tome 10 - Comme le souffle d'un bison en hiver

    Suite des aventures dans l'ouest canadien.
    C'est violent mais aussi magnifique et parfois cruel. On pense au film The Black Robe, malheureusement inédit en France. Quoiqu'il en soit le souffle du bison s'est emparé de l'album et cela pour notre plus grand plaisir.
    Quant aux héroïnes, elles sont toutes désirables et préfigurent ce que sera India Dreams.

    voltaire Le 02/12/2008 à 13:34:58
    Les pionniers du Nouveau Monde - Tome 9 - La rivière en flammes

    Dans la plus pure tradition du Dernier des Mohicans. Un grand moment dans les somptueux paysages de la prairie avec des personnages forts et attachants qui ne vivent que pour assouvir leur vengeance.
    Avec toujours cette impression de fatalité. Impression renforcée par la puissance et la beauté des paysages.

    voltaire Le 02/12/2008 à 12:55:51
    Les pionniers du Nouveau Monde - Tome 8 - Petit homme

    Débarassés de l'histoire officielle Maryse et jean-François Charles peuvent de nouveau se concentrer sur leurs personnages et une offrir une superbe aventure dans l'Ouest américain, mais l'ouest d'avant le far-west.
    C'est superbement mis en images par Ersel et le scénario nous fait saliver d'envie pour la suite car Benjamin, si loin en Ecosse et d'ailleurs marié, va bientôt remettre le cap vers la Neuve-France. Et avec la vilaine Mary dans son sillage...
    Le retour de la grande aventure quoi !

    voltaire Le 02/12/2008 à 12:09:07
    Les pionniers du Nouveau Monde - Tome 7 - Crie-dans-le-vent

    Le précédent voulme avait éclaté les différents protagonistes de la série en divers lieux. Du coup ce volume ci se concentre sur la vie de Billy le Nantais, sur sa vie de famille avec une indienne, mais aussi avec ses déboires avec certains indiens. Pendant ce temps Louise essaie d'oublier Benjamin, en compagnie de Thimoléon, Tante Julia et de l'Irlandais Neil dont le chemin a croisé celui du group le livre précédent.

    Les dessins d'Ersel et le couleurs de Savoia redonnent une vitalité nouvelle à une série sympa mais sans vrai +.

    voltaire Le 02/12/2008 à 11:45:56
    Les pionniers du Nouveau Monde - Tome 6 - La mort du loup

    La mort du loup n'est jamais que celle du général Wolfe (quel jeu de mots !).
    Dans cet album tout se dénoue. Benjamin, le noble, le pur, semble avoir tout perdu à commencer par l'amour de Louise bien sûr. Enfin, Mary a triomphé puisque de Nouvelle-France, il n'y a plus désormais.
    Quant à Billy tout le monde le croît mort.
    Bref, la saga pourrait s'arrêter là mais en fait elle va mieux rebondir.

    voltaire Le 02/12/2008 à 11:42:35
    Les pionniers du Nouveau Monde - Tome 5 - Du sang dans la boue

    Début du récit en deux volets du siège de Québec dont la prise marquera la fin de la guerre de 7 ans en Amérique du Nord.
    Maryse et Jean-François Charles n'ont pas vraiment fait le choix de poursuivre la saga de leurs héros ou de raconter purement et simplement cette page d'histoire. Du coup, il m'a semblé que la narration était un peu heurtée, pas suffisamment fluide.

    voltaire Le 02/12/2008 à 11:16:45
    Les pionniers du Nouveau Monde - Tome 4 - La croix de Saint Louis

    Un mystérieux chevalier à la croix de St Louis -l'équivalent de notre légion d'honneur mais donnée au compte gouttes- trahit allègrement les intérêts français...
    L'album reste moyen parce que l'on croît avoir deviné l'identité du mystérieux rénégat. De plus nous avons droit à la vie du général Wolfe, le vainqueur de Montcalm qui mourra comme lui dans les plaines d'Abraham. Et franchement ce n'est guère passionnant.

    voltaire Le 02/12/2008 à 10:51:19
    Les pionniers du Nouveau Monde - Tome 3 - Le champ d'en haut

    Alors que Mary met sa vengeance au point, Benjamin et Louise essaient de connaître le bonheur au sein de la communauté amish. Mais le bonheur est l'ennemi des cénaristes ...
    Pas inintéressant mais assez tiédasse.
    A noter qu'il s'agit du 1er album de la série sorti chez Glénat.

    voltaire Le 02/12/2008 à 10:44:41
    Les pionniers du Nouveau Monde - Tome 2 - Le Grand Dérangement

    Bien qu'initialement parue chez Deligne, cette série ne fait qu'appliquer les recettes de la collection Vécu qui est contemporaine, à savoir un homme dont le coeur est partagé entre deux femmes.
    Vient évidemment l'heure du choix et l'évincée devient la meilleure ennemie du séducteur. Nous retrouvons ce schéma chez Dampierre, les Aigles décapitées, le vent des Dieux et j'en passe.
    Cela étant, ça marche !

    voltaire Le 02/12/2008 à 08:25:53
    Les pionniers du Nouveau Monde - Tome 1 - Le pilori

    Les pionniers du Nouveau Monde est LA chanson de geste de l'Amérique française. Dense (une dizaine de cases par planche), sans temps mort, ce premier album met en place les principaux personnages de la saga :
    Benjamin Graindel, Louise la française, Mary l'anglaise et Billy le nantais.
    Tout est presque dit à vous de découvrir les grandioses paysages de la série.

    voltaire Le 02/12/2008 à 08:11:07
    Sherlock (Convard & Le Hir) - Tome 2 - Les Coquelicots du Penjab

    Quelle déception !
    Après un premier album fort enlevé, nous avons droit à une "suite" fort quelconque. Si les débuts londoniens sont fort réussis, l'interêt de la poursuite jusqu'en Inde se dégrade au fur et à mesure qu'on se rapproche de l'objectif.
    Seul le retournement final apporte vraiment du neuf et du plaisant.
    Sherlock nous doit une revanche.

    voltaire Le 02/12/2008 à 08:07:16

    Ce roman graphique commence comme un polar, se continue comme un drame psychologique et aborde enfin le fantastique. Seul défaut, il reprend les recettes les plus éculées des 3 genres.
    Quant au dessin, il est à l'unisson du scénario et se cherche en permanence un style. A l'arrivée en tant que polar c'est pas terrible, en tant que drame psycho c'est encore moins bien et enfin rayon fantastique c'est abominable.
    Quant à mon tout ...

    voltaire Le 02/12/2008 à 08:03:19

    Tout commence par une excellente idée : un homme ne s'est pas réveillé d'une hypnose collective lors d'un spectacle et va du coup pourrir la vie d'un de ses vieux copains qui n'était d'ailleurs pas si copain.
    Le problème de l'album est que les pages s'égrènent sans intérêt, ni ennui grâce notamment au dessin de Denis. Reste que l'histoire est assez creuse et fait penser à certains films où il ne se passe rien ... à part deux heures !

    voltaire Le 29/11/2008 à 14:20:59
    Félix (Tillieux) (N&B) - Tome 1 - Les aventures de Félix

    Onze aventures d'une douzaine de pages chacune de celui qui fut l'ancêtre de Gil Jourdan. Mais avec ses binocles et son bérêt d'un autre âge, Félix n'a pas le charme de son successeur. Si le tandem Libulle-Croûton est là dans les personnes d'Allume6gaz et Cabarez, il est moins explosif.
    Quant aux histoires, Heroic Album exigeait des aventures complètes, Tillieux n'avait don pas la place d'exploiter son scénario comme il pourra le faire plus tard. C'est à mon sens moins bien, plus haché et avec moins de suspens, même s'il est vrai que sans Félix il n'y aurait pas eu de Gil.

    voltaire Le 29/11/2008 à 12:43:46

    La guerre des Rustaud est un évènement réel qui secoua l'Allemagne à la fin de la Renaissance et toucha du même coup l'Alsace. Cet album raconte les derniers soubresauts de l'armée paysanne alsacienne face aux 11.000 hommes du duc de Lorraine en 1525.
    Les Alscaciens ou les passionnés d'Histoire apprécieront l'album (d'autant qu'il est xomplété par deux pages de commentaires sur les évènements d'Avril-Mai), les autres passeront leur chemin.

    voltaire Le 29/11/2008 à 09:57:03

    Okiya veut dire maison des geishas en japonais, ceci explique l'avertissement au "public averti". Pour autant, il serait faux de croire qu'il s'agit d'une oeuvre purement érotique, loin de là. Il ne s'agit pas de nier que certaines planches sont sans fioriture mais le fonds de l'histoire n'est pas là.

    Nous avons droit à un conte fantastique comme la littérature extrême orientale sait les magnifier. C'est donc une balade fantastico-poétique qui est proposée ici et l'invitation vaut le détour.

    voltaire Le 29/11/2008 à 09:50:57
    Sur les terres d'Horus - Tome 7 - Neferhor ou la quête d'Isis

    Cette fois ci c'est le meurtre d'un des prêtres d'Amon qui occasionne l'enquête de Mery et du fils de Pharaon.
    Pour une fois j'ai trouvé l'histoire un poil en deça des volumes précédents. Il n'en reste pas moins vrai que la lecture reste délectable et que je continue vivement de recommander cette série.

    voltaire Le 28/11/2008 à 22:01:03

    Reprise (en totalité ? en partie seulement ?) de l'album des biscottes Pelletier "Asterix à Romainville". Ce livre ci légèrement plus réduit que le format normal avait le gros mérite de réunir des histoires qui n'étaient certes pas inédites mais qui avaient publiées lors de numéros spéciaux de Pilote (Noël par exemple) et dans un cas dans Superpocket Pilote.

    L'album a perdu de son attrait depuis que ces histoires ont été rééditées aux éditions Albert René.

    voltaire Le 28/11/2008 à 21:48:25
    Astérix (Autres) - Tome 18 - Astérix journal exceptionnel

    Journal grand format destiné aux purs fans d'Astérix.
    Un peu trop hagiographique pour convaincre pleinement mais quelques anecdotes intéressantes (même si là encore on les retrouve dans d'autres revues ou livres).
    Pas indispensable en tout cas, c'est tellement vrai qu'il n'est pas devenu un collector.

    voltaire Le 28/11/2008 à 21:30:14

    Bande post-soixantehuitarde en diable, cette BD se voulait avant tout militante (c'était l'époque du Larzac, cf l'une des chansons de Maxime Leforestier). A l'époque elle signifiait un certain engagement politique fait d'utopie et de générosité. Aujourd'hui les diverses allusions ne diront rien à un public plus jeune.
    Plus dramatique encore : cette bande a vieilli (et moi aussi par la même occasion !)

    voltaire Le 28/11/2008 à 21:18:31

    Je suis un inconditionnel de Tardi et reconnait beaucoup de talent à Forest.
    Pas simplement pour sa Barbarella qui a, certes, un intérêt historique mais qui n'est pas à mon sens l'alpha et l'oméga de la BD érotique. Son Leonid Beaudragon est complètement déjanté et fait penser à de l'Helzapoppin.

    Nous avons ici aussi de nombreuses trouvailles, à commencer par le titre puisque dans ce cas Même est un nom propre. Forest et Tardi nous convient donc à une balade poétique et fantastique. Mais ce qui aurait été plaisant avec un sourire au coin de l'oeil est ici inexistant car nos auteurs se prennent au sérieux. Et à mon sens cela fout tout par terre !

    voltaire Le 28/11/2008 à 21:09:49

    Daeninckx a l'habitude de nous offrir des intrigues sur fond historique tout à fait décapantes. Celle-ci n'échappe pas à la règle puisqu'elle débute par le massacre d'un régiment russe, stationné en France, et qui prend fait et cause pour la Révolution d'Octobre.
    Ce sont des soldats français avec des canons français utilisant des obus français qui materont dans le sang cet épisode réel mais peu connu de l'Histoire.

    En s'acoquinant avec Tardi, Daenincksx joue gagnant car ses tics d'écriture disparaissent derrière la majesté du dessin. Qui mieux que Tardi sait nous peindre Paris, qui mieux que lui sait donner de la couleur au noir et blanc ?
    Ce Paris de la fin de la boucherie de la "Der des Ders" a sous sa plume un côté magique, magnifique, inégalable.

    voltaire Le 28/11/2008 à 21:00:35

    Je trouve le précédent jugement un peu sévère. Certes ce n'est sans doute pas le meilleur Tardi mais pour une oeuvre de jeunesse c'est très réussi. Nous avons tous lu des cohortes d'albums dûs à des scénaristes qui même après plusieurs années de métier n'arrivent pas à la cheville de Tardi.
    On retrouve dans cet album tout ce qui va faire la mythologie de Tardi dans Adèle.
    Ce pastiche vernien a la complexité de ses oeuvres futures, son désespoir aussi. Quant au court récit de la guerre de 14, il n'apparaît pas dans l'édition originale mais dans la réédition. Là encore on retrouve tout ce qui sera la thématique de Tardi vis à vis de la Grande Guerre.
    Amateurs de BD, privilégiez donc les rééditions !

    voltaire Le 28/11/2008 à 20:46:21

    Tardi-Pennac quel régal !
    On doit à Pennac quelques fantaisies policières plutôt cocasses, le voici qu'il récidive mais en BD cette fois.
    Toujours aussi drôle, toujours aussi incisif (la débauche doit se comprendre comme le contraire de l'embauche !), il sait nous tisser une superbe histoire policière de derrière les fagots.
    Quant à Tardi qu'on adore pour son Paris du passé et en noir & blanc, le voici qu'il nous livre la ville lumière en couleurs et dans sa version contemporaine. Bon, d'accord cela n'a pas tout à fait le charme de ses "peintures" mais cela reste superbe.

    voltaire Le 28/11/2008 à 20:34:09
    Le trône d'Argile - Tome 3 - Henry, roi de France et d'Angleterre

    Ah mes aïeux !
    A relire cette série on se demande encore comment l'Angleterre a fait pour perdre la France. Car nos "brav'tits gars" sont bien mal en point entre le roi de Bourges vélleitaire et celui d'Angleterre, Henri V, diabolique stratège.
    Comme quoi l'Histoire apporte parfois son lot de surprises.

    En tout cas un grand coup de chapeau aux scénaristes même si cet album est plus "bavard" que les précédents, quant aux dessins que dire ...
    La scène du dîner entre Bourgogne et Angleterre est emblématique du talent de Théo.
    Décidément l'école italienne de dessinateurs est sans doute l'une des meilleures du moment. Sinon la meilleure quant à sa profondeur de véritables artistes.

    voltaire Le 28/11/2008 à 17:29:20

    Contrairement au mystère de la Toison d'Or, cette aventure est d'une affligeante médiocrité. La raison a un scénario d'un infantilisme rare qui met justement en scène des enfants, histoire que le public puisse mieux s'identifier aux petits héros.
    Cett histoire d'oranges bleues qui poussent dans le désert et pourra ainsi vaincre la faim dans le monde, laisse vraiment un goût amer.

    A noter que dans cette version, c'est Jean Bouise qui remplaçait Georges Wilson dans le rôle du capitaine Haddock.

    voltaire Le 28/11/2008 à 17:25:26

    Des deux films avec acteurs celui-ci est le plus réussi. Le scénario dans lequel a trempé Rémo Forlani, un vrai fan de BD, est digne de la saga hergéenne et nous vaut de nous balader à Istanbul.
    Dans cette période de grande pénurie tintinesque, il ne serait pas idiot de mettre cette histoire en planches et vignettes et beaucoup réaliseraient alors qu'elle tient largement la route.

    voltaire Le 28/11/2008 à 11:42:53
    Holmes - Tome 2 - Livre II : Les Liens du sang

    Suite de l'enquête de Watson, toujours accompagné de Wiggins. Cette fois ci les deux compère se rendent chez les parents de Sherlock. Le père, Siger, est un poil timbré et la demeure semble abriter un lmourd mystère...

    Aussi remarquable que le premier album. Quant aux dessins de Cecil, c'est simplement somptueux. Les tons sont en gris argentés, sauf pour les action du passé pour lequel le sépia a été préféré. Quant aux rêveries, elles se font en couleurs. Rien que ce détail dénote toute la poésie des auteurs.

    voltaire Le 28/11/2008 à 11:39:38
    Holmes - Tome 1 - Épisode 1/9

    Je le confesse platement, je suis un Sherlomaniaque. Pourtant je n'ai pas encore trouvé des BD qui me satisfassent pleinement dans ce domaine. Mais là je dois dire ...
    Nous sommes après le drame des fameuses chutes de Reichenbach et Watson enquête sur la mort de son ami. Or voici que Mycroft lui apprend que Sherlock ne s'est pas battu avec le Pr Moriarty mais s'est simplement suicidé. Pire encore, Moriarty et sa famille entendent défendre son honneur et menace le Strand, la revue où Watson publie ses chroniques, d'un procès.

    Très intelligente suite des aventures holmésiennes. On est baba devant le résultat, toutefois ceux qui ne sont pas vraiment familiarisés avec la geste holmésienne n'y trouveront peut-être pas leur compte, les fanatiques, eux, s'en délecteront.

    voltaire Le 28/11/2008 à 09:09:36
    Strapontin - Tome 5 - Révolte au bois dormant

    "Révolte au bois dormant" est la dernière aventure de Strapontin qui soit signée Goscinny et c'est un feu d'artifice. Ce chant du cygne fait partie des grandes créations de Goscinny, c'est d'ailleurs sans aucun doute le meilleur de la série.
    "Strapontin et le masque de jade" est en revanche le premier scénario de Strapontin imaginé par Acar. Quelque soit le talent d'Acar (et c'était véritablement un scénariste de grand avenir) , ce n'est pas une très bonne idée de le mettre dans un même album à la suite de Goscinny.

    voltaire Le 28/11/2008 à 09:02:18
    Strapontin - Tome 1 - Strapontin et le tigre vert

    Le journal de Tintin, celui des jeunes de 7 à 77 ans, comportait des bandes s'adressant à des publics différents. Celle-ci ravira les plus jeunes mais laissera de marbre les plus grands.
    Et pourtant Goscinny montre avec maestria comment utiliser un running gag.
    Quoiqu'il en soit le prix demandé ne justifie pas l'acquisition de cet album qui est, selon moi, sympathique mais sans plus.

    voltaire Le 27/11/2008 à 20:11:28
    Atlantide experiment - Tome 2 - Betty Boren - Jayden Paroz

    Un deuxième album nettement moins bon qui nous met en relation avec de nouveaux personnages qui eux aussi vont se dépêcher d'aller à Théra.
    Sauf que l'histoire est moins bien construite, elle est même assez linéaire, les dessins sont corrects sans plus et qu'enfin si le scénariste reprend les mêmes recettes dans chaque album en insérant de nouveaux personnages, pourquoi ne pas faire carrément le bottin ?

    voltaire Le 27/11/2008 à 20:04:48

    Aline a perdu son père soldat à Dien Bien Phu, puis sa mère dans un attentat quelques jours plus tard. Une vague tante la colle dans une institution pour "jeunes filles", cette fameuse écolde de la légion d'honneur que Violette Leduc (si je me souviens bien) a copieusement vomi.
    Commence un récit qui va l'entraîner dans les brad d'un beau militaire de carrière, noble de surcroît. Et malgré les péritpéties Aline va vivre une vie vide de sens mais pleine d'ennui. A ce titre l'album est très réussi puisque c'est l'impression globale qui s'en dégage.
    Une fois n'est pas coutume même les dessins d'Annie Goetzinger sont souvent ratés.

    voltaire Le 27/11/2008 à 19:24:07
    Lady S. - Tome 5 - Une taupe à Washington

    Retour à un bon thriller qui aurait sans doute mérité 3 ou 4 planches de plus car la fin est un peu rapide. Mais pour cela il faudrait casser le sacro-saint formatage à 44 planches.

    Quoiqu'il en soit Van Hamme et de retour avec un solide scénar. Mais la fin avec le retour en France laisse présager le pire.
    Quant à Aymond, il n'est pas de retour car il n'était jamais parti.

    voltaire Le 27/11/2008 à 19:21:49
    Lady S. - Tome 4 - Jeu de dupes

    Dieu que ce titre est bien trouvé quand il s'adresse au lecteur !
    Van Hamme ne s'est guère foulé, multiplie les invraisemblances, touille un salmigondis de scénario avec sa grande cuillère et nous offre ça tout chaud.

    Résultat une bonne indigestion en se disant qu'il nous doit une revanche.
    Aymond lui est toujours impeccable.