Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les avis de - onehmouninehl

Visualiser les 8 avis postés dans la bedetheque
    onehmouninehl Le 20/12/2019 à 13:27:23

    Mise en bouche avant la série Providence - qui serait bien obscure sans la lecture de ce livre, cet album est à prendre comme une gourmandise coupable... Jouant sur le mythe de Cthulhu et le fond de commerce de l'éditeur US originel, Moore se fait plaisir en mettant en place des éléments qui, dans la série Providence, serviront son propos (que l'on retrouve aussi à la fin de From Hell) sur la temporalité. Un peu abstrus comme ça mais à ne pas lire sans sa suite.

    onehmouninehl Le 06/05/2016 à 16:31:44

    Ceux qui sont familiers avec l'œuvre de Mizuki seront un peu décontenancés : pas de fantastique ici, mais la bêtise de la guerre à son paroxysme, avec ce dessin magistral si caractéristique alternant des pages graphiquement très détaillées quand une pause est nécessaire, puis quand la narration est primordiale, on retrouve son dessin d'une lisibilité exemplaire. On sent exacerbé ici tout ce qui avait trait à la guerre du Pacifique telle que vécue par l'auteur et racontée dans "Vie de Mizuki T2".

    onehmouninehl Le 07/09/2015 à 12:13:14

    C'est toujours un plaisir de retrouver Caza... Malgré sa retraite, il dessine toujours, le bougre. 85 images de femmes, différents styles, différentes époques, feuilletage très agréable.

    onehmouninehl Le 29/07/2015 à 10:06:58

    Ayant enfin retrouvé Jaka, Cerebus se dirige avec elle vers les contrées nordiques d'où il est originaire. Cet opus se consacre uniquement au voyage, mais décrit principalement les relations entre Cérébus et Jaka, leurs disputes, lassitudes, leurs joies et tendresse. La première moitié de l'ouvrage décrit le voyage effectué à 2, à pieds ou en diligence. Puis ils repartent vers le sud chercher un peu de soleil, et cela se passe en compagnie de F.S.Kennedy (copie estarcionnienne de F.S. Fitzgerald)... Là, une forme de "ménage à trois" s'instaure, entre F.S. Kennedy secrètement amoureux, et le couple Cerebus+Jaka. Le quotidien est admirablement rendu, et graphiquement, on approche de sommets... Les paysages, les décors, les personnages, les expressions, les mises en page, les lettrages... Tout concourt à rendre la narration fluide (malgré parfois quelques pavés de textes ou extraits du livre en cours de rédaction de F.S. Kennedy). Une réussite tant formelle que narrative (bien que nous sommes maintenant dans la "quarantaine" des héros ; il ne s'agit plus d'aventures épiques comme dans les tomes précédents "Guys+Rick's Story", ce qui laisse à se demander combien d'années Cérébus a pu passer dans ce bar !)

    onehmouninehl Le 15/06/2015 à 11:59:43

    Avec une idée plutôt originale, on se retrouve avec un album qui passe à mon avis à côté de son sujet...
    En fait d'essayer d'apprivoiser la forêt guyanaise, on se retrouve à suivre les auteurs et deux "viandards" qui prennent la "jungle" comme un loisir, pour se changer les idées après leur semaine de petits fonctionnaires étriqués. Certes, quelques pages plus "pédagogiques" montrent des éléments de la forêt, mais à part tuer des animaux et râler après les orpailleurs clandestins qui empiètent sur leur terrain de jeu (du fait de l'incompétence des policiers/gendarmes locaux - lisez à ce sujet les actualités de la semaine dernière sur le site du journal France-Guyane, par exemple, c'est emblématique), les compagnons des auteurs ne sont pas très intéressants. C'est leur mentor, dont le destin est évoqué en 6 pages de bichromie qu'il aurait fallu suivre. Restent des dessins qui me rappellent ma jeunesse, et de magnifiques aquarelles. Ah, on notera aussi l'absence totale de guyanais. Dommage.

    onehmouninehl Le 23/02/2015 à 17:34:43

    Ayant vécu dans le quartier évoqué (mais dans une maison finie en 1957 et non en 1954), je ne pouvais que me ruer sur ce livre dès sa sortie (ou dès le passage des auteurs à Quimper). Servi par un dessin très agréable et précis, avec une palette de nuances de gris très lisible), on suit deux familles dans la construction de leur maison... Hélas, on est vite confronté aux limites du nombre de pages... Même s'il y en a 142, on aimerait avoir plus d'information contextuelles ou suivre plus précisément le quotidien de ces familles... Dommage, on ressort de la lecture avec un sentiment un peu mitigé : on aimerait que ce soit plus long ou plus explicite. Je pense que le documentaire de la coscénariste Marion Boé doit comprendre une partie des infos manquantes, mais le lecteur que je suis aurait aimé les retrouver dans le livre.

    onehmouninehl Le 24/12/2014 à 10:52:50

    Au cours d'aventures "à la Conan" au début, Cérébus croise une galerie de personnages bizarres qu'il va retrouver par la suite, parfois bien plus tard...
    Alors que les tomes suivants forment des histoires complètes (et parfois sur plusieurs recueils), celui ci es surtout composé d'histoires courtes.
    On y retrouve un dessin hésitant au début puis de plus en plus précis, et la mise en place d'un monde médiéval-fantastique d'une richesse et d'un complexité rare.
    Un chef d'œuvre (pas encore traduit, hélas)

    onehmouninehl Le 31/07/2014 à 16:48:16
    Sexe - Tome 1 - L'Été du hard

    Un Batman à la retraite, un Robin qui ne veut pas s'arrêter... On suit les problèmes d'un ex super héros qui a su peut être sauver sa ville, mais qui n'a jamais su vivre... Les passages "chauds" ne sont pas spécifiquement le sujet, malgré le titre. Plutot une crise existentielle... Le démarrage est toutefois un peu mou (un comble !) mais il faut voir ce que ça va donner au second tome...