Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les avis de - mourad

Visualiser les 4 avis postés dans la bedetheque
    mourad Le 01/10/2008 à 09:54:08

    De gaulle en short... rien que cette idée devait faire rire la jeunesse du moment. C'est une drôle de proposition que de mettre en scène le célèbre général... à la plage. Degaulle suivi de son ordonnance, Le bornec, du Berger allemand Wermacht (fils du chien d'adof Hitler) et enfin Yvonne, tout ce beau monde sous un parasol sur une plage... de Normandie(???) Une série de strips (6 dessins) toujours tordants. Le trait est souple et agréable, appréciable en couleur.( la version en noir et blanc dans libé ne tenait pas). Une bonne dose d'humour (vraiment) c'est tellement rare dans la bande dessinée qu'il ne faut pas la laisser passer. Très bon album.

    mourad Le 01/10/2008 à 09:40:43

    Zatopek, m'avait scotché et je me suis empressé de lire la suite (???). J'ai pris une baffe. Ouya Pavlé nous raconte l'histoire de l'ex Yougoslavie. On ne sait pas d'où il vient ni qui il est. Sans doute l'incarnation de l'hiver et assurément celle de cette nation. Coucho ne quitte pas le terrain de l'humour pour nous raconter le pire. La violence et la mort ne sont pas très éloignées. Pavlé les raconte et les fuit, se réfugiant dans des contes de plus en plus hallucinés. Une bataille médiévale impose le sujet, confrontation entre l'Orient et l'Occident. Récit du pont sur la Drina en hommage à un prix nobel de littérature, puis logiquement guerre de 14-18 suivi de la période Tito. Enfin arrivée "des chiens de guerre" et mort de la Yougoslavie. Ouya pavlé ne fera pas l'objet de tomes suivants, il vieilli et s'éteint avec son pays. C'est triste et drôle. une sorte d'ovni qui mérite absolument d'être lu.

    mourad Le 30/09/2008 à 18:28:23

    Je connaissais coucho depuis Fluide glacial et avec zatopek, je croyais tombé dans la grosse rigolade. je n'aurais laissé passer aucun album de coucho, je suis un peu fan. et la patatras?. Je découvre un autre coucho, pardon... couchaux de sa vraie Ortographe L'histoire étonnante d'un cycliste qui pour faire passer la difficulté se remémore son enfance à travers le sport et la vie de ses deux idoles emile zatopek et alain Mimoun. Deux grands champions de course de fond des années 50. C'est tendre, drôle, émouvant,. Très émouvant. Où l'on découvre une autre vie sportive, sans argent, sans dopage. Ne comptant que sur la passion, dans la poussière, la neige et la souffrnce. Une approche qui n'est pas sans rappeler les Olympiques de Montherlant. mais avec les gags en plus?. Couchaux sait toujours faire rire et il ne s'en prive pas. mais cette fois le propos est plus nuancé. certain diront que c'est plus "fin" (je déteste cette exprssion). mais c'est surtout tour à tour très drôle (l'évocation de la bataille de marathon vaut à elle seule la lecture du livre) et aussi très émouvant les trois dernières pages sont merveilleuses de sentiments. Un excellent album.

    mourad Le 30/09/2008 à 18:10:29

    J'ai mis le nez dans cet album et je n'en suis plus sorti. L'absurdité de la guerre est là comme une comédie et la mort y voisine avec une apparence inattendue. le dessin, ,enlevé et maitrisé souligne à la perfection un climat suréaliste, absurde, drôle et en même temps tragique. ce bouquin m'a un peu tourneboulé. a lire absolument