Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les avis de - kurdy1207

Visualiser les 397 avis postés dans la bedetheque
    kurdy1207 Le 20/04/2018 à 15:42:16
    Apostat - Tome 7 - Rien de plus qu'un nuage

    Graphiquement, ce dernier album est vraiment splendide. Quant à l’histoire, nous avons surtout droit à l’affrontement des armées Julien contre celles des Perses de Shapur. Comme bien souvent, la trahison viendra d’un ami fidèle. Jovanius hésite entre son amitié pour Julien et le christianisme. C’est la religion qui l’emportera. Alors que la victoire était toute proche, Jovanius préférera ne pas envoyer ses troupes envahir la ville de Ctésiphon. Le sort de Julien est alors scellé. Il tentera bien de rallier l’armée de Procope en Arménie mais son arrière-garde sera victime du harcèlement de l’armée Perse. Julien va alors mourir d’une lance dans le foie lancée par une personne de son propre camp. Le déclin de l’empire romain peu alors débuter.

    Somptueuse série ! Il est bien dommage qu’elle n’est qu’une visibilité réduite avec les éditions BD Must qui ont eu le mérite de la faire connaître en France.

    kurdy1207 Le 19/04/2018 à 14:01:36
    Apostat - Tome 6 - Neshrakavan

    Milius est à la poursuite d’Eusèbe qui s’est réfugié à Neshrakavan en Arménie. L’eunuque, manipulateur né, a déjà mis sous sa coupe le despote Neshrak à qui il fait miroiter monts et merveilles. Celui-ci rêve de devenir roi d’Arménie à la place de son oncle. Eusèbe le pousse donc à s’allier avec les Perses afin d’aller affronter les armées de Julien.

    Devenu le maître absolu, Julien rêve de vengeance et condamne au bûcher les meurtriers de sa famille. Son ami Oribase le pousse à la compassion afin qu’il ne se transforme pas en monstre comme son prédécesseur Constance. Torturé entre le désir de vengeance et la volonté de devenir un potentat juste, Julien suivra les conseils d’Oribase.

    Les chrétiens ne supportent pas que les anciens dieux soient remis au goût du jour et cherchent la main qui pourra assassiner Julien. Celui-ci, selon les anciens rites, sacrifie un taureau. Les Dieux lui offriront une vision de victoire face aux Perses. Julien semble las et de plus en plus illuminé. Il ne sait plus lui-même s’il doit croire en ses idées.

    En Arménie, c’est un tremblement de terre qui viendra à bout des velléités de grandeur d’Eusèbe et Neshrak. Milius et son nouvel amour Rakshad s’en tireront de justesse.

    Encore un magnifique album haletant à souhait servi par un graphisme de grande qualité. L’auteur joue avec de nombreux personnages sans pour autant tomber dans la confusion. Superbe !

    kurdy1207 Le 19/04/2018 à 09:30:03

    Une très bonne surprise que ce Tex ! Certes, le scénario est assez convenu mais cela n’enlève rien à la qualité de l’ensemble.

    Si une série découlait de cet album avec les deux mêmes auteurs, il ne fait aucun doute que j’achèterais tous les volumes. Le personnage est ténébreux, juste ce qu’il faut, et sans concession même avec son ami Birdy.

    Les dessins sont excellents et parfois somptueux comme le combat de Tex avec le grizzly ou encore les paysages sous la neige. Vraiment dommage qu’il ne s’agisse que d’un « one shot »…

    kurdy1207 Le 17/04/2018 à 22:51:20
    Colonisation - Tome 2 - Perdition

    Seuls les abrutis ne changent pas d’avis. Autant le tome 1 m’avait totalement « échappé » autant ce deuxième volume m’a captivé. L’histoire est façonnée autour de nombreux flash-back mais cela ne m’a pas perturbé. Par contre, le final est troublant, mais je commence vraiment à apprécier cette équipe dont la finalité est de retrouver ces « égarés » de l’espace. En très net progrès !

    kurdy1207 Le 17/04/2018 à 22:39:30
    Amazonie (Kenya - Saison 3) - Tome 3 - Épisode 3

    Je dois être un Alien, car j’ai adoré cet album et à la vue des premières notes...

    Franchement, que demander de plus que cette jungle amazonienne, avec une histoire de trésor, des nazis, un extra-terrestre ?

    Tout se goupille merveilleusement bien, c’est exaltant et l’album défile avec un entrecroisement de trois histoires qui finiront certainement par se rejoindre dans un final que j’espère surprenant.

    J’ai adoré l’aventure, cet extra-terrestre qui semble complètement désarmé émotionnellement et ce graphisme de Marchal que je trouve d’un excellent niveau.

    C’est vrai, j’adore Léo, j’adore Rodolphe et les lieux choisis pour les histoires sont synonymes de rêve. Personnellement, je dis bravo et tant pis pour les grincheux. Qu’ils aillent acheter d’autres BD ou qu’ils laissent un avis expliquant pourquoi ils n’ont pas aimé.

    kurdy1207 Le 16/04/2018 à 23:26:29
    Apostat - Tome 5 - Caesar Augustus

    Constance est au point de rupture. Il sent que tout lui échappe et la maladie ne lui fera pas de cadeaux. Pourtant, la bataille avec l’armée de Julien est proche. La mort viendra le cueillir bien avant un quelconque affrontement. C’est d’ailleurs sa dernière volonté qui évitera tout carnage, car il désignera Julien pour successeur.

    L’eunuque Eusèbe promet à Constance de s’occuper de sa femme et de sa fille. Mais Eusèbe est un manipulateur né. Espérant continuer dans ses fonctions, il conseille à Julien de faire disparaître la femme et l’enfant. Il s’agit du conseil de trop. Le nouvel empereur, connaissant les atrocités perpétrées par l’eunuque, le fera emprisonner.

    Julien prend la température de Constantinople en se fondant dans la population. Lors de sa promenade avec son ami Libanius, il peut se rendre compte de la main mise du christianisme sur le peuple et de l’intransigeance de cette religion qu’il apparente à une secte. Son rêve serait que toutes les anciennes religions, les Juifs ainsi que les adeptes du Christ puissent vivre en toute harmonie.

    Ce faisant Julien va réunir les dignitaires chrétiens pour tenter de les convaincre. Mais comment persuader des fanatiques (il suffit de regarder au moyen orient aujourd’hui). La religion est jeune et sert les destins des uns et des autres. L’intransigeance des chrétiens devant cet empereur éclairé lui vaut le surnom d’apostat.

    Quant à Eusèbe, personnage prévoyant et ayant gardé quelques fidèles, il réussit à s’évader. Et le perfide animal sait déjà quel nouveau maître aller servir.

    Voici un cinquième volume vraiment passionnant et les dessins sont enfin au niveau du scénario. Ce Julien est un personnage auquel on s’attache. Il est plein de bonne volonté, mais doit affronter le mur de la religion qui quelle que soit sa forme et sa hauteur reste à jamais infranchissable.

    kurdy1207 Le 12/04/2018 à 13:50:13
    Théodore Poussin - Tome 10 - La terrasse des audiences - Tome 2

    Le deuxième volume de cette histoire est beaucoup plus intéressant. La relation d’amour qui s’instaure entre Théodore et Chouchou est des plus sympathique et des plus romantique. L’histoire d’espionnage devient passionnante et l’action est enfin au rendez-vous.

    kurdy1207 Le 10/04/2018 à 07:40:08
    Théodore Poussin - Tome 9 - La terrasse des audiences - Tome 1

    Petite séance d’espionnage pour notre poussin et chouchou dans un album qui traîne sa lenteur comme un fardeau. Comme toujours je trouve le dessin très bon mais le scénario est un peu planplan. Ce qui n’ajoute rien à cet album c’est qu’il contient plusieurs pages uniquement avec des dialogues en surimpression d’une image unique et là on se dit que le père Le Gall s’est pas foulé. J’espère que la suite sera plus passionnante puisque l’histoire est en deux volumes.

    kurdy1207 Le 09/04/2018 à 13:20:19
    Badlands - Tome 3 - Le grand serpent

    Perla est possédée par un monstre qui s’est emparé d’elle lors d’une réunion de spiritisme lorsqu’elle était enfant. Pendant cette séance son père et les amis de celui-ci ont tous été tués. Depuis tous les ans lors de la Toussaint Perla se transforme en monstre prêt à tuer et dévorer tout être humain qui se met en travers de sa route. Elle va alors, accompagnée de ses amis, à la recherche d’un shaman qui pourra la libérer de cette étrange emprise.

    Histoire sans prise de tête servie par un dessin de bonne facture. Bonne petite série.

    kurdy1207 Le 09/04/2018 à 07:49:29
    Théodore Poussin - Tome 8 - La maison dans l'île

    Cet album me laisse perplexe. Je n’en vois pas trop l’utilité. Je ne suis pas totalement déçu car le graphisme est toujours de qualité et l’histoire se laisse lire. Et comme disait Forrest Gump : « voilà tout ce que j’ai à dire sur le sujet ».
    Bof, bof, bof…

    kurdy1207 Le 07/04/2018 à 17:56:08
    Théodore Poussin - Tome 7 - La vallée des roses

    Le moins que l’on puisse dire de cet album c’est qu’il ne vaut pas par son action débordante. Non, ce qui le rend vraiment attachant, outre un graphisme légèrement différent, c’est tout l’aspect narratif.

    Il est empreint d’une tendresse qui pourrait nous laisser croire que ce n’est pas Théodore Poussin qui nous raconte sa jeunesse mais Frank Le Gall lui-même.

    Très touchant comme ce départ précipité de la maison du Pont neuf, sur fond de première guerre mondiale, où Théodore se souvient de l’emménagement cinq années auparavant. Il se rend compte alors que ce n’est pas forcément le lieu qui rend heureux les êtres humains mais les personnes avec qui l’on vit quand amour et tendresse sont présents.

    Sans contestation possible, il s’agit là d’un bel album qui fait vibrer les cordes de la nostalgie.

    kurdy1207 Le 07/04/2018 à 17:20:29

    L’histoire impossible de l’amour d’un musicien pour une prostituée « Rosa de Francia ». En se promenant au hasard des rues le guitariste Segundo entend une voie qui le subjugue. Il ne sait pas encore qu’il est tombé amoureux de Rosa la prostituée favorite du souteneur Berto.

    Dans ses rêves, Segundo se voit bien former un duo avec Rosa. Bien évidemment, cela n’est pas du goût du violent Berto.

    Lorsqu’un jour Berto file une correction à Rosa dans la rue, Segundo ne peut le supporter et vient secourir la prostituée. Dans sa rage il tue le souteneur et Rosa reçoit un mauvais coup de couteau au visage. Lors du procès, celle-ci inverse les rôles et accuse le guitariste de l’avoir agressée en prétendant que Berto s’est interposé. Mais elle n’a pas le choix, pour ne pas s’attirer les foudres des souteneurs de la Havane, et le fait d’être défigurée la rend vindicative. Segundo passera donc sa vie en prison à ruminer son chagrin d’amour.

    Voici l’histoire d’un naïf au grand cœur qui partage sa vie à jouer de la guitare dans le bar de son cousin, à aider le fils de celui-ci à apprendre la musique et à rêver à un amour impossible.

    Cet album propose un graphisme en noir et blanc absolument magnifique où les visages expressifs nous transportent dans une Havane d’avant le communisme, avec des dessins qui nous font bien ressentir la chaleur ainsi que la lasciveté naturelle d’une partie de la population.

    Le scénario est néanmoins léger même si on s’y laisse prendre. Une histoire fouillée avec une vingtaine de pages en plus aurait fait de cet album un petit chef d’œuvre. Dommage…

    kurdy1207 Le 06/04/2018 à 23:15:18
    Apostat - Tome 4 - Paulus Catena

    L’empereur Constance fidèle à lui-même fait le vide autour de lui. Ceux qui n’ont pas eu de réussite face à Julien le paye de leur vie comme le général Barbatio. Mais le destin le puni car son épouse lui donne une fille lui refusant ainsi un héritier.

    Primigenia escortée de Milius retourne à la villa familiale. Mais l'espion Arbacès est là et elle va payer de sa vie l’empoisonnement d’Hélène. Quant à Milius il fera un carnage d’Arbacès et de tous ses sbires pour venger la mort de Primigénia.

    Quant à Julien il rumine sa vengeance et se promet de faire expier à Constance la mort d’Hélène et de leur enfant.

    Album plus violent que les précédents servi par un graphisme en très nette amélioration. Superbe histoire, superbe série.

    kurdy1207 Le 03/04/2018 à 08:30:06
    Théodore Poussin - Tome 6 - Un passager porté disparu

    Petit album de transition où il ne se passe pas vraiment grand-chose. On s’ennuie un peu même si l’histoire n’est pas désagréable.

    On va apprendre quel est le véritable père de Théodore et que son prénom à la naissance était Charles. Ce volume révélera aussi qui est vraiment M. Novembre.

    Comme dans le dernier roman de Douglas Kennedy « La symphonie du hasard », les secrets de famille tombent et s’accumulent les uns après les autres. C’est certainement le plus intéressant de cette histoire.

    Quant au dessin il est toujours aussi propre et agréable à regarder. Au bout du compte, plutôt sympa ce tome 6.

    kurdy1207 Le 03/04/2018 à 07:58:37
    Apostat - Tome 3 - Argentoratum

    Un troisième volume tourné vers la bataille entre l’armée de Chnodonar et de Julien. L’armée romaine est largement inférieure en nombre mais les manœuvres d’encerclement menées par Julien permettront de mettre en déroute les Alamans. Chnodonar est fait prisonnier et doit être expédié à Rome.

    Lâchement abandonné par un général et ses troupes, sur ordre de Constance qui trouve que Julien commence à lui faire de l’ombre, celui-ci mène pourtant ses soldats à la victoire en participant aux combats, ce qui lui donnera une grande aura. Cet abandon n'aura qu’un seul effet, la nomination de Julien comme César Auguste par ses hommes. La lutte pour le pouvoir peut alors commencer.

    Avant la bataille, par l’intermédiaire de son espion Arbacès, Constance a demandé qu’Hélène perde son enfant pour qu’il n’y est qu’un seul héritier. Cela doit s’effectuer par l’intermédiaire de Primigénia. Mais mue par l’amour qu’elle porte à Julien elle ira plus loin et empoisonnera Hélène et l’enfant qu’elle porte. Elle croit alors que Julien la gardera auprès de lui mais celui-ci craint pour la vie de Primigenia et lui demande de retourner auprès de son père.

    Luttes épiques, péripéties et manigances sont au menu d’un bon album. On en redemande.

    kurdy1207 Le 02/04/2018 à 19:04:02
    Apostat - Tome 2 - La sorcière

    Un deuxième album toujours aussi prenant où s’entremêlent espions, empoisonneurs et sorcières en tous genres.

    Trémalchio, personnage malfaisant, fait son apparition et vient réclamer son dû. Il s'agit de Primigénia qu’il avait gagné lors d’une partie de dés avec son père. Le mariage est alors inévitable. Pourtant, Primigénia lui fera payer fort cher mais deviendra le jouet d’Arbacès (Référence à Alix ?) l’espion de l’empereur Constance.

    Hélène rejoint son époux Julien et lui avoue que c’est à la demande de Constance. Il lui a demandé de l’espionner. Julien n’est pas dupe et avait deviné cela. Cet aveu rapprochera le couple. Hélène tombera enceinte et tentera tout pour que Primigénia devienne son amie. Mais pour celle-ci seul l’amour de Julien compte.

    Julien souhaite aider son ami Maximus. Il demande alors à Milius de se rendre dans la ville dévastée de Colonia Agrippina (Cologne) pour retrouver la devineresse Placidia. Celle-ci est l’arme manipulatrice de Maximus qui se sert de ses visions pour s’enrichir. Mais elle refusera toute nouvelle entourloupe menée par son mentor et délivrera une dernière vision à Julien. Il deviendra le nouveau César Auguste amené à régner sur tout le monde romain.

    Les manipulateurs ont la part belle dans ce volume. Que ce soit Constance, Primigénia, Trémalchio, Arbacès ou encore l’eunuque Eusèbe, on ne sait plus où donner de la tête.

    Le dessin n’est pas encore totalement maitrisé mais les couleurs sont toujours aussi chatoyantes.

    Les messagers romains empalés page 47 font penser à Alix et Enak. Je pense que c’est voulu et c’est très drôle même si cela peut en choquer plus d’un.

    kurdy1207 Le 02/04/2018 à 10:54:57
    Apostat - Tome 1 - La malédiction pourpre

    Afin de se débarrasser de Julien son neveu, l’empereur Romain le nomme César d’occident avec pour devoir de refouler les « barbares » derrière la frontière naturelle du Rhin.

    Vêtu de la fameuse toge pourpre Julien quitte Rome avec une petite armée après avoir épousé Hélène la sœur de l’empereur.

    Sur le chemin, le menant vers son poste frontalier, il fera la rencontre de deux personnages clés des albums « Apostat » Primigénia, dont il va tomber éperdument amoureux et Milius qui l’aidera et le formera pour devenir un guerrier.

    Lors d’une embuscade des germains, Julien montrera, malgré ses faiblesses de soldat, un courage qui fera l’admiration des gaulois (francs ?) et de son armée. L’espoir renaît alors que les provinces septentrionales semblaient perdues et vouées à la domination de Chnodomar et des alamans.

    Cette histoire est passionnante de bout en bout malgré un dessin qui, parfois dans ce premier album, se cherche un peu. Les couleurs sont magnifiques et l’ensemble nous offre une série d’un beau calibre.

    Nous sommes dans une période charnière (an 355 après JC) où le Christianisme se cherche encore. Les anciennes religions païennes ont encore la peau dure. Julien l’Apostat, visionnaire, promulguera dès la mort de l’empereur un édit d’acceptation de toutes les religions.

    Voici donc l’histoire d’un intellectuel, combattant et visionnaire injustement décrié mis en valeur par Ken Broeders dont les sept albums vont aller crescendo vers la qualité (je n’ai pas pu m’empêcher de jeter un œil sur les suivants avant de les lire).

    kurdy1207 Le 01/04/2018 à 14:02:30
    Théodore Poussin - Tome 5 - Le trésor du rajah blanc

    Minot a sans doute raison, Théodore Poussin a autant de charisme qu’une endive bouillie dans les premiers tomes (feuilletés). Mais, j’ai lu et surtout vu dans les derniers CaseMate et DBD les dessins du 13ème album à paraître « Le dernier voyage de l’Amok » et là… je me suis dit : « cette BD mérite d’être revisitée. ».

    Aussi j’ai commencé par le tome 5 « Le trésor du Raja blanc ». Et c'est du tout bon ! Avec deux individus complexes que sont M. Novembre et le capitaine Town. Du coup, c’est vrai que Poussin passe au second plan avec ces deux grosses personnalités, mais l’histoire est prenante et le souffle de l’aventure est bien présent.

    Il est tout aussi vrai que le personnage principal n’a rien du héros tel que l’on pourrait l’imaginer. Mais ce tome 5 donne vraiment envie de poursuivre les aventures de Théodore Poussin.

    kurdy1207 Le 01/04/2018 à 13:47:08
    Tyler Cross - Tome 3 - Miami

    Troisième album de Tyler Cross toujours aussi noir comme les films américains des années cinquante. Néanmoins, je l’ai trouvé un brin plus récitatif que ses deux prédécesseurs. Mais c’est toujours aussi bon. Tyler Cross est égal à lui-même. Violent, taciturne, égoïste avec un poil d’humanité qui l’empêchera de passer de vie à trépas Miss Axelrod. Cette série est vraiment fascinante et on en redemande.

    kurdy1207 Le 26/03/2018 à 13:52:59
    Résilience - Tome 2 - La Vallée trahie

    Ce deuxième volume est vraiment passionnant. Une petite communauté tente tant bien que mal de vivre son rêve et ses espoirs contre vents et marées mais face aux enjeux d’une société totalitaire cela va vite tourner au cauchemar (On se croirait revenu à l’époque où tout le monde voulait aller élever des chèvres dans le Larzac et/ou vivre en communauté en essayant de se créer son petit microcosme solidaire.).

    Si l’on écarte tout ce qui peut paraître improbable, cette histoire est bien menée et haletante. Il y aura donc une suite puisqu’il s’agit d’un premier cycle. Si cela continue sur le même niveau je suis preneur.

    kurdy1207 Le 19/03/2018 à 13:26:33
    Oblivion Song - Tome 1 - Tome 1

    Ce premier album est franchement excellent. Une partie de la ville de Philadelphie a soudainement disparu avec ses habitants dans ce que nous pourrions appeler un monde parallèle.

    Voilà dix ans que le drame est arrivé, mais Nathan Cole continu malgré tout à se rendre dans ce monde pour tenter de ramener d’ultimes survivants. Son secret espoir étant de pouvoir retrouver son frère Edward.

    Une question se pose, faut-il s’obstiner à ramener les gens dans leur monde d’origine. D’autant plus que ceux que l’on rapatrie ont du mal à se réadapter.

    Sur Oblivion, nom donné à ce fameux monde parallèle, Nathan va réussir à retrouver son frère et toute une bande d’individus qui se sont construit une nouvelle vie qu’ils ont appris à apprécier et à aimer. Il s’agit pour eux d’une métamorphose liée à un sentiment de liberté. Pourtant ce monde est loin d’être accueillant avec une faune et une flore bizarres et agressives.

    Nathan va convaincre son frère de le suivre dans le monde d’origine afin qu’il établisse un choix définitif : sa vie d’avant ou Oblivion.
    Quant à Nathan, l’État lui coupe toutes les aides et le soupçonne d’être à l’origine de la catastrophe. À juste titre ?

    J’ai hésité à acheter cet album car les comics ne sont pas trop ma tasse de thé. Nous sommes souvent confrontés à des dessins passables avec plusieurs auteurs qui se succèdent se moquant de l’aspect graphique du prédécesseur. Ici ce n’est pas le cas, le graphisme est identique de la première à la dernière page et tant mieux. Du coup, on se retrouve avec un album agréable et fascinant.

    A priori, cette histoire sera développée sur six albums qui sont attendus avec impatience.

    kurdy1207 Le 19/03/2018 à 08:41:31
    eXilium - Tome 1 - Koïos

    On reconnait tout de suite la patte d’Éric Stalner avec un dessin toujours aussi nickel. Je trouve le début de cette histoire excellent et on se demande vraiment qui est ce commandant Sonntag. Mais j’ai parfois été déçu avec cet auteur (la liste 66 et la zone) comme j’ai pu apprécier d’autres BD (voyageur, la croix de Cazenac, l’or sous la neige). Aussi, pour ne pas m’enthousiasmer outre mesure, je préfère attendre la fin de l’histoire avant d’être plus prolifique dans mes commentaires. Un début captivant.

    kurdy1207 Le 14/03/2018 à 08:14:03
    Bouncer - Tome 11 - L'Échine du dragon

    Comme pour la première partie de l’histoire dans le tome 10, je n’ai pas été déçu concernant le scénario. Celui-ci est bien ficelé et offre plein de surprises comme ces amazones du désert qui compliqueront les affaires des différents protagonistes. Non, ce qui m’a un tant soit peu gêné c’est le dessin un peu moins fouillé que d’habitude. Des visages moins précis et une sorte de « j’te fais un album à la va vite » histoire de boucler une histoire qui se déroule sur 160 pages. Une certaine qualité est toujours là, mais j’aurais préféré que François Boucq prenne plus de temps pour offrir un travail plus propre. Il faut néanmoins relativiser, il s'agit d'un très bon album.

    kurdy1207 Le 13/03/2018 à 08:11:04

    Le scénario de cette bd est vraiment original. L’histoire du premier drapeau américain que quelques soldats noirs vont tenter d’aller ravir aux allemands. Ce drapeau à une particularité car sous l’une des étoiles blanches a été cousue une étoile noire qui représente cette frange de la population amenée d’Afrique contre son gré. Le graphisme est très soigné et nous offre de magnifiques planches comme celles, sous la neige, dans les Ardennes. C’est vraiment captivant et sous cette histoire nous est montré le chemin qu’il y avait encore à faire dans l’acceptation des gens de couleur en Amérique... mais il reste encore beaucoup à parcourir et pas uniquement aux États-Unis. Seulement à notre époque il ne s’agit peut-être plus d’une volonté unilatérale mais de volontés croisées.

    kurdy1207 Le 06/03/2018 à 08:04:18
    Le troisième Testament - Julius - Tome 5 - Julius V

    J’adhère totalement à l’avis de Kingtoof. C’est bien mais… Rien à dire en ce qui concerne le graphisme mais, effectivement, il manque un petit rien qui aurait fait de cette série quelque chose de vraiment captivant et incontournable.

    kurdy1207 Le 05/03/2018 à 13:42:13
    La ballade de Dusty - Tome 1 - Bertha wagon à bestiaux

    Lors de la grande dépression de 1929, la très jeune Dusty décide de se rendre à Washington par ses propres moyens afin de retrouver son syndicaliste de père. Celui-ci est parti avec plusieurs compagnons afin de rendre compte au Président des États-Unis des difficultés auxquelles sont confrontés ses concitoyens.

    Pendant son voyage elle fera la rencontre de personnages célèbres de l’époque (réels ou de romans) comme Tom Joad le héros de Steinbeck dans « Les raisins de la colère » magnifiquement interprété par Henry Fonda dans le film de John Ford, ou encore la photographe Dorothea Lange qui a rendu compte du traumatisme et de la pauvreté des Américains de l’époque ou encore de Bonnie and Clyde.

    Pour en revenir à sa rencontre avec Dorothea Lange, Gilles Aris (le dessinateur) a superbement rendu la célèbre photo de cette migrante qui donne le sein à son enfant sous une toile de tente. On ressent tout le désespoir de cette femme avec son regard perdu dans le néant qu’est devenue sa vie.

    Mais il y a bien d’autres rencontres avec les hobos (sans domiciles fixes) qui hantaient les chemins, les champs de cueillettes, et les wagons à bestiaux. Pour se reconnaitre, chacun marque d’un bout de craie, de pierre ou encore de charbon sa trace comme un langage destiné aux autres hobos pour les avertir d’un quelconque danger ou d’un espoir de repas.

    Dans « La ballade de Dusty » on élit le roi des hobos qui n’est autre que le meilleur conteur. Je ne sais pas si cela a vraiment existé, mais il s’agit d’un très bon passage de l’album.

    Les sourires et la tristesse se partagent les pages de cette histoire où la violence croise les besoins d’humanité et d’entraide. Ce n’est bien évidemment pas aussi fort que « Les raisins de la colère », mais cet album, il me semble, rend bien la vie des pauvres gens de l’époque.

    kurdy1207 Le 05/03/2018 à 08:18:54
    El Nakom - Tome 1 - Tome 1/2

    Gonzalo Guerrero a sa statue au Mexique vêtu de sa parure « indienne ». Jeronaton nous raconte l’histoire vraie de ce naufragé castillan qui va épouser les mœurs et la cause des Mayas contre celle des espagnols. Cette BD semble extrêmement bien documentée et se parcours agréablement. Les dessins sont parfois inégaux comme cette page où le visage de l’épouse Maya de Guerrero se modifie d’une case à l’autre. Mais l’ensemble, grâce à de belles couleurs, se tient quand même. Un bon album qui attend sa conclusion dans le tome 2 avec le débarquement des espagnols.

    kurdy1207 Le 01/03/2018 à 08:59:22
    Terra prime - Tome 4 - Le Dieu

    Un final plutôt de bonne facture. Et l’idée qui achève cette histoire ne me serait pas venue à l’esprit. Comme quoi, où que ce soit dans l’univers, il n’est pas facile de faire cohabiter les communautés. Reste comme toujours l’espoir. Les quatre volumes nous donnent un gros pavé de plus de 400 pages qui forme un tout qui tient assez la route.

    kurdy1207 Le 01/03/2018 à 08:50:22
    Les sentiers de Wormhole - Tome 1 - Les Sentiers de Wormhole

    Une fois de plus, voici une sortie Sandawe surnotée. Le scénario est affligeant voire simpliste où alors la cible se situe chez les moins de douze ans. Dire que j’ai participé au financement…

    L’enthousiasme de mes débuts pour les éditions Sandawe s’estompe peu à peu. Il y a quand même quelques bons titres (Lance crow dog, Sara Lone, Les ombres de la Sierra Madré).

    Pour en revenir aux Sentiers de Wormhole, je pense que le dessinateur mérite mieux mais pour cela il faudrait un scénario un peu moins gnian-gnian.

    kurdy1207 Le 27/02/2018 à 13:54:03
    Mémoires de la guerre civile - Tome 3 - Tome 3

    D’accord sur la note des deux précédents avis. Décidemment le graphisme de Ponzio ne passe pas et le scénario de Marazano sur ce troisième tome non plus d’ailleurs et pourtant j’ai essayé de m’accrocher. Peine perdue. Pourtant Marazano sait faire d’excellents scénarios comme « Les trois fantômes de Tesla » dont j’attends la suite impatiemment et Ponzio sait nous livrer un excellent travail comme « Terminus 1 ».
    Il est permis à tout le monde de se rater…

    kurdy1207 Le 26/02/2018 à 08:30:20
    Tiago Solan - Tome 2 - Bouzkachi

    Dans le premier volume l’ennui guettait le lecteur et c’était pour mieux l’assassiner de déception au deuxième. Et puis le coup de la valise avec les billets usagés de 200 et 500 €… mort de rire. Ils ont dû les trouver en Allemagne car en France même neuf, je n’en ai pas vu un seul. Ils ont dû les mettre dans une lessiveuse ??? Et où les utiliser ensuite ? Hein ? D’une discrétion à toute épreuve…

    kurdy1207 Le 23/02/2018 à 14:35:54
    Brocéliande - Tome 3 - Le jardin aux moines

    Cette série va vraiment crescendo dans l’excellence ! Ce troisième volume est un petit bijou d’amitié, d’humanité et de féérie.

    Nous voici à la fin de la première guerre mondiale et Ronan, lieutenant de son état, retourne dans sa Bretagne natale. Après une panne automobile, que son aide de camp essaye de résoudre, il s’enfonce dans la forêt et se souvient.

    Et nous voici lancé dans un début de roman de Zola où un père imbibé tous les soirs d’alcool rend la vie impossible à son fils. Entre eux la mort de la mère et des reproches qui les enfonces dans l’incompréhension.

    Ronan est féru de légendes et d’histoires du petit peuple. Il va alors emmener dans une aventure trois de ses amis Ewenn fille de sorcière, Mabik fils de curé (il va l’apprendre…) et Marie fille de bonne famille. Ils vont aussi entraîner le petit Kilian, cousin de Mabik, dans leur aventure fantasmagorique.

    Et voilà notre club des cinq parti à la conquête des illusions de Ronan. En chemin ils devront affronter les fils Courtichoux mais surtout le temps qui va en se dégradant. Mouillés et fatigués, ils trouveront refuge dans un ancien relais de chasse où ils pourront faire du feu et se sustenter un peu. Ronan en profitera pour sortir son livre de contes et raconter une histoire. Celle-ci enverra ses pensées le jour de la mort de sa mère où il avait cru voir une fée.

    Son imaginaire, lui jouant des tours, lui fera emmener ses amis dans le brouillard de la forêt où ils perdront Kilian. Et puis, la chute… Rêve-t-il ? Le voici propulsé dans un monde imaginaire où un marché lui sera proposé. Soit il réussit trois épreuves et Kilian lui sera rendu soit celui-ci disparaitra à jamais.

    Sans aucun doute le manque de soins et d’affection maternel a atteint psychiquement et affectivement Ronan. Et ce manque affectif le pousse vers l’absurde entraînant avec lui ses amis. Quand un être croit dur comme fer en quelque chose, il peut convaincre et entraîner les autres dans sa folie ou son délire.

    Cette BD est pleine de surprises et les dessins magnifiques. Les gros plans arrivent toujours à bon escient comme le moment où Ronan lit le conte à ses amis dans le relais de chasse. Les yeux grands ouverts de Kilian avec l’oreille de son doudou dans la bouche et le regard mystérieux de Ronan, dont le visage est éclairé de la douce lumière du feu de la cheminée, nous engloutissent dans l’histoire.

    La fin est cruelle et belle à la fois. Kilian est-il mort où vit-il avec le petit peuple ? A chacun de voir…

    kurdy1207 Le 22/02/2018 à 14:53:17
    Sauvage (Meynet) - Tome 3 - La Youle

    Le dessin de Félix Meynet est toujours aussi excellent. Cet album nous dévoile comment les enfants de CastelBajac vont enfin réussir à se débarrasser de de Trazegnies. Mais, est-il vraiment mort ou survivra-t-il à ses blessures ? On passe un excellent moment avec cet album même si, comme le dit Plissken999, on a l’impression que le scénariste invente au fur et à mesure l’histoire.

    kurdy1207 Le 22/02/2018 à 08:48:36

    Le célèbre roman « Deux ans de vacances » de Jules Vernes bénéficie ici d’une superbe mise en images grâce à cette BD pour la jeunesse. Remonte alors plusieurs bons moment de mon enfance : la série télévisée de 1974 et un peu plus tard le roman que j’avais dévoré tellement le vent de l’aventure y est présent. J’ai d’ailleurs pu le relire l’année dernière grâce à mon plus jeune fils qui a eu à le résumer lors de sa 6ème.

    Je ne vais pas faire un résumé de cette histoire tellement connue mais la lutte de pouvoir entre le « snob » anglais Doniphan et le jeune français Briant est très bien représentée. C’est le jeune américain Gordon qui va hériter du titre de chef pour éviter les tensions. Découverte de l’île, construction d’un abri, mise en place d’une basse-cour, chasse, voilà ce que nous offre ce premier tome. Nous avons aussi droit à la découverte des restes d’un ancien naufragé resté vingt années sur l’île sans jamais pouvoir s’en échapper. D’où le grand désespoir qui va s’emparer de nos jeune amis.

    Bravo aux auteurs pour cette belle retranscription du roman de Jules Vernes et vivement la suite avec l'arrivée des pirates.

    kurdy1207 Le 20/02/2018 à 14:26:02
    Brocéliande - Tome 2 - Le château de comper

    Par le dessin et l’histoire, la magie est présente. Un conte bien mené où le petit peuple essaye de survivre coûte que coûte à la brutalité des hommes. J’ai pris énormément de plaisir à parcourir les pages de cette BD.

    kurdy1207 Le 18/02/2018 à 15:53:17
    À la vie à la mort ! - Tome 2 - Le gang des tractions avant

    Qu'est-ce qui sépare un salopard d'un héros ? Un lieu, un moment, les gens que l'on rencontre ?

    Sans aucun doute, ce Pierrot ne manque pas de courage mais il l'utilise à mauvais escient. Ce deuxième album est surtout consacré à sa période de collaboration avec la gestapo. Mais celle-ci n'est qu'un prétexte à ses exactions. Peu importe pour qui il travaille ou dépend, seul compte le résultat de ses rapines.

    Nous avons affaire à un arriviste de haut vol et gare à qui se met ou se trouve sur son chemin. Peut-être que sur un champ de bataille à une autre époque aurions nous eu affaire à un héros ? Mais ici, cela ne fait aucun doute, il s'agit d'un vrai salaud.

    Les dessins sont toujours aussi bons et le scénario sait nous tenir en haleine. Même si l'on connait l'histoire, le dernier volume est fortement attendu.

    kurdy1207 Le 18/02/2018 à 15:28:50

    Dans cette série consacrée aux romans de HG Wells il y a le meilleur avec "l'homme invisible" et le moins bon avec "l'île du docteur Moreau".

    Le graphisme n'est pas en cause, car plutôt de bonne facture, mais le scénario aurait mérité d'être développé sur deux albums.

    kurdy1207 Le 12/02/2018 à 13:56:46
    Brigade Verhoeven - Tome 1 - Rosie

    Contrairement à l’avis de Rody Sensei, j’aurais vu une autre fin peut-être encore plus machiavélique. Du coup, cette intrigue ne me semble pas bateau puisque j’ai été surpris. Comme toujours, il est compliqué de mettre en image un roman. Aussi pour la relation entre les personnages, je pense qu’il faut lire le livre « Rosy & John » de Pierre Lemaître.

    J’ai trouvé le personnage du commissaire Camille Verhoeven plutôt sympathique, plein de surprises et de bienveillance. Sa petite taille semble un poids difficile à porter et des Flash-back nous aident à mieux comprendre ce fardeau. Je pense que cela sera développé dans les volumes suivants.

    L’ensemble est très agréable à parcourir même si ce n’est pas la BD de l’année. Je suis curieux et attends la sortie des trois volumes suivants (il me semble…).

    kurdy1207 Le 12/02/2018 à 07:57:40
    Exo - Tome 3 - Contact

    Après la lecture des deux premiers albums, je trouvais le scénario sympa et le dessin plutôt correct. A la lecture de la conclusion de ce triptyque… Le tome 3 est vraiment indigeste et je trouve que le dessin a pris une claque de médiocrité. Grosse déception ! Je vois à peu près où les auteurs voulaient en venir, mais franchement ? Tout ça pour ça !

    kurdy1207 Le 09/02/2018 à 13:46:16
    Les beaux étés - Tome 3 - Mam'zelle Estérel

    J’ai trouvé ce 3ème album un peu dessous des deux premiers. Peut-être parce que cela se passe à Saint-Etienne et que la beauté du sud n’est plus là. Peut-être parce que la belle-mère est un peu briseuse de rêves même si le passage des quatre fausses couches et sa peine nous la rend un peu sympathique. C’est une bonne BD, c’est attendrissant par moment et de beaux messages sont passés, c’est parfois drôle mais… la magie s’est partiellement envolée. Espérons qu’elle revienne dans le tome 4.

    kurdy1207 Le 08/02/2018 à 11:22:55
    À la vie à la mort ! - Tome 1 - Pierrot le fou

    Un graphisme très agréable servi par des dessins de Séjourné toujours très inspiré. Le scénario de Rodolphe est bien mené avec des Flash-back qui nous aident à comprendre la personnalité ambiguë de Pierre Loutrel dit Pierrot le fou.

    Je lisais récemment une interview de Rodolphe dans laquelle celui-ci expliquait qu’il avait deux genres de lecteurs, ceux qui préféraient ses scénarios de SF et d’autres qui avaient plutôt un penchant pour les policiers. Ces deux populations avaient la tendance à apprécier un seul de ces genres. Qu’il se rassure, certains, dont je suis, aiment tous les styles auxquels il touche. Je trouve qu’il fait partie de ces scénaristes à l’inspiration souvent efficace.

    Pour en revenir au Pierrot, sa vie son œuvre (malsaine), il s’agit d’un personnage capable des actes les plus dingues. Pendant la deuxième guerre mondiale, il se servira tour à tour de la gestapo et de la résistance pour racketter et dévaliser. Il est sans foi ni loi mais a une sorte de code d’honneur envers ses amis. Il possède un caractère bien trempé comme dans le désert tunisien (pages 26 à 28) où il se bat contre plus fort que lui sans rien lâcher, un peu comme le personnage de Paul Newman dans « Luke la main froide ».

    Pour résumer, il s’agit d’une bonne BD, retraçant l’histoire d’un pas grand-chose et qui n’édulcore en rien les faits et gestes de ce premier ennemi public.

    kurdy1207 Le 07/02/2018 à 08:30:35
    Les pirates de Barataria - Tome 11 - Sainte-Hélène

    Nous sommes passés d’un tome 10 que je trouvais moyen à un tome 11 qui fleure bon la grande aventure.

    Artémis Delambre et toute sa bande partent d’Amérique avec deux navires afin d’aller délivrer son père Napoléon Bonaparte détenu à Sainte-Hélène. Bien évidement il y a un traître parmi eux, à la solde des anglais, qui va réussir à détruire une des deux frégates. Grâce à la ruse, ils réussiront néanmoins à rejoindre Sainte-Hélène mais verront leur plan mis à mal par plus futés qu’eux.

    Pas le temps de reprendre son souffle dans cet album tellement vous sommes happés par l’histoire. Le graphisme est toujours excellent bien qu’ayant évolué si nous le comparons au tome 1 de 2009.

    Mais que nous réserve le dernier volume « Yucatan » ? Croisons les doigts pour que la sortie soit grandiose et pleine de surprises.

    kurdy1207 Le 06/02/2018 à 13:34:20
    William Adams, Samouraï - Tome 2 - Kurofune

    Comme je pouvais le redouter, c’est vraiment dommage qu’il n’y ait que deux tomes à cette histoire. Elle se termine un peu en queue de poisson.

    Les relations entre le seigneur Tokugawa, qui veut devenir Shogun, et William Adams sont très prenantes. Chacun se teste afin de connaître le degré de confiance qu’il peut placer en l’autre.

    A la fin de l’histoire, Adams se rendra compte que son ancienne vie n’a plus de sens et que sa patrie de cœur correspond plus à ses convictions.

    Mais, il y a tellement encore de possibilités à cette histoire que je reste sur ma faim.

    kurdy1207 Le 05/02/2018 à 08:47:13
    La religion - Tome 2 - Orlandu

    J’ai lu le roman entre le tome un et le tome 2 de la BD. C’est grandiose ! On se rend alors compte de la complexité de mettre cela en image. Des passages, pourtant passionnants, sont laissés de côté mais il faudrait doubler le nombre d’albums. Alors, c’est plutôt du bon boulot. Le seul point négatif vient du dessin qui, à mon avis, a pris un coup de moins bien. J’ai ouvert les deux premiers albums et comparé le graphisme. Il faut reconnaître que le dessin du tome 2 est beaucoup moins précis.

    Néanmoins, j’ai bien l’intention de suivre l’aventure jusqu’au bout. Et peut-être que les auteurs s’attaqueront à la suite des aventures de Tannhauser avec « Les Douze Enfants de Paris », roman tout aussi génial.

    kurdy1207 Le 02/02/2018 à 08:16:58
    Duke - Tome 2 - Celui qui tue

    Excellent tome 2 avec un scénario digne des westerns d’antan. L’histoire d’un type qui veut se mêler de ses affaires mais qui est contraint de passer outre à sa parole. Il va alors partir à la poursuite de bandits pilleurs de diligences et assassins se protégeant derrière de faux prétextes. Pour finir la chef de la bande se trouve être le tout premier amour de Duke ce qui le mettra face à un choix cruel.

    La famille Huppen a encore fait un excellent travail et je trouve que J. Milette dans sa chronique exagère sur le dessin en écrivant que les têtes sont superposées sur les corps comme sil elles étaient mal ajustées. J’ai trouvé le dessin excellent et même meilleur que dans le premier volume. Certaines cases sont magnifiques comme celle où l’on voit de dos trois cavaliers dans la nuit avec un feu de camps dans le lointain.

    Ce Duke est un western vraiment bien né et malgré les années qui passent, Hermann reste un artiste de grand talent. Quant à Yves H., je trouve que ses scénarios s’améliorent à chaque nouvelle BD. Il devrait trouver d’autres dessinateurs pour exprimer son talent et ne pas être le scénariste exclusif de son père même si, assurément, c’est un duo de choc.

    kurdy1207 Le 31/01/2018 à 08:48:44
    Valois - Tome 1 - Le Mirage italien

    Voici une série bien née. L’histoire se déroule à la période où débute la renaissance en France. Charles VIII est devenu roi de France après la régence de sa sœur. Celui-ci rêve de grandeur et se voit bien partir à la conquête de l’Italie, pays lui-même tiraillé par les conflits internes et les exactions de la famille Borgia.

    Blasco un jeune Catalan et Henri de Tersac un jeune français prêt à mettre son épée au service de qui voudra bien de lui sont entraînés bien malgré eux dans cette guerre. C’est à travers leurs aventures que nous vivons, entre autres, l’antagonisme entre le Pape Alexandre Borgia et Julien della Rovere qui deviendra le Pape Jules II (voir la vision de ce pape donnée par Jodorwsky dans la BD « Le pape terrible »).

    Le graphisme est tout bonnement remarquable et se hisse au niveau du Murena de Dufaux et Delaby. J’ai vraiment été ébloui par la qualité des dessins. Quant à la grande histoire, elle profite bien de la petite histoire de nos deux jeunes héros Blasco et de Tersac. Du très très bon !

    kurdy1207 Le 26/01/2018 à 08:17:59
    Little England - Tome 2 - Cobra royal

    Je pourrais faire un copier-coller de mon avis précédent concernant le tome 2 de Laowai. « De l’aventure avec un grand A sans prise de tête avec aucun temps mort… ». Le jeune héros de l’histoire va tout faire pour retrouver Ruby la jeune Birmane dont il est tombé amoureux. Mais sa tête est mise à prix pour un crime pourtant commis par Ruby. Une histoire toujours aussi palpitante avec de remarquables dessins. Tout à fait le genre de BD que l’on peut lire et relire sous la couette quand le temps est gris et froid.

    kurdy1207 Le 26/01/2018 à 08:08:24
    Laowai - Tome 2 - La Bataille de Dagu

    Dans l’esprit, il y a de la canonnière du Yang-Tsé dans cette série même si le héros tient plus, dans sa morphologie, de Yann Calec que de Steeve McQueen. De l’aventure avec un grand A sans prise de tête avec aucun temps mort. L’ennui est au placard, sa meilleure place. D’accord, il n’y a rien d’extraordinaire non plus mais j’ai eu énormément de plaisir avec cette BD et le tome 2 est encore meilleur que le premier.

    kurdy1207 Le 23/01/2018 à 13:49:57
    Le trône d'Argile - Tome 6 - La Geste d'Orléans

    Un dessin toujours aussi impeccable qui donne vraiment envie de suivre la série. Cet album est consacré à Jeanne qui va toucher, par sa sainteté et sa simplicité naturelles, plus d’un personnage cerf, soldat ou noble.

    J’ai également beaucoup souri aux « gentil dauphin » ou « gentil seigneur » lancés par Jeanne. Cela lui donne une aura mêlée de gentillesse et de crédulité assez extraordinaire. Du coup on ne sait si c’est risible, grotesque ou fabuleux, lumineux. En toute honnêteté, j’ai adoré.

    Bientôt trois années que le dernier tome est sorti. Mais on doit en demander beaucoup au « gentil Théo » ! C’est ça quand on a trop de talent, il se disperse. Mais bravo quand même et donnez-nous encore beaucoup de bonheur.

    kurdy1207 Le 23/01/2018 à 13:27:10
    Undertaker - Tome 4 - L'Ombre d'Hippocrate

    Je n’ai pas grand-chose à ajouter à tous les avis déjà parus sur cette excellente série. Exception faite, peut-être, d’une mention spéciale à Jéronimus Quint et à la chinoise Lin qui sont deux personnages extrêmement bien pensés et réussis dans ce tome. D’ailleurs, je suis prêt à prendre le pari, si la série doit durer de nombreux albums encore (ce que j’espère ardemment), que nous retrouverons Jéronimus dans de nouveaux épisodes. Il a la tête du « sérial méchant » de la série. Nous sommes vraiment gâtés en westerns entre le Bouncer, l’Undertaker et Lonesome. Génial !

    kurdy1207 Le 23/01/2018 à 08:44:51
    Lefranc - Tome 27 - L'Homme-oiseau

    Histoire sans saveur et totalement loufoque. En plus, on sent que Borg est présent uniquement pour rappeler son existence et pour dire au lecteur... attention, c'est lui le méchant. Grosse déception que cet album.

    kurdy1207 Le 19/01/2018 à 08:43:18
    Ira Dei - Tome 1 - L'Or des caïds

    Voici une histoire pour le moins originale au vu du scénario. Tancrède le Normand est sans doute un artiste de la manipulation et un arriviste de haut vol. Il s’appuie sur une petite troupe de mercenaire et va savoir, grâce à son génie militaire, se rendre indispensable. Il évite de se faire appeler Robert… A-t-il quelque chose à cacher. L’histoire se déroulant en 1040 et en Sicile, il ne peut s’agir de Robert 1er de Normandie dit Robert le diable ou le magnifique décédé en 1035 ?

    Je lis beaucoup de louanges concernant le dessin de Ronan Toulhoat sur cet Ira Dei. Pourtant, il m'a moins emballé que dans le Roy des Ribauds. Cela reste néanmoins un graphisme de qualité.

    Cette Bd a le mérite d’être captivante et sait rendre le lecteur impatient avec les multiples questions qu’il peut se poser. La suite est donc très attendue.

    kurdy1207 Le 18/01/2018 à 13:54:50
    Lonesome - Tome 1 - La piste du prêcheur

    J’aurais pu écrire l’avis de Kergan666 car c’est également mon ressenti. J’adore ce que fait Yves Swolfs, chouette un nouvel album, de bons dessins (mais…), une histoire avant-guerre de sécession (moment de l’histoire peu utilisé en BD). Et au bout du compte ? Pas de la déception, et même si c’est un bon album il y a un brin de contrariété. La suite est quand même très attendue.

    kurdy1207 Le 15/01/2018 à 08:21:01
    Olympus Mons - Tome 3 - Hangar 754

    Il aura fallu ce troisième tome pour qu’il se dégage enfin quelque chose de cette histoire. Avant de m’avancer un peu plus je crois qu’il est bon d’attendre le prochain album. Néanmoins, j’ai trouvé celui-ci beaucoup mieux équilibré entre textes et dessins ce qui lui donne une meilleure fluidité dans la lecture. Du coup, j’ai hâte de savoir ce que M. Bec réserve à la cosmonaute, la survivante de la planète rouge.

    kurdy1207 Le 15/01/2018 à 08:11:16
    Colonisation - Tome 1 - Les naufragés de l'espace

    Je n'ai pas du tout accroché à cette histoire qui est un peu brouillonne. Le dessin n'est pas mauvais en soi mais il manque un je ne sais quoi... Je lirai le 2ème tome en librairie avant de l'acheter (ce qui m'étonnerait beaucoup, mais sait-on jamais !).

    kurdy1207 Le 14/01/2018 à 13:22:09
    Bouncer - Tome 10 - L'Or maudit

    François Boucq nous offre un génial Bouncer pour ce début d’année. Tous les ingrédients d’un grand Western sont réunis. Un quiproquo, une carte au trésor, des bandits, les militaires français de l’empereur du Mexique, des indiens et une poursuite entre tous les protagonistes. Pas le temps de souffler, de s’ennuyer et les 80 pages passent à une vitesse vertigineuse. Quand nous savons que la suite et la fin arrivent au mois de mars… merci M. Boucq et chapeau bas !

    kurdy1207 Le 12/01/2018 à 08:38:34

    Je me situe entre les avis de Narayan et Herve26. Entre une histoire cruelle mais émouvante et un album trop long effectivement.

    L’intégralité des mots dans le cahier que les garçons cherchent désespérément à connaître n’est pas très importante. Ce qui l’est, et que nous apprenons vers la fin c’est le message du père. Oui, je vous ai élevé durement et j’ai tenté de vous protéger mais tout cela a été fait par amour et pour vous préparer à affronter un monde implacable.

    Dans cette histoire, j’ai trouvé assez comique le Dieu TropKool qui fait certainement référence aux plaisirs du monde d’aujourd’hui où chacun se raccroche en laissant de côté une partie de la population crever dans sa pauvreté (montrée dans le livre par ces personnes attachées à des poteaux par le cou). On festoie, on rigole et on bouffe à petit feu ceux (ici le cannibalisme avec une partie des visages grignotés) qui n’ont pas les moyens. Cette histoire, sous couverture d’un monde apocalyptique, est une véritable allégorie du monde d’aujourd’hui.

    Concernant le dessin, on peut le trouver par moment minimaliste. D’ailleurs, on ne lit pas ce pavé pour le dessin et on ne s’extasie pas devant le talent graphique de Gipi. Non, c’est un ensemble que j’ai du mal à totalement apprécier malgré les idées véhiculées. Cet album et son dessin sont à l’image de l’histoire… rudes. Mais c’est un cadeau de l’un de mes fils pour Noël et à ce titre, il a une bonne place dans la bibliothèque.

    kurdy1207 Le 11/01/2018 à 13:42:26

    Pas du tout emballé par cette histoire qui me semble totalement farfelue.

    Tous les enfants qui naissent sont blonds quels que soient les parents qui les conçoivent. Cela tient du délire, mais pourquoi pas après tout. On pourrait aussi imaginer un virus qui s'attaque uniquement à un type de gène pour éliminer une partie de la population.

    Ce qui m'a vraiment troublé, c'est de n'avoir trouvé aucun personnage vraiment attachant.

    Ça se lit... une fois... pas plus. Voilà, j'ai trouvé la note : Correct, sans plus.

    kurdy1207 Le 10/01/2018 à 08:55:47
    Le trône d'Argile - Tome 5 - La pucelle

    Ce qu'il faut souligner avec ce 5ème album du trône d'argile c'est la qualité du dessin. En le comparant avec le tome 1, on voit une progression assez phénoménale. Théo devient un dessinateur vraiment incontournable et chacune des BD auxquelles il participe est un délice.

    Quant à l'histoire, sur fond de guerre de cent ans, elle continue à nous maintenir en haleine. L'idée de la manipulation de Jeanne pour lui faire apparaître des saints et saintes qui n'en sont pas est très originale et certainement plus vraisemblable que la réalité. Nous voilà donc avec notre illuminée à la recherche de nobles agréments pour partir "sauver" le dauphin et le royaume de France.

    Le seul regret et cela depuis le premier album c'est certainement l'afflux de texte qui ne correspond pas à l'idée que je me fais de la bande dessinée. C'est un avis très personnel, mais le dessin devrait raconter et se substituer au texte dont la présence ne devrait que le servir. Les pages 31, 35, 40 et 54 sont de bons exemples de ce qu'il ne faudrait pas faire. Ensuite, l'histoire avec un grand H ne peut sans doute se contenter de cela et c'est sans doute la grande difficulté à laquelle sont confrontés les auteurs.

    kurdy1207 Le 08/01/2018 à 13:32:25
    Les beaux étés - Tome 2 - La Calanque

    Comme dit si bien Pierre quand il a son père au téléphone : « le bonheur ça ne se raconte pas ». Voilà, je crois que tout est dit, pas besoin de discourir sur ce deuxième album. Il se suffit à lui-même.

    L’amour, la tendresse, la complicité des personnages donnent le frisson. Ils savent profiter du bonheur présent et cela n’est pas si simple.

    A chaque époque ses moments de joie mais ceux racontés ici, avec cette manière de vivre, cette nature presque idyllique, semblent bien révolus. C’est beau…

    kurdy1207 Le 05/01/2018 à 17:39:10
    Ter - Tome 2 - Le guide

    D’un premier volume très poétique nous passons à un cataclysme sans garde-fou. Cela surprend et raye d’un seul coup d’un seul l’histoire tel que l’on pouvait se l’imaginer. Est-ce un bien, est-ce un mal, le scénariste est seul maître à bord. Je pourrais être déçu tellement le premier tome m’avait émerveillé.

    En comparant les dessins des deux tomes, on se rend compte qu’il y a un léger moins bien. Mais peut-être que cela provient de la froideur de l’intérieur du vaisseau Jupiter qui nous est offert. L’histoire proposée est complètement folle et totalement irréelle. Un cocktail de la Druuna de Serpieri, des mondes de Léo mélangés avec un shaker Jules Vernes. Le résultat nous offre un monde de l’improbable tellement séduisant.

    Mandor est le « prophète » que le monde extérieur du vaisseau Jupiter attend. Il s’est passé tellement de siècles pour que le vaisseau se régénère suite à une guerre galactique que le jour où celui-ci est définitivement réparé le monde extérieur, sorte de croute avec sa propre atmosphère, s’écroule.

    Mandor que la population voulait tout d’abord trucider en le rendant responsable des « tremblements de terre » va guider celle-ci à l’intérieur du vaisseau. Mais personne n’est présent pour les réceptionner à l’exception du vide et de la froideur d’un monde métallique. Une petite poignée de personnes menée par Mandor va alors partir en exploration afin de trouver des survivants. Bien mal leur en a pris…

    C’est un deuxième tome bien différent. Plus froid, celui-ci assassine la poésie du premier volume et le mot n’est pas trop fort. Mais la qualité est toujours là et j’avoue que je ne m’attendais pas du tout à ça. Et j’ai sacrément envie de connaître la suite.

    kurdy1207 Le 05/01/2018 à 11:11:47
    La quête de l'oiseau du temps - Tome 9 - L'emprise

    Des dessins toujours aussi magnifiques, une magie de tous les instants, des personnages plus incroyables les uns que les autres et une fin d’histoire triste et pleine d’espoir.

    Évidemment, notre chevalier Bragon avec cette perte de mémoire n’est plus lui-même et il peut paraître passif voire par moment totalement amorphe. Cependant, le plaisir à la lecture de cet album et à la vue de ces superbes cases est bien présent.

    J’ai du mal à comprendre les quelques avis désabusés. Je ne trouve pas que le scénario soit sans surprises puisque celles-ci émaillent l’histoire et la rendent captivante.

    Alors, combien d’années à attendre pour s’émerveiller encore ?

    kurdy1207 Le 04/01/2018 à 11:08:47
    Commissaire Kouamé - Tome 1 - Un si joli jardin

    Du vrai théâtre de boulevard ce commissaire Kouamé. Ça part dans tous les sens, c'est parfois drôle, ça fait sourire et au bout du compte ça fait plouf et on se dit tout ça pour ça !

    kurdy1207 Le 04/01/2018 à 10:33:59
    Sara Lone - Tome 3 - Sniper Lady

    Fer de lance des éditions Sandawe, Sara Lone ne déçoit jamais. Ce troisième tome est à la hauteur des deux premiers. Chez un grand éditeur cette série aurait pu s'élever à la hauteur de XIII. Je ne connais pas les ventes mais sans aucun doute cela mériterait mieux. N'ayant pu être édinaute des trois premiers albums, je suis heureux de l'être du quatième. Sur fond de guerre froide à Cuba, ce tome aurait pu s'appeler "Manipulera bien qui manipulera le dernier".

    kurdy1207 Le 28/12/2017 à 13:36:23
    La horde du Contrevent - Tome 1 - Le Cosmos est mon campement

    Chapeau bas, Monsieur Henninot, pour cette transposition en BD du merveilleux roman d’Alain Damasio.

    J’ai d’abord voulu m’attaquer au roman avant de me lancer dans la BD et avoue avoir lutté contre le « furoman » avec ma horde de neurones. Et le combat a été rude ! Quelle complexité dans cette écriture où l’on doit s’adapter sous peine de succomber et de tout envoyer valdinguer.

    Le premier quart du roman met à rude épreuve vos nerfs tant il faut se forcer à ne pas abandonner. J’ai failli demander grâce devant tous ces mots inventés ! Un mélange de plusieurs mots en donnant un seul ! Il faut que le cerveau s’adapte mais une fois ce tour de force réussi cela devient magique (merci quand même à Éric Henninot de ne pas avoir sombré dans cette folie qui aurait coulé d’entrée la BD).

    Alors évidemment je n’ai pas retrouvé exactement ce que j’ai lu mais qui pourrait raconter cette histoire sans s’emmêler. Il s’agit ici de la transposition d’Éric Henninot, de sa compréhension du roman, de sa vision des évènements.

    Les personnages ne sont pas tous comme je les avais imaginés mais c’est une réussite totale. Golgoth est fantastique et j’attends avec impatience la joute oratoire de palindromes avec Caracole qui est certainement le personnage le plus attachant du roman. Comment l’auteur va-t-il représenter la tour d’Aer et le passage absolument sublime où la horde traverse en plusieurs mois un océan parsemé d’îles et d’embûches ? Plusieurs autres passages sont attendus avec délectation.

    Combien de volumes pour transformer l’écrit en images ? J’espère qu’il y en aura encore au moins quatre ou cinq pour ne pas être déçu. Pour le moment ce n’est que du bonheur. Mille fois bravo !

    kurdy1207 Le 20/12/2017 à 08:53:58
    Lefranc - Tome 25 - Cuba libre

    Vraiment pas désagréable cette histoire de Lefranc si on ne se pose pas trop de questions car le scénario nous propose tellement de points invraisemblables que cela en devient drolatique. Pourtant, en écartant ces invraisemblances c'est assez passionnant. Avis mitigé donc mais bon album tout de même.

    kurdy1207 Le 18/12/2017 à 15:10:21
    Jhen - Tome 16 - La Peste

    Jhen et son compagnon Venceslas arrivent dans la ville de Trani afin d’aider à la restauration de l’église San Nicola Pellegrino. Le mécène Madame Lucrezia Orsini s’occupe du financement du projet.

    Quelques jours auparavant un marin arrivant de Gênes est étrangement décédé dans une taverne. Un barbier a tenté une saignée afin de le sauver mais celle-ci sera la source d’une propagation de la peste.

    Le mari de Lucrezia Orsini a emprunté l’argent du mécénat auprès d’un usurier Juif. Celle-ci voit alors une occasion en faisant porter le chapeau de l’arrivée de la peste aux juifs de ne pas rembourser l’emprunt et de satisfaire la haine qu’elle leur porte. Elle soulève ainsi la population mais, c’est sans compter sur Jhen qui va tout faire pour contrer Lucrezia.

    Décidément, le dessin de Teng a donné une autre dimension à cette Série. Le scénario est aussi bien ficelé et on suit cette histoire avec passion où la population de confession juive est une fois de plus victime des idées reçues.

    kurdy1207 Le 18/12/2017 à 08:34:21
    Les beaux étés - Tome 1 - Cap au Sud !

    Cette histoire est magique et émouvante. Elle fait remonter des souvenirs de départ en vacances avec la 4L de ma mère ou le simca break de mon père (et le strapontin dans le coffre où on mettait le petit dernier c’est-à-dire moi).

    Les chants dans la voiture où nous chantions (hurlions !) en cœur la maladie d’amour, la ballade des gens heureux, Vanina ou le chemin de papa me reviennent en tête comme si c’était hier et la nostalgie des années 70 m’étreint le coeur.

    Cette histoire fait aussi remonter des moments encore plus personnels où l’on tente de sauver ce qui ne peut plus l’être. Quoiqu’ici les parents y arrivent… l’amour était toujours présent.

    Zidrou nous montre et démontre que l’on peut trouver le bonheur dans les choses simples de la vie. Quand on regarde en arrière, on se rend compte qu’un rien pouvait apporter la joie. Pas d’Internet, pas de vidéo à la demande, pas de portable et les réseaux sociaux n’étaient pas virtuels.

    A se demander aujourd’hui si ce monde a réellement existé. Etaient-ce de vrais moments avec lesquels Zidrou nous enchante où un conte qui cherche son inspiration dans des temps anciens pourtant si proche. Comme dirait l’autre « c’est con le bonheur car s’est souvent après que l’on sait qu’il était là ».

    Merci Zidrou, merci Jordi Lafebre pour ces beaux étés qui me rappellent ceux que j’ai vécu. Ici, pas de violence, pas de complot, mais une histoire de famille comme tant d’autres avec de l’amour, de l’amour, de l’amour.

    kurdy1207 Le 11/12/2017 à 13:40:57
    Lefranc - Tome 5 - Les portes de l'enfer

    L’apocalypse et le diable forment un duo de choc dans ce cinquième tome de Lefranc. Notre journaliste se retrouve dans une histoire d’anticipation saupoudrée de maléfices en tous genres. Je continue ma découverte du personnage et les premiers albums sont vraiment à la hauteur des premiers Alix même si je préfère ce dernier. J’ai d’ailleurs remarqué un petit truc page 20 case 4. Si on cache la chevelure de Lefranc… diantre, le visage d’Alix apparait. Comme quoi, il est toujours dur pour un dessinateur de sortir de son univers.

    kurdy1207 Le 11/12/2017 à 13:28:29
    Jhen - Tome 15 - Les portes de fer

    Je n’ai jamais vraiment accroché au dessin de Jean Pleyers aussi, Jhen n’était pas une série faite pour moi.

    Mais avec Paul Teng c’est autre chose. Son dessin a su moderniser le personnage et il a surtout apporter du mouvement ce qui manquait cruellement. Le scénario de Jerry Frissen ne gâte rien.

    Du coup nous nous retrouvons avec un très bon album mêlant le courage, l’amitié, l’aventure ainsi que les plus bas instincts. Hongrois et Ottomans s’affrontent pour une croix et beaucoup périront pour se l’approprier ou la récupérer.

    J’ai adoré ! Il manque un je ne sais quoi pour en faire un excellent album. Mais maintenant c’est certain, si les auteurs restent les mêmes, Jhen va devenir une de mes séries préférées.

    kurdy1207 Le 07/12/2017 à 08:48:14
    Alwilda - Tome 1 - Naissance d'une Walkyrie

    Nous apprenons toujours quelque chose dans les BD signées Jean-Yves Mitton et sa définition de la walkyrie m’était totalement inconnue. Je pensais qu’il s’agissait uniquement de divinités scandinaves. A priori, nous aurions aussi affaire à des femmes chassées de leurs villages qui pour survivre devenaient des guerrières.

    L’histoire nous raconte la vie de l’une d’entre elles Alwilda amenée à devenir une pirate de légende. Son caractère et sa volonté ne sont pas sans nous rappeler ceux d’Ambre l’héroïne de Vae Victis. Cet album est partagé en trois volets. Le premier nous montre comment Alwilda va protéger son frère Olaf pour que celui-ci puisse succéder à son père et devenir roi. Pour y arriver, elle va affronter et humilier Bjorn une brute épaisse qui aimerait prendre la place promise à Olaf.

    Le second volet tourne autour du mariage contraint d’Alwilda et Alf un prince Danois avec lequel son père désire faire une alliance. J’ai trouvé que les textes de cette partie de l’album n’étaient pas au niveau du dessin. Simplet et passablement vulgaire ce qui vient entacher l’ensemble.

    Lors du troisième et dernier volet, Alwilda aidée de l’esclave Hilde-la-Colosse prend possession du bateau devant la mener au royaume d’Alf. L’action est au rendez-vous et notre héroïne parviendra à s’échapper grâce à son frère Olaf qui protègera sa fuite des intentions néfastes de Bjorn. Le texte est à nouveau de qualité (sans être génial…) mais franchement, c’est toujours un plaisir que de retrouver ce super dessinateur à l’œuvre.

    Le dessin de Mitton se reconnait tout de suite et l’on pourrait se croire dans une suite des chroniques barbares. Si on aime ce style d’histoire et son style graphique, on s’y plonge avec délice. Je suis très curieux de la suite qui sera donnée à la saga. Car historiquement, il y aurait plusieurs versions concernant la relation entre Alf et Alwilda. Alors, vont-ils s’épouser et devenir roi et reine du Danemark où Alwilda va-t-elle simplement devenir pirate pour échapper à son mariage forcé avec Alf ??? je parie sur la deuxième version.

    Malgré des textes pas toujours au niveau, je vais attribuer 4/5. Je sais, c’est du parti pris.

    kurdy1207 Le 04/12/2017 à 17:44:57
    Lefranc - Tome 28 - Le Principe d'Heisenberg

    Je continue à découvrir ce bon vieux Lefranc avec le dernier album qui est plutôt agréable à parcourir. Je trouve le dessin superbe et cette histoire d’espionnage est très bien ficelée. Il manque juste un poil d’action supplémentaire pour en faire un excellent album. On prend beaucoup de plaisir avec cette histoire. Laissez vous tenter. (3,5/5)

    kurdy1207 Le 01/12/2017 à 08:14:25
    Lefranc - Tome 4 - Le repaire du loup

    Je n’avais encore jamais lu un Lefranc de ma vie et je n’ai pas été déçu. Il faut dire que le scénario est du Martin de la belle époque et les dessins de Bob De Moor sont d’une grande finesse. L’histoire de vengeance qui nous est proposée est des plus classique mais cela n’enlève rien au plaisir de la suivre. Je pense poursuivre ma découverte du personnage.

    kurdy1207 Le 29/11/2017 à 08:14:59
    Nestor Burma - Tome 12 - L'homme au sang bleu

    Certes le graphisme de Moynot n’est pas au niveau de celui de Barral et encore moins avec ce nouvel album. Cela sent un peu l’alimentaire...

    Cependant le tout est agréable à lire et l’on sourit souvent aux délicieuses réparties de Nestor Burma. De plus, comme l’histoire se passe sur la côte d’azur cela nous propose des répliques un peu plus « chantantes ».

    Pour conclure, Moynot nous propose une vision de « L’Homme au sang bleu » de Léo Malet plutôt réussie au moins sur la partie scénaristique. Par contre, une alternance avec Barral pour les albums suivants serait bienvenue pour laisser à Moynot le temps de faire des dessins de qualité.

    kurdy1207 Le 23/11/2017 à 08:15:35
    Lady S. - Tome 13 - Crimes de guerre

    Cet album nous offre une fin palpitante avec coup de théâtre sur coup de théâtre. Philippe Aymond signe là un excellent scénario et pour moi le meilleur Lady S de la série.

    Membre d’Action 19, notre héroïne Shania Rivkas se rend à Paris pour essayer de faire arrêter un colonel du Malawi qui perpétue depuis plusieurs années des exactions sur les populations locales. Une première tentative pour l’arrêter va se solder par un échec et celui-ci va pouvoir s’échapper pour rejoindre l’ambassade du Malawi. Avec l’aide de la CIA, Lady S va alors faire une tentative d’enlèvement du colonel à l’ambassade. Malheureusement, la CIA, comme bien souvent, joue un double jeu.

    Des retournements de situation en veux-tu en voilà, un pourri de la CIA qui manipule Shania, que l’on retrouvera certainement dans des histoires futures, de l'action, des dessins précis et de plus en plus réussis, voilà une somme d’ingrédients pour un tome de haute volée. Si cela doit-être le rythme de croisière des futurs albums de la série Lady S, alors nous allons nous régaler. Superbe !

    kurdy1207 Le 22/11/2017 à 08:13:32
    Katanga - Tome 2 - Diplomatie

    Toujours aussi extra cette série ! Dessins géniaux et scénario qui déchire. Bob Denard, sort du corps de Fabien Nury ! On pourrait effectivement croire qu’il s’agit des souvenirs de l’aventurier et ex militaire français au Katanga.

    Politiques véreux et crapules en tous genres s’affrontent et se déchirent dans cette fabuleuse BD. De très haut niveau ! Rhaaaaa, encore un an à attendre pour avoir la suite ! Bravo les artistes.

    kurdy1207 Le 21/11/2017 à 08:23:34
    Le grand Mort - Tome 7 - Dernières migrations

    Il y a beaucoup d’impatience dans les commentaires que j’ai pu lire concernant cet album. Oui, nous pouvons considérer que l’histoire traîne en longueur. Mais les dessins sont toujours un véritable délice.

    Outre l’histoire principale, dans ce monde post apocalyptique, les auteurs nous montrent la cruauté qui s’installe entre des êtres humains qui vivaient ou qui arrivaient à vivre ensemble. Qui abandonnerait un enfant seul sur une plage aujourd’hui s’il était le rescapé d’un naufrage ? Mais dans des conditions extrêmes où l’on doit survivre, quel serait le plus fort l’égoïsme ou l’amour ?

    J’ai trouvé que cet album amenait beaucoup de sujets de réflexion et la fin de ce tome 7 ouvre des perspectives intéressantes pour la suite. Pour info, il me semble avoir lu dans une revue que cette série, qui s’est prolongée, s’arrêterait au tome 9. Alors pour les impatients, il ne vous reste plus longtemps à souffrir…

    kurdy1207 Le 20/11/2017 à 13:52:12
    Les vieux fourneaux - Tome 4 - La magicienne

    Toujours drôle, toujours efficace et toujours autant de plaisir à lire et regarder. Une mention spéciale sur le dessin et la vanne concernant Nadine Morano. Génial ! Ce n’est pas le meilleur des quatre albums déjà parus mais il tient bien la route.

    kurdy1207 Le 20/11/2017 à 13:46:36
    Colorado - Tome 1 - Navaja

    Quand on compare les notes liées aux avis avec l’évaluation donnée aux albums de « Colorado », on se rend très vite compte qu’un fou furieux s’est amusé à créer une dizaine de comptes voire plus pour descendre la série.

    Ce même imbécile heureux s’est même attaqué à toutes les série de M. Ramaïoli comme le mythique « Zoulouland » dont tout le monde cherche en vain les trois derniers tomes et le génial « Indien Français ». Évidemment, les aficionados de Georges Ramaïoli, dont je fais partie, ne se laissent pas avoir.

    L’abruti de service a certainement été rejeté lors d’une dédicace. Il faut dire que celles de M. Ramaïoli sont recherchées. Les albums de celui-ci sont pour beaucoup devenus des raretés. Alors quelques grippe-sous achètent chers lesdits albums, les font dédicacer et les revendent à prix d’or. C’est à vomir…

    Alors que vaut ce premier « Colorado » ? Plus que 1,4 / 5 sans aucun doute. Ma note ? 3,5. Pourtant j’ai mis 5 pour essayer de pallier un petit peu à l’escroquerie (mais je n’ai qu’un compte). Les dessins sont superbes comme d’habitude. Le scénario aurait pu être écrit pour un western spaghetti des années 70. Et il y en a eu des bons.

    Alors, NE VOUS LAISSEZ PAS AVOIR PAR LES NOTES ! Georges Ramaïoli et son scénariste Jean-Yves Mitton valent mieux que cela. Eux aussi font partie de la grande histoire de la BD. Et franchement, discutez avec Georges lors des salons BD. Il est charmant, fait de belles dédicaces… si on ne le prend pas pour un imbécile.

    kurdy1207 Le 20/11/2017 à 08:42:28
    Alix - Tome 36 - Le Serment du gladiateur

    Voilà un tome 36 d’Alix d’un très bon niveau qui fait suite à un tome 35 qui donnait de l’espoir. Un bon scénario servi par des dessins que j’ai trouvé remarquables. Un petit clin d’œil à la griffe noir et une fin dans la neige qui nous rappelle un autre album de la série. Franchement, ravi par cet album.

    kurdy1207 Le 17/11/2017 à 08:06:57
    Retour sur Belzagor - Tome 2 - Épisode 2/2

    Très bon diptyque bien que je sois un peu déçu par cette seconde partie un peu moins captivante. Cela n’enlève rien au graphisme de grande qualité. Dépaysement et imaginaire sont de mise et ce n’est déjà pas mal. Les amoureux de SF y trouveront leur compte.

    kurdy1207 Le 15/11/2017 à 13:53:28

    En 2006 était sorti en téléfilm « Le temps des secrets », ma foi pas mal réussi, avec un brin de poésie en moins en comparant avec les films d’Yves Robert « La gloire de mon père » et « Le château de ma mère ».

    Il faut dire que l’on quitte la beauté de l’arrière-pays et la bastide pour le lycée Thiers à Marseille. Pour la première partie, cela aurait pu s’appeler « Le temps des copains ». Lili est loin et petit à petit Marcel va se découvrir une autre vie et grandir. Il va défendre un ami contre une brute épaisse pour l’honneur des boursiers et se découvrir courageux, puis, surtout, il va se dénoncer pour une faute qu’il n’a pas commis afin de protéger un ami de la violence de son père.

    Il est loin le temps où j’ai lu ce roman (comme les précédents et le suivant) mais il me semble qu’un pan entier a été occulté (qu’Yves robert avait situé dans son film « Le château de ma mère ») celui du petit monstre Isabelle qui va rendre Marcel complètement gaga. Rien de grave car la BD ne perd rien en qualité. Le graphisme est toujours excellent, la poésie de la merveilleuse nature provençale n’est présente que partiellement mais cet album se lit et se visualise avec délice, une fois de plus. Morgann Tanco nous fait chaque année 80 pages de folie mais surtout de bonheur. Merci et Bravo !

    Alors vive 2018 et que vienne « Le temps des amours ».

    kurdy1207 Le 12/11/2017 à 16:03:24
    Chanbara - Tome 1 - La rédemption du samouraï

    Une ode au courage, au don de soi et au sacrifice. J’ai vraiment adoré le premier épisode de cette BD.

    Tetsuo doit partir à la poursuite de son maître samouraï Jubei Shimada qui a abandonné son poste. Celui-ci l’a pourtant fait pour une bonne cause mais devra faire face à son destin en se faisant Hara-Kiri pour donner du crédit à son élève qui dévoilera un complot.

    Images fortes, quelques notes humoristiques apportées par Maître Ichi (une sorte de Yoda japonais) qui aidera Tetsuo et Jubei contre une armée de brigands qui terrorise la région du Daimyo (gouverneur de région) leur maître à tous.

    Il semblerait que les auteurs se soient inspirés des films de Kurosawa pour nous offrir cette histoire. C’est une grande réussite et un vrai régal. Vous avez aimé Okko, Samurai ? Alors n’hésitez pas à lire Chanbara.

    kurdy1207 Le 12/11/2017 à 15:43:16
    Thorgal (Les mondes de) - Kriss de Valnor - Tome 7 - La montagne du temps

    Un scénario intelligent pour tenter de ramener Kriss de Valnor auprès de son fils avec des dessins de qualité même si le graphisme de certains personnages (je pense ici à Jolan) a été modifié. On sent que Xavier Dorison possède son sujet, connait bien l’histoire et sait déjà comment rejoindre la série mère.

    En relisant Thorgal depuis l’apparition de Kriss de Valnor et la série parallèle de cette même Kriss… je dois dire que je suis un peu perdu.

    kurdy1207 Le 12/11/2017 à 15:30:57
    Les tuniques Bleues - Tome 61 - L'étrange soldat Franklin

    Le scénario est intéressant mais mal exploité à mon avis. On s’ennuie un petit peu.

    Il serait peut-être temps de fermer la page de la guerre de sécession pour faire revenir le sergent et le caporal dans un fort de l’ouest avec leurs amis Brian et Tripps. Un quatuor pour redonner de la vigueur à un couple qui s’est déjà tout dit. Ce qui permettrait, si c’est ce qu’ils désirent, à Lambil et Cauvin de passer la main.

    Il faut savoir être honnête avec soi-même et se dire que l’on ne pas être après avoir si bien été. Trouver les bons successeurs en organisant un concours peut-être ? Les jeunes talents ne manquent pas et un saupoudrage d’humour récent (non vulgaire) redonnerait du peps à la série.

    Le dessin devient moins sûr d’album en album et les scénarios donnent l’impression de tourner en rond. Alors messieurs, il faut savoir un jour laisser partir ses enfants et se satisfaire de les voir bien grandir. Mais surtout n’oubliez pas que les fans des tuniques bleues ont apprécié votre travail.

    kurdy1207 Le 10/11/2017 à 08:09:36
    L'expédition - Tome 3 - Sous les larmes sacrées de Nyabarongo

    Exceptés le lieu et l’époque où se déroule l’action Il y a de « L’homme qui voulut être roi » de Rudyard Kipling dans cette expédition.

    Cette aventure va modifier bien des comportements chez les déserteurs romains qui ont soif de richesses et de pouvoir. Marcus après deux ans de coma va affronter à mains nus un lion dans l’arène et son succès lui ouvrira les portes de la royauté. Où le mènera l’ivresse du pouvoir ? Suite au prochain album.

    Aventures captivantes et passionnantes qui donnent envie de connaître la suite (dans trois ans ???). Concernant le dessin, Marcelo Frusin fait le job mais sans plus et c’est peut-être le seul regret.

    kurdy1207 Le 09/11/2017 à 08:14:27
    Tango (Xavier/Matz) - Tome 1 - Un océan de pierre

    Une belle surprise que ce Tango. Ce premier album semble structurer la suite des aventures futures entre Tango et le privé qui l’aide, dans ce premier tome, à délivrer un enfant de ses kidnappeurs. Ce privé n’est autre que l’oncle du gosse. Celui-ci va apprécier la manière dont Tango va se comporter et lui proposer, à la fin du livre, une sorte d’association. Nous voici donc avec un nouveau couple de héros qui n’est pas sans rappeler Bernard Prince et Barney. Et si le gamin est amené à les rejoindre, nous aurons notre Djinn.

    Cette BD est d’un graphisme très conventionnel (Largo Winch, Niklos Koda) est de bonne facture. Très agréable à parcourir et très captivante, cette aventure nous dévoile déjà quelle sera la méchante qui devrait être récurrente dans les aventures de Tango (à moins qu'elle ne meure dans le désert mais cela m’étonnerait).

    Les auteurs n’ont pas été avares dans cette histoire ce qui permet qu’elle soit non contrainte et prisonnière des 46 pages. Bref, que du bon !

    kurdy1207 Le 08/11/2017 à 08:28:53
    14-18 (Corbeyran/Le Roux) - Tome 8 - La Caverne du dragon (Juin 1917)

    Comme je le disais pour le précèdent album, cette série se bonifie à chaque nouveau tome. Et celui-ci, à aujourd’hui, est certainement le meilleur.

    L’histoire de Jules, Victor et Steven prisonniers des allemands travaillant chez la fermière Loreleï est tout simplement poignante. L’incompréhension entre les peuples se joue souvent sur des malentendus et l’amour entre deux êtres nous le prouve malgré une conclusion tragique.

    Et que dire de l’histoire parallèle de ce sergent sans foi ni loi qui pour se protéger et cacher sa peur se montre intraitable et ignoble envers ceux qu’il commande. Sa fin horrible ne sera que justice.

    J’étais fâché avec les dessins édulcorant la réalité de la saleté qui régnait dans les tranchées. Mais la double page au début de l’album proposée par le « soldat dessinateur » est d’un réalisme à faire frémir.

    kurdy1207 Le 07/11/2017 à 08:24:11
    Angel Wings - Tome 4 - Paradise birds

    Angela doit conduire une pin-up sur une île utilisée comme base de repos par les américains (je ne savais pas que cela avait existé mais cela me semble logique). Mais cette mission est une couverture. Angela participe en réalité au transport d’un japonais qui sert de liaison entre américains et nippons concernant des tractations pour une capitulation.

    De l’aventure, un peu d’humour avec une pin-up déjantée et un capitaine William Fowler toujours aussi taquin, et des moments de tendresse et d’amitié entre ce même capitaine et Angela.

    Encore de magnifiques représentations de l’aviation durant la seconde guerre mondiale. Yann et Hugault continuent, pour notre plus grand bonheur, les aventures d’Angela et vont certainement bientôt nous livrer les raisons du décès de sa sœur Maureen. Déjà les quelques révélations dans cet album nous les dévoilent… presque.

    kurdy1207 Le 06/11/2017 à 13:35:46
    Murena - Tome 10 - Le Banquet

    Theo est largement au niveau du regretté Philippe Delaby avec un graphisme de très grande classe. Néron a ici un visage beaucoup plus anguleux comme beaucoup des personnages et c’est ici peut-être la différence entre les deux dessinateurs. Mais quel délice que de regarder le travail effectué par Theo. Coté scénario, Jean Dufaux nous à concocté une histoire où Murena a de nouveau les faveurs de César jusqu’à, la malchance aidant, les perdre encore. Bravo messieurs pour cette suite qui aurait, je pense, ravi Philippe Delaby.

    kurdy1207 Le 05/11/2017 à 22:17:06

    Personnellement, ce Batman je l’ai adoré.

    Généralement quand je lis un comics de super héros, je suis très vite dépassé par les scénarios qui me semblent confus et l’incompréhension sur la structure des cases me gagne rapidement aussi.

    Alors, ici, pour moi, avec cette structure à l’européenne c’est un vrai bonheur. Le dessin de Marini est comme toujours d’excellente qualité avec une histoire qui coule de source et contrairement à un autre avis, je ne trouve pas que celle-ci manque de rythme.

    Voilà un Batman tel que je l’admirais et le percevais quand j’étais enfant dans les années 70. Alors j’attends le deuxième tome avec envie. Et le Joker… franchement… il est génial.

    kurdy1207 Le 05/11/2017 à 15:59:57
    Mémoires de la guerre civile - Tome 2 - Tome 2

    J’ai vraiment du mal avec le graphisme de Ponzio. Ce n’est pas qu’il soit mauvais mais on a souvent l’impression de voir des photos de têtes sur des corps dessinés. C’est très spécial. L’histoire en elle-même, sans être vraiment captivante, est plutôt plaisante à suivre.

    kurdy1207 Le 03/11/2017 à 18:08:47
    Millénium Saga - Tome 2 - Les Nouveaux Spartiates

    Le seul regret dans cette suite, c'est la qualité du dessin. Atteindre la qualité de Man mais surtout Homs de la série Mère semble être une gageure pour Ortega dans ce deuxième album. Je pense qu'elle aurait pu au moins faire aussi bien que le tome 1.

    Le scénario est plutôt bon (il serait encore meilleur avec un peu moins de grossièretés) mais le poids de Millenium doit être un peu lourd à porter pour ce Millenium Saga. Dommage, car avec Homs ça aurait eu une autre gueule !

    kurdy1207 Le 02/11/2017 à 21:21:56
    Shi (Zidrou/Homs) - Tome 2 - Le Roi Démon

    J’avais déjà été impressionné par le premier tome, mais là… je suis sur le « cul ». Les dessins sont tout bonnement somptueux. Les visages des personnages sont expressifs au possible.

    Les premières pages nous plongent dans des bas-fonds à la Dickens… non mieux encore, à la Charles Palliser.

    Les vices poussés à l’extrême donnent une intensité à l’histoire presque suffocante. Qui est un monstre, qui ne l’est pas ! Ils le sont tous, dans l’accomplissement de la cruauté pure, de la bassesse ou dans la vengeance.

    La fange et l’ordure trônent en personnages principaux laissant à l’abandon les nobles sentiments presque à jamais effacés dans cet album sublime. Waouh ! Vite la suite.

    kurdy1207 Le 01/11/2017 à 09:09:00
    Le règne - Tome 2 - Le Maître du Shrine

    Un léger mieux dans cette histoire. Les dessins de Boiscommun sont toujours aussi impeccables. Tous les travers et qualités humaines ont été transposés à travers les animaux. J’ai parcouru cette BD avec plaisir et une fois la dernière page tournée je l’ai à nouveau feuilletée pour admirer les dessins.

    kurdy1207 Le 31/10/2017 à 14:31:53
    Solo (Martín) - Tome 3 - Le Monde cannibale

    Le Mad Max des rongeurs, c’est Solo. Prêt à tout pour venger l’enlèvement de sa femme et de ses enfants ainsi que leur mort. Martin Oscar nous livre une superbe histoire en trois tomes avec un dessin magnifique. Les pages défilent très vite tant les aventures de Solo sont trépidantes et poignantes. Dommages que celles-ci s’arrêtent avec ce troisième volume mais voici un auteur, que je ne connaissais pas, dont je vais suivre avec attention les prochains albums.

    kurdy1207 Le 31/10/2017 à 14:18:18
    Le fulgur - Tome 2 - Les survivants des ténèbres

    Génial, un Bec au meilleur de sa forme ! Cela nous donne un deuxième tome aussi bon que le premier. J’en arrive à me demander s’il n’aurait pas retrouvé un vieux manuscrit du père Jules !

    Un petit saupoudrage d’île mystérieuse et d’Hector Servadac dans cette histoire des abîmes, où les coups de théâtre se succèdent les uns aux autres, confirme que ces péripéties auraient pu être écrites à une époque aujourd’hui révolue.

    Une réussite totale où l’imaginaire devient le personnage principal. Oui vraiment, Jules Verne n’aurait pas renié cette aventure. La couverture est géniale autant pour le dessin que pour la texture du cartonné. Magique ! Merci ! J’adoooorrre !

    kurdy1207 Le 26/10/2017 à 08:49:48
    Ravage - Tome 2 - Tome 2/3

    Le dessin est loin d’être au top. Par contre, j’accroche plutôt pas mal à l’histoire avec la formation d’un clan et la naissance d’un chef. Ceux-ci vont, pour survivre et se protéger, commettre des horreurs qu’ils n’auraient jamais songé pouvoir faire quelques jours auparavant. Cela fait froid dans le dos et une digitalisation à outrance de notre société est, je pense, une porte ouverte à un énorme Blackout. C’est un autre sujet mais le résultat…

    kurdy1207 Le 20/10/2017 à 08:50:15
    Astérix - Tome 37 - Astérix et la Transitalique

    En lisant les éternels grincheux hostiles aux reprises, je préfère écrire que je suis heureux qu’Astérix et Obélix continuent leurs aventures. Soyons positifs, Ferri et Conrad ne nous livrent quand même pas un sous-produit. Il faudrait quoi ? Comme Tintin ? Arrêter la série pour ne pas, soi-disant, dénaturer le personnage ou saccager l’œuvre d’un artiste ? Je préfère dire merci pour ce bel album qui plait aussi aux plus jeunes (eh oui les enfants adorent, et c’est très important). La carte de la Gaule manque au début de l’album ? Et alors ? Ça en fait un mauvais album dès le début de l’histoire ? Il faut arrêter avec ces pauvres arguments. Tout n’est pas parfait, mais la voie tracée par les nouveaux auteurs, avec la bénédiction de M. Uderzo, est la bonne. Il y a encore quelques nids-de-poule… ils ne demandent qu’à être comblés par Jupiter !

    Scénario 4/5
    Dessin 5/5
    Franche rigolade 3,5/5

    Total 5/5 par Toutatis

    kurdy1207 Le 18/10/2017 à 08:07:36
    Eternum - Tome 3 - Ève

    On ne peut pas dire que c’est mauvais, ce n’est pas un chef d’œuvre non plus. L’histoire est intéressante mais avait-elle besoin de s’étirer sur trois albums ??? Le dessin est quelconque (dommage que Jaouen n’est pu continuer la série Nova où son dessin était excellent). Bec s’enlise dans des séries de seconde zone et c’est dommage car il est capable du meilleur (Sanctuaire, Sarah, Death Mountain, Le Fulgur).