Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les avis de - kurdy1207

Visualiser les 556 avis postés dans la bedetheque
    kurdy1207 Le 20/04/2019 à 16:56:05
    Androïdes (Soleil) - Tome 6 - Les déserteurs

    L’idée de départ est plutôt sympa avec ces deux robots qui vont déserter l’armée mise en place par les humains pour lutter contre les mantas. Mais, je n’ai pas accroché à cette histoire et à ces batailles de robots. J’ai l’impression que Bec se lancent dans des explications diverses tout au long des pages. Celles-ci nuisent à l’histoire plus qu’elles n’instruisent. Quant au graphisme « robotisé » d’Epion Campanella Avdisha, je le trouve en dessous de ce qu’il a pu nous proposer dans la série « Troie ». Un gros Bof pour ce tome 6 d’Androïdes.

    kurdy1207 Le 19/04/2019 à 08:16:45
    Méto - Tome 2 - L'île

    Meto et quelques compagnons, enfermés depuis plusieurs années, décident de fuir la « maison » où ils vivent sans connaître le but ultime des divers entraînements qu’ils suivent. Cette fuite réussie sera malheureusement ponctuée par plusieurs morts. Ces adolescents voient enfin la lumière et … la mer ! Ils sont sur une île et vont devoir survivre et s’adapter à cette situation et surtout aux personnes, anciens fuyards, qui les accueillent. Après quelques temps, Meto fera la connaissance du « Chamane » qui va lui demander son aide.

    L’histoire, pourtant simple, laisse entrevoir une certaine complexité dans les relations entre tous les protagonistes. Impossible de savoir vraiment avec qui chacun se positionne. A la fin de ce deuxième tome, Meto tombe dans un traquenard.

    Vraiment intéressante cette BD. Maintenant, il reste à connaître la fin que j’espère surprenante.

    kurdy1207 Le 16/04/2019 à 16:33:43
    Orcs & Gobelins - Tome 3 - Gri'im

    Même si Gri’im peut attirer une certaine sympathie pour un Orc, ce n’est pas cela qui nous fera un bon album.

    L’idée de départ me semble bonne mais, avec un graphisme en dessous des deux premiers tomes celle-ci prend du plomb dans l’aile. Le dessin n’est pas foncièrement mauvais mais il y a un décalage concernant le niveau des cases entre très moyennes et très bonnes. Ensuite, cela est subjectif comme remarque (surtout pour quelqu'un qui est nul en dessin) mais je n’ai pas vraiment pris de plaisir à cette histoire à cause de l’aléa graphique.

    Et Nicolas Jarry suit Jean-Luc Istin dans la forme négative. Il est autorisé de dire « c’était pas » mais il faut écrire « ce n’était pas ». Je fais aussi des fautes dans mes avis mais il me semble qu’un livre quel qu’il soit devrait être exemplaire.

    kurdy1207 Le 15/04/2019 à 09:58:56
    Orcs & Gobelins - Tome 2 - Myth

    Quoi de mieux que de choisir un gobelin quand il s’agit de subtiliser une pierre d’âme. Celle-ci contient les esprits des elfes noirs vaincus. Celle de Raal’yn contient l’esprit d’Altror’yn qui permettrait de retarder la mutation d’un elfe noir en monstre Murth’n Thun.

    Aussi un elfe noir ambitieux engage le gobelin Myth expert en chapardage qui va former une troupe avec trois de ses compagnons. Avec leur couleur de peau verte ces quatre-là me font un peu penser aux tortues ninja.

    Mais, on n’engage pas un roi de la perversité sans s’en mordre un jour les doigts. Myth n’a aucune conscience et a surtout la rancune tenace.

    Deuxième tome aussi passionnant que le premier. Myth est un vrai salopard mais son histoire est des plus délicieuse. On prend plaisir à suivre cette aventure drôle et narrée avec maestria par Sylvain Cordurié. Giovanni Lorusso nous a concocté un dessin somptueux où les mimiques de Myth montrent bien à quel personnage nous avons à faire. Que du bonheur !

    kurdy1207 Le 15/04/2019 à 08:59:55
    Orcs & Gobelins - Tome 1 - Turuk

    Turuk ou « tel est pris qui croyait prendre » !

    Suite à un combat aérien entre l’elfe Dalyam sur son aspic et Turuk sur un dragon, celui-ci tombe des airs sur une cité envahie par des goules.

    L’album commence dans une sorte de remake de « je suis une légende » où Turuk doit se protéger la nuit, instant que choisissent les goules pour sortir chercher leur repas…

    Il doit affronter aussi Dalyam qui souhaite le ramener en prison avec ses deux compères Rondar’r et Firr.

    Turuk en grand manipulateur, va se servir des uns et des autres pour essayer de sauver sa peau allant jusqu’à sauver Daylam… on ne sait jamais !

    J’ai adoré cet album qui ne manque pas d’humour. Il est vraiment dommage qu’Istin soit fâché avec la forme négative car cela saccade la lecture dans une narration pourtant excellente. Le dessin de Diogo Saïto ne gâche rien. Voilà un album que je relirai avec grand plaisir.

    kurdy1207 Le 11/04/2019 à 08:14:05
    Les maîtres inquisiteurs - Tome 6 - À la lumière du chaos

    J’ai vraiment trouvé cette fin de cycle touffue et brouillonne. Je me suis ennuyé et même endormi pendant la lecture. Autant ces enquêtes avec un maître inquisiteur et un elfe sont, pour la plupart, passionnantes, autant ce rassemblement en fin de cycle pour éclaircir l’ensemble me semble injustifié. Cela aurait pu se faire de façon plus subtile d’album en album. Définir exactement ce qui me gène est compliqué… Au final, j’espère que la fin du deuxième cycle sera moins « barbante ».

    kurdy1207 Le 09/04/2019 à 08:39:16
    Jason et la Toison d'Or - Tome 3 - Les maléfices de Médée

    Un bon troisième tome pour cette trilogie de la toison d’or.

    Médée en est la pièce maîtresse. De sa magie elle va aider Jason à vaincre les épreuves imposées par le roi, son père. Jason va bien entendu réussir les épreuves mais le roi refusera de lui donner la toison. C’est alors que Médée dans toute sa folie va commettre les pires atrocités pour que Jason et les argonautes puissent s’échapper.

    A la fin de cet album, Jason semble pardonner à Pélias l’usurpateur alors que, d’après mes lectures, cela n’est pas le cas. Il fallait bien clore la trilogie, mais de cette manière ???

    Quant aux atrocités de Médée, elles auraient bien valu une suite. Car entre Jason et Médée le ciel va s’assombrir…

    kurdy1207 Le 08/04/2019 à 13:09:41

    J’apprécie beaucoup ces albums de la jeunesse de Thorgal qui me paraissent d’un meilleur contenu que les derniers albums de la série mère. Ce septième volet n’y déroge pas. Thorgal par monts et par vaux recherche son amour Aaricia. Pour ce faire il est prêt à tous les risques et toutes les aventures.

    Yann assure dans son scénario et sait manier le suspense à bon escient. Je trouve excellente l’idée de faire intervenir des ambassadeurs arabes qui souhaitent ouvrir un comptoir pour commercer avec les vikings. Sans être innovant, cela amène de l’exotisme. Ceux-ci vont certainement être mêlés à leur dépens à une histoire qui ne les concerne pas.

    En comparant avec le précédent tome, on constate que Thorgal retrouve une certaine prépondérance dans l’histoire ce qui est très satisfaisant. Il ne faudrait pas non plus prolonger les albums où à chaque fin d’histoire Thorgal rate de peu son Aaricia. Sinon, cela risquerait de devenir lassant.

    kurdy1207 Le 08/04/2019 à 13:06:40

    A l’opposé de ce que l’on s’accorde à penser, l’apocalypse n’est pas la fin du monde mais l’espoir d’un monde meilleur dans des instants devenus difficiles. Il s’agit plus du renouveau d’un monde que de la fin du monde. D’où l’absurdité d’aller chercher sous l’un des panneaux de la tenture de l’apocalypse une date précise de la fin du monde, thème de l’album. Seule une certaine illumination des personnages peut les pousser à une telle absurdité et à des actes irréfléchis.

    Le scénario de Rodolphe est des plus intéressant et le dessin de Lucien Rollin de bonne facture. Cela n’empêche pas l’ennui par un manque de rythme tout au long de la BD.

    Je me suis procuré cet album lors de la visite du château d’Angers et de la fameuse tenture de l’apocalypse qui est vraiment impressionnante. Son histoire et l’histoire qu’elle raconte sont des plus intéressantes. Le guide actuel vous captive réellement en vous comptant panneau par panneau, un peu comme une BD, l’histoire de la lutte du bien et du mal.

    kurdy1207 Le 05/04/2019 à 08:38:27
    Sauvage (Meynet) - Tome 4 - Esmeralda

    Le capitaine de CastelBajac accepte une mission très compliquée et doit se séparer d’Esmeralda en l’envoyant dans un couvent où sont regroupées des orphelines.

    Deux choses importantes vont se passer dans ce tome. Le capitaine de CastelBajac à l’esprit chevaleresque va perdre, durant sa mission, tout ce qui faisait sa noblesse en donnant des ordres indignes du personnage des tomes précédents. Quant à Esmeralda, son amour pour le beau capitaine et son envie de liberté vont la pousser a des actes qu’elle pourrait regretter. Ses derniers mots dans cet album annoncent un tome 5 des plus sulfureux.

    Le dessin de Félix Meynet est toujours parfait mais il est dommage de nous faire plusieurs personnages aux visages si proches les uns des autres. Je trouve que cela apporte de la confusion.

    En revanche, et contrairement à l’avis de GimpUser, je trouve que cet album rehausse la série et que le scénariste a enfin trouvé sa trame. Il a su créer l’envie, en ce qui me concerne, de connaître la conclusion de cette série (ou du 1er cycle ?).

    kurdy1207 Le 03/04/2019 à 08:06:56
    L'ambulance 13 - Tome 9 - Pourquoi ?

    Un bon final avec l’arrêt des hostilités entre les allemands et les français qui va néanmoins entraîner quelques morts stupides supplémentaires. La haine entre les deux camps se fait ressentir à travers des soldats intransigeants mais l’équipe de Bouteloup fait son travail en aidant des blessés du camp adverse. Dans cet album beaucoup de comptes qui n’ont pu se régler durant les années de guerres trouveront ici une conclusion. Neuf albums qui rendent hommage à ceux qui ont sauvé des vies à leurs risques et périls. Ce qui fait, ma foi, une bien belle série sur un thème très dur.

    kurdy1207 Le 02/04/2019 à 14:05:09
    La grande Guerre des Mondes - Tome 3 - Les Monstres de Mars

    Un troisième et dernier Tome qui concentre l’histoire sur la destruction des martiens. Avec un final dans Paris et la tour Eiffel comme propagatrice d’ondes pour détruire les boucliers protecteurs des vaisseaux Extra-terrestres. Un album captivant avec un petit point négatif concernant le graphisme qui a perdu, je trouve, de sa superbe en comparaison du premier tome.

    kurdy1207 Le 01/04/2019 à 13:23:53
    Sara Lone - Tome 4 - Arlington Day

    Excellente série que Sara Lone ! Les éditions Sandawe offrent rarement des albums d’une telle qualité autant graphique que scénaristique. Même les couvertures et « l’objet » BD sont superbes. C’est alors normal que les albums se financent en moins d’une semaine.

    C’est vraiment dommage de voir s’arrêter là, pour le moment, les aventures de Sara. Erik Arnoux laisse entendre qu’une suite est toujours possible et la fin du quatrième album laisse à penser qu’elle se situerait au Vietnam.

    Je suis très satisfait d’avoir contribuer en tant qu’édinaute à cette série. J’en redemande et pense n’être pas le seul. Bravo messieurs Morancho et Arnoux.

    kurdy1207 Le 01/04/2019 à 08:15:47

    Une jeune femme débarque à l’aérogare de Newburyport pour obtenir un billet vers la planète Arkam. Les prix sont excessifs pour elle. Un seul moyen, faire une escale sur la planète Innsmüt.

    Mais il s’agit d’un subterfuge car celle-ci est un agent en mission d’observation suite à d’étranges événements survenus à Innsmüt. Elle va aller de surpises en surprises.

    Je ne connais pas la nouvelle de Lovecraft d’où est tirée la BD, mais celle-ci est plutôt bien réussie. Un bon one shot de science-fiction.

    kurdy1207 Le 01/04/2019 à 08:07:37
    Détox - Tome 1 - Tome 1

    Je ne sais que penser de cette BD outre que j’ai bien rigolé et que le graphisme sur tons sépia me plait beaucoup.

    Il s’agit en fait d’un monde de barges hyper connecté qui va à la rencontre d’un autre monde de barges hyper… hyper quoi d’abord ? Ces deux mondes me font peur. Le premier, je le connais très bien puisque j’affronte (oui il s’agit bien d’un réel affrontement) tous les jours ces êtres qui se pensent supérieurs à la recherche de l’économie réelle, sorte d’animal imaginaire qu’ils espèrent pouvoir dompter sans savoir vraiment à quoi il ressemble. Le plus souvent ces personnages sont odieux et tellement imbus d’eux-mêmes.

    Alors, moi le DSI d’un monde d’abrutis, dont hélas je fais intégralement partie, je ne suis pas très fier de mon PC, de mes deux portables, de mes tablettes et de mes smartphones (le pro et le perso). Car même si j’ai toujours refusé d’entrer dans le jeu pitoyable des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram,..), je vois bien que le monde d’aujourd’hui m’a enchaîné. J’entends déjà les voix qui me susurrent, mais bédéthèque, c’est un peu un réseau social, spécialisé d’accord mais réseau social quand même. Comme quoi, impossible d’y échapper.

    Des Matthias d’Ogremont, il y en a beaucoup et je les fréquente de loin en loin. Ils pensent avoir le monde dans leurs mains alors qu’ils ne sont que des marionnettes dans d’autres mains. Certains sont prisonniers de leur patrimoine et du bien-être de ceux qui les entourent. Trop réfléchir à son état reviendrait à imaginer son monde s’écrouler comme un château de cartes. La déchéance et le regard des autres c’est cela qui nous pousse à ne jamais freiner. Et pourtant, combien aimeraient tout recommencer et combien… recommencent. Personnellement, exploser une salle serveur à coup de batte de baseball, quel pied cela serait (doux rêve).

    Quand tous ces jeunes défilent pour la planète, seraient-ils prêts à abandonner ordinateur, smartphones, jeux vidéo énergivores. La critique est facile mais où sont les solutions. Aucun état ne rétro pédalera. Ce serait céder sa place sur l’échiquier mondial.

    Et ce cher Christian, qui a servi de modèle pour l’histoire de Matthias a-t-il des enfants de 18 et 20 ans qui sont dans les plus grandes écoles parisiennes qui coûtent une blinde ? A-t-on le droit d’abandonner et d’aller à la « détox » en disant à ses enfants « désolé, je n’ai plus de quoi payer ». Car si on travaille comme des forcenés c’est aussi pour leur avenir. Spirale sans fin que l’on a peur d’arrêter.

    Quand je regarde les passages de la BD avec la tarte aux pommes et les senteurs de sucre caramélisé et de cannelle, les mêmes flashs me viennent à l’esprit. D’autres de bonheur simple s’entrechoquent et révèlent un monde disparu ou le temps durait plus longtemps (et oui c’est possible).

    Il faut quand même dire que ces satanés objets connectés nous ont pourri même les vacances. Alors aujourd’hui, même si les mails et les SMS s’accumulent pendant ces moments familiaux… c’est tant pis pour eux. La détente avant tout et nul n’est indispensable.

    Je suis très curieux de connaître la suite de détox. Cette BD me touche de prêt, me fait rire en me donnant envie de pleurer. Comme on ne pleure que sur soi-même autant avancer.

    kurdy1207 Le 31/03/2019 à 10:18:48
    Monument amour - Tome 2 - Femmes de pierre

    Une histoire poignante du sculpteur Camille LE MOALL de retour de la grande guerre. Il va tenter de reprendre ses activités avec pour désire secret de redonner la vue à la statue de sa femme. Celle-ci, grande déprimée, à juste raison, s’est crevée les yeux avant de se suicider par empoisonnement. Notre sculpteur lui a alors dédié une statue sur sa tombe dont la nudité va froisser les parents. La statue n’a pas encore ses yeux car Camille est à la recherche du regard de sa femme qui fuit son esprit. On va le croire fou et il sera interné. Mais tout ceci n’est qu’une manipulation due à son beau-père qui cache un lourd secret. Il réussira à sortir de l’internement grâce à des amis et…

    La suite fait très mal quand le secret du beau père est enfin dévoilé. Mais la fin de l’histoire est magnifique et certainement l’un des plus beaux hommages à ceux qui sont morts pendant la première guerre mondiale mais aussi à tous ceux qui ont survécu. Le titre de la BD prend alors tout son sens.

    Dans cette histoire, il y a beaucoup d’autres éléments poignants comme tous ces chiens estropiés de la guerre que Camille va adopter et qui sont omniprésents tout au long des deux albums.

    Je conseille la lecture de cette histoire, avec la cruauté comme toile de fond mais qui n’est qu’un hymne à l’amour.

    kurdy1207 Le 30/03/2019 à 18:06:05
    Solo : Chemins tracés - Tome 1 - Fortuna

    Un bon scénario pour cette bd dérivée de Solo. Côté graphisme, on aime ou pas. Contrairement à Solo, les dessins sentent trop le numérique et cela me gêne un peu. Le tout n’est pas désagréable à lire mais le plaisir est moindre. Ensuite, une tête de chat et le corps d’un chat offrent moins de possibilités que les rats, les singes ou les chiens pour avoir des personnages plus différenciés.

    kurdy1207 Le 30/03/2019 à 15:13:21
    Conan le Cimmérien - Tome 5 - La Citadelle écarlate

    Une bonne histoire sauvage à souhait où s’affrontent barbares et magiciens. Le roi Conan d’Aquilonie vient d’être trahi par le félon Arpello de Pelliaqui ne souhaitant que plaisirs et volupté au détriment du peuple. C’est mal connaître Conan le Cimmérien qui n’abandonne jamais.

    Cette histoire est la confrontation de deux visions du monde. Celle de Conan qui joue le rôle d’unificateur se battant contre l’injustice et les profits abusifs par l’impôt contre celle de la noblesse jusqu'au-boutiste qui se moque bien du peuple et ne rêve que de domination et de plaisirs égoïstes.

    Dans cet album, le peuple n’aura pas le temps de jouer les girouettes et sera fidèle au roi Conan.

    Un passage de se passe sur un territoire semblable à l’Afrique, période où Conan portait le nom d’Amra. J’espère que cette période sera développée dans un tome de Conan le Cimmérien. Mais connaissant très mal l’œuvre de Robert E. Howard…

    Sur cet album, Étienne Le Roux, comme à son habitude nous offre des dessins d’un excellent niveau et de qualité égale tout au long de l’histoire.

    Un bon moment à passer avec Conan le Cimmérien.
    3,5/5

    kurdy1207 Le 30/03/2019 à 11:59:28
    Conan le Cimmérien - Tome 3 - Au-delà de la rivière noire

    « La civilisation n’est qu’un accident, la barbarie finira toujours par triompher. ». Ainsi ce termine le fabuleux « Au-delà de la rivière noire ». Cette histoire est transposable à toutes les époques et à toutes les civilisations. Les plus « civilisés », selon un critère très discutable, envahissent, colonisent et quand l’expansion est trop grande et leur force en décroissance, ils résistent puis abandonnent les colons à leur sort (et souvent les insultent quand ils reviennent à la mère patrie en les comparant à des étrangers).

    Cette dernière phrase de l'album est tellement vraie, même si il est possible de discourir à l’infini, mais elle inaudible aux sourds et à ceux qui ne veulent rien entendre. Le combat pour la civilisation s'acquière dans la barbarie mais celui qui perd sa part de monstruosité est amené à disparaître.

    Cette BD est une pure merveille. Scénario et graphisme sont au top.

    kurdy1207 Le 29/03/2019 à 18:25:46
    Catamount - Tome 3 - La justice des corbeaux

    Sombre, violent, poignant, haletant, il serait possible d’aligner un tas d'autres superlatifs à ce troisième album de Catamount que j’ai dévoré comme un mort de faim.

    Le scénario m’a énormément plu et même si l’album n’est pas parfait je lui mets la note maximale pour le plaisir qu’il m’a apporté et ceci malgré sa violence omniprésente.

    Cela commence par une première page que j’ai trouvé de toute beauté et la suivant est pas mal non plus. Quant à la charge des crows sur la double page 52 et 53, elle est à couper le souffle plus par le mouvement créé par l’ensemble des personnages que par la qualité du graphisme sur quelques-uns de ces mêmes personnages. En fait, surtout les soldats car les trois crows et leurs chevaux sont incroyablement bien réussis.

    Ce Catamount prend de l’ampleur de tome en tome. Mais maintenant, sa hardiesse et son manque d’humilité lui colle sur le dos toute la clique de l’agence Pinkerton.

    Deux ans avant la suite ? Dur, dur dur...

    kurdy1207 Le 29/03/2019 à 11:59:17
    Nestor Burma - Tome 13 - Corrida aux Champs-Élysées

    Un très bon scénario avec un producteur de film M. Laumier qui tient le rôle du méchant et du bel enfoiré. Ce monsieur fricote avec le milieu et les réseaux de la drogue. Celle-ci joue le rôle de pierre angulaire pour détruire les acteurs et actrices qui préfèrent jouer pour d’autres maisons de cinéma, et par ricochet cela met à mal la concurrence.

    Beaucoup de clins d’œil au monde du cinéma comme le bras droit de Laumier qui a une belle tête de Michel Constantin ou encore le majordome qui ressemble comme deux goûtes d’eau à Robert Dalban (déjà majordome dans les tontons flingueurs).
    Le phrasé de Nestor Burma, toujours aussi succulent, donne toute sa saveur à ce tome.

    Par contre, j’ai trouvé le travail de Nicolas Barral en demi-teinte par rapport à l’excellent album « Micmac moche au Boul’mich ». Je pense que cela vient de la colorisation moins précise et de contours moins fins. De la page 8 à 12 nous sommes vraiment à la limite de la bienséance comme aurait pu le dire Nestor.

    L’ensemble se lit quand même avec plaisir.
    3.5/5

    kurdy1207 Le 26/03/2019 à 08:13:17
    On Mars_ - Tome 2 - Les Solitaires

    L’heure de la révolution a sonné sur Mars et l’église syncrétique avance ses pions pour prendre le pouvoir. Tout cela se prépare insidieusement aux dépens même de plusieurs de ses adeptes. Tel un serpent invisible se servant de la guerre de gangs, qui se sont formés sur Mars, Rojas, le grand prêtre de l’église syncrétique, prépare le génocide des colons par empoisonnement. Une navette en provenance de la terre, avec des milliers de prisonniers, fait route sur Mars. Cette masse, dont la plupart des membres se sont sciemment fait arrêter, peut se définir comme la cinquième colonne de l’église syncrétique.

    Waouh ! Cela en fait des événements en un seul volume vraiment passionnant. Il faut vraiment le lire sans se préoccuper d’une quelconque vraisemblance et là c’est vraiment très bon. Surtout que le dessin de Grun et sa mise en couleur ne gâchent rien, bien au contraire.

    Un très bon deuxième tome de cette série SF.

    kurdy1207 Le 25/03/2019 à 08:13:54

    Ce troisième volume est un long chassé-croisé entre la colonie des jeunes naufragés et les pirates. J’ai trouvé que ce jeu du chat et de la souris était un peu long proportionnellement au nombre de pages. Ce choix ne gâche pas l’histoire pour autant. Cette trilogie est une excellente mise en image du roman de Jules Verne, réussite plutôt rare dans le monde de la BD excepté le très bon Hector Servadac de Figuière et Polls Borrell. Un grand bravo aux auteurs et qu’ils n’hésitent pas à faire « l’île mystérieuse » avec ce même graphisme.

    kurdy1207 Le 24/03/2019 à 16:26:51
    Soleil froid - Tome 3 - L'armée verte

    Un tome trois qui nous dévoile toute l’histoire et qui malheureusement la termine. J’aurais bien suivi les pérégrinations de marguerite et de notre héros sur de nombreux autres volumes. Mais notre héros… Par contre, LN elle est toujours là, alors ? Une suite avec elle et un retour sur terre munie de l’antidote… C’est vraiment dommage que cette excellente série s’arrête maintenant. C’est ma seule déception mais elle grande.

    kurdy1207 Le 24/03/2019 à 13:29:38
    Rahan (Intégrale - Soleil) (Tout) - Tome 15 - Tout Rahan 15

    Deux histoires longues (plus de 40 pages) et deux courtes pour un bon moment des aventures de Rahan. Certes, il y en a de meilleurs mais Rahan reste un personnage à part et son humanisme pour ceux qui marchent debout fait toujours plaisir.

    kurdy1207 Le 22/03/2019 à 08:23:32

    Un bon western BD spaghetti avec tous les ingrédients pour passer un excellent moment. Clint aurait pu tenir le rôle principal, cela lui aurait sied à merveille. Les auteurs n’ont pas lésiné sur les coups de théâtre pour le plus grand bonheur du lecteur. Pour un bel instant de détente, je conseille fortement 500 fusils.

    kurdy1207 Le 21/03/2019 à 08:25:34
    Brocéliande - Forêt du petit peuple - Tome 7 - Le Hêtre du voyageur

    Très belle série dans son ensemble avec en point d’orgue « Le jardin aux moines » et « Le hêtre du voyageur ».

    Ce dernier tome commence par le long mea culpa (une douzaine de pages) d’un père qui enterre sa petite fille de six ans peu de temps après avoir enterré la mère. Une lourde culpabilité lui fait plier le corps et l’esprit, le met à nu, le désarme et l’écrase.

    Quelles sont les possibilités d’un retour en arrière quand les personnes disparaissent ? Il va noyer sa peine dans les bois où sa plainte va attirer les esprits de la forêt. Un marché va alors lui être proposé : une mèche de cheveux et une grosse miche de pain blanc contre le retour de son enfant. Celui-ci va bien évidemment accepter cet étrange arrangement.

    Ce que les esprits de la forêt lui ont caché, c’est qu’il ne retrouvera sa fille qu’une fois l'an à la date anniversaire de sa disparition. Chaque année, il va alors tenter de créer la journée idéale avec sa fille. Mais plus les années passent, plus il se morfond. Son mal être va alors le pousser à boire et tellement il noiera sa peine dans l'alcool qu’il en oubliera la date anniversaire.

    C’est bien sûr dans la fin de cette histoire que la « morale » sera dévoilée. Alors pour la connaître n’hésitez pas à lire cet excellent dernier tome. La poésie du texte, des images et de la solitude d’un père va droit au cœur. Pouvons nous ou devons nous vivre avec des regrets…

    kurdy1207 Le 18/03/2019 à 08:18:05
    Brigade Verhoeven - Tome 2 - Irène

    Ce deuxième opus vous tient en haleine jusqu’à la fin noire, terrible, dantesque. Celle-ci fait tellement mal à notre héros Camille Verhoeven !

    L’histoire aligne les surprises et les contres surprises les unes après les autres. Le criminel d’une main de maître se joue des policiers et des lecteurs. En dire plus serait aussi criminel et gâcherait le plaisir.

    Je ne peux que conseiller cet excellent album, au superbe scénario, en émettant néanmoins un petit bémol sur le dessin que j’ai trouvé légèrement moins précis sur ce deuxième album.

    kurdy1207 Le 17/03/2019 à 16:04:25

    Voilà un album qui aurait pu être un petit chef d’œuvre. L’ « objet » BD est très réussi avec des couleurs chaudes pour une couverture épurée très parlante.

    Cette histoire dont la fin n’a jamais été écrite offre quand même 135 pages ! Cette fin passée de bouches à oreilles dans la famille Pagnol est enfin dévoilée et elle est surprenante.

    Le scénario est vraiment excellent à tous points de vue. L’on passe du mépris, à l’incrédulité, à la méfiance et enfin à la peur. Certains s’appuient sur la religion et sur leur piété pensant former une barrière impénétrable. Mais rien n’arrêtera la peste noire fléau de la ville de Marseille.

    Au-dessus de la ville, un hameau sur la colline Devilliers va par la solidarité de ses habitants, faite de courage et d’astuces, éviter le pire. Mais le fléau infernal ne pourra les empêcher de fuir la proximité de Marseille. Je ne puis écrire comment ils réussiront à s’enfuir et comment ils vont survivre à l’écart pendant plusieurs années sans dévoiler ce qui fait l’essence même de cet album.

    Pourtant, sans en dire trop, la fin de l’histoire est une confrontation d’un mode de vie ressemblant à celui décrit par Rousseau où la volonté générale, ici des survivants, recherche le bonheur et va au-delà de l’ordre sociétal qui nous régit. Une fin désespérante et qui fait mal à l’âme.

    Samuel Wambre, le dessinateur, dédicace ce premier album à ses parents qui peuvent être fiers de son travail. C’est sans doute le manque de temps qui lui a fait prendre le choix de sacrifier de nombreux arrières plans concernant les personnages et les paysages. Ce manque de précision nous fait parfois oublier que nous sommes dans le sud et je trouve cela un peu dommageable.

    L’ensemble reste bon grâce à ce scénario prenant et surprenant.

    (Je préfère indiquer un 3,5 / 5)

    kurdy1207 Le 13/03/2019 à 08:40:01
    Mort au Tsar - Tome 2 - Le terroriste

    Un bon diptyque effectivement mais contrairement à l’avis de minot, j’ai été plus captivé par l’angoisse du gouverneur dans le premier album que par le côté journalistique du deuxième. Mais c’est un parti pris de la part du scénariste tout à fait compréhensible. L’action prédomine donc et le microcosme de l’anarchie est bien détaillé. Entre ceux qui y croient vraiment, ceux qui y sont à contre cœur tels des marionnettes sur un balancier et ceux qui l’utilisent à des fins personnelles nous avons une belle démonstration de la société humaine applicable à n’importe quel collectif.

    kurdy1207 Le 13/03/2019 à 08:12:12
    Les chevaliers d'Héliopolis - Tome 3 - Rubedo, l'œuvre au rouge

    J’apprécie vraiment beaucoup l’œuvre d’Alexandro Jodorowsky et je comprends l’enthousiasme de Jérémy à travailler avec un « monstre » sacré de la BD mais ce troisième tome est vraiment indigeste.

    Le dessin n’est pas en cause car comme toujours Jérémy nous offre de merveilleuses planches. De plus, il a su vraiment donner son caractère androgyne au personnage principal.

    Bien sûr, l’histoire contée n’a rien d’historique mais on s’enlise vraiment dans les tréfonds du délire « Jodorowskyen » mélange de loufoquerie et de sous-super héros. Je ne peux adhérer à cette histoire complexe et déjantée où seul le graphisme me donne satisfaction.

    Le dernier volume est pourtant attendu pour finir la série et la ranger dans la bibliothèque… définitivement ?

    kurdy1207 Le 11/03/2019 à 13:33:34
    La voie du Sabre - Tome 2 - Les braises de l'enseignement

    Une première moitié d’album formidable ou Mikédi s’ouvre aux plaisirs de la vie. La seconde partie qui traite de la formation comme guerrier m’a un peu interloqué par une grande confusion dans les images. Elles sont toujours bien dessinées, il s’agit uniquement d’une impression… J’ai trouvé certaines pages de cette deuxième partie très dynamiques mais trop chargées. L’album dans son ensemble m’a quand même plu et le troisième tome qui sort au mois de mai, quatre ans après le tome 2, est très attendu.

    kurdy1207 Le 11/03/2019 à 08:44:48
    Isola - Tome 1 - Tome 1

    En voyant quelques planches, j’avais été séduit par le dessin. C’est vrai qu’il est très réussi même si on pourrait le comparer à du Disney (en mieux). En revanche, j’ai trouvé le scénario fouillis et indigent. Difficile d’accrocher dans ces conditions et franchement je ne vois pas où veulent en venir les auteurs. J’ai l’impression que l’histoire n’a ni queue ni tête ou qu’elles sont mal placées.
    Vraiment dommage car le dessinateur Karl Kerschl a du talent.

    kurdy1207 Le 09/03/2019 à 23:31:22
    Mort au Tsar - Tome 1 - Le gouverneur

    Fabien Nury se sent à l’aise avec n’importe quel scénario et « Mort au Tsar » n’y déroge pas. L’histoire captive dès ce mouchoir blanc qui tombe en provoquant une tuerie que le gouverneur, grand-Duc Sergueï Alexandrovitch oncle du Tsar Nicolas II, lâche malencontreusement donnant un signal meurtrier à la troupe contre des manifestants. Celui-ci portera le poids de cette tragédie tout au long des pages de ce premier tome qui laisse en suspens la vie du gouverneur. Superbe, comme toujours.

    kurdy1207 Le 08/03/2019 à 14:22:54
    La voie du Sabre - Tome 1 - Les Cendres de l'enfance

    J’ai vraiment été ébloui par la qualité du graphisme de cet album. Le scénario semble un peu convenu avec le maître qui va tenter d’apprendre à son élève les vraies vertus du Samouraï à travers son enseignement. Sauf qu’ici l’élève est en proie à un réel dilemme, suivre « la voie du Sabre » avec le samouraï Musashi ou rester fidèle à son père Nakamura Ito qui convoite les plus hautes fonctions.

    kurdy1207 Le 08/03/2019 à 14:06:49

    Ce « Chiens de prairie » me fait penser au sublime roman de William Faulkner « Tandis que j’agonise ». L’histoire allie la tragédie et le grotesque comme deux jumeaux qui ne se sépareront qu'une fois le personnage central Bone six pieds sous terre.

    Comme dans le roman de Faulkner, les personnages principaux transportent sur une très longue distance un cadavre dans un cercueil pour aller l’enterrer dans l’endroit qu’il a souhaité (ici Ben Donnigan à côté de son amour Alabama Lightingale). Comme dans le roman, chacun imagine sa vie future et ressasse son passé (surtout Bone).

    Bone hérite d’un jeune garçon muet qui lui sert de compagnon, bien malgré lui, jusqu’à sa destination finale. La tête de Bone est mise à prix et une bande de chasseurs de primes menée par les Wallace le prennent en chasse. Le postulat de départ semble très simple. Pourtant, l’histoire réserve de nombreuses surprises et les chutes finales sont révélatrices de nombreux éléments évoqués tout au long des pages. C’est pour cela qu’il est très important de regarder les dessins.

    Une chouette BD qui aurait pu donner un grand Western au cinéma. Les idées, plus originales les unes que les autres, procurent au lecteur un plaisir à prendre et reprendre lors des futures relectures.

    kurdy1207 Le 07/03/2019 à 14:42:22
    Trio Grande - Tome 1 - Adios Palomita

    Voici une bonne histoire avec un héros braqueur de banque confronté à ses deux amours Mary et Dolorès. Celles-ci ont toutes les deux des raisons de lui en vouloir et de l’aimer. De coup de théâtre en coup de théâtre les pages défilent et nous offrent un western qui est un pur plaisir. Et comme le dessin est plutôt bon, il ne faut pas hésiter à acquérir cet album.

    kurdy1207 Le 06/03/2019 à 15:51:00
    Ter - Tome 3 - L'imposteur

    Un premier tome très poétique, un deuxième explorateur et cataclysmique, le troisième très guerrier nous livre quelques secrets dont un concernant Mandor, auquel je ne m’attendais pas, mais qui donne toute sa logique au début du premier tome.

    Rodolphe n’y va pas par quatre chemins en faisant disparaître Yss mais cela ouvre la voie à l’amour de Beth.

    L’exploration du vaisseau par Mandor est pleine de surprises dont celle de tous ces corps qui doivent servir de garde-manger aux rebelles fanatiques.

    Ce troisième volume a quand même un charme fou et tout ce qui paraît illogique dans cette série n’est, après tout, que secondaire. Je ne pense pas qu’il faille chercher la petite bête comme dans l’avis de killucru mais se laisser porter par l’histoire.

    Au vu des quelques images du second cycle livrées à la fin de l’album, je pense que nous aurons droit à un retour poétique qui avait fait tout le charme du premier album.

    La beauté du dessin liée à un scénario d’une grande originalité fera de cette série, sans aucun doute, un pilier de la BD de SF.

    kurdy1207 Le 04/03/2019 à 18:23:41

    Encore quatre petites histoires qui sont autant de petits bijoux. Comme toujours la bravoure et la sagesse du peuple indien sont mises en exergue. Pas besoin d’une longue histoire pour mettre en avant un fait, une idée. Dix pages suffisent, un peu comme Rahan, sauf que celles-ci naissent d’une dure réalité vécue par des peuples spoliés de leur culture et de leur terre.

    Quand un objet est mis entre les mains d’une personne intelligente, alors celui-ci en tire le meilleur des partis (la première histoire « Bâton de feu »). Osha le chef d’une tribu sauve un blanc et celui-ci lui offre un fusil pour qu’il puisse chasser et nourrir son peuple. Celui-ci ne s’en sert qu’à ce strict usage et uniquement lors des périodes difficiles. Il pourrait en profiter et régner sur les autres tribus mais sa sagesse domine les mauvaises pulsions qui pourraient s’emparer de lui. Tout au long de sa vie, ce fusil servira la cause commune, celle de sa tribu et des tribus avoisinantes. La fin montre et démontre que la bêtise est universelle et ne s’attache pas à un peuple. Un homme bon blanc aura amené le bien-être et un homme blanc mauvais viendra le retirer à l’aube de la vieillesse d’Osha. Ce bâton de feu me fait penser un peu aux réseaux sociaux, ce qu’ils peuvent amener de bien quand ils se rendent utiles et ce qu’ils peuvent amener de mal avec la calomnie. Les objets évoluent mais les hommes restent les mêmes.

    Le graphisme de chaman ? Du grand art comme toujours. Serpieri a le don de faire les visages de chaque personnage plus différents les uns que les autres avec une incroyable précision dans le trait. Ils sont rares les dessinateurs à réussir cette prouesse. Cet album est remarquable même si les quatre histoires ne sont pas du même niveau elles apportent toutes leur lot de réflexion.

    kurdy1207 Le 04/03/2019 à 15:22:17

    Voilà un bon vieux western des familles qui ne manque pas de surprises surtout avec l’un des trois héros le dénommé Don Pedro Alvarado. Celui-ci a un fond honnête mais n’est jamais bien loin pour faire une entourloupe. Ce roi des mauvais tours possède néanmoins un bon fond et forme avec l’apache Yuma et Ray Walker un trio toujours prêt à défendre les plus faibles.

    Cette superbe intégrale nous rappelle les petits formats que j’ai connu dans les années 70 comme Tex-Tone ou encore Rodéo. Des scénarios en béton armé et une colorisation qui donne une deuxième vie à l’œuvre de l’espagnol Jesús Monterde Blasco.

    kurdy1207 Le 04/03/2019 à 09:20:31
    Avant - Tome 1 - Mumu la bâtarde

    Un bon album pour la jeunesse où l’on note l’omniprésence de l’humour. Je dois reconnaître m’être bien amusé à la lecture de cet album servi par un bon graphisme. Les trouvailles nombreuses sont une véritable muraille à l’ennui. Voir Mumu et son frère s’extasier devant les bébés pangolins pour mieux les bouffer 3 pages plus loin… Sérieux M. Yann ! Pfff, trop drôle.

    kurdy1207 Le 04/03/2019 à 09:07:05
    Gung Ho - Tome 4 - Colère

    La fin de l’album offre un tas d’ouvertures pour clôturer l’histoire dans le futur tome 5. Entre la révolution menée par Holden à l’intérieur de fort apache et l’assaut imminent qui va être donné par les « extérieurs » la suite de l’histoire risque d’être chaude.

    Quelle route sera choisie par Archer et son frère Zack ? Se mêler aux extérieurs qui ont une histoire un peu semblable à la leur ou retrouver la bande à Holden qui a enfin compris qu’il a été manipulé par les adultes Bagster et Kingsten ?

    Manipulation, abus de pouvoir, mensonges, c’est le cocktail explosif de ce superbe album. Et dire qu’il faudra attendre 18 mois pour connaître la fin !

    Le dessin est une fois de plus remarquable et se sublime dans le passage de l’attaque des rippers ainsi que dans la dernière page qui nous dit : ça va barder (pour être poli) !

    kurdy1207 Le 27/02/2019 à 08:04:07
    Colonisation - Tome 3 - L'arbre matrice

    Le plaisir avec cette série aura duré le temps du tome 2 car je dois dire que ce troisième opus me laisse de marbre. Je me suis ennuyé… pffff ! Et la fin ne laisse rien présager de bon. Il faut éviter de juger avant de savoir, alors attendons le tome suivant. On ne sait jamais ! Reste le dessin qui lui tient bien la route. Dans ce tome pourtant, il est trop chargé et donne une impression de fouillis. il est étouffant sur de nombreuses cases.

    kurdy1207 Le 26/02/2019 à 13:32:25
    Les quatre de Baker Street - Tome 1 - L'Affaire du rideau bleu

    Cette BD pour la jeunesse est un vrai régal. A Londres, en pleine époque Victorienne, Black Tom vole au secours de la jeune fille dont il est tombé amoureux. Celle-ci a été enlevée pour le compte d’une tenancière de maison close. Bien évidemment nos trois jeunes héros se lancent à la poursuite des malfaisants en suivant les préceptes du célèbre Sherlock Holmes.

    Pas de répit et pas le temps de s’ennuyer avec cette histoire qui va à cent à l’heure. L’époque, très dure, est édulcorée de ses côtés les plus terribles mais il ne faut pas oublier que cette série s’adresse d’abord aux plus jeunes.

    Concernant le dessin, il est certain que David Etien n’est pas encore au sommet de son art. Mais, en voyant le travail effectué sur le tome 9 de la quête de l’oiseau du temps, il est évident que le niveau va s’élever avec les albums suivants.

    kurdy1207 Le 26/02/2019 à 08:38:29
    Green Class - Tome 1 - Pandémie

    Un virus se répand aux Etats-Unis du côté de la Louisiane. Un groupe de jeunes canadiens parti faire une sortie dans le bayou est plus que satisfait de pouvoir retourner à « la civilisation » mais de retour à leur bus, le conducteur a disparu et le village de départ semble avoir été déserté. Leur éducateur prend la décision de conduire le bus qui sera arrêté peu de temps après par des militaires. Ceux-ci remarquent que noah, l’un des adolescents, est déjà atteint par le virus et décident de le mettre en quarantaine. Ses amis, n’écoutant que leur courage, décident de fuir avec lui mais se retrouvent prisonniers d’une étendue déjà cloisonnée par de hauts murs et des miradors. Dans ce lieu se retrouvent prisonniers un ensemble de personnes qui ne veulent pas fuir et toutes celles atteintes du virus. Virus qui les transforme en monstres. Entraide, inconscience et changements de personnalités se bousculent et offrent une bd post-apocalyptique passionnante. Mais la fin de ce premier volume avec un super monstre me laisse sceptique quant à une suite de qualité. J’espère que cela ne va pas tout gâcher.

    kurdy1207 Le 20/02/2019 à 08:30:13
    Michel Brazier - Tome 2 - Rendez-vous avec la mort

    Après un premier tome excellent, je suis être un brin déçu par ce « Rendez-vous avec la mort ».

    Le scénario est solide bien qu’un peu banal mais le plaisir est présent. Le graphisme ne me laissera pas un souvenir impérissable bien que de bonne facture.

    Comme le scénario est très semblable à celui de la série TV (de Jean-Michel Charlier) avec Michel Constantin (dans le rôle de Georges Lancier qui n’est autre que Michel Brazier), j’avoue que j’aurais adoré que le dessinateur s’inspire des traits de cet acteur que j'appréciais beaucoup. D'un autre côté cela aurait juré un peu avec le tome 1...

    kurdy1207 Le 18/02/2019 à 08:06:47
    Solo (Martín) - Tome 4 - Legatus

    On ne peut que se réjouir de ce deuxième cycle. C’est toujours aussi bon. Beaucoup de choses à prendre dans cette histoire qui est, en bien des points, pathétique dans le sens premier et dans le sens péjoratif. Légatus essaye d’unir toutes les espèces en cherchant ce qu’il y a de meilleur dans chaque être. Dans ce style de rouage, il y a toujours une pièce ou un judas pour tout détruire. Une utopie avec un grand U. Magnifique histoire et superbes dessins. Vite la suite !

    kurdy1207 Le 17/02/2019 à 13:43:07
    Amazonie (Kenya - Saison 3) - Tome 4 - Épisode 4

    Rodolphe / Leo c’est vraiment un duo qui fonctionne très bien et le dessin de Marchal ne gâche rien.

    On en apprend un petit peu plus sur l’E.T. mais, on se pose la question : en est-il vraiment un ? Quoi qu’il en soit, il penche plutôt du côté des anciens Nazis (c’est une façon de parler…) qui l’ont extirpé d’un cirque tout droit sorti du film de 1932 Freaks.

    Il y a beaucoup de protagonistes dans ce quatrième tome comme si toutes les pièces des auteurs n’avaient pas encore été placées avant l’album final. Du coup, notre héroïne Kathy Austin disparait de l’aventure pendant de nombreuses pages. Peut-être pour mieux la positionner avant un bouquet final qui se terminera autour du fameux sous-marin qui attise toutes les convoitises.

    Le plus important : le plaisir est toujours là.

    kurdy1207 Le 15/02/2019 à 08:35:41
    Les vieux fourneaux - Tome 5 - Bons pour l'asile

    Sur ce cinquième tome, soit je discours sur plusieurs pages soit je laisse passer en me disant que ce n’est qu’une BD.

    Si celle-ci traite de sujets actuels poignants, il n’en reste pas moins que cela est complètement édulcoré de problèmes beaucoup plus profonds dont Wilfrid Lupano (scénariste de génie quand même) n’a peut-être pas envie de parler ou voir.

    Ou bien alors, il s’agit vraiment d’une pochade sans prétention et, effectivement, l’ensemble est plutôt drôle. Sans conteste, c’est Mimile que j’aime le plus. Je suis moins accro de la manipulation de son ami qui le culpabilise (qui est, il faut bien le dire, un vrai connard). Mimile, se laisse cueillir et sa sensibilité le fait surréagir. Il y a toujours une grande gueule, qui ne réfléchit pas à la portée de ses paroles, prêt à envoyer les autres faire des conneries.

    Donc avis mitigé… Vivement que tout ce petit monde revienne à la campagne, la merde que l’on y trouve (les bouses) a le mérite de donner de l’engrais.

    kurdy1207 Le 13/02/2019 à 13:37:41
    La venin - Tome 1 - Déluge de feu

    Cet album est un énorme panier à réflexions et Emily, l’héroïne, nous promène dans une de fin du XIXème siècle où s’entrechoquent toutes les espérances de toutes les catégories d’individus. Le point d’ancrage de l’histoire de « La Venin » reste la vengeance.

    J’avais observé de loin l’album le jour de sa sortie mais la couverture m’a rebuté, allez savoir pourquoi puisque aujourd’hui elle me séduit. Et puis, ce qui a fait pencher la balance vers l’achat ce sont les trois avis précédents et surtout celui de bd.otaku.

    Histoire palpitante, graphisme épatant et plaisir garanti, voilà ma conclusion à la fin de ce premier chapitre qui d’après mes lectures doit en comporter cinq.

    kurdy1207 Le 13/02/2019 à 08:14:47
    Les maîtres de White Plain - Tome 2 - Rédemptions

    Un scénario passionnant vient conclure ce diptyque où les coups de théâtre s’enchaînent. Quelle est dure la réalité quand on se croit supérieur et que l’on se retrouve au niveau de ceux que l’on a méprisé. Grande leçon d’humilité sur fond de guerre de sécession avec de très bons dessins de Giner-Belmonte.

    kurdy1207 Le 12/02/2019 à 08:18:00
    Le grand Mort - Tome 8 - Renaissance

    En fin de compte, les auteurs ont préféré finir sur un 84 pages plutôt que de prolonger jusqu’à un neuvième album et cela n’est pas plus mal.

    Cette histoire se termine sur une note d’espoir avec l’idée folle de reconstruire un monde en gommant les défauts d’hier. On peut toujours rêver, mais connaissant les hommes on sait bien que c’est illusoire et utopique. Il y aura toujours celui qui veut en faire plus et toujours celui qui veut se laisser porter. Le premier sera envié voire admiré, le deuxième délaissé voire méprisé et au bout du compte… dissension. Mais laissons aux rêveurs le droit de rêver.

    Quant à la fille de Pauline, responsable de la mort d’une grande partie de l’humanité, faut-il lui pardonner comme semble l’indiquer la fin de l’album ? Ce serait comme pardonner aux grands dictateurs et criminels du 20ème siècle, non ? Je pense qu’il y a moyen de disserter encore et encore sur « Le grand mort ». Je ne sais que dire de plus… Ce n’est sans doute qu’un conte moderne mais qui me choque par sa conclusion.

    Je devrais relire l’ensemble pour me faire un avis plus approfondi mais soulignons le graphisme très réussi et toujours très plaisant à regarder. Un album à lire absolument ? Oui certainement, mais…

    kurdy1207 Le 11/02/2019 à 13:30:03
    Les beaux étés - Tome 5 - La Fugue

    Toujours plein d’amour et de tendresse dans cette série où les bons sentiments prédominent. Pas de vacances sous le soleil du sud au mois d’août mais une tentative de vacances vers le sud comme exutoire à des vacances d’été ratées en Bretagne.

    Le fils va apprendre à gérer son égoïsme, tout à fait naturel, d’adolescent et comprendre que l’amour de ses proches vaut tous les concerts des Pink Floyd.

    Drôle comme toujours, ici la chaleur émanant de ce couple épatant, qui avec les moyens du bord tente de vivre en harmonie avec sa progéniture, sert de soleil à ce cinquième tome.

    Évidemment, il est facile de croire que les auteurs et Dargaud surfent sur le succès de la série. C’est certainement vrai en partie. Cependant j’adhère encore à l’histoire de vacances de la famille Faldérault en hiver comme en été (où c’est quand même mieux).

    kurdy1207 Le 11/02/2019 à 09:00:28
    El Nakom - Tome 2 - Tome 2/2

    Deuxième tome tout aussi bien documenté que le premier. Un dessin propre qui parait par moment figé mais la superbe colorisation lui donne un certain charme. Il s’agit plus d’une BD basée sur un fait historique qui passe d’un évènement à un autre sans véritable liant. Cette aventure aurait peut-être mérité cinq ou six albums de plus avec un dessin plus tonique… ensuite, il faut pouvoir trouver un public.

    kurdy1207 Le 11/02/2019 à 08:42:28
    Grass Kings - Tome 1 - Tome 1

    Dessin non abouti, esquisse coloriée voilà ce qui pourrait définir le dessin de ce roman graphique qui ressemble fort à la définition d’un manga et pourtant cela n’en est pas un. Passé cette étrange façon (pour moi) de mettre en image l’histoire qui nous est ici contée, on entre dans un super polar.

    La communauté de Grass Kings vit un peu en autarcie à côté de la commune de Cargill qui subit la loi du Sheriff Humbert. Elle y abrite une population, venue de tous horizons, qui ne souhaite pas que l’on vienne marcher sur ses plates-bandes. Elle se repose sur sa propre police (non légale) menée par trois frères dont Robert, personnage central de ce roman.

    Celui-ci a perdu sa fille Rose un jour d’inattention. La population pense que celle-ci s’est noyée. En draguant le lac de multiples restes de corps sont découverts et aussitôt la peur commune fait penser à un tueur en série.

    Robert noie sa peine dans l’alcool. Un jour surgissant du lac, une femme débarque devant le perron de sa maison. Il s’agit de Maria la femme d’Humbert qui s’est enfuie à la nage de sa prison dorée de Cargill… De cette apparition va naître le retour à la raison de Robert et une implacable guerre entre Grass Kings et Cargill.

    Sincèrement, je préfère la bande dessinée au roman graphique qui, je pense, sont deux arts proches et pourtant bien différents. Un dessin de Homs, Vallée ou Grenier (il y a plein d’autres exemples) me donne plus de plaisir que ce que présente Tyler Jenkins dans GrassKings. Mais il faut avouer que l’harmonie créée entre le scénario de Matt Kindt et les esquisses (je ne dirai pas peinturlurées car les couleurs ne sont pas criardes et ça serait méchant) « coloriées » de Jenkins est fameuse.

    N’hésitez pas à lire cette excellente… pardon cet excellent roman graphique.

    kurdy1207 Le 06/02/2019 à 08:07:16
    Le bourreau - Tome 3 - La Fête des fous

    Le premier album de la série était plutôt bon mais je me suis perdu dans les méandres de l’histoire avec ce troisième volume incompréhensible. C’est une très grosse déception. Si on me demandait de résumer cette fin de série… franchement, je serais bien embêté. Pas grand-chose à reprocher au dessin qui sauve un peu l’album.

    kurdy1207 Le 05/02/2019 à 08:18:21
    Arthus Trivium - Tome 4 - L'Armée invisible

    Ce quatrième volet sombre un peu trop vers l’occultisme à mon goût. Certes le dessin est toujours somptueux mais j’ai trouvé le scénario « barbant ». D’où ma grande déception au vu des trois premiers tomes. Michel de Nostredame disparaît à la fin de l’histoire laissant un courrier qui, de par son contenu, entretien l’espoir de plus d’aventure en laissant les coudées franches à Arthus Trivium (du moins c’est ce que je pense ou plutôt espère). Donc, je croise les doigts pour que cela soit un album de transition qui lance la série vers d’autres horizons. Conclusion : correct, sans plus et surtout très déçu.

    kurdy1207 Le 04/02/2019 à 09:23:58
    Valois - Tome 2 - Si deus pro nobis, quis contra nos ?

    Les dessins sont toujours au top et les couleurs aussi séduisantes. Quant à l’histoire, elle est toujours aussi plaisante et l’arrivée des Borgia apporte du piment à cet album. Manipulations, poisons et espionnage sont au menu de ce tome 2 réussi mais qui m’a laissé un peu sur ma faim. Peut-être que le premier tome était trop bon.

    kurdy1207 Le 03/02/2019 à 17:19:04

    Un scénario plein de surprises et une fin à laquelle je ne m’attendais pas du tout. J’aime beaucoup ce que fait Stefano Casini mais comparé à « La lame et la croix » ou « La venus du Dahomey », le graphisme m’a paru beaucoup moins précis. C’est vraiment dommageable au vu du scénario plutôt très bon.

    kurdy1207 Le 02/02/2019 à 16:32:11
    Le dernier dragon - Tome 1 - L'Œuf de Jade

    Waouh ! J’ai adoré cet album que ce soit le graphisme ou le scénario. Je l’ai avalé d’une traite pour me dire à la fin, quoi ? Déjà fini !

    Que va devenir Duncan ce voleur d’œufs de dragons sans foi ni loi ? Quel est l’avenir de la Dragonnière Umas condamnée à devenir une Drac après la mort de son Dragon ? Quels méfaits préparent Torque et la sorcière Drac Draga ? Comment va réagir le pape après l’intervention de Stali de Markiate et les flammes de son Dragon contre les florentins ? A quel avenir doit prétendre la petite Jeanne ? Quel perversités liées à la Dragonite vont encore surgir ?

    Des tonnes de questions surgissent à la fin de ce premier tome qui m’a vraiment enthousiasmé. Une multitude de personnages pour une histoire passionnante d’une fluidité remarquable.

    Un superbe travail du dessinateur Léo Pilipovic surtout dans les expressions des visages où l’on peut percevoir l’âme (je sais c’est un bien grand mot) des protagonistes. J’ai trouvé la mise en couleur de Thorn de très haute qualité.

    J’attends la suite avec grande envie !

    kurdy1207 Le 01/02/2019 à 08:31:47
    Aristophania - Tome 1 - Le Royaume d'Azur

    Une chouette histoire qui se déroule au début du 20ème siècle. Joël Parnotte, au dessin, déjà excellent avec « Le Maître d’armes » en remet une couche avec ce premier tome d'Aristophania. Un vrai plaisir visuel et une qualité égale tout au long de l’album. Concernant le scénario, je pense qu’il faudra attendre la suite pour pouvoir émettre un avis. Certes, l’histoire se déroule sans anicroche qui pourrait compliquer la compréhension mais, où diable Xavier Dorison va-t-il nous entraîner ? Tout l’art du suspens…

    kurdy1207 Le 30/01/2019 à 13:59:08
    Katanga - Tome 3 - Dispersion

    S’il y a une chose à retenir de cette mini-série Katanga, c’est son immoralité. L’être humain ne pèse pas lourd surtout s’il est noir. Des salopards font disparaitre, découpent, brûlent tout en discutant sans se rendre compte des gestes ignobles qu’ils effectuent.

    L’histoire de ce troisième tome est à vomir mais c’est tellement bien fait, bien mis en scène, bien dessiné, bien raconté… En film, elle serait franchement insupportable alors qu’avec son graphisme semi réaliste semi caricaturale cette BD est excellente.

    Un grand moment… fort peu recommandable ! A prendre au second degré avec cet humour noir qui défrise et déchire.

    kurdy1207 Le 28/01/2019 à 08:34:50
    Conquêtes - Tome 2 - Deluvenn

    J’ai moins bien accroché sur ce deuxième tome qui pourrait être sorti tout droit de l’imagination de Stephan Wul (les pieuvres !). Le graphisme est correct sans être transcendant et la police de caractères un peu petite pour ma vue qui baisse. Je pense que l’album aurait été valorisé avec un texte moins étoffé mais plus percutant.

    Et puis, j’ai l’impression que cette série montre uniquement le côté sombre de l’humanité. J’émets le souhait qu’il y est au moins un album avec de la solidarité et de la compassion pour un peuple extra-terrestre en voie d'extinction que les hommes viennent secourir. Utopie ?

    kurdy1207 Le 28/01/2019 à 08:12:30
    Duke (Hermann) - Tome 3 - Je suis une ombre

    Je rejoins entièrement l’avis de Kergan666 que ce soit sur le superbe graphisme ou sur le très sombre scénario (il y a du « Impitoyable » dans ce Duke et c’est un sacré compliment). Il n’en reste pas moins que cette série est très bonne et que chaque album tient en haleine. Et la couverture ! Simple mais magnifique...

    kurdy1207 Le 24/01/2019 à 14:13:43
    Sonora - Tome 3 - Le rêve brisé

    Maximilien Bonnot va enfin pouvoir assouvir sa vengeance quant à la république de Sonora, elle ne verra jamais le jour. J’ai trouvé le scénario de cette BD très bon mais le dessin de Benoît Dellac, pas mauvais en soi, est vraiment très inégal (graphiquement le tome 2 est meilleur). Le triptyque Sonora m’a fait passé de bons moments mais pourquoi avoir mis en scène ce général de Freney plutôt que le comte Gaston de Raousset-Boulbon le véritable initiateur de cette tentative de création d’état indépendant de la Sonora ??? Ça reste un mystère...

    kurdy1207 Le 23/01/2019 à 08:32:25
    Jakob Kayne - Tome 1 - La Isabela

    J’ai connu Sylvain Runberg plus inspiré que cela. Je trouve que cela fait un peu sous-produit de « La religion » (roman de Tim willocks). Soliman et ses troupes font le siège d’une forteresse défendue par Torquemada et Jakob Kayne, mange-mémoire, tente de sauver une famille pendant la bataille. L’idée du mange-mémoire, dont nul ne peut se souvenir du visage, est plutôt bien trouvée mais l’histoire est alambiquée au possible. A suivre… (ou pas)

    kurdy1207 Le 22/01/2019 à 17:48:50
    Adler - Tome 2 - Le repaire du Katana

    Tous les ingrédients sont réunis dans ce second volume pour passer un très bon moment d’aventures pleines de rebondissements. Un trésor, un ancien nazi, des pirates, un soldat japonais perdu sur une île qui croit que la guerre n’est pas finie… Pourquoi n’avais-je pas encore lu cette série !

    kurdy1207 Le 21/01/2019 à 13:47:36
    Adler - Tome 1 - L'avion du Nanga

    Un premier album très intéressant. On sent tout de suite le potentiel et le vent de l’aventure des tomes suivants. Pas évident d’oser un héros allemand sur des histoires très proches de la fin de la deuxième guerre mondiale même si Adler un anti-nazi notoire. Ce premier volume est assez surprenant par son graphisme qui va s’améliorant de page en page. On se prend vite de sympathie pour ce personnage ainsi que pour son ami Kurt et sa dulcinée l’irlandaise Helen. Je vais me régaler avec les 9 albums suivants tout en regrettant le départ prématuré de Sterne.

    kurdy1207 Le 21/01/2019 à 13:39:31
    Champignac - Tome 1 - Enigma

    Une BD rafraîchissante sur fond de sujet très sérieux fortement inspiré du scénario du film « Imitation Game ». Je n’aurais pas vu le film il y a deux semaines peut-être aurais-je été plus emballé. Pourtant, je ne suis pas ennuyé et n’ai aucun regret sur l’achat de cet album. En cas de nouvelle histoire de Champignac, j’émets le souhait d’un scénario totalement original.

    kurdy1207 Le 18/01/2019 à 08:16:26
    La cathédrale des Abymes - Tome 2 - La guilde des assassins

    Dans ce deuxième volume, Sinead et Paer de la Vita sont tous les deux aux prises avec leur vengeance.

    Le bâtisseur aidé de Don Coskarelli (qui ressemble étonnamment à l’acteur Philippe Noiret) va obtenir en partie justice mais le mage qui l’avait spolié ne va pas l’entendre de cette oreille.

    Quant à Sinead, entrée aux services des assassins, elle va avoir une occasion en or de se débarrasser de Don Costelnau le meurtrier de ses parents. Mais le temps a passé et Don Costelnau a voué sa vie au projet de construction de cathédrale qui doit réunir le nord et le sud. Sinead va choisir de donner une seconde chance à Don Costelnau ce que n’admettra pas la guilde des assassins. Seth, le maître qui lui a tout enseigné des crimes va se mettre en chasse.

    Un deuxième tome captivant et palpitant servi par des dessins toujours aussi splendides.

    kurdy1207 Le 15/01/2019 à 13:43:17
    La cathédrale des Abymes - Tome 1 - L'Évangile d'Ariathie

    Il faut reconnaître que le graphisme de cette BD est splendide. Quant au scénario, il tourne autour de deux histoires celle de Sinead et celle du bâtisseur Pear de la Vita. En toute logique celles-ci devraient se rejoindre pour n’en devenir qu’une à un moment de l’histoire. Peut-être allons assister à une sorte de « Piliers de la terre » de l'Heroic Fantasy ?
    Jean-Luc Istin a l’art de la narration, sans aucun doute possible, et Sébastien Grenier nous offre des dessins de toute beauté.

    kurdy1207 Le 13/01/2019 à 21:35:29
    Olympus Mons - Tome 5 - Dans l'ombre du soleil

    J’ai bien aimé toute la partie de l’album qui se déroule sur mars, mais le reste m’a un peu « saoulé ».

    Le dessin est parfois d’un minimalisme (pages 22 et 23 par exemple) qui laisse pantois devant tant de « je te fais ça à la va vite ». Il devient tellement facile de pondre plusieurs albums par an avec cette pauvreté graphique. Les planches sur mars semblent plus réussies.

    Le scénario lui, est plutôt de bonne facture malgré quelques dialogues que je trouve stupides. Je vois mal un journaliste digne de ce nom faire des comparaisons avec les forces de l’empire de la guerre des étoiles ou avec la planète des singes (page 36) ou alors dans ce monde tout part à vau-l’eau. Il y a certainement des comparaisons historiques plus intelligentes qui sont là pour nous rappeler nos faits et gestes.

    Bref, j’attends la suite sans être vraiment pressé.

    kurdy1207 Le 13/01/2019 à 18:39:40
    Androïdes (Soleil) - Tome 5 - Synn

    Un humanité recherche l’éternité en se matérialisant sous forme d’androïdes qui partent conquérir l’univers. Synn, l’une d’eux, échoue sur la planète TS-234589 avec son vaisseau qui se disloque.

    Sa faculté à se régénérer va la faire passer pour la déesse de la mort auprès de la population locale qui est très proche physiologiquement des hommes. Synn va créer Krit, un robot, à partir de débris. Ils vivront plusieurs siècles à observer la nature de la planète, leur mission première.

    Synn porte le poids de son éternité et tente sans réussite de s’en affranchir. En observation de la population locale, elle jalouse leur faculté à faire l’amour et de pouvoir ressentir toutes sortes d’émotions. Elle en éprouve une énorme envie. Avec Krit, ils vont alors tenter de faire le chemin inverse en transférant leurs esprits (et leurs âmes) dans des enveloppes charnelles composées à partir « du matériel génétique » des autochtones.

    Après de multiples tentatives infructueuses, ils réussiront à « s’humaniser » et découvriront tout ce qui fait le charme et le cauchemar d’une vie à protéger. Ils apprendront le désir, le sexe, la peur, la terreur, le rire, la douleur et la maladie.

    Une bien belle histoire que celle de Synn et Krit, nouveaux Adam et Eve. Le poids de l’éternité peut être lourd à porter mais je crois qu’avant tout que chacun est à la recherche de ce qu’il aimerait atteindre plutôt que de profiter de ce qu’il a.

    Un très bon tome de la série Androïdes.

    kurdy1207 Le 12/01/2019 à 19:11:02
    Le masque de Fudo - Tome 3 - Feu

    Un graphisme toujours de haute volée. D’ailleurs, je me suis d’abord laissé aller à feuilleter entièrement l’album avant de le lire. Dans ce troisième tome, j’ai beaucoup aimé la métaphore du masque. A force de porter un masque, nous perdons notre personnalité que cela soit en bien ou en mal. A force de volonté il est possible de s’améliorer comme Kotaro qui séduit la princesse Kime ou sombrer dans un masque de haine comme Shinnosuke. La question que nous pouvons nous poser à la dernière page : comment réagira Shinnosuke à l’acte d’amour ultime de Kaïda ? Colère démultipliée ou raison retrouvée ? je penche pour la colère…

    kurdy1207 Le 10/01/2019 à 08:12:31

    Excellent comme d’habitude ! Patrick Prugne nous offre une fois de plus une bd qui est un délice pour les yeux. L’histoire manque peut-être un peu de tonicité pour que j’adhère complètement. On ne retrouve pas la poésie que l’on pouvait ressentir dans le grandiose « Canoë Bay » malgré un superbe graphisme. L’histoire s’y prête peut-être un peu moins (pourtant avec ces îles magnifiques…). Ces commentaires, c’est vraiment pour faire du mal aux mouches car j’ai vraiment aimé.

    kurdy1207 Le 07/01/2019 à 08:39:45
    Le caravage - Tome 2 - Seconde partie - La grâce

    Artistiquement, il n’y a rien à dire. Les deux albums sont sublimes ! Un artiste de grand talent balaye la vie d’une légende de la peinture. Pour moi, il s’agit d’une BD fabuleuse. Comme bien souvent, les grands artistes ne sont pas payés de leurs talents. Mais le Caravage restera à tout jamais dans la légende. Je n’en écrirais pas plus sauf pour exprimer ma gratitude à Milo Manara de nous avoir concocté une telle merveille graphique.

    kurdy1207 Le 06/01/2019 à 17:34:06
    China Li - Tome 1 - Shanghai

    J’aime beaucoup ce que font Maryse et Jean-François Charles et pourtant j’ai longuement hésité à me lancer dans cette série. A tort ! L’histoire de la jeune Li dans cette Chine de la guerre de l’Opium est des plus passionnante.

    Vendue après avoir perdu aux cartes elle se retrouve aux mains de l’eunuque Zhang craint de tous même des autorités occidentales. La passion pour le dessin et la peinture va les rapprocher jusqu’à ce que Li devienne, en quelque sorte, la fille adoptive de Zhang.

    Le célèbre dirigeant chinois Tchang Kaï-chek va se lier à Zhang. Celui-ci va l’aider à arriver au pouvoir. C’est là que le bât blesse dans cette histoire. Car en page 50, le scénario laisse entendre que Tchang Kaï-chek oblige Zhang à collaborer alors qu’il semblerait que Tchang Kaï-chek le considérait comme son « maître »…

    Ce tome raconte néanmoins l'histoire vraie de Zhang même si celui-ci n'a pas aidé uniquement qu'une seule jeune fille.

    Le graphisme est vraiment très bon et les pleines pages (6, 19, 39 et 54) magnifiques. Vite, la suite !

    kurdy1207 Le 06/01/2019 à 17:06:39
    Apache Junction - Tome 3 - Les invisibles

    Au bout du compte, je suis assez déçu par cette série. Peut-être que l'histoire est trop conventionnelle. Je me suis un peu ennuyé avec ce dernier tome et je n'ai pas trop compris le rôle de Géronimo dans cette histoire ???

    kurdy1207 Le 04/01/2019 à 08:37:18
    Spirou et Fantasio (Une aventure de.../Le Spirou de...) - Tome 14 - L'Espoir malgré tout - Première partie - Un mauvais départ

    Voilà une histoire que les plus jeunes devraient lire. Le temps a tendance à aplanir les souffrances du passé et cet album les fait ressortir de façon intelligente avec toute la naïveté d’un ingénu.

    Un prêtre défenseur des plus jeunes mais qui exclut ceux issus du communisme ou qui sont de confession juive, une jeunesse qui se cherche un exutoire et s’engage dans des jeunesses pro-hitlériennes (aujourd’hui la nôtre a le foot et ses gladiateurs modernes, ouf ! … ou pas ouf ?), un opportuniste décroché de la réalité qui ne sait pas trop où se situer (Fantasio), un paysan qui planque ses marchandises tout en aidant son prochain, et toute une « foultitude » d’éléments viennent décrire une période sombre vécue aussi par la Belgique.

    Voici un album poignant avec un ornement humoristique à la fois tendre et piquant. Spirou nous apparaît encore une fois en Tintin (une reprise de Tintin par Émile Bravo ça pourrait être sympa !) et l’ensemble graphique est un plaisir intense tout au long des 86 pages (quel fantastique travail !).

    Je ne peux que louer cet album magnifique. On ne discute pas les goûts et les couleurs mais ce qui est pour moi indiscutable c’est le bien-fondé des idées véhiculées.

    kurdy1207 Le 28/12/2018 à 22:33:48
    Blake et Mortimer - Tome 25 - La Vallée des Immortels - Tome 1 - Menace sur Hong Kong

    Franchement, quelle progression dans le scénario de la part d’Yves Sente !!! Enfin, un Blake et Mortimer au niveau où nous sommes en droit de l’attendre. Pourtant des textes longs à partir de la page 16 viennent mettre à mal le punch avec lequel l’histoire avait commencé mais contrairement au testament de William S. les dialogues sont passionnants. Une belle réussite. Reste à savoir si la deuxième partie viendra parfaire ce premier tome où l’enterrer sous la désillusion.

    kurdy1207 Le 26/12/2018 à 13:59:28
    Alwilda - Tome 2 - La pirate de la baltique

    L’aventure d’Alwilda et de ses Walkyries est toujours aussi prenante. Pourtant, selon moi, comme dans le tome 1, le dessin est desservi par des textes que je trouve d’un niveau moyen et d’un autre temps. Tout cela reste néanmoins une bonne BD d’aventure située à l’époque des vikings.

    kurdy1207 Le 23/12/2018 à 08:01:38
    Le reste du monde - Tome 3 - Les frontières

    Jules et Hugo vivent en communauté dans une « colonie » d’enfants et jeunes adultes qui tentent de survivre intelligemment. Ils chassent avec des arcs pour ne pas attirer l’attention et essayent de porter secours quand cela est possible. Mais l’insouciance de Jules va l’amener à se faire repérer. La colonie va alors se faire attaquer par une bande de pilleur et seuls quelques-uns, dont Jules et Hugo pourront s’échapper.

    Le père, quant à lui, a survécu en Espagne. Il va tout faire pour passer la frontière et retrouver ses deux fils qui eux le croient mort. Marie, la mère, elle aussi a survécu. Son visage haineux en fin d’album n’annonce rien de bon pour ceux qui lui ont fait du mal.

    Dans ce 3ème opus, pas le temps de reprendre son souffle. Quand il n’y a plus d’autorité, l’homme devient un animal pour l’homme et les petits roitelets s’en donnent à cœur joie.

    Cette série prend vraiment du volume. A la dernière page on se demande vraiment quel est l’avenir de Jules et Hugo sur cette terre ravagée.

    Ce troisième tome est selon moi un astucieux mélange entre sa majesté des mouches, Malevil et Mad max.

    kurdy1207 Le 21/12/2018 à 16:46:45

    Nicolas Pagnol, explique en introduction, que son grand-père avait laissé des notes à son éditeur pour que, en cas de réédition de ses souvenirs d’enfance, des modifications soient apportées concernant l’ordre des récits. Ce choix me semble moins judicieux que l’histoire qui nous était offerte en romans. Mais c’est le choix de Marcel Pagnol et c’est son histoire.

    Les dessins de Morgann Tanco sur plus de 80 pages sont d’une égale qualité. Bravo ! Ces souvenirs méritaient bien cela et le talent du dessinateur valorise vraiment l’histoire. Nous sommes en hiver et pourtant il me semble entendre chanter l’été.

    Ce quatrième tome est découpé en six récits où celui d’Isabelle prend le plus de place. J’avais complètement occulté l’histoire de la couleuvre géante la viridiflavus. Ce passage du temps des amours est des plus délicieux et habiller le huppé Petugue comme Tintin est vraiment une idée drôle et géniale.

    Merci à Serge Scotto, Éric Stoffel et Morgann Tanco pour nous avoir offert quatre BD magnifiques pleines de joie, de tendresse, d’amitié et de soleil.

    kurdy1207 Le 21/12/2018 à 10:00:09
    Angel Wings - Tome 5 - Black Sands

    Un graphisme somptueux et des cases à couper le souffle comme cette dernière de la page 18 où Angela pilote un Mustang ou bien encore la « double page » 28 et 29. Il y en a encore bien d’autres alors vraiment chapeau bas M. Hugault. Que peut-on reprocher alors à ce cinquième tome ? Il se lit trop vite comme les quatre précédents et la faim du bédévore n’est pas assouvie. Amour, humour, histoire, le scénario de Yann est certes un peu léger sur un tome mais je pense qu’il faut lire et relire l’ensemble de la série pour s’apercevoir qu’il y a énormément de détails et de rappels à la guerre du pacifique. Aussi paradoxale que cela puisse paraître je pense aujourd'hui que chaque album mérite un 4/5 et la série complète un 5/5.

    kurdy1207 Le 20/12/2018 à 19:35:13
    Le reste du monde - Tome 2 - Le monde d'après

    Nous montons d’un cran avec ce deuxième tome que ce soit dans l’histoire ou dans le graphisme. C’est peut-être les lieux où se poursuit cette aventure qui veut ça. Du coup nous avons droit à des images plus épurées une bonne partie de l’album et donc plus « propres ».

    Au début, Marie est un peu dépassée par les évènements et semble se laisser aller. Les enfants prennent alors les devants jusqu’à ce que Marie se ressaisisse. Tout n’est qu’un champ de ruines. Des bandes se forment et se transforment en malfaiteurs. Notre petite troupe fait tout pour les éviter mais doit parfois se confronter.

    Les animaux retournent à l’état sauvage comme Plutarque le chien de Théo qui rejoindra une meute avant que celle-ci ne tue son ancien maître.

    Marie fera tout pour protéger ses enfants Jules et Hugo. Mais la folie qui s’est emparée des hommes viendra sauvagement bousculer ces trois êtres déboussolés.

    Cette deuxième partie est extrêmement poignante et fait froid dans le dos.

    kurdy1207 Le 20/12/2018 à 13:00:00
    Le reste du monde - Tome 1 - Le reste du monde

    J’ai bien aimé ce premier tome même si l’histoire semble linéaire selon certains. Je n’ai pas l’impression qu’il ne s'y passe rien.

    Nous trouvons des mômes tels qu’ils sont en grande majorité à cet âge-là, attachants et parfois très ch… Marie se place en victime d’un époux qui a préféré voir ailleurs et plus jeune. C’est souvent ce qui se passe quand l’un des parents s’occupe de l’éducation plus que l’autre. C’est un devoir qu’il faut partager équitablement sinon, inexorablement, le résultat est le même. Encore faut-il que les métiers du couple le permettent.

    Mais Marie a au fond d’elle une volonté de fer et de faire qu’elle ne se connaissait peut-être pas. Devant l’adversité on voit un personnage qui se transforme en lionne meneuse d’une troupe, d’une bande ou plutôt d’une harde d’enfants qui sait faire face à la brutalité.

    Le graphisme n’est pas dénué d’une certaine élégance même si parfois nous avons l’impression d’esquisses ou de croquis affinés. Parfois nous avons aussi une impression de décalage dans la colorisation qui s’accentue en fin de volume (ou alors il y a un problème avec mon exemplaire ???).

    J'attends quand même un peu plus dans le 2ème tome.

    kurdy1207 Le 16/12/2018 à 19:54:49
    Les maîtres inquisiteurs - Tome 3 - Nikolaï

    J’ai adoré ce troisième volume des Maîtres inquisiteurs. Autour d’un graphisme de qualité d’Augustin Popescu qui flirte parfois même avec l’élégance comme les planches des pages 39, 40 et 44, Jean-Luc Istin nous a concocté une quête passionnante.

    L’enquête menée par Nikolaï et l’Elfe Boldween avec un maître assassin en toile de fond est captivante à souhait. La chute est astucieuse et inattendue. Que dire de plus, excepté… Bravo !

    Il y a néanmoins quelques cases un peu "grossières" (et elles ne sont pas nombreuses) qui m'empêchent de dire : génial.

    kurdy1207 Le 16/12/2018 à 16:17:26
    À la vie à la mort ! - Tome 3 - Morts ou vifs !

    Ce dernier volet est toujours aussi bon, le graphisme toujours une belle réussite et la manière choisie par Rodolphe pour conter l’histoire de Pierrot le fou captive de bout en bout.

    Il est indéniable que Pierre Loutrel a une certaine dose de courage. Forcer les contrôles de police pour porter secours à ses compères encerclés par la police et l'armée ce n’est pas donné à tout le monde.

    Après la bêtise et/ou la malchance va mettre fin à la furie Pierrot le fou. Suite au braquage d’une bijouterie il va lui-même se tirer dessus en rangeant son revolver dans son pantalon. Cela lui sera fatal. Ses amis vont l’enterrer, ni vu ni connu, sur une petite île de la seine près de Limay faisant croire ainsi à la police qu’il est toujours vivant.

    La suite de la BD raconte comment un à un les anciens complices vont se prendre dans les mailles des filets policiers. Trois ans après le décès, une ancienne connaissance de Loutrel dévoilera le pot aux roses à la police.

    Au final, nous avons là un excellent triptyque !

    kurdy1207 Le 10/12/2018 à 08:53:47
    Millénium Saga - Tome 3 - La fille qui ne lâchait jamais prise

    Comparer Millenium et Millenium Saga ne servirait à rien tellement il y a un monde entre les deux séries. Belen Ortega voit son dessin de déliter d'album en album. Parfois les visages en gros plan sont plus que corrects mais les autres cases semblent faites à la va vite. Comme si la dessinatrice ne croyait pas à cette série. C'est vraiment dommage.

    kurdy1207 Le 07/12/2018 à 08:25:00
    Les maîtres inquisiteurs - Tome 4 - Mihaël

    J’avoue me perdre un peu dans l’histoire de ce tome. Mihaël et son compagnon Elfe partent pour une mission qui ne semble pas en être une et vont sur une île curieuse et inconnue ou ne brillent jamais les étoiles. Sur cette île se passent des évènements étranges plutôt bien contés et dessinés. La lecture est agréable et la fin (sur l'île) est intéressante mais quel est le rapport avec la mission du début. Un truc m’a échappé… Il faudra que je relise cet album un peu plus tard (la fatigue en moins sans doute) car avec un 3,9 sur 5 et pour le moment 35 votes c’est forcément bien. Non ?

    kurdy1207 Le 03/12/2018 à 13:33:17
    Les maîtres inquisiteurs - Tome 1 - Obeyron

    Le moins que l’on puisse dire, c’est que le maître inquisiteur Obeyron n’attire pas la sympathie.

    Il va faire payer chèrement à tous ceux qui l’ont entraîné dans une embuscade tuant son compère Elfe et le défigurant à jamais. La vengeance l’aveugle. Il torture et tue avec obstination jusqu’à ce que la vérité lui soit révélée.

    Est-ce sa conscience, sous la forme du fantôme de l’Elfe, qui tente de le ramener à la raison ? Peu importe, il l’entend sans l’écouter. Il est devenu un monstre plus qu’un maître de justice.

    Ce tome n’est pas mon préféré, et de loin. Le graphisme est agréable mais je trouve l’histoire malsaine. Si j’avais commencé la série par cet album, certainement que je n’aurais pas lu les autres et cela aurait été vraiment dommage.

    kurdy1207 Le 03/12/2018 à 08:52:35
    Apache Junction - Tome 2 - Les ombres dans le vent

    Ce deuxième tome a beaucoup plus de peps et les surprises ne manquent pas. Mais ce n’est que du conventionnel et du déjà vu au cinéma. Le dessin est toujours bon sans être exceptionnel. Un bon western pour les amateurs… comme moi.

    kurdy1207 Le 03/12/2018 à 08:45:46
    Alix Senator - Tome 8 - La Cité des poisons

    Certes le scénario n’est peut-être pas fantastique, mais l’intrigue est bien menée. Pas le temps de s’ennuyer entre les différentes cabales qui se montent et la jalousie du jeune adolescent qu’est le fils d’Alix. Les dessins sont plutôt bons dans cet album et Petra est magnifiquement représentée. Un bon tome 8 !

    kurdy1207 Le 26/11/2018 à 08:49:37
    Les maîtres inquisiteurs - Tome 5 - Aronn

    Par moment, le dessin est vraiment top dans ce cinquième volume de la série. Concernant le scénario, j’aurais donné plus d’importance au maître inquisiteur qui avait été condamné par l’ordre et que viennent délivrer Aronn et son partenaire Elfe Eldurin. Ce Maître inquisiteur aux cheveux blancs et longs me rappelle un peu Sean Connery dans Rock aussi je l’aurais fait un peu grand frère et casse-cou. Mais bon, nous nous contentons d’un personnage au second rôle qui doit absolument dire une prière qu’il est le seul à connaître suite à la destruction d’un grimoire. Cette prière doit empêcher l’attaque des dragons rouges. Hélas dans cette histoire tout ira de travers… Encore du tout bon !

    kurdy1207 Le 26/11/2018 à 08:33:44
    Apache Junction - Tome 1 - Les loups au crépuscule

    Apache Junction nous replonge dans l’univers et la magie du cycle apache de Blueberry ! Waouh, je trouve que BD Must frappe fort avec cette affirmation.

    Certes c’est du bon western, certes voici un bon retour des apaches mais de là à comparer avec Blueberry, voici un pas difficile à franchir. Ne serait-ce que par des dialogues d’une qualité moindre et assez « bateaux » en comparaison du niveau donné par Jean-Michel Charlier. Mais nous sommes à une autre époque et il ne faut pas assommer les bonnes volontés.

    Donc, nous voici dans un western avec un scénario très convenu qui peut rappeler de nombreux films des années 40 et 50. Mais le plaisir est bien présent pour ceux qui apprécient le style.

    Un chef apache qui refuse de se soumettre et qui cherche des armes pour mener la révolte. Un blanc qui vend des armes et va le regretter. Un soldat qui découvre le cadavre du marchand d’armes et se fait blesser grièvement par les apaches. Une femme vivant dans une ferme avec ses enfants recueille le soldat blessé. Le soldat découvre que le marchand d’armes décédé n’est autre que le mari. Les apaches veulent absolument les armes et font le siège de la ferme. Voici le scénario de ce tome 1 qui est réglé comme du papier à musique.

    Le tout, sans être un chef d’œuvre se lit avec bonheur et même si la suite est à mon avis du réchauffé, j’ai hâte de la connaître.

    kurdy1207 Le 25/11/2018 à 15:01:06
    Thorgal - Tome 36 - Aniel

    Que faut-il retenir de ce tome 36 ? Un scénario plutôt bien ficelé (parfois avec de grosses ficelles), un exotisme rappelant de précédents volumes mais surtout cette dernière image où l’on retrouve le vrai visage de Thorgal. Et ça, cela fait du bien ! Cette dernière image augure de nouvelles aventures qui je l’espère seront de qualité et non tarabiscotées. Le dessin de cet album ? C’est le dernier de Rosinski qui pendant de nombreuses années nous a offert, avec son compère Van Hamme, le meilleur. Je comprends son envie de changer sa méthode de travail mais je n’ai pas pu ou su apprécier celle-ci certainement à sa juste valeur. Alors, un grand merci... mais vivement la suite !

    kurdy1207 Le 22/11/2018 à 10:46:51
    Les maîtres inquisiteurs - Tome 2 - Sasmaël

    Excellent album des « Maîtres inquisiteurs » ! L’enquête se déroule chez les Nains et Ismark, personnage avide qui manipule les Orcs en les rendant dépendant à l’opium. Le Maître inquisiteur Pendraël a été tué après qu’il ait ingurgité de l’absinthe pourpre. Cette drogue peut remodeler le corps et l’esprit. Celle-ci à pousser Pendraël à faire un véritable carnage pouvant nuire à l’inquisition. Sasmaël avec son aide elfe, Lotweën, se lance dans une enquête passionnante mais semée de multiples embûches. Le dessin est à la hauteur, ce qui ne gâte rien.

    kurdy1207 Le 19/11/2018 à 08:59:14
    Les maîtres inquisiteurs - Tome 7 - Orlias

    Je ne vais pas m'étendre sur ce tome que j'ai trouvé moins bon que les précédents que j'ai pu lire. L'histoire m'a semblé un peu brouillonne malgré un scénario intéressant. Et le dessin n'est pas vraiment au rendez-vous.

    kurdy1207 Le 14/11/2018 à 08:44:48
    Les maîtres inquisiteurs - Tome 11 - Zakariel

    Des dessins très réussis et par moment des planches somptueuses comme cette page 10 ou l’inquisiteur se sert de son pouvoir pour capturer un cerf. Magnifique !

    Le scénario est encore une fois très bon même si le côté fantastique du dragon ne m’enchante pas plus que ça. Cette fois ci, nous avons un inquisiteur qui se place aussi en exécuteur et cela ne plait pas à sa partenaire elfe. La relation entre les deux personnages est très tumultueuse malgré l’amour qu’ils peuvent se porter.

    L’inquisiteur a un esprit vengeur, durant toute l’intrique, qui lui vient de l’enfance. Il se place alors souvent au-dessus des lois que l’inquisition, qui se place en tant que protectrice, ne saurait permettre. Mais Zakariel ne supporte pas l’injustice et la cruauté surtout quand elles s’attaquent aux plus jeunes.

    Encore une fois, l’histoire, scénarisée par Nicolas Jarry (au scénario aussi du génial « le jardin aux moines »), vous transporte sans qu’aucune petite anicroche ne vienne en troubler la lecture.

    Que de beaux et bons moments passés avec cette série !

    kurdy1207 Le 12/11/2018 à 13:48:57
    Les maîtres inquisiteurs - Tome 8 - Synillia

    Dans cette série des maîtres inquisiteurs, le moins que l’on puisse dire c’est que les différents scénaristes (Cordurié, Istin, Gaudin) ont l’art de la narration. Le type de ces récits s’accorde bien au style d’écriture.

    Encore une fois le tandem Homme à pouvoir (mage ?) / Elfe fait des merveilles. Ici, la gente féminine combat le mage Umfray qui s’attaque à tous les monastères d’une région en éliminant tous leurs moines. Pourquoi ? C’est ce que se demandent l’inquisitrice et les seigneurs des royaumes environnants. L’un d’eux ne sait pas encore qu’il est la cible détournée.

    Passionnant de bout en bout ! C’est le troisième épisode que je lis et je suis toujours aussi enthousiaste. Ces enquêtes, dans un monde imaginaire, hypnotisent le lecteur via des scénarios tirés au cordeau avec des dessins aux couleurs envoûtantes.

    Magique, mais n’est-ce pas le but de cette magnifique série ?