Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les avis de - kurdy1207

Visualiser les 448 avis postés dans la bedetheque
    kurdy1207 Le 16/10/2018 à 13:49:24
    Renaissance (Duval/Emem) - Tome 1 - Les Déracinés

    Des extra-terrestres qui viennent au secours des terriens, l’idée est plutôt bonne. Mais voilà, les hommes ne font pas confiance aveuglément à ces sauveurs venus de l’espace (on ne se fait déjà pas confiance entre nous…). Ces chers E.T. veulent pacifier la terre et tout ce que nous pouvons leur souhaiter c’est… bon courage !

    Nous avons là un très bon album servi par de bons dessins. J’espère que la suite sera du même niveau.

    kurdy1207 Le 16/10/2018 à 08:26:08
    14-18 (Corbeyran/Le Roux) - Tome 10 - La lune en héritage (novembre 1918)

    Ce dernier album vous arrache les tripes et vous décroche des larmes. Les survivants ont vécu l’enfer, mais celui-là, dans sa malignité, reste tapi au tréfonds des cerveaux.

    L’histoire est cruelle autant pour les hommes que pour les femmes. Elle a détruit l’amour qui existait entre les êtres. Mais celui-ci continue son combat et resurgira avant de passer le relais à la haine vingt ans plus tard.

    Voilà, telle est la vie des hommes à travers les siècles, une course de relais sans fin entre haine et amour.

    14-18 est une série poignante et malgré quelques défauts (secondaires), que j’ai pu citer dans mes précédents avis, elle reste l’histoire saisissante d’hommes prisonniers de l’absurdité.

    A posséder absolument, mais surtout à lire et à relire pour ne jamais oublier. Un grand bravo à Messieurs Corbeyran et Le Roux.

    kurdy1207 Le 13/10/2018 à 10:22:24
    Jeremiah - Tome 36 - Et puis merde

    Comment peut-on dire que cet album est nul étant donné la qualité du dessin ??? Certes, nous sommes toujours dans le même style d’histoire mais n’en est-ce pas la trame générale ? Alors oui, on peut se lasser et se dire que le prochain (s’il y en a un car ce « Et puis merde »…) sera encore semblable.

    L’histoire est scindée en deux avec une partie courte jusqu’à la page 16, en référence à l’album précédent, qui emmène nos aventuriers dans un lieu « cloisonné » où se joue, entre autres, le thème de la prison dorée.

    Les échanges entre Jeremiah et Kurdy sont comme toujours teintés d’humour et de moqueries nous offrant un album plutôt agréable à lire (sauf la case 3 de la page 14 …).

    Plus de motos, le retour de Linford, l’album a quand même quelques originalités. Je pense qu’en relisant toutes les histoires de Jeremiah dans quelques années ce « Et puis merde » ne dépareillera pas.

    kurdy1207 Le 02/10/2018 à 11:50:20

    Sacré défi que de mettre cette œuvre en images ! J’ai lu le roman de Zola il y a un peu plus de trente ans et j’avais été estomaqué. Le film avec Jean Gabin était aussi une vraie réussite. J’avoue avoir un souvenir flou de l’intrigue mais l’histoire me semble bien résumée par Dobbs.

    C’est l’histoire des passions et des pulsions qui vous détruisent l’esprit et le corps. Lantier est prisonnier de cet instinct qui le pousse à tuer les femmes dont il est l’amant. Il cherche à fuir les douleurs qui lui brûlent l’esprit et alimentent un foyer meurtrier.

    Toute cette partie qui se joue entre les différents protagonistes me semble bien retranscrite. Mais dans mes souvenirs, la passion qui unissait Jacques et la locomotive Lison avait quelque chose de charnel. Il me semble que cette passion a été un peu mise de côté sans être, néanmoins, totalement absente.

    Le graphisme est bon mais il ne vous prend pas aux tripes comme il devrait le faire. Les détails auraient dû, je pense, montrer beaucoup plus l’état hallucinatoire de Jacques Lantier. On ne le voit vraiment qu'en page 54 et dans les deux dernières cases de la page 73.

    L’ensemble offre, tout de même, un excellent moyen de plonger dans cette œuvre qui est, pour moi, l’une des meilleures d’Émile Zola. 80 pages c’est à la fois beaucoup et pas assez. Mais bravo aux auteurs pour cette vision de l’histoire.

    3.5/5

    kurdy1207 Le 30/09/2018 à 15:13:02
    Les pirates de Barataria - Tome 12 - Yucatan

    Ainsi s’achève « Les pirates de Barataria », superbe série où Marc Bourgne et Franck Bonnet nous en ont donné pour nos rêves.

    Ce douzième et dernier album vient magnifiquement clôturer l’histoire. Le temps de la flibuste touche à sa fin mais Jean Laffite, Catiche et Dominique ne peuvent imaginer une vie ailleurs que sur les mers et océans à la recherche de piraterie, trésors et aventures marines.

    La nostalgie de nos héros et les derniers baroudes d’honneur viennent définitivement mettre un terme à cette série. Artémis, réussira à tirer Dominique de l’impasse où il s’est mis. Quant à Jean et Catiche, la fin de l’album est peut-être une ouverture vers une nouvelle série… Qui sait ?

    Une série à lire et à relire.

    kurdy1207 Le 28/09/2018 à 08:12:01
    Olympus Mons - Tome 4 - Millénaires

    L’histoire prend du volume avec ce quatrième tome.

    J’aime beaucoup l’idée de deux mondes extraterrestres qui viennent batailler dans notre système solaire. L’homme avec sa technologie balbutiante (à l’échelle cosmique) est comme un enfant dans un affrontement d’adultes.

    Le dessin est le seul point un peu gênant dans cette série. D’album en album il ne s’arrange pas et on a vraiment l’impression que c’est exécuté à la va vite. Mais comment pourrait-il en être autrement avec tous les albums dessinés par Stefano Raffaele. Il y a un manque flagrant de précision dans les visages des personnages. Dommage, car je suis certain qu’en prenant plus son temps M. Raffaele pourrait nous montrer tout son talent.

    kurdy1207 Le 27/09/2018 à 14:11:41
    Conquêtes - Tome 1 - Islandia

    Cinq colonies humaines sont parties à la conquête de nouveaux mondes. La première a pour destination la planète Islandia où, à l’équateur, la température ne dépasse jamais zéro degré.

    Arrivée à destination, la colonie sort de sa léthargie due à la cryogénisation. Pendant cette longue période de sommeil, une cinquantaine de personnes ont été victimes, à leur détriment, de manipulation génétique. De ce jeu avec le diable, de nombreux problèmes vont venir dangereusement perturber la colonisation d’Islandia.

    Entre manipulation génétique et recherche de pouvoir ce premier volume s’en sort plutôt bien. L’histoire est passionnante et les dessins réussis. De quoi passer un bon moment dans cette histoire de SF.

    Si les quatre autres volumes sont de la même qualité, nous aurons là une bonne petite série qu’il sera agréable de relire.

    kurdy1207 Le 25/09/2018 à 08:13:14
    Viravolta - Tome 1 - L'orchidée noire

    J’ai lu, il y a quelques années, le roman « Notre espion en Amérique » l’une des aventures de Viravolta. J’avoue avoir été emballé très moyennement. Par contre, en ouvrant la BD, j’ai tout de suite été séduit par les dessins. Du coup, je l’ai achetée et il s’agit d’un très bon choix.

    Le scénario basé sur une cabale contre le roi Louis XV captive de bout en bout. Entre action et ruse, l’Orchidée noire (Viravolta) va dénouer petit à petit l’intrigue.

    Il y a plus du Giacomo C. que du Scorpion dans cet album mais il faut dire que Marini a cette science du mouvement que peu de dessinateurs réussissent à acquérir. Néanmoins, Éric Lambert nous offre de jolies planches.

    En conclusion, j’ai passé un excellent moment avec notre espion vénitien et ses prochaines aventures sont très attendues.

    kurdy1207 Le 24/09/2018 à 13:41:38

    Cette pochade satirique signée Pagnol est bien mise en lumière par cette version dessinée.

    Cigalon, cuisinier émérite, n’éprouve pas le besoin de le démontrer et le simple fait de voir écrit « Restaurant » sur sa devanture le satisfait. Il chante ses recettes et fait servir par sa sœur uniquement des boissons.

    Mais un jour Mme Toffi revient au village et fait savoir à Cigalon qu’elle va elle aussi ouvrir un restaurant. Mais elle, servira et restaurera vraiment ses clients. Cigalon en prend ombrage et va se décider à rendre actif le sien.

    Cette BD pleine d’humour sent bon la Provence. On y retrouve un instituteur sous les traits de Topaze (clin d’œil du dessinateur de la BD éponyme) ainsi que les pieds nickelés dans une taverne mal fréquentée. C’est justement de l’un des clients de cet endroit malfamé que viendra le malheur de Cigalon pour offrir ensuite une jolie fin au lecteur.

    Les personnages s’emballent et gesticulent avec leurs fortes personnalités mais j’ai pourtant trouvé le rythme de l’histoire saccadé. Cette fluidité absente m’empêche d’adhérer totalement. Il est vrai que l’histoire est sympathique et originale. Je comprends que l’accueil du public ait été désastreux lors de la sortie du film car en le comparant à la trilogie marseillaise nous avons l’impression d’avoir affaire à un sous-produit. J’ai aussi du mal à comprendre l’autosatisfaction de Marcel Pagnol pour cette histoire alors qu’il a fait tellement mieux.

    Ce n’est pas un mauvais album ni une mauvaise histoire mais mon enthousiasme n’est pas débordant. Quant au dessin d'Éric Hübsch, il est toujours aussi bon et reste au niveau de celui de Topaze.

    kurdy1207 Le 23/09/2018 à 14:20:38
    Alix - Tome 37 - Veni Vidi Vici

    Après un tome 36 d’un très bon niveau, Casterman avec deux nouveaux auteurs essaye un périlleux retour en arrière. Aux sources d’Alix avec un retour d’Arbacès qui il faut dire ressemble beaucoup à celui de la Tiare d’Oribal. Quand j’ai vu que Bédéthèque annonçait un 50 pages, je me suis dit : « Enfin, Casterman laisse briser le fameux carcan des 46/48 pages ». Mais ce n’était qu’un faux espoir.

    Avec des marges horribles de 5 mm entre les cases et une géante qui vient gâcher l’histoire qui n’est déjà pas très folichonne… Quel choc !

    On essaye malgré tout de trouver des points positifs comme un Enak plus taquin que chouinard mais au bout du compte, nous n’avons envie que d’une chose… un retour de Mathieu Bréda au scénario et Marc Jailloux au dessin.

    Ensuite, avec un scénario de qualité, pourquoi pas.

    kurdy1207 Le 19/09/2018 à 08:43:36

    Faire une bd de 164 pages, j’aime bien le concept mais…

    L’histoire sur fond de construction de canal de Panama est plutôt alléchante et tout semble réuni pour faire une bonne BD d’aventure.

    Tout commence en France avec une grève où Marcello, le personnage principal, est l’un des meneurs. Un camarade essaye de le convaincre d’avoir une meilleure vie avec un meilleur salaire en prenant un bateau pour le Panama afin de participer à la construction du Canal.

    Mais Marcello à un autre rêve qui porte le nom de Louisa. Pour fêter le départ de son ami, ils vont boire plus que de raison et l’alcool aidant parler un peu trop. Les idées de Mariage de Marcello et Louisa vont venir aux oreilles du père de celle-ci. Ivre mort Marcello se retrouvera sur un bateau en partance pour le Panama à la place de son ami. Et le voici dans une galère où en premier lieu il devra rembourser le prix du voyage à la compagnie du canal. N’ayant d’autre choix, il devra travailler.

    Cette première partie est excellente et le dessin à la prédominance sépia lui convient très bien.

    La seconde partie est plutôt remarquable avec des conditions de travail inhumaines pour un salaire de misère et une pitance déplorable. Puis c’est l’apparition de Barbara Hogen, femme d’ingénieur, qui s’ennuie à mourir et ne rêve que d’un retour en Europe.

    Marcello est obsédé par son amour et va écrire à sa Louisa jour après jour des lettres enflammées où s’entrelacent amour, espoirs et condition de travail.

    Mais je trouve que le dessin suit de moins en moins et se délite comme vont se déliter les espoirs de Marcello. Des gros plans plus nombreux, des pages doubles pas vraiment somptueuses avec une précision en berne gâchent un peu l’ensemble.

    Un jour, la personne qui tient lieu de facteur va faire tomber une lettre de Marcello dans la propriété de Barbara. Celle-ci va s’enflammer pour les mots simples mais poignants de Marcello et vivre une histoire d’amour par procuration. Elle demandera à sa servante de récupérer, en payant, les lettres de Marcello.

    Le principe de l’histoire est bien trouvé mais il met mal à l’aise avec un Marcello qui ne vit que pour rembourser la compagnie et se payer un billet de retour et des lettres interceptées qui assassinent tous les espoirs.

    Entre une femme au désespoir et un homme qui joue sa vie avec des emplois de plus en plus dangereux s’engage une « compétition » de descente aux enfers. Je laisse en suspens la fin car la chute est cruelle et ne doit pas être dévoilée au futur lecteur.

    Un autre point, des pages intermédiaires avec des autochtones viennent interférer et on ne sait pas trop ce que l’auteur a voulu faire passer comme message même si l’on s’en doute un peu. Je pense que cela aurait pu être un volume supplémentaire dédié.

    Quand on a lu et surtout vu le graphisme de « Nuit noir sur Brest » nous pouvons, à juste titre, se dire qu’il y a un peu de gâchis dans cet Eldorado. La finesse des traits ne sont pas comparables entre les deux BD et pourtant il s’agit du même dessinateur mais il y a 164 pages.

    Avis mitigé !

    kurdy1207 Le 14/09/2018 à 08:18:12
    Les trois Fantômes de Tesla - Tome 2 - La conjuration des humains véritables

    Visuellement toujours aussi beau ! C’est un vrai plaisir de parcourir cet album encore meilleur que le premier tome.

    L’affrontement entre Edison et Tesla (affrontement qui a réellement existé) dans cette uchronie mêlée d’anachronisme vous captive de la première à la dernière page.

    Du coup, le jeune Travis joue ici un peu de faire valoir. Mais peu importe car le scénario est bien mené. L’armée japonaise de robots est tout simplement géniale et impressionnante.

    Reste à savoir qui sortira vainqueur. Edison et les SS ? J’espère que non ! Je pressens que le rôle du jeune Travis (et de l'inspecteur kelly ?) va prendre toute son importance dans le dernier volume.

    Dans les avis concernant le précédent tome, j’ai relevé celui de svecs indiquant qu’il aurait adoré à 15 ans mais qu’il avait passé l’âge. Personnellement j’adore, pour quelques 46 pages, avoir à nouveau 15 ans et retrouver un esprit adolescent. J’ai tout le reste de la journée, notamment dans mon travail, pour en avoir 40 de plus… Alors, merci aux auteurs pour ces bons moments que l'on ait 7 ou 77 ans.

    kurdy1207 Le 12/09/2018 à 08:19:20
    Brocéliande - Tome 5 - Le Miroir aux fées

    Je trouve la série un peu en perte de vitesse. Je n’ai pas du tout accroché à l’histoire de ce cinquième album. Le côté poétique est pourtant toujours présent mais les personnages principaux n’ont rien d’attirant. Quant aux fées elles n’ont rien de féerique, un comble ! Bref, j’ai lu cet album sans réel déplaisir et regardé les images sans réel intérêt. Espérons que les deux derniers albums retrouvent le niveau des trois premiers.

    kurdy1207 Le 10/09/2018 à 08:36:19

    Je trouve que les auteurs ont fait très fort avec cette BD en nous livrant directement ce que l’on pourrait appeler une intégrale (204 pages correspondent peu ou prou à 4 BD). Le scénario est excellent et les dessins restent bons tout au long de l’album. Que de nombreuses scènes puissent provenir d’albums de Moebius ne me gêne pas tant que ça. Il faut le prendre plus pour un hommage que pour un plagiat. J’ai adoré !

    kurdy1207 Le 03/09/2018 à 08:35:04

    Je n’ai pas lu le roman de Stefan Wul mais j’ai bien aimé la version BD.

    L’idée que l’on ne joue pas aux apprentis sorciers me plaît grandement mais que serait l’humanité sans ces risques non calculés ? On peut comprendre le chagrin d’une mère (ou d’un père) lors de la perte d’un enfant. L’ordre des choses est inversé… Cruauté ultime !

    Mais si on pouvait se prendre pour un Dieu et ramener à la vie l’enfant perdu ou, comme ici, son clone ? Pourtant, dès le départ l’idée est truquée lorsque le poulpe géant, mutation provoquée par l’homme (voir Niourk), remet Lise à sa mère. Quelle modification dans ce corps d’enfant mort, dans son ADN ? C’est ce qui nous sera livré à la fin de l’histoire. Comme une vengeance des pieuvres géantes venue du fond des âges. Mars tu peux trembler !!!

    Voilà ce que j’ai compris et ressenti de cette histoire. Et j’ai adoré. Si ce n’est pas ça… tant pis. Par contre, j’ai trouvé fort de café que le nom de Stefan Wul soit écrit si petit. Pas très correct M. Vatine.

    kurdy1207 Le 03/09/2018 à 07:57:20
    eXilium - Tome 2 - Kayenn

    Heureusement que les planches sont belles car pour ce qui est de l'histoire. Simon et Stalner ont l'esprit vraiment torturé sur cette histoire . Je la trouve complètement incompréhensible et pourtant le tome 1 laissait entrevoir de belles choses. Ce n'étaient pas celles des auteurs. D'autres y trouveront peut-être leur compte. Pas moi. Déçu, déçu, déçu !

    kurdy1207 Le 31/08/2018 à 14:19:07
    Nicolas Le Floch (Les Enquêtes de) - Tome 1 - L'énigme des Blancs-Manteaux

    Je ne connaissais, ni les romans, ni la série TV concernant Nicolas Le Floch mais j’ai été séduit par le personnage ainsi que par l’histoire qui nous est proposée dans l’énigme des blancs-manteaux.

    Nicolas n’est ni un héros ni un anti-héros. Il s’agit d’un policier consciencieux avec qualités et défauts que rien ne semble arrêter pour résoudre énigmes et affaires. L’inspecteur Bourdeau l’aidera dans sa quête qui concerne la disparition d’un autre policier, le commissaire Lardin.

    Les surprises ne manquent pas et l’histoire tient en haleine jusqu’à sa conclusion. Des dessins très « propres » viennent compléter un album plutôt bien réussit. A suivre…

    kurdy1207 Le 31/08/2018 à 08:26:48
    Charlotte Impératrice - Tome 1 - La Princesse et l'Archiduc

    Quel phénomène ce Fabien Nury !!! Il enchaîne les scénarios géniaux les uns après les autres. WEST, il était une fois en France, L’or et le sang, Tyler Cross, Silas Corey, Katanga et maintenant Charlotte Impératrice. Quelle incroyable série de succès ! Et il n’a que 42 ans. Pour moi, ce Monsieur est définitivement au Panthéon des grands scénaristes comme Jean Van Hamme, Greg ou bien encore Jean Dufaux.

    Pourtant cette histoire de Charlotte Impératrice n’avait pas lieu de m’attirer. De plus cette période mexicaine est aussi racontée dans Sauvage de Yann et Meynet. Mais il s'agit de Fabien Nury, alors j’y suis allé… Evidemment, je n’ai pas été déçu. Car même dans les « One shot » comme Fils du Soleil ou Comment faire fortune en juin 1940 nous sommes toujours dans l’excellence.

    Et puis que dire du choix des dessinateurs ? Toujours le bon. Ici Matthieu Bonhomme, dessinateur entre autres du génial Marquis d’Anaon et d’Esteban, nous livre des planches de très grandes qualités.

    Quant à l’histoire ? Poignante ! Elle commence en douceur avec Maximilien et Charlotte qui se découvrent et se lient d’ailleurs plus d’une belle amitié que d’un bel amour. Maximilien rêve de hautes fonctions et sera d’abord le jouet de son frère l’empereur François Joseph puis celui de Napoléon III. Son premier échec à Venise le fera tomber dans la luxure et la syphilis l’éloignera définitivement du lit de son épouse Charlotte.

    Je ne peux que conseiller cet album, encore une fois une belle réussite de Fabien Nury et bien évidemment celle aussi de Matthieu Bonhomme.

    kurdy1207 Le 28/08/2018 à 08:25:59
    Les hiboux - Tome 2 - Livre 2

    Poursuite dans l’originalité. Cet album est un peu meilleur que le premier surtout dans le dessin où les personnages semblent un peu moins figés et j’ai trouvé Les couleurs magnifiques. J’espère que l’auteur va poursuivre la série que je suis toujours prêt à financer sur Sandawe. Je le remercie d’ailleurs pour la petite dédicace…

    kurdy1207 Le 13/08/2018 à 08:56:29

    Ce tome 2 continue sur de bonnes bases. L’histoire est toujours fidèle au roman de Jules Vernes. C’est un réel plaisir de poursuivre l’aventure avec les jeunes héros et de suivre de leurs péripéties. Vogue la vie, vogue l’aventure, nous les marins nous n’en faisons qu’un… la chanson de la série TV m’accompagne à chaque fois que je pense à ce merveilleux roman si bien rendu dans cette BD de qualité. Vivement le tome 3 !

    kurdy1207 Le 10/08/2018 à 08:55:10

    Voilà une femme qui a su mener sa barque dans un monde de monstres et gangsters divers. Elle commencera comme messagère dans de nombreux trafics dans le monde hippique et utilisera le sexe pour se mettre tout un tas de crapules à ses pieds. Elle fréquentera et aura pour amants les plus dangereux criminels de Jo Adonis au célèbre Bugsy Siegel. Son grand rêve aurait été de devenir une des étoiles d’Hollywood. Cependant, malgré les nombreuses connaissances dans le monde du cinéma, dont Clarke Gable, cela ne se réalisera jamais.

    Cet album, que dis-je, ce pavé foisonne d’anecdotes plus croustillantes les unes que les autres. L’histoire d’une manipulatrice hors pair qui avait tout compris sur cette époque troublée des États-Unis. Pour arriver tout en haut et s’enrichir elle s’adonnera sans barrières au sexe afin de ferrer les hommes les plus importants que ce soient les gangsters ou les hommes d’affaires.

    Un bel ouvrage dans lequel on se plonge pour n’en ressortir qu’une fois la dernière page tournée.

    kurdy1207 Le 08/08/2018 à 08:44:57
    Valérian par... - Tome 2 - Shingouzlooz Inc.

    Dans cet album, nous sommes dans le gros délire. Avec un Valérian un peu dépassé qui ne sait sur quel pied danser. Il voit les événements s’enchaîner et ne sait plus trop par où commencer. Les Shingouz sont tordants et donnent une bonne dose d’humour à l’histoire. Quant à Laureline, elle est sexy comme jamais et sa plastique est très convoitée. Dommage que cela ne soit qu’un "one shot" car Valérian et Laureline vus de cette façon… j’adore.

    kurdy1207 Le 06/08/2018 à 09:00:55
    Lance Crow Dog - Tome 7 - Les Trois Sœurs Little Horse

    Je n'ai pas trouvé le scénario d'une grande originalité mais ça se lit bien. Les dessins sont fidèles au tome précédent. Au final, il s'agit d'un album pas vraiment génial mais agréable.

    kurdy1207 Le 09/07/2018 à 08:15:23
    Méto - Tome 1 - La Maison

    Tirée d’un roman pour la jeunesse, cette BD m’a vraiment bluffé. On y retrouve un mélange de la stratégie Ender et de Rollerball. Soixante-quatre jeunes garçons sont bloqués dans une sorte d’énorme prison où ils suivent un entraînement très strict dont on ne sait pas encore à quoi il peut servir à la fin de ce premier tome. L’histoire, servie par des dessins de qualité, est très prenante. De nombreuses questions restent en suspens et la fin semble nous préparer une suite vraiment alléchante. Je conseille fortement cette BD !

    kurdy1207 Le 03/07/2018 à 13:36:23
    Le chant des Stryges - Tome 18 - Mythes

    Le chant des stryges méritait un album final digne de ce nom et je ne suis pas déçu. Beaucoup d’action pour terminer plus de vingt ans de péripéties et la dernière page tournée donne l’envie de tout relire. Merci pour cette série originale qui a su rester à un très bon niveau tout au long des 18 albums. Est-ce que Corbeyran et Guerineau nous réservent une nouvelle série au long cours ? Allez messieurs, vous êtes encore jeunes…

    kurdy1207 Le 27/06/2018 à 08:07:55

    Des histoires simples mais très prenantes. Du subtil dessinateur de l’ouest qui va manipuler un chasseur de primes pour parvenir à assouvir sa vengeance au monstre qui s’empare de chaque être humain quand la passion de l’or le dévore, ces histoires courtes sont magnifiquement amenées et servies par un dessin absolument splendide. Ce Serpieri, quel talent !

    kurdy1207 Le 25/06/2018 à 13:27:49

    Voilà une histoire bondissante avec des « super héros » très originaux. Pour passer un bon moment avec un scénario qui tient la route et des dessins plutôt réussis (mélange subtil de franco-belge, comics et manga), rien de tel que ce Gecko. Un pur moment de détente sur 96 pages que l’on ne voit pas défiler. Un seul regret, il n’y aura pas de deuxième tome et c’est vraiment regrettable car il y avait un petit filon à exploiter. Je ne peux que conseiller cet album rafraîchissant.

    kurdy1207 Le 25/06/2018 à 07:59:22
    Le fulgur - Tome 3 - Les terres brûlées

    Les deux premiers tomes m’avaient vraiment séduit mais la conclusion est décevante. Je rêvais d’une fin originale et celle-ci est d’une banalité navrante. Ce troisième volume est trop haché comme si les auteurs avaient hâte d’en finir pour passer à autre chose. Reste un triptyque qui doit sa qualité à ses deux premiers volumes. Quel gâchis, quel dommage !

    kurdy1207 Le 22/06/2018 à 07:49:24
    Alix Senator - Tome 7 - La Puissance et l'éternité

    Encore un épisode de grande qualité où Khepren poursuit sa chute vers les enfers en s’entêtant dans une quête absurde. Cet album met fin à un cycle sur le désespoir d’Enak qui a perdu son fils à tout jamais. Valérie Mangin n’est pas tendre avec les personnages proches d’Alix et on peut se demander ce que nous réserve la suite.

    kurdy1207 Le 21/06/2018 à 08:02:17
    I.R.$. - Tome 19 - Les seigneurs financiers

    Une amélioration dans le dessin en comparaison de l’album précédent. Ce n’est pas transcendant non plus. Je trouve la plupart des arrières plans sans saveur. Je ne ressens plus de la part de Vrancken une envie de faire des dessins de haute qualité comme dans les tomes 11 et 12. Du coup, et ce malgré un bon scénario, je n’ai pas pris de réel plaisir avec cet album. Une fin de série avec un tome 20 du tonnerre voilà ce que je souhaite aujourd’hui. Mais j’en doute…

    kurdy1207 Le 19/06/2018 à 08:03:05
    Centaurus - Tome 4 - Terre d'angoisse

    Beaucoup de réponses dans cet album mais le secret est bien gardé concernant la ou les entités qui ont pénétré le « vaisseau monde ». Le sabotage de celui-ci va-t-il contraindre, comme il est suggéré à la fin du volume, sa population à rejoindre la planète en cours d’exploration ?

    Tout s’entremêle intelligemment dans ce 4ème tome et titille furieusement la curiosité du lecteur. Beaucoup de réponses donc mais encore de nombreuses questions ! Encore un an à patienter ! Cela va être long.

    Excellente série même si le graphisme n’est pas extraordinaire. Celui-ci est néanmoins très propre. Davantage de mouvement aurait apporté un plus. Je trouve les personnages un peu statiques même dans l’action. Mais, j’adore énormément l’ensemble !

    kurdy1207 Le 18/06/2018 à 07:52:34
    XIII Mystery - Tome 12 - Alan Smith

    Clairement, ce n’est pas le meilleur XIII Mystery. Mais de là à dire que ce n’est pas un bon album ! Je trouve les critiques un peu rudes. C’est vrai qu’il y quelques invraisemblances… On peut résumer l’histoire rapidement. Comme dirait Coluche, c’est l’histoire d’un mec qui a pas de bol, qui en a quand même mais à la fin il n’a vraiment pas de bol. Ohhhh le con ! Mais, c’est une bonne suite de péripéties avec une fin que je trouve, ma foi, bien pensée. Au final, j’ai bien aimé… sans plus.

    kurdy1207 Le 13/06/2018 à 08:01:05
    Buck Danny "Classic" - Tome 5 - Opération rideau de fer

    Ma préférence va nettement vers des histoires qui se déroulent lors de la seconde guerre mondiale comme les tomes 3 et 4. Mais, je dois avouer que je me suis passionné pour cet album situé à l’époque de la guerre froide.

    Quelle réussite que cette reprise de Buck Danny par Frédéric Zumbiehl et Jean-Michel Arroyo ! On ne le dira jamais assez. Les héros sont replacés dans des époques qu’ils n’auraient jamais dû quitter.

    Et que dire du graphisme !!! Magique, une réussite totale. J’en arrive même à caresser les pages devant ces petits bijoux. Le choix du papier, l’odeur des encrages…

    Je vais même aller plus loin que l’avis de herve26 car je trouve que ces « Buck Danny » s’élèvent largement au niveau de l’époque Charlier et Hubinon grâce à ce graphisme vintage mêlé de modernisme. Cela devrait en faire hurler certains, mais tant pis.

    Alors que dire de plus ? 6/5 et vivement la suite.

    kurdy1207 Le 11/06/2018 à 13:42:49
    Gagner la guerre - Tome 1 - Ciudalia

    Je rejoins TEDDY BULL concernant l’écriture. Manifestement, la négation pose un problème à Frédéric Genêt. De là à dire que cela gêne la lecture... Comme il s’agit de pays imaginaires, on peut très bien se dire qu’il s’agit de leur façon de s’exprimer (je sais, c’est un peu tiré par les cheveux).

    Je n’ai pas lu le roman qui, il semblerait et au vu des commentaires sur Internet, est extraordinaire. Contrairement à Dunyre, j’ai beaucoup apprécié le rythme de l’histoire entrecoupée de « flashbacks ». Aucun des personnages n’est sympathique mais ici c’est le jeu. Chacun essaye de tisser sa toile en essayant de se sauvegarder.

    Le graphisme lui est impeccable mais cela n’étonnera personne étant donné le talent de Frédéric Genêt.

    Au bout du compte, j’ai passé un agréable moment. Par habitude, je préfère lire le roman avant de m’attaquer à la BD. Mais, les commentaires ne m’y incitant guère, et pour ne pas gâcher mon plaisir, je vais attendre la fin de la série avant de me lancer dans la lecture du roman.

    kurdy1207 Le 11/06/2018 à 07:56:14
    Les beaux étés - Tome 4 - Le repos du guerrier

    Un quatrième album à la hauteur des deux premiers. C’est beau, frais et plein de tendresse. Malgré l’adversité, des ondes positives sont envoyées tout au long de l’histoire. Qu’importe le lieu si l’on a décidé d’être heureux et de jeter les soucis à la poubelle. La déception de ne pas trouver de villa construite a beau peser une tonne, notre famille magique la transforme en poids plume et va vivre pleinement ses vacances. Une bien belle leçon ! Je ne sais pas si j’en aurais le courage dans les mêmes conditions mais j’approuve et j’admire. Belle série que « Les beaux étés ».

    kurdy1207 Le 08/06/2018 à 14:04:51
    14-18 (Corbeyran/Le Roux) - Tome 9 - Sur la terre comme au ciel (juillet 1918)

    Cette série se bonifie vraiment d’album en album. Cette fois, cela se passe dans le ciel de France avec des combats aériens réussis. Chacun puise son courage comme il le peut mais le jour ou la dose d’héroïne vient à manquer…

    Je pense qu’avant la parution de l’ultime tome cet automne, je me ferai une relecture complète de cette remarquable série. Elle n’est pas parfaite mais on peut oublier les quelques défauts (selon moi) devant tant de qualité.

    Le sacrifice de tous ces hommes quel que soit le pays pour qui ils combattent est bouleversant. Chaque camp apprend à se détester pour aller puiser force et courage. La bêtise de ceux qui déclarent les guerres et la bravoure de ceux qui en pâtissent n’ont pas de frontières.

    kurdy1207 Le 08/06/2018 à 07:39:52
    Il faut flinguer Ramirez - Tome 1 - Acte 1

    Effectivement nous sommes en plein Tarantino en BD. Après, on aime ou pas ! J’ai un avis plutôt mitigé.

    L’album est bon que cela soit le dessin ou l’histoire. Les intercalaires publicitaires « d’époque » entre les chapitres sont excellents. Mais… ce Ramirez, je le trouve un peu con et tête à claques ce qui est un poil gênant pour un personnage principal. Je ne vois pas ce qu’il essaye de prouver en sauvant un aspirateur des flammes d’un bâtiment qui vient d’exploser ? Il y a certainement un truc que je n’ai pas capté ou quelque chose qui sera dévoilé au prochain tome ?

    Il faut reconnaître qu’il y a de nombreuses situations loufoques et que l’ensemble va à 100 à l’heure. Alors ? Laissez-vous quand même tenter par ce voyage au pays des aspirateurs et des flingueurs fous. Vous n'y trouverez aucune prise de tête et y passerez un bon moment de détente... de flingue.

    kurdy1207 Le 03/06/2018 à 14:19:39
    Samurai - Tome 12 - L'Œil du dragon

    Quel progrès dans le graphisme de la part de Cristina Mormile ! Ça y est, elle tient les personnages. J’en arrive même à me demander si elle n’a pas dépassé le dessinateur d’origine Frédéric Genêt.
    L’histoire se déroule à cent à l’heure avec la recherche des morceaux du ionuchi. On peut juste regretter la présence presque secondaire de Takeo.
    Album à lire absolument.

    kurdy1207 Le 03/06/2018 à 14:02:55
    Retour sur Aldébaran - Tome 1 - Épisode 1

    60 planches pour ce retour à Aldébaran qui ne déçoit pas totalement. Le dessin est fidèle à lui-même mais le scénario est un peu planplan. Ceci dit, il n’est pas désintéressant. Mais il y a ce manque de rêve qui n’arrive qu’à la page 53… mais, cela laisse augurer un deuxième album de haut vol (du moins je l’espère) avec l’exploration d’un nouveau monde et un bestiaire fabuleux comme Léo sait si bien les inventer. Au final, j’ai passé un bon moment avec le fol espoir d’une suite digne d’Aldébaran ou Bételgeuse. J’y crois…

    kurdy1207 Le 30/05/2018 à 08:52:27
    Insiders - Tome 11 - Death penalty

    Un scénario qui privilégie l'action servi par un graphisme correct. Najah ne fait pas dans la demi mesure et n'hésite pas à tuer de sang froid pour sauver sa peau en pensant déjà à son objectif de retour à la tête du grand Conseil des mafias. On ne sait plus vraiment pour qui elle roule... L'album se lit vite et tient en haleine. Vite la suite !

    kurdy1207 Le 28/05/2018 à 13:56:48

    Je suis tombé par hasard sur le salon de la BD à Montréal au Québec et la couverture de l’album « Le Malouin » a attiré mon attention. Du coup, Vincent Pompetti m’a dédicacé l’ouvrage avec un magnifique dessin exécuté au pinceau. Le coté graphique de l’histoire est une belle réussite d’ailleurs. Il est vrai que le scénario est un peu léger mais on ne sort pas déçu une fois la dernière page tournée. Le personnage du génie qui va entraîner toute une bande de corsaires à la recherche d’un trésor sur une île perdue est très réussi. Conclusion : plutôt pas mal.

    kurdy1207 Le 15/05/2018 à 13:45:04

    Yann nous fait ici une bonne revisite de Bob et Bobette totalement loufoque avec beaucoup de références à la BD comme le roi inca Rascar Capac dans « Les sept boules de cristal ».

    Il y a bien évidemment plusieurs niveaux de lecture avec parfois une exagération de texte qui rebutera plus d’un enfant. Mais est-ce vraiment destiné aux enfants ??? Reste quelques gags bien trouvés mais loin d’être hilarants.

    Gerben Valkema nous offre, quant à lui, un excellent graphisme dans la grande tradition du « gros nez ». Le tout se lit et se regarde sans déplaisir.

    A l’année prochaine donc pour la revisite de cette série avec de nouveaux auteurs.

    kurdy1207 Le 14/05/2018 à 07:46:50

    Une belle surprise que cette BD. Un scénario vraiment original qui tient en haleine de la première à la dernière page.

    Je m’attendais plus à une histoire policière du type « La mort aux trousses » qu’à une histoire de SF.

    L’auteur a bien su valoriser le rythme en employant le texte à bon escient et cela nous donne un album attrayant et passionnant.

    Le graphisme est assez épuré et sans fioriture ce qui donne tout le dynamisme à cette aventure. Je l’ai cependant trouvé imparfait sur certaines cases.

    Reste que pour un premier album c’est une belle réussite. Et comme le titre est « L’emprise - premier contact » cela devrait amener une suite (ce que je souhaite fortement).

    kurdy1207 Le 12/05/2018 à 15:24:49
    Lefranc - Tome 29 - La stratégie du chaos

    Des dessins plutôt bien réussis, une histoire assez bonne jusqu'à la page 32 où soudainement un afflux de texte vient tout gâcher. Ce qui se lisait et se regardait agréablement devient soudainement indigeste. Vraiment dommage, c'était presque bien.

    kurdy1207 Le 07/05/2018 à 13:42:27
    Libertalia - Tome 2 - Les murailles d'Eden

    C’est bien beau de vouloir construire une société où les individus sont tous égaux. Le rêve est grand, mais impossible à tenir. Nous nous apercevons vite que ce sont toujours les mêmes qui travaillent et toujours les mêmes qui profitent de la vie. Ainsi en va-t-il de l’humanité. D’un côté les courageux et de l’autre... Évidemment, c’est un raccourci, mais qui connait une révolution (et ce que ces hommes font en est une) qui a bien tourné ? Toutes les bonnes idées sont détournées et malmenées devant l’impossibilité de se fier aux hommes. Vivre sans règles est illusoire et nos aventuriers vont vite en faire la constatation.

    L’histoire devient passionnante, mais je trouve qu’elle n’est pas aidée par un graphisme bien imparfait. Heureusement qu’il y a les costumes pour pouvoir distinguer les personnages représentés bien souvent différemment d’une case à l’autre. Le souffle de l’aventure est bien présent, mais la satisfaction du lecteur n’est pas totale.

    kurdy1207 Le 07/05/2018 à 07:58:41
    Brocéliande - Tome 4 - Le Tombeau des géants

    Autant j'avais été ébloui par le précédent tome autant celui-ci m'a un petit peu ennuyé. Le graphisme n'est pas en cause car il est superbe comme toujours avec cette série. J"ai trouvé un manque de fluidité dans la narration de l'histoire m'obligeant à la suivre en plusieurs fois. Donc, un peu de déception.

    kurdy1207 Le 02/05/2018 à 08:04:56
    Théodore Poussin - Tome 13 - Le dernier voyage de l'Amok

    Dans ce nouvel album, nous découvrons une autre face de Théodore Poussin. Celui-ci rumine sa vengeance depuis plusieurs mois et va engager une troupe de baroudeurs pour arriver à ses fins. Pour cela il lui faut de l’argent et il va trouver un stratagème qu’il ne dévoilera à ses amis qu’une fois arrivé sur l’île qu’il souhaite récupérer, du moins c’est ce que tout le monde pense.

    Cet album sent l’aventure à plein nez. Monsieur Novembre, une fois de plus, est le personnage le plus complexe. Nous ne savons pas vraiment ce qu’il veut, ce qu’il pense et où il souhaite en venir. La fin de l’histoire laisse perplexe et je ne crois pas un instant que… (mais laissons le suspense en suspens pour ceux qui n’ont pas encore lu ce merveilleux 13ème tome).

    Frank Le Gall nous offre une myriade de personnages qui viennent bonifier cette histoire servie par des dessins magnifiques. Que dire de plus ? Excepté que j’ai adoré. Le personnage et la série prennent une autre dimension. J’espère que l’auteur ne nous fera pas attendre de trop pour le prochain volume.

    kurdy1207 Le 30/04/2018 à 07:55:08
    Habana 2150 - Tome 1 - Vegas Paraiso

    Contrairement à l’avis précédent, j’ai trouvé cette BD très sympa. C’est déjanté à souhait et même si on ne se tord pas de rire, les situations comiques sont nombreuses et les dessins plutôt réussis. J’adhère totalement.

    kurdy1207 Le 27/04/2018 à 07:57:02
    Théodore Poussin - Tome 12 - Les Jalousies

    Un album très intéressant avec un Monsieur Novembre que j’ai trouvé absolument génial. Il devient un peu l’ombre protectrice de Théodore Poussin et s’aperçoit dès le début de l’histoire que l’arrivée de Chouchou va poser des problèmes et les attirer en masse. Ce tome contient aussi une surprise de taille que l’on ne saurait dévoiler aux futurs lecteurs. Un petit bémol, j'ai trouvé Théodore parfois un peu énervant quand Il ne sait sur quel pied danser. Mais bon… Quant au dessin de Franck Le Gall, c’est une remarquable réussite.

    kurdy1207 Le 23/04/2018 à 13:33:39
    Les chevaliers d'Héliopolis - Tome 2 - Albedo, l'œuvre au blanc

    Rien d’historique dans ce deuxième volume, mais un délire scénaristique de Jodorowsky qui me plait pas mal. Le dessin de Jérémy comme toujours est au top. J’ai été quand même assez décontenancé par le scénario où Bonaparte prend les quatre cinquièmes de l’histoire à lui tout seul. Mais bon, je ne me suis pas ennuyé et suis plutôt curieux de la suite qui sera donnée.

    kurdy1207 Le 23/04/2018 à 13:26:42
    Thorgal (Les mondes de) - La Jeunesse de Thorgal - Tome 6 - Le drakkar des glaces

    Pas grand-chose à dire sur cet album qui est dans la continuité du précédent.

    Le graphisme est toujours aussi bon, l’histoire est passionnante mais Thorgal sert toujours de faire valoir plus que de « héros » principal. C’est dommage mais vu la tournure de l’histoire, où l’on s’intéresse surtout à Slive, cela semble logique.

    J’ai passé un très bon moment à la lecture et au « visionnage » de cette BD. Bravo à Roman Surzhenko pour ses dessins et à Yann qui se débrouille ma foi très bien au scénario.

    kurdy1207 Le 20/04/2018 à 15:42:16
    Apostat - Tome 7 - Rien de plus qu'un nuage

    Graphiquement, ce dernier album est vraiment splendide. Quant à l’histoire, nous avons surtout droit à l’affrontement des armées Julien contre celles des Perses de Shapur. Comme bien souvent, la trahison viendra d’un ami fidèle. Jovanius hésite entre son amitié pour Julien et le christianisme. C’est la religion qui l’emportera. Alors que la victoire était toute proche, Jovanius préférera ne pas envoyer ses troupes envahir la ville de Ctésiphon. Le sort de Julien est alors scellé. Il tentera bien de rallier l’armée de Procope en Arménie mais son arrière-garde sera victime du harcèlement de l’armée Perse. Julien va alors mourir d’une lance dans le foie lancée par une personne de son propre camp. Le déclin de l’empire romain peu alors débuter.

    Somptueuse série ! Il est bien dommage qu’elle n’est qu’une visibilité réduite avec les éditions BD Must qui ont eu le mérite de la faire connaître en France.

    kurdy1207 Le 19/04/2018 à 14:01:36
    Apostat - Tome 6 - Neshrakavan

    Milius est à la poursuite d’Eusèbe qui s’est réfugié à Neshrakavan en Arménie. L’eunuque, manipulateur né, a déjà mis sous sa coupe le despote Neshrak à qui il fait miroiter monts et merveilles. Celui-ci rêve de devenir roi d’Arménie à la place de son oncle. Eusèbe le pousse donc à s’allier avec les Perses afin d’aller affronter les armées de Julien.

    Devenu le maître absolu, Julien rêve de vengeance et condamne au bûcher les meurtriers de sa famille. Son ami Oribase le pousse à la compassion afin qu’il ne se transforme pas en monstre comme son prédécesseur Constance. Torturé entre le désir de vengeance et la volonté de devenir un potentat juste, Julien suivra les conseils d’Oribase.

    Les chrétiens ne supportent pas que les anciens dieux soient remis au goût du jour et cherchent la main qui pourra assassiner Julien. Celui-ci, selon les anciens rites, sacrifie un taureau. Les Dieux lui offriront une vision de victoire face aux Perses. Julien semble las et de plus en plus illuminé. Il ne sait plus lui-même s’il doit croire en ses idées.

    En Arménie, c’est un tremblement de terre qui viendra à bout des velléités de grandeur d’Eusèbe et Neshrak. Milius et son nouvel amour Rakshad s’en tireront de justesse.

    Encore un magnifique album haletant à souhait servi par un graphisme de grande qualité. L’auteur joue avec de nombreux personnages sans pour autant tomber dans la confusion. Superbe !

    kurdy1207 Le 19/04/2018 à 09:30:03

    Une très bonne surprise que ce Tex ! Certes, le scénario est assez convenu mais cela n’enlève rien à la qualité de l’ensemble.

    Si une série découlait de cet album avec les deux mêmes auteurs, il ne fait aucun doute que j’achèterais tous les volumes. Le personnage est ténébreux, juste ce qu’il faut, et sans concession même avec son ami Birdy.

    Les dessins sont excellents et parfois somptueux comme le combat de Tex avec le grizzly ou encore les paysages sous la neige. Vraiment dommage qu’il ne s’agisse que d’un « one shot »…

    kurdy1207 Le 17/04/2018 à 22:51:20
    Colonisation - Tome 2 - Perdition

    Seuls les abrutis ne changent pas d’avis. Autant le tome 1 m’avait totalement « échappé » autant ce deuxième volume m’a captivé. L’histoire est façonnée autour de nombreux flash-back mais cela ne m’a pas perturbé. Par contre, le final est troublant, mais je commence vraiment à apprécier cette équipe dont la finalité est de retrouver ces « égarés » de l’espace. En très net progrès !

    kurdy1207 Le 17/04/2018 à 22:39:30
    Amazonie (Kenya - Saison 3) - Tome 3 - Épisode 3

    Je dois être un Alien, car j’ai adoré cet album et à la vue des premières notes...

    Franchement, que demander de plus que cette jungle amazonienne, avec une histoire de trésor, des nazis, un extra-terrestre ?

    Tout se goupille merveilleusement bien, c’est exaltant et l’album défile avec un entrecroisement de trois histoires qui finiront certainement par se rejoindre dans un final que j’espère surprenant.

    J’ai adoré l’aventure, cet extra-terrestre qui semble complètement désarmé émotionnellement et ce graphisme de Marchal que je trouve d’un excellent niveau.

    C’est vrai, j’adore Léo, j’adore Rodolphe et les lieux choisis pour les histoires sont synonymes de rêve. Personnellement, je dis bravo et tant pis pour les grincheux. Qu’ils aillent acheter d’autres BD ou qu’ils laissent un avis expliquant pourquoi ils n’ont pas aimé.

    kurdy1207 Le 16/04/2018 à 23:26:29
    Apostat - Tome 5 - Caesar Augustus

    Constance est au point de rupture. Il sent que tout lui échappe et la maladie ne lui fera pas de cadeaux. Pourtant, la bataille avec l’armée de Julien est proche. La mort viendra le cueillir bien avant un quelconque affrontement. C’est d’ailleurs sa dernière volonté qui évitera tout carnage, car il désignera Julien pour successeur.

    L’eunuque Eusèbe promet à Constance de s’occuper de sa femme et de sa fille. Mais Eusèbe est un manipulateur né. Espérant continuer dans ses fonctions, il conseille à Julien de faire disparaître la femme et l’enfant. Il s’agit du conseil de trop. Le nouvel empereur, connaissant les atrocités perpétrées par l’eunuque, le fera emprisonner.

    Julien prend la température de Constantinople en se fondant dans la population. Lors de sa promenade avec son ami Libanius, il peut se rendre compte de la main mise du christianisme sur le peuple et de l’intransigeance de cette religion qu’il apparente à une secte. Son rêve serait que toutes les anciennes religions, les Juifs ainsi que les adeptes du Christ puissent vivre en toute harmonie.

    Ce faisant Julien va réunir les dignitaires chrétiens pour tenter de les convaincre. Mais comment persuader des fanatiques (il suffit de regarder au moyen orient aujourd’hui). La religion est jeune et sert les destins des uns et des autres. L’intransigeance des chrétiens devant cet empereur éclairé lui vaut le surnom d’apostat.

    Quant à Eusèbe, personnage prévoyant et ayant gardé quelques fidèles, il réussit à s’évader. Et le perfide animal sait déjà quel nouveau maître aller servir.

    Voici un cinquième volume vraiment passionnant et les dessins sont enfin au niveau du scénario. Ce Julien est un personnage auquel on s’attache. Il est plein de bonne volonté, mais doit affronter le mur de la religion qui quelle que soit sa forme et sa hauteur reste à jamais infranchissable.

    kurdy1207 Le 12/04/2018 à 13:50:13
    Théodore Poussin - Tome 10 - La Terrasse des Audiences - Tome 2

    Le deuxième volume de cette histoire est beaucoup plus intéressant. La relation d’amour qui s’instaure entre Théodore et Chouchou est des plus sympathique et des plus romantique. L’histoire d’espionnage devient passionnante et l’action est enfin au rendez-vous.

    kurdy1207 Le 10/04/2018 à 07:40:08
    Théodore Poussin - Tome 9 - La Terrasse des Audiences - Tome 1

    Petite séance d’espionnage pour notre poussin et chouchou dans un album qui traîne sa lenteur comme un fardeau. Comme toujours je trouve le dessin très bon mais le scénario est un peu planplan. Ce qui n’ajoute rien à cet album c’est qu’il contient plusieurs pages uniquement avec des dialogues en surimpression d’une image unique et là on se dit que le père Le Gall s’est pas foulé. J’espère que la suite sera plus passionnante puisque l’histoire est en deux volumes.

    kurdy1207 Le 09/04/2018 à 13:20:19
    Badlands - Tome 3 - Le grand serpent

    Perla est possédée par un monstre qui s’est emparé d’elle lors d’une réunion de spiritisme lorsqu’elle était enfant. Pendant cette séance son père et les amis de celui-ci ont tous été tués. Depuis tous les ans lors de la Toussaint Perla se transforme en monstre prêt à tuer et dévorer tout être humain qui se met en travers de sa route. Elle va alors, accompagnée de ses amis, à la recherche d’un shaman qui pourra la libérer de cette étrange emprise.

    Histoire sans prise de tête servie par un dessin de bonne facture. Bonne petite série.

    kurdy1207 Le 09/04/2018 à 07:49:29
    Théodore Poussin - Tome 8 - La Maison dans l'île

    Cet album me laisse perplexe. Je n’en vois pas trop l’utilité. Je ne suis pas totalement déçu car le graphisme est toujours de qualité et l’histoire se laisse lire. Et comme disait Forrest Gump : « voilà tout ce que j’ai à dire sur le sujet ».
    Bof, bof, bof…

    kurdy1207 Le 07/04/2018 à 17:56:08
    Théodore Poussin - Tome 7 - La Vallée des roses

    Le moins que l’on puisse dire de cet album c’est qu’il ne vaut pas par son action débordante. Non, ce qui le rend vraiment attachant, outre un graphisme légèrement différent, c’est tout l’aspect narratif.

    Il est empreint d’une tendresse qui pourrait nous laisser croire que ce n’est pas Théodore Poussin qui nous raconte sa jeunesse mais Frank Le Gall lui-même.

    Très touchant comme ce départ précipité de la maison du Pont neuf, sur fond de première guerre mondiale, où Théodore se souvient de l’emménagement cinq années auparavant. Il se rend compte alors que ce n’est pas forcément le lieu qui rend heureux les êtres humains mais les personnes avec qui l’on vit quand amour et tendresse sont présents.

    Sans contestation possible, il s’agit là d’un bel album qui fait vibrer les cordes de la nostalgie.

    kurdy1207 Le 07/04/2018 à 17:20:29

    L’histoire impossible de l’amour d’un musicien pour une prostituée « Rosa de Francia ». En se promenant au hasard des rues le guitariste Segundo entend une voie qui le subjugue. Il ne sait pas encore qu’il est tombé amoureux de Rosa la prostituée favorite du souteneur Berto.

    Dans ses rêves, Segundo se voit bien former un duo avec Rosa. Bien évidemment, cela n’est pas du goût du violent Berto.

    Lorsqu’un jour Berto file une correction à Rosa dans la rue, Segundo ne peut le supporter et vient secourir la prostituée. Dans sa rage il tue le souteneur et Rosa reçoit un mauvais coup de couteau au visage. Lors du procès, celle-ci inverse les rôles et accuse le guitariste de l’avoir agressée en prétendant que Berto s’est interposé. Mais elle n’a pas le choix, pour ne pas s’attirer les foudres des souteneurs de la Havane, et le fait d’être défigurée la rend vindicative. Segundo passera donc sa vie en prison à ruminer son chagrin d’amour.

    Voici l’histoire d’un naïf au grand cœur qui partage sa vie à jouer de la guitare dans le bar de son cousin, à aider le fils de celui-ci à apprendre la musique et à rêver à un amour impossible.

    Cet album propose un graphisme en noir et blanc absolument magnifique où les visages expressifs nous transportent dans une Havane d’avant le communisme, avec des dessins qui nous font bien ressentir la chaleur ainsi que la lasciveté naturelle d’une partie de la population.

    Le scénario est néanmoins léger même si on s’y laisse prendre. Une histoire fouillée avec une vingtaine de pages en plus aurait fait de cet album un petit chef d’œuvre. Dommage…

    kurdy1207 Le 06/04/2018 à 23:15:18
    Apostat - Tome 4 - Paulus Catena

    L’empereur Constance fidèle à lui-même fait le vide autour de lui. Ceux qui n’ont pas eu de réussite face à Julien le paye de leur vie comme le général Barbatio. Mais le destin le puni car son épouse lui donne une fille lui refusant ainsi un héritier.

    Primigenia escortée de Milius retourne à la villa familiale. Mais l'espion Arbacès est là et elle va payer de sa vie l’empoisonnement d’Hélène. Quant à Milius il fera un carnage d’Arbacès et de tous ses sbires pour venger la mort de Primigénia.

    Quant à Julien il rumine sa vengeance et se promet de faire expier à Constance la mort d’Hélène et de leur enfant.

    Album plus violent que les précédents servi par un graphisme en très nette amélioration. Superbe histoire, superbe série.

    kurdy1207 Le 03/04/2018 à 08:30:06
    Théodore Poussin - Tome 6 - Un Passager porté disparu

    Petit album de transition où il ne se passe pas vraiment grand-chose. On s’ennuie un peu même si l’histoire n’est pas désagréable.

    On va apprendre quel est le véritable père de Théodore et que son prénom à la naissance était Charles. Ce volume révélera aussi qui est vraiment M. Novembre.

    Comme dans le dernier roman de Douglas Kennedy « La symphonie du hasard », les secrets de famille tombent et s’accumulent les uns après les autres. C’est certainement le plus intéressant de cette histoire.

    Quant au dessin il est toujours aussi propre et agréable à regarder. Au bout du compte, plutôt sympa ce tome 6.

    kurdy1207 Le 03/04/2018 à 07:58:37
    Apostat - Tome 3 - Argentoratum

    Un troisième volume tourné vers la bataille entre l’armée de Chnodonar et de Julien. L’armée romaine est largement inférieure en nombre mais les manœuvres d’encerclement menées par Julien permettront de mettre en déroute les Alamans. Chnodonar est fait prisonnier et doit être expédié à Rome.

    Lâchement abandonné par un général et ses troupes, sur ordre de Constance qui trouve que Julien commence à lui faire de l’ombre, celui-ci mène pourtant ses soldats à la victoire en participant aux combats, ce qui lui donnera une grande aura. Cet abandon n'aura qu’un seul effet, la nomination de Julien comme César Auguste par ses hommes. La lutte pour le pouvoir peut alors commencer.

    Avant la bataille, par l’intermédiaire de son espion Arbacès, Constance a demandé qu’Hélène perde son enfant pour qu’il n’y est qu’un seul héritier. Cela doit s’effectuer par l’intermédiaire de Primigénia. Mais mue par l’amour qu’elle porte à Julien elle ira plus loin et empoisonnera Hélène et l’enfant qu’elle porte. Elle croit alors que Julien la gardera auprès de lui mais celui-ci craint pour la vie de Primigenia et lui demande de retourner auprès de son père.

    Luttes épiques, péripéties et manigances sont au menu d’un bon album. On en redemande.

    kurdy1207 Le 02/04/2018 à 19:04:02
    Apostat - Tome 2 - La sorcière

    Un deuxième album toujours aussi prenant où s’entremêlent espions, empoisonneurs et sorcières en tous genres.

    Trémalchio, personnage malfaisant, fait son apparition et vient réclamer son dû. Il s'agit de Primigénia qu’il avait gagné lors d’une partie de dés avec son père. Le mariage est alors inévitable. Pourtant, Primigénia lui fera payer fort cher mais deviendra le jouet d’Arbacès (Référence à Alix ?) l’espion de l’empereur Constance.

    Hélène rejoint son époux Julien et lui avoue que c’est à la demande de Constance. Il lui a demandé de l’espionner. Julien n’est pas dupe et avait deviné cela. Cet aveu rapprochera le couple. Hélène tombera enceinte et tentera tout pour que Primigénia devienne son amie. Mais pour celle-ci seul l’amour de Julien compte.

    Julien souhaite aider son ami Maximus. Il demande alors à Milius de se rendre dans la ville dévastée de Colonia Agrippina (Cologne) pour retrouver la devineresse Placidia. Celle-ci est l’arme manipulatrice de Maximus qui se sert de ses visions pour s’enrichir. Mais elle refusera toute nouvelle entourloupe menée par son mentor et délivrera une dernière vision à Julien. Il deviendra le nouveau César Auguste amené à régner sur tout le monde romain.

    Les manipulateurs ont la part belle dans ce volume. Que ce soit Constance, Primigénia, Trémalchio, Arbacès ou encore l’eunuque Eusèbe, on ne sait plus où donner de la tête.

    Le dessin n’est pas encore totalement maitrisé mais les couleurs sont toujours aussi chatoyantes.

    Les messagers romains empalés page 47 font penser à Alix et Enak. Je pense que c’est voulu et c’est très drôle même si cela peut en choquer plus d’un.

    kurdy1207 Le 02/04/2018 à 10:54:57
    Apostat - Tome 1 - La malédiction pourpre

    Afin de se débarrasser de Julien son neveu, l’empereur Romain le nomme César d’occident avec pour devoir de refouler les « barbares » derrière la frontière naturelle du Rhin.

    Vêtu de la fameuse toge pourpre Julien quitte Rome avec une petite armée après avoir épousé Hélène la sœur de l’empereur.

    Sur le chemin, le menant vers son poste frontalier, il fera la rencontre de deux personnages clés des albums « Apostat » Primigénia, dont il va tomber éperdument amoureux et Milius qui l’aidera et le formera pour devenir un guerrier.

    Lors d’une embuscade des germains, Julien montrera, malgré ses faiblesses de soldat, un courage qui fera l’admiration des gaulois (francs ?) et de son armée. L’espoir renaît alors que les provinces septentrionales semblaient perdues et vouées à la domination de Chnodomar et des alamans.

    Cette histoire est passionnante de bout en bout malgré un dessin qui, parfois dans ce premier album, se cherche un peu. Les couleurs sont magnifiques et l’ensemble nous offre une série d’un beau calibre.

    Nous sommes dans une période charnière (an 355 après JC) où le Christianisme se cherche encore. Les anciennes religions païennes ont encore la peau dure. Julien l’Apostat, visionnaire, promulguera dès la mort de l’empereur un édit d’acceptation de toutes les religions.

    Voici donc l’histoire d’un intellectuel, combattant et visionnaire injustement décrié mis en valeur par Ken Broeders dont les sept albums vont aller crescendo vers la qualité (je n’ai pas pu m’empêcher de jeter un œil sur les suivants avant de les lire).

    kurdy1207 Le 01/04/2018 à 14:02:30
    Théodore Poussin - Tome 5 - Le Trésor du Rajah Blanc

    Minot a sans doute raison, Théodore Poussin a autant de charisme qu’une endive bouillie dans les premiers tomes (feuilletés). Mais, j’ai lu et surtout vu dans les derniers CaseMate et DBD les dessins du 13ème album à paraître « Le dernier voyage de l’Amok » et là… je me suis dit : « cette BD mérite d’être revisitée. ».

    Aussi j’ai commencé par le tome 5 « Le trésor du Raja blanc ». Et c'est du tout bon ! Avec deux individus complexes que sont M. Novembre et le capitaine Town. Du coup, c’est vrai que Poussin passe au second plan avec ces deux grosses personnalités, mais l’histoire est prenante et le souffle de l’aventure est bien présent.

    Il est tout aussi vrai que le personnage principal n’a rien du héros tel que l’on pourrait l’imaginer. Mais ce tome 5 donne vraiment envie de poursuivre les aventures de Théodore Poussin.

    kurdy1207 Le 01/04/2018 à 13:47:08
    Tyler Cross - Tome 3 - Miami

    Troisième album de Tyler Cross toujours aussi noir comme les films américains des années cinquante. Néanmoins, je l’ai trouvé un brin plus récitatif que ses deux prédécesseurs. Mais c’est toujours aussi bon. Tyler Cross est égal à lui-même. Violent, taciturne, égoïste avec un poil d’humanité qui l’empêchera de passer de vie à trépas Miss Axelrod. Cette série est vraiment fascinante et on en redemande.

    kurdy1207 Le 26/03/2018 à 13:52:59
    Résilience - Tome 2 - La Vallée trahie

    Ce deuxième volume est vraiment passionnant. Une petite communauté tente tant bien que mal de vivre son rêve et ses espoirs contre vents et marées mais face aux enjeux d’une société totalitaire cela va vite tourner au cauchemar (On se croirait revenu à l’époque où tout le monde voulait aller élever des chèvres dans le Larzac et/ou vivre en communauté en essayant de se créer son petit microcosme solidaire.).

    Si l’on écarte tout ce qui peut paraître improbable, cette histoire est bien menée et haletante. Il y aura donc une suite puisqu’il s’agit d’un premier cycle. Si cela continue sur le même niveau je suis preneur.

    kurdy1207 Le 19/03/2018 à 13:26:33
    Oblivion Song - Tome 1 - Tome 1

    Ce premier album est franchement excellent. Une partie de la ville de Philadelphie a soudainement disparu avec ses habitants dans ce que nous pourrions appeler un monde parallèle.

    Voilà dix ans que le drame est arrivé, mais Nathan Cole continu malgré tout à se rendre dans ce monde pour tenter de ramener d’ultimes survivants. Son secret espoir étant de pouvoir retrouver son frère Edward.

    Une question se pose, faut-il s’obstiner à ramener les gens dans leur monde d’origine. D’autant plus que ceux que l’on rapatrie ont du mal à se réadapter.

    Sur Oblivion, nom donné à ce fameux monde parallèle, Nathan va réussir à retrouver son frère et toute une bande d’individus qui se sont construit une nouvelle vie qu’ils ont appris à apprécier et à aimer. Il s’agit pour eux d’une métamorphose liée à un sentiment de liberté. Pourtant ce monde est loin d’être accueillant avec une faune et une flore bizarres et agressives.

    Nathan va convaincre son frère de le suivre dans le monde d’origine afin qu’il établisse un choix définitif : sa vie d’avant ou Oblivion.
    Quant à Nathan, l’État lui coupe toutes les aides et le soupçonne d’être à l’origine de la catastrophe. À juste titre ?

    J’ai hésité à acheter cet album car les comics ne sont pas trop ma tasse de thé. Nous sommes souvent confrontés à des dessins passables avec plusieurs auteurs qui se succèdent se moquant de l’aspect graphique du prédécesseur. Ici ce n’est pas le cas, le graphisme est identique de la première à la dernière page et tant mieux. Du coup, on se retrouve avec un album agréable et fascinant.

    A priori, cette histoire sera développée sur six albums qui sont attendus avec impatience.

    kurdy1207 Le 19/03/2018 à 08:41:31
    eXilium - Tome 1 - Koïos

    On reconnait tout de suite la patte d’Éric Stalner avec un dessin toujours aussi nickel. Je trouve le début de cette histoire excellent et on se demande vraiment qui est ce commandant Sonntag. Mais j’ai parfois été déçu avec cet auteur (la liste 66 et la zone) comme j’ai pu apprécier d’autres BD (voyageur, la croix de Cazenac, l’or sous la neige). Aussi, pour ne pas m’enthousiasmer outre mesure, je préfère attendre la fin de l’histoire avant d’être plus prolifique dans mes commentaires. Un début captivant.

    kurdy1207 Le 14/03/2018 à 08:14:03
    Bouncer - Tome 11 - L'Échine du dragon

    Comme pour la première partie de l’histoire dans le tome 10, je n’ai pas été déçu concernant le scénario. Celui-ci est bien ficelé et offre plein de surprises comme ces amazones du désert qui compliqueront les affaires des différents protagonistes. Non, ce qui m’a un tant soit peu gêné c’est le dessin un peu moins fouillé que d’habitude. Des visages moins précis et une sorte de « j’te fais un album à la va vite » histoire de boucler une histoire qui se déroule sur 160 pages. Une certaine qualité est toujours là, mais j’aurais préféré que François Boucq prenne plus de temps pour offrir un travail plus propre. Il faut néanmoins relativiser, il s'agit d'un très bon album.

    kurdy1207 Le 13/03/2018 à 08:11:04

    Le scénario de cette bd est vraiment original. L’histoire du premier drapeau américain que quelques soldats noirs vont tenter d’aller ravir aux allemands. Ce drapeau à une particularité car sous l’une des étoiles blanches a été cousue une étoile noire qui représente cette frange de la population amenée d’Afrique contre son gré. Le graphisme est très soigné et nous offre de magnifiques planches comme celles, sous la neige, dans les Ardennes. C’est vraiment captivant et sous cette histoire nous est montré le chemin qu’il y avait encore à faire dans l’acceptation des gens de couleur en Amérique... mais il reste encore beaucoup à parcourir et pas uniquement aux États-Unis. Seulement à notre époque il ne s’agit peut-être plus d’une volonté unilatérale mais de volontés croisées.

    kurdy1207 Le 06/03/2018 à 08:04:18
    Le troisième Testament - Julius - Tome 5 - Julius V

    J’adhère totalement à l’avis de Kingtoof. C’est bien mais… Rien à dire en ce qui concerne le graphisme mais, effectivement, il manque un petit rien qui aurait fait de cette série quelque chose de vraiment captivant et incontournable.

    kurdy1207 Le 05/03/2018 à 13:42:13
    La ballade de Dusty - Tome 1 - Bertha wagon à bestiaux

    Lors de la grande dépression de 1929, la très jeune Dusty décide de se rendre à Washington par ses propres moyens afin de retrouver son syndicaliste de père. Celui-ci est parti avec plusieurs compagnons afin de rendre compte au Président des États-Unis des difficultés auxquelles sont confrontés ses concitoyens.

    Pendant son voyage elle fera la rencontre de personnages célèbres de l’époque (réels ou de romans) comme Tom Joad le héros de Steinbeck dans « Les raisins de la colère » magnifiquement interprété par Henry Fonda dans le film de John Ford, ou encore la photographe Dorothea Lange qui a rendu compte du traumatisme et de la pauvreté des Américains de l’époque ou encore de Bonnie and Clyde.

    Pour en revenir à sa rencontre avec Dorothea Lange, Gilles Aris (le dessinateur) a superbement rendu la célèbre photo de cette migrante qui donne le sein à son enfant sous une toile de tente. On ressent tout le désespoir de cette femme avec son regard perdu dans le néant qu’est devenue sa vie.

    Mais il y a bien d’autres rencontres avec les hobos (sans domiciles fixes) qui hantaient les chemins, les champs de cueillettes, et les wagons à bestiaux. Pour se reconnaitre, chacun marque d’un bout de craie, de pierre ou encore de charbon sa trace comme un langage destiné aux autres hobos pour les avertir d’un quelconque danger ou d’un espoir de repas.

    Dans « La ballade de Dusty » on élit le roi des hobos qui n’est autre que le meilleur conteur. Je ne sais pas si cela a vraiment existé, mais il s’agit d’un très bon passage de l’album.

    Les sourires et la tristesse se partagent les pages de cette histoire où la violence croise les besoins d’humanité et d’entraide. Ce n’est bien évidemment pas aussi fort que « Les raisins de la colère », mais cet album, il me semble, rend bien la vie des pauvres gens de l’époque.

    kurdy1207 Le 05/03/2018 à 08:18:54
    El Nakom - Tome 1 - Tome 1/2

    Gonzalo Guerrero a sa statue au Mexique vêtu de sa parure « indienne ». Jeronaton nous raconte l’histoire vraie de ce naufragé castillan qui va épouser les mœurs et la cause des Mayas contre celle des espagnols. Cette BD semble extrêmement bien documentée et se parcours agréablement. Les dessins sont parfois inégaux comme cette page où le visage de l’épouse Maya de Guerrero se modifie d’une case à l’autre. Mais l’ensemble, grâce à de belles couleurs, se tient quand même. Un bon album qui attend sa conclusion dans le tome 2 avec le débarquement des espagnols.

    kurdy1207 Le 01/03/2018 à 08:59:22
    Terra prime - Tome 4 - Le Dieu

    Un final plutôt de bonne facture. Et l’idée qui achève cette histoire ne me serait pas venue à l’esprit. Comme quoi, où que ce soit dans l’univers, il n’est pas facile de faire cohabiter les communautés. Reste comme toujours l’espoir. Les quatre volumes nous donnent un gros pavé de plus de 400 pages qui forme un tout qui tient assez la route.

    kurdy1207 Le 01/03/2018 à 08:50:22
    Les sentiers de Wormhole - Tome 1 - Les Sentiers de Wormhole

    Une fois de plus, voici une sortie Sandawe surnotée. Le scénario est affligeant voire simpliste où alors la cible se situe chez les moins de douze ans. Dire que j’ai participé au financement…

    L’enthousiasme de mes débuts pour les éditions Sandawe s’estompe peu à peu. Il y a quand même quelques bons titres (Lance crow dog, Sara Lone, Les ombres de la Sierra Madré).

    Pour en revenir aux Sentiers de Wormhole, je pense que le dessinateur mérite mieux mais pour cela il faudrait un scénario un peu moins gnian-gnian.

    kurdy1207 Le 27/02/2018 à 13:54:03
    Mémoires de la guerre civile - Tome 3 - Tome 3

    D’accord sur la note des deux précédents avis. Décidemment le graphisme de Ponzio ne passe pas et le scénario de Marazano sur ce troisième tome non plus d’ailleurs et pourtant j’ai essayé de m’accrocher. Peine perdue. Pourtant Marazano sait faire d’excellents scénarios comme « Les trois fantômes de Tesla » dont j’attends la suite impatiemment et Ponzio sait nous livrer un excellent travail comme « Terminus 1 ».
    Il est permis à tout le monde de se rater…

    kurdy1207 Le 26/02/2018 à 08:30:20
    Tiago Solan - Tome 2 - Bouzkachi

    Dans le premier volume l’ennui guettait le lecteur et c’était pour mieux l’assassiner de déception au deuxième. Et puis le coup de la valise avec les billets usagés de 200 et 500 €… mort de rire. Ils ont dû les trouver en Allemagne car en France même neuf, je n’en ai pas vu un seul. Ils ont dû les mettre dans une lessiveuse ??? Et où les utiliser ensuite ? Hein ? D’une discrétion à toute épreuve…

    kurdy1207 Le 23/02/2018 à 14:35:54
    Brocéliande - Tome 3 - Le Jardin aux moines

    Cette série va vraiment crescendo dans l’excellence ! Ce troisième volume est un petit bijou d’amitié, d’humanité et de féérie.

    Nous voici à la fin de la première guerre mondiale et Ronan, lieutenant de son état, retourne dans sa Bretagne natale. Après une panne automobile, que son aide de camp essaye de résoudre, il s’enfonce dans la forêt et se souvient.

    Et nous voici lancé dans un début de roman de Zola où un père imbibé tous les soirs d’alcool rend la vie impossible à son fils. Entre eux la mort de la mère et des reproches qui les enfonces dans l’incompréhension.

    Ronan est féru de légendes et d’histoires du petit peuple. Il va alors emmener dans une aventure trois de ses amis Ewenn fille de sorcière, Mabik fils de curé (il va l’apprendre…) et Marie fille de bonne famille. Ils vont aussi entraîner le petit Kilian, cousin de Mabik, dans leur aventure fantasmagorique.

    Et voilà notre club des cinq parti à la conquête des illusions de Ronan. En chemin ils devront affronter les fils Courtichoux mais surtout le temps qui va en se dégradant. Mouillés et fatigués, ils trouveront refuge dans un ancien relais de chasse où ils pourront faire du feu et se sustenter un peu. Ronan en profitera pour sortir son livre de contes et raconter une histoire. Celle-ci enverra ses pensées le jour de la mort de sa mère où il avait cru voir une fée.

    Son imaginaire, lui jouant des tours, lui fera emmener ses amis dans le brouillard de la forêt où ils perdront Kilian. Et puis, la chute… Rêve-t-il ? Le voici propulsé dans un monde imaginaire où un marché lui sera proposé. Soit il réussit trois épreuves et Kilian lui sera rendu soit celui-ci disparaitra à jamais.

    Sans aucun doute le manque de soins et d’affection maternel a atteint psychiquement et affectivement Ronan. Et ce manque affectif le pousse vers l’absurde entraînant avec lui ses amis. Quand un être croit dur comme fer en quelque chose, il peut convaincre et entraîner les autres dans sa folie ou son délire.

    Cette BD est pleine de surprises et les dessins magnifiques. Les gros plans arrivent toujours à bon escient comme le moment où Ronan lit le conte à ses amis dans le relais de chasse. Les yeux grands ouverts de Kilian avec l’oreille de son doudou dans la bouche et le regard mystérieux de Ronan, dont le visage est éclairé de la douce lumière du feu de la cheminée, nous engloutissent dans l’histoire.

    La fin est cruelle et belle à la fois. Kilian est-il mort où vit-il avec le petit peuple ? A chacun de voir…

    kurdy1207 Le 22/02/2018 à 14:53:17
    Sauvage (Meynet) - Tome 3 - La Youle

    Le dessin de Félix Meynet est toujours aussi excellent. Cet album nous dévoile comment les enfants de CastelBajac vont enfin réussir à se débarrasser de de Trazegnies. Mais, est-il vraiment mort ou survivra-t-il à ses blessures ? On passe un excellent moment avec cet album même si, comme le dit Plissken999, on a l’impression que le scénariste invente au fur et à mesure l’histoire.

    kurdy1207 Le 22/02/2018 à 08:48:36

    Le célèbre roman « Deux ans de vacances » de Jules Vernes bénéficie ici d’une superbe mise en images grâce à cette BD pour la jeunesse. Remonte alors plusieurs bons moment de mon enfance : la série télévisée de 1974 et un peu plus tard le roman que j’avais dévoré tellement le vent de l’aventure y est présent. J’ai d’ailleurs pu le relire l’année dernière grâce à mon plus jeune fils qui a eu à le résumer lors de sa 6ème.

    Je ne vais pas faire un résumé de cette histoire tellement connue mais la lutte de pouvoir entre le « snob » anglais Doniphan et le jeune français Briant est très bien représentée. C’est le jeune américain Gordon qui va hériter du titre de chef pour éviter les tensions. Découverte de l’île, construction d’un abri, mise en place d’une basse-cour, chasse, voilà ce que nous offre ce premier tome. Nous avons aussi droit à la découverte des restes d’un ancien naufragé resté vingt années sur l’île sans jamais pouvoir s’en échapper. D’où le grand désespoir qui va s’emparer de nos jeune amis.

    Bravo aux auteurs pour cette belle retranscription du roman de Jules Vernes et vivement la suite avec l'arrivée des pirates.

    kurdy1207 Le 20/02/2018 à 14:26:02
    Brocéliande - Tome 2 - Le Château de Comper

    Par le dessin et l’histoire, la magie est présente. Un conte bien mené où le petit peuple essaye de survivre coûte que coûte à la brutalité des hommes. J’ai pris énormément de plaisir à parcourir les pages de cette BD.

    kurdy1207 Le 18/02/2018 à 15:53:17
    À la vie à la mort ! - Tome 2 - Le gang des tractions avant

    Qu'est-ce qui sépare un salopard d'un héros ? Un lieu, un moment, les gens que l'on rencontre ?

    Sans aucun doute, ce Pierrot ne manque pas de courage mais il l'utilise à mauvais escient. Ce deuxième album est surtout consacré à sa période de collaboration avec la gestapo. Mais celle-ci n'est qu'un prétexte à ses exactions. Peu importe pour qui il travaille ou dépend, seul compte le résultat de ses rapines.

    Nous avons affaire à un arriviste de haut vol et gare à qui se met ou se trouve sur son chemin. Peut-être que sur un champ de bataille à une autre époque aurions nous eu affaire à un héros ? Mais ici, cela ne fait aucun doute, il s'agit d'un vrai salaud.

    Les dessins sont toujours aussi bons et le scénario sait nous tenir en haleine. Même si l'on connait l'histoire, le dernier volume est fortement attendu.

    kurdy1207 Le 18/02/2018 à 15:28:50

    Dans cette série consacrée aux romans de HG Wells il y a le meilleur avec "l'homme invisible" et le moins bon avec "l'île du docteur Moreau".

    Le graphisme n'est pas en cause, car plutôt de bonne facture, mais le scénario aurait mérité d'être développé sur deux albums.

    kurdy1207 Le 12/02/2018 à 13:56:46
    Brigade Verhoeven - Tome 1 - Rosie

    Contrairement à l’avis de Rody Sensei, j’aurais vu une autre fin peut-être encore plus machiavélique. Du coup, cette intrigue ne me semble pas bateau puisque j’ai été surpris. Comme toujours, il est compliqué de mettre en image un roman. Aussi pour la relation entre les personnages, je pense qu’il faut lire le livre « Rosy & John » de Pierre Lemaître.

    J’ai trouvé le personnage du commissaire Camille Verhoeven plutôt sympathique, plein de surprises et de bienveillance. Sa petite taille semble un poids difficile à porter et des Flash-back nous aident à mieux comprendre ce fardeau. Je pense que cela sera développé dans les volumes suivants.

    L’ensemble est très agréable à parcourir même si ce n’est pas la BD de l’année. Je suis curieux et attends la sortie des trois volumes suivants (il me semble…).

    kurdy1207 Le 12/02/2018 à 07:57:40
    Exo - Tome 3 - Contact

    Après la lecture des deux premiers albums, je trouvais le scénario sympa et le dessin plutôt correct. A la lecture de la conclusion de ce triptyque… Le tome 3 est vraiment indigeste et je trouve que le dessin a pris une claque de médiocrité. Grosse déception ! Je vois à peu près où les auteurs voulaient en venir, mais franchement ? Tout ça pour ça !

    kurdy1207 Le 09/02/2018 à 13:46:16
    Les beaux étés - Tome 3 - Mam'zelle Estérel

    J’ai trouvé ce 3ème album un peu dessous des deux premiers. Peut-être parce que cela se passe à Saint-Etienne et que la beauté du sud n’est plus là. Peut-être parce que la belle-mère est un peu briseuse de rêves même si le passage des quatre fausses couches et sa peine nous la rend un peu sympathique. C’est une bonne BD, c’est attendrissant par moment et de beaux messages sont passés, c’est parfois drôle mais… la magie s’est partiellement envolée. Espérons qu’elle revienne dans le tome 4.

    kurdy1207 Le 08/02/2018 à 11:22:55
    À la vie à la mort ! - Tome 1 - Pierrot le fou

    Un graphisme très agréable servi par des dessins de Séjourné toujours très inspiré. Le scénario de Rodolphe est bien mené avec des Flash-back qui nous aident à comprendre la personnalité ambiguë de Pierre Loutrel dit Pierrot le fou.

    Je lisais récemment une interview de Rodolphe dans laquelle celui-ci expliquait qu’il avait deux genres de lecteurs, ceux qui préféraient ses scénarios de SF et d’autres qui avaient plutôt un penchant pour les policiers. Ces deux populations avaient la tendance à apprécier un seul de ces genres. Qu’il se rassure, certains, dont je suis, aiment tous les styles auxquels il touche. Je trouve qu’il fait partie de ces scénaristes à l’inspiration souvent efficace.

    Pour en revenir au Pierrot, sa vie son œuvre (malsaine), il s’agit d’un personnage capable des actes les plus dingues. Pendant la deuxième guerre mondiale, il se servira tour à tour de la gestapo et de la résistance pour racketter et dévaliser. Il est sans foi ni loi mais a une sorte de code d’honneur envers ses amis. Il possède un caractère bien trempé comme dans le désert tunisien (pages 26 à 28) où il se bat contre plus fort que lui sans rien lâcher, un peu comme le personnage de Paul Newman dans « Luke la main froide ».

    Pour résumer, il s’agit d’une bonne BD, retraçant l’histoire d’un pas grand-chose et qui n’édulcore en rien les faits et gestes de ce premier ennemi public.

    kurdy1207 Le 07/02/2018 à 08:30:35
    Les pirates de Barataria - Tome 11 - Sainte-Hélène

    Nous sommes passés d’un tome 10 que je trouvais moyen à un tome 11 qui fleure bon la grande aventure.

    Artémis Delambre et toute sa bande partent d’Amérique avec deux navires afin d’aller délivrer son père Napoléon Bonaparte détenu à Sainte-Hélène. Bien évidement il y a un traître parmi eux, à la solde des anglais, qui va réussir à détruire une des deux frégates. Grâce à la ruse, ils réussiront néanmoins à rejoindre Sainte-Hélène mais verront leur plan mis à mal par plus futés qu’eux.

    Pas le temps de reprendre son souffle dans cet album tellement vous sommes happés par l’histoire. Le graphisme est toujours excellent bien qu’ayant évolué si nous le comparons au tome 1 de 2009.

    Mais que nous réserve le dernier volume « Yucatan » ? Croisons les doigts pour que la sortie soit grandiose et pleine de surprises.

    kurdy1207 Le 06/02/2018 à 13:34:20
    William Adams, Samouraï - Tome 2 - Kurofune

    Comme je pouvais le redouter, c’est vraiment dommage qu’il n’y ait que deux tomes à cette histoire. Elle se termine un peu en queue de poisson.

    Les relations entre le seigneur Tokugawa, qui veut devenir Shogun, et William Adams sont très prenantes. Chacun se teste afin de connaître le degré de confiance qu’il peut placer en l’autre.

    A la fin de l’histoire, Adams se rendra compte que son ancienne vie n’a plus de sens et que sa patrie de cœur correspond plus à ses convictions.

    Mais, il y a tellement encore de possibilités à cette histoire que je reste sur ma faim.

    kurdy1207 Le 05/02/2018 à 08:47:13
    La religion - Tome 2 - Orlandu

    J’ai lu le roman entre le tome un et le tome 2 de la BD. C’est grandiose ! On se rend alors compte de la complexité de mettre cela en image. Des passages, pourtant passionnants, sont laissés de côté mais il faudrait doubler le nombre d’albums. Alors, c’est plutôt du bon boulot. Le seul point négatif vient du dessin qui, à mon avis, a pris un coup de moins bien. J’ai ouvert les deux premiers albums et comparé le graphisme. Il faut reconnaître que le dessin du tome 2 est beaucoup moins précis.

    Néanmoins, j’ai bien l’intention de suivre l’aventure jusqu’au bout. Et peut-être que les auteurs s’attaqueront à la suite des aventures de Tannhauser avec « Les Douze Enfants de Paris », roman tout aussi génial.

    kurdy1207 Le 02/02/2018 à 08:16:58
    Duke - Tome 2 - Celui qui tue

    Excellent tome 2 avec un scénario digne des westerns d’antan. L’histoire d’un type qui veut se mêler de ses affaires mais qui est contraint de passer outre à sa parole. Il va alors partir à la poursuite de bandits pilleurs de diligences et assassins se protégeant derrière de faux prétextes. Pour finir la chef de la bande se trouve être le tout premier amour de Duke ce qui le mettra face à un choix cruel.

    La famille Huppen a encore fait un excellent travail et je trouve que J. Milette dans sa chronique exagère sur le dessin en écrivant que les têtes sont superposées sur les corps comme sil elles étaient mal ajustées. J’ai trouvé le dessin excellent et même meilleur que dans le premier volume. Certaines cases sont magnifiques comme celle où l’on voit de dos trois cavaliers dans la nuit avec un feu de camps dans le lointain.

    Ce Duke est un western vraiment bien né et malgré les années qui passent, Hermann reste un artiste de grand talent. Quant à Yves H., je trouve que ses scénarios s’améliorent à chaque nouvelle BD. Il devrait trouver d’autres dessinateurs pour exprimer son talent et ne pas être le scénariste exclusif de son père même si, assurément, c’est un duo de choc.

    kurdy1207 Le 31/01/2018 à 08:48:44
    Valois - Tome 1 - Le Mirage italien

    Voici une série bien née. L’histoire se déroule à la période où débute la renaissance en France. Charles VIII est devenu roi de France après la régence de sa sœur. Celui-ci rêve de grandeur et se voit bien partir à la conquête de l’Italie, pays lui-même tiraillé par les conflits internes et les exactions de la famille Borgia.

    Blasco un jeune Catalan et Henri de Tersac un jeune français prêt à mettre son épée au service de qui voudra bien de lui sont entraînés bien malgré eux dans cette guerre. C’est à travers leurs aventures que nous vivons, entre autres, l’antagonisme entre le Pape Alexandre Borgia et Julien della Rovere qui deviendra le Pape Jules II (voir la vision de ce pape donnée par Jodorwsky dans la BD « Le pape terrible »).

    Le graphisme est tout bonnement remarquable et se hisse au niveau du Murena de Dufaux et Delaby. J’ai vraiment été ébloui par la qualité des dessins. Quant à la grande histoire, elle profite bien de la petite histoire de nos deux jeunes héros Blasco et de Tersac. Du très très bon !

    kurdy1207 Le 26/01/2018 à 08:17:59
    Little England - Tome 2 - Cobra royal

    Je pourrais faire un copier-coller de mon avis précédent concernant le tome 2 de Laowai. « De l’aventure avec un grand A sans prise de tête avec aucun temps mort… ». Le jeune héros de l’histoire va tout faire pour retrouver Ruby la jeune Birmane dont il est tombé amoureux. Mais sa tête est mise à prix pour un crime pourtant commis par Ruby. Une histoire toujours aussi palpitante avec de remarquables dessins. Tout à fait le genre de BD que l’on peut lire et relire sous la couette quand le temps est gris et froid.

    kurdy1207 Le 26/01/2018 à 08:08:24
    Laowai - Tome 2 - La Bataille de Dagu

    Dans l’esprit, il y a de la canonnière du Yang-Tsé dans cette série même si le héros tient plus, dans sa morphologie, de Yann Calec que de Steeve McQueen. De l’aventure avec un grand A sans prise de tête avec aucun temps mort. L’ennui est au placard, sa meilleure place. D’accord, il n’y a rien d’extraordinaire non plus mais j’ai eu énormément de plaisir avec cette BD et le tome 2 est encore meilleur que le premier.

    kurdy1207 Le 23/01/2018 à 13:49:57
    Le trône d'Argile - Tome 6 - La Geste d'Orléans

    Un dessin toujours aussi impeccable qui donne vraiment envie de suivre la série. Cet album est consacré à Jeanne qui va toucher, par sa sainteté et sa simplicité naturelles, plus d’un personnage cerf, soldat ou noble.

    J’ai également beaucoup souri aux « gentil dauphin » ou « gentil seigneur » lancés par Jeanne. Cela lui donne une aura mêlée de gentillesse et de crédulité assez extraordinaire. Du coup on ne sait si c’est risible, grotesque ou fabuleux, lumineux. En toute honnêteté, j’ai adoré.

    Bientôt trois années que le dernier tome est sorti. Mais on doit en demander beaucoup au « gentil Théo » ! C’est ça quand on a trop de talent, il se disperse. Mais bravo quand même et donnez-nous encore beaucoup de bonheur.