Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les avis de - kolbeinn

Visualiser les 9 avis postés dans la bedetheque
    kolbeinn Le 03/12/2017 à 11:18:17

    Un album "so british". Un fond historique parsemé de petites touches d'humour britannique, un régal à lire. Des extraits des autobiographies de David Niven et Peter Ustinov, héros de l'histoire, parsèment le récit. L'idée est bonne car elle apporte une authenticité historique supplémentaire, de délicieuses réflexions et contribuent à créer une atmosphère à la fois dramatique, passionnelle et humoristique. Pour moi, l'album de l'année 2017.

    kolbeinn Le 04/08/2017 à 10:00:54

    Probablement l'un des meilleurs récits, introspectif et autobiographique, que l'ai lu sur la Seconde Guerre Mondiale. L'auteur de bandes-dessinées Dimitri illustre ici son propre livre écrit sous le pseudonyme de Guy Sajer et relatant son enrôlement dans la Wehrmacht (en temps qu'Alsacien et de mère allemande), puis le front de l'Est, l'amitié, les combats, les Russes, la retraite.... avec notamment la bataille de Koursk dont il reprendra quelques éléments dans son album du même nom.

    kolbeinn Le 28/06/2017 à 12:30:15

    Intéressant mais une traduction incomplète. Un livre intéressant pour les fans relativement néophytes comme moi mais les spécialistes n'y trouveront pas leur compte. Cependant, le regret principal est que la traduction ne soit pas allée jusqu'à détailler les éditions françaises des récits de Conan sous tous les formats (quels BD chez quels éditeurs ? etc) ou avec la liste des pastiches, des traductions littérales ou remaniées... Bref ce qui est proposé dans le livre pour les parutions américaines (sans intérêt pour nous).

    kolbeinn Le 21/04/2016 à 15:26:17
    Lucky Luke (vu par...) - Tome 1 - L'Homme qui tua Lucky Luke

    Un Lucky Luke coincé entre la volonté de ne pas trahir l'oeuvre tout en tentant de le concilier avec le genre cinématographique, une gageure. Le résultat est pourtant à la hauteur. J'ai vraiment pris plaisir à lire cet album mais n'ayant jamais été un grand fan de Lucky Luke et trouvant la plupart de ceux non scénarisés par Goscinny très dispensables, j'avais certes peu d'aprioris. J'avais pourtant hésité avant de l'acheter mais ne le regrette pas.

    kolbeinn Le 19/01/2015 à 21:41:21
    Soda - Tome 13 - Résurrection

    Quelle déception ! La série plongeait, elle vient de s'écraser. Le scénario n'est pas seulement moyen, il est même à peine compréhensible. Une catastrophe. Un premier album de la sorte n'aurait jamais été édité. Honte à Dupuis.

    kolbeinn Le 14/01/2015 à 22:04:54
    Bomb Road - Tome 3 - Yankee station

    "Bomb Road" propose une plongée dans la guerre du Vietnam. Le conflit est vu à travers les yeux d'un pilote de F-4 Phantom. L'auteur choisit de privilégier le point de vue de ce personnage principal ; pas de compromis, pas de message subliminal, juste le point de vue d'un militaire. Pas de manichéisme, le héros est à peine sympathique. Au final, la série est très plaisante. On s'immerge très bien dans ce conflit ingagnable. Koeniguer parvient à ne jamais tomber dans le mélodrame, le déja-vu, le parti pris. On sent également la documentation certainement avalée, le tout "sonne vrai". Un achat que je ne regrette pas après pourtant beaucoup d'hésitations.

    kolbeinn Le 26/08/2014 à 19:26:12
    Apostat - Tome 1 - La malédiction pourpre

    Très belle série. Mise en scène et dessins superbes. Les reconstitutions de bataille sont sublimes. L'histoire se passe à la toute fin de l'empire romain mais se lit comme un péplum. Curieusement, la série est très difficile à trouver en France et seul BD Must en propose une version de luxe. Pourquoi aucun éditeur français ne fait le pari du succès de cette série qui surferait sur ceux des ''Aigles de Rome'' ou ''Murena'' car elle n'a pas à rougir de la comparaison ? Cela est un vrai mystère pour moi.

    kolbeinn Le 16/01/2014 à 08:47:03

    Il est évident au vu des critiques précédentes qu'il faut sans doute déjà être familier de l'univers de Lovecraft pour apprécier ce récit. Il y a des sous-entendus qui doivent rester bien troubles pour celui qui n'a jamais parcouru ses ténébreux récits. Reste que U-29 peut aussi agir comme une bonne entrée en matière pour celui qui voudrait s'y frotter. Les adaptations de Lovecraft sont rarement réussies, Florent Calvez s'en sort plutôt bien.

    kolbeinn Le 29/11/2013 à 16:43:31

    Je viens seulement d'apprendre l'existence de cette histoire. Élevé aux histoires de Buck Danny et Barbe-Rouge, cette histoire est donc pour moi. Quel bonheur d'imaginer pouvoir retrouver une aventure inédite dessinée et scénarisé par Hubinon lui-même !

    Stupeur ! Cette histoire n'a jamais été publiée ! Seules deux éditions pirates existent, impossible de la lire sans devoir y mettre une fortune. Est-ce possible ? Sans Charlier, l'histoire ne doit pas tenir la route alors, c'est ça ?

    Par bonheur, j'ai pu la lire. Hubinon fut à bonne école, ne l'oublions pas. Après avoir tant d'années à oeuvrer pour Charlier, il en a reçu l'influence. Cette histoire aurait pu être écrite par le prolifique scénariste lui même. Aucun doute. J'ai pris un plaisir d'enfant.