Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les avis de - jeff2u12

Visualiser les 33 avis postés dans la bedetheque
    jeff2u12 Le 18/05/2019 à 16:20:03
    Holmes (1854/†1891?) - Tome 1 - Épisode 1

    L'idée de faire, en hommage à Sherlock Holmes, une enquète sur sa disparition, est déjà un bon pitch de départ, mais Luc Brunschwig ne se limite pas à exploiter ça. Le développement est très bien construit et la fin de chaque épisode donne envie de se jeter sur le suivant - suspense. Le dessin de Cécil est également pour beaucoup dans la réussite de la série, variant les atmosphères tout en restant toujours d'un graphisme sophitiqué (un peu trop?) surtout dans les profondeurs de champ (un peu moins dans les expressions). Un jeune dessinateur à suivre car l'opus précédent (Réseau Bombyce) m'a paru moins convaincant. Dans l'attente du prochain opus, à cette date 1 à 4....
    Une vrai réussite à avoir dans sa collection des années 2000.

    jeff2u12 Le 18/05/2019 à 16:00:16

    Vite lu, vite oublié. Quand on fait du scénario au kilomètre, inutile d'attendre plus que cette histoire bien ficelée mais sans originalité et que des personnages-poncifs sans subtilité. Le dessin est réussi mais moins que la série Holmes du même Cécil. A lire pour passer une heure sympa, on est pris par l'histoire, on dévore mais il n'en reste pas grand chose au final.

    jeff2u12 Le 30/03/2018 à 22:21:28

    Encore une perle chez Desiba. On se demande parfois d'où sortent ces dessinateurs italiens qui font un one-shot d'une telle qualité pour repartir à d'autres activités.
    On pense à un Battaglia qui aurait subi une influence art nouveau, tant les ombres et l'ampleur de certains paysages sont réussis. D'une grande liberté de mise en page et soutenue par un texte classuqe et sombre, cette fable moyennageuse est unique dans son genre et donc indispensable.

    jeff2u12 Le 25/03/2018 à 17:21:25

    Le dessin d'Anna Gavaldi est très fouillé, très expressif et concourre à l'atmosphère d'une hiostoire médiévale au scénario malgré tout sans grande surprise. Desiba n'a pas édité grand chose mais c'est toujours un plaisir de tenir un bel objet comme le sont leurs BDs. La suite Rebecca du même duo d'auteurs va voir le dessin s'épurer, voire se réduire aux traits principaux et c'est vraiment dans cet album qu'Anna Gavaldi signe son meilleur travail.

    jeff2u12 Le 25/03/2018 à 17:16:18

    Dessin plutot bon, scénario prenant, une très bonne bd aventure/politique assez proche des "Un homme/une aventure" ou des récits de Micheluzzi. On lit ça avec plaisir, surtout dans la version N&B.

    jeff2u12 Le 24/03/2018 à 14:09:26

    Connu pour ses érotiques Valentina/Bianca, Crepax a bénéficié de nombreuses parutions originales ou traductions dans Charlie. Ici, un OVNI, tant éditorial que sur le fond : ni érotisme, ni Carlie mensuel. Paru tout d'abord dans (A suivre) en 1979 sous un titre fidèle à la version italienne de 1977 "L'uomo di Pskov" dans la collection "Un uomo,un avventure" de CEPIM, l'histoire parait au catalogue Collection Pilote en 1982 comme "Le point de non retour", au lieu d'arriver naturellement chez "Un homme, une aventure", également chez Dargaud et traduction des parutions CEPIM italiennes. Dommage car cette traduction trop explicative nuit au mystère des méandres de la psychologie humaine qui sous tend si bien la série de CEPIM. Ceci à part, c'est la face trotskyste de Crepax qui est ici totalement assumée : l'armée rouge - les bons - opposés aux Russes blancs. Le comité central est bien lointain, l'Ukraine et ses makhnovistes anarchistes livrés aux "blancs" en 1918 puis "libérés" et massacrés sous ordre de Trotsky également...
    L'histoire est très prenante, le dessin est à couper le souffle, tout est sublime, les gros plans, les mouvements, les cheveux, les mains, les cadrages. On a ici sur une "petite" histoire (48 pages) la marque d'un géant dans un registre différent de ce qui l'a consacré, et certainement plus indispensable que le tome n°xx des aventures vaporeuses (un poil répétitives) de Valentina - même si c'est difficile de ne pas considérer tout Crepax comme indispensable...

    jeff2u12 Le 21/01/2018 à 15:37:35

    Le dessin de Breccia est impeccable et l'histoire permet de passer une bonne après-midi. A lire donc, sans que ça soit indispensable...

    jeff2u12 Le 18/01/2018 à 21:27:35

    Dessin vraiment superbe d'Enrique Breccia, atmosphère moite et réaliste à souhait, une vraie réussite, d'autant qu'il est difficile de prendre le mythe d'Aguirre après le mythe Herzog/Kinski au cinéma. Un seul regret : 45 planches seulement.

    jeff2u12 Le 14/01/2018 à 12:08:23

    Dans une ambiance graphique qui colle parfaitement au scénario (à moins qu'elle ne le porte à son extrémité), une histoire où laz nostalgie et les fantômes ont la part belle. Marcelé, dont l'originalité reste quand même ce qu'il a fait jusqu'à Mémoire de Chat, trouve ici un renouveau qu'il a également dans la nouvelle version de Macbeth. Le script de Rodolphe est impeccable et nous berce dans un demi-rêve nostalgique et ha,té par la mort qui prend aux tripes jusqu'au dénouement final (fatal).

    jeff2u12 Le 13/01/2018 à 19:56:08

    Vuzz, une humanité à peine sortie de la glaise, un monde ailleurs, audelà sans doute de l'alcool et des drogues comme seul Philippe Druillet pouvait les créer, chapeau l'artiste!

    jeff2u12 Le 11/01/2018 à 14:54:53

    Une adaptation qui colle admirablement au tragique de la pièce parceque le dessin de Marcelé est l'expression même de l'intensité des sentiments. Une des perles rares de la collection Pilote.

    jeff2u12 Le 11/01/2018 à 14:48:27
    Les capahuchos - Tome 1 - Le serment

    Une série et des personnages très intéressants, le dessin toujours particulier de Marcelé. Une intégrale chez Mosquito à venir? Ca ne serait pas étonnant et ça dépendra sans doute du succès de ses productions avec Rodolophe

    jeff2u12 Le 11/01/2018 à 14:39:51

    Marcelé, au sommet de son art, merci de nous offrir toujours des fantasmagories, une imagination débordante, des femmes de rêve (#anti-manara) et des bulles d'oxygène dans une bd où le commercial voudrait submerger les auteurs originaux
    Marcelé, c'est comme francis Masse, UNIQUE donc indispensable. Pas étonnant que Mosquito commence à (ré-)éditer

    jeff2u12 Le 11/01/2018 à 14:32:53

    Je ne peux que répéter ce que dit tag7 : indispensable
    Comment une série aussi intelligente a-t-elle pu attendre 2008 pour arriver en français, à part le "petit" 58 pages des Humanos (bravo quand même).
    Mosquito fait un travail extraordinaire sur les maitres de la fumetti !

    jeff2u12 Le 10/01/2018 à 19:47:44

    L'histoire est tout à fait réussie et le dessin de Manara est toujours très bon, même si les visages sont un peu trop propres pour une épopéé XIXè siècle et pour nous émouvoir. Heureusement que Pratt sait méler la petite histoire et la grande. On rêve d'une suite au fil du siècle avec les souvenirs de Tom Brown : comment a-t-il atteri en indien centenaire ? On restera sur sa faim...

    jeff2u12 Le 10/01/2018 à 17:52:49
    Piranese - Tome 1 - La planète prison

    Un des scénarios les plus originaux de Manara, donc à ce titre une vraie bonne surprise. Le dessin est classique, plutot moins élaboré que dans d'autres oeuvres. Pourquoi n'y a-t-il pas eu de suite ? Surement la série Borgia avec Jodorowsky était-elle prioritaire

    jeff2u12 Le 09/01/2018 à 18:28:19

    Une histoire ridicule qui n'est qu'un prétexte à faire valser la jupe d'une ravissante jeune fille manaresque (enfin, le modèle féminin unique chez Manara). Le dessin est excellent comme toujours mais ça ne justifie pas l'achat. Qu'ils sont loins, l'homme des neiges, le singe et autres giuseppe bergman... Evidemment, la note est un peu sévère mais 1 = sans intéret pour les habitués du niveau de dessin de Manara

    jeff2u12 Le 08/01/2018 à 17:59:57

    Quand Philippe Druillet est au scénario, le dessin se met à druilletiser et à entrainer Picotto au delà de ses habitudes. Une aventure fantastique, un découpage superbe, on imagine sans peine les nuits alcoolisées qu'ils ont du passer sur cette histoire (qu'on peut quand même apprécier à jeun)

    jeff2u12 Le 08/01/2018 à 17:03:40

    Toujours dans le symbolisme de la "libération des peuples opprimés par un dictateur" et avec des couleurs kitsch à souhait, Brocal Remohi nous livre ici quelques aventures du petit-fils de Rahan. Le scénario est un peu toujours le même mais c'est bien ficelé et ça se lit avec grand plaisir

    jeff2u12 Le 08/01/2018 à 15:13:01

    Un dessin très précis, très élaboré et qui vaut le détour mais une historiette qui ramène la poésie et le monde de l'enfance à un niveau très nunuche. Dès le départ, des petits elfes qui viennent te parler dans la forêt, grand-père qui raconte des jolies histoires avec des marionnettes, ouh là là, tout ça est bien fadasse... j'avoue que je ne sais pas si ça va se pimenter un peu, j'ai refermé avant...

    jeff2u12 Le 27/12/2017 à 14:17:55
    Le dossier des soucoupes volantes - Tome 1 - Le dossier des soucoupes volantes

    En (re)lisant ces 3 volumes qui sont au sens propres des ovnis de la bd des 70's, je me dis que Jacques Lob a vraiment tout fait et qu'il est le maître à penser de la BD française de l'époque. Ces 3 volumes qui sont plus un reportage dessiné très documenté sont passionnants mais difficiles à trouver (sans parler de l'EO)

    jeff2u12 Le 10/12/2017 à 20:49:12

    Tout est bien dans cet album : l'aventure avec un grand A (et pas noyée sous une mélasse d'exotisme...), le dessin toujours extraordinaire, la conclusion, classique mais qui fait toujours tilt dans les coeurs d'aventuriers... de la lecture ! Quelle émotion ! Quel bonheur !

    jeff2u12 Le 10/12/2017 à 20:41:50

    "La fleur au fusil" paru en 1973 dans Pilote a été un des chocs de mon adolescence. Voilà, c'est simple et direct, la connerie de la guerre et l'humanité qui peut lier des gens dont les peuples s'étripent; Tardi a ensuite fait une fixette sur ce thème, avec beaucoup de redites (et beaucoup de talent aussi) mais ce premier jet reste essentiel. Helmut et Lucien planqué dans l'église autour d'une soupe de poule...

    jeff2u12 Le 10/12/2017 à 20:33:23

    Intéressant pour les premiers pas de Tardi, mais sans commune mesure avec Brindavoine ou Le démon des glaces, à peine plus tardif et nettement plus incisif. Il faut dire que Christin est aux manettes d'une mièvrerie écolo-plouc qui a neutralisé en son temps les délires de Bilal également

    jeff2u12 Le 07/11/2017 à 21:41:19

    Composé au début des années 80 un peu en parallèle avec Torpedo, Kraken vaut par les personnages dessinés par Bernet et moins par un scénario très efficace au début mais qui se répète un peu au fil des épisodes. Pas mal de sales gueules qu'on retrouvera dans Retour avec une histoire signée Abuli et plus débridée.

    jeff2u12 Le 06/11/2017 à 22:00:49

    Sans doute le meilleur polar en BD de l'époque. Contairement à un avis précédent, ce n'est pas une adaptation de polar puisque Manchette est ici scénariste et n'a jamais écrit de livre éponyme. L'ambiance est glauque à souhait et le dessin de Tardi est au niveau de l'époque (Ici même avec Forest par exemple). Indispensable.

    jeff2u12 Le 22/02/2017 à 23:16:24

    Les tomes 1 2 et 3 de cette série constituent un sommet de la BD des années 70 (et de toujours). Pichard à sa maturité, Lob (comme toujours) qui vous prend dans son délire et qui ne vous lache plus. La façon dont cette pauvrette apprend que toute la tribu si gentille attend la plaine lune pour... un peu d'une époque où ça délirait intelligemment et avec talent sans craindre les tartuffes de la bienpensance... en grande partie inspiré de Sade et des tribulations de Léonore dans Aline et Valcour

    jeff2u12 Le 22/02/2017 à 23:03:11

    Un régal, le dessin faussement enfantin de Pichard et le scénario (comme toujours) vraiment barré de Lob. Merci à Voltaire pour m'avoir permis de lire la suite dans Metal (numéro 46bis, 20 pages de Tenebrax à Milan quand même).

    jeff2u12 Le 22/02/2017 à 22:47:59

    Lob au scénario, Alexis au crayon, Gotlib qui chapeaute tout ça, comment dire... indispensable. D'ailleurs la suite est tout aussi nécessaire à la survie dans ce monde de brutes identitaires, même si Solé, qui a fait des prouesses dans les 2 et 3, ne peut pas faire oublier l'élégance et la classe du trait d'Alexis
    Superdupont, c'est vraiment le trait de génie de la BD française des années 70

    jeff2u12 Le 22/02/2017 à 22:38:01
    La jonque fantôme vue de l'orchestre - Tome 1 - La jonque fantôme vue de l'orchestre

    Forest est un des grands de la BD et La jonque est peut-etre l'album le plus réussi avec Ici même (avec Tardi). L'histoire n'est pas seulement fantastique, elle vous transporte, elle vous donne des ailes et vous tourneboule de façon délirante et joussive.
    Une bouffée d'oxygène, un bonheur quand la grisaille nous cerne !

    jeff2u12 Le 22/02/2017 à 22:27:23

    Totale réussite.. en phase avec son temps. La naiveté du propos apparait flagrante à l'heure actuelle même si le fond n'a en rien changé. Par contre, le dessin de Bilal est déjà tellement personnel que la lecture (de la série des 3 histoires d'ailleurs) est indispensable. Quand on pense qu'il vient à peine d'être embauché sur concours par Pilote !

    jeff2u12 Le 22/02/2017 à 22:20:07

    La poésie unique du dessin de Fred, une histoire empreinte d'une mélancolie et d'un certain pessimisme réaliste contarirement aux Philémon lunaires
    Un personnage qui vous prend aux tripes et qui vous marque - un de plus chez Fred

    jeff2u12 Le 22/02/2017 à 22:01:26

    Magnifique, passionnant, une réussite totale. Quand on pense que c'est une oeuvre de jeunesse, on comprend ce que signifie une oeuvre d'auteur. Pour moi, c'est la clé de voute à laquelle on doit se référer pour apprécier toute la série d'Adèle (et la suite)