Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les avis de - gaetbe

Visualiser les 4 avis postés dans la bedetheque
    gaetbe Le 15/10/2005 à 09:25:32
    Astérix - Tome 33 - Le ciel lui tombe sur la tête

    Je trouve que l'avis de la RTBF correspond parfaitement à mon ressenti : ""Un album qui dénature complètement l'univers d'Astérix et Obélix, les deux héros en sont réduits à faire de la figuration, tandis que deux hordes d'extraterrestres envahissent leur village. Visiblement à court d'idées, Uderzo signe un scénario débile truffé de décors dignes d'un parc d'attraction", estime la radio-télévision belge RTBF.

    Uderzo qui répéte à envie depuis début Octobre qu'après lui la série sera finie car pour lui personne d'autre que lui ne pourrait conserver le vrai style "Astérix" surtout dans le scénario. Eh bien Mr Uderzo n'ayez pas cette crainte, vous venez de faire ce que vous redoutiez le plus.

    J'espère simplement que cette BD ne sera pas la dernière de la série. Il serait dommage qu'une série, digne du patrimoine culturel européen, se termine comme ça: dans le mercantilisme, dans l'allégence à la culture américaine, dans le scénario vide de sens. Alors qu'elle était un des emblémes de la BD belges et de la culture francophone. Ce serait une triste épitaphes.

    Allez Mr Uderzo un petit dernier, digne de vous et Mr Goscinny, histoire de finir en beauté comme le mérite Astérix et Obélix.

    gaetbe Le 20/08/2005 à 22:40:36

    Quand Hermann met son art à la disposition d'une cause qui lui est chère et s'implique politiquement cela fait mal.

    Puissant, grinçant et vérité implacable, vous éclabousse à chaque planche. Autour d'un côté utilisation de l'absurde qui peut dérouter au premier abord mais fonctionne implacablement.

    Un album à part dans la carrière d'Herman

    gaetbe Le 19/08/2005 à 22:32:03
    Les technopères - Tome 1 - La pré-école Techno

    Comment jeter 12€ par la fenêtre...

    Texte digne d'un ados purulescent... Digne des plus grandes série Z de SFdes années 70. Le vocabulaire est répétitif et limité. Cela tente -il de cacher un scénario limité et sans imagination.

    Le pire est que cela ne s'arrange pas au long de la série. Et dire que j'ai les 7er album et que j'acheterais le 8eme histoire de finir cette saga... bien trop longue.

    La preuve que l'on publie parfois des séries uniquements sur des noms (Jodorowski).

    Ne vous perdez pas dans cette "Holy shit"*.

    * Vocabulaire néo techno ;-)

    gaetbe Le 19/08/2005 à 19:31:36

    Je ne suis pas du genre à trouver un album foncièrement nul, mais j'avoue que cette fois l'idée m'ai traversé l'esprit.

    Sous sa converture travaillé style ancien recueille, on trouve un scénario qu'on a énormément de mal à suivre. L'auteur aurait il abusé de certaines substances illicites afin de se plonger dans l'univers de M.P. ??? D'ailleurs je cherche toujours le rapport avec Marco Polo. Pour le côté historique il vaut mieux oublier.

    Le graphisme m'allait vous dire... Noir et blanc, et bien plat. Au début, on note une certaine ressemblance avec le trait de Rosinski dans "le grand pouvoir de Chninkel". Mais on est bien loin d'égaler le maître.

    Allez un petit 1/10,... pour l'encre.