Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les avis de - francoispef

Visualiser les 17 avis postés dans la bedetheque
    francoispef Le 24/12/2020 à 19:51:46
    Blake et Mortimer (Les Aventures de) - Tome 27 - Le cri du Moloch

    Au fur et à mesure des pages, les dessins, le récit me gênent de plus en plus. C'est vers la quarantième page que je comprends alors pourquoi; je suis en train de lire un vrai NANAR!

    Il faut dire que je ne m'attendais pas à grand chose d’exceptionnel, considérant l'Onde Septimus comme le plus mauvais depuis la reprise de B&M.

    Mais j'avoue que j'ai quand même été surpris car on retrouve tous les codes involontaires du nanar:
    le scénario ose tout:

    Attention, ça va spoiler sec!

    -utiliser la reine Elisabeth II au sein d'un semblant de complot politique.
    -un extra-terrestre très très méchant qui se transforme en parasite.
    -un ancien partisan d'extrême droite (ça, c'est encore plus méchant!).
    -des mises en abymes concernant E.P. Jacobs.
    -un duo de poivrots qui ne veulent qu'une chose en apprenant que le patron de leur pub a été assassiné, boire un bière.
    -des hiéroglyphes écrits sur du papier qui se projettent tout seul sur les murs.
    -une invasion extra-terrestre imminente mais en stand-by?!
    -un Olrik qui utilise de la morphine en quantité mortelle pour accroître ses pouvoirs "électromagnétiques cellulaires"
    -Une maîtrise parfaite des techniques du sheik Abdel Razek (qui doit faire des cours par correspondance...).
    -L'affrontement intergalactique qui se transforme en combat de hiéroglyphes (consonne, voyelle, consonne,..., neuf lettres, pas mieux...).
    -l'extra-terrestre qui meurt de la même façon que le T1000 dans Terminator 2 (brulant, en prenant les différentes formes qu'il a incarnées).
    -Et Olrik qui laisse Mortimer en vie pour bien lui foutre les boules; car c'est lui le sauveur!


    Pour les dessins, comment dire?
    -La couverture: comment les yeux de l'ombre projetée de l'extra-terrestre peuvent-ils être rouges??!!
    -Le premier ministre apparaît désormais sous les traits de Wiston Churchill (il y a dû avoir des élections depuis l'Onde Septimus...).
    -Lilly Sing n'a plus du tout le même visage??!!
    -On sent que le dessinateur ne maîtrise pas encore le trait Jacobs, ni même la constance des visages case après case.
    -les proportions des corps sont parfois étranges.
    -La mise en scène et le cadrage des cases laissent à désirer.

    Tout reflète la précipitation, l'album, pour l'éditeur, devant sortir avant Noël.
    Je ne dis pas que je ferais quelque chose de meilleur, bien au contraire, juste que la plupart des albums de reprise précédents nous ont habitué à beaucoup mieux.

    Clairement, ici, beaucoup de maladresses sont passées à travers les mailles du filet, serait-ce l'album de trop?

    En tout cas, c'est la première fois que je me pose la question de savoir si je vais continuer à acheter les futurs B&M.

    Messieurs de chez Dargaud, si vous voulez un leçon de bande dessinée lisez Il Faut Flinguer Ramirez Acte 2...

    francoispef Le 23/12/2020 à 22:16:37
    Il faut flinguer Ramirez - Tome 2 - Acte 2

    Un "film dessiné" excellent qui met un coup de vieux à la BD traditionnelle.
    Le scénario, le dessin, la mise en scène, la photo, la couleur, rien n'est à jeter.
    Foncez!!!

    francoispef Le 02/11/2019 à 12:21:28
    Astérix - Tome 38 - La Fille de Vercingétorix

    Dessins: rien à redire, excellents!

    Scénario: un peu surpris par les autres critiques.
    C'est un tome qui est conforme aux autres qui se passent au village: Il ne faut s'attendre à rien d'épique mais juste à en apprendre plus sur les villageois, le tout mêlé à une intrigue.

    On y retrouve humour, clins d’œil à l'actualité, caricatures, pirates, romains, potion, disputes.

    Bref, cet album a répondu à mes attentes et j'ai passé un bon moment.

    francoispef Le 16/09/2019 à 23:32:14
    XIII - Tome 25 - The XIII history

    Histoire étirée depuis de nombreuses années, troisième fois que l'on a droit au concept du journaliste qui résume l'histoire ou l'historique du protagoniste ou des personnages secondaires.

    Bref, la série est essoufflée, il est temps que ça s'arrête...

    francoispef Le 03/02/2019 à 15:11:42
    Traquemage - Tome 3 - Entre l'espoir et le fromage

    Je ne sais pas si j'aime moins cet album parce qu'il est moins inspiré que les précédents ou parce que c'est le dernier avec une conclusion arrivée bien vite. En effet, le fait d'avoir plusieurs mages à abattre laissait supposer qu'on allait partir sur 6 ou 7 tomes et la lecture de ce troisième opus s'achève par un goût d'amertume. Les deux premiers livres offraient tout un univers exploitable et des rebondissements nombreux; j'en demandais encore!
    Ce macrocosme plaisant auquel j’adhérais entièrement semble s'être éloigné pour toujours.

    francoispef Le 08/01/2019 à 12:03:05
    Il faut flinguer Ramirez - Tome 1 - Acte 1

    Scénario, dessins, mise en page, couleurs, univers, atmosphère, humour, les petits plus insérés ici ou là, excellents!

    francoispef Le 17/12/2018 à 15:13:11
    XIII - Tome 13 - L'enquête - Deuxième partie

    A voir que cet album de 32 pages est en tête des ventes me fait me sentir très seul...
    Le treizième tome de la série présentait déjà un intérêt discutable, mais alors là, c'est le summum!
    Peu de scoop pour une "enquête", peu d'informations également; c'est fade.
    En revanche, les dessins sont de bonne facture.
    Les bénéfices avec cet album commercial ne sont que pour l'éditeur...

    francoispef Le 22/10/2017 à 17:35:17
    Olympus Mons - Tome 2 - Opération Mainbrace

    Second tome intéressant, dans la lignée du premier.
    Je n'ai pas été gêné par les dialogues ou les dessins.

    francoispef Le 22/10/2017 à 17:33:30
    Hauteville House - Tome 15 - Cap Horn

    Plus de révélations, ajouts de faits historiques et clins d’œil à Jules Verne. un album sympathique bien que certains dessins aient des notions de proportions douteuses, notamment le fait que l'isopode ne puisse physiquement pas passer dans la porte car trop petite.

    francoispef Le 22/01/2017 à 21:29:58
    Tintin - Tome 1 - Tintin au pays des Soviets

    Une colorisation de l'album, pourquoi pas, mais là, de qui se moque-t-on? On tombe nez à nez sur une colorisation à l'ordinateur digne d'un gamin de dix ans!
    Un travail rapide et simple pour une forte rentabilité.
    Je pense que cet ouvrage aurait mérité mieux, un travail fait main, au pinceau; par exemple, à l'aquarelle ou avec le même procédé que pour les précédents albums.
    Bref, une colorisation qui résonnerait avec le jeune trait d'Hergé; de l'authenticité!

    francoispef Le 09/11/2016 à 18:54:57

    Tout simplement magnifique!
    Marche en avant dans un monde mythologique et poétique visuellement à couper le souffle.
    Œuvre qui supporte mieux la version intégrale. En effet, elle se montre plus aboutie dans ce format, comme à l'image de Shangri-La.

    francoispef Le 05/10/2016 à 17:24:31

    Beau style graphique personnel, couleurs magnifiques, scénario très bon.
    Auteur complet.
    Bel objet.
    Bref, le retour du roman fleuve de qualité dans la bande dessinée!

    francoispef Le 26/07/2015 à 18:47:45
    Eternum - Tome 1 - Le Sarcophage

    Pour les fans de SF noire et frissonnante.
    Comme indiqué par le scénariste, c'est un bel hommage aux films du genre des années 70-80.
    En corrélation, les dessins font mouche! Effet visuel biomécanique à la Giger dans Alien, les décors et la photo à la Aliens, une atmosphère pesante à la Blade Runner, bref tout un tas de déjà-vu au bon sens du terme pour ceux qui en redemandent!
    Du côté du scénario, une très bonne mise ne matière pour la trilogie. Un suspense et une tension qui reprennent les films cités plus haut. Par contre, comme il m'était déjà arrivé sur des histoire précédentes de Christophe Bec, j'ai eu parfois du mal, après plusieures relectures, à jointer des passages entre eux, voire des cases successives.
    En conclusion, cet album, comme voulu dans la conception, n'est pas là pour révolutionner le genre mais pour le revisiter; ce qu'il fait d'ailleurs avec brio.

    francoispef Le 27/09/2014 à 09:58:40
    Universal War Two - Tome 2 - La terre promise

    Très bon album dans la continuité de la série. On a l'agréable surprise de retrouver Kalish et de se raccocher à un repère connu d'UW. Le suspense est toujours aussi bon et laisse deviner une suite très prométeuse. Merci monsieur Bajram!

    francoispef Le 25/12/2013 à 20:48:40
    Universal War Two - Tome 1 - Le temps du désert

    A la hauteur de l'attente qu'à suscité l'arrivée de ce deuxième cycle.
    Dans l'excellente continuité du premier.
    A acheter les yeux fermés!

    francoispef Le 25/12/2013 à 20:38:43
    Blake et Mortimer (Les Aventures de) - Tome 22 - L'Onde Septimus

    Tout d'abord, les dessins: les 43 premières planches sont parfaites, ensuite, on dirait presque le retour de la malédiction du premier volume des 30 deniers, le dessin change et maheureusement, en mois bien.
    Pour le scénario, on est rassuré, Mortimer n'a pas encore un enfant dont il ne connaît pas l'existance comme dans le sanctuaire du Gondwana.
    L'histoire surfe sur l'ambiance, le fantastique et l'intrigue de la Marque Jaune sans pour autant laisser, comme ce dernier, un souvenir impérissable. Il y a de bons élément mais le temps perdu à la mise en place de l'histoire provoque une fin un peu rapide à mon goût. Cela reste malgré tout de bonne facture, surtout la partie angoissante où les Septimus avancent telle une armée de zombies.
    La partie extra-terrestre est trop vite traitée et paraît trop salvatrice auprès du scénario, mais bon, ça peut paraître jacobien...
    Un réel travail de fond et de forme a été effectué avec sérieux et envie, M Dufaux devrait, s'il en fait d'autres, sortir de bons albums de Blake et Mortimer une fois cet univers complètement cerné.

    francoispef Le 31/01/2009 à 19:36:20

    N'étant pas fan de SF, je n'ai finalement acheté cette série qu'en faisant confiance à l'excellent bouche à oreille qu'elle avait.
    Et quelle formidable surprise! les deux premiers tomes ancrent bien la série qui prend toute sa dimension à partir du troisième opus. Il est alors impossible de deviner la tournure que va prendre le récit, Bajram nous emprisonne dans son univers complexe, au propre pour les héros, comme au figuré pour les lecteurs.
    Au tome 4 on se demande comment l'auteur va pouvoir renchérir et il fait encore plus fort, tant au niveau scénaristique que graphique.
    En découle un volume 5 très noir et péssimiste toujours excellent, comment l'histoire peut-elle se terminer? Bajram a ouvert tellement de portes qu'il va être difficile de les refermer dans le dernier tome. Et bien non! grace aux synopsis et à des schémas complexes que l'auteur avait effectué avant de commencer l'oeuvre, la conclusion du cycle est cohérente et grandiose. Ce n'est finalement qu'un huis-clos ou les protagonistes ne font qu'interagir, prisonniers de leur destin tout en étant leur maître.
    Bref, une oeuvre majeure très personnelle, philosophique, biblique (au sens grec du terme), romanesque, d'aventure, d'amour, de haine,qui une fois terminée ne fait qu'ouvrir les portes de la reflexion.