Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les avis de - ckicmoi

Visualiser les 14 avis postés dans la bedetheque
    ckicmoi Le 01/05/2009 à 16:50:46

    Une bande dessinée étrange, dérangeante, qui bouscule les habitudes et prend aux tripes, soutenue par un graphisme exceptionnel et des plus singuliers. Que celles et ceux qu'à priori le N&B rebute, qui pensent n'être pas faits pour ce genre de lecture, fassent l'effort de se plonger dans cet univers. Leur regard sur la BD en sortira sûrement changé. Indispensable !

    ckicmoi Le 28/12/2007 à 18:40:27
    Ma'at - Tome 1 - Première partie

    Ma'at est avant tout un travail graphique de très haut niveau. La restitution des mouvements, des énergies et des émotions, les rendus de flou sont d'une extrême finesse. Il se dégage une véritable respiration entre le dit - l'écrit - et le donné à voir - le ressenti.
    Le scénario est-il complexe ? Oui, mais je préfère attendre la fin de cette trilogie
    et encourager ce tout jeune auteur manifestement bourré de talent plutôt que de me demander, comme le fait la chronique, si le projet ne serait pas trop ambitieux.
    Car le vrai risque, sur le plan de la création, ne serait-il pas justement que les jeunes auteurs se cantonnent à ce qui est facile et/ou qui marche bien, à manquer d'ambition ?
    Arrêtez-vous sur cet album. Accordez-lui un peu de temps, lisez-le - en librairie s'il le faut - mais ne vous détournez-pas avec à priori au prétexte que sa lecture ne serait pas facile et s'il vous interpelle, soutenez-le.
    Il témoigne, de mon humble avis, de l'éclosion d'un très grand. C'est un indispensable !

    ckicmoi Le 19/04/2007 à 22:04:43

    Les raisons, les errances, les espoirs, les difficultés d'adaptation mais aussi les réussites de ceux qui ont un jour osé partir à l'étranger en quête d'un travail et de jours meilleurs.
    Un album muet mais qui parle avec beaucoup de finesse et beaucoup de sensibilité.
    Subtil et Superbe !!!

    ckicmoi Le 04/02/2007 à 14:32:07
    Break point - Tome 2 - Le cheval de Troie

    Découvert par hasard il y a peu de temps. Un très très bon polar intelligemment construit et très bien illustré.
    Indispensable au amateurs du genre.

    ckicmoi Le 04/02/2007 à 14:31:34
    Break point - Tome 1 - La Matriochka

    Découvert par hasard il y a peu de temps. Un très très bon polar intelligemment construit et très bien illustré.
    Indispensable au amateurs du genre.

    ckicmoi Le 03/02/2007 à 19:13:12
    Chéri-Bibi (Boidin) - Tome 2 - Le Marquis

    Les passagers de la Belle Dieppoise, recueillis à la fin du tome précédent, sont pris en otage avec les membres de l’équipage. Le comte du Tournais signe un ordre de paiement de 6 millions, dont un réservé au Kanak. La Ficelle est chargé d’aller à terre pour récupérer la rançon. Dit atteint d’une maladie grave et très contagieuse, Chéri-Bibi est mis en quarantaine. Au retour de son périple, La Ficelle est informé de son décès. Les otages sont libérés, à l’exception de Maxime du Tournais, maintenu à bord jusqu’à ce que les bagnards soient en sécurité …

    Ce deuxième opus très différent du premier. Il est beaucoup moins rythmé et l'action/baston disparaît. L'histoire avance inexorablement et ses racines n'ont plus grand chose à voir avec la fatalité. Les feedbacks apportent un éclairage sur les évènements qui ont précédé l'évasion de Cayenne, le caractère des divers protagonistes et les compétences particulières du Kanak.
    Si l'arrivée du comte du Tournais sur le Bayard relevait du hasard d'un naufrage, les évènements qu'elle va déclencher sont bien de nature construite, voulue, âprement réfléchie voire même machiavélique.
    Le premier tome nous avait bluffé. Chéri-Bibi n’est pas le cœur pur qu’il paraissait à ses 16 ans. Il se montre prêt à tout pour mener à terme le processus qui le rapprochera de Cécily. Le Kanak surprend par son caractère dur, sa capacité à agir sans limite et ses qualités de stratège. La Ficelle se démarque pour l’instant des deux autres en conservant l’image d’un l’homme de cœur, d’un ami fidèle et dévoué.

    Si la qualité du trait de Marc Antoine Boidin est toujours aussi efficace, si il confirme une grande aisance à varier les tons et les ambiances et si certaines planches relèvent du sublime, c’est bien la maîtrise du développement d’un scénario complexe qui surprend et qui subjugue dans ce tome.

    Encore un très bon album et déjà l’assurance d’avoir définitivement accroché le lecteur et de l’avoir fidélisé jusqu’à l’épilogue.

    ckicmoi Le 02/02/2007 à 21:40:46

    Panxo ( prononcez Pancho, c'est un basque qui tient à ses origines ), boulimique de lectures et Diaz, moustiques d'origine espagnole, viennent rendrent visite à leurs congénères de Berlin. Désireux de se ressourcer à leur arrivée ils tombent sur une ville déserte. Pas un seul humain à piquer autre que des statues de Lénine et de Staline qui, depuis la chute du mur de Berlin, s'animent la nuit. Les humains, victimes du chômage et de la crise économique sont atteints de sinistrose aïgue et leur sang devient impropre à la consommation pour la communauté des moustiques qui, ainsi plongée dans une grave crise sanitaire cherche la solution qui lèvera le problème.

    Truffé de références à Freud, Jung, Nietzsche, Marx, au rascisme et au nazisme, s'appuyant sur la singulière particularité de l'histoire des Berlinois, cet album semble vouloir montrer que la clé politique de l'équilibre et du bien-être d'une société humaine ne peut en aucun cas résider dans l'exercice du totalitarisme, qu'il soit de nature communiste ou capitaliste.
    Il se veut également album d'aventure maniant humour et dérision avec aisance.

    Lauréats de la deuxième édition du prix du concours européen Glénat/Arte Philippe Lacoeuille et Paul Drouin livrent avec ce titre leur premier ouvrage de bande dessinée.

    Original et de très bon niveau !

    Lien vers la discussion sur le forum :
    http://www.bdgest.com/forum/bdgest/Bande-Dessinee-Franco-Belge/Le-Moustiquaire-Berlin-Lacoeuille-Drouin-sujet-39782-1.htm

    ckicmoi Le 02/01/2007 à 15:25:53

    Ray Beam, célèbre rock star, est en panne d’inspiration. Son dernier album date de 4 ans. Nick, vendeur dans une boutique pour collectionneurs, redoute d’être licencié. Il multiplie les faux et vole son patron. Phoebe a appris l’existence de son père il y a 6 mois. D’un tempérament plutôt timide, elle s’est mis en tête de le retrouver et de le rencontrer. Steve, passionné de musique, est névrosé. Sa vie bascule lorsqu’il reçoit une photo de son idole couverte de graffitis et parafée de ce qui lui semble être une fausse signature. Caprice, serveuse dans le restaurant de Richard et Franck, a peut-être rencontré l’homme de sa vie. Ce n’est pas si facile à assumer et à admettre quand on manque terriblement de confiance en soi. Lily, habituée du travail intérimaire, décroche par hasard un job au salaire mirobolant.
    Tous sont en proie au doute et au mal être. Leurs destins vont converger.

    Bâti sur le mode du compte à rebours, cet album extrêmement humain montre combien le dialogue peut être constructif et son absence dévastatrice. Il pointe la difficulté à dire les choses, à les extérioriser et à les dépasser. L’épilogue est positif et optimiste : la traversée des moments de crise participe de la construction de soi, surmonter ces crises permet de gagner en force de caractère et d’accéder à une forme de plénitude.

    La narration est fluide est subtile, le construction brillante. Le trait est juste, précis, très expressif et sait ralentir ou accélérer le rythme quand il le faut, là où il le faut.

    Il n’est certainement pas facile, pour un auteur complet, d’écrire l’ouvrage qui suivra celui qui a été primé à Angoulême comme meilleur premier album. Le cap est brillamment passé.

    ckicmoi Le 09/12/2006 à 20:59:41

    Le nom du patron, la hache, les 3 couleurs utilisées : le décor est planté. Nous sommes bien chez les xénophobes, homophobes, anti-djeun's, antisémites ... nationalistes.
    Un album au vitriol qui fait rire parce qu'il associe habilement les propos lapidaires et faciles, les idées toutes faites, à des brèves de comptoirs, à des verres vides ou pleins.

    Courageux de la part des auteurs.

    A lire absolument !

    ckicmoi Le 08/10/2006 à 14:21:06
    La marie en plastique - Tome 1 - Première partie

    Criant de vérité. Criant de simplicité. La chronique d'une époque révolue ( ? ) qui parle à mes souvenirs d'enfance, racontée de façon subtile, avec une "goutte" de fantastique qui s'invite en fin d'album et qui fait qu'on se demande comment l'histoire va bien pouvoir se terminer.
    Le dessin de Prudhomme sert le texte à merveille.
    Un album in.dis.pen.sable !

    ckicmoi Le 15/06/2006 à 21:50:59
    Chéri-Bibi (Boidin) - Tome 1 - Fatalitas!

    Chéri-Bibi s'évade de Cayenne où il était confiné, accusé à tord d'un double meurtre dont celui du père de Cécily, celle qui maintient son coeur en émoi depuis le premier jour où il l'a aperçue.
    Il réapparaît quatre ans plus tard mais la fatalité s'acharnant sur lui, il est accusé de tous les maux et décide de capituler, se rendant à la justice dans l'espoir d'être guillotiné. Le tribunal n'optera pas pour cette sentence mais décidera de le renvoyer ... à Cayenne.

    Le scénario se construit dans l'alternance de séquences au temps présent et de retours vers le passé sans que la fluidité de la lecture n'en soit jamais entachée.
    Coté graphisme, Marc Antoine Boidin a créé de vraies "gueules" et la mise en couleur est superbe.
    A ne surtout pas laisser passer !!!

    ckicmoi Le 23/02/2006 à 19:35:36
    Okko - Tome 2 - Le cycle de l'eau II

    Il y a quelque chose de très particulier qui émane de la lecture de ce cycle. Au-delà des qualités graphiques qui ont précédemment été relevées, j'ai été saisie par cette athmosphère complexe et contradictoire, cette beauté qui naît à la fois de l'imbrication et de l'opposition entre l'amour et la violence.
    Cet Okko, quand même, il n'est pas très net. Quand il demande à Tikku de tuer sa soeur, il y a comme un malsaise.
    ... D'où l'envie d'aller plus loin pour essayer de comprendre ...
    A quand le cycle suivant ?

    ckicmoi Le 23/02/2006 à 16:49:10
    Le monde alpha - Tome 1 - Initiation

    Un monde futuriste dans lequel ce que l'on voit et ce que l'on croit n'est pas forcément ce que l'on voit et croit, sans être pour autant ... ce que l'on ne croit pas ou ne voit pas ...
    Un scénario dense alliant humour, intrigue et rebondissements. Un excellent graphisme et des couleurs époustouflantes dans leur qualité et dans leur variété.
    Si je ne suis pas allée jusqu'à la note maximale c'est que les fautes d'orthographe et/ou de frappe, assez présentes en début d'album, m'ont quelque peu chagrinée.

    ckicmoi Le 15/02/2006 à 23:45:22
    Lincoln - Tome 4 - Châtiment corporel

    Vous avez beaucoup aimé les 3 albums précédents ? Vous n'avez encore rien vu ! Le tome 4 est au minimum succulent. C'est le meilleur de la série. Si vous ne l'avez pas encore acquis courrez chez votre libraire, installez-vous et ... dégustez !!!