Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les avis de - Xa4

Visualiser les 4 avis postés dans la bedetheque
    Xa4 Le 01/03/2006 à 19:50:00
    La guilde - Tome 1 - Astraban

    J'ai acheté cette BD grâce à sa couverture sympa. C'est une belle déception !

    Le principal reproche que je lui ferai, c'est que le rythme de l'histoire est bien trop saccadé. Les scènes s'enchaînent certes rapidement, mais le manque total de transition entre elles perturbe beaucoup. Cela permet sans doute d'en raconter plus en un volume, mais tout cela manque de fluidité.

    Combiné au fait que l'histoire n'est pas franchement originale (ça rappelle très fort Donjon Potron-minet, par exemple), on a l"impression d'être en face d'une succession rapide de clichés, parfois un peu lourds.

    Le dessin se situe quand même un cran au-dessus. Il est efficace et assez agréable à parcourir mais il y a deux problèmes. D'une part, je n'y trouve pas vraiment de charme, c'est un peu trop fonctionnel à mon goût. D'autre part, certains personnages manquent de signe distinctifs et on aurait d ucoup tendance à les confondre.

    Bref, une BD pas tout à fait nulle, mais qui peine à susciter l'enthousiame.

    Xa4 Le 18/02/2006 à 17:58:28
    XXe ciel.com - Tome 2 - http://www.xxeciel.com/mémoires99

    La suite de l'impressionnant premier tome est d'un niveau de qualité très comparable, quoique peut-être légèrement inférieur.

    J'ai un peu grincé des dents au début de l'histoire car le scénario fait preuve de quelques lourdeurs. Les personages que l'on découvre au début du récit sont confrontés à un bug informatique et les explications qu'ils évoquent sont malheureusement à côté de la plaque sur un plan technique (c'est une faute d'autant plus grave que l'auteur place ces explications dans la bouche de scientifiques). Mais, ces petits énervements sont vites passés et la suite renoue avec l'intrigue passionnante du premier épisode.

    La forme très originale du premier volume est ici assouplie et c'est un choix heureux. En effet, malgré son caractère novateur, la forme initiale était assez figée et risquait de lasser si elle avait été reprise telle quelle.

    Les dessins sont toujours magnifiques. S'il fallait vraiement comparer avec le tome précédent, je dirais que le dernier est peut-être un tout petit meu moins abouti, mais ce serait vraiment chipoter.

    A noter qu'on a droit dans ce volume à une très légère touche d'érotisme du plus bel effet, sans aucune trace de vulgarité dans le dessin (ça nous change agréablement de la BD Heroic Fantasy, style "Xena les poils sous les bras").

    En bref, une suite réussie pour une série toujours captivante.

    Xa4 Le 13/02/2006 à 19:42:34
    XXe ciel.com - Tome 1 - http://www.xxeciel.com/mémoires98

    Je ne connaissais pas Yslaire (et pour cause, ça n'a pas l'air d'être un auteur prolifique) et j'ai donc acheté cet album un peu au petit bonheur la chance. J'avais quand même vérifié les critiques sur ce site, c'est vrai :o)

    J'ai été bien inspiré car cela m'a permis de découvrir une superbe BD !

    Le scénario est perturbant à souhaits et enrobé d'un bien épais mystère. On s'identifie sans mal à l'héroïne qui essaie de décrypter les messages qu'elle reçoit. Bien sûr, elle possède des clés que nous n'avons pas et ne nous les révèle qu'au fur et à mesure. Mais cette rétention d'information n'est pas ressenti par le lecteur comme un "truc" facile pour faire durer le suspense. En effet, on sent une vraie douleur derrière ce silence, de réels sentiments refoulés. Tout un paradoxe pour une "héroïne" psychanaliste !

    Bref, le rythme est bon, les évocations du siècle écoulés sont propices à la réflexion et l'histoire (dans tous les sens du terme) accroche.

    Ce scénario de qualité est servi par un dessin et une forme superbes, ce qui ne gâche évidemment rien.

    Je parle de forme parce que celle-ci est atypique. En effet, la BD se parcourt presqu'exclusivement verticalement, les cases occupant toute la largeur de la page. Est-ce là une évocation de la "plongée" dans l'histoire et dans le subconscient ou ais-je une trop grande tendance à voir des métaphores partout ? La forme étonne également car il s'agit souvent d'une succession d'images anciennes dont on ne comprend pas (encore) le sens. Cela pourrait être lassant à la longue, mais sur un seul album, ça passe très bien (et on dévie heureusement un peu de ce style novateur mais figé dans l'album suivant)

    Au niveau du dessin, la BD alterne entre la représentation de l'environnement de l'héroïne (luminosité blafarde, c'est la vision d'une presque centenaire quand même !) et les images historiques contenues dans les emails reçus par l'héroïne.

    Le style utilisé pour ces dernières est non seulement superbe, mais aussi crédible : il est facile de s'y plonger comme dans une photo, non que le style graphique soit particulièrement réaliste, mais il retranscrit une atmosphère authentique.

    Un dernier mot, comme toujours, sur la couverture : celle-ci est également une réussite. Elle retranscrit bien le contraste ancien/moderne avec la combinaison d'un trait de crayon "nostalgique" et d'un layout résolument contemporain.

    Au final, nous avons là une BD indispensable qui pousse imédiatement à l'acquisition du deuxième volume.

    Xa4 Le 11/02/2006 à 18:26:24
    Cañari - Tome 1 - Les Larmes d'Or

    Atalante m'avait semblé intéressant et Cañari, paru dans la même collection "Mythologic Fantasy" promettait de me dépayser, mes connaissances de la mythologie d'Amérique centrale étant tout à fait nulles.

    En fait, cette nouvelle série est pour moi un relative déception. En effet, l'intrigue ne décole pas vraiment lors de ce premier tome. On est face à la n-ème histoire du type "j'ai perdu mon frère, je le cherche et il m'arrive des aventures".

    Il y a quelques erreurs grossières aussi : à un moment, Cañari propose à sa soeur d'aller à la rivière pour utiliser l'eau comme lubrifiant pour retirer un bracelet, alors même qu'à cet instant précis, elles sont toutes les deux dans une grotte avec de l'eau jusqu'au genou !

    Un mot encore sur les quelques notes d'humour : elles sont plutôt drôles mais il y a des répétitions un peu lourdes.

    Au niveau du dessin, mon coeur balance. D'un côté les décors sont très souvent admirables : le travail de texture et de luminosité est tout simplement remarquable. Il y a bien là aussi quelques erreurs, mais elles sont rares et minimes (je pense par exemple à la police utilisée pour le nom du bar, au début. Il clache complètement avec le reste)

    Le problème, c'est que les personnages ne s'y intègrent pas vraiment : ils sont réalisés entièrement en graphisme vectoriel, avec peu de nuances (voire aucune) au niveau cu coloriage, alors que le décors est lui léché et textué. De plus, et c'est vraiement perturbant, la plupart du temps, ces personnages sont dessinés sans pied ! C'est comme s'ils étaint montés sur cure-dents. Et n'allez pas croire que c'est uniquement quand ils marchent dans l'herbe (on pourrait alors supposer que les pieds sont cachés par la végétation).

    Une dernière remarque : la couverture est vraiment ratée ! Le décors est pixellisé à mort (comme une mauvaise compression jpeg) et on dirait de plus que la couverture est tachée. Et bien non, le taches brunes uniformes, c'est fait exprès, il semble.

    Au final, on passera son chemin sans trop de regret, cet album ne valant que pour le travail des décors, à mon avis. Pour ma part, j'achèterai sans doute la suite, mais sans grande conviction.