Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les avis de - Vautour2b

Visualiser les 12 avis postés dans la bedetheque
    Vautour2b Le 11/09/2019 à 18:38:07

    LA bd d'aviation la plus mal documentée qu'il m'ait été donné de lire!... Non mais il faut le faire ... à l'heure d'internet et alors que la quasi-totalité dans des avions représenté dans cette bd ont été remisés dans des musées - donc plus couvert par le secret défense - les auteurs arrivent à faire plus d'erreurs sur les aspects aéronautiques que les bds d'aviation des années 60 !

    Cerise sur le gâteau de ce monument d’approximation, le coup de la copie chinoise du Lockheed SR-71 Blackbird... Ben voyons, alors qu'il à fallu près de 10 ans à l'industrie aéronautique maoïste pour arriver à faire une réplique valable d'un avion rustique comme le MIG 21, elle serait parvenue, dans la même période, à faire une copie parfaite d'un avion aussi élaboré et complexe que le SR-71 ! - qui, au passage, est incapable de tirer des missiles, c'est la version A-12 biplace qui le pouvait... mais elle avait une coiffe radar en ogive et emportait ses missiles sur des rails lance-missiles, escamotable dans une soute fermé par des trappes, pas dans des tubes style lance-roquettes (sans parler de la "pin-up" sur un avion chinois, complètement incongrue en pleine période de puritanisme maoïsme).

    Quant à l'intrigue, je l'ai trouvé complètement abracadabrantesque, mais bon, c'est encore ce que j'ai trouvé de moins mauvais. (...et je veux bien croire que pour la scène de sexe, les auteurs étaient bien documentés).

    Vautour2b Le 10/09/2019 à 12:30:00
    Berlin (Marvano) - Tome 1 - Les sept nains

    Ma plus belle découverte de cette année que ce drame sentimental entre un jeune pilote de bombardier de la RAF, une auxiliaire féminine de la RAF à peine plus âgée et une fillette, sur fond de guerre 39/45.
    Scénario, dessin, tout est très bien fait et donne une ambiance très prenante... et en plus cette bd fait preuve d'une grande rigueur historique et aéronautique (complètement d'accord avec 6350frederic) alors que son auteur n'est pourtant pas un spécialiste de la bd d'aviation... comme quoi.

    Autre qualité que j'apprécie : bien que l'auteur éprouve de l'empathie pour le personnage du pilote et son équipage, il n'oublie pas de rappeler qu'une bonne partie des missions de bombardement qu'on leur faisait accomplir était du massacre de civile.

    Vautour2b Le 02/07/2019 à 11:10:50
    Spirou et Fantasio (Une aventure de.../Le Spirou de...) - Tome 4 - Le journal d'un ingénu

    Pour ma part je n'ai pas aimé... déjà à cause du rôle de crétin antipathique donné à Fantasio et le caractère haineux attribué à Spit... mais en plus le scénario falsifie l'histoire en présentant les diplomates Polonais comme des gentils, alors que la diplomatie Polonaise d'avant-guerre avait aidé Hitler à faire main basse sur la Tchécoslovaquie... Par ailleurs j'ai prouvé l'histoire lourde dans ses démonstrations anti-discriminations... Il n'y a guère que les scènes de promenades de Spirou avec sa jeune amie auquel j'ai trouvé du charme (unique raison pour laquelle je ne lui aie pas mis la note minimale)

    Vautour2b Le 20/06/2019 à 10:17:30
    Les tuniques Bleues - Tome 45 - Émeutes à New York

    Un événement historique traité de façon très manichéenne.

    Les sales agissements des autorités Nordistes sont très justement exposé (conscription pas du tout équitable, utilisation de mitrailleuse gatling contre les émeutiers,...)... mais les violences des émeutiers contre la population noire est montré de façon très édulcoré - non, ces petits-blancs en colère ne se sont pas contenté de leur jeter des cailloux, certain noirs ont aussi été battus à mort, pendus à des arbres et à des réverbères. D'autre furent brûlés vif... et ils ne s’arrêtèrent pas la, ils brûlèrent aussi des maisons occupées par des noirs et Le Colored Orphan Asylum, un orphelinat qui accueillait près de 400 enfants.

    Vautour2b Le 30/05/2019 à 18:22:05

    Une bd où la victime d'un viol se considère comme responsable parce-quelle n'a pas cédé aux avances de son agresseur.
    A vomir!

    Vautour2b Le 30/05/2019 à 18:13:29
    Les 7 Vies de l'Épervier - Tome 6 - La part du diable

    Charmant la mentalité des auteurs dans cet épisode : le viol de l'héroïne adolescente y est est présenté comme pas plus traumatisant qu'un baiser volé ou une main aux fesses.... au point que, dans le T.7, la victime fera de son agresseur un amant au motif qu'il a un gros sex.
    Lamentable !

    Vautour2b Le 30/05/2019 à 18:05:32

    Charmant personnage l'Albator de ce manga : il commence par massacrer un équipage de femme au motif que leur vaisseau s'était approché d'une planète morte qu'il s'était juré de protéger. Quand, contre toute attente, il voit des hommes, sans femme, fouiller l'épave à la recherche de survivante, il a ce commentaire : "Je n'aurai pas dû tuer ces femmes, elles auraient permis à ces hommes d'avoir des enfants". Quand un autre vaisseau de femmes approche, il se contente alors de l’endommager pour forcer ses occupantes à l'évacuer dans capsules de sauvetages, qui tombent alors vers la planète, condamnant ces femmes à un viol collectif certain... mais pour Albator l'important est qu'elles servent de pondeuses.

    Vautour2b Le 17/02/2019 à 10:39:14
    Dani Futuro - Tome 1 - La planète Nevermor

    La série Dani Futuro a le charme un peut naïf des premiers Valérian (avant "Métro Châtelet") avec toutefois l’inconvénient que, contrairement à la série de Christin & Mézières, les histoires longues ont souvent des fins trop abruptes, voir bâclées... Plus gênant : contrairement à Laureline, Iris la copine de Dani n'a qu'un rôle de faire-valoir.
    Par contre, sur le plan des trouvailles visuelles et, parfois des idées, c'est encore plus riche que la série des deux français . Sur un blog, un lecteur avait fait la remarque que Dani Futuro était un mélange improbable entre 'Valérian' et 'Olivier Rameau'... je suis assez d'accord ça (il n'y a qu'a voir "La planète des malédictions" ou "Les maîtres de Psychedelia")... mais ce n'est nullement péjoratif à mes yeux (d’ailleurs, j'aime aussi Olivier Rameau).

    Pour rester dans la comparaison avec Valérian, si vos préférences vont vers "La Cité des eaux mouvantes" et "L'empire des mille planètes" (ce qui est mon cas), Dani Futuro a des chances de vous plaire... mais si c'est le polyptyque "Métro Châtelet...", "Brooklyn Station...", "Spectres d'Inverloch" & "foudres d'Hypsis", c'est très peu probable.

    Vautour2b Le 05/11/2017 à 08:03:04

    Attention, contrairement à ce que pourrait faire croire le classement, les deux intégrales ne contienne pas exactement les même versions de la première aventure de Barbarella ! ... L'édition de 1994 reprend la version Dargaud de 1984, avec une héroïne redessiné par J-C Forest lui même dans le style de la Barbarella du "Semble-lune"... alors que l'édition de 2015 reprend la version Terrain Vague de 1964. (voir les liens ci-dessous)

    http://danslabulle.over-blog.com/article-barbarella-en-couleur-68449195.html
    http://blog.belial.fr/post/2012/03/21/Barbarella
    http://www.paulgravett.com/articles/article/jean_claude_forests_barbarella

    Vautour2b Le 20/03/2017 à 18:22:18
    1940 - Et si la France avait continué la guerre - Tome 1 - Le Grand Déménagement

    @ yannzeman

    Votre commentaire sur Blum est parfaitement injuste, c'est contraire lui - et le gouvernement du Front Populaire - qui ont relancé les premiers les commandes d'armement face à la menace de l'Allemagne Nazi... et non pas la Droite, qui lui à d'ailleur mis des battons dans les roues quand a voulu aider l'Espagne Républicaine face aux Fascistes.

    Vautour2b Le 19/03/2017 à 13:28:20
    Les grandes batailles navales - Tome 2 - Jutland

    J’ai feuilleté celui sur la bataille de Jutland … mais je l’ai reposé sur son présentoir, franchement déçu…
    Oui les dessins sont beaux, ainsi que les couleurs… je n’ai a priori pas remarqué d’erreurs sur la représentation des navires… les prémisses de la bataille semblent bien expliqué (même s’il est difficile d’en juger sans une lecture approfondie)… Le problème, c’est la représentation de la bataille elle-même… ce n’est pas qu’elle soit fausse, c’est que l’auteur ne nous en montre pas grand-chose : quelque gros plans extérieurs sur des navires, des scènes sur des passerelles et dans les tourelles & casemates. et c’est tout, aucune scène d’ensemble, aucune représentation des manœuvres des deux flottes et de leurs différentes escadres & flottilles… alors qu’il s’en est passé des mouvements lors du Jutland

    Vautour2b Le 24/12/2016 à 10:43:54

    Complètement d'accord avec Seb37! ... et j'ajouterai que cette série c'est aussi de la pure propagande : juste une petite case pour les atrocités de la junte et tout le reste, une glorification sans nuances de l'aviation et de l'armée Argentine. Quant aux scènes aériennes c'est du gros n'importe quoi, avec des avions qui frôlent les vagues à quelques centimètres de hauteur et des angles de tirs invraisemblables.

    Au passage, j'ai été passablement agacer par le petit commentaire de Pierre Clostermann, qui figure en début d'album!
    L'héroïsme n'a jamais été l'apanage exclusif des Argentins, ni même des seuls latins : les pilotes britanniques, eux aussi devaient faire preuve de courage, quand ils décollaient ou atterrissaient, avec leurs ADV et leur Hélicoptères, sur des navires qui tanguaient et roulaient dans une mer agitée...et eux aussi devaient voler et naviguer à basse altitude quotidiennement dans, une météo pourrie!
    Et que dire des artificiers de le Royal Navy qui devait désamorcer les bombes non explosées..!