Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les avis de - Raphael882401

Visualiser les 4 avis postés dans la bedetheque
    raphael882401 Le 21/12/2009 à 19:37:38
    Les chevaux du vent - Tome 1 - Première partie

    Un très bel album, une belle histoire comme on (je) les aime sur l'Himalaya... Le dessin de Fournier me plaît toujours autant et le scénario sur l'histoire d'amour d'un père pour son fils est très crédible et très émouvant. Vraiment je le conseille.

    Raphael882401 Le 10/01/2009 à 16:51:39
    Sillage - Tome 11 - Monde flottant

    Je trouve les commentaires sur la série Sillage plutôt sévères. Il est vrai que depuis l'excellent "QHI" (tome 7) et le très bon "Infiltrations" (tome 9), la série avance en dent de scies... mais je trouve que ce onzième tome est de nouveau intéressant.
    La chronologie semble enfin avancer un peu plus rapidement, et on retrouve un album qui peut à la fois être lu séparément et apporter un vrai plus au scénario de la série. Pour être honnête j'aimerais que les auteurs fassent d'avantage traîner l'histoire : j'ai beaucoup aimé dans cet album le fait que Nävis soit devenue une paria, mais j'ai l'impression que la parenthèse sera refermée dès le prochain tome.

    Et puis c'est une série qu'il faut envisager dans son ensemble. L'héroïne, l'idée de base et la progression nous tiennent en haleine. Enfin, et même si ça ne colle pas à la couleur des albums, Sillage devient de plus en plus noire pour notre plus grand plaisir.

    Raphael882401 Le 30/12/2008 à 17:09:05
    Billy the Cat - Tome 1 - Dans la peau d'un chat

    Certains ne comprendront pas que même les séries pour enfants valent parfois la peine d'être lues. J'ai découvert celle-ci dans mon enfance alors c'est vrai que j'ai perdu mon objectivité, mais je la trouvais géniale à l'époque, alors au moins pour les enfants elle vaut le coup d'être connue...
    L'histoire est simple au début mais se perd un peu, c'est dommage.

    Raphael882401 Le 08/11/2008 à 23:22:08
    Bone (Delcourt, en noir et blanc) - Tome 1 - La Forêt sans retour

    S'il est une série qui a bercé mon enfance, c'est bien celle-ci. Pour compléter ma collection essentiellement européenne, ma tante (bédéphile) m'offrit un soir de décembre 1995 le premier tome de cette fabuleuse série. Dix ans (de traduction...) auront été nécessaires pour que je puisse en connaître la fin. C'est toujours drôle, très touchant et simple. Mais je sais que j'ai perdu toute objectivité pour la commenter !
    Un seul défaut, le charme des premiers albums s'estompe avec la fin plus dramatique, du coup pas tout à fait en phase avec le ton de départ. C'est peut-être voulu par l'auteur qui nous fait passer d'un univers d'abord chaleureux (forêt et animaux uniques, auberge et villageois dynamiques, humour omniprésent et moments cultissimes -la course de vaches !!!-) à un autre de plus en plus sombre, où le vide et le désert absorbent l'espace (alors que le caractère si enfantin de la famille Bone reste le même...). Bref, un décalage troublant qui achève de nous plonger dans une profonde mélancolie quand le tome 11 s'achève.
    Vraiment : à conseiller et à lire avec son âme d'enfant.