Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les avis de - Madel1966

Visualiser les 1 avis postés dans la bedetheque
    Madel1966 Le 28/07/2020 à 17:22:38
    Centaures (Herzet/Loutte) - Tome 2 - Cri de guerre

    Il m'a fallu attendre 9 ans pour enfin lire la suite de cette très décevante histoire d'aventure qui pourtant démarrait bien mais je rejoins tout à fait Yannzeman. Si le graphisme est maîtrisé, l'histoire tant au niveau du scénario que de sa réalisation graphique ne l'est pas. Il y a beaucoup de raccourcis qui semblent être le fruits de coupes dans le scénario de base qui la rendent incompréhensibles et me donne cette impression que le travail a été bâclé car il fallait absolument boucler en 2 tomes. Et à cause de ces raccourcis, on s'y perd. Je ne sais combien de fois, j'ai vérifié si deux pages n'étaient pas collées. Par exemple, Gecko se réveille près de la zone où sont gardés les otages après avoir été étourdi par son éjection et retrouve très très vite la pleine possession de ses moyens. Arrive l'agent de la DGSE venu le récupérer, en un clin d'oeil, ils font alliance pour sauver les otages et peu après leur première intervention arrivent en renfort les commandos de marine avertis on ne sait par qui ni comment. Yannzeman a raconté la récupération improbable du putschiste qui s'est autoproclamé président. Bref du grand bâclage et c'est juste un exemple.

    Il y a également dans le tome 1 une insert (pp 25 à 28) dont je me demande après plusieurs allers-retours entre les deux albums ce qu'elle venait faire alors qu'il n'y aura par la suite aucune allusion. Ou alors j'ai mal compris. Pourtant, j'ai cherché.

    Il m'a fallu également faire plusieurs allers-retours entre les deux tomes pour comprendre qui était la fausse infirmière et son mobile pour assassiner le président putschiste d'un façon complètement rocambolesque.

    A la fin de l'histoire, on est guère éclairé quant aux mobiles des marins qui ont fourni des informations sensibles aux putschistes et au sort qui leur sera réservé. A moins que ça fasse partie du tome 3 mais l'histoire est sensée avoir été bouclée à la fin de ce deuxième tome et je n'achèterai certainement pas le prochain quand il sortira dans dix ans.

    Avoir mis dix ans pour nous sortir un tel nanar est une honte et je me sens floué.