Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Les avis de - MANU POP

Visualiser les 98 avis postés dans la bedetheque
    MANU POP Le 11/12/2023 à 18:25:04
    Yoko Tsuno - Tome 11 - La spirale du temps

    Des dessins toujours très beaux, un joli choix de couleurs (bravo à Béatrice) mais une histoire qui donne mal à la tête ! Roger Leloup travaille bien son propos, lui donne un vrai crédit scientifique mais... cela ne prend pas avec le lecteur. Peut-être parce que l'idée d'anticipation, de voyage dans le temps pour changer le cours des choses a déjà été vu bien des fois. Il aurait fallu plus d'entrain, d'enthousiasme dans la description des événements. Sans doute aussi l'idée que seulement 3 hommes (Leyton, Stanforf et le père de Monya) et une jeune fille puisse être seuls survivants de la destruction de la Terre et revenir dans le passé pour le modifier est trop exagérée. j'ajouterai aussi que la "créature" source du mal rappelle d'autres, dans YOKO TSUNO ou ailleurs, qui symbolisent tous les maux de la Terre et qui sont comme elle, à neutraliser. Les rivalités entre militaires japonais sont elles bien écrites et ajoutent de l'intensité à l'histoire. J'espère que les prochaines aventures seront plus faciles à lire, aussi agréables que le sont les dessins magnifiques et si précis de Roger Leloup...

    MANU POP Le 27/11/2023 à 14:49:07
    XIII - Tome 26 - 2132 mètres

    La meilleure aventure du second cycle de XIII. Des dessins clairs mais précis à la fois. Détails bien présents, avec légèreté. On retrouve du William Vance des premiers albums (case 1 planche 5, case 4 planche 2, case 3 planche 7, case 8 planche 13). Je félicite Bruno Tatti pour ses couleurs. Son travail embellit les dessins de I. Jigounov. C'est le cas, notamment, pour les planches 2 et 3, avec des teintes vert clair - vert foncé superbes.
    Cette aventure est celle des femmes. Tout comme l'avait été "Le Dernier Round", on retrouve cette fois toutes les femmes qui auront marqué ce deuxième cycle (ormis Betty Barnowsky). J'ai beaucoup aimé le traitement de Janet Fitzsimmons. Serait-elle plus humaine qu'on aurait pu le croire ? Yves Sente nous laisse à penser que oui... Mais avait-elle, par exemple, cautionné la mort d'enfants dans un bus d'écoliers, vu dans un tome précédent ? J'avoue que ma mémoire me joue des tours... En tout cas, rares sont les bandes-dessinées où tant de femmes ont des rôles si importants ! Le capitaine Spark est de celles-là ; cette belle blonde est courageuse et redoutable. À sa manière et comme a pu le faire le Lieutenant Jones dans le premier cycle, elle illumine la saga.
    J'ajouterai que Yves Sente prolonge le suspense grâce à cette mission intimée à Jason par la Fondation Mayflower, rendant plus indispensable la lecture de la prochaine aventure !

    MANU POP Le 27/11/2023 à 14:35:37
    Ric Hochet - Tome 18 - Enquête dans le passé

    Où s'arrêtera le talent de Tibet ? Des cases, des planches toujours plus belles. Des détails toujours plus précis, sans que les dessins en soient alourdis. Et bien sur des couleurs qui sonnent juste. Peut-être un peu trop claires par moment (page 163 de l'intégrale du Lombard) mais intenses quand il le faut (case 9 page 162). L'encrage est à son meilleur niveau : Tibet donne le meilleur de lui-même (cases 1 page 158, 6 à 9 page 179). Duchateau livre une histoire haletante, passionnante. Que de rebondissements, d'action ! Les 3 premières planches sont dignes des meilleurs romans policiers, avec en plus un côté gothique (château, nuit pluvieuse...) qu'affectionne tant l'auteur. Seul bémol : la preuve apportée par Ric (cases 8 et 9 page 194) : je ne l'ai pas comprise... Et vous ? Visiblement fans de cinéma, les auteurs, comme dans d'autres aventures du célèbre reporter, nous ont encore illustré un personnage telle une vedette cinématographique de l'époque : ici Bernard Blier prête ses traits au commissaire Berger. Superbe aventure !

    MANU POP Le 27/11/2023 à 14:26:49
    Ric Hochet - Tome 17 - Épitaphe pour Ric Hochet

    C'est en tenant un RIC HOCHET dans ses mains qu'on se rend compte de la beauté de la bande-dessinée européenne. Chaque planche, depuis quelques aventures, est sublime. Une profusion de détails qui rend chaque case encore plus proche de la réalité. Et aussi des couleurs qui tendent au romantisme, qui insufflent un côté épique à l'histoire. Tibet est très à l'aise pour décrire les paysages et villages de nos belles provinces françaises. Duchâteau, lui, aime à en souligner l'étroitesse d'esprit et les manigances qu'on y trame. "Epitaphe pour Ric Hochet" est ainsi à rapprocher du "Monstre de Noireville" et des "Spectres de la Nuit". Ric est un vrai héros, qui ne s'avoue jamais vaincu et qui conserve toujours un bon état d'esprit, même dans les moments les plus difficiles ! Cette aventure est excellente, vive RIC HOCHET !

    MANU POP Le 16/11/2023 à 01:45:38
    Rahan (Intégrale - Soleil) - Tome 4 - La falaise du sacrifice...

    "Le Coutelas d'Ivoire" : la Lune, le Soleil dialoguent avec le coutelas d'ivoire de RAHAN... et donc avec lui-même finalement. À nouveau une très belle aventure de messieurs Lecureux et Cheret

    MANU POP Le 19/10/2023 à 19:29:40
    L'avocat - Tome 3 - La loi du plus faible

    Un chef-d'oeuvre au niveau de l'écriture. 56 pages qui nous plongent au coeur des secrets d'Etat de notre pays. La France et ses grosses entreprises ont des choses à se reprocher et qu'on ne nous parle pas de "complotisme" ! Les auteurs montrent aussi l'intensité des procès et l'ingéniosité des avocats pour défendre leur cause. Ce qui est admirable aussi dans cette ultime aventure de Léopold Sully-Darmon, c'est l'éclairage sur le gouvernement de Saddam Hussein et le parti Baas. À rebours des traditionnelles accusations de despotisme et de dictature, les témoignages de Leïla Al-Hamdani sont édifiants. C'est en réformateur et en artisan d'une vie meilleure qu'est présentée Saddam Hussein. Bien sur, des faits comme le bombardement des opposants kurdes sont indiqués mais la question de l'Irak et de son ancien dirigeant est habilement reformulée. Tous les personnages sont bien écrits ; je vois très peu de maladresses, tant dans les dialogues que dans les caractères des protagonistes de cette aventure. Pour finir, j'évoquerai le dessin. Frédéric Volante rend très bien les expressions, les regards. Il est dommage - en revanche - que les décors (immeubles, rues, végétation...) soient si peu travaillés, si peu riches. Les fenêtres des immeubles devraient être tracés à la règle. On dirait que le dessinateur veut aller au plus vite et se concentrer sur les visages, les regards. Dommage car l'ensemble aurait pu être magnifique... J'ai quand même retenu quelques cases très belles : 1 (page 4), 1 (page 20), 5 (page 20), 8 et 9 (page 20), 9 (page 41), 4 (page 45), 10 (page 47), 9 (page 49), 5 (page 49), 4 (page 55) et toute la planche 56.
    Belle trilogie, je la recommande à tous. Longue vie à Maître Léopold Sully-Darmon !

    MANU POP Le 19/10/2023 à 19:00:40
    Ric Hochet - Tome 16 - Requiem pour une idole

    Quelle aventure ! Un vrai suspense mais surtout plein d'idées sympas de la part d'André-Paul Duchâteau. Découper l'histoire en sous chapitre caractérise bien les différentes protagonistes. Cette aventure éclaire les stars françaises de l'époque, celles du cinéma. On trouve Brigitte Bardot, Jean-Paul Belmondo mais aussi - j'en suis convaincu - Michel Constantin incarnant Schwartz. Dans cette aventure, j'ai trouvé Nadine légèrement changée, avec un visage et une coiffure plus femme. Il est amusant de voir Tibet la faisant ressembler à Brigitte Bardot (case 5 page 72 vs case 5 page 73, Intégrale du Lombard). Les dessins de Tibet sont impressionnants, une nouvelle fois. J'ai beaucoup aimé les cases relatives à la banlieue, en particulier avec le brouillard qui la recouvre. Tibet, tout comme Maurice Tillieux, ne sont jamais aussi forts que quand ils représentent notre cher Paris et sa banlieue...
    L'histoire est captivante et les personnages hauts en couleurs ! Mentions spéciales pour Romain Molitor et Edith...
    La case n° 7 page 80 est pour moi la plus belle vue jusqu'à présent. Elle est magnifique.
    Voici quelques autres merveilles de cette aventure : 1 (page 64) / 4 et 5 (page 69) / 1 (page 73) / 4 (page 84) / 9 (page 86) / 3, 4 et 5 (page 88) / 3 (page 89) / 10 (page 94) / 3, 4 et 6 (page 95) / 3 et 9 (page 96) / 2 et 4 (page 97).
    Enfin, pour finir, André-Paul Duchâteau rend hommage à Hergé avec les masques des 3 malfrats, grimés en inspecteurs Dupond-t et Capitaine Haddock ! La bande-dessinée franco-belge est une grande (et belle) famille...

    MANU POP Le 19/10/2023 à 18:45:07
    Frank Lincoln - Tome 5 - Kusu-Gun

    Un chef-d'oeuvre. Oh bien sur, c'est violent mais pas plus qu'un film de Scorcese ou de Palma. Et quelle merveille graphique ! Marc Bourgne et Eillam éblouissent nos yeux avec les paysages japonais. Tokyo est très bien rendu et la compagnie japonaise aussi (cases 5 et 7, page 11 / 6 page 16 / 8 page 17 / 9 page 18-19 / 5 page 21 / 1 page 22 / 1 page 29). Très belle utilisation de la couleur assistée par ordinateur (case 1 page 6 et 9 page 18-19). Après donc l'Alaska, Marc Bourgne (ici avec Eillam) nous illustre à merveille une autre partie du monde : le Japon !
    L'histoire monte crescendo. Pour ma part, je pense avoir découvert l'identité du père de l'enfant que portait Susan Lincoln. Le tome 6 devrait nous apprendre pourquoi celui qui est derrière tout cela veut laisser Frank Lincoln en vie... J'ai aussi beaucoup aimé le personnage de Ryoko Mihara, belle et courageuse. Elle a illuminé cette aventure !

    MANU POP Le 16/10/2023 à 20:29:22
    Corto Maltese (Noir et blanc relié) - Tome 4 - Les Celtiques

    "Burlesque entre Zuydcoote et Bray-Dunes" : des cases vraiement fortes. Des dessins top. Le personnage de Rico Rico est mémorable. Une histoire qui part dans tous les sens. Hugo Pratt se lache complètement. La meilleure aventure de ce tome, avec "Côtes de Nuit et Roses de Picardie".

    MANU POP Le 16/10/2023 à 20:25:09
    Lady S. - Tome 8 - Raison d'état

    Max "La Menace" se révèle intrigante. Mystérieuse. Elle aussi a un parcours étonnant, magnifique. J'ai envie d'en savoir plus sur elle...
    Un numéro très porté sur le sexe. La libido de ces héros - et de l'héroïne - rend croustillante cette aventure.
    L'aristocrate est très affriolante (page 32) et Anton se montre à la hauteur... Jean Van Hamme pourrait lui consacrer une série en son nom, tant il est efficace dans tous les domaines (cases 2 page 41, 7 page 46 et 4 page 47). Philippe Aymond est très fort au dessin mais il devrait davantage mettre de détails sur ses cases lors de vues larges (cases 1 page 14, 6 page 38, page 39 et 1 page 44...).
    Au final, un très bon album.

    MANU POP Le 28/08/2023 à 19:33:49
    Blueberry - (Collection Altaya) - Tome 15 - Ballade pour un cercueil

    Certaines démarches artistiques laissent un goût amer. Celle de Jean-Michel Charlier est de celle-ci, en préambule de cette 15ème aventure du marshall Blueberry. L'image du jeune militaire est entachée de ce qu'il était dans sa jeunesse. A-t'il encore ses à-prioris, des années plus tard, au moment où on le lit ? J'espère que non. La façon aussi dont Charlier évoque ce passé, presqu'avec nonchalence, me laisse pantois, également. Il faut sans doute remettre les choses dans leur contexte : nous sommes en 1974 et non pas en 2023...
    "Ballade pour un Cercueil" contient quelques-uns des plus beaux dessins de Jean Giraud. Pour moi, la plus belle case de toutes, jusqu'ici, est la n°5 page 62. J'aime aussi son utilisation de la couleur, non conventionnelle, telle celle de Jean Chéret sur Rahan (cases 1 et 6 page 25 + 1 page 35 + 7 page 44...). Il est dommage que Charlier accumule trop de péripéties ; elles n'en finissent jamais. La lecture de long tome (61 planches) en est pesante...
    J'espère - enfin - plus de souplesse dans les tomes suivants...

    MANU POP Le 28/08/2023 à 19:23:07
    Corto Maltese (Noir et blanc relié) - Tome 5 - Les Éthiopiques

    De tous les tomes de CORTO MALTESE lus jusque-là, j'ai trouvé qu'il est le plus faible. Je sens Hugo Pratt plus à l'aise, plus attiré peut-être, par l'Amérique du Sud. La première histoire, "Au Nom d'Allah le Miséricordieux" met mal à l'aise, renvoyant à de nos jours à des antagonismes religieux et civilisationnels délétères. Les décors sont moins travaillés que d'habitude, même si j'admets qu'il n'est jamais simple de représenter les contrées désertiques. La case 6 (page 25) est cependant très belle. "Le Coup de Grâce" est du même style. Peu de personnages auxquels on s'attache. Mais surtout, j'ai du mal à comprendre l'implication de Corto dans cette partie du monde, ses raisons d'être là. De belles cases, tout de même, en particulier la n°8 (page 53), sublime. Dommage que Hugo Pratt ne travaille pas mieux les cactus... "Et d'autres Roméos et d'autres Juliettes" est déjà meilleure. On retrouve des personnages davantage charismatiques, tel Shamaël (case 7 page 70) et le Ras Yaqob (case 1 page 84). L'élément magique, incarné par Shamaël et le songe de Corto, nous ramène aux meilleures heures de CORTO MALTESE. À noter l'anachronie de la case 5, page 72 : "Il me fait penser à une cabine téléphonique" ! Les Hommes-Léopards du Rufiji m'évoquent les aventures sud-américaines de Corto. C'est le cas avec la case 7 (page 92), très belle. Ces mêmes Hommes-Léopards me font bien évidemment penser à celui de "Tintin au Congo", par Hergé. Hugo Pratt a-t'il ainsi voulu "légitimer" le personnage de Hergé et ainsi dégonfler une éventuelle polémique raciale, peut-être déjà présente à l'époque de cet album? En tout cas ils sont ici des personnages mystérieux et envoutants...

    MANU POP Le 28/08/2023 à 19:06:29
    Thorgal (Les mondes de) - Louve - La collection (Hachette) - Tome 2 - La main coupée du dieu Tyr

    Sans doute le plus bel album, graphiquement, de l'univers de Thorgal. La page 3 annonce direct la couleur ! R. Surzhenko s'inscrit dans la lignée de G. Rosinski : mélange de personnages à la fois terribles et charmants. C'est le cas des petits "Saägaän" (page 29, case 2 et page 34, case 5). R. Surzhenko reconstruit à merveille cette ambivalence. Aux couleurs, Graza est étincellant(e). La palette chromatique est largement parcourue et toujours avec finesse et raffinement. Du bleu pour les 3 premières planches, du vert pour les 2 suivantes et du rose pour la page 33. Bravo à ces 2 artistes ! Au scénario, Yann se surpasse et nous livre, avec habileté, plusieurs histoires dans l'histoire. Les flash-backs, chers à l'univers de Thorgal, sont judicieux et savoureux (page 8). Un grand album, qui mérite une place d'honneur dans notre bibliothèque !

    MANU POP Le 24/07/2023 à 19:41:25
    Yoko Tsuno - Tome 14 - Le feu de Wotan

    Mon aventure préférée de Yoko, jusque-là ! Pour une fois, les détails technologiques ne sont pas trop compliqués à assimiler et les paysages sont variés. Quant aux différentes machines, elles sont destinées à la perfection par Roger Leloup, qui est toujours aussi généreux en détails. La case 1 (planche 1) ouvre magnifiquement le bal. Les ambiances nocturnes sont très réussies (cases 10 page 6 + 10 page 8) et on retrouve avec plaisir les ambiances gothiques des aventures outre-Rhin (cases 1 page 5 + 4 page 6). Roger Leloup concocte une aventure mystérieuse, remplie d'espions, qui me rappelle celles de Guy Lefranc. Après le côté médiéval, on passe à une éclatante modernité (case 1 page 15) qui nous entrainera par la suite en plein coeur d'une profonde forêt allemande (cases 8 page 24, 1 et 7 page 25, 8 page 27). C'est ensuite l'élément liquide (ici la mer bretonne) qui est mis à l'honneur. Roger Leloup met cette fois en vedette - toujours avec brio - de remarquables engins nautiques (cases 6 page 32, 5 page 33, 9 page 36)... et en prime Yoko en maillot 2 pièces ! Une superbe aventure, rafraîchissante et spectaculaire...

    MANU POP Le 24/07/2023 à 19:17:04
    Corto Maltese (Noir et blanc relié) - Tome 11 - Les Helvétiques

    Mon aventure préférée de Corto ! Les personnages et récits légendaires sont formidables et l'on savoure la folie débridée de Hugo Pratt, que j'ai rarement vu aussi "loufoque" dans son schéma narratif. On se croirai dans un film de Terry Gilliam ! A chaque case, on rencontre une surprise. Sans cesse, le lecteur est entraîné dans un nouveau mystère, où se révèle l'âme véritable des objets, des lieux et des légendes elles-même ! Les aquarelles de Hugo Pratt, regroupées en préambule, sont superbes. J'ai beaucoup aimé la préface de Nicolas Tellop, qui explique magnifiquement la visée artistique de Hugo Pratt ainsi que la grandeur de la Bande-Dessinée en général. Seul petit bémol, le dessin du maître italien est parfois inégal, plus faible que sur les aventures tropicales, par exemple. Reste toutefois de très belles cases : 4 et 6 page 26, 7 page 35, 1 page 68 etc...
    Une grande aventure de CORTO MALTESE

    MANU POP Le 08/07/2023 à 20:19:40
    XIII Mystery - Tome 4 - Colonel Amos

    Dessins très plaisants de F. Boucq, son encrage me plaît beaucoup (cases 4, 5 et 6 page 5). Il retranscrit très bien les ambiances nocturnes (case 1 page 4 et case 2 page 7). Il est juste dans son enrichissement des décors, livrant des cases remplies comme il faut (2 page 16 et 3 page 38). Je regrette juste que les expressions du Colonel Amos ne soient pas plus "émouvantes" lorsque Kira lui fait une très importante révélation (cases 6 et 9 page 18) et lorsqu'il consulte les photos de famille que lui montre Kira (cases 2 et 8 page 32). Mais l'ensemble reste très bon ! D. Alcante livre un scénario fort et j'avoue ne pas avoir fait le rapprochement entre Isqah et l'héroïne majeure qu'elle sera plus tard dans la série maîtresse. Bon, je me suis un peu perdu dans les combines d'espionnage et de contre-espionnage ourdites par le Colonel, Heideger et Giordino mais c'est en témoins de l'Histoire que nous convoque ici D. Alcante.
    XIII MYSTERY est vraiment une série indispensable. Vivement la suite !

    MANU POP Le 06/07/2023 à 18:27:59
    Lady S. - Tome 8 - Raison d'état

    Max "la Menace" se révèle intrigante. Mystèrieuse. Elle aussi a un parcours étonnant, magnifique. J'ai envie d'en savoir plus sur elle...
    Un numéro très porté sur le sexe. La libido de ses héros - et héroïnes - rend croustillante cette aventure. L' aristocrate est très affriolante (page 32) et Anton se montre à la hauteur... Jean Van Hamme pourrait lui consacrer une série en son nom, tant il est efficace dans TOUS les domaines (cases 2 page 41, 7 page 46 et 4 page 47).
    Philippe Aymond est très fort au dessin mais il devrait davantage mettre de détails sur ses cases lors de vues larges (cases 1 page 14, 6 page 38, la page 39 et la case 1 page 44...).
    Au final, très bon album.

    MANU POP Le 05/07/2023 à 20:05:49
    Yoko Tsuno - Tome 13 - Les archanges de Vinéa

    Les premières planches sont très agréables, la couleur jaune-ocre dominante est très reposante. L'astronef rouge de Yoko et les gracieux visages bleus de Poky et Khany convoquent les 2 autres couleurs primaire, assurant de l'harmonie à l'ensemble. Les détails toujours aussi bien travaillés des engins spaciaux (case 7 page 9 + case 2 page 20) et de ces étonnantes créatures domestiquées (case 1 page 11) renforcent la richesse visuelle des oeuvres de Roger Leloup. Il parvient toujours à nous surprendre par les nouveaux mondes créés. C'est encore le cas ici, avec cette cité aquatique incroyable (case 6 page 11 + case 4 page 15 + case 6 page 16). Les pages 22 et 23 où le rouge domine sont d'un dynamisme, d'un élan fou. Plus loin, pages 28 et 29, ce sera le jaune et le bleu (couleur du Styr Sacré) qui nous éblouissent. Page 32 et 33, les tons roses-violets finissent de compléter un large spectre chromatique. Les dessins de Roger Leloup relèvent de l'orfèvrerie (case 10 page 40 + case 8 page 41). Son seul défaut est de ne pas marquer assez les ombres sur les visages, les rendant par trop "lisses" ou "robotiques"... Cet album, visuellement, est à la hauteur de ses prédécesseurs. L'histoire débute bien, avec un résumé bienvenu sur la situation et le mode de vie des Vinéens (cases 1 et 2 page 3). L'intro sur la mystérieuse tour qui sort de l'eau et qui y disparait est bonne, hélas les propos sont par la suite confus sur le système d'emprisonnement et de gestion des enfants de cette cité vinéenne. Je me demande, par exemple, si Khany était dès le départ au courant de ce qu'il se passe (case 1 et 2 page 4).
    Il n'en reste pas moins des personnages forts, comme l'Archange ou la Reine Hégora.

    Chère Yoko, à bientôt pour de nouvelles aventures !

    MANU POP Le 04/07/2023 à 01:18:33
    XIII - Tome 27 - Mémoire rechargée

    Un chef-d'oeuvre. Yves Sente s'inscrit encore un peu plus dans la lignée de Jean Van Hamme et dépasse même le Maître. Le script est puissant et cohérent. Un découpage des différentes péripéties parfait. Comme dans l'opus précédent, quasiment tous les personnages du second cycle sont présents, d'où une belle variété de caractères. Yves Sente, tout comme Jean Van Hamme avec l'assassinat de JFK, nous éclaire sur l'attentat des tours jumelles en 2001. Si un auteur imagine tout cela, alors pourquoi des élites puissantes ne l'auraient pas expérimenté ? Et qu'on ne vienne pas nous parler de complotisme : les artistes sont les premiers des lanceurs d'alertes.
    Les premières cases me laissaient un peu sur ma fin. Pas assez de finitions, de détails (case 5 page 1, 5 et 6 page 2, 1 page 3) et un agencement bizarre, pas toujours gracieux (case 4 page 2, 3 et 4 page 3). Mais très vite l'action s'emballe, devient violente, cauchemardesque. Et là I. Jigounov s'améliore (case 6 page 5, 3 et 5 page 6). Les dessins montent en puissance (ormis la case 7 page 8 : la fumée et la poussière de l'explosion ne sont pas top, pareil pour les cases 1 et 2 page 9). On assiste alors à de superbes cases (5 et 7 page 12) et le meilleur reste à venir : case 4 page 23, 4 page 24, 6 et 7 page 25, 4 et 6 page 26 et le summum de ce tome 27 : la planche... 27 ! Elle m'a rappelé la maîtrise de William Vance lors des scènes nocturnes au Costa Verde...
    Un grand album qui nous donne envie de connaître au plus vite la suite !

    MANU POP Le 23/06/2023 à 21:42:44
    Ric Hochet - Tome 34 - La nuit des vampires

    Toujours de très beaux dessins, bien fournis en détails (case 1 page 3, 1 page 5, 6 page 30...) et où les expressions de visages sont superbes. Ric est vraiment mis à l'honneur par Tibet (case 4 page 31, 6 page 27, 5 page 37), tout comme les autres personnages. Mais la vedette de cette oeuvre est... la couleur ! Elle est tout simplement splendide, avec une multitude de tons de représentés. Surtout, elle rehausse l'histoire en en soulignant les moments forts de l'intrigue (cases 1, 3 et 4 page 4, 4 page 6, 4 page 7, 3 page 13, 5 et 6 page 17, 2,3,6 et 8 page 27). Bravo à Tibet et Didier Desmit !
    L'histoire entretient un bon suspense mais Duchateau abuse des rebondissements, comme bien souvent. On aimerait souffler et avoir plus de temps de contempler les protagonistes, de mieux cerner leur personnalité. Car vraiment, leur esquisse de caractère laissait apparaître le meilleur pour une histoire qui aurait pu être encore plus intense...
    Bon album, avec mention spéciale au(x) coloriste(s).

    MANU POP Le 23/06/2023 à 16:37:59
    XIII Mystery - Tome 3 - Little Jones

    Un grand merci, messieurs Henninot et Yann. La case 2 page 56 est trop craquante. Little Jones est, en effet, adorable dans son élégant petit costume de jeune élève militaire. J'ai bien pris note des commentaires négatifs sur cet album mais, moi, je le défends. Yann convoque de multiples évènements et personnages réels (il en change les noms d'une ou deux lettres) ce qui nous replonge dans des souvenirs forts. XIII, ne l'oublions pas, est une BD faite aussi pour s'interroger, pour réfléchir à de sacrés sujets de société. Les théories du complot ne datent pas d'hier et il est juste et sain, selon moi, de s'interroger sur les évènements terribles qui ont frappé notre monde. Alors oui, à la description de certains personnages de l'aventure (comme le Pasteur Martin Calvin X), on a envie de fouiller, de savoir si les allégations de Yann sont fondées. Pareil pour "Norman Boltanski"... Sur ce dernier, les recherches seront peut être plus probantes ! Au final, Yann donne un grand coup de pied dans la fourmilière et convoque mille-et-un thèmes, fantasmes et questionnements sur cette Amérique que Jean Van Hamme a parfaitement représenté, avant lui.
    Un grand bravo, enfin, à E. Henninot pour ses dessins, en particulier les quartiers pauvres afro-américains (case 1 page 3, 2 page 4, 1 page 29, 1 page 37, 5 page 47...). La case 4 page 49 est sublime (bravo à Bérengère Marquebreucq pour sa mise en couleurs !).
    Pour moi, un très bon album !

    MANU POP Le 12/06/2023 à 08:16:41
    Nevada (Duval/Pécau/Wilson) - Tome 3 - Blue canyon

    Des paysages magnifiques, le Far-West comme on l'aime au niveau des deserts, rochers, sierras et canyons. De très belles couleurs aussi. Parfois le style se rapproche des Blueberry et du crayon de Jean Giraud (cases 5 page 14, 8 page 26) mais Colin Wilson apporte vraiment son propre talent à ces décors sublimes de l'Ouest américain (cases 1 page 14, 1 page 16, 2 page 18). Son seul défaut, comme je l'ai mentionné pour le tome 1, le visage (et surtout son regard) de Nevada n'est pas assez clair, assez expressif. On a du mal à retenir son visage, à bien le visualiser. C'est vraiment dommage. Le script est parfois trop saccadé. Les cases manquent de liant entre elles (comme lors de l'attaque des hommes de Carlsen sur l'equipe de tournage). Espérons qu'il y aura plus de clarté à ce niveau avec le tome 4 et l'apparition de Jack London...

    MANU POP Le 12/06/2023 à 08:08:53
    Nestor Burma - Tome 5 - La nuit de Saint-Germain-Des-Prés

    Moynot poursuit le travail de Tardi avec cette 5eme adaptation du privé créé par Léo Malet. Si l'histoire est plutôt bonne ( incursion dans le vécu Jazz de Saint-Germain des Prés, notamment), le dessin est trop faible. L'artiste reprend certes le style de Tardi mais son trait est trop fin, trop léger. De plus, les cases auraient dû, pour la plupart, être plus détaillées (ex : case 4 page 60).
    J'aurais aimé, au niveau du scénario, que la passion du Jazz soit mieux évoquée, qu'elle fasse plus swinguer cette aventure ! J'espère que les autres albums dessinés par Moynot seront meilleurs...

    MANU POP Le 12/06/2023 à 08:02:29
    Nevada (Duval/Pécau/Wilson) - Tome 1 - L'étoile solitaire

    Mon attente de comparer ce western des années 30 à Blueberry était grande. Et bien, je n'ai pas été déçu ! Superbes paysages de l'Ouest américain, dès la première case. Les dessins de Colin Wilson mais aussi les couleurs de Jean-Paul Fernandez sont vraiment superbes. Seul bémol : le personnage principal, Nevada Marquez, n'est pas assez mis en valeur. Ses expressions de visage ne sont pas très gracieuses.
    Pour le scénario, c'est très bon mais le script aurait dû amener plus de place au passé de Nevada Marquez. Mention spéciale aux personnages secondaires : "L'Etoile Solitaire" et Don Villa en tête.
    Il me tarde de découvrir la suite...

    MANU POP Le 12/06/2023 à 07:55:42
    Blueberry - Tome 12 - Le spectre aux balles d'or

    Un chef-d'oeuvre graphique ! Jean Giraud donne le meilleur de lui-même dans les paysages rocheux et désertiques de l'Ouest américain (cases 2 page 3, 6 page 7, 2 page 8 etc...) et exprimé à merveille les émotions de ses personnages, avec des visages travaillés comme jamais, en particulier ceux de Prosit et Wally (cases 6 page 4, 3 page 7, 6 page 12 etc...).
    Le scénario de Charlier est fort aussi mais avec un bémol que j'avais déjà signalé pour les premières aventures : l'action traine trop en longueur (ici lors de la poursuite dans le Mesa), ce qui fait quelques fois souffler le lecteur que je suis... Mais au final, à nouveau une très belle aventure de Blueberry et de son fidèle adjoint, Jimmy Mac Clure !

    MANU POP Le 12/06/2023 à 07:44:35
    XIII - Tome 24 - L'Héritage de Jason Mac Lane

    Y. Sente nous livre tout l'historique de Jason, du moins lié à ce deuxième cycle. Les recherches d'Annika, à la toute fin de l'ouvrage, nous éclaire sur ce qu'il y a à savoir. Admiration et honneur pour le Colonel Jones...
    I. Jigounov livre à nouveau des planches somptueuses, en particulier les paysages du Banichistan et du Pakistan.
    Un excellent tome, une fois de plus.

    MANU POP Le 12/06/2023 à 07:40:33
    XIII - Tome 23 - Le message du martyr

    Un volume indispensable pour comprendre la saga, avec "XIII Mystery" (Tome 13) et "La Version Irlandaise" (Tome 18). Ce volume est aussi un véritable chef-d'œuvre visuel de I. Jigounov. On continue de trouver des références au style de William Vance (case 3 page 3, case 3 page 13) et d'admirer le talent de son successeur ! En effet, I. Jigounov est à l'aise partout. Les planches de l'exploration nocturne du château de Leiden sont merveilleuses ! Quelle maîtrise !
    Y. Sente nous présente avec brio de nouveaux personnages secondaires. Je pense notamment à l'avocat Eugène Martello et à Georgia, l'automobiliste que dépanne Jason. Et bien sûr, la ravissante et intrépide Annika. Y. Sente nous offre un feu d'artifice de lieux, de personnages et de jeu de piste mémorable ! La saga XIII continue merveilleusement sa route, plus passionnante que jamais !

    MANU POP Le 12/06/2023 à 07:31:41
    Thorgal - Tome 10 - Le pays Qâ

    G. Rozsinski, ce magicien, parvient toujours à m'étonner, à m'eblouir. Il illustre à merveille les idées de Jean Van Hamme, quelque soit les paysages et personnages à l'honneur. Les sols enneigés, les intérieurs éclairés au feu de cheminée, les ciels nuageux, les plages, les déserts, les océans et les forêts nous emmènent à chaque fois dans les plus beaux des rêves.
    Kriss de Valnor est une femme hors du commun mais elle aura fort à faire avec la belle Aaricia, transcendée en courageuse guerrière pour retrouver son cher fils Nolan.
    Hâte de lire la suite !

    MANU POP Le 12/06/2023 à 07:25:17
    Thorgal - Tome 9 - Les archers

    L'image de présentation, en page 1, est splendide. G. Rozsinski est immense. Il rend les couleurs claires, vives. Comme toujours avec lui, des planches splendides (page 3, 17, 25, 30, 39...). Il excelle également dans les ambiances nocturnes et de pleine mer (pages 6 à 9). Cette aventure, graphiquement, est donc aussi puissante que les autres.
    Au scénario, Jean Van Hamme introduit le personnage de Kriss de Valnor. Quelle femme ! Une vraie "Badass"... J'ai hâte de la retrouver dans de nouvelles aventures de Thorgal et aussi de découvrir ses propres aventures...

    MANU POP Le 12/06/2023 à 07:19:13
    XIII - Tome 20 - Le jour du Mayflower

    Des personnages cruels et meurtriers comme encore jamais vus dans XIII. Ils sont néanmoins "légitimités" par le complot diabolique qui est derrière eux, par cet organisation dont on devine l'origine, à la fin de l'ouvrage. I. Jigounov donne à Jason Mac Lane une nouvelle dimension à son passé, permettant de lui (nous) faire vivre de nouvelles passionnantes et terribles aventures.
    Yves Sente assure au dessin, livrant même des personnages encore plus expressifs que William Vance. Il conserve aussi une partie de son style, tout en fines touches d'encrage, notamment pour les paysages et bâtisses (case 4, page 2 / case 1, page 7 ou encore case 6, page 38).
    J'ai hâte de dévorer les épisodes suivants et de retrouver notre chère Lieutenant Jones...

    MANU POP Le 12/06/2023 à 07:08:59
    XIII Mystery - Tome 1 - La Mangouste

    Jean Van Hamme, William Vance et - on le découvre dans la préface de l'album - leur éditeur Yves Schlirf, ont créé un univers magnifique avec la série XIII. La collection XIII Mystery met en lumière des personnages fascinants. Ici, "La Mangouste"... Très bons dessins de Ralph Meyer. Les cases 4 (page 5), 8 (page 7), 6 (page 15), 2 (page 44) et 6 (page 45) sont superbes. J'aurai par contre aimé plus de détails sur certains décors. Ex. : 1 (page 10), 2 (page 15), 1 (page 42) et 1 (page 40). Mais l'ensemble est très bon, en particulier les expressions des personnages !
    Xavier Dorison livre une histoire profonde sur les origines et le parcours de ce personnage si énigmatique que fut La Mangouste...
    Très belle aventure. Il me tarde de découvrir à présent les autres XIII Mystery !

    MANU POP Le 12/06/2023 à 06:58:50
    Clifton - Tome 11 - La mémoire brisée

    Pour moi, la meilleure aventure de Clifton jusque-là. Bob de Groot durcit encore davantage ses histoires. Elles sont plus sombres, plus proches d'un polar des années 70. Il aere habilement son scénario et son script par des moments d'humour (les rapports entre Clifton et l'infirmière) et d'introspection du colonel (case 1 planche 8), permettant de suivre agréablement une histoire tendue de bout en bout.
    Mais le véritable "roi" de cette aventure est Bedu, le dessinateur. J'adore les détails de ses cases, notamment sa précision et sa minutie à bien créer des éléments pourtant à l'arrière plan des cases (numéro 1 planche 15, numéro 8 planche 16). Bedu livre ainsi des paysages et des vues urbaines splendides. Enfin, la coloriste Liliane livre aussi un remarquable travail. Ses choix de couleurs sont un véritable régal pour les yeux (case 5 planche 16 et la planche 34).
    Lisez au plus vite cette magnifique aventure !

    MANU POP Le 12/06/2023 à 06:48:09
    Clifton - Tome 10 - Passé composé

    Une grande aventure du Colonel Clifton. J'ai beaucoup aimé les dessins de Bedu, qui reprend haut la main le flambeau de Raymond Macherot et Türk. Il nous offre d'ailleurs la case la plus fournie en détails, jamais faite jusque-là (case n*1 page 100, dans l'intégrale du Lombard). En outre, il illustre magnifiquement les combats aériens (page 82 à 85). La case n*4, page 104, est sublime. Elle dépeint à merveille l'enfer de la guerre au-dessus de Londres.
    Bien scénarisée, cette aventure nous éclaire sur des personnages connus de l'environnement de notre cher Colonel Clifton, en particulier Miss Partridge !

    MANU POP Le 12/06/2023 à 06:41:38
    XIII - Tome 19 - Le dernier round

    Sans doute comme vous, j'ai eu une belle émotion et une certaine tristesse lors des 3 dernières planches de cet album. Mais l'aventure XIII continue, heureusement.
    Certaines phases d'action ne sont pas très bien coordonnées (planche 29 et 40) comme si Jean Van Hamme n'avait pas assez clairement donné à William Vance, les éléments à représenter. Je trouve que certaines cases ne sont pas assez détaillées (case 8, planche 35 / case 7, planche 10 / case 4, planche 43).
    Mais William Vance nous offre encore des chefs-d'œuvre, comme les planches 22 et 23 (en particulier la case 6 planche 23), la case 1 (planche 1), la case 6 (planche 2), la case 4 (planche 6), la case 10 (planche 7), la case 7 (planche 9) ou encore la case 1 (planche 11).
    Jean Van Hamme met les femmes à l'honneur dans cette ultime aventure, notamment avec la belle "Diane" (Jessica Martin), en quelque sorte l'alter ego "sombre" du Lieutenant Jones...
    Infini merci à Jean Van Hamme et William Vance pour ses grands moments de Bande-Dessinée !

    MANU POP Le 12/06/2023 à 06:29:57
    Clifton - Tome 9 - Kidnapping

    La meilleure aventure de notre colonel préféré, au niveau du dessin... Turk rend à merveille la compagne anglaise (case 6, planche 6 / case 6, planche 9) ainsi que ce qui en peuple son décor : voitures (cases 1 et 4 planche 12), charmants cottages (case 6, planche 12) et villages so british (case 8 page 19 / case 8 page 28). Turk détaille ses cases comme il faut, les rendant à la fois denses et facilement lisibles en même temps. Bob de Groot livre un bon scénario, plus sur la vie de Clifton en tant que chef scout qu'une vraiment porté sur le suspense... Petit clin d'oeil sympa au métier de dessinateur (cases 6, 7 et 8 page 22) !

    MANU POP Le 12/06/2023 à 06:21:51
    Lone Sloane - Tome 4 - Gail

    Après le tome 2, Druillet revient seul aux commandes de LONE SLOANE. Beaucoup de planches monumentales (1 seul dessin par planche). Des compositions toujours aussi saisissantes, vertigineuses. Druillet a créé un monde unique. Beau et terrifiant à la fois. Chaque illustration pourrait faire l'objet d'un tableau. Créations hypnotiques. On ne conçoit plus le monde de l'illustration de la même façon après avoir lu LONE SLOANE !
    La planète Gail nous livre quelques-uns de ses secrets et nous découvrons de nouveaux personnages, de nouveaux décors, de nouvelles machines. Longue route à LONE SLOANE, puisse-t-il trouver le bonheur et l'harmonie intérieure !...

    MANU POP Le 12/06/2023 à 06:14:56
    Rubine - Tome 13 - L'héritier fragile

    Que d'action et de violences dans cette ultime aventure de notre policière préférée ! Les auteurs arrivent avec talent à relever le défi du "survival" dans un train, ce qui n'est jamais chose aisée. Je trouve cependant un peu exagéré les façons dont Rubine neutralisent 2 de ses agresseurs masculins. Sans doute les auteurs ont-ils voulu jouer sur l'humour une fois de plus, autre pilier de cette série.
    Bons dessins, en particulier les pages 44 et 45. Très belles cases : 4 et 8 page 37.
    Sympathique apparition de l'hôtesse de l'air Natacha, case 9 page 41.
    Rubine nous quitte enceinte mais à priori toujours célibataire... Qui est candidat pour prendre son coeur ?!

    MANU POP Le 12/06/2023 à 06:07:58
    Lone Sloane - Tome 3 - Delirius

    Lob au scénario amène une narration plus classique que dans le volume 1. C'est également vers une description de l'histoire plus courant auquel on assiste (planche 9 : l'encart "Et, après le départ des trois prêtres..." de l'image 1). Énormément de mouvement, d'action. Des planches qui élèvent au rang d'art le travail de Druillet. Seul petit bémol : les détails des vues globales de Delirius ne sont pas toujours assez fournis et les couleurs qui la caractérisent sont trop pâles. Les noms des enseignes auraient mérité d'être plus appuyés.
    "Delirius" est malgré tout une masterpiece, que je vous encourage tous à lire !

    MANU POP Le 12/06/2023 à 06:00:47
    Gil Jourdan - Tome 8 - Les 3 taches

    Introduction d'un anti-vilain : Aldo, qui est bien marrant. Le sketch du changement de voiture est bien cocasse. L'ensemble des personnages est bien caractérisé. Gil Jourdan cultive vraiment ce côté cassant qu'il peut avoir ses accolytes, que ce soit Libellule ou Crouton, quitte parfois à être agaçant (case 3, page 210). Au-moins, ça le singularise par rapport à d'autres héros du même type (Tintin, Ric Hochet etc...). Ah, quel beau moment de contempler le look de nos prédécesseurs en France où la moustache était quasi de rigueur pour les hommes ;-)))
    Une belle aventure, avec en prime une référence à la terre et à ses ressources, ce qui colle parfaitement à l'actualité de nos jours...

    MANU POP Le 10/04/2023 à 03:29:49
    Gil Jourdan - Tome 7 - Les moines rouges

    Dans le prolongement de "Surboum pour 4 Roues", on retrouve une ambiance gothique et nocturne, lorsque Gil explore le village de Labarre-Hilaire et l'ancienne abbaye. Nos auteurs favoris de BD (comme Tibet, Duchateau et ici Maurice Tillieux) savent vraiment y faire. De très belles cases (10 page 135 + page 136 + la moitié basse de la page 143). Les couleurs sont justes et franches comme on les aime. J'ai aussi beaucoup aimé l'effet brouillard, très bien rendu par Tillieux alors que c'est souvent un piège pour les dessinateurs.
    Le suspense est bien amené et on assiste une fois encore à la savoureuse détermination de l'inspecteur Crouton. J'ai trouvé hilarant la scène où Libellule voit apparaître la figure de son meilleur "ennemi" à la fenêtre de l'adjoint au maire, ainsi que sa dernière vanne ! Une très bonne aventure.

    MANU POP Le 10/04/2023 à 03:22:38
    Gil Jourdan - Tome 7 - Les moines rouges

    Dans le prolongement de "Surboum pour 4 Roues", on retrouve une ambiance gothique et nocturne, lorsque Gil explore le village de Labarre-Hilaire

    MANU POP Le 24/03/2023 à 08:06:17
    Yoko Tsuno - Tome 9 - La fille du vent

    Tout d'abord, je félicite les éditions Dupuis pour leur collection "Les Intégrales". Elle nous offre une analyse pointue des œuvres de nos héros préférés, avec des témoignages passionnants et des documents rares (bien souvent des esquisses et croquis des planches). Celles réunissant "La Fille du Vent" permet au génial Roger Leloup de mieux nous expliquer son travail. Un régal pour les passionnés de YOKO TSUNO que nous sommes !
    "La Fille du Vent", outre de superbes dessins comme d'habitude, se laisse lire facilement, peut-être parce qu'on y trouve moins de détails scientifiques que dans les aventures précédentes. J'aurai juste mieux voulu comprendre comment se forment les typhons suite à l'envoi de missiles de Kazuky mais tout le reste est grandiose. Merci Roger et vive Yoko !

    MANU POP Le 24/03/2023 à 07:57:35
    Gil Jourdan - Tome 6 - Surboum pour 4 roues

    Après ma déception de l'aventure "L'Enfer de Xique-Xique", j'ai de nouveau vibré avec GIL JOURDAN, grâce à cette aventure ! L'idée de deux histoires à priori sans rapport entre elles est judicieusement développée. L'intrigue et ses combines sont inventives et comme toujours servies avec une bonne dose d'humour (même si Libellule peut des fois être agaçant). Maurice Tillieux explore bien le thème de la vieille demeure dans la campagne profonde et son lot de mystères, un peu comme Tibet et Duchateau avec RIC HOCHET dans "Les Spectres de la Nuit". Queue-de-Cerise est très mignonne avec son bandana dans les cheveux et l'inspecteur Crouton se montre à son meilleur, une nouvelle fois après son intervention dans "L'Enfer de Xique-Xique". Chapeau, M. Tillieux !

    MANU POP Le 24/03/2023 à 07:47:29
    XIII - Tome 22 - Retour à Greenfalls

    Des dessins toujours aussi beaux, d'une grande précision. Comme dans les aventures de GIL SAINT-ANDRE, l'usage de la PAO est fort efficace (cases 2 page 9, 6 page 12 et 2 page 40). Des images de toute beauté, comme la case 5 page 6 (une des plus belles de la saga XIII) ou encore 6 page 12 et 6 page 19. J'aime aussi les clins d'œil au style de William Vance (les flocons de neige, par exemple, case 5 page 27).
    Le scénario redevient diabolique, comme dans "Le Jour du Mayflower". En particulier, les crimes que n'hésitent pas à commettre la Fondation pour arriver à ses fins. Betty Barnowski est vraiment une femme incroyable ! Finalement, l'alter ego du Lieutenant Jones mais en rousse... Quant à Julianne, elle ferait presque passer Irina (vu dans les épisodes précédents) pour une enfant de chœur ! Cette aventure a vraiment mis les femmes à l'honneur, puisqu'on retrouve aussi Judith Warner ainsi qu'un club lesbien... Un excellent tome !

    MANU POP Le 23/03/2023 à 06:32:22
    Frank Lincoln - Tome 4 - Kodiak

    Un enchantement ! Le plus bel épisode de la saga jusque-là. Les dessins et couleurs sont vraiment magnifiques. Marc Bourgne manie superbement son crayon (et son encre). Regardez bien les expressions des personnages : elles sont impeccables. Il nous livre également des vues magnifiques de l'Alaska, avec un sens du détail encore plus prononcé que dans les aventures précédentes (voir case 6, page 4 / case 1, page 7 / case 1, page 15 / case 3, page 27). Les couleurs, à l'ordinateur, faites par Bruno Pradelle, apportent une mise en relief saisissante (case 4, page 5 / case globale, page 26).
    Les auteurs (Marc Bourgne et Serge Perrin) livrent un très bon suspense et intègrent bien les particularismes de cette superbe contrée qu'est l'Alaska, avec notamment ses populations locales.
    Bravo pour la sublime double planche (page 16-17) ! "Kodiak" est une Masterpiece !

    MANU POP Le 23/03/2023 à 06:14:43
    Lady S. - Tome 5 - Une taupe à Washington

    Pour moi, la meilleure aventure jusqu'à présent de la belle LADY S ! Une intrigue politique qui nous enrichit sur le pouvoir et ses coulisses. Les artistes, quelque soit leur domaine, nous aident à comprendre le monde qui est le nôtre. Jean Van Hamme remplit à merveille cette fonction, merci à lui !
    J'ai beaucoup aimé le personnage du sénateur Harry Glover, digne des meilleurs Scorcese ou Oliver Stone. Il y a vraiment toute une galerie de personnages forts, comme la présidente Donna Freeman.
    Mais surtout, un grand bravo à Philippe Aymond pour ses planches splendides ! Pour moi, elles approchent de la perfection, surtout au niveau des angles de vue (par exemple, la page 33). L'artiste est ici à son meilleur (tant au dessin qu'aux couleurs) ! J'ai trouvé à l'agent du F.B.I. (case 2 page 21) un faux-air de Denzel Washington... Et vous ?

    MANU POP Le 21/03/2023 à 20:58:38
    Yoko Tsuno - Tome 19 - L'or du Rhin

    Les 5 premières pages nous plongent d'emblée dans un très bon suspense, avec tous les ingrédients qu'il faut. Hélas, une fois Yoko dans le train "Rheingold", on s'y perd un peu, même beaucoup. L'intrigue m'a paru vraiment compliquée.
    Il n'en demeure pas moins de superbes cases (1 et 2 planche 1, 2 planche 11, 13 planche 18, 1 planche 19, 1 planche 26, 1 planche 27, 3 planche 32, toute la planche 35 etc...) avec notamment de très belles couleurs (tous les tons sont représentés).
    Cette chère YOKO TSUNO nous apparait quelque peu plus sexy que d'habitude et dans des situations plus "délicates" (notamment case 9 planche 13).
    Enfin, le personnage de Ito Kazuky m'est sympathique, il a de bons côtés (notamment envers Yoko).
    Magnifique port-folio dans l'intégrale n°7 aux Editions Dupuis !

    MANU POP Le 21/03/2023 à 20:48:48
    Lady S. - Tome 4 - Jeu de dupes

    Jusqu'ici la meilleure aventure de la belle Shania / Suzan. Un scénario de Jean Van Hamme tout en esquives et faux-semblants, comme dans un bon vieux 007 ! Avec ces personnages à priori débonnaires mais qui sont loin de l'être... Et vous qui me lisez, pensez-vous qu'il se passe de telles choses dans notre monde ? Nous en savons en tout cas beaucoup plus sur l'univers dans lequel gravite LADY S....
    Au dessin, Philippe Aymond est à son meilleur. Tant pour les détails des routes françaises, des cars, que de l'expression des personnages (mention spéciale pour le commissaire principal et le commissaire divisionnaire). Et il se lache comme il faut sur les superbes paysages de la région clermontoise.
    Hâte de vivre une nouvelle aventure de LADY S !

    MANU POP Le 17/03/2023 à 20:35:38
    Thorgal - Tome 8 - Alinoë

    Un nouveau chef-d'oeuvre de Grzegorz Rosinski au dessin. Des paysages dignes de peintres (je pense à William Turner notamment). L'artiste maîtrise à merveille les couleurs automnales et le pâle du ciel, du sable et de la mer, nous offrant un climat apaisé. Mais à l'opposé, il rend très bien les contrastes clairs-obscurs des intérieurs (pages 6 à 9). Du grand art.
    Jean Van Hamme nous introduit parfaitement le petit Jolan, premier enfant de THORGAL. Cette aventure met aussi à l'honneur la belle Aaricia, parfaite tant dans l'éducation et les soins qu'elle donne à son fils, que dans le courage qu'elle démontre face au danger qui les entoure...

    MANU POP Le 17/03/2023 à 20:28:07
    Michel Vaillant - Tome 2 - Le pilote sans visage

    2 après le début de mon aventure "Bande-Dessinée", je trouve encore le moyen d'être ébloui. C'est en effet le cas ici, avec "Le Pilote sans Visage", par Jean Graton.
    Quels magnifiques dessins ! Des couleurs chatoyantes réhaussent un trait maîtrisé, avec beaucoup de détails. Les plans et angles de vue sont toujours judicieux. Un régal. Et j'aime beaucoup les expressions des personnages ! Jean Graton dessine aussi bien les bolides que les visages...
    Pour ma part, après avoir lu attentivement "Le Grand Défi", j'ai deviné très vite qui était ce pilote "sans visage". Et vous ? Cette aventure de MICHEL VAILLANT a surtout pour fonction de mettre plus en avant des personnages proches de Michel, tel son père, sa mère ou encore Joseph, son fidèle mécanicien. Et bien sur de nous faire découvrir de passionnants nouveaux circuits !

    MANU POP Le 17/03/2023 à 20:21:06
    XIII - Tome 18 - La version irlandaise

    Un album incontournable de la saga, tant il nous éclaire sur l'identité de XIII. On peut même dire qu'il résume parfaitement son évolution. A lire donc en complément de "XIII : Identity" (volume 13 de la saga). A l'heure où l'on célèbre tant la monarchie britannique (j'ai écrit cette chronique quelques jours après le décès de la reine Elizabeth II), il est intéressant de lire ce 18ème et passionnant volume. Très belle narration et très bon script de Jean Van Hamme. J'attendais beaucoup, en revanche, de la collaboration de Jean Giraud au plus célèbre amnésique de la bande-dessinée. J'avoue de la déception, tant je pensais voir des cases mieux remplies, avec plus de détails. Je trouve son style trop épuré, par rapport aux premiers BLUEBERRY. Reste, cependant, de belles cases, telles les 2 et 3 (planche 7), 1 (planche 8) et 1 (planche 15).
    Quoiqu'il en soit, lisez au plus vite ce 18ème volet de la saga... Vous apprendrez des choses passionnantes !

    MANU POP Le 26/09/2022 à 19:45:32
    Ric Hochet - Tome 11 - Cauchemar pour Ric Hochet

    Un bon épisode, Tibet est toujours à l'aise pour les scènes d'action, les courses poursuites. C'est très important car cela permet à RIC HOCHET de toujours être dans le coup de nos jours, pour de jeunes lecteurs, notamment. Les couleurs sont bien choisies, j'adore ces tons qui rappellent typiquement ce style des années d'antan (Ah, nostalgie...). Juste elles auraient pu être davantage appuyées pour la réunion dans le bureau du commissaire Bourdon, au début de l'aventure (pages 16-17). J'aime vraiment Tibet. Un grand dessinateur. Admirez son talent pour reproduire les expressions des personnages : elles sont superbement bien rendues (case 6, page 15 / case 2, page 16 / case 10, page 23).
    Finalement, le seul point faible de "Cauchemard pour Ric Hochet" est l'histoire en elle-même, disons surtout son point de départ. l'idée qu'un traître au sein de la P-J soit à neutraliser aurait pu être mieux initiée que par l'usage de ce coffre-fort de son document placé dedans... Je ne trouve pas cela très crédible. Et pour couronner le tout, RIC HOCHET ne cesse de s'en prendre plein la figure et de malgré tout arrive toujours à s'enfuir ou à assommer ses poursuivants. On a de la peine pour lui ! Et là aussi, ce n'est pas très crédible... Des approximations donc mais on reste toutefois admirateur d'André-Paul Duchâteau.
    Allez un petit zoom sur une case sublime de Tibet : case 5, page 22 :-)

    MANU POP Le 26/09/2022 à 19:31:47
    Ric Hochet - Tome 12 - Les spectres de la nuit

    Un chef-d'oeuvre visuel !

    Tibet au maximum de son art. Et ses assistants pour les décors aussi. Regardez les paysages pyrénéens, ces ambiances nocturnes de montagnes, ces images de demeure gothique où vit Léonard Z. Swift... On se croirait dans un film de la Hammer ! Les visages dessinés par Tibet sont plus expressifs que jamais (case 6 page 60 / case 5 page 61 / case 10 page 63 / case 11 page 64 / case 6 page 65) et les couleurs, plus appuyées que sur les autres aventures, finissent de rendre magnifique "Les Spectres de la Nuit".
    Et l'histoire ? Excellente du début jusqu'à la...presque fin ! Oui, j'ai été très déçu par le dénouement, enfin surtout par les explications que nous donne Ric sur les évènements qu'il a vu ou vécu. Comme si A-P Duchâteau semblait être en panne d'inspiration ou vouloir expédier la fin de cette aventure. Dommage car TOUT le reste est splendide...

    MANU POP Le 26/09/2022 à 19:14:39
    L'avocat - Tome 1 - Jeux de loi

    Si j'ai eu peur de tomber au départ dans une histoire avec trop de clichés et de préjugés (comportement des femmes maghrébines au tribunal et plaignante qui choisit d'enlever son voile), le reste de l'album est bon, très bon même. Beaucoup de personnages denses, mystérieux. Et les nombreux thèmes abordés (immigration, Islam, guerre en Irak...), tellement d'actualité, le sont avec soin et profondeur (la situation de Bagdad et ses environs). La vie et le fonctionnement d'un cabinet pénaliste sont très bien décrits. À ce titre, j'ai beaucoup aimé le personnage de Gaëlle, la secrétaire de "LSD". Elle veille sur l'avocat un peu comme une grande soeur et lui est très précieuse dans l'organisation de son travail. Elle me rappelle la secrétaire du Globe, où travaille LEFRANC ou encore Hélène, la secrétaire de NESTOR BURMA. Côté dessins et couleurs, Frédéric Volante et Christophe Bouchard font un bon boulot. J'aurai juste aimé plus de détails dans certaines cases (1, page 3 / 1, page 7 / 4, page 27 / 1, page 42 / 1, page 54). Le choix des couleurs (claires dans l'ensemble) est judicieux même si elles auraient pu être davantage appuyées par endroits (l'immeuble où travaille "LSD", la rue où vit son épouse cachée...).
    La planche 45 est magnifique.

    "L'Avocat" (Tome 1) est une très bonne bande-dessinée que je vous recommande de lire.

    MANU POP Le 26/09/2022 à 19:01:53
    Ric Hochet - Tome 13 - Les compagnons du diable

    Très bon scénario, bien retors (même si la connaissance du coupable principal avec ses complices n'est pas clairement expliquée). Cette aventure est haute en couleurs et riche en effet de scène, finalement comme un numéro de music-hall. Duchâteau la fait jaillir comme un feu d'artifice, avec des "diables" surgissant de partout (pubs, films, défilé de voitures etc...) ! On ne s'ennuie jamais, Ric nous emmène dans 1000 lieux avec toujours autant d'enthousiasme et de courage. J'ai beaucoup aimé le paysage où il se retrouve à "l'Auberge du Diable". Là encore, comme dans "Les Spectres de la Nuit", l'ambiance gothique est superbe. On sent que Tibet aime ce genre de lieux.
    Mes cases préférées : 1, page 105 / 3, page 105 / 7, page 107 / 3, page 111 / 4, page 117 / 11, page 121 / 2, page 126 / 3, page 126 et 4, page 129.
    Les scènes de Ric se rendant au "Nirvana" pour assister au show de Marcus le Diable me rappellent Tintin quand il se rend au music-hall et qu'il voit le numéro de lanceur de couteaux de l'ex général Alcazar.
    "Les Compagnons du Diable" : une excellente aventure de RIC HOCHET !

    MANU POP Le 26/09/2022 à 18:50:49
    Rahan (Intégrale - Soleil) - Tome 2 - La jeunesse de Rahan...

    "La Jeunesse de Rahan" : Passionnant épisode qui revient sur "L'Enfance de Rahan" vue dans le volume 1 des éditions Soleil.
    Personnages aux expressions très bien rendues, script efficace, les scènes d'action sont très bien menées. Elles montrent toute l'ingéniosité deRahan et son courage ! Et la mise en couleurs, châtoyante, est splendide (ex : case 1, page 36).
    Très belle histoire à nouveau, qui illustre à merveille nos origines et notre caractère d'êtres humains. Mention spéciale au personnage de "Cheveux de Nuit"...
    Enfin, pour terminer, je vous recommande de bien lire l'hommage à la carrière d'André Chéret par Louis Cance, en début d'intégrale. Puisque les auteurs et dessinateurs sont nos héros, ils méritent bien qu'on les honore et qu'on connaisse bien leurs parcours !

    MANU POP Le 26/09/2022 à 18:42:44
    XIII - Tome 17 - L'or de Maximilien

    De très beaux paysages (l'île de Charlie Oxbow par exemple : case 1, page 5) tant exotiques que désertiques, avec toujours un très beau travail de Petra (l'épouse de William Vance). C'est le cas, par exemple, pour le terrible Monte Dos Colmillos (page 33). Mais ce qui est peut-être le plus beau dans les dessins de XIII, ce sont les images de pluie. Bande-dessinée sombre, avec un climat lourd qui rend bien l'eau qui tombe et qui masque en partie ce qu'il se passe (case 1, page 29 / case 7, page 32). Le tryptique page 16, 17 et 18 est puissant.
    XIII est grand. William Vance est immense. L'histoire s'apaise un peu. Plus que la quête de l'identité de notre héros, c'est sur Frank Giordino que l'on se focalise. Allez, M. Jean Van Hamme, lâchez les chiens contre cet odieux personnage !

    MANU POP Le 10/09/2022 à 20:49:43
    Gil Jourdan (Intégrale) - Tome 2 - L'intégrale 2

    "L' Enfer de Xique-Xique" : Jusqu'à préseny, l'aventure la plus faible de GIL JOURDAN. Au niveau dessins, on tombe trop dans la caricature. C'est autant le cas pour les personnages, dont l'influence de Franquin ne me convainc pas, que pôur les décors d'Amérique du Sud, comme faits à la va-vite et dont les éléments sociologiques (look des habitants de Massacara) rappellent plutôt la Bolivie ou le Mexique que le Brésil tropical.
    Le trait semi-réaliste de Tillieux me manque et j'espère le retrouver dans les aventures futures. Niveau couleurs, rien à dire, elles sont très belles. Et côté scénario, les pages 60 (moitié basse) et 61 sont un vrai tour de force qui réhausse un scénario trop tiré par les cheveux (en particulier comment Gil Jourdan trouve facilement la trace de Jean Cambon). Allez, sans rancune, Gil et à bientôt ;-)

    MANU POP Le 10/09/2022 à 20:34:15
    Rahan (Intégrale - Soleil) - Tome 2 - La jeunesse de Rahan...

    "L' Arc du Ciel" : J'ai aimé dans cette aventure la rencontre de Rahan avec des hommes qui paraissent, par leur faciès, appartenir à une espèce humaine antérieure à celle de Rahan (qui lui est plutôt un homo-sapiens). D'après les pré-historiens, différentes familles humaines vivaient bien en même temps durant certaines périodes de la pré-histoire. Belles couleurs et expressions fort bien représentées. Le seul bé-mol, à mes yeux, est tout simplement l'arc du ciel lui-même ! Pas assez "léger" selon moi et pas assez large. Mais à part ça, cette aventure est elle aussi excellente.

    MANU POP Le 10/09/2022 à 20:29:54
    Rahan (Intégrale - Soleil) - Tome 2 - La jeunesse de Rahan...

    "La Longue Griffe" : Roger Lécureux s'amuse à mettre un nouveau protagoniste, qui vole la vedette au fils de Craô ! Belle idée, d'autant plus que le jeune chimpanzé est des plus expressifs et nous ravit par ses audaces. De belles couleurs chaudes nous font du bien au coeur. Les dessins d'André Chéret sont une nouvelle fois très réussis.

    MANU POP Le 10/09/2022 à 20:27:03
    Rahan (Intégrale - Soleil) - Tome 2 - La jeunesse de Rahan...

    "Le Pays à Peau Blanche" : Des dessins épurés, sans doute pour mieux coller à l'uniformité blanche des dessins quand tombe la neige. Rahan a une carrure et un visage nettement plus adulte. Il est désormais un homme. On découvre un nouvel animal emblématique de la pré-histoire : l'ours géant. Là encore, André Chéret assure au dessin. Cette aventure mêle habilement couleurs froides (le blanc) et couleurs chaudes (le feu et la peau d'ours dans la tannière). À nouveau donc un plaisir visuel.
    Très bonne aventure :-)

    MANU POP Le 02/08/2022 à 12:04:20
    Lefranc - Tome 31 - La rançon

    LE CHEF-D'OEUVRE DE REGRIC

    J'avais déjà beaucoup aimé ses précédents albums (en particulier CUBA LIBRE) mais cette fois Régric porte son art au maximum. Ses dessins sur LA RANCON sont une merveille. Oui, à l'heure du manga dominant, la ligne claire européenne a encore de beaux arguments à faire valoir. Les premières planches sont dingues, la ville de Strasbourg est sublimée. Les animaux du bush sud-africain ou de la ville de New-York sont aussi superbement recréés. Les contours sont simples, réalistes et vont droit au coeur du lecteur. J'associe au triomphe de Régric, Bruno Wesel, qui a employé un jeu puissant et ahurissant de couleurs. Par son travail, il a ainsi réhaussé le travail du dessinateur.

    Concernant le scénario, il est très bon. Roger Seiter nous éclaire sur les manipulations de l'ombre et démontre à son tour que les "complotistes" ne sont pas les simples citoyens comme on l'entend mais bien des gens puissants, disposant de beaucoup d'argent.

    LA RANCON est ce type de bande-dessinée que je ferai lire aux plus jeunes, en les faisant disserter dessus. Les éclairer sur les dessins, les couleurs, le scénario ne pourra que les améliorer et les enrichir.

    Vive LEFRANC !

    MANU POP Le 02/08/2022 à 11:28:59
    Rahan (Intégrale - Soleil) - Tome 1 - L'enfance de Rahan...

    LE DIEU MAMMOUTH :

    Toujours ce sens de la narration de Roger Lécureux. Il a créé avec RAHAN l'exemple parfait de la quête initiatique. Et quelle idée géniale que cela soit au travers du premier des hommes (enfin, un des premiers) ! "Le dieu mammouth" aborde ici les premiers cultes de l'homme avec justesse. les religions animistes (avec un dieu animal) furent parmi les premières de l'humanité. RAHAN saura s'y confronter et emporter l'admiration de ses adversaires.
    Les dessins et les couleurs (sont-elles de Chéret?) sont remarquables. Peut-être par moment un peu trop légers en finition et détails (page 153, case 5 / page 154, case 4), ils contiennent de formidables moments comme aux pages 156 (case 1) page 159 (case 5) et page 163 (cases 1, 2 et 3).
    Une bien belle aventure, qui clôt avec brio ce premier volume des aventures de RAHAN dont j'ai hâte de découvrir la suite !

    MANU POP Le 02/08/2022 à 11:15:35
    Rahan (Intégrale - Soleil) - Tome 1 - L'enfance de Rahan...

    Un enchantement. Très belle expressivité des personnages. Une narration toute en simplicité qui nous précise les caractères des protagonistes en même temps qu'il nous laisse entrevoir de futures nombreuses possibilités d'histoires... André Chéret est aussi à l'aise pour dessiner les humains que les animaux (ah, les fameux Goraks !). On peut se demander, bien sur, si les auteurs nous relateront la cohabitation entre plusieurs types d'hominidés en ces temps anciens et comment ils s'y prendront mais à l'issue de ce premier numéro, c'est surtout le plaisir de retrouver un des héros qui a bercé ma jeunesse, RAHAN, dans les touts premiers pas de sa vie et ainsi de pouvoir me réattacher à lui et de mieux saisir ce qui fera sa force, sa personnalité...

    MANU POP Le 20/06/2022 à 15:33:46
    Ric Hochet - Tome 7 - Suspense à la télévision

    Une aventure avec des dessins encore plus aboutis, davantage de détails que d'habitude. En témoignent les cases 1 (page 15), 5 (page 21), 8 (page 32) et 4 et 6 (page 33). Le choix des couleurs est très bon avec Tibet : elles sont douces mais frappantes en même temps. C'est le cas notamment de la page 15, page 23 et page 31. Vraiment un très bon niveau ! Un plaisir pour les yeux.
    Ric Hochet est un vrai héros d'action, comme l'illustre à merveille la poursuite en chris-craft sur la Seine. Tibet donne peut-être là son meilleur. Ce passage est vif et haletant. Duchateau nous fait découvrir avec talent le monde du show-business des années 60. Cela évoquera beaucoup de souvenirs pour certains d'entre nous. Avez-vous, comme moi , deviner notre cher Johnny Halliday, sous les traits du bourru Johnny Largo ?
    L'histoire se finit peut-être par une révélation un peu moyenne, d'habitude les solutions paraissent plus vraisemblables. Mais comme pour les précédentes aventures, "Suspense à la télévision" est un plaisir à lire, avec de bons dialogues à l'humour qui fait mouche. Le commissaire Bourdon est en grande forme à ce sujet !
    Allez, avant de vous quitter, je vous propose mes cases préférées : 2 (page 36), 10 (page 43), 1 (page 44) et 7 (page 51).

    Bonne lecture à tous !

    MANU POP Le 19/06/2022 à 20:32:30
    Blueberry - Tome 9 - La piste des Sioux

    Beaucoup d'action, de rebondissements. La page 9 est le premier grand moment dramatique de l'album : le coup de génie de Red Neck. Regardez comment Gir utilise le noir pour souligner la puissance de Red Neck. Sublime.
    Certains éléments, certaines situations ont déjà été vues auparavant dans la série, comme le ralliement des indiens métis à leur peuple d'origine (navajo, sioux, cheyennes etc...). Mais d'autres apparaissent, comme la lâcheté des blancs "traditionnels" qui - un peu comme le Ku Klux Klan envers les Noirs américains - n'hésitent pas à s'en prendre à l'un des leurs, Blueberry.
    Les dessins sont une nouvelle fois magnifiques. J'aime vraiment les cases où l'on voit en plan large les cavaliers, quels qu'ils soient, dans les grandioses paysages ouest-américains.
    Vive Giraud et Charlier !

    MANU POP Le 19/06/2022 à 20:06:06
    Clifton - Tome 3 - 7 jours pour mourir

    Au niveau dessin, la plus belle aventure de CLIFTON jusque-là. Turk s'améliore de plus-en-plus depuis qu'il a repris le flambeau de Raymond Macherot. La case d'ouverture, avec une large vue de Londres, est superbe. Elle rappelle, par ses couleurs claires, les dessins de YOKO TSUNO. Et c'est la première fois - me semble-t-il - que Turk détaille autant un dessin.
    Les quartiers prolétaires de Londres sont bien recréés, avec des couleurs qui sonnent juste. C'est le cas notamment de la case n°4 (page 44) avec les 3 couleurs primaires savamment reproduites. Turk a le don de créer des cases sans trop de détails qui laissent agréablement au lecteur la liberté de s'imaginer le reste du décor et l'environnement décrit. Enfin, j'ai vraiment apprécié l'expressivité des personnages (notamment celle du Colonel Donald Spruce).
    L'histoire est très bien amenée, avec des péripéties et une course contre la montre qui s'annonce haletante. Mais on ressent une certaine lassitude après moult tentatives des tueurs du MI-5. La fin arrive à point nommé, ouf ! Il est intéressant de lire cette aventure de nos jours, où l'on parle beaucoup de complotisme et de se rendre compte que dans les hautes sphères du pouvoir, certains agissements n'honorent pas l'Ètat ni l'idée qu'on se fait d'un pays (voire ce que décide l'agent blond concernant les 2 accolytes rockers de Clifton qui sont groggis et l'accord tacite de son partenaire).
    Une belle aventure donc, qui donne vraiment envie de continuer à lire COLONEL CLIFTON ! Mes cases préférées : 1 (page 17), 2 (page 33), 3 (page 33), 1 (page 35) et 7 (page 42).

    MANU POP Le 19/06/2022 à 19:45:27
    Bob Morane 03 (Lombard) - Tome 6 - Le mystère de la zone "Z"

    Le 1er Masterpiece de la saga ! Superbe intro dès les premières pages, ambiance nocturne mystérieuse, parfum d'exotisme et d'orientalisme magistralement écrit et dessiné... Bienvenue à Singapour, dans le quartier chinois. Les expressions de Miss Evans (cases 2 et 4, planche 1) nous plongent dans l'action tout-de-suite. On ressent l'aventure avec elle ! Gérald Forton rend magnifiquement bien l'aura ennivrant et le charme des paysages de cette région asiatique.
    Quant à Henri Vernes, il amène des éléments scientifiques intéressants et surtout crédibles (page 75, cases 4 et 5) sans que cela soit trop "lourd" pour le lecteur non spécialisé (on n'est pas dans LEFRANC, hein !).
    Comme dans chaque grande bande-dessinée qui se respecte, il y a toujours des personnages secondaires que l'on retient. Ici, les triplés Hink, Honk et Hunk !
    Seul petit bémol : les couleurs sont parfois trop appuyées, en particulier les couleurs foncées (case 8, page 41 / case 5, page 45 / case 7, page 46), ce qui n'était pas le cas dans "Èchec à la main noire".
    Dernière observation : le personnage de l'espion chargé par son gouvernement de percer le mystère de la zone "Z" ressemble beaucoup à l"acteur Howard Vernon, que j'apprécie beaucoup et qui a énormément tourné des années 50 à 90 (case 2 page 45).

    MANU POP Le 19/06/2022 à 19:34:55
    Bob Morane 03 (Lombard) - Tome 7 - La vallée des crotales

    Nouveau chef-d'oeuvre du duo Vernes-Forton. Et comme dans "La Piste de l'Ivoire", un rôle féminin fort : celui de la belle chef indienne Adelina Ish-Kay-Nay. Toute de blanc vêtue, elle est finalement la première femme à vraiment rivaliser d'un haut niveau social avec les hommes, au sein des aventures de BOB MORANE.
    Les paysages du far-west sont superbes. Sans décors surchargés de trop nombreux détails (comme c'est parfois le cas dans BLUEBERRY), les couleurs pâles renvoient vraiement à l'ambiance et à la lumière naturelle de cette région du monde. Les hauts amas rocheux nous laissent rêveurs et l'encrage des personnages et animaux est très réussi. Leurs expressions, notamment, sont très bien rendues (case 6 page 102, case 1 page 102, case 9 page 107, case 7 page 109 et case 2 page 113). Seuls les combats au corps-à-corps (page 147 et début 148) sont peut-être le point faible de Gérald Forton. J'aurai aimé un traitement plus détaillé lors de la première exploration de Bob Morane, quand il parcourt la rivière sous la falaise (case 2 à 6 page 110) à la recherche de la vallée des Crotales...
    Tout comme dans BLUEBERRY, cette 9ème aventure de BOB MORANE met en lumière la lutte des Amérindiens pour garder le contrôle de leurs terres et la survie de leur peuple.

    MANU POP Le 19/06/2022 à 19:07:45
    Tony Corso - Tome 6 - Bollywood connection

    Un grand TONY CORSO. Cette fois, pas de déplacements de Tony à l'autre bout du monde (sauf dans l'intro de l'album), nous restons dans la fameuse baie de Saint-Tropez et ses environs. Une belle galerie de personnages et surtout celui de Karen Novacek qui s'épaissit, dans la lignée du volume 5.
    J'ai beaucoup aimé aussi celui de Nadia. La belle brune montre son caractère et son amour pour le ténébreux détective. Comment Tony va-t-il gérer cela ? À suivre...
    Le style et la trame des films bollywoodiens auraient pu être approfondis mais l'approche pour les néophytes est quand même bonne (page 16). Et le suspense est bien maintenu jusqu'aux dernières planches.
    Ce qui singularise pour moi cet album des précédents est la qualité du dessin (crayonné, encrage et couleurs). Elle est encore plus grande que dans le volume 5, que j'avais déjà adoré. Pour preuve, admirez la page 15, sans doute pour moi la plus belle de toutes les aventures de Tony jusqu'à présent. Effets de couleurs nuit (ciel et mer), détails du casino, expression des personnages etc... tout est splendide !
    Un album magnifique, vive TONY CORSO et Berlion ! Hâte de lire le prochain volume :-)

    MANU POP Le 19/06/2022 à 18:59:32
    Tony Corso - Tome 7 - La donation Konstantin

    Belle aventure de notre détective préféré. On retrouve des éléments du passé de Tony, un peu comme dans "Vendetta". J'ai beaucoup apprécié le personnage de Cassandra Maniatis, qui me rappelle l'artiste italienne que l'on retrouve dans les aventures de LARGO WINCH. Celui de Casimir est dans la veine des "méchants" de la série, à savoir dans l'excès et mégalo.
    J'ai trouvé que le dessin avait 2 caractéristiques : les paysages et vues de loin parfois trop sommaires tandis que les visages et expressions étaient vraiment très intenses. Comme si, finalement, dans cette aventure Berlion voulait davantage faire ressortir l'intérieur, l'âme de ses personnages. L'âme, c'est d'ailleurs pour elle que se bat le charismatique Frère Dimitriou...
    Merci à Berlion pour ces grands moments de bande-dessinées ; je souhaite à TONY CORSO de trouver le chemin du bonheur et de la sérénité :-)

    MANU POP Le 21/05/2022 à 18:38:45
    Thorgal - Tome 3 - Les trois vieillards du pays d'Aran

    La beauté graphique devinée lors du 1er tome s'exprime ici avec encore plus d'éclat : Grzegorz Rosinski livre des planches merveilleuses ! J'ai rarement vu un album de bande-dessinée aussi sublime... Il est à rapprocher d'un album de Blueberry que j'ai chroniqué il y a peu, par sa beauté graphique.
    Le scénario de Jean Van Hamme nous plonge en plein médiéval-fantastique et m'évoque avec émotion "les livres dont vous êtes le héros" de mon enfance. Chaque planche nous donne envie de connaître la suivante...
    Cet album est un chef-d'oeuvre, lisez-le à tout prix !

    MANU POP Le 04/05/2022 à 10:02:44
    Tony Corso - Tome 5 - Vendetta

    Le meilleur album jusque-là de la série. un personnage hautement diabolique, Carlo Braghetti, qu'on déteste de toutes nos forces. Berlion réussit à nous exposer avec maestria le tableau général du crime et de l'argent, plus précisément en Italie. Et d'y mêler aussi l'histoire récente italienne, avec le père de Tony. La personnalité de Karen Novacek prend une nouvelle ampleur : elle apparait sous un jour plus "fragile".
    Juste un petit bémol : Berlion ne semble pas trop être fan de foot et le décor du stade et les joueurs de foot ne sont pas forcément au mieux au cours du match… mais tout cela n'est pas bien grave ;-)
    Un grand album, un souffle romanesque et historique puissant

    MANU POP Le 03/05/2022 à 15:36:14
    Frank Lincoln - Tome 3 - Break-Up

    Excellente aventure de ce détective au faux-air de Sylvester Stallone au détour de quelques cases. Marc Bourgne est vraiment très à l'aise avec les scènes d'action. Elles donnent de l'élan à un mystère qu'on cherche vraiment à élucider aux côtés de Frank.
    Toujours de forts beaux dessins, qui nous font connaître une région du monde (l'Alaska), rarement exploitée au cinéma ou en bande-dessinée.
    Cet album se lit vite mais intensément. Marc Bourgne va à l'essentiel, rendant l'aventure haletante et nous donnant envie de connaître la suite au plus vite !
    Mes cases préférées : 4 (page 4) + 2 (page 5), 4 (page 7), 1 (page 10), 4 (page 20) et 5 (page 30)

    MANU POP Le 03/05/2022 à 11:38:04
    Yoko Tsuno - Tome 6 - Les 3 soleils de Vinéa

    Cette aventure est tout d'abord un enchantement visuel. Chaque planche, quasiment chaque case est un bonheur. On le doit à un magicien : Roger Leloup.
    On progresse dans cette histoire un peu en mode contemplatif, comme dans A.I. de Steven Spielberg.
    Puis le rythme s'accélère, on découvre que Vinéa n'est pas si déserte qu'il n'y parait ! Les vues larges sont incroyables et les détails des machines très nombreux, rendant impressionnantes ces œuvres. Le seul défaut peut-être de cet album (et qu'on retrouve dans les autres tomes de Yoko Tsuno liés à Vinéa) est le creuset entre les 1000 et 1 détails des machines et les personnages, en particulier leur visage (notamment Pol, Vic et les Vinéens), comme si finalement toutes ces folles machines ne pouvaient être l'œuvre des personnages vus avant ou tenir entre leurs mains. Roger Leloup a créé un monde merveilleux, notamment cette tour triangulaire où règne une étrange entité. Il a comme anticipé la sinistre tour du Seigneur des Anneaux (le film). Très bel usage de différentes couleurs, un choix varié et on retrouve même les 3 couleurs primaires dans une très belle case de l'album.
    Un chef-d'oeuvre, qu'il serait formidable de rééditer en papier glacé.

    MANU POP Le 13/04/2022 à 15:39:24
    Lefranc - Tome 28 - Le Principe d'Heisenberg

    Un grand Lefranc. Nous voilà replongé dans un thème qui revient souvent avec le héros de Jacques Martin. Suspense bien entretenu et personnages forts parcourent ce récit. Ca fait du bien de parcourir et même (re)découvrir de pittoresques communes de notre beau pays. Peut-être justement manque-t-il une vision un peu "large" à cette aventure de notre reporter adoré…
    Des dessins très purs, très lisibles avec des couleurs toujours justes. Un régal.. Les ambiances nocturnes et sombres sont particulièrement bien faites. Mes cases préférées sont : 3 et 4 (page 3), 9 (page 5), 7 (page 6), 1+7+8 (page 9), 1+2+7 (page 10), 4 (page 11), 4+5+6+7 (page 12), 3+10 (page 15), 7 (page 19), 5 (page 23), 6 (page 25), 1+4+5 (page 26), 6 (page 28), 2+6 (page 31), 4 (page 39), 9 (page 41), 10 (page 42), 1 (page 44), 7 (page 45) et 2+3+4 (page 47).

    MANU POP Le 13/04/2022 à 14:51:38
    Tony Corso - Tome 4 - L'affaire Kowaleski

    L'hommage de Corbeyran, en page 3, vaut vraiment le détour et illustre à merveille pourquoi nous aimons tant "Tony Corso". Cet album en est encore la preuve. Scénario "à l'international" avec une histoire de financement occulte qui se tient et dessins vraiment top sont les 2 pilliers de "L'Affaire Kowaleski".
    L'auteur dépeint un monde violent mais glamour où la folie des grandeurs peut vous détruire. On pourrait regretter certains personnages trop stéréotypés mais dans l'ensemble c'est vraiment très fort.
    Niveau dessins, si Berlion pouvait enrichir davantage de détails ses cases, on toucherait au sublime. Mes cases préférées : n° 8 (page 14), n° 8 (page 15), n° 1 (page 19), n°1 (page 23), n°3 (page 29), n°1 (page 33), n° 1 (page 35), n° 3 (page 41), n° 4 et n° 5 (page 42), n°1 et 5 (page 47), n° 6 (page 50) et n° 5 (page 56).

    MANU POP Le 13/04/2022 à 11:39:49
    Blueberry - Tome 8 - L'homme au poing d'acier

    Saluons déjà la couverture peinte de Jean Giraud, chef-d'oeuvre qui aurait sa place dans un musée…

    Charlier nous introduit dans un personnage haut en couleurs et… féminin : Guffie Palmer ! Cela fait du bien. Beaucoup d'action comme toujours et les paysages sublimes du Far-West sont eux aussi, finalement, des personnages à part entière de l'aventure.
    Jethro Steelfingers est vraiment la "vedette" de cette aventure, diabolique à souhait. On pourrait juste regretter de ne pas le voir davantage aux manettes dans la scène d'attaque du train ou en face-à-face avec Blueberry. Si elle est fort bien détaillée, la scène d'attaque du train reste néanmoins fort longue (un reproche que l'on peut globalement faire jusque-là au différents tomes de notre tunique bleue préférée). Les dessins, eux, restent sublimes et les couleurs typiquement 60's, nous ravissent. Des cases à retenir, donc, telles la n° 8 (page 5), la n°7 (page 11), la n°1 (page 17), la n°3 (page 20), la n°3 (page 21), la n° 10 (page 27), la n° 6 (page 30), la n°2 et la n°4 (page 31), la n°1 (page 32), la n°6 et n°7 (page 34), la n° 7 (page 38), la n° 5 (page 42) la n°4 (page 43) et la n°1 (page 47).

    MANU POP Le 13/04/2022 à 11:11:21
    Blueberry - Tome 7 - Le cheval de fer

    Du très haut niveau comme toujours mais quelques rares faiblesses dans certains dessins, comme si Moebius / Jean Giraud avait eu envie d'esquiver certaines cases. les couleurs sont toujours aussi belles.
    Côté scénario, il y a comme une répétition avec les Indiens voulant à nouveau se venger des coups tordus de visages pâles retors… Aussi une intrigue qui se laisse deviner trop facilement. Heureusement, les personnages ont tous de fortes personnalités, en particulier Jethro Steelfingers. J'aime bien aussi Ned, qui épaule courageusement Blueberry et Jim...

    MANU POP Le 13/04/2022 à 10:08:03
    Frank Lincoln - Tome 2 - Off shore

    Toujours de belles planches et des couleurs vives, qui dynamisent l'histoire. Je reste toutefois un peu mitigé quant à l'explication des morts sur la plate-forme… Mais comme au premier tome, la fin de l'épisode nous donne envie de lire le suivant et de savoir ce qui est arrivé à la femme de Frank...

    MANU POP Le 06/04/2022 à 16:40:14
    Nestor Burma - Tome 2 - 120, rue de la gare

    Il faudra rendre un jour un grand hommage à Jacques Tardi, ce génie du noir-blanc-gris. Au-delà d'un trait classique comme dans "Brouillard au Pont de Tolbiac" ou "Casse-Pipe à la Nation", Tardi nous offre des cases où visiblement il a utilisé plusieurs mediums (sans doute encre de Chine, gouache, feutre, fusain etc...), comme ses représentations nocturnes de la ville de Lyon. J'ai beaucoup aimé aussi l'agencement des personnages dans les cases, bref leur mise en scène. Ce roman graphique offre des personnages savoureux, tels Covet et Bébert. Et toujours cet humour noir de Burma (sans en faire trop) entre le détective et autres protagonistes.
    Côté intrigue, pour ma part, j'ai découvert assez vite l'identité du coupable. Mais peut-être le plus important n'est pas là. Pour moi, c'est avant tout la société française qu'aime à décrire Tardi, celle des années 40-50. Finalement, Nestor Burma est un peu le côté sombre d'un Ric Hochet ou d'un Gil Jourdan, deux autres enquêteurs de grande classe mais dont les dessins et le style sont plus légers !

    MANU POP Le 06/03/2022 à 15:33:55
    Yoko Tsuno - Tome 7 - La frontière de la vie

    Belle histoire, avec un bon suspense (au-moins jusqu'à la page 31); on voit surtout au début le personnage de Rudy, cousin d'Ingrid. Yoko a toujours autant de charme et cette aventure est des plus agréables à lire.

    A nouveau de très belles planches, des dessins bien détaillés et de jolies couleurs. Toutefois, je dirai que celles-ci sont souvent trop claires et qu'à l'intérieure d'une même case, les différents éléments ont trop souvent la même coloration.

    J'ajouterai que Roger Leloup aime vraiment les ambiances nocturnes et en milieu gothique (comme dans le tome 2 de Yoko, "L'Orgue du Diable"). Il y est aussi doué, selon moi, que pour les ambiances de science-fiction et de robotique.

    Pour finir, voici ma sélection des plus belles cases de cet album : case 6, page 5 - case 7, page 8 - case 5, page 9 - case 3, page 11 - case 7, page 19 - case 7, page 23 - case 2, page 26 - case 7 page 29 - case 6, page 30 - case 7, page 33 - case 7, page 34 - case 7, page 44 et la magnifique illustration (au fusain ?) de la page 47 !

    MANU POP Le 04/03/2022 à 15:18:01
    Largo Winch - Tome 20 - 20 secondes

    Quelle écriture ! Des actions qui s'enchaînent sur une ou deux planches (maximum 4 et demi avec l'introduction du commandant Veenstra) donnant rhythme et richesse à ce nouveau tome. Ces différents personnages nous apparaissent avec leurs forces et leurs faiblesses, leurs joies et leurs chagrins. Et puis, ça fait du bien de retrouver notre bon vieux Simon Ovronnaz ! À noter un personnage que j'ai bien aimé (et déjà vu au tome 19) : Jeffries, le chauffeur de Domenica Leone. J'espère que nous le reverrons par la suite...

    "Largo Winch", c'est un magnifique mariage de dessins millimétrés et très précis, avec une palette de couleurs et d'effets par ordinateur sublimes. La preuve avec les tons de bleu-violet des pages 16 et 17, de la page 21 aussi, le marron-beige de la page 20, le bleu-turquoise des pages 27, 28 et 29. Enfin, quelles merveilles que les cases 2 (page 5), 4 (page 12), 8 (page 15), 10 (page 17), 1 (page 18), 8 et 9 (page 19), 5 (page 24), 3 et 4 (page 25), 1 (page 27), 5 (page page 28), 3 (page 37), 6 (page 42), 8 (page 43), 7 (page 45), 1 et 7 (page 48).

    "Largo Winch" est l'oeuvre qui fait entrer la bande-dessinée dans le 21ème siècle :-)

    MANU POP Le 04/03/2022 à 14:57:31
    Largo Winch - Tome 19 - Chassé-Croisé

    Cette aventure, avec le tome 20 ("20 Secondes") est la meilleure histoire jusqu'ici de notre héros milliardaire. Vraiment, tout y est, y compris quelques nouveautés !

    Les personnages de Domenica et Saïdée sont superbes, en particulier la belle italienne, glamour à souhait. Quant à l'intrigue dont la jeune libanaise est au centre, elle collait parfaitement à l'actualité de l'époque (et d'ailleurs toujours à celle actuelle). On voit les bulles de pensée introspective apparaître (me semble-t-il pour la première fois) chez Largo (case 5 page 33) et notre héros est le commentateur lui-même de son aventure et de l'auteur qui les créé, nous mettant nous-même lecteur au même statut que lui (case 8 page 39).

    Les planches de Philippe Francq sont grandioses, merveilleuses. J'ai envie de les détacher de l'album et de les coller à mon mur, tels des tableaux de luxe ! Regardez ces couleurs que nous proposent Yoann Guillo et Philippe Francq : elles éblouissent les dessins. Voici ma sélection de cases à retenir : 1 et 6 (page 3), 3 (page4), 5 (page 8), 5 (page 9), 2 (page 16), 6 (page 24), 1 et 2 (page 26), 1 et 2 (page 28), 4 (page 29), 2 (page 30), 1 (page 32), 4 (page 38), 1 (page 42), 8 (page 43), 1-2-3 (page 44), 8 (page 45) et bien sur toute la page 48 !

    MANU POP Le 03/03/2022 à 15:06:02
    Agence Hardy - Tome 1 - Le parfum disparu

    Un peu de féminité dans ce monde de héros masculins, ça fait du bien ! Edith Hardy mène son enquête avec classe, accompagné du jeune et intrépide (mais parfois agaçant) Victor. Belles planches avec une reconstitution efficace du Paris des années 50. On sent l'influence de Tardi dans le dessin mais aussi dans le scénario ("Brouillard au Pont de Tolbiac", de Nestor Burma). Les couleurs auraient gagné à être plus vives. La planche 1 est superbe.

    MANU POP Le 03/03/2022 à 15:00:32
    XIII - Tome 12 - Le jugement

    Cette aventure revient aux sources du mythe XIII : la conjuration pour s'emparer du pouvoir aux USA et le rôle de Jason Fly dans celle-ci. Le général Carrington prend une nouvelle ampleur et devient un personnage auquel on s'attache. Il serait utile de le revoir par la suite. Les planches 14 et 15 sont une merveille !

    MANU POP Le 03/03/2022 à 14:56:18
    Rubine - Tome 5 - La disparue d'Halloween

    Un grand scénario de Dragan de Lazare, avec beaucoup d'émotions qui s'en dégagent. Cette histoire est une nouvelle illustration de l'infiltration du banditisme au sein des élites américaines (un peu comme dans XIII). Heureusement, de vaillants personnages tels Rubine sont là pour faire triompher la Justice ! Les planches 8 et 9 sont superbes, très beau travail de Mythic et Walthéry au dessin et de Boyan aux couleurs.

    MANU POP Le 01/03/2022 à 14:44:27
    Rubine - Tome 10 - Série noire

    De belles planches, bien dessinées et colorées comme à l'habitude sur cette série. Rubine est vraiment hors-du-commun ! Selon moi, peut-être le meilleur scénario de la saga (peut-être avec America, tome 6).

    De belles couleurs, avec une large gamme de bleu(s) utilisés, rendant une atmosphère assez "froide" et donc faisant augmenter l'angoisse. Sinon, bonne alternance de couleurs claires et d'autres plus foncées, donnant de l'animation visuelle. De très belles cases encore une fois : n°9 page 9, n° 7 page 17, n° 9 page 19, n° 7 page 23, n°7 page 26, n°6 page 29, n°8 page 31, n°5 page 34 (la plus belle de l'album), n°2 page 36, n°6 page 41, n°7 page 45...

    Petit clin d'oeil sympa de F. Walthéry : dans l'avion qui emmène Rubine au Nouveau-Mexique, nous reconnaissons la ravissante hôtesse de l'air Natacha, circulant au milieu des passagers !

    Et sinon... Enceinte ou pas notre Rubine ?

    MANU POP Le 28/02/2022 à 13:13:04
    Blueberry - Tome 6 - L'homme à l'étoile d'argent

    Histoire classique somme toute (une petite ville du Far-West sous l'emprise d'un clan malhonnête) avec des personnages conventionnels (les méchants puissants, les notables couards, la courageuse habitante etc...). Charlier sait donner du mouvement à l'intrigue avec une belle maîtrise de l'action et des scènes cocasses. Le ton est plus léger que dans les tomes précédents et cela fait du bien, je trouve.
    Giraud nous offre à nouveau des merveilles de dessins et de couleurs. Déjà, la première case de l'album ; j'ai également retenu la page 6, la page 11, la page 17, l'entrée de Blueberry au saloon (case 9 de la page 22), la page 24 et la case 1 de la planche 35 (la salle de classe de Miss Marsh).
    Un bien bel album !

    MANU POP Le 13/02/2022 à 03:50:07
    Blueberry - Tome 5 - La piste des Navajos

    Un chef-d'oeuvre ! Le meilleur des Blueberry depuis le commencement... De l'action bien sur et une dose d'humour mais surtout les planches magnifiques de Jean Giraud et ses couleurs sublimes ! Cet album est vraiment un classique, une référence et devrait être montré aux jeunes pour les inciter à se lancer eux aussi dans la bande-dessinée. Mes coups de coeur sont les pages 8, 17 (le rose des collines, j'adore !), 22, 25, 27, 30, 37 et 45. Longue vie au lieutenant Blueberry !

    MANU POP Le 06/02/2022 à 14:29:06
    Yoko Tsuno - Tome 5 - Message pour l'éternité

    Gloire à Roger Leloup ! Sublime créateur, il nous offre un merveilleux moment de Bande-Dessinée avec "Message pour l'Eternité". L' histoire mêle espionnage et aventure, rappelant par moments Blake & Mortimer ou Guy lefranc. J'ai beaucoup apprécié la course-poursuite entre la Porsche et la voiture de Yoko. Côté dessins, cet album est grandiose ! Roger Leloup a un formidable sens du détail et nous offre des planches somptueuses. Mes préférées sont les pages 1, 5, 14, 23, 28, 29 et 42. Bonne lecture à tous !

    MANU POP Le 23/10/2021 à 14:36:18
    Blueberry - Tome 2 - Tonnerre à l'ouest

    Un scénario haletant, mené de main de maître par Jean-Marie Charlier. Dans cette aventure, le lieutenant Blueberry tient des propos durs et hostiles envers les Indiens. L'explosion du convoi factice, avec la mort du cheval, prend aux tripes. Voilà une B-D politiquement incorrecte mais nous sommes dans les années 60. Et parfois, cela fait du bien de ne pas lire des histoires avec des héros lisses, comme on en voit souvent de nos jours. Très belles planches de Jean Giraud (notamment pages 4, 9, 22, 26 et 36). Seul petit défaut : les visages d'un même personnage diffèrent souvent d'une case à l'autre...

    MANU POP Le 23/10/2021 à 14:13:56
    XIII - Tome 11 - Trois montres d'argent

    Rendons hommage à ce génie de la bande-dessinée qu'est William Vance. Ces planches, ses cases devraient faire l'objet d'une belle exposition dans un musée. C'est de l'Art. Du grand Art. Chaque page de l'album "3 Montres d'Argent" est éblouissante. Quelques exemples : la salle de fête, page 5 / la tombe de Tom McLane, page 15 / le franchissement de la frontière mexicaine par les 3 Irlandais, page 22 / l'escale de Liam McLane dans un port du Costa Verde, page 30 et toute la planche 43. Je rends hommage à Petra, formidable coloriste, qui nous propose une riche palette de tons, donnant ainsi un rhythme supplémentaire à l'histoire et aux dessins...

    MANU POP Le 29/08/2021 à 17:43:20
    Ric Hochet - Tome 5 - Piège pour Ric Hochet

    Un monument de la bande-dessinée franco-belge ! Quel plaisir de se plonger dans les histoires savamment concoctées par A.P. Duchateau, lui aussi un maître du suspense et par Tibet, formidable dessinateur. Très jolies planches de ce style classique dont beaucoup d'entre nous sont parfois nostalgiques ;-) RIC HOCHET est un héros majeur de la bande-dessinée, il mériterait d'être remis au goût du jour (dans ses albums du début) :-)

    MANU POP Le 29/08/2021 à 17:37:31
    Yoko Tsuno - Tome 1 - Le trio de l'étrange

    Un album divin !!! Des planches d'une beauté à couper le souffle, oh my God ! Roger Leloup est un immense artiste... Regardez juste la planche de droite que notre site préféré met en visionnage, n'est-elle pas sublime ? Si le cinéma a su donner ses lettres de noblesse à la SF, rendons aussi hommage à M. Jean Leloup pour son remarquable travail sur "YOKO TSUNO" :-)

    MANU POP Le 04/08/2021 à 12:40:22
    Gil St André - Tome 13 - Vert l'enfer

    La 3ème meilleure BD lue dans ma vie ! Oui, je suis sérieux. Comme toujours un scénario tendu (mais avec des moments souriants) de la part de Jean-Charles Kraenh et surtout.... des planches merveilleuses de Chrys Millien ! Regardez-les, vous vous croirez dans la foret amazonienne de Guyane, c'est saisissant... Je ne connaissais pas ce dessinateur avant, je vais désormais suivre avec attention ses futurs projets (à commencer par la nouvelle aventure de Gil St.-André).

    MANU POP Le 04/08/2021 à 12:18:13
    Sherlock Holmes Society - Tome 2 - Noires sont leurs âmes

    Un chef-d'oeuvre ! Les planches sont superbes et l'on a envie de savoir quels mediums le dessinateur a utilisé... Et grand suspense ménagé par Sylvain Cordurié :-)

    MANU POP Le 02/06/2021 à 14:43:36
    XIII - Tome 5 - Rouge total

    Un chef-d'oeuvre ! Tout y est, à commencer par les dessins magnifiques de William Vance. Suspense toujours aussi bien entretenu et personnages de haut-vol. Mention spéciale pour la belle et héroïque Lieutenant Jones... Cet album clôt intelligemment ce qu'on pourrait appeler le "1er cycle" de la saga. Un must !